L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Volume 1 Les Code Symbolique N° 5

Volume 1 Les Code Symbolique N° 5

Vol-1-No-5-1200x675.jpg

ACTUALITES DU CODE SYMBOLIQUE

Volume Un

N°5

15 Novembre 1934

Los Angeles, Californie     

A l’Attention De La Dénomination Adventiste du Septième Jour

——————-

EN PROVENANCE DES ETATS DU SUD-EST

Je n’ai jamais vu des personnes s’abreuver autant du Message du Troisième Ange que les personnes que nous avons rencontré en Géorgie. Au bout de quatre semaines, une belle petite communauté s’était formée et tous étaient prêts à plaider avec notre ‘Mère’. Alors que l’étude touchait à sa fin et que nous nous préparions pour notre prochain rendez-vous, un ancien d’église, sa femme, ses deux filles et l’instituteur de l’école qui avaient parcouru vingt-cinq kilomètres, me prièrent de rester encore assez longtemps pour qu’ils reçoivent eux-aussi l’enseignement que nous étions venus apporter. Au final nous sommes restés une semaine de plus et non seulement cette famille mais aussi deux autres personnes acceptèrent le message de réforme et s’en délectent aujourd’hui. {1SC5 : 1.1}

Lorsque le temps de donner notre dernière étude fut venu, nous fûmes heureux d’avoir avec nous le président de la conférence et le SEIGNEUR fit que notre étude de ‘l’Appel de Onzième Heure’ fut présentée pleinement. Environ quarante personnes étaient présentes. {1SC5 : 1.2}

Nous quittâmes la Géorgie avec l’assurance que c’est L’ÉTERNEL qui nous y avait conduits. Nous croyons que ces frères contribueront plus que jamais à ce que s’accomplisse la déclaration contenue dans le Volume 9 (Testimonies, Evénements des Derniers Jours, p. 153) : ‘Dans les visions de la nuit, j’ai vu des représentations d’un grand mouvement de réforme parmi le peuple de DIEU.’ Que gloire soit rendu à DIEU pour cette communauté en Géorgie. {1SC5 : 1.3}

Notre visite à Charleston Columbia fut très prometteuse. Du Mercredi matin au Mardi après-midi suivant, nous restâmes avec les croyants de ces deux localités…. Ce fut une grande joie de voir ces chers enfants du SEIGNEUR découvrir l’avancement de l’œuvre en Géorgie. Je pense que ces nouvelles leur donnent du courage et les poussent à multiplier les actions pour l’organisation du ‘siège’. {1SC5 : 1.4}

Le Sabbat 20 Octobre, cinq personnes de Charleston se rendirent à l’église de Columbia car le cas du Docteur Young et de sa femme devaient y être traités. Le président de conférence fit un sermon en rapport avec la ‘fête profane’ qui devait avoir lieu à la fin du Saint Sabbat. Lorsque le moment arriva il recommanda que le Docteur Young et son épouse, ainsi que quatre autres membres tout à fait respectables, soient ‘rejetés comme infâmes.’ Ce Sabbat matin nous eûmes l’opportunité d’affirmer notre engagement pour la vérité. En effet, lorsqu’il fut demandé que se lèvent tous ceux qui croyaient au message de ‘La Verge du Berger’, nous nous levâmes aux côtés de ceux qui devaient être radiés. Le soir venu, alors qu’ils étaient en réunion, nous qui avions été chassés organisâmes une réunion de prière chez le Docteur Young. Ce moment fut très apprécié. {1SC5 : 1.5}

Je crois que le ‘Mouvement de Réforme Parmi le Peuple de DIEU’ connaît un renouveau. Aujourd’hui, les témoignages ordinaires sont bien peu de chose face à la Vérité Présente. Le monde en a assez des expériences anecdotiques. Le peuple vers qui nous devons aller aujourd’hui c’est le nôtre, et il réclame un ‘fourrage pur, soigneusement vanné.’ Il cherche un exemple de pureté de cœur et de vie, engagé dans cet appel lancé à notre ‘Mère.’ {1SC5 : 1.6}

C’est une chose de détenir une vérité théorique que même l’homme le plus intelligent ne saurait contester. Mais mener une vie en parfaite conformité avec cette vérité est une toute autre chose. Mes compagnons de service de la Vérité Présente, ma prière est que nous ne fassions pas un pas de plus dans le champ sans être d’abord convaincu que c’est du sérieux. Nous devons être prêts à mourir s’il le faut pour le membre ou le dirigeant le plus méchant de notre dénomination. C’est ainsi que nous manifesteront le caractère du Maître de Qui il fut dit, ‘Il ne rendait point d’injures.’ {1SC5 : 1.7}

J’ai parcouru le pays et rencontré brièvement ceux qui se tiennent dans la lumière et je suis convaincu que nous avons intérêt à ne pas laisser cette merveilleuse lumière de la Vérité Présente se transformer en ténèbres dans nos vies en perdant de vue la véritable mission qui est, ‘Crie à plein gosier, ne te retiens pas.’ Nous y arriverons que si nous nous débarrassons du péché dans nos vies, et il se pourrait que le péché qui nous assaille ‘ne parte que par la prière et par le jeûne.’ En conséquence, je crois que nous vivons une expérience similaire à celle d’Esdras, et il est grand temps que nous fassions comme lui lorsqu’il fut près du Fleuve d’Ahava. —E.T. Wilson. {1SC5 : 1.8}

1

Douglasville, Géorgie

21 Octobre, 1934

Cher Ancien Wilson :

Vous serez heureux d’en savoir plus sur l’avancée de l’œuvre ici. Dans un rayon de 40 kilomètres, une communauté de 42 personnes s’est formée. 13 hommes, 12 femmes et 17 enfants se réunissent chez les McTyres et à l’heure actuelle nous avons formé une petite armée d’ouvriers prêts à proclamer le message de la Vérité Présente dans les églises de Géorgie. {1SC5 : 2.1}

Les enseignements de l’heure ont apporté un sens nouveau aux mots, « se parlèrent l’un à l’autre. » L’une des idées présentées était que c’est la grâce de DIEU qui nous permet d’aimer encore « nos chers frères qui ne voient pas cette magnifique lumière que DIEU envoie aujourd’hui gracieusement à Son peuple…. {1SC5 : 2.2}

Votre fille dans la foi,

(Signature) Fannie Lou Woods

———————————

EN PROVENANCE DE L’INDIANA

Sœur Sebring de Hartford City nous écrit ceci :

J’ai lu et étudié la Verge, Volume Un et Deux ainsi que les quatre tracts…. Je les ai lu plusieurs fois et plus je les lisais plus je voyais la vérité en eux…. {1SC5 : 2.3}

Je suis dans l’église depuis 42 ans. Seulement, lorsque les membres dirigeants eurent pour directive, provenant de la conférence, de radier dans un délai de 30 jours tous les croyants de la Verge, ils m’empêchèrent d’animer la réunion de prière, ainsi que ma classe de l’école du Sabbat et ils m’ordonnèrent de ne pas enseigner la Verge dans l’église… Toutefois, je suis heureuse de prendre part aux souffrances du CHRIST. {1SC5 : 2.4}

Je prie que DIEU me donne un fardeau plus grand pour les frères. Je veux être parmi ceux qui soupirent, gémissent et prient pour l’œuvre et les ouvriers, car je suis heureuse que le SEIGNEUR ait déployé Sa main pour achever Son œuvre. Cela fait tant d’années que nous sommes restés là à ne rien faire. Essayons aujourd’hui de tout faire pour ne pas retomber dans cette routine. {1SC5 : 2.5}

—————–

Cher Frères :

Je vous écris pour vous dire combien je suis heureux d’avoir découvert la vérité dans la Verge. {1SC5 : 2.6}

Cela fait 23 ans que je suis baptisé dans l’église Adventiste et au début la vérité m’avait enthousiasmé. Mais plus tard, alors que l’église s’était écartée de ses principes fondamentaux, j’ai cessé d’aller à l’Ecole du Sabbat et de rendre ma dîme et cela dura environ 10 ou 12 ans. Cet été, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai renouvelé mais vœux de l’époque en me repentant et en confessant mes péchés. Je vais régulièrement à l’église de Hartford City et tente de l’aider à retrouver ses repères d’antan. {1SC5 : 2.7}

C’est à la même période que le frère Cleve Smith, un fervent croyant de la Verge, s’est rendu chez moi pour me donner les tracts #1 et #2. L’ancien Moore et sa femme quittaient la ville pendant la période estivale et pendant leur absence je fus chargé d’animer les réunions de prière. Tout se déroulait bien jusqu’à ce que j’invite le frère Edwards afin qu’il anime le moment d’étude. Lorsque les membres découvrirent qu’il croyait au message de la Verge, l’opposition fut telle que je dû prendre la suite de l’étude. {1SC5 : 2.8}

Un peu plus tard pendant un Sabbat, le conducteur d’église dénigra tellement la Verge que cela me poussa à aller voir de quoi il s’agissait. Je leur dit que mon envie de lire les livres n’avait jamais été aussi forte. Je commandai donc le Volume 1 et 2, mais avant de les recevoir, l’église avait organisé une réunion administrative. A cette réunion, il fut demandé à une certaine sœur qui était adventiste depuis plus de 40 ans, si elle croyait aux enseignements de la Verge. Ayant répondu par l’affirmative, elle fut soumise à une période probatoire de 30 jours au terme de laquelle son nom serait effacé des registres de l’église si elle ne renonçait pas aux enseignements de la Verge. Aujourd’hui elle se réjouit encore et encore dans le message du scellement. {1SC5 : 2.9}

L’ancien me demanda si je croyais aux enseignements de la Verge. Je lui répondis que je ne l’avais encore jamais lu et c’est pourquoi j’adoptais une position neutre. Mais il me rétorqua qu’il n’y avait pas de juste milieu, qu’il avait été prouvé que la Verge était fausse et que par conséquent ils seraient forcés de me retirer la direction des réunions de prière. Ils procédèrent au vote et sur 33 personnes présentes seules 3 mains se levèrent en faveur de mon éviction. Depuis ce jour-là, j’ai lu tous les tracts ainsi que les Vol. 1 et 2 et j’ai été convaincu par la lumière de la vérité présente contenu dans ces volumes. J’en suis heureux et j’ai décidé d’envoyer toutes mes dîmes et offrandes afin qu’elles servent à l’avancement du message de la Verge. {1SC5 : 2.10}

Je suis ravi que nous ayons enfin trouvé la nourriture spirituelle si longtemps désirée, et je veux participer à la diffusion du message de la vérité présente. Priez pour moi. {1SC5 : 2.11}

Votre fidèle serviteur,

(Signé) Harry H. Philebaum

2

EN PROVENANCE DU MONTANA

« Il y a trois ans, j’ai reçu par la poste un livre intitulé « La Verge du Berger. » A l’époque j’étais ancien de l’église de Big Timber. Ayant très apprécié son contenu, je prévoyais de le lire à l’église, mais j’ai rencontré une telle opposition que je ne pus lire que deux chapitres. {1SC5 : 3.1}

…Je crois que jamais une lumière si magnifique n’était parvenu jusqu’à l’église…. J’ai également lu les quatre tracts avec joie. Depuis des années, je priais pour recevoir plus de lumière et aujourd’hui mes prières sont exaucées. » {1SC5 : 3.2}

(Signé) P.S. Alen

EN PROVENANCE DU WYOMING

Sœur Hendricks nous rapporte ce qui suit : {1SC5 : 3.3}

« Nous parvenons encore à trouver ceux qui veulent bien nous accueillir chez eux et nous écouter. Beaucoup de ces personnes suivent aujourd’hui les études. En fait, plus le message rencontre d’opposition, plus il ouvre les yeux de ceux qui ont le cœur sincère…. Deux membres de l’église étaient très désireux d’assister aux études mais ils ne comprenaient pas l’anglais, donc il nous a fallu l’aide d’un interprète. Les deux membres semblaient comprendre l’étude à la différence de l’interprète qui, lui, ne comprenait pas (du fait qu’il n’était pas initié). {1SC5 : 3.4}

Sœur Pruett et moi visitons chaque membre. Ils sont fatigués de l’attitude de l’église et se montrent bien plus intéressés qu’ils ne l’étaient lorsque le mouvement d’opposition commença. Tous, à l’exception d’une personne, ont pris un ou plusieurs tracts…. Nous n’avons pas encore visité tout le monde, mais nous comptons bien le faire…. Tous ceux qui avaient interrogé les anciens sur la Verge rapportèrent que ces derniers n’avaient pas su leur fournir d’éléments de réponse. Par contre ils leur disaient de ne pas s’y intéresser. Ils nous ont déjà avertis, sœur Pruett et moi, nous accusant de chercher des problèmes, …mais leurs actions ne nous font pas peur. Apparemment, seules quelques personnes hautes placées tentent de semer le trouble et leurs actions ont été démasquées car en réalité la majorité des membres ne s’oppose pas au message. » {1SC5 : 3.5}

EN PROVENANCE DE L’IDAHO

Docteur Roller nous écrit ceci : {1SC5 : 3.5}

Un Sabbat (29 Sept.), alors que j’étais à Taylor dans le Dakota du Nord, je fus invité à animer le moment d’étude. Nous étudiâmes le sujet des 144000 tel qu’il est présenté dans les références suivantes : Ap. 14 : 1-5 ; Ap. 7 : 1-4 ; Ez. 9 : 1-11 ; T.M. 445, 446 ; Es. 66 : 19, 20 ; P.K. 725 ; T.M. 17. {1SC5 : 3.6}

Nous étudiâmes pendant plus d’une heure et l’assistance reçut très volontiers les vérités révélées dans ces passages. Je fus invité à revenir le Sabbat suivant. Entre temps, la nouvelle de l’incident était parvenue jusqu’au bureau de la conférence qui diffusa dans toutes les églises de la Conférence du Nord Dakota une circulaire avertissant qu’il ne fallait pas m’inviter à monter en chaire. {1SC5 : 3.7}

Bien qu’il semble que l’œuvre avance peu et que les fervents croyants du message soient peu nombreux, la Verge et ce qu’elle enseigne se fait connaître à la fois dans cette région, dans la communauté de Spokane et aujourd’hui ici-même, à Cœur d’Alene où dix d’entre nous se réunissent pour étudier la vérité présente. A cet effet nous vous demandons de penser à nous dans vos prières. {1SC5 : 3.8}

(Signé) H.F. Roller

EN PROVENANCE DU COLORADO

Ceux qui connaissent le frère et la sœur H.G. Warden seront heureux d’apprendre qu’ils se trouvent actuellement à Greeley où se développe une communauté de croyants. {1SC5 : 3.9}

EN PROVENANCE D’ARIZONA

Sœur Diamond nous écrit du centre de convalescence de Sunny Slope à Phoenix où elle se bat depuis longtemps pour retrouver la santé. Elle dit : « Depuis que j’ai rejoint l’église Adventiste en 1929, j’ai réalisé que nous avions besoin d’une réforme. » Puis, en des mots rassurants, elle ajoute : « Je sais que le message de la Verge est la Vérité Présente tout comme Pierre savait que JÉSUS était le Fils de DIEU… J’apprécie tellement la littérature de la Vérité Présente que je l’ai lu deux fois. Maintenant je l’étudie afin d’être prête lorsque DIEU m’appellera à travailler pour l’œuvre. » {1SC5 : 3.10}

L’espoir, le courage et la calme détermination de sœur Diamond à persévérer jusqu’à la fin, nous réjouis. Elle veut être prête à répondre à l’appel du SEIGNEUR. Son exemple est inspirant et nous montre de quoi sont faits les saints. Souvenons-nous de sœur Diamond dans nos prières. {1SC5 : 3.11}

3

EN PROVENANCE DE CALIFORNIE

Message de San Diego :

L’activité dans la région de San Diego se développe sensiblement et le message touche de nouvelles personnes. Rare sont les personnes dans cette grande localité qui n’ont pas été d’une façon ou d’une autre en relation avec la Verge. {1SC5 : 4.1}

La semaine dernière, pendant une visite du frère Houteff qui dura 10 jours, cinq personnes se positionnèrent pour la vérité présente et plusieurs autres demandèrent à en savoir plus sur le message. Nous étudions avec des membres issus de presque toutes les églises du district et nous avons bon espoir que le nombre de croyants augmente de moitié au tournant de l’année. Beaucoup de ceux qui aujourd’hui sont réservés et hésitants voire hostiles, se positionneront pour la vérité avant qu’il ne soit trop tard. —M.J. Bingham—M.L. Deeter. {1SC5 : 4.2}

————————–

Sœur Serns de La Crescenta nous écrit :

Le 7 Oct. se tint la réunion administrative trimestrielle et mon nom fut l’objet de discussions. L’ancien Armstrong lu dans le manuel d’église que les personnes qui ne respectaient pas les commandements et particulièrement le septième, devraient avoir leurs noms rayés des registres d’église même si elles se repentent…. {1SC5 : 4.3}

Je leur signifiai que je m’étais sincèrement et réellement repenti de tous mes péchés…. Je leur fis également savoir combien je regrettai mes actions passées et que l’assurance du pardon divin m’avait apporté la joie…. Je loue le SEIGNEUR pour l’occasion qu’Il me donne de connaître l’opprobre à cause de ma repentance ; je suis digne de faire partie de ceux dont il est dit : {1SC5 : 4.4}

«  Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu’on vous chassera, vous outragera, et qu’on rejettera votre nom comme infâme, à cause du Fils de l’homme ! » Lorsque je péchais, ils me considéraient comme un membre d’église modèle, et maintenant ils me rejettent pour m’être repenti. {1SC5 : 4.5}

——————-

Plus récemment, frère et sœur Carver ont parcouru près de 1500 miles depuis Cory dans le Colorado pour venir nous visiter. Ils sont venus examiner de près « La Verge du Berger. » {1SC5 : 4.6}

Il y a des frères qui, pour ne pas demeurer dans les ténèbres, sont prêts à sacrifier beaucoup pour savoir avec certitude si DIEU a une lumière à leur envoyer. Ils sont en contraste avec les frères que le message interpelle chaque jour, mais qui finalement jugent qu’il vient du diable sans même l’avoir étudié ! {1SC5 : 4.7}

Sœur Dundore nous écrit de Pennsylvanie : « J’étudie la Verge et je suis convaincue que DIEU envoie un message pour réveiller Son église. Toutefois, je suis triste de savoir que nos frères dirigeants rejettent une vérité si claire. Notre pasteur nous a dit qu’il a reçu une copie de la Verge mais qu’il la détruite sans même la regarder ! Qu’il est terrible de condamner ce qu’on ne connaît même pas ! {1SC5 : 4.8}

—————————

Une lettre de Richmond en Virginie :

Nous avons reçu deux exemplaires du Code Symbolique et nous sommes très contents. Savoir que des personnes que nous connaissons ont accepté cette nouvelle lumière nous réjouis. {1SC5 : 4.9}

Puis-je vous parler de ce qui nous préoccupe M. H ……….. et moi-même ? C’est l’idée de quitter l’église Adventiste. Pourquoi devrions-nous la quitter ? Pourquoi ne pouvons-nous pas accepter cette lumière tout en restant dans l’église et en diffusant la lumière dans la dénomination ? Je suis si ancré dans la vérité que la seule idée de quitter l’église me fait peur. {1SC5 : 4.10}

Chers frère et sœur H ………………. :

Nous sommes heureux que vous ayez trouvé un soutien dans le message de la Verge. Vous avez réalisé qu’il est préférable de ne pas quitter l’église Adventiste et qu’il faut plutôt contribuer à y diffuser le message de réforme ; la Verge va dans ce sens. Manifestement, vous n’avez pas lu dans nos littératures les passages qui démontrent clairement à partir de la Parole de DIEU que nous ne devons pas nous séparer des églises, même si certaines tentent justement de nous y contraindre. Voir La Verge du Berger, Vol. 1, pp. 245-252 ; Idem, Vol. 2, p. 233 et notre tract n°4, « Les Dernières Nouvelles A l’Attention De Notre Mère. » Nous espérons et prions que vous soyez capables de toucher beaucoup de nos frères et sœurs dans l’église. {1SC5 : 4.11}

—————————

Une lettre de Bozeman dans le Montana : {1SC5 : 4.12}

Chers frères :

Un tract intitulé « Un Avertissement Contre l’Erreur » m’a été donné par l’une de nos sœurs Adventiste. J’y ai trouvé certaines choses qui ne sont pas fondées sur les Ecritures et l’Esprit de Prophétie. J’ai, par la suite, été en possession de la Verge et après l’avoir étudiée j’ai découvert que le tract « Un Avertissement Contre

4

l’Erreur » avait abusé de la Verge en plusieurs endroits. En fait, ce tract a une approche malhonnête de la Verge. J’aimerai connaître votre réponse au sujet de ce tract ; nous couvrirons les frais engagés. {1SC5 : 4.13}

Cher frère K ………………. :

Aucune de nos littératures ne peut répondre directement aux accusations faite par ce tract. Cependant, ces accusations sont les mêmes que celles contenues dans le tract intitulé « Une Réponse A La Verge Du Berger » auquel vous trouverez une réponse dans notre tract n°3, « La Moisson, » et le tract n°4, « Les Dernières Nouvelles A l’Attention De Notre Mère. » Ces tracts répondent non seulement aux accusations mais renferment aussi un message adressé à l’église de DIEU. Veuillez les étudier avec scrupuleusement, nous sommes sûrs que leur contenu vous ravira. {1SC5 : 5.1}

———————————–

QUESTIONS, REPONSES

——————

Veuillez expliquer cette apparente contradiction :

Testimonies, Vol. 5, p. 81 (Evénements des Derniers Jours, p. 132) déclare, « On voudra nous imposer la marque de la bête. Ceux qui auront, pas à pas, cédé aux exigences du monde et se seront conformés à ses coutumes ne trouveront pas difficile de céder aux pouvoirs en place plutôt que de se soumettre à la dérision, à l’insulte, aux menaces d’emprisonnement et de mort. » Seulement, la Verge enseigne qu’il ne sera pas permis aux infidèles de s’unir à l’église à ce moment-là. {1SC5 : 5.2}

La vérité enseignée par la Verge concernant la pureté de l’église au moment du Grand Cri n’a jamais été aussi claire. Il est possible qu’on ne puisse pas harmoniser ce sujet avec toutes les déclarations de sœur White mais ceci ne devrait pas entamer notre foi dans le message. Il existe de nombreux passages dans l’Esprit de Prophétie que la dénomination est incapable d’harmoniser. C’est un problème global qui s’explique par le fait que nous n’avons pas encore tout à fait compris tous les événements liés à l’œuvre finale de l’évangile. Toutefois, même si la marque de la bête est encore un événement futur difficile à déterminer, nous pouvons émettre une hypothèse quant à l’accomplissement de la citation cité précédemment. Ainsi nous pourrons voir qu’il est possible que l’église soit débarrassée des infidèles qui, dans le même temps, « cèderont aux pouvoirs en place. » {1SC5 : 5.3}

Ceux qui fréquentent l’église Adventiste et qui ont, « pas à pas, cédé aux exigences du monde, » ne tomberont pas tous sous les armes destructrices citées dans la vision d’Ezéchiel. Ce sort est réservé aux membres actifs qui ne reçoivent pas la « marque » (ou le sceau d’Ez. 9), sans compter ceux qui ne participent plus l’œuvre commune, et qui pourtant se proclament Adventistes ; cette catégorie de personne est aujourd’hui majoritaire. {1SC5 : 5.4}

Selon Testimonies, Vol. 5, p. 81, certains parmi ceux qui, tout en se proclamant Adventistes, se sont séparés de la dénomination, ne se « soumettront pas à la dérision, à l’insulte, aux menaces d’emprisonnement et de mort, » mais « ils dévient vers n’importe quelle position pour satisfaire leurs désirs du moment. » Testimonies to Ministers (Témoignages pour les Pasteurs), p. 112 {1SC5 : 5.5}

Question n°2. La Verge dit que la pluie de première saison est l’Esprit de Prophétie. Seulement, Desire of Ages, p. 827 (JÉSUS-CHRIST, p. 829) affirme qu’il s’agit de l’effusion de l’Esprit aux temps des apôtres. {1SC5 : 5.6}

La définition spirituelle du mot « pluie » selon la prophétie de Joël n’est pas seulement l’effusion puissante du Saint-Esprit lors de la Pentecôte mais surtout la révélation de la vérité comme cela est écrit dans la note en marge : « un enseignant de justice. » « Après cela (après la révélation de la vérité, la pluie), je répandrai mon esprit sur toute chair. » Joël 2 : 23, 28. {1SC5 : 5.7}

Ici nous voyons que le verset 23 promet une révélation de vérité, car la justice ne se développe que lorsque l’on connaît la vérité. Le verset 28 promet quant à lui l’effusion du Saint-Esprit sur « toute chair » afin qu’elle soit capable de proclamer la révélation (pluie) de « l’enseignant de justice. » Ainsi, ces deux manifestations du Saint-Esprit, la vérité et la capacité de la proclamer, sont les éléments qui composent cette pluie. {1SC5 : 5.8}

Pour ce qui est du moment où doivent tomber la pluie de première et de l’arrière-saison, nous comprenons de par le sens du mot, que la première saison (qui survient dans le temps ou l’espace avant) doit naturellement précéder l’arrière-saison. Par conséquent, JÉSUS-CHRIST ne se trompe pas, car avant que la Verge n’arrive, l’église a considéré que l’expérience des apôtres équivalait à la pluie de la première saison. Or, pour nous aujourd’hui, la « pluie de la première saison » correspond à l’Esprit de Prophétie et la « pluie de l’arrière-saison » correspond à la Verge. {1SC5 : 5.9}

Si l’on persiste à dire que le mot « première » ne s’applique qu’au temps des apôtres et le mot « arrière » à quelque chose de futur

5

, un tel raisonnement est alors non seulement contraire aux Ecritures mais remet aussi en cause la véracité de l’Esprit de Prophétie. De plus, la prophétie de Joël pointe dans notre direction et non vers l’époque de l’église Chrétienne primitive. Le prophète déclare, « il vous enverra la pluie de la première et de l’arrière-saison, au commencement de la saison* (*version Darby) (Joël 2 : 23) Si pour nous aujourd’hui la pluie de la première saison n’est pas l’Esprit de Prophétie, et la « pluie de l’arrière-saison » la Verge, comment serait-il possible que ces deux pluies tombent au même moment, impliquant par-là que l’expérience des apôtres il y a près de 2000 ans ne nous aurait pas du tout servie ? {1SC5 : 5.10}

Question n°3. La Tragédies des siècles dit que Malachie 3 : 1-3 et Da. 7 : 9 traitent du même événement ; tandis que la Verge dit que Malachie 3 : 1-3 se rapporte à la purification de l’église. {1SC5 : 6.1}

Nous devons comprendre que ce « même événement » dont parle la « Tragédie des Siècles » s’étend de 1844 jusqu’à la fin du temps de grâce, période qui comprend le jugement des mort et des vivants. La purification de Malachie Trois s’applique au jugement des vivants. Tout bon étudiant de la Bible sait que le passage, « Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui restera debout quand il paraîtra ? Car il sera comme le feu du fondeur, comme la potasse des foulons. Il s’assiéra, fondra et purifiera l’argent ; il purifiera les fils de Lévi, il les épurera comme on épure l’or et l’argent, et ils présenteront à L’ÉTERNEL des offrandes avec justice, » ne peut concerner le jugement des morts. Toutefois, pour accomplir cette œuvre (le jugement des vivants et des morts qui se déroule dans le sanctuaire céleste) le SEIGNEUR est venu en 1844. Ainsi, le jugement des vivants et des morts sont les deux phases du Jugement Investigatif, ce qui confirme que le SEIGNEUR est entré dans le temple céleste en 1844. Par conséquent, « La Tragédie des Siècles » et la Verge disent vrai. {1SC5 : 6.2}

Question n°4. Michée 6 : 1 déclare, « Lève-toi, plaide devant les montagnes, et que les collines entendent ta voix ! », mais la Verge dit qu’il faut œuvrer au sein de la dénomination Adventiste. {1SC5 : 6.3}

Il est vrai qu’aujourd’hui, nous devons concentrer nos efforts sur la dénomination. Seulement, le Vol. 2 de la Verge contient aussi le message adressé au monde. Nous devons comprendre qu’il faut du temps pour que ces passages s’accomplissent. Michée 6 : 1 et Malacie 3 : 1-3 s’accompliront au moment où le message s’adressera à l’église, la période du scellement des prémices (les 144 000) et la période du scellement des seconds fruits (la grande foule). Voir Testimonies, Vol. 1, p. 242. {1SC5 : 6.4}

Question n°5. Si la dénomination Adventiste est l’une des sept têtes de la bête, comment la « femme » d’Apocalypse 17 peut-elle s’asseoir sur les sept têtes (alors que l’une d’entre elles représente les Adventistes) après la purification, au moment où l’église ne se composera que de membres purs ? {1SC5 : 6.5}

Remarquez qu’il y a deux bêtes à sept têtes ; une dans Apocalypse 13 et l’autre dans Apocalypse 17. L’église Adventiste est symbolisée par l’une des têtes sur la première bête citée. La « femme » s’assied sur les sept têtes de la dernière bête citée avec qui la dénomination Adventiste n’a aucun rapport. Cet événement a lieu après que l’église soit purifiée. Par conséquent, la « femme » ne s’assied pas sur l’église Adventiste mais sur les églises Protestantes qui sont devenues Babylone. Voir la Verge, Vol. 2, pp. 85-125. {1SC5 : 6.6}

Question n°6. La Verge enseigne que les enseignants devraient rendre leur dîme, mais que penser du dernier paragraphe de Testimonies, Vol. 9, p. 248 ? {1SC5 : 6.7}

Pour répondre à la question, la Verge ne fournit aucune directive en la matière. Elle cite simplement les écrits du même auteur dans Testimonies, Vol. 9, p. 248. Ainsi, il faudrait se plonger dans l’étude des textes de sœur White et comprendre comment harmoniser toutes les déclarations faites à ce sujet. Toutefois pour aider, nous offrons l’élément de réponse suivant : {1SC5 : 6.8}

Nous ne saurions faire mieux que l’Esprit de Prophétie quand il nous explique que les enseignants de la Bible devraient être pris en charge par la dîme du SEIGNEUR. Sœur White a déclaré que ceux qui « enseignent la Parole de DIEU, interprètent les Ecritures, instruisent les étudiants dans les voies du SEIGNEUR, tous ceux-là devraient être pris en charge par les dîmes. » (6T 215). Elle ajoute également, « cette directive a été donné il y a déjà longtemps et cela a depuis peu déjà été répété. » Ces directives n’étaient à l’époque pas suivies, il est donc certain qu’elles ne sont pas non plus suivies aujourd’hui. Ce problème réside principalement dans le fait que ces directives données « à plusieurs reprises » ont été écartées ; si elles avaient été mise à disposition, on les aurait comprises. Néanmoins, voici d’autres remarques qui nous l’espérons seront utiles. {1SC5 : 6.9}

Que ceux qui objectent contre le fait de faire profiter les enseignants des dîmes, règlent leur différend avec la sœur White. En effet la Verge ne fait que citer l’Esprit de Prophétie, rien de plus. Si vous priez et étudiez, je suis convaincu que vous découvrirez la vérité et l’apparente contradiction disparaîtra. Il semblerait que vous soyez incapables d’harmoniser Testimonies, Vol. 6, pp. 210, 211 qui parle des frais de scolarité avec la citation précédente. La

6

directive donnée dans ces Témoignages spécifiques (Testimonies) consiste à ce que chaque école soit dotée d’un enseignant Biblique qualifié pris en charge par l’argent des dîmes. Souvenons-nous que nos écoles fournissent également des enseignements séculiers qui ne sont, par conséquent, pas couverts par les dîmes. Ainsi, les enseignants séculiers de nos écoles ne devraient pas enseigner les Ecritures et devraient donc être pris en charge par les frais de scolarité. Ajouté à cela qu’il y a d’autres dépenses scolaires. Aujourd’hui, il faudrait donc que la dîme et les frais de scolarité supportent entièrement notre système scolaire religieux. {1SC5 : 6.10}

Le problème c’est que les gens font dire à la Verge des choses qu’elle ne dit pas. Vous dite que sœur White a déclaré que seul le ministère devrait être pris en charge par les dîmes. Si vous entendez par là que seules les personnes consacrées ou les prédicateurs du message peuvent être soutenus par les dîmes, alors nous n’avons pas connaissance d’une telle déclaration. La Bible enseigne que tous ceux qui ont un lien avec l’évangile ou le service du « temple » doivent être pris en charge par la dîme. Toute la tribu de Levi vivait des dîmes, et ce principe l’église ne l’a pas du tout suivi. Le système de dîme originel incluait les anciens locaux, les diacres, les chantres, etc…. Voir 1 Ch. 15. {1SC5 : 7.1}

Cher frère Bingham :

Si vous pouviez me donner des conseils qui m’aideraient à œuvrer de manière plus efficace, je vous en serais reconnaissant. {1SC5 : 7.2}

Pour œuvrer plus efficacement, il existe quelques règles générales qui suivies scrupuleusement réduiront les dommages rencontrés et produiront de plus grands résultats. Bien sûr, ces règles doivent pouvoir s’adapter aux conditions et aux circonstances qui entoureront l’individu. Enumérons les points les plus importants. {1SC5 : 7.3}

(1) Premièrement, si cela est nécessaire, soumettez au potentiel croyant l’idée de s’intéresser à la vérité en question. Inutile de tenter de prouver quelque chose si l’esprit est sans cesse chargé de pensées résultant de préjugés qui prétextent qu’il est soit inutile soit défendu d’étudier des messages inconnus. Cette fausse conception doit être premièrement ôtée avant de pouvoir aller plus loin dans notre présentation de la vérité. {1SC5 : 7.4}

Dans cette optique, nous devrions toujours avoir à portée de main les passages qui vont suivre ; ils forceront toujours l’esprit l’honnête qui croit en l’Esprit de Prophétie, à déposer les armes jusqu’à ce qu’il ait écouté ce que vous lui présenter. « Testimonies on Sabbath School Work, » (dont l’abréviation est TSSW. Procurez-vous à tout prix et dès que possible ce petit livre auprès de votre Bibliothèque ou Librairie Chrétienne), page 59 : « Listen with candor… » ; p. 60, « When new light… » ; p. 65, « Precious light… » ; p. 65, « If a message comes… » ; p. 66 (toute la page) ; T.M. (Témoignages pour les Pasteurs) 69-70, « Preaching Contrary to Established Doctrines (Une prédication contraire aux doctrines établies.) » 5T 728 (Témoignages pour l’Eglise, Vol. 2, p. 370) (toute la page) ; T.M. (Témoignages pour les Pasteurs) 106-7, « But beware of rejecting… (Mais gardez-vous de rejeter…) » ; T.M. (Témoignages pour les Pasteurs), pp. 108-10 ; G.W. 300-1, 303-4 (Le Ministère Evangélique 294-5, 296-7) ; T.M. 476, « Brethen, we must… (Mes frères, nous ne devons pas…) » ; M. to Y. P. 260 (Messages à la Jeunesse, p. 258) ; C.T. 463 (Conseils aux Educateurs, aux Parents et aux Etudiants 273) ; R. & H., 25 Mars 1890 et 28 Mai 1890 ; T.M. (Témoignages pour les Pasteurs) 30, « We have many lessons… (Nous avons beaucoup de leçons…) » ;  T.M. (Témoignages pour les Pasteurs) 119, « When a message… (Quand un message…) » ; 2T 130 (Témoignages pour l’Eglise, Vol. 1, p. 230), « Men, women, and youth… (Il faut que tous, jeunes et adultes…) » ; 4T 361 ; « Nous sommes en danger si en tant que Chrétiens nous ne pouvons pas nous réunir et examiner des points controversés dans le respect mutuel. Je préfère quitter les lieux plutôt que de me voir imposer les idées de personnes incapables d’étudier avec honnêteté les doctrines Bibliques. Les personnes incapables de vérifier les raisonnements qui diffèrent des leurs ne sont pas en mesure d’enseigner au sein de l’œuvre de DIEU. »–R & H, Vol. 67, N° 7, 18 Février 1890. Voir également le tract n°4, pp. 80-84. {1SC5 : 7.5}

 (2) Deuxièmement, démontrez que l’église doit être porteuse d’un message qui doit être empreint de l’esprit et de la puissance d’Elie. Références : 5T 254 ; E.W. 155 (Premiers Ecrits, p. 154) ; 5T 709 (Témoignages pour l’Eglise, Vol. 2, p 367) ; 8T 332 ; T.M. (Témoignages pour les Pasteurs) 117. (Associez 3T 252-3 (Témoignages pour l’Eglise, Vol. 1, p. 374-5) avec 5T 254) ; E.W.  (Premiers Ecrits) 277, dernier paragraphe. {1SC5 : 7.6}

(3) Ensuite, nous voyons que le message sera rejeté. Références : Ezéchiel 2 et 3 ; Les citations de Review and Herald contenues aux pages 45 et 46 du tract, « Warning Paradox » ; de même que la citation suivante également issue de R. & H. : « Plusieurs m’ont interrogée par écrit, pour savoir si le message de la justification par la foi est vraiment le message du troisième ange ; j’ai répondu : ‘En vérité c’est le message du troisième ange’. Le prophète déclare, ‘Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité ; et la terre fut éclairée de sa gloire.’ Clarté, gloire et puissance doivent accompagner le message du troisième ange. Ainsi, partout où l’on prêchera ce message avec la puissance de l’Esprit, les cœurs seront gagnés. COMBIEN D’ENTRE NOS FRERES RECONNAITRONT CETTE LUMIERE LORSQU’ELLE PARVIENDRA AU PEUPLE DE DIEU ? Jusqu’à présent, nous n’avons vu aucune lumière correspondant à cette description. Cependant, DIEU a une lumière pour Son peuple et celui qui l’acceptera verra qu’il est mauvais de rester dans cette condition de tiédeur. » R. & H., 7 Octobre 1890, p. 609 ; G.W. 303 (Le Ministère Evangélique, p. 296) dernier paragraphe, et T.M. 106 dernier paragraphe. {1SC5 : 7.7}

7

(4) Prenez les sujets principaux traités dans la Verge, tels que le scellement des 144 000, Ez. 9, la purification de l’église, le scellement de la grande foule, le jugement des vivants, et présentez-les le plus énergiquement que possible. Clarifiez ces sujets afin qu’ils brillent tels des phares qu’on ne saurait manquer de voir. Après avoir fait cela, lisez une ou les deux déclarations suivantes : G.C. 527 (La Tragédie des Siècles) « While God… (Quoique DIEU…) » ; G.C. 528 (La Tragédie des Siècles, p. 576) « There is… (Ceux qui désirent…) » ; 5T 690 (Témoignages pour l’Eglise, Vol. 2, p. 352) « Those who… (Ceux qui passent) » ; 5T 68-9 « If you… » ; 3T 255 (Témoignages pour l’Eglise, Vol. 1, p. 377) « The True Witness… (Le témoin fidèle) » ; 3T 258 « The word… » ; 5T 94 « Gather up… » ; 1T 262 (Témoignages pour l’Eglise, Vol. 1, p. 100) « We must walk… (Il faut marcher…). » Après cela, il sera impossible à l’individu de pinailler sur quelque point obscur sans importance que seuls des sages sauraient expliquer. {1SC5 : 8.1}

(5) Ne traitez pas de sujets qui demeurent partiellement inexpliqués à moins d’y être obligé. Concentrez-vous sur les grandes vérités ; un esprit honnête ne pourra pas les contester. Sans cette approche, vous vous heurterez à des obstacles donnant lieu à des disputes et des polémiques inutiles. Résultat, l’esprit de l’individu se chargera encore plus de préjugés. {1SC5 : 8.2}

(6) Pour chasser au mieux les préjugés de certains, causé par le ton sévère qui ressort de toutes les littératures, reportez-vous à 3T 252-3 (Témoignages pour l’Eglise, Vol. 1, p. 374-5) ; 8T 249 (Témoignages pour l’Eglise, Vol. 3, p. 301) ; 5T 72 ; C.O.R 150 ; 5T 217 (Instructions pour un Service Chrétien Effectif, p. 48) ; 8T 146 ; T.M. (Témoignages pour les Pasteurs) 174-5 ; 2T 124, et bien d’autres passages de même teneur qui déclarent tous, de manière implicite ou explicite, qu’il est nécessaire de dénoncer les abominations qui existent parmi nous. {1SC5 : 8.3}

(7) Si l’on vous rapporte que ceux qui présentent le message sont trop sévères dans leurs paroles et leurs actes, référez-vous à T.M.* 475 ; T.M.* 410 ; T.M.* 408 ; D.A. 468 (JÉSUS-CHRIST, p. 465) ; T.M.* 165 ; T.M.* 411 ; T.M.* 412, 413 ; G.C. 606 (La Tragédie des Siècles, p. 658), etc. (Témoignages pour les Pasteurs*) {1SC5 : 8.4}

(8) Evitez le sujet des dîmes tant que l’individu n’est pas convaincu que la Verge est la vérité et qu’elle constitue le message de l’heure. Si vous en parlez prématurément, vous entravez l’acceptation du message. Cependant, lorsque vous voyez que la personne croit au message, montrez lui alors que les dîmes doivent aller là où se trouve la vérité présente. Présentez G.C. 609 (La Tragédie des Siècles, p. 661) où le SEIGNEUR déclare, « comment refuser de la proclamer ? ». Expliquez que si l’on ne refuse pas de proclamer, on ne refuse pas alors de donner la dîme pour l’avancement de l’œuvre. {1SC5 : 8.5}

Il est également tout à fait possible d’aborder le sujet sous d’autres angles. JÉSUS et ses apôtres étaient Juifs et membres de l’église qui fut constituée à l’époque. Pourtant, ils avaient leur propre trésorier. De plus, les apôtres acceptaient tout ce qu’on leur apportait, dîmes, offrandes, prémices. Actes 4 : 34, 35. C’est pour nous un parfait exemple, car les apôtres avaient également la mission d’apporter un message spécial à l’église et non au monde. {1SC5 : 8.6}

 Dès lors, vous pouvez aussi, si c’est nécessaire, aborder le sujet sous l’angle qui suit : nous sommes envoyés « aux brebis perdues de la maison d’Israël » et « il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. » (Mt. 15 : 24, 26.) DIEU ne nous a pas envoyé « vers les païens ni dans les villes des Samaritains, » mais vers l’église. Il nous a ordonné de : « Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison. » La maison du trésor renferme la vérité présente. Si alors nous apportons la vérité présente, la nourriture au temps convenable, alors la Verge est certainement la maison de trésor. Or L’ÉTERNEL déclare, « Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes. » {1SC5 : 8.7}

Vous pouvez également habilement raisonner avec l’individu de la manière qui suit : « Imaginons que nous sentions tous que nos dîmes devraient être envoyées à la trésorerie de Tacoma Park. Comment, alors, le message parviendrait-il jusqu’aux âmes menacées qui se trouvent dans nos églises ? Pour l’heure, DIEU ne souhaite pas amener les inconvertis dans l’église pour qu’ils subissent le terrible massacre d’Ezéchiel Neuf. Il a plutôt à cœur de sauver Son église. » {1SC5 : 8.8}

Que ceux qui n’ont pas encore reçu la lumière du scellement des 144 000 supportent l’église aujourd’hui dans son fonctionnement, dans ses campagnes, ses mises au point, etc. Que ceux qui, par contre, ont reçu la lumière « suivent l’agneau partout où il va. » Il y a le message passé et le message présent. « DIEU ne voudrait qu’aucun homme ne pense qu’il n’y a pas de message autre que celui qu’il pourrait proclamer. Nous voulons entendre l’ancien message, mais le nouveau message, également ». R. & H., 18 Mars 1890. Que chaque partie supporte ce qu’elle croit être la vérité présente (après tout, il n’y en a qu’une seule), ainsi les intérêts de tout à chacun seront préservés. {1SC5 : 8.9}

 « Par ailleurs, » poursuivons-nous, « l’introduction du message du scellement à l’église se solderait par un échec s’il fallait que nous supportions toute les personnes qui se dressent contre nous comme les vagues de la mer. Non, mon frère, rendre nos dîmes à ces personnes non seulement, nous affaiblirait face à l’ennemi, mais remettrait également en question notre position vis-à-vis du message. En effet, si nous prétendons détenir la garantie du salut des membres, il va de soi que nos dons servent à

8

l’avancement du message de l’heure et non de l’ancien message. En supportant l’ancien message, au lieu de gagner les brebis, nous les disperserions. Ceci renforcerait l’ennemi et affaiblirait DIEU car personne ne peut combattre un ennemi en lui livrant les armes qui lui permettrait de tenir contre ses assauts. » {1SC5 : 8.10}

Les directives contenues dans la Verge du Berger, Vol. 1, p. 251 à propos des dîmes prouvent que nous n’avons jamais été dans l’erreur. Il y est dit que la dîme devrait soutenir l’ancienne organisation Adventiste. Seulement, le corps dirigeant a rejeté le message du scellement des   144000 et diffuse parmi le peuple une pseudo-réfutation de ce dernier pour justifier ses actions, empêchant le peuple d’accéder au message. Ainsi, lorsque la Verge demande que la dîme et également les offrandes servent pour le message de la vérité présente, elle suit justement l’ordre Divin car la vérité présente a toujours constitué la « maison du trésor. » {1SC5 : 9.1}

(9) Munissez-vous dès que possible des illustrations ; elles sont d’une aide inestimable pour l’apprentissage du message et sa présentation. {1SC5 : 9.2}

(Signé) M.J. Bingham

————————-

Les interrogations du Dr. Young sont un échantillon des nombreuses interrogations que nous recevons quelquefois : « Ici, ils nous disent que la Verge est quasiment éteinte en Californie. Est-ce vrai ? Les croyants du message augmentent-ils ou non dans cette région ? L’opposition y est-elle toujours aussi acharnée ? S’il vous plaît, dites-nous ce qui se passe. » {1SC5 : 9.3}

Le champ de la région sud Californienne, si on lui accordait l’attention qu’il mérite, prendrait à lui seul tous temps du frère Houteff et de tous les ouvriers en poste ce qui au final ne serait toujours pas suffisant. {1SC5 : 9.4}

De tous les endroits où le message a éclaté dans cet état, notre bureau n’a eu connaissance d’aucune extinction que ce soit. Au contraire, nos bases de données enregistrent une augmentation dans presque tous les endroits où le message s’est implanté, particulièrement à Los Angeles, Loma Linda et dans la région de San Diego. {1SC5 : 9.5}

Ceci confirme que l’opposition n’a ni cessé ni diminué et il en sera ainsi tant que la vérité continuera d’avancer. {1SC5 : 9.6}

Que personne ne donne foi à un quelconque rapport de l’œuvre à moins que ce dernier n’ait été authentifié par une personne de notre bureau. {1SC5 : 9.7}

Ces rapports, fussent-ils positifs ou négatifs, jaillissent constamment de toute part et confirment que le message fait chaque jour une percée dans la dénomination tel le levain dans la pâte. {1SC5 : 9.8}

———————

Les fonds issus des offrandes, conférant aux littératures leur gratuité, ont jusqu’à maintenant couvert près de la moitié des dépenses nécessaires. C’est pourquoi nous sommes amenés à rappeler à nos amis de la vérité présente les besoins de cette entreprise importante. {1SC5 : 9.9}

Les contributions en faveur du Code Symbolique ne couvrent également que près de la moitié des dépenses engagées pour les fournitures seules. {1SC5 : 9.10}

———————–

Nous rappelons que l’adresse de sœur Charbonneau n’est plus le 50th Place mais 717 W. 104th St., Los Angeles, California. {1SC5 : 9.11}

——————

Notre moment de prière commune du Vendredi soir (17h Heure Du Pacifique ; 18h Heure Des Rocheuses ; 19h Heure Du Centre ; 20h Heure de l’Est) en faveur de nos frères qui demeurent dans les ténèbres sans la vérité présente, devrait être fidèlement respecté par toutes les personnes impliquées. {1SC5 : 9.12}

————————-

N’oubliez pas de faire connaître vos demandes à notre agence pour l’emploi. {1SC5 : 9.13}

—————–

Que chaque croyant de la vérité présente s’efforce de se rendre capable d’œuvrer pour L’ÉTERNEL qui aujourd’hui appelle les ouvriers à venir faire Sa grande moisson. {1SC5 : 9.14}

—————–

9


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *