L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Volume 1 Les Code Symbolique N° 1

Volume 1 Les Code Symbolique N° 1

Vol-1-No-1-1200x675.jpg

ACTUALITES DU CODE SYMBOLIQUE

Volume Un

N°1

15 Juillet 1934

Los Angeles, Californie     

A l’Attention De La Dénomination Adventiste du Septième Jour

——————-

Tous les intéressés seront sans aucun doute heureux d’apprendre que ce premier numéro des actualités de la vérité présente est d’ores et déjà en phase de distribution. Prions donc pour que son influence croisse à la vitesse d’un champignon. Que sa qualité soit du même acabit que celle du palmier, que son étreinte soit celle du poulpe. Qu’il puisse être clair comme le cristal, étincelant comme l’or transparent. Qu’il nous émeuve « comme la foudre » (Éz. 1 : 14) qui frappe, qu’il soit doux comme le miel (Éz. 3 :  3) dans la bouche de ceux qui recherchent la vérité comme un « trésor caché » (Mt. 13 : 44), et amer comme « l’absinthe » (Ap. 8 : 11) pour ceux qui recherchent momentanément les plaisirs de l’Egypte. {1SC1 : 1.1}

Que DIEU bénisse ce numéro pour qu’il produise du « lait en abondance » et « que tous ceux qui seront restés dans le pays » puisse en manger « la crème et le miel » (És. 7 : 22) « afin qu’ils sachent rejeter le mal et choisir le bien » (És. 7 : 15) ; De sorte qu’ils deviennent un « peuple nombreux et puissant tel qu’il n’y en a jamais eu et qu’il n’y en aura jamais dans la suite des âges. » (Joël 2 : 2) {1SC1 : 1.2}

Des Nouvelles De l’Est

De West Union en Caroline du Sud, l’ancien E.T. Wilson rapporte (que) : « La vérité présente a enragé les (hommes) de la conférence. Ils sont incapables de gérer la situation avec droiture et menacent donc de fermer l’Église de West Union. N’étant pas très appréciés des membres, ils ont chargé l’ancien ainsi qu’un conducteur de gérer la situation lors du prochain Sabbat et cela promet d’être très intéressant. »–3 Juillet 1934. {1SC1 : 1.3}

Dénouement

« Nous passâmes un bon Sabbat à West Union, c’est là que vit la famille Busch. Avoir confié au conducteur et à l’ancien d’église la gestion de la situation fut une victoire pour la vérité de la onzième heure. Les membres de la conférence avaient proposé à l’église qu’ils enverraient une tente pour l’évangélisation locale à condition que les membres votent en faveur d’une interdiction pour E.T. Wilson et Dr. Stokes de monter en chaire. Qu’il fut magnifique de voir l’ancien déclarer en larmes et avec difficulté qu’il ne pouvait pas soumettre une telle démarche à l’église, affirmant qu’il n’avait jamais examiné ‘La Verge du Berger’, que l’Ancien Wilson et le docteur étaient ses amis, qu’ils étaient, pour autant qu’il sache, des hommes de DIEU et qu’il ne les avait jamais entendu prêcher autre chose que la vérité. {1SC1 : 1.4}

1

Pendant toute l’intervention du conducteur d’église, la femme de ce dernier pleurait. Or ce n’était pas des larmes de tristesse mais de joie. L’église entière était en pleurs y compris les visiteurs, au nombre de treize, fervents croyants du message réformateur de « La Verge Du Berger ». Une femme déclara que la proposition faite par les membres de la conférence était une insulte à leur intelligence et cela était bien vrai. »–10 Juillet 1934. {1SC1 : 2.1}

 E.T Wilson.

Visite A Loma Linda

A son retour, frère Houteff nous fit le rapport suivant : {1SC1 : 2.2}

A Loma Linda, beaucoup assistaient aux études et nous n’avons pratiquement pas rencontré d’opposition. Lors du dernier jour d’étude qui clôturait une série de dix événements, un appel fut lancé. Tous ceux qui (avaient cru) étaient convaincus que le message de « La Verge du Berger » était le message de l’heure étaient invités à se tenir debout ; et à prendre (Tous ceux qui étaient prêts à prendre) publiquement position (pour la vérité présente) en prenant part activement à sa proclamation, visitant les gens à leur domicile, distribuant des invitations aux études et soutenant l’œuvre financièrement et physiquement. Les trois quart de l’assistance se levèrent. Le quart restant réclama un peu plus de temps pour étudier. Parmi eux se trouvait deux pasteurs, un pasteur Adventiste et un ex-pasteur Baptiste. Après ce moment de consécration, l’on procéda aux nominations. L’ancien R.T. Nash de l’église de Redlands fut élu directeur et la sœur Jessie Trowbridge fut élue secrétaire. Après avoir cultivé cette montagne avec la « bêche », il fut proposé qu’on y lâche le « bœuf » et il fut approuvé à l’unanimité que frère M.L. Deeter et frère M.J. Bingham fussent l’équipe « bovine » pour un autre champ. {1SC1 : 2.3}

 Nous vécûmes une autre expérience intéressante relative à l’opposition rencontrée : {1SC1 : 2.4}

Frère M.L. Deeter avait garé sa voiture en face du Bureau de Poste non loin de la banque. Alors qu’il était en train de poser sur sa voiture une grande affiche invitant à se rendre aux études, le frère Thomas, PDG  de la banque, s’empressa d’enjoindre le frère Deeter « d’enlever cette chose de là » en parlant de l’affiche. En réponse, le frère Deeter le pria avec tact de lui accorder un moment mais il rétorqua aussitôt, « Plus un mot, ôtez cette chose de là ». {1SC1 : 2.5}

Ignorant l’ordre du PDG, ce dernier appela le sheriff et à son arrivée, avant qu’il ne voie le banquier (n’aille à l’encontre du banquier), frère Deeter l’invita à s’approcher de sa voiture missionnaire. Cette sage démarche rendit furieux le banquier craignant que le frère Deeter ne fasse du sheriff Adventiste un partisan. Aussi, il prit la peine d’interrompre trois fois de suites ses activités pour venir persuader le sheriff de cesser la conversation et de l’interroger plutôt. Informé par le frère Deeter des raisons de son appel, le sheriff indiqua que le banquier n’avait légalement pas le droit d’émettre un tel ordre, et naturellement, il sorti de la banque et s’en alla tranquillement vaquer à ses occupations ! Sa campagne de publicité terminée, frère Deeter témoigna sa détermination pour un siège réussit et cita les paroles de

2

Luther : « Jusqu’ici, je n’ai fait que badiner avec le pape, mais une lutte sérieuse vient de s’ouvrir. » {1SC1 : 2.6}

Nouvelles du Colorado

Dr W.S Butterbaugh et frère W.A. Eckerman ont récemment pris la direction des Cabinets Médicaux à Denver, Colorado et leur zèle dans le message présage que ce centre de santé donnera naissance à de nombreuses institutions similaires dans le cadre de la proclamation du Message du Troisième Ange pendant le Grand Cri. {1SC1 : 3.1}

Dr. Butterbaugh nous écrit une autre chose intéressante concernant son acceptation de la lumière du Message du Troisième Ange (E.W. 277). {1SC1 : 3.2}

Chers frères : Je pense que vous n’êtes pas surpris d’apprendre que je suis accusé d’hérésie et appelé à comparaître Jeudi soir, le 26 Juillet à 19h00 à Canon City. Cette ‘citation à comparaître’ est issue du ‘Sanhédrin’, comité exécutif de la conférence Adventiste du Colorado ! Jusqu’ici, il n’a fallu que sept heures pour mal interpréter le message de la Verge du Berger provenant de l’Eglise de Canon City et je présume que l’on m’accordera 15 minutes pour répondre. J’espère et prie que DIEU m’accorde non seulement la grâce de défendre la vérité telle qu’elle est, mais aussi de dévoiler l’erreur. Je vous laisse le soin d’informer tous les intéressés à ce sujet. Je n’en suis pas sûr mais il semble évident qu’on veuille faire de moi ‘un exemple’ pour mettre en garde les prochains. Ainsi, l’idée seule de penser par lui-même doit continuer d’effrayer le pauvre troupeau aveugle ! Je demande à tous les frères de prier pour que soit dévoilée cette pure folie et la faiblesse des dirigeants qui empêchent le troupeau d’accéder à la vérité. —W.S. Butterbaugh. {1SC1 : 3.3}

Le voyage dans le Colorado de frère et sœur Warden promet d’être aussi porteur de bonnes nouvelles. {1SC1 : 3.4}

La petite communauté de San Diego grandit doucement. Elle compte plusieurs nouveaux membres depuis peu. {1SC1 : 3.5}

Un merveilleux rapport relatif à l’œuvre et son avancement nous est fait par la sœur Hendricks en provenance de Sheridan dans le Wyoming. Un zèle pour la diffusion de la lumière gagne la communauté entière. Ce rapport sera prochainement publié dans un autre numéro d’actualités. {1SC1 : 3.6}

Il est demandé aux différents directeurs de champ de fournir une fois par mois un rapport d’activités avec pour détail, le nombre d’études publiques et privées, les nouvelles fréquentations, le nombre de personnes converties durant le mois, le nombre de livres vendus, de tracts distribués, etc. {1SC1 : 3.7}

Tous ceux qui désirent la croissance de ce journal et la prospérité du message doivent apporter une petite contribution pour chaque sortie de numéro afin de couvrir les coûts—fournitures et frais postaux. {1SC1 : 3.8}

15 Juillet 1934

3


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *