L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Vol. 2 Le Code Symbolique N° 2

ACTUALITES DU CODE SYMBOLIQUE

A l’Attention De La Dénomination Adventiste

Vol. 2, N° 2                                                                                                                               Centre du Mont Carmel

15 Fév. 1936                                                                                                                                                  Waco, Texas

——————————————

ACTUALITES OPPORTUNES

                Nous savons que tous les amis de la Vérité Présent attendent impatiemment de connaître les avancées réalisées au Mont Carmel et que nous rapportons périodiquement dans chaque numéro. C’est pourquoi nous faisons la proposition suivante : {2SC2: 1.1}

Depuis notre arrivée en Mai dernier, nous nous sommes presque totalement concentrés sur la construction des bâtiments sachant que le terrain était en location. Aujourd’hui, se dressent cinq bâtiments et le dernier d’entre eux a été achevé lors de la sortie du dernier numéro du Code. Situé à proximité des terres cultivables de la propriété, à près d’un kilomètres cinq du « camp, » il servira aux activités de la ferme. {2SC2: 1.2}

Alors que nous approchons du printemps, nous espérons consacrer un peu de temps à la préparation de la terre et pour semer. Nous devrons ralentir sur la construction. {2SC2: 1.3}

Notre administration, dont la charge de cesse d’augmenter, doit, bien entendu, continuer de fonctionner sans interruption. {2SC2: 1.4}

Nous remercions de tout cœur les amis du Mont Carmel pour leur coopération et leur fidélité à tous les niveaux de l’œuvre du message du scellement. Il a fait très froid ces derniers temps nous avons particulièrement apprécié les vêtements et les linges de lit qui nous sont parvenus. {2SC2: 1.5}

Nous sommes de bon courage et les mots nous manquent pour exprimer notre reconnaissance à Celui Qui « prend les rênes dans ses mains. » Il nous a guidé de sa main, nous a manifesté son attention et Sa grande miséricorde. Nous sommes heureux de dire que nos fronts deviennent comme des diamants ; et si nous continuons la course à laquelle Jésus nous appelle, nous deviendront bientôt plus dur que le roc. (Ez. 3 : 9) {2SC2: 1.6}

Nous espérons que pas votre coopération et votre immuable fidélité, nous ne retarderons pas l’œuvre du Seigneur de laquelle dépend l’avenir de l’église. Etablissons sans délai cette colline comme Sa « demeure, » et comme un refuge pour Ses enfants abandonnés. Préparons également une armée d’ouvrier qui s’avancera « revêtue de l’armure de la justice du Christ,… ‘Belle comme la lune, pure comme le soleil, mais terrible comme des troupes sous leurs bannières,’ elle s’avance dans le monde ‘en vainqueur et pour vaincre.’ {2SC2: 1.7}

Frère et sœur Stokes, ainsi que Sœur Mc Call, venus de Caroline du Nord, nous surpris lorsqu’un beau matin, ils firent irruption dans nos bureaux. Bien qu’ils n’aient pu rester que quelques heures, nous passâmes un bon moment au cours duquel nous échangeâmes sur des points clefs de la Vérité Présente. {2SC2: 1.8}

Nous étions également contents de les entendre parler de l’œuvre et de la fidélité des frères dans leur partie du champ. {2SC2: 1.9}

Eux-mêmes ont appréciés la propriété du Mont Carmel. Ils ont particulièrement aimé la vue magnifique qui donne sur le lac Waco du côté ouest. {2SC2: 1.10}

Une mission urgente à Sacramento, Californie, les força à quitter « le Mont Carmel, terre d’accueil de la vérité, » environ une heure avant que ne retentisse à travers collines et vallons la cloche du diner. Alors qu’ils devaient s’en aller, leur présence nous fit oublier l’heure du déjeuner et il nous fait avouer que nous n’avons pas su dire, « si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe point, je te prie, loin de ton serviteur. Permettez qu’on apporte un peu d’eau, pour vous laver les pieds ; et reposez-vous sous cet arbre. J’irai prendre un morceau de pain, pour fortifier votre cœur ; après quoi, vous continuerez votre route ; car c’est pour cela que vous passez près de votre serviteur. » {2SC2: 1.11}

1

                Nous espérons que cela ne se reproduira plus et que quiconque pourra nous rendre visite afin qui nous puissions réparer notre faute. Dans tout cela, cependant, nous n’avons manqué de les inviter à partager un peu de « crème et de miel » spirituels. Même si ce festin de la Parole de Dieu ne dura que quelques minutes, nous savons qu’il fut bien meilleur qui s’ils avaient mangés un des meilleurs plats servi par le chef cuisinier du Mont Carmel dont les préparations s’emploient à respecter nos doctrines sur la tempérance. Avant qu’ils ne partent, nous priâmes ensemble puis leur souhaitèrent bon voyage. {2SC2: 2. 1}
Que l’ange de l’Eternel veille sur eux et les garde des dangers et des malheurs qui guettent ceux qui empruntent les routes d’aujourd’hui. {2SC2: 2. 2}

————————————————————-

SALUTATIONS VENUES DE L’EST

L’ange venu de l’est qui doit marquer les « serviteurs de Dieu » du sceau Céleste, fait son œuvre doucement mais sûrement. Le Message du Troisième Ange est élevé devant ceux qui doivent s’engager dans « l’œuvre finale pour l’église. » De cette œuvre, la servante du Seigneur nous rapporte que, « cela est tout particulièrement souligné dans la vision du prophète Ezéchiel, par les hommes qui avaient chacun leur instrument de destruction à la main. »–« Testimonies for the Church, » Vol. 3, p. 266 (Témoignages pour l’Eglise, Vol. 1, p. 384). {2SC2: 2. 3}

Notre peuple découvre pour la première fois la vérité sur ce sujet. Il réalise que ce qui fut montré à Ezéchiel, Jean le vit aussi et en fit la révélation. Les cœurs se consument alors de joie et s’imprègnent de la crainte de Dieu ; la plupart d’entre nous n’échangerait pas un million de dollars contre cette « vérité présente » du Message du Troisième Ange. On assiste à de nombreuses authentiques conversion à la vérité et jeunes et vieux se réjouissent ensemble de cet « espoir bénit. » {2SC2: 2. 4}

Tout nous encourage dans cette noble mission en faveur de nos frères bien-aimés de l’église. En effet, tous ceux qui ont accepté et le message du scellement et ont répondu à l’appel de la réforme lancé dans les Volumes de la « Verge du Berger, » continuent d’avancer. Ce sont ceux qui possèdent l’ensemble des « Témoignages, » et qui étudient le message de « La Verge du Berger » pour eux-mêmes. {2SC2: 2. 5}

Oui, le Seigneur prépare Son peuple pour l’heure du « Grand Cri » qui retentira dès que les 144 000, les prémices, seront scellés. Cette vérité nous est présentée dans « The Signs of the Times » de Mai 1927 et dans le petit ouvrage intitulé, « Forty Years in the Wilderness in Type and Antitype, » de l’ancien Taylor G. Bunch. {2SC2: 2. 6}

Nous éprouvons un grand plaisir à retrouver dans cette partie du champ, tous ceux qui « se tiennent dans la lumière » et sont fidèles au message, prêts à œuvrer. Ils œuvrent et prient pour leurs chers frères et sœurs de l’église qui est « l’unique objet » sur lequel le Christ jette un « suprême regard. » {2SC2: 2. 7}

Frère Buckheister de Charleston, docteur Young de Columbia et docteur Stokes de Brevard, dirigent fidèlement l’œuvre. A notre arrivée en Géorgie, nous avons retrouvé les frères Boynton, Kurtz et Woods, qui, ensemble avec les autres frères, plaident auprès du peuple de Dieu afin qu’il accepte son appel à la réforme. Je suis heureux que leur travail n’ait pas été vain et que ceux qui conduisent l’œuvre dans cette partie du champ ne sont pas les seuls à travailler. Beaucoup sont « restés près des bagages, » mais se sont acquittés de leur tâche. {2SC2: 2. 8}

La mission qui nous est confiée nous enjoint à plaider de tout notre cœur auprès de ceux qui ont accepté cette précieuse « vérité présente, » de sorte qu’ils demeurent fidèles. Une acceptation théorique du message ne nous sauvera pas. Nous sommes maintenant à l’appel de la « onzième heure ; » jadis, Dieu démontra aux Juifs comment « la Justice et la Grâce s’étaient mêlés, comment la Vertu et la Paix s’étaient rejoint. » Aujourd’hui, nous verrons comment Dieu répond à la question posée par l’ancien prophète de l’évangile lorsqu’il demande : {2SC2: 2. 9}

2

« Qui est celui qui vient d’Edom, de Botsra, en vêtements rouges ?…  Pourquoi tes habits sont-ils rouges, et tes vêtements comme les vêtements de celui qui foule dans la cuve ? » Et voici la réponse, « J’ai été seul à fouler au pressoir, et nul homme d’entre les peuples n’était avec moi ; je les ai foulés dans ma colère, je les ai écrasés dans ma fureur ; leur sang a jailli sur mes vêtements, et j’ai souillé tous mes habits. Car un jour de vengeance était dans mon cœur, et l’année de mes rachetés est venue. » (Es. 63 : 1-4.) {2SC2: 3. 1}

Ces paroles sont solennelles. Tandis que « l’œuvre finale de l’église, » se termine bientôt, comment pourrions-nous, nous qui sommes au courant de cet « avertissement effrayant » que Dieu lance dans sa bonté à « l’ange de l’église de Laodicée » (3 T 253), nous laissé détourner de cette mission. Il faut avertir l’ange et prévenir l’église de la tempête qui « emportera le refuge de la fausseté » (Es. 28 : 17). Comment pourrions-nous faire partie des frères hypocrites qui tomberont sous les armes de destruction d’Ezéchiel Neuf ? (5 T 211) Remplirons-nous la mission fidèlement, afin que le Seigneur établisse les Adventistes comme des « portes lumières » dans le monde entier ? (P.K. 725 ; P.P. 549). {2SC2: 3. 2}

Que pour les temps à venir, Dieu nous aide à renforcer notre fidélité face à la tâche sacrée qui nous est confiée. Rappelez-vous, s’il vous plaît, l’auteur de ces lignes lorsque vous prierez notre Père céleste en faveur de Ses enfants. {2SC2: 3. 3}

Que la sagesse divine descende et que la foi ne faillisse pas, amicalement, {2SC2: 3. 4}

(Signé) E.T. Wilson

——————————–

QUESTIONS ET REPONSES

Ques. « Veuillez expliquer Mt. 24 : 21 et Da. 12 : 1. La tribulation de Matthieu a eu lieu pendant les 1260 années de suprématie papale, c’est-à-dire à une date passée. Or, le temps de trouble prédit par Daniel doit avoir lieu à une date future. Comment harmoniser Matthieu et Daniel, sachant que Matthieu rapporte qu’il n’y aura pas plus grande tribulation que celle survenue entre 538 et 1798 ap J.-C., alors que Daniel rapporte que le temps de trouble doit être tel qu’il n’y en a jamais eu « depuis qu’une nation existe. » {2SC2: 3. 5}

  Rép. Il est vrai qu’en lisant superficiellement, Matthieu semble contredire Daniel et vice-versa. Mais lorsque l’étudiant de la prophétie se laisse guidé par l’Esprit de Dieu Qui a inspiré les Ecritures, il creuse profond dans la mine de la vérité, car il sait que les Ecritures s’harmonisent d’une manière ou d’une autre. {2SC2: 3. 6}

Concernant la tribulation, les écritures déclarent : « Si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; » le peuple de Dieu aurait été complétement balayé de la surface de la terre si la promesse suivant n’avait pas été prononcée : « mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. » (Mt. 4 : 22). Concernant le temps de trouble, Micaël se lèvera pour délivrer quiconque sera « trouvé dans le livre. » En d’autres termes, pendant la tribulation, le juste sera tuée et le méchant délivré, tandis que le juste sera délivré et le méchant tué pendant le temps de trouble. Par conséquent, la tribulation et le temps de trouble sont deux événements majeurs, chacun exceptionnel au regard de l’histoire prophétique. L’un est en faveur des justes et l’autre en faveur des méchants. Nous voyons donc que Matthieu et Daniel ont raison, en effet, chaque événement est, à son niveau, sans précédent. {2SC2: 3. 7}

Puisqu’il s’agit d’une tribulation sans précédent « depuis la création du monde, » nous comprenons qu’il n’y a jamais eu tribulation aussi grande pour le peuple de Dieu ; et Jésus déclare qu’il n’y en aura plus jamais de semblable, ce qui nous confirme que Dieu ne permettra pas que les méchants « oppriment les saints » après 1798 ap J.-C. Pour le temps de trouble, Daniel déclare qu’il n’y en a jamais eu de tel « depuis que les nations existent. » Ainsi le déluge était en comparaison, soit plus grand, soit similaire. Par ailleurs, ce temps de trouble pourra être suivi d’un temps de trouble encore plus difficile, car Dieu dit, « jusqu’à cette époque, » au lieu de, « qu’il n’y en aura jamais. » {2SC2: 3. 8}

Ainsi donc, lorsqu’on se penche sur le sens des mots au lieu de formuler des conclusions hâtives et irréfléchies, les Ecritures se révèlent non seulement dans leur perfection et leur merveille de simplicité, mais aussi dans leur inspiration. L’humble devient sage, et celui qui, comme Christ, prend plaisir dans les voies de l’Eternel voit son chemin illuminé. {2SC2: 3. 9}

3

David parla de son expérience et dit : « Combien j’aime ta loi ! Elle est tout le jour l’objet de ma méditation. Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis, car je les ai toujours avec moi. Je suis plus instruit que tous mes maîtres, car tes préceptes sont l’objet de ma méditation. J’ai plus d’intelligence que les vieillards, car j’observe tes ordonnances. (Ps. 119 : 97-100.) {2SC2: 4. 1}

————————————————

Ques. Veuillez expliquer la citation suivante, tirée de « Early Writings (Premiers Ecrits), » p. 36 : « Je vis que l’irritation des nations, la colère de Dieu et le temps de juger les morts étaient des choses distinctes, l’une suivant l’autre ; que Michael ne s’était pas encore levé, et que le temps de détresse, tel qu’il n’y en a jamais eu, n’avait pas encore commencé. » {2SC2: 4. 2}

Rép. Quatre thèmes sont abordés dans cette déclaration ; « Le jugement des morts, » « La colère de Dieu, » et « le temps de détresse, tel qu’il n’y en a jamais eu, n’avait pas encore commencé. » {2SC2: 4. 3}

Les trois premiers événements occupent trois périodes de temps distinctes séparées et consécutives. Néanmoins, d’après la vision, le temps de détresse pourrait avoir lieu au cours de n’importe laquelle des trois périodes. {2SC2: 4. 4}

« La colère de Dieu » intervient pendant les sept dernières plaies (Ap. 15 : 1) qui occupent une période allant de la fin du temps de grâce jusqu’à la seconde venue de Christ. Le jugement des morts couvre la période allant de 1844 jusqu’au jugement des vivants, et la colère de Dieu intervient à la fin du temps de grâce et se termine à la seconde venue de Christ. De là, nous comprenons que l’irritation des nations a lieu pendant le jugement des vivants, pendant le Grand Cri du Message du Troisième Ange. {2SC2: 4. 5}

Le jugement des morts et les sept dernières plaies sont des événements bien compris par la plupart des Adventistes ; ainsi nous nous concentrerons plutôt sur « l’irritation des nations. » {2SC2: 4. 6}

Harmeguédon ne saurait correspondre à l’irritation des nations, car cette guerre a lieu pendant la sixième plaie (Ap. 16 : 12-16) ; il s’agit de la période où intervient la colère de Dieu, période pendant laquelle « l’irritation des nations » ne peut également avoir lieu, car « irritation » et « colère de Dieu » sont deux événements distincts consécutifs. Par conséquent, Harmaguédon est un événement et l’irritation des nations en est un autre. {2SC2: 4. 7}

Les 144 000 doivent connaître la période l’irritation des nations—temps de détresse tel qu’il n’y en a jamais eu ; ils doivent également connaître le temps de la colère de Dieu. Toutefois, ils doivent être préservés afin d’être enlevés aux cieux. L’irritation des nations doit avoir lieu dans la période du jugement des vivants comme nous l’avons vu dans les paragraphes précédents. Ainsi, Micaël doit se lever pendant le jugement des vivants et sauver Son peuple de l’irritation des nations—le temps de détresse, autrement la vie de tous les 144 000 ne saurait être préservée. Ce fait prouve qu’un changement doit s’opérer au début du jugement des vivants—Micaël doit se lever pour Son peuple, prendre Lui-même «  les rênes dans ses mains » (« Testimonies to Ministers, Témoignages pour les Pasteurs » p. 300,) et sauver « ceux qui seront trouvés inscrits dans le livre. » Que le peuple de Dieu se lève à la voix du Bon Berger et que chacun place son nom dans le « livre » en soupirant et gémissant à cause de « toutes les abominations qui s’y commettent. » Ainsi, lorsque les troubles surgiront—lorsque « le fléau débordé passera »–chacun sera protégé. {2SC2: 4. 8}

L’irritation des nations a lieu pendant le jugement des vivants—pendant le Grand Cri du Message du Troisième Ange. Ainsi, cette irritation est dirigée contre le peuple de Dieu et non contre une autre nation sinon la déclaration de « Early Writings (Premiers Ecrits) », p. 36 serait fausse car les nations ont été en colère l’une contre l’autre et le sont toujours ; en guise d’exemple, la guerre mondiale a eu lieu pendant « le jugement des morts. » {2SC2: 4. 9}

« L’irritation des nations » se concrétisera par le décret qu’instituera la bête à deux cornes et qui fera « que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. » (Ap. 13 : 15). Toutes les nations suivront la bête à deux cornes et « une crise similaire envahira notre peuple dans toutes les parties

4

du monde » (6 T 395). Ainsi, nous savons que « l’irritation des nations » est une action mondiale menée contre le peuple de Dieu comme l’a prédit le prophète Zacharie : « En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples ; tous ceux qui la soulèveront seront meurtris ; et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle. » (Za. 12 : 3) {2SC2: 4. 10}

Le verset 8 montre qu’à la période de l’irritation des nations, « revêtue de l’armure de la justice du Christ, l’Eglise se prépare au conflit final. ‘Belle comme la lune, pure comme le soleil, mais terrible comme des troupes sous leurs bannières’, elle s’avance dans le monde ‘en vainqueur et pour vaincre’. » « En ce jour-là, l’Eternel protégera les habitants de Jérusalem, et le faible parmi eux sera dans ce jour comme David ; la maison de David sera comme Dieu, comme l’ange de l’Eternel devant eux. »  {2SC2: 5. 1}

« Ceux qui ont été timides et ont doutés d’eux-mêmes se lèveront publiquement pour Christ et Sa vérité. Le plus faible et le plus hésitant de l’église sera comme David, prêt à agir, à oser. »–« Testimonies for the Church, » Vol. 5, p. 81. {2SC2: 5. 2}

—————————————————

    Ques. « J’ai bien étudié les temples dans le Vol. 2 de « La Verge du Berger » et dans le Code Symbolique de Mars, à la page 9, mais pour moi, ils ne font pas la lumière sur page 278 de « La Verge du Berger, » Vol. 2 où Darius serait l’auteur du troisième décret. {2SC2: 5. 3}

J’ai lu et relu tout ce que j’ai pu trouver dans la Bible et dans « Prophets and Kings (Prophètes et Rois) » à propos de ces décrets, et je ne comprends pas comment Darius pourrait être l’auteur du troisième décret, à moins de considérer qu’il ait aussi promulgué deux décrets. {2SC2: 5. 4}

  Ans. Les décrets promulgués par les rois Médo-Perses en faveur de la reconstruction du temple et de la ville de Jérusalem, sont expliqués de la façon suivante dans la Bible : {2SC2: 5. 5}

Le temple « fut achevé… dans la sixième année du règne du roi Darius » (Esdras 6 : 15), et le décret de Cyrus fut renouvelé par lui car il dit : « Moi, Darius, j’ai donné cet ordre. Qu’il soit ponctuellement exécuté » (verset 12). Au verset, l’on finit par voir que ce décret permit qu’on termine la construction de la « maison de Dieu. » En conséquence, Artaxerxès au chapitre sept est monté sur le trône après le règne de Darius et après la construction de la maison de Dieu. Si donc, Artaxerxès avait, au septième chapitre, promulgué un décret avant que le temple ne soit construit, ce décret serait intervenu avant son couronnement et avant qu’il ne donne l’ordre « de glorifier la maison de l’Eternel ; » autrement son décret relaté dans Esdras 7 : 13-26 aurait joué un rôle majeur dans le règne de Darius. Si cela eut été le cas, alors Artarxerxès, au chapitre six verset 14, aurait été le même que celui du chapitre sept verset 1, ou alors Artarxerxès 6 : 14 est un autre individu du même nom. La vérité est que la Bible reste silencieuse sur ce point. En conséquence nous ignorons qui est Artexerxès 6 : 15. {2SC2: 5. 6}

Sœur White confirme que le décret d’Artaxerxès au chapitre Sept d’Esdras est le troisième à être promulgué mais il n’est pas celui qui verra s’achever la construction de la maison de Dieu. Il est plutôt celui qui glorifie la maison de Dieu (Esdras 7 : 27) et fournit les éléments pour la pratique des sacrifices et autres services. (Esdras 7 : 17.) Par ailleurs, le décret d’Esdras Sept fut promulgué « dans la septième année du roi Artaxerxès » (verset 7), tandis que le temple fut achevé «  dans la sixième année du roi Darius. » (Esdras 6 : 15) {2SC2: 5. 7}

Par conséquent, le manque d’information sur le sujet n’est pas de notre fait, pas plus que l’absence d’information sur l’année de naissance du Christ. Connaître parfaitement chaque détail jusqu’à extrapoler ne fera pas de nous de meilleurs Chrétiens. Seule l’obéissance à la lumière que nous avons déjà reçu nous fera progresser ; d’ailleurs, jusqu’à présent, aucun livre si ce n’est « La Verge du Berger » a accrus nos connaissances sur de nombreux sujets Bibliques. En cela nous voyons que Dieu nous amène jour après jour à en connaître plus sur Ses mystères, et nous devrions être prêts à marcher dans la lumière que nous avons aujourd’hui, jusqu’à ce qu’elle nous dévoile la vérité recherchée. Laissons-nous conduire jusqu’à parvenir à une connaissance parfaite au lieu de nous écarter du chemin éclairé et dériver vers les ténèbres. Dieu ne nous a pas tout révélé car nous ne saurions tout comprendre d’un seul coup. {2SC2: 5. 8}

5

Le décret aux versets 8 et 11 du chapitre six, n’est, en réalité, ni de Darius, ni d’Artaxerxès, mais Cyrus, et il est renouvelé par Darius comme nous pouvons le comprendre en lisant le chapitre en entier. {2SC2: 6. 1}

Sœur White a mentionné ces décrets comme suit : celui de Cyrus est le premier (Esdras 1 : 1-4) ; vient en second celui de Darius (Esdras 6 : 1-12) ; puis, en troisième, celui d’Artaxerexès (Esdras 7 : 21-26). Ce dernier est celui qui apporta la magnifique touche décorative au temple et fournis le matériel nécessaire au service sacrificiel. {2SC2: 6. 2}

———————————————-

LA « MOUTARDE » QUI SURPLOMBE L’INDE

Récemment, alors que je commençai à développer un attrait certain pour la réforme, j’ai remarqué que la plupart de Adventistes, y compris les responsables, commençaient à me regarder bizarrement, alors qu’avant ils étaient tout à fait sympathiques. Ce fut à cette période trouble que je reçu votre tract N° 4, « Les Dernières Nouvelles à l’Attention de notre Mère, » et il m’a aidé à comprendre la nécessité inéluctable d’une réforme dans notre peuple. Aujourd’hui, je suis surveillé. {2SC2: 6. 3}

Et pour ne pas arranger les choses, un nouveau missionnaire est arrivé du Sud du Texas… pour prendre la direction de la mission. Le père de son épouse a accepté le message de la « La Verge du Berger. » Le nouveau directeur a demandé aux autorités de nous interdire l’accès à l’école, même si le principal ignorait tout de « La Verger du Berger. » Des mesures strictes ont été mises en place pour ne pas que les étudiants aient de contact avec nous, et l’épouse du principal a ordonné que les étudiants soient tous appelés à rejoindre le gymnase dès notre arrivé dans l’école ; une manière pour eux de tenir les élèves à distance. {2SC2: 6. 4}

Ces mesures montrent que les Adventistes ont peur du message de « La Verger du Berger. » Nous aimerions tellement leur venir en aide ; nous ne supporterions pas de les savoir perdus après avoir œuvré tant d’années. Je vais étudier le message de « La Verger du Berger » très attentivement et je prie que Dieu ouvre la voie afin que je sois capable d’agir en faveur des frères. Personne ne m’enlèvera la liberté qui m’a été donnée de Dieu. J’étudierai pour moi-même quoiqu’il advienne ! Priez pour nous. {2SC2: 6. 5}

Veuillez continuer à nous envoyer le « Code Symbolique » et d’autres littératures et aider-nous à gérer ces trésors célestes afin que nous puissions réveiller beaucoup d’âmes de la « tiédeur » « Laodicéenne » avant qu’elles ne soient vomies. {2SC2: 6. 6}

(Signé) C.H.V. Travencore, S. India

—————————————————————

Cher frères :

En l’absence de notre conducteur habituel, c’est un membre qui s’est chargé d’animer la réunion de prière hier soir. Il a parlé des fausses églises, puis de la véritable église en disant, « La véritable église est celle qui garde les commandements de Dieu et la foi de Jésus. » Secrètement, nous dîmes amen dans nos cœurs. Ensuite, l’attention fut portée sur « La Verge du Berger. » Nous (six d’entre nous) lui posâmes quelques questions, suite à quoi il conclut que nous étions contre les enseignements de la Verge. Mais lorsqu’il découvrit qu’on adhérait au message, il mit immédiatement fin à la réunion et n’en parla plus jamais. {2SC2: 6. 7}

Avant d’accepter le message de la Verge, le comité d’église nous avait interdit d’étudier « La Verge du Berger. » Nous ne devions ni en discuter, ni fréquenter ceux qui l’avaient accepté, ni les recevoir dans nos demeures. Mais nous avons prié et demandé à Dieu de guider dans le droit chemin alors que nous appliquions les instructions suivantes de la sœur White : {2SC2: 6. 8}

« De précieuses lumières émaneront encore des saintes Écritures et il n’appartient à personne d’énoncer ce qui, dans les messages que Dieu se réserve de faire connaître, doit ou ne doit pas être présenté : ce serait éteindre l’Esprit. Personne n’a le droit, quelle que soit l’autorité que lui confèrent ses fonctions, d’interdire l’accès à la lumière. Quand le Seigneur envoie un message à Son peuple, nul ne peut se soustraire à l’obligation d’en examiner le contenu, ni se permettre de rester à l’écart ou d’adopter une attitude indifférente et présomptueuse en disant : ‘Je sais ce qu’est la vérité. Je suis satisfait de mes conclusions. Ma décision est prise, et quoi qu’il advienne, je ne changerai pas d’opinions. Je n’ai

6

pas à écouter ce que dit ce messager car je sais que cela ne peut être la vérité.’ C’est parce qu’elles agissaient ainsi que les églises populaires ont été abandonnées à des ténèbres partielles et que les messages de Dieu ne leur sont pas parvenus… Si un message vous parvient que vous ne le comprenez pas, prenez la peine d’en écouter les explications données par le messager. »–« Testimonies on Sabbath School Work, » p. 65. {2SC2: 6. 9}

On nous a dit que « La Verge du Berger » était une nouvelle lumière d’une autre dénomination, que c’était une fausse doctrine, l’œuvre du Diable. Cependant, après l’avoir l’examiné par nous-même, nous avons découvert que le message de « La Verge du Berger » ne provient pas d’une autre dénomination, et qu’il est justement prédit dans « Early Writings (Premiers Ecrits), » p. 277. Ses enseignements ajoutent puissance et force à toutes les doctrines Adventistes. {2SC2: 7. 1}

Il ne s’agit pas d’une nouvelle lumière mais d’une lumière additionnelle et le message du Troisième Ange nous apparaît maintenant tellement beau que les mots nous manquent pour exprimer nos appréciation. {2SC2: 7. 2}

L’expérience m’a appris que personne ne devrait faire de la chair son bras, même s’il s’agit du bras de Noé, de Job ou de Daniel. Aujourd’hui nous devons réagir de la même façon qu’au jour où nous avons accepté le message Adventiste. N’attendons pas l’opinion du pasteur mais avec l’esprit vierge de tout préjugé, écoutons le messager avec l’assurance que Dieu nous conduit dans toute la vérité, pour que lorsque nous l’entendrons, nous puissions l’accepter avec joie. {2SC2: 7. 3}

Mon cœur est maintenant rempli de joie. A cause de l’espoir qui m’anime et de l’amour que j’éprouve pour l’église de Dieu et pour Son peuple, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour présenter ce précieux message au plus grand nombre. Priez pour nous. {2SC2: 7. 4}

(Signé) Mme. L.L.

Houston, Texas

—————————————————————

Chers frères :

Nous sommes dans la tourmente et l’objet de conflits à cause de ce que nous croyons être un appel sans précédent à la réforme, lancé par Dieu. C’est pourquoi, nous vous demandons de prier pour nous afin que notre foi soit celle qui déplace les montagnes de difficultés et qu’elle nous aide à porter la croix. Soyons digne de Son nom et de faire partie de Son royaume. Voici quelques-unes des épreuves que nous avons rencontrées : {2SC2: 7. 5}

Au début, les jeunes qui avaient accepté le message contenu dans les volumes de « La Verge du Berger, » étaient tous (jeunes et plus âgés) accepté dans l’église, bien qu’ayant été interdit de s’inscrire aux écoles Adventistes de Los Angeles. Mais peu de temps après, frère Bingham et sœur Serns se virent refusé l’entrée. Jusqu’à aujourd’hui, une seule littérature a pu être distribuée par notre groupe au sein de l’église. Il s’agit d’un tract écrit pas A.M. Dart et publié par la dénomination. A cause de la cela, nous avons été accusés de distribuer de la littérature de la « Verge du Berger » et environs deux semaines après cela, le comité d’église nous a informé que nous n’étions pas les bienvenus et que nous nous verrions refuser l’entrée à l’église. Toutefois, convaincu que nous sommes devenus de meilleurs Adventistes et que l’église nous appartient autant qu’à eux, nous sommes revenus par esprit de compassion. Mais alors que nous approchions des marches de l’église pour assister à la réunion de jeunesse, trois hommes forts sont venus se dresser devant nous pour nous bloquer l’entrée. Alors nous nous sommes alignés de chaque côté des marches de l’église, quinze jeunes âgés de huit à vingt-quatre ans. {2SC2: 7. 6}

Nous leur demandâmes pour quelle raison ils nous refusaient l’entrée mais ils demeurèrent silencieux. Voyant que nous préférions obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes, ils éteignirent la lumière du porche et deux des hommes qui étaient là s’en allèrent appeler la police. {2SC2: 7. 7}

Le gardien de la paix admit qu’aucune raison valable n’autorisait l’église à nous faire partir et qu’ainsi, il ne pouvait pas intervenir. Il nous conseilla de trouver un terrain d’entente puis s’en alla. {2SC2: 7. 8}

Le Sabbat matin, ils nous interdirent de mettre les pieds sur la propriété. Le Vendredi soir suivant nous revînmes plaider avec Israël et adorer dans la maison de Dieu mais nous fûmes à nouveau interceptés. Frère Lipsey

7

} qui se trouva un peu trop près de la propriété, fut pris à partie. Le matin suivant, celui qui s’en était pris à nous fut consacré ancien d’église ! {2SC2: 7. 9}

Le Vendredi soir d’après, nous priâmes instamment pour réclamer l’aide Divine. Dieu alors ouvrit la voie et tous nous entrâmes dans l’église, mais le matin suivant, on nous refusa à nouveau l’entrée. Malheur à l’homme qui refusa à boire à une petite fille de huit ans tandis qu’on obligea à rester debout sur le trottoir. {2SC2: 8. 1}

Le Sabbat d’après, un gentleman d’âge mûr demanda, avant d’entrer dans l’église, si le service de onze heures avait commencé. Constatant qu’on nous avait interdit d’entrer, il fut grandement étonné et après avoir entendu les arguments de l’église et les nôtres, il déclara « I Kabod sera bientôt écrit sur la porte de cette église. Je ne suis pas prophète, » dit-il, « mais cela ne m’empêche pas de voir qu’un action musclée sera mené pour mettre un terme à cette situation. » Dérangé par ce qui nous arrivait et également perplexe, il finit par entrer dans l’église. {2SC2: 8. 3}

Un certain nombre de frères n’approuvent guère les actions menées contre nous, mais c’est la majorité qui l’emporte, comme toujours. {2SC2: 8. 4}

Nous aimons ces frères malgré leur méchanceté. Ainsi, veuillez prier pour nous afin que nous ne fassions rien qui les amènent à demeurer pour toujours dans leur « triste » situation de « Laodicéen, » mais que nous puissions tout faire pour qu’ils soient sauvés. Que notre résolution à demeurer dans la dénomination et dans l’église atteste que nous ne nous sommes pas apostasiés comme ils le pensent. Nous nous efforçons de réformer nos vies et nous préparer à aller à la rencontre du Seigneur. Puissions-nous les convaincre d’examiner notre foi par eux-mêmes. {2SC2: 8. 5}

(Signé) Les Jeunes de La Crescents, Californie.

Par Mme M.J. Bingham

————————————————————–

DE QUEL COTE SEREZ-VOUS ?

Il est vrai que les conséquences des actes de nos frères nous peinent et notre seul espoir est qu’ils n’atteignent pas un degré de méchanceté Pharisaïque tel qu’ils demeurent trop longtemps dans les ténèbres et qu’ils ne trouvent « porte close, » alors qu’ils crieront « Seigneur, ouvre-nous. » Tout ce qu’ils entendront alors sera, « en vérité je vous le dis, je ne vous connais pas. » (Mt. 25 : 11, 12.) {2SC2: 8. 6}

Vous qui aimez le « triple » message, l’église de Dieu et les frères dirigeants, dressez-vous contre les actions folles et Sataniques de ces derniers. Que ne soyons dans l’erreur ou non, il reste certain que Christ n’acceptera pas leur service papiste. {2SC2: 8. 7}

Lisez attentivement l’extrait suivant et obéissez immédiatement à l’instruction du Seigneur, de peur que nous ne vous retrouviez à Sa gauche à cause de vos actions ou votre consentement passif : {2SC2: 8. 8}

« Malgré les avertissements de Jésus, des hommes ont essayé d’arracher l’ivraie ; et pour punir ceux qui étaient supposés faire le mal, l’Eglise a eu recours au pouvoir temporel. Ceux qui ne reconnaissaient pas les doctrines officielles ont été emprisonnés, torturés, mis à mort à l’instigation d’hommes qui prétendaient agir avec l’assentiment du Christ. Mais cet esprit n’est pas le sien, c’est celui de Satan qui inspire de tels actes. La persécution est la tactique de Satan pour placer le monde sous sa dépendance. En infligeant de tels traitements à ceux qu’elle croyait dans l’erreur, l’Eglise a donné de Dieu une caricature. » « Christ’s Object Lessons, » pp. 73, 74 (Les Paraboles de Jésus, p. 56). {2SC2: 8. 9}

Tant que nous serons justes aux yeux de Dieu, vos méchancetés à notre égard ne nous conduirons pas à la ruine éternelle, car le Seigneur dit : « Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu’on vous chassera, vous outragera, et qu’on rejettera votre nom comme infâme, à cause du

8

Fils de l’homme ! Réjouissez-vous en ce jour-là et tressaillez d’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans le ciel ; car c’est ainsi que leurs pères traitaient les prophètes. Mais malheur à vous, riches, car vous avez votre consolation ! Malheur à vous qui êtes rassasiés, car vous aurez faim ! Malheur à vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et dans les larmes ! Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous, car c’est ainsi qu’agissaient leurs pères à l’égard des faux prophètes ! Mais je vous dis, à vous qui m’écoutez : aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui nous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. Si quelqu’un te frappe sur une joue, présente lui aussi l’autre. Si quelqu’un prend ton manteau, ne l’empêche pas de prendre encore ta tunique. » (Luc 6 : 22-29) {2SC2: 8. 10}

Les frères dirigeants et ceux qui participent activement à ces actions Sataniques ne sont les seuls à blâmer. Ils y a également ceux qui cautionnent leurs actions. Ils tentent de réfuter « La Verge du Berger » en se servant des écrits de sœur White et veulent nous faire partager leurs visions réduite par la force. Pourquoi les membres ne se lèvent-ils pas pour leur demander pourquoi ils ne se conforment pas aux recommandations du Seigneur précédemment citées ? Ne devrait-on pas obéir à Dieu plutôt qu’à l’homme ? C’est ce que vous devriez faire, que nous soyons dans l’erreur ou non. De cette façon nous retrouverions confiance en vous et les frères dirigeants. Cautionnerez-vous les actions de ces hommes sachant qu’elles sont catégoriquement contraires à la parole qui, d’ailleurs, cautionne totalement les nôtres ? C’est par la parole, la force et même par le « bras de l’état, » qu’ils s’emploient énergiquement à nous faire abandonner notre position et adopter la leur ! {2SC2: 9. 1}

Parce qu’ils prêchent Christ, les pasteurs ont une grande influence sur certains membres autant aveuglés qu’eux, mais il existe une prophétie que chaque lecteur ferait bien d’annoter. A l’instar du Tsar de Russie, les pasteurs gardent aujourd’hui les foules dans les ténèbres et sous leur contrôle, mais bientôt, les yeux des membres aveugles et endormis s’ouvriront. Bien qu’ils soient aujourd’hui trop occupés et fainéant pour étudier pour eux-mêmes, ils finiront tout de même par perdre confiance en leurs pasteurs et par briser leur emprise qui les gardent dans les ténèbres. Il en sera comme de Lincoln qui brisa les chaînes de l’esclavage noir. Si vous n’agissez pas aujourd’hui mes frères, tandis que le Seigneur plaide avec vous, et que vous vous libérez plus tard, cela ne vous servira guère. {2SC2: 9. 2}

Les mains qui autrefois avaient élevés ces pasteurs, s’élèveront à nouveau pour leur destruction. Vous réaliserez alors qu’on vous a trompé. « Nous sommes perdus ! » crierez-vous tout en condamnant énergiquement ces hommes ; mais vous avez été la cause de votre ruine. Il sera trop tard pour racheter vos âmes. Les pièges qu’ils nous tendent aujourd’hui, Dieu les utilisera contre eux. {2SC2: 9. 3}

Cela fait longtemps qu’ils prêchent contre les papistes et ceux qui les imitent, mais aujourd’hui, ils font exactement la même chose. La sanction encourue par ces papistes, ils l’encourront également, à moins qu’ils ne se repentent. Mes frères, vous efforcerez-vous de sauver nos frères dirigeants de la ruine éternelle vers laquelle ils marchent ? Sachez que vous marchez dans leurs pas et qu’ils vous emmèneront avec eux. {2SC2: 9. 4}

QU’EST-CE QUE LA REFORME SANITAIRE ?

« Réforme sanitaire » signifie être en phase avec Dieu, avec l’homme, avec soi-même et avec toutes nos habitudes. La plupart des gens se gardent de trop travailler plutôt que de trop manger. Ils invoquent la santé pour se justifier mais lorsqu’on les observe bien, ils s’adonnent à des plaisirs honteux et sacrifient leur santé sur l’autre des appétits pervers. Oui, ils risqueront leur santé pour le moindre petit plaisir. Lorsqu’on les confronte, ils sont offusqués au plus haut point et préféreraient à tout prix, continuer dans leur pratique malsaine, pourvu qu’ils satisfassent leur plaisir du moment, plutôt que de s’abstenir et changer d’attitude. Lorsqu’ils ont peur de se surmener au travail, en réalité ils ont peur que le travail ne vienne déranger leurs désirs pervers, « changeant la grâce de notre Dieu en dissolution. » (Jude 4) Ils ont peur du surmenage mais n’ont pas peur de l’excès qui conduit la perte des facultés physiques. L’on devient aussi faible qu’un fétu de paille, raide comme un concombre,

9

et impotent comme un pancake. {2SC2: 9. 5}

Rien dans la création de Dieu ne reste oisif ; c’est l’activité permanente et quand une chose s’arrête, Dieu l’enlève. Si le cœur cesse de battre, Dieu reprend la vie et le corps retourne à la poussière. Si un arbre cesse de grandir, il meurt. L’eau qui stagne devient putride. « L’œuvre » de Dieu est non seulement en perpétuel mouvement, mais suit également un rythme de façon précise. Le timing est toujours parfait. Si un avion cesse de voler, il s’écrase. Quand une voiture ne fonctionne plus, elle n’a plus de valeur. Si quelque chose ne remplit plus son office, il devient non seulement inutile mais également une nuisance. {2SC2: 10. 1}

Ils sont des milliers à dégrader leur santé et leur bonheur à cause du manque d’exercice. Certains renoncent à travailler pour préserver la beauté de leurs mains, ignorant qu’ils abîment leur corps entier en restant sédentaire ! D’autres cherchent à préserver leur beauté en évitant de s’exposer au soleil ; pourtant sans lui, l’espérance de vie est réduite et le bonheur absent. {2SC2: 10. 2}

Les abeilles travaillent tout l’été, et quand arrive l’hiver, leurs réserves sont pleines, de sortes qu’elles peuvent nourrir les gens qui ne produisent pas leur propre miel. La sauterelle, elle, chante tout l’été, et l’hiver venu, elle meurt de faim dans le froid. La plante qui pousse dans l’obscurité est faible et pâle. Si on l’expose tardivement au soleil, plutôt que de retrouver sa beauté naturelle, elle se flétrit. Ceux qui mènent une vie malsaine ressentent les mêmes effets lorsqu’ils commencent à abandonner leurs mauvaises habitudes. Au lieu de poursuivre dans la bonne voie, ils cessent de se réformer et reviennent à leurs mauvaises voies. {2SC2: 10. 3}

« La pauvreté et la honte sont le partage de celui qui rejette la correction, mais celui qui a égard à la réprimande est honoré. » (Pr. 13 : 18.) « Elle est revêtue de force et de gloire, et elle se rit de l’avenir. Elle ouvre la bouche avec sagesse, et des instructions aimables sont sur sa langue. Elle veille sur ce qui se passe dans maison, et elle ne mange pas le pain de paresse. Ses fils se lèvent, et la disent heureuse ; son mari se lève, et lui donne des louanges. » (Pr. 31 : 25-28) « Va vers la fourmi, paresseux ; considère ses voies, et deviens sage. Elle n’a ni chef, ni inspecteur, ni maître ; elle prépare en été sa nourriture, elle amasse pendant la moisson de quoi manger. Paresseux, jusqu’à quand seras-tu couché ? Quand te lèveras-tu de ton sommeil ? Un peu de sommeil, un peu d’assoupissement, un peu croiser les mains pour dormir !… Et la pauvreté te surprendra, comme un rôdeur, et la disette, comme un homme en armes. » (Pr. 6 : 6-11). « Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. » (Ex. 20 : 9) {2SC2: 10. 4}

« C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre. » (Ge. 3 : 19.) {2SC2: 10. 5}

Abraham fut appelé ami de Dieu, non seulement parce qu’il crut mais aussi parce qu’il s’acquittait fidèlement de ses tâches en se levant « de bon matin » (Ge. 22 : 3), et en accomplissant ses devoirs « le même jour. » (Ge. 17 : 26) {2SC2: 10. 6}

Lorsque Dieu sélectionna les hommes auprès de qui Gédéon devrait combattre les Madianites, Il ordonna qu’on fasse le tri parmi ceux qui étaient « craintifs et peureux, » ceux qui prenaient tous leur temps avant d’agir et ceux qui au contraire étaient dans la hâte et n’avaient pas le temps de s’arrêter pour boire, qui buvait rapidement pendant leur marche. Jg. 7 : 2-7. Si le peuple de Dieu ne se réveille pas maintenant, il ne se réveillera jamais, car le temps est venu et la tâche est énorme. Les meilleurs d’entre nous ne suffiront pas à faire face au conflit qui nous attend. {2SC2: 10. 7}

(A Suivre)

————————————————–

AVIS DE RECHERCHE

Si parmi vous lecteurs, il y en a qui possède des exemplaires en trop des livres de sœur White et souhaiteraient en disposer, veuillez nous les faire parvenir. Nous avons besoin d’un maximum de livres. {2SC2: 10. 8}

Si quelqu’un possède une machine à calculer en bon état et souhaiterait en faire don ou la vendre à prix raisonnable, veuillez nous en informer. {2SC2: 10. 9}

10


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *