L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)



ABN1-FEATURED-1200x675.jpg

Chers frères et sœurs de Laodicée savez vous que les prophéties déclarent catégoriquement que le peuple de DIEU qui se trouve dans l'église de Laodicée est dans une condition critique et dangereuse et qu'elle ne le sait pas ? Et bien mes frères et sœurs que vous en soyez conscient ou pas, ou que vous le croyez ou pas, c'est précisément le cas. Et si vous espérez entrer dans la vie éternelle, vous devez le croire, et cela sans délai. En quelque sorte que vous le croyez ou pas, vous devez croire à cela « car c'est le Témoin Fidèle qui parle, et son témoignage est certain. » -- Testimonies, Vol. 3, p. 253 ;Témoignages pour l’Eglise, Vol. 1, p. 375. {ABN1: 5.1}


ABN2-FEATURED-1200x675.jpg

Chers frères et sœurs de Laodicée savez vous que les prophéties déclarent catégoriquement que le peuple de DIEU qui se trouve dans l'église de Laodicée est dans une condition critique et dangereuse et qu'elle ne le sait pas ? Et bien mes frères et sœurs que vous en soyez conscient ou pas, ou que vous le croyez ou pas, c'est précisément le cas. Et si vous espérez entrer dans la vie éternelle, vous devez le croire, et cela sans délai. En quelque sorte que vous le croyez ou pas, vous devez croire à cela « car c'est le Témoin Fidèle qui parle, et son témoignage est certain. » -- Testimonies, Vol. 3, p. 253 ;Témoignages pour l’Eglise, Vol. 1, p. 375. {ABN1: 5.1}


ABN3-FEATURED-1200x675.jpg

Le mot « purification » tiré du livre de Daniel 8 :14, se réfère-t-il au sanctuaire céleste ? Si oui, par quoi est-il pollué ? {ABN3: 5.1} Réponse : Bien que le sanctuaire dans le ciel et celui sur terre soient à deux endroits différents, cependant tout ce qui affecte l’un touche nécessairement l’autre, car les deux traitent la même chose : les péchés et les pécheurs. Donc, lorsqu’un sanctuaire se trouve pollué, il contamine par conséquent l’autre. Par exemple, si certains des membres d’église sur terre devaient récidiver après avoir été une fois convertis (comme le firent Acan, le Roi Saül, Judas, Ananias et Saphira,et beaucoup d’autres dont les noms ont été écrits une fois dans le Livre de Vie, mais qui pourtant échouèrent dans le développement de la foi en devenant indignes pour la vie éternelle) ils auraient pollué à la fois bien entendu les deux sanctuaires. Car, pendant que le sanctuaire terrestre reçoit les impuretés du peuple, qui le polluent par leur influence et actions actuelles, la maison céleste les enregistre en ayant leurs noms indignes dans les livres. {ABN3: 5.2}


ABN4-FEATURED-1200x675.jpg

SANCTIFIE EN UN MOMENT OU JOUR APRES JOUR? Question N°81 : Quel rôle jouons-nous dans le processus de la sanctification, et quand une personne est-elle sanctifiée ? {ABN4: 12.1} Réponse: « Nous devons considérer les paroles de l›Apôtre Paul, dans laquelle il appelle ses frères, par les miséricordes de DIEU, à présenter leurs corps ‘comme un sacrifice vivant, saint, acceptable devant DIEU’... La sanctification n’est pas simplement une théorie, une émotion, ou une forme de mots, mais un principe vivant, actif entrant dans la vie de chaque jour. Elle requiert que nos habitudes de manger, de boire, de nous habiller, soient telles à sécuriser la préservation de la santé physique, mentale et morale, afin que nous puissions présenter nos corps au SEIGNEUR non comme une offrande corrompue par les mauvaises habitudes, mais ‘comme un sacrifice vivant, saint, acceptable devant DIEU.’ Ro. 12 : 1 » -- Conseils sur la Santé, p. 67 {ABN4: 12.2}



QU’EST-CE QUE LA RELIGION ?

Question N°109 :

Est-ce que la religion se résume à étudier et prier, jeûner et pleurer ; prêcher et réconforter, se repentir et pardonner, faire l’aumône et donner ? Comment devenir croyant et quels sont les changements que cela entraîne ? {ABN5: 21.2}

Réponse :

                Le Grand Exemple de la foi Biblique fut la Parole (Fils) de Dieu faite chair (1 Jean 1 : 1). De même, la foi Biblique elle-même correspond aux commandements (justice) de Dieu faits chair (2 Co. 3 : 3 ; Ex. 31 : 18). Le vecteur par lequel l’âme entre en contact avec la foi Biblique est le Saint-Esprit. Cette relation vivante avec la Parole

21

de Dieu est la condition pour vivre la foi Biblique ; c’est le moyen de la rédemption, la voie par laquelle l’homme qui égarés retrouve la direction de l’Eden. Ainsi, celui qui possède une véritable foi, doit prier pour recevoir l’Esprit de Vérité. Sans cela personne ne saurait manifester la vraie piété, c’est-à-dire devenir des « tables de chair, » la loi de Dieu faite chair. Vivre (pratiquer) la loi nous empêche non seulement d’adorer de faux dieux ou de quelconques images de Dieu Lui-même et nous empêche également de perdre notre temps. Dans le respect des commandements, chaque semaine nous faisons tout notre ouvrage pendant six jours …… Les commandements nous rappellent que le septième jour est le Saint Mémorial de la création (Ex. 20 : 3-17) et soulignent que nous devons aimer notre prochain comme nous-même (Marc 12 : 31). Ainsi, la véritable religion, c’est bien plus que prier, jeûner, donner et prêcher ; d’ailleurs il n’est pas du tout question « d’aumône. » {ABN5: 21.3}

                Ceux qui composent le Royaume-église doivent, selon Esaïe, posséder des compétences qui leurs sont propres. Ces ouvriers, ces ingénieurs, ces charpentiers, ces maçons, ces mécaniciens, etc., doivent « rebâtir sur d’anciennes ruines,… relever d’antiques décombres, et… renouveler des villes ravagées, dévastées depuis longtemps. » Es. 61 : 4. Ils doivent également être vignerons

22

viticulteurs, cultivateurs expérimentés et pour cela, ils doivent connaître l’art du management. Ils doivent pouvoir employer des milliers d’étrangers qui non seulement subviendront à leurs besoins et bâtiront (Es. 60 : 10) mais qui « feront aussi paître » leurs troupeaux ; ils seront leurs laboureurs et leurs vignerons (Es. 61 : 5). C’est la raison pour laquelle « l’agriculture devrait être l’A.B.C. de l’éducation donnée dans nos écoles. »–Testimonies, Vol. 6, p. 179 (Témoignages pour l’Eglise, Vol. 2, p. 519). « La religion pure et pratique se manifestera dans la manière de traiter la terre comme un trésor divin. Plus un homme sera intelligent et plus l’influence religieuse devra irradier de lui. Le Seigneur veut que nous traitions la terre comme un trésor précieux qu’Il nous a confié. »–Testimonies to Ministers (Témoignages pour les Pasteurs), p. 245. {ABN5: 22.1}

                En plus d’être des agronomes, des artisans et des ouvriers compétents, ces gouverneurs du Royaume, témoins vivants du Christianisme authentique, doivent aussi être des banquiers internationaux chevronnés, de bons économistes, des ingénieurs en circulation et en ressources humaines ainsi que des fournisseurs. Ils gèrent « les trésors » et les « richesses des nations. » Es. 60 : 5, 11 ; 61 : 6. C’est forts de toutes ces excellentes compétences qu’ils doivent par-dessus tout être « des Sacrificateurs de l’Eternel… des Serviteurs de notre Dieu, » « des hommes qui serviront de signes. » Es. 61 : 6 ; Za. 3 : 8. {ABN5: 23.1}

                L’évangéliste doit être au fait des activités pratiques

23

de la vie et doit en maîtriser au moins une. Un prédicateur qui reçoit dix pour cent (la dîme) des produits de la ferme, devrait étudier afin d’être d’améliorer ses compétences en agriculture dès que l’occasion se présentera. Il doit, en définitive, être capable d’assister les membres de son église dans l’organisation, la remise en ordre et l’amélioration de leur activités et commerces. Jésus apprit à Ses disciples à prier, prêcher et pratiquer la Vérité, à donner et pardonner ; Il leurs apprit également à servir, à pêcher, à se nourrir et se vêtir, et à payer leurs factures de façon professionnelle. (Voir Matthieu 6 : 5-13 ; 10 : 5-7, 27 ; 5 : 19, 20 ; 23 : 3, 4 ; Jean 3 : 20, 21 ; Actes 20 35 ; Matthieu 6 : 14, 15 ; 18 : 21, 22 ; 20 : 25-28 ; Marc 6 : 35-41 ; Luc 22 : 7-13 ; Jean 21 : 3-6 ; Matthieu 25 : 31-45 ; 17 : 24-27.) {ABN5: 23.2}

                Pour devenir un Chrétien de cette qualité c’est-à-dire un individu pourvu d’une authentique piété, il faut d’abord se réorganiser entièrement, user d’une juste modération et d’une juste coordination puis utiliser sa force, son énergie, ses qualités et son temps. Celui qui ne se dévoue pas suivant ces quatre composantes ne pourra jamais connaître le succès véritable. Pour y parvenir, il faut « mettre en la minute inexorable, exactement pesées les soixante secondes, » il faut se donner à fond qu’il s’agisse d’une activité ou d’un temps de repos. Il faut viser l’efficacité à chacun de nos mouvements et à chacune de nos actions. En résumé, il faut éliminer toute action inutile, bannir toute répétition tout en allant droit au but et

24

coordonner ses actions sinon l’on n’obtient aucuns résultats et gaspille son énergie. Les actions du Chrétien d’une telle qualité ne seront jamais désorganisées ou articulées de façon aléatoire. {ABN5: 24.1}

                Par ailleurs, il ne faut jamais vivre dans l’excès mais soigneusement budgéter ses revenus afin de jouir de ses biens tout en étant capable d’épargner en cas de problème. Ne contractons aucune dette car emprunter sans jamais être capable de rembourser nous approche du vol, du mensonge.

                Celui applique ces principes, qu’il soit riche ou pauvre, n’aura jamais crainte du futur. Il place humblement sa confiance dans le Seigneur qui suppléera à ses besoins quotidiens et ne s’inquiète jamais « du lendemain. » Mt. 6 : 27-34. {ABN5: 25.1}

                Nous voyons finalement que la foi Biblique, à savoir le Christianisme, revient simplement à se détourner du Diable pour obéir au Seigneur. L’on renonce au mal pour faire le bien ; de consommateur l’on devient producteur ; au lieu d’emprunter l’on prête ; de mendiant l’on devient donateur ; au lieu de tricher, on rétablit et l’on s’arrange avec honnêteté ; au lieu d’exiger, on pardonne et au lieu d’être servi on devient serviteur. {ABN5: 25.2}

                « L’on porte témoignage de notre foi dans nos paroles et notre attitude et dans toutes nos actions. Lorsqu’on accepte Christ, la foi n’est pas dissociée des affaires ; les deux font de paires.

25

 La loi de Dieu devrait être suivie rigoureusement dans nos activités de chaque jour. Nous sommes des enfants de Dieu et cela devrait se dégager de notre personne au quotidien. Ne soyons pas indolent mais manifestons une vivacité d’esprit. Alors nous observerons ce monde d’un œil avisé, pleinement conscient notre intégrité. »–Testimonies, Vol. 4, pp. 190, 191. {ABN5: 25.3}

                « Le Christianisme a une signification beaucoup plus vaste que celle que beaucoup lui ont donnée jusqu’alors. Ce n’est pas un credo. C’est la Parole de Celui qui vit et demeure pour toujours. C’est un principe vivant, encourageant qui prend possession de l’esprit du cœur, des motivations et de l’homme entier. Ah! Si nous pouvions expérimenter comment le christianisme agit ! C’est une expérience vitale, personnelle, qui élève et ennoblit la personne. »–Testimonies to Ministers (Témoignages pour les Pasteurs), pp. 421, 422. {ABN5: 26.1}

                Voilà ce qu’est la religion de Christ, et celui qui la pratiquera, qui manifestera le véritable amour (1 Co. 13), sera vraiment « né de nouveau. » {ABN5: 26.2}

                Je répète : tout vrai Chrétien doit commencer par se réorganiser lui-même ; puis il réorganisera sa famille et enfin son activité professionnelle. Se faisant, il réalisera que certaines personnes peuvent se réorganiser tandis que d’autres ne le peuvent pas. Certains travaillent dur tandis que d’autres ne travaillent pas du tout ; certains produisent, tandis que d’autres ne font que consommer ; certains ne cessent de donner comme l’érable, tandis que d’autres

26

 prennent toujours telle une éponge sèche ; certains comblent le monde de biens, tandis que d’autres vivent et travaillent pour eux-mêmes et pensent que les autres devraient vivre et travailler pour eux ; certains pratiquent leur religion dans la discrétion, tandis que d’autres s’affichent par des discours et des prières qui hélas ne correspondent pas à leurs œuvres ; certains savent quand ils doivent visiter les gens, tandis que d’autres ignorent quand visiter ni quand il est temps de se lever et partir ; telles des barnaches qui viennent de s’installer, il faut alors les faire partir de force ! Les prédicateurs sont dans une situation des plus compliquées ! {ABN5: 26.3}