L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Vol. 1 Le Code Symbolique Nombre 3

Vol. 1 Le Code Symbolique Nombre 3

Vol-1-No-3-1200x675.jpg

ACTUALITES DU CODE SYMBOLIQUE

Volume Un

N°3

15 Septembre 1934

Los Angeles, Californie     

A l’Attention De La Dénomination Adventiste du Septième Jour

——————-

Nouvelles De Caroline

Déclaration de l’auteur datée du 6 Août :

« Il y a environ deux ans, l’Eglise de Charleston fut le théâtre d’événements qui accomplissent les écrits d’Osée 1 et 2. Dix des meilleurs membres de notre petite église furent, à cette époque, radiés sans avoir eu le droit d’être entendu jusqu’au vote de la décision. Le jour de la décision, ceux qui devaient être mis dehors demeurèrent calmes et silencieux. Certains d’entre eux semblaient être sous l’influence directe du Saint-Esprit car, après le vote, ils lurent, quand ils en eurent l’occasion, de frappants extraits tirés de la Bible et des Témoignages. {1SC3 : 1.1}

Une mère d’Israël, fermement convertie au « mouvement de réforme » enseigné dans la Verge mais qui ne figurait pas parmi les personnes radiées, se mit debout et pria le pasteur et les membres d’étudier la Verge pour eux-mêmes. Elle leur signifia par la suite, qu’ils endossaient une responsabilité dont ils ignoraient la teneur. En réponse à sa requête, le pasteur affirma qu’il n’avait rien contre les personnes radiées et qu’il n’avait pas fustigé la Verge. Il n’avait fait qu’exécuter les ordres venus des hautes instances. Suite à quoi la sœur répondit : pasteur, ‘Il n’y a pas de plus haute instance que DIEU.’ Cette mère d’Israël expliqua que l’église Adventiste était bien implantée dans son foyer et en parlant des personnes radiées, elle affirma, ‘Ces enfants sont mes enfants.’ Sa demande venait du cœur. {1SC3 : 1.2}

Si le voile avait été levé, je pense que nous aurions vu un ange écrire sur la porte de cette petite église, ‘Ichabod’, car je crois que L’ÉTERNEL se retira de cet endroit après les scènes immorales qui se jouèrent cette nuit-là. {1SC3 : 1.3}

Ces personnes furent excommuniées non parce qu’elles avaient transgressées les commandements mais parce qu’elles avaient suivi la lumière que le DIEU miséricordieux leur envoyait à ce moment-là, ce qui fit d’eux de meilleurs Adventistes qu’ils ne le furent jamais. {1SC3 : 1.4}

En dépit des persécutions, de nouvelles personnes très prometteuses viennent grandir nos rangs et cela montre que ceux qui tentent de dénigrer la Verge ne font que la mettre en avant et accomplissent de fait les paroles suivantes, ‘l’homme te célèbre même dans sa fureur, quand tu te revêts de tout ton courroux.’ » (Ps. 76 : 10) {1SC3 : 1.5}

——————————

Nouvelles du Wyoming

Une lettre nous provenant de cet état déclare qu’une nuit, un Comité se réunit dans l’Eglise de Sheridan et radia tous les partisans de la Verge. Ce soir-là, le président du Comité dirigea la réunion et reconnu qu’il ignorait le nom de l’auteur de la Verge ce qui prouve qu’il condamnait le message et ses partisans sans l’avoir examiné personnellement. Bien qu’il ignorât l’objet de leur croyance, il ne permit à aucune de ces personnes de s’exprimer pour leur défense. La procédure classique d’opposition fut suivie à la lettre. {1SC3 : 1.6}

Sœur Hendricks pense qu’ils réorganiseront l’église et tenteront d’interdire à tout croyant de la Verge d’assister aux services. Difficile à croire que l’église Adventiste, qui depuis le début a défendu la liberté religieuse, se mette maintenant à persécuter ses propres membres pour le seul motif qu’ils étudient la Bible à travers les yeux de l’Esprit de Prophétie. La papauté adopta la même politique quand elle interdit à son peuple d’étudier la Bible pour lui-même. {1SC3 : 1.7}

Nous déplorons que nos frères se soient laissé contrôler et conduire par l’esprit du tyran papal du Moyen Âge. Nos cœurs sont tristes pour ceux qui croient qu’ils accomplissent la volonté de DIEU en se posant en tant que « correcteurs » des « hérétiques » mais ils ne le sont pas

1

pour ceux qui sont persécutés car il leur est fait cette promesse : « Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu’on vous chassera, vous outragera, et qu’on rejettera votre nom comme infâme, à cause du Fils de l’homme ! Réjouissez-vous en ce jour-là et tressaillez d’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans le ciel ; car c’est ainsi que leurs pères traitaient les prophètes. » (Lu. 6 : 22, 23.) {1SC3 : 1.8}

Deux sœurs de Sheridan écrivirent une lettre et en envoyèrent une copie à chaque membre d’église. {1SC3 : 2.1}

Les choses semblent vraiment avancer. Prions DIEU que les efforts de ces sœurs suscitent chez plusieurs un désir de sonder les Ecritures pour eux-mêmes avant que la « porte » ne soit « fermée. » {1SC3 : 2.2}

——————-

Nouvelles du Colorado

Dr W.S Butterbaugh a écrit pour sa défense une longue lettre au président de Conférence du Colorado. Cette lettre est datée du 21 Août et en voici un extrait : {1SC3 : 2.3}

« En qualité de conseiller, rien ne vous autorise à m’excommunier…. Car selon l’Esprit de Prophétie, ‘Les codes humains, avec leurs innombrables prescriptions, amènent leurs partisans à condamner tous ceux qui ne s’y conforment pas exactement…. Ne faites pas de vos opinions, de vos idées personnelles sur le devoir ou de votre interprétation des saintes Écritures un critère pour juger les autres. Ne condamnez pas ceux qui ne suivent pas votre idéal…. En condamnant les autres, ils se condamnent eux-mêmes, et DIEU approuve le verdict qu’ils prononcent.’ (M.B. 177-179 ; Heureux Ceux Qui, 101-102) {1SC3 : 2.4}

Il apparaît donc très clairement que la radiation prononcée à mon encontre fut entièrement basée sur le fait que ‘votre interprétation des Ecritures qui est un critère de jugement’ était différente de la mienne ; et il est parfaitement normal que les membres d’église, en sachant peu sur la question, ‘s’appuient sur le bras de la chair’ (T.M. 106) plutôt que sur un examen personnel renforcé de connaissances acquises en sondant la vérité et en s’y soumettant. » {1SC3 : 2.5}

———————–

Nouvelles d’Un Ouvrier De l’Indiana

Dans une lettre datée du 2 Septembre, le frère C.T.____________ nous a fait le récit de ses nombreuses aventures vécut lors de ses voyages dans le Mid-Ouest dans le cadre de l’avancement de la Verge. Par manque de place nous n’avons pu les inclure dans ce numéro. Ses aventures ont intéressés plusieurs familles dont certaines se sont déjà pleinement positionnées du côté de la vérité présente. En plus des études publiques et privées qu’il a conduites, il a distribué un grand nombre de nos littératures gratuites. Nous prions pour qu’au travers de son œuvre, la parole de DIEU ne Lui retourne pas sans effets. {1SC3 : 2.6}

———————–

Le Message Dans l’Idaho

Dr et sœur Roller qui œuvrent du côté de Couer d’Alene et Spokane, nous rapportent que le nombre de partisans est en augmentation et qu’ils « étudient en nombre ». Si vous connaissez des Adventistes ou avez de la famille dans ces localités, faites entrer frère Roller en contact avec eux au moyen d’une lettre d’introduction. Cela aidera grandement le frère Roller dans sa tâche et il vous en sera très reconnaissant. {1SC3 : 2.7}

——————————

Retours Joyeux Provenant De Personnes Converties A l’Esprit De Prophétie Grâce A « La Verge Du Berger »

Chers frères :

J’ai lu les deux volumes de la Verge ainsi que les tracts un bon nombre de fois avec grand intérêt. Il en résulte que ma foi en l’Esprit de Prophétie est confirmée. {1SC3 : 2.8}

Je veux connaître et pratiquer la vérité et je suis heureux d’avoir eu connaissance des vérités qui m’ont été présentées en assistant aux études sur la Verge et l’Esprit de Prophétie. {1SC3 : 2.9}

Dans nos efforts pour apporter le message à nos frères de l’église et à nos proches, je prie pour qu’ils finissent par connaître la vérité salvatrice. {1SC3 : 2.10}

(Signé) Mme. C. Riehl

Chers frères :

Honnêtement, je peux dire que les enseignements de la Verge ont eu des effets si efficaces dans mon cœur que j’ai eu le désir d’acheter les livres de l’Esprit de Prophétie. Je les étudie jour et nuit. En tant que Chrétien, je vis une toute nouvelle expérience que je n’oserai échanger pour rien au monde. {1SC3 : 2.11}

(Signé) Mme. Elizabeth Anderson

2

REPONSES AUX QUESTIONS

Décret d’Artaxerxès

Réponse à la question, A quel décret Médo-Perse fait-on correspondre le début des 2300 jours de Da. 8 : 14 : {1SC3 : 3.1}

Dans la Tragédie des Siècles page 355 (The Great Controversy, page 328), il nous est dit qu’Artaxerxès promulgue son décret en 457 av J.-C. Se basant non seulement sur cette page mais aussi sur la page 352 (326) et même Esdras 9 : 9, certains en déduisent que ce décret correspond à celui ordonnant la construction du temple à Jérusalem. Mais en examinant bien les pages ci-dessus et la Bible, nous découvrirons que c’est sous les trois premiers décrets que s’acheva la construction du temple (Esdras 6 : 14, 15). De ces décrets découla l’ordre de rebâtir la ville et ses murs et c’est cet événement qui doit marquer le début des 2300 années prophétiques de Da. 8 : 14 et non l’ordre de bâtir le temple, c’est ce que l’ange déclare à Daniel. « Sache-le donc, et comprends ! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie…. Les places et les fossés seront rétablis, mais en des temps fâcheux.» (Da. 9 : 25). {1SC3 : 3.2}

De plus, le décret d’Artaxerxès relatif à la construction du temple (Esdras 6 : 14) ne correspondrait pas car la construction du temple fut achevée sous le règne de Darius (Esdras 7 : 15). Et Esdras affirme « qu’après ces choses » (Esdras 7 : 1), c’est-à-dire une fois la construction terminée, le roi proclama : « Moi, le roi Artaxerxès, je donne l’ordre à tous les trésoriers de l’autre côté du fleuve de livrer exactement à Esdras, sacrificateur et scribe, versé dans la loi du DIEU des cieux, tout ce qu’il vous demandera. » (Esdras 7 : 21.) {1SC3 : 3.3}

Ainsi, le décret de 457 av J.-C. sous le règne d’Artaxerxès dans sa septième année, est la date qui marque le début des 2300 jours de Da. 8 : 14. Ce décret n’ordonnait pas la construction du temple mais la reconstruction de la ville avec ses fossés. Il s’agissait aussi d’orner la maison de DIEU dont s’était achevée la construction quelques années avant le ledit décret et avant les voyages d’Esdras et Néhémie missionnés pour exécuter l’ordre du roi. Voir schéma Tract 4 page 20 ; et « Code Symbolique » numéro paru en Août 1934, page 5. {1SC3 : 3.4}

CHRIST Présent Au Ciel Dans Le Sanctuaire Et Dans l’Eglise Sur La Terre

Comment peuvent s’harmoniser l’œuvre de CHRIST dans le sanctuaire céleste et le chariot de la vision d’Ezéchiel en rapport avec le Tract n°1 ? Comment CHRIST peut-il être à la fois dans le sanctuaire céleste et sur la terre ? Réponse : {1SC3 : 3.5}

Nous nous accordons tous à dire que le CHRIST œuvrera dans le sanctuaire céleste jusqu’à la fin du temps de grâce. Cependant l’Inspiration déclare aussi qu’Il sera parmi Son peuple—sur terre, dans l’église—pendant le Grand Cri du Message du Troisième Ange, car L’ÉTERNEL déclare, « J’habiterai au milieu de toi, » « beaucoup de nations s’attacheront à L’ÉTERNEL en ce jour-là. » (Za. 2 : 11) « Pousse des cris de joie et d’allégresse, habitant de Sion ! Car il est grand au milieu de toi, le Saint d’Israël. » (És. 12 : 6) {1SC3 : 3.6}

Dans la citation qui suit, l’Esprit de Prophétie décrit le moment où CHRIST viendra habiter parmi Son peuple : {1SC3 : 3.7}

« Ils critiqueront l’œuvre et la position de leurs frères ; ils attaqueront tout ce qui a été fait sans eux. Ils se nourriront des erreurs et des fautes d’autrui, jusqu’au jour, où le SEIGNEUR JÉSUS, ayant terminé son œuvre de médiation dans le sanctuaire céleste, se lèvera pour se revêtir de ses vêtements de vengeance, au jour où il viendra les surprendre dans leur festin impie ; ils ne seront pas prêts pour le souper des noces de l’Agneau. »–« Testimonies for the Church, » p. 690 ; Témoignages pour l’Eglise, Vol. 2 p. 352. {1SC3 : 3.8}

La page 80 du volume 5 montre que DIEU dirigera Lui-même le troupeau au moment où l’église sera purifiée. Et « Testimonies to Ministers, Témoignages pour les Pasteurs » p. 300 (Evangéliser page 114) déclare : « DIEU utilisera des voies et des moyens dans lesquels on verra que c’est Lui qui tient les rênes en main. Les ouvriers seront surpris par la simplicité des moyens qu’il utilisera pour réaliser et parfaire son œuvre de justice. » Que nous soyons capables avec nos esprits limités de comprendre ou non les voies de DIEU, Sa Parole demeure véritable. Alors qu’Il accomplira Son œuvre de médiation dans le sanctuaire céleste jusqu’à la fin du temps de grâce, le CHRIST sera également sur terre au milieu de Son peuple—l’église, pendant le Grand Cri. L’extrait cité nous le démontre. {1SC3 : 3.9}

Nous tenterons maintenant d’illustrer brièvement comment L’ÉTERNEL est capable d’y parvenir. Rappelons qu’Il est omniprésent et le prophète le décrit en ces termes, « Ainsi parle L’ÉTERNEL : Le ciel est mon trône, et la terre mon marchepied. » (És. 66 : 1) {1SC3 : 3.10}

3

Si le CHRIST fut capable d’être à la fois dans le premier appartement du sanctuaire céleste après Sa résurrection et sur le trône de DIEU à distance du sanctuaire (Ap. 22 : 1 ; P.E. 55 ; Tract 3, pp. 21-23), pourquoi Lui serait-il impossible d’être à la fois dans le sanctuaire céleste et sur la terre, sachant qu’Il est omniprésent ? {1SC3 : 4.1}

Si un ange peut parcourir la distance du ciel à la terre en moins de quinze minutes (Da. 9 : 23), ne peut-on pas penser que CHRIST puisse en faire de même ? Après Sa résurrection Il dit à Mary, « Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père, votre Père ; vers mon DIEU et votre DIEU. Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, JÉSUS vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit : La paix soit avec vous ! » (Jean 20 : 17, 19) Cela prouve que CHRIST monta au ciel et revint le jour même. Dès lors, si le président de la Conférence Général est à la fois capable de mener ses affaires à Washington D.C. et faire un voyage de plusieurs mois pour se rendre dans un pays éloigné, CHRIST ne serait-il pas capable d’être aux deux endroits à la fois, faisant l’aller-retour à une vitesse extraordinairement plus grande que celle de la lumière ? {1SC3 : 4.2}

Ezéchiel confirme à nouveau ce fait en déclarant, « Les chérubins déployèrent leurs ailes, et s’élevèrent de terre sous mes yeux quand ils partirent. » (Éz. 10 : 19) Et plus loin au chapitre 11 verset 24, nous voyons qu’ils revinrent. Ne pensons pas que CHRIST soit enfermé dans le sanctuaire. Certes, c’est là qu’Il accomplit Son œuvre mais Il peut en sortir et aisément aller et venir à sa guise. Alors qu’un homme d’affaire mènerait péniblement ses affaires au bureau tout en se trouvant chez lui. {1SC3 : 4.3}

CHRIST a du reste illustré ce fait dans la parabole de Marc 13 : 34 : « Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, laisse sa maison, remet l’autorité à ses serviteurs, indique à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller. » « Longtemps après, [de Son ascension jusqu’à la purification de l’église] le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte. » (Mt. 25 : 19) Ainsi, c’est au moment de la purification de l’église qu’Il revient ; c’est là qu’Il fait rendre compte Ses serviteurs et prend Lui-même la direction de Son troupeau. {1SC3 : 4.4}

———————-

Pierre Et Les « Clefs »

Veuillez expliquer Mt. 16 : 15-19.

« Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit : Tu es le CHRIST, le Fils du DIEU vivant. JÉSUS, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. » (Mt. 16 : 15-19) Notons tout d’abord pourquoi s’adresse à Pierre et pas à un autre disciple. « Je te donnerai les clefs du royaume des cieux. » Pierre fut le seul à répondre correctement à la question du CHRIST, et ce dernier déclara que ce n’était « ni la chair ni le sang » qui lui avaient révélé cette vérité mais le « Père » seul. {1SC3 : 4.5}

Lorsque DIEU révèle à un homme une chose qu’il serait incapable de trouver par lui-même, on parle, selon le terme Biblique, d’Inspiration. Par conséquent, JÉSUS affirma que Pierre était inspiré et ce qui lui fut révélé avait pour objet l’élément central du salut de l’homme—JÉSUS. L’indispensable vérité qu’il fallait prêcher au temps de Pierre était que JÉSUS était le Fils de DIEU. Ainsi, Pierre reçut directement un message de la part du Père à qui l’on doit toute vie sur terre et par lequel tout homme devrait être jugé et recevoir soit le salut soit la condamnation. {1SC3 : 4.6}

Par conséquent, les « clefs » que le CHRIST donne à Pierre, correspondent à la mission de proclamer l’évangile. Et tant que Pierre serait en charge de cette mission, lui et ceux qui se joindraient à lui pour Proclamer le message, possèderaient les clefs du royaume et seraient capables de lier ou délier sur la terre avec l’accord du ciel. En conséquence, un message venu du ciel et proclamé par un homme choisi par DIEU, est tout-puissant et décisif pour le salut de l’homme. {1SC3 : 4.7}

4

Ainsi, nous voyons clairement que cette clef ne représente pas l’église, et un homme ou un groupe d’hommes n’ont le pouvoir de lier ou délier avec l’aval du ciel que s’ils le font via un message confié directement par DIEU. Ajoutons que « chaque période de l’histoire de l’Eglise a été marquée par quelque vérité adaptée aux besoins de l’époque. » G.C. 609 (La Tragédie Des Siècles, p. 661) C’est pourquoi, nous ferons à nouveau un bon dans le passé, vers les temps anciens. {1SC3 : 5.1}

Comme Pierre, Noé avait un message, des « clefs », adapté aux besoins de l’époque. Il était capable de lier ou délier et le déluge en fut la démonstration. Même les portes de l’enfer ne purent s’y soustraire. De même, Abraham possédait les « clefs » et DIEU lui dit : « Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. » (Ge. 12 : 3) C’est pourquoi Sodome et Gomorrhe furent « liées »–jugées. {1SC3 : 5.2}

Il en fut de même pendant l’exode. Moïse avait un message—« des clefs » confiées par DIEU—et par lui le peuple de DIEU serait soit éternellement libéré, éternellement captif ou éternellement anéanti. Ainsi, « Moïse dit : A ceci vous connaîtrez que L’ÉTERNEL m’a envoyé pour faire toutes ces choses, et que je n’agis pas de moi-même. Si ces gens meurent comme tous les hommes meurent, s’ils subissent le sort commun à tous les hommes, ce n’est pas L’ÉTERNEL qui m’a envoyé ; mais si L’ÉTERNEL fait une chose inouïe, si la terre ouvre sa bouche pour les engloutir avec tout ce qui leur appartient, et qu’ils descendent vivants dans le séjour des morts, vous saurez alors que ces gens ont méprisé L’ÉTERNEL. Comme il achevait de prononcer toutes ces paroles, la terre qui était sous eux se fendit. La terre ouvrit sa bouche, et les engloutit, eux et leurs maisons, avec tous les gens de Koré et tous leurs biens. » (No. 16 : 28-32) {1SC3 : 5.3}

Le système cérémoniel était appliqué par Moïse en faveur du peuple de DIEU. Mais par la suite, lorsque ce dernier refusa d’accepter le message Divin qui était particulièrement adapté à ses besoins alors que le système cérémoniel typique prendrait fin, le CHRIST ôta les « clefs » des mains des leaders Juifs et les donna aux fondateurs de l’église Chrétienne. {1SC3 : 5.4}

Le sort des leaders Juifs ne servit pas d’exemple car, à l’instar de ceux qui succédèrent à Moïse, les successeurs des apôtres trahirent aussi leur devoir sacré en adoptant des pratiques profanes et en rejetant le message de Luther. Par conséquent, les « clefs du royaume des cieux » furent retirées à l’église Chrétienne primitive (qui deviendrait l’église Catholique) et confiées aux Luthériens et ainsi de suite jusqu’à Wm. Miller. Lorsque les églises Protestantes rejetèrent le message de Miller, elles aussi renoncèrent sans le savoir à être les garantes des clefs sacrées. C’est ainsi que Miller et ses associés possédèrent les clefs jusqu’au prochain message Divin en 1844 lorsqu’elles furent transmises à la dénomination Adventiste. Les Adventistes devaient vraisemblablement posséder les « clefs » pendant la période du jugement des morts ou pendant la période qui précéderait le Grand Cri du Message du Troisième Ange—le jugement des vivants. {1SC3 : 5.5}

Dès lors, en rejetant le message adressé au Loadicéens, ils imitent l’église Juive qui rejeta le message de Jean-Baptiste. Et alors que dirigeants Juifs perdirent inconsciemment les « clefs », la dénomination Adventiste transmet sans le savoir les « clefs » aux partisans de la Verge car ils rejettent « le conseil du Témoin Véritable fait aux Laodicéens », le message contenu dans « La Verge du Berger. » Ainsi, lorsque les Romains Catholiques, les Grecs et bien d’autres déclarèrent hérétiques leurs opposants, non seulement ils se condamnèrent, mais ils perdirent aussi leur capacité à lier ou délier sous l’accord Divin. {1SC3 : 5.6}

Rappels

Notre agence pour l’emploi est en mal d’activités concrètes. Il est donc urgent que chaque croyant de la vérité présente se rapproche de ce département dès qu’il aura un quelconque besoin, petit ou grand, lui ou une personne de son entourage. Il également indispensable que les personnes désirant obtenir un emploi le fasse savoir. Précisez vos compétences et l’étendue de votre expérience car nous souhaitons donner aux personnes le travail qui leur convient. {1SC3 : 5.7}

La publication de nos tracts n’est rendu possible que par les offrandes. Nous souhaiterions donc offrir à tous ceux qui le désirent l’opportunité de soutenir financièrement ces littératures gratuites. Pour cela nous proposons que chaque dirigeant recueille une fois par semaine les offrandes de sa classe pour le bien de cette honorable entreprise. Que ceux qui vivent dans des régions isolées mettent chaque semaine de l’argent de côté même si c’est un centime et l’envoi à notre bureau en précisant l’objet de l’envoi. {1SC3 : 5.8}

N’oublions pas l’heure de la prière chaque Vendredi soir.

5


One comment

  • Josseline Samy

    November 12, 2017 at 6:34 AM

    Amen. Amen. Amen.
    Notre Père Céleste connait l’Avenir. Je suis ravie de lire ce Code Symbolique N° 3 qui fait office de révision et d’approfondissement des connaissances. Merci Père Céleste pour Votre Magnitude : “La Magnitude de Votre Parole”. Merci Seigneur parce que vous êtes le même hier, aujourd’hui et éternellement. Amen.

    Réponse

Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *