L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




1

MOTS D’OUVERTURE

   Je lirai dans « Une Vie meilleure, » en commençant aux pages 139-140. {1TG19: 2.1}

   V.M. : p. 139-140 – « Le CHRIST n’abandonnera jamais une âme pour laquelle Il est mort. Elle peut se séparer de Lui et se laisser subjuguer par la tentation, mais Il ne se détournera jamais de celle dont Il a payé la rançon au prix de sa vie… {1TG19: 2.2}

   « DIEU soit loué, nous ne sommes pas livrés à nous-mêmes. Celui qui a ‘tant aimé le monde, qu’Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’Il ait la vie éternelle’ ne nous abandonnera pas dans nos luttes contre l’adversaire de DIEU et de l’homme. ‘Voici’ dit-Il, ‘Je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et sur les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne pourra par aucun moyen vous nuire.’ {1TG19: 2.3}

   « Vivez en communion avec le CHRIST et Il vous tiendra fermement d’une main sûre et inébranlable. Apprenez et confiez-vous dans l’amour que DIEU vous porte et vous serez en sécurité, car l’amour est une forteresse qui résiste à toutes les ruses et à tous les assauts de Satan. ‘Le nom du SEIGNEUR est une tour forte ; le juste s’y réfugie et est en sécurité.’ » {1TG19: 2.4}

   Nous devrions prier pour une foi qui nous rend capable de connaître avec certitude que CHRIST ne se détournera jamais d’aucun de nous, et que si nous Le suivons nous n’échouerons jamais dans nos entreprises. Nous devrions Le louer d’avoir rendu possible le fait que nous tombions sur des serpents et des scorpions pour ainsi dire ils ne peuvent nous faire aucun mal. {1TG19: 2.5}

2

LE SORT DE JÉRUSALEM, L’APPEL DES FUTURS HABITANTS

-Zacharie 14-

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 14 DECEMBRE 1946

CHAPELLE DU MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Cet après-midi, nous étudierons Zacharie 14. {1TG19: 3.1}

Za. 14 : 1 – « Voici, le jour du SEIGNEUR vient, et ton butin sera partagé au milieu de toi. »

  Comme vous le savez, le sujet contenu dans ce chapitre débute en réalité au chapitre 12 et s’étend jusqu’au chapitre 14. Pour nous assurer à qui le pronom « toi » se réfère dans ce verset, nous devons retourner au chapitre 13. Là, nous trouvons que « toi » se réfère à Jérusalem. Donc, ce sont les dépouilles de Jérusalem qui seront partagées au milieu d’elle. {1TG19: 3.2}

Za. 14 : 2 – « Car J’assemblerai toutes les nations en bataille contre Jérusalem ; et la ville sera prise ; les maisons seront pillées, les femmes violées, et la moitié de la ville s’en ira en captivité ; mais le reste du peuple ne sera pas retranché de la ville. »

   En vue du fait que Jérusalem doit être protégé par une muraille de feu (Za. 2 : 5), pendant que la maison de Juda règne là, il est catégorique que la bataille décrite ici doit se faire avant l’établissement de la maison de Juda. Dans la bataille, les nations vaincront ceux qui gouvernent la Terre Promise. C’est alors que

3

débute l’établissement de la maison de Juda. {1TG19: 3.2}

   Comme les nations en guerre assiègent la ville, pillent les maisons et violent aussi les femmes, elles ne sont en aucun cas des nations justes, mais puisque ce ne sont pas tous les habitants qui iront en captivité et puisqu’ils ne sont pas tous retranchés de la ville, donc, les méchants doivent être retranchés et les justes laissés pour se joindre à la maison de Juda. {1TG19: 4.1}

Za. 14 : 3-4 – « Et le SEIGNEUR sortira, et combattra contre ces nations, comme lorsqu’Il a combattu au jour de la bataille. Et Ses pieds se tiendront debout, en ce jour-là, sur le mont des Oliviers qui est en face de Jérusalem, à l’Est ; et le mont des Oliviers se fendra par le milieu, vers l’Est et vers l’Ouest, et il y aura une très grande vallée ; et la moitié de la montagne se retirera vers le Nord et l’autre moitié vers le Sud. »

   À l’époque où la Jérusalem actuelle tombe, les pieds du SEIGNEUR se poseront sur les Monts des Oliviers et y feront une très grande vallée ; c’est-à-dire, qu’Il enlèvera les obstacles et préparera ainsi pour le pays pour le retour de Son peuple. C’est alors que la prophétie de Zacharie 10 : 8 – que le SEIGNEUR « sifflera » pour Son peuple, trouvera son accomplissement. {1TG19: 4.2}

Za. 14 : 5 – « Et vous fuirez par la vallée des montagnes ; car la vallée des montagnes atteindra jusqu’à Azal ; oui, vous fuirez, comme vous avez fui devant le tremblement de terre, aux jours d’Uzziah (Ozias), le roi de Juda. Alors le SEIGNEUR, mon Dieu, viendra, et tous les saints avec toi. »

    Ayant ainsi ouvert la voie pour le rétablissement de la maison de Juda, Son peuple, qui à l’avance

4

a été informé du rétablissement de la maison de Juda à travers la Vérité présente, s’enfuira vers la vallée où sont posé les pieds du SEIGNEUR, aussi rapidement qu’ils s’enfuiraient devant un tremblement de terre et tous les saints le suivront. Il y a plusieurs faits dans ce texte même qui prouve que ces évènements sont préliminaires : (1) notez que les pieds du SEIGNEUR se pose sur la montagne le jour de la guerre durant laquelle Jérusalem est prise par les nations méchantes. (2) Ceux qui fuient vers la vallée ne descente pas du ciel. (3)  Ils ne peuvent être des méchants, car ils ne fuient pas loin du Seigneur, mais vers Lui, là où Ses pieds se posent. (4) Tous les saints les suivent. « Premiers Écrits », p. 53, donne une double application de ce texte, une application post-millénaire. {1TG19: 4.3}

   « En ce jour-là, dit le SEIGNEUR, Je frapperai d’étourdissement tous les chevaux, et de délire ceux qui les monteront ; Mais J’aurai les yeux ouverts sur la maison de Juda, quand Je frapperai d’aveuglement tous les chevaux des peuples. » Za. 12 : 4. C’est-à-dire que DIEU confond de façon étonnant les méchants, qu’ils commencent à agir comme des fous. À l’époque où DIEU opèrera ceci, Il protège la maison de Juda. {1TG19: 5.1}

   « En ce jour-là, Je ferai des chefs de Juda comme un foyer ardent parmi du bois, comme une torche enflammée parmi des gerbes ; Ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d’alentour, et Jérusalem restera à sa place, à Jérusalem. » Za. 12 : 6. {1TG19: 5.2}

   Lorsque DIEU frappe les armées des nations, Il rend également les gouverneurs de Juda semblable à un foyer au milieu du bois. C’est ainsi qu’ils dévoreront avec « l’évangile éternel » tous les païens d’alentour et c’est ainsi que Jérusalem sera habitée en sécurité par le peuple fidèle de DIEU. {1TG19: 5.3}

   Alors, il arrivera « dans le temps de ces rois [pas, après

5

leur temps], le DIEU des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit et qui ne passera point sous la domination d’un autre peuple ; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement » Da. 2 : 44. {1TG19: 5.4}

   Puis, il arrivera que « des nations s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne du SEIGNEUR, à la maison du DIEU de Jacob, afin qu’Il nous enseigne Ses voies, et que nous marchions dans Ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole du SEIGNEUR. » Mi. 4 : 2. {1TG19: 6.1}

Za. 14 : 6, 7 – « Et il arrivera qu’en ce jour-là, la lumière ne sera ni claire ni obscurité. Mais ce sera un jour lequel sera connu du SEIGNEUR ; ni jour, ni nuit, mais il arrivera, qu’au temps du soir il y aura de la lumière. »

   Ces versets impliquent que jusqu’ici des conditions variables, « claire » et « obscurité » ont prévalues, mais qu’il n’en sera plus jamais ainsi. Car, vous notez que le mot « claire » dans la marge signifie « clarté » et le mot « obscurité » signifie « densité », indiquant que la lumière ne sera plus, tantôt parcimonie et abondante, tantôt épaisse et mince, tantôt lumière et ténèbres. Elle sera plutôt régulière et constante. Bien entendu, l’écriture parle de la lumière spirituelle – la Lumière de la Vérité, la connaissance qui vient de DIEU. Par exemple, les jours qui précédèrent la première venue du CHRIST étaient empreints de ténèbres spirituelles. Puis, Sa présence donna de la lumière pour un temps, après quoi suivit le Moyen-âge de la religion. Plus tard, à travers la Réforme, la lumière commença à briller à nouveau, mais avec parcimonie. Puis, par la proclamation des Messages du premier, du Second et du Troisième Anges, la lumière devint plus brillante. Cependant, aujourd’hui, à travers le prophète Zacharie, le Seigneur promet une lumière adéquate et constante. {1TG19: 6.2}

6

 Za. 14 : 8 – « Et il adviendra qu’en ce jour-là, des eaux vives sortiront de Jérusalem, la moitié vers la mer de devant et l’autre moitié vers la mer de derrière ; et ce sera en été comme en hiver. »

   Les « eaux vives » doivent forcément représenter la connaissance vivante, la Vérité vivante –c’est-à-dire, ceux qui En boivent, pour ainsi dire, ne mourront jamais. {1TG19: 7.1}

   Les « montagnes » au Nord et au Sud font que les « eaux » coulent seulement de l’Est et de l’Ouest de Jérusalem. Il en sera ainsi aussi longtemps qu’il y aura l’été et l’hiver –aussi longtemps que cette vieille terre usée durera. {1TG19: 7.2}

  Par conséquent, Jérusalem, le lieu où se poseront les pieds du SEIGNEUR, deviendra la grande démarcation spirituelle et internationale pour l’évangile éternel. De la Jérusalem dans la vallée des montagnes, l’ange proclamera de nouveau avec un grand cri : « Craignez DIEU et donnez-Lui gloire ; Car l’heure de Son jugement [pour les vivants] est venue : Et adorez Celui qui a fait les cieux et la terre, la mer et les sources d’eaux. » Ap. 14 : 7. Alors, le rassemblement des peuples commence avec l’appel : {1TG19: 7.3}

   « Sortez du milieu d’elle [Babylone qui est assise sur la bête –qui gouverne le monde], Mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses fléaux. » Apoc. 18 : 4. C’est ainsi que la terre sera « éclairée » de la gloire de l’ange et c’est ainsi que les saints seront assemblés des quatre coins de la terre. {1TG19: 7.4}

Za. 14 : 9 – « Et le SEIGNEUR sera Roi sur toute la terre ; en ce jour-là, il y aura un SEIGNEUR, et Son nom [sera] un. »

7

    Le Seigneur règne premièrement sur Jérusalem et finalement après que les saints aient été rassemblés des quatre coins de la terre, Il règne sur la terre entière. {1TG19: 8.1}

Za. 14 : 10, 11 – « Et toute la terre sera transformée en une plaine, de Geba jusqu’à Rimmon, au Sud de Jérusalem ; laquelle sera élevée et habitée en son lieu, de la porte de Benjamin jusqu’au lieu de la première porte, jusqu’à la porte du coin, et depuis la tour de Hananeel jusqu’aux pressoirs du roi. On y demeurera, et il n’y aura plus de complète destruction ; mais Jérusalem sera habitée en sécurité. »

   Ces versets n’ont besoin de commentaires, sauf que l’ancienne idée populaire du rétablissement du royaume, comme vous le voyez maintenant, n’est pas celle de DIEU. Nous ferons mieux de prendre les idées de DIEU et d’abandonner les nôtres. {1TG19: 8.2}

   Dans la mesure où le temps ne nous permettra pas de couvrir tout le chapitre aujourd’hui, nous laisserons les versets qui restent pour la semaine prochaine DIEU voulant. {1TG19: 8.3}

   Cependant avant de terminer, résumons en quelques mots ce que nous avons étudié cet après-midi. Juste avant que le royaume de Juda ne s’établisse à Jérusalem, la ville sera assiégée, les maisons pillées et les femmes violées. Mais, ce ne seront pas tous qui iront en captivité. Le reste n’est pas retranché de la ville, il est évident qu’ils feront partie de la maison de Juda. À ce moment-là, lorsque Jérusalem sera tombée et que le SEIGNEUR aura enlevé les obstacles pour le rassemblement de Son peuple, c’est alors que la maison de Juda sera rétablie. Le peuple de DIEU fuira dans la « vallée » aussi vite qu’ils fuyaient devant un tremblement de terre. Le SEIGNEUR frappera les armées des nations, tandis qu’au même moment Il protège et exalte Son peuple. {1TG19: 8.4}

8 

   À travers le prophète Zacharie, DIEU promet à Son peuple à notre époque une lumière spirituelle adéquate et constante. En ce jour-là, de Jérusalem sortira la Vérité vivante. Donc, c’est alors que « beaucoup de nations viendront et diront, venez, montons à la montagne du Seigneur. » Quelle perspective ! Et quelle tragédie si l’un de nous manquait de faire sa part pour hâter ce glorieux jour. {1TG19: 9.1}

LA LOI DE L’AMOUR

 Creuser des canaux pour les ruisseaux de l’amour

Où ils pourront s’écouler abondamment

Et l’amour possède des ruisseaux débordants

pour remplir chacun d’eux.

Mais, si à un moment donné,

vous manquez De creuser de tels canaux

La source même de l’amour

Se dessèchera et tarira bientôt ;

Car, vous devez le partager si vous devez le garder

Cette bonne chose qui vient du ciel

En cessant de partager, nous cessons de recevoir

Telle est la loi de l’amour.

-Trench

9

PENSÉE ET PRIÈRE D’OUVERTURE

   Je lirai dans « Une Vie Meilleure » aux pages 140 et 141, commençant avec le premier paragraphe. Le titre de cette lecture est « Car à toi appartiennent le royaume, la puissance, et la gloire pour toujours. » {1TG20: 10.1}

   V.M. p. 140-141 : « La dernière pensée de l’oraison dominicale nous rappelle, comme la première, que notre Père céleste est bien au-dessus de toutes les puissances, de toutes les autorités et de tous les êtres quels qu’ils soient. … Au cours des combats qui entraîneraient la ruine de leur nation, ils devaient être en butte à de graves dangers ; la crainte oppresserait souvent leurs cœurs ; ils devaient voir la destruction de Jérusalem, l’effondrement du temple et la fin des grandes fêtes et solennités, ainsi que la dispersion d’Israël dans tous les pays. JÉSUS le leur avait dit : « Et vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres » ; « Car il s’élèvera nation contre nation, et royaume contre royaume ; et il y aura des famines, et des épidémies, et des tremblements de terre en divers lieux. Tout cela est le commencement de douleurs. » Mt. 24 : 6-8. Toutefois, ils ne devaient pas en conclure que toute espérance était perdue ou que DIEU avait abandonné la terre. Car la puissance et la gloire appartiennent à Celui dont les desseins suprêmes s’accomplissent sans arrêt, sans obstacle jusqu’à leur complète réalisation. Au-dessus de la puissance et de la domination du mal, la prière dans laquelle ils exposaient leurs besoins quotidiens devait leur rappeler que leur DIEU et SEIGNEUR, dont l’empire embrasse l’univers, est aussi, pour l’éternité, leur Père et leur Ami. » {1TG20: 10.2}

   Les disciples s’attendaient à ce que Jérusalem devînt la capitale de ce grand Royaume de DIEU. Mais contrairement à leur attente, JÉSUS proclama que Jérusalem deviendrait une désolation, et le temple ruiné, Ainsi, plusieurs fois, nous avons dû voir qu’en tant qu’êtres limités, nous ne connaissons jamais les plans de DIEU. En effet, nous avons besoin de prier à tout moment, pour que Son Esprit nous conduise toujours, et nous indique la voie droite à chaque tournant tandis que nous voyageons vers l’éternité. Prions alors que la connaissance de ces vérités nous fasse précisément ce que nous devons être. {1TG20: 10.3} 

 10

LE ROYAUME DE JUDA, LE CRIBLAGE DES NATIONS

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 21 DÉCEMBRE 1946

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Sabbat dernier nous avons conclu l’étude avec le verset onze de Zacharie 14, et maintenant pour relier l’étude d’aujourd’hui à celle de Sabbat dernier, nous repasserons brièvement les événements concernant Jérusalem, comme prédits dans les premiers onze versets du même chapitre. {1TG20: 11.1}

   Le premier événement prédit est une guerre contre Jérusalem, dans laquelle toutes les nations s’engagent. Dans cette guerre une partie des gens à Jérusalem ira à la captivité, mais les résidus resteront dans la ville. D’ailleurs en ce jour-là les pieds du SEIGNEUR se tiennent sur la montagne des oliviers, et la montagne se fend vers l’orient et l’occident, formant une très grande vallée. Alors, à cette vallée des montagnes, au lieu où se tiennent les pieds du SEIGNEUR, le peuple du SEIGNEUR s’enfuit aussi vite comme s’ils échappaient d’un tremblement de terre. Ainsi Jérusalem doit être habité à nouveau par le propre peuple de DIEU. Évidemment, ceux qui ne sont pas retranchés, ceux qui sont laissés à Jérusalem, doivent être les fidèles croyants qui se trouvent là. Mais ceux qui prennent la fuite vers la vallée, au lieu où se tiennent les pieds du SEIGNEUR — courent vers Lui, pas loin de Sa présence — ils doivent être les saints qui viennent d’autre parts. Clairement, Jérusalem doit devenir la grande place pour le rassemblement des saints de DIEU. {1TG20: 11.2}

   Celles-ci sont quelques-unes des choses de notre étude de Sabbat dernier, dans la première partie de Zacharie 14,

11

qui se présentèrent, et n’importe quel étudiant de la Bible doit voir aisément que ces choses sont pré-millénaires : le peuple ne descend pas du Ciel, mais plutôt ils fuient dans la vallée. Ils ne peuvent pas êtres les méchants, car ils fuient vers Lui, non pas loin de Lui. Maintenant continuons avec le verset douze. {1TG20: 11.3}

Za. 14 : 12 – « Et ce sera ici la plaie dont le SEIGNEUR frappera tous les peuples qui auront combattu contre Jérusalem leur chair se consumera pendant qu’ils seront debout sur leurs pieds, leurs yeux se fondront dans leurs orbites, et leur langue se fondra dans leur bouche. »

   Dans l’un des versets antérieurs on nous dit que le SEIGNEUR doit frapper tous ceux qui luttent contre Jérusalem. Et alors dans ce verset  nous voyons le moyen dont se servira le SEIGNEUR dans cette guerre. Il n’emploie pas des armes humaines mais une plaie. {1TG20: 12.1}

Za. 14 : 13 – « Et il arrivera, en ce jour-là, qu’il y aura un grand fracas, [venant] du SEIGNEUR parmi eux ; et ils saisiront chacun la main de son voisin, et la main de l’un s’élèvera contre la main de son voisin. »

   En plus de la plaie, il y aura un grand tumulte — une confusion et une vive agitation qui tournera tout homme contre son voisin. De cette façon le SEIGNEUR remportera la victoire sur les ennemies de Son peuple. {1TG20: 12.2}

Za. 14 : 14 – « Juda aussi combattra à Jérusalem ; et les richesses de tous les païens d’alentour seront assemblées de l’or, de l’argent et des vêtements en très grand nombre. »

 Pendant ce conflit des nations, le Royaume de

12

Juda sera rétabli. Elle combattra aussi dans Jérusalem, et amassera pour soi les richesses des païens. {1TG20: 12.3}

Za. 14 : 15 – « Telle aussi sera la plaie du cheval, du mulet, du chameau, de l’ânesse et de toutes les bêtes qui seront dans ces camps, comme l’autre plaie. »

   La plaie tombe à la fois sur les hommes et les bêtes qui se trouvent dans les camps des incroyants. {1TG20: 13.1}

Za. 14 : 16 – « Et il arrivera que tous ceux qui sont restés de toutes les nations venues contre Jérusalem, monteront chaque année adorer le Roi, le SEIGNEUR des armées, et pour célébrer la fête des tabernacles. »

   Cette phrase de l’Écriture implique définitivement que tous ceux qui dans ce moment décisif refusent de se convertir au SEIGNEUR périront ; seuls ceux qui adorent le SEIGNEUR à Jérusalem à la fête des tabernacles, seront épargnés. {1TG20: 13.2}

Za. 14 : 17 – « Et il adviendra que quiconque de toutes les familles de la terre qui ne montera pas à Jérusalem pour adorer le Roi, le SEIGNEUR des armées, c’est-à-dire il n’y aura pas de pluie sur eux. »

    Alors, la « pluie » ne tombera pas sur tous ceux qui n’adorent pas le Roi, le SEIGNEUR des armées, afin qu’ils se rendent compte de leur faute. En plus, non seulement ceux qui combattent contre Jérusalem, mais même toutes les familles de la terre passeront aussi au crible. {1TG20: 13.3}

Za. 14 : 18 – « Et si la famille d’Égypte ne monte pas, et ne vient pas, sur laquelle il n’y a pas de pluie ; ils seront frappés de la plaie dont le SEIGNEUR frappera les païens qui ne seront

13

pas montés pour célébrer la fête des tabernacles. »

   Ainsi tous ceux qui n’ont pas entendu le message auront la chance de l’entendre. S’il ne peut pas les sauver, il les détruira finalement. Si la sécheresse ne réussit pas à les éveiller, alors la plaie finira par les surprendra. {1TG20: 14.1}

   Maintenant nous voyons que cet événement (le SEIGNEUR se tenant  sur la montagne de Sion et les saints s’enfuyant vers la vallée) n’est pas seulement pré-millénaire mais voir même avant le temps de grâce ; qu’il commence le rétablissement de la maison de Juda ; qu’il prépare la voie pour que la terre soit illuminée de la gloire de l’ange (Ap. 18 : 1) ; qu’à la fin, il amènera le destin des pécheurs.  {1TG20: 14.2}

Za. 14 : 19 – « Telle sera la punition de l’Égypte et la punition de toutes nations qui ne seront pas montées pour célébrer la fête des tabernacles. »

   De nouveau nous voyons la nécessité d’abandonner nos préconceptions au sujet de l’œuvre final de l’évangile. Non, le SEIGNEUR ne tombera pas du ciel sur le monde comme un coup de tonnerre. D’abord, Il magnifiera Sa Parole, Son pouvoir, Sa justice et Son église ou peuple. Il doit avoir, pour ainsi dire, une arche de sécurité dans laquelle rassembler Ses élus afin de les protéger. Tous ces faits, vous voyez, se présentent vivement dans la prophétie. {1TG20: 14.3}

Za. 14 : 20 – « En ce jour-là, il y aura [écrit] sur les clochettes des chevaux SAINTETÉ AU SEIGNEUR ; et les marmites dans la maison du SEIGNEUR seront comme les coupes devant l’autel. »

   Les clochettes des chevaux ne servent à aucun autre but que d’aider leurs maîtres à les localiser. Ainsi donc, ce ne sera que ces serviteurs dont les « clochettes » (voix) émettent le son « Sainteté au SEIGNEUR » que le SEIGNEUR peut localiser et rassembler comme étant les

14

Siens. {1TG20: 14.4}

Za. 14 : 21 – « Oui, toute marmite dans Jérusalem et dans Juda sera sainte au SEIGNEUR des armées ; et tous ceux qui sacrifieront viendront et en prendront et y cuiront ; et il n’y aura plus en ce jour-là, de Canaanite dans la maison du SEIGNEUR des armées. »

   Ce verset s’explique par lui-même ; il ne nécessite aucun  commentaire. {1TG20: 15.1}

   Donc, il est vu qu’avec l’établissement du Royaume de Juda commence le criblage des nations. Cela ne peut provenir que du Rouleau puisque nous sommes sur le point d’assister à l’accomplissement de ces prophéties sinon il n’aurait pas été déroulé jusqu’ici pour les desceller en ce moment — certainement pas si l’Esprit de Vérité seul ne conduit dans toute la Vérité, et si le SEIGNEUR ne donne « la nourriture au temps convenable. » Au vue de cela, suivons de tout notre cœur l’offre de DIEU et faisons agir sincèrement notre foi dans Sa Parole qui ne faillit jamais. {1TG20: 15.2}

15

16

 



PENSÉE ET PRIÈRE D’OUVERTURE

   Je lirai dans « Une Vie meilleure, » page 142, le premier paragraphe. {1TG21: 2.1}

   V.M. : p. 142 : « Dans la vision du prophète Ézéchiel, il y avait une main en dessous des ailes des chérubins. Par ce symbole, DIEU veut enseigner à Ses serviteurs que c’est la puissance divine qui leur donne le succès. Ceux que DIEU emploie comme Ses messagers ne doivent pas considérer que Son œuvre dépend d’eux. Il n’est pas laissé aux êtres finis cette lourde responsabilité. Celui qui ne sommeille jamais qui est continuellement au travail pour l’accomplissement de Ses desseins va faire avancer Sa propre œuvre. Il emmènera à l’échec les buts des hommes méchants et la confusion parmi le conseil de ceux qui complotent des méchancetés contre Son peuple. Lui qui est le Roi, le SEIGNEUR des armées est assis entre les chérubins, et au milieu du conflit et des tumultes des nations, Il continue à garder Ses enfants. Celui qui règne dans les cieux est Notre Sauveur. Il mesure chaque conflit, Il regarde la fournaise de feu qui doit tester chaque âme. Lorsque les forteresses des rois seront renversées, lorsque les flèches de la colère traverseront le cœur de Ses ennemis, Son peuple sera en sûreté dans Ses mains. » {1TG21: 2.2}

   Pour quoi devons-nous prier maintenant ? Je pense que nous devons prier pour savoir que DIEU et non pas un homme est à la tête de Son œuvre ; pour savoir qu’aucun homme de lui-même ne peut avancer, ni faire échouer l’œuvre de DIEU ; que DIEU Lui-même peut le faire avancer ou peut le faire échouer ; que nous ne devons pas sentir que l’œuvre de DIEU dépend de nous ; que si nous nous rappelons toujours cela, nous allons marcher plus près de Lui. Ceci, je crois que c’est ce pour lequel nous devons prier aujourd’hui. {1TG21: 2.3}

2  

L’ÉGLISE AVANT ET DURANT LA PÉRIODE DE LA MOISSON

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 28 DECEMBRE 1946

CHAPELLE DU MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Qu’importe la grandeur et l’efficacité d’un réveil et d’une réforme même lorsque DIEU Lui-même la lance dans Son église, les Écritures font ressortir clairement qu’à la fois les saints et les pêcheurs seront dans l’église jusqu’à la moisson. Personne ne doit se vanter que les membres  de son église sont tous saints, ils sont tous d’un même accord. S’ils sont réellement d’un même accord, cela veut dire donc qu’ils sont tous ivraie, et qu’il n’y a aucun saint parmi eux ; que l’église assurément n’est pas l’église dont CHRIST a parlé dans Sa Parole. S’il y a quelque chose qui soit clair  dans la Bible c’est bien celle-ci. Maintenant, tournons nos Bibles au treizième chapitre de Matthieu. {1TG21: 3.1}

Mt. 13 : 24-25 – « Il leur proposa une autre parabole, disant : Le royaume du ciel est semblable à un homme qui avait semé une bonne semence dans son champ. Mais pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint et sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. »

   La raison donnée pour l’ivraie se trouvant parmi le bon grain, c’est que les « hommes dormaient ». Il est clair que si l’homme était resté éveillé l’ennemi n’aurait pas semé de l’ivraie. Maintenant, pour établir ce que cela signifie pour les hommes être éveillés nous lirons à partir du troisième chapitre de Matthieu. {1TG21: 3.2}

Mt. 3 : 5-6 – « Alors Jérusalem, et toute la

3

Judée, ainsi que toute la région  autour du Jourdain, venaient à lui ; Et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain, confessant leurs péchés. »

   Cette écriture fait clairement paraître que Jean a baptisé beaucoup et que ceux qui ont été baptisés étaient seulement ceux qui ont confessé  leurs péchés. {1TG21: 4.1}

Mt. 3 : 7-8 – « Mais quand il vit venir à son baptême beaucoup des Pharisiens et des Sadducéens, il leur dit : Ô génération de vipères, qui vous a avertis de fuir la colère à venir ? Produisez donc des fruits dignes de la repentance. »

   Bien que ceux-ci avaient été les groupes les plus populaires de l’époque de Jean, il n’a pas seulement refusé de les baptiser mais aussi clairement et poliment, il les a fait comprendre que le baptême n’est pas quelque chose avec lequel on couvre les péchés, mais quelque chose avec lequel on les lave. Il a montré clairement qu’il n’était pas dans cette affaire de  faire des hypocrites. Jean n’a laissé aucun doute dans leur esprit que DIEU n’a pas besoin d’eux mais que ce sont eux qui ont besoin de Lui. Les Pharisiens et les Sadducéens donc s’en allèrent avec la pleine connaissance que le grand prédicateur éveillé de ce jour ne tenait pas compte de leur popularité, à plus forte raison de leur origine. Compte tenu de la fermeté du but de Jean et du fait que le SEIGNEUR a dit qu’il n’y a pas eu de plus grand prophète qui ait jamais été suscité, nous savons que Jean était pleinement éveillé et c’est ainsi que devaient être tous les prédicateurs. {1TG21: 4.2}

    En tant que membres d’église, nous aussi nous devons être éveillés comme l’était Jean et être ferme comme l’était Job capable de dire : « Même s’Il me tue, j’aurai encore confiance en Lui. » Job 13 : 15 (version King James.) {1TG21: 4.3}

Mt. 22 : 9-12 – « Allez donc sur les routes, et invitez au mariage autant de personnes que vous trouverez. Et

4

ses serviteurs, allèrent le long des routes, et rassemblèrent autant qu’ils trouvèrent, tant mauvais que bons, en sorte que [la salle] du mariage fut remplie d’invités.

« Et lorsque le roi entra pour voir les invités, il aperçut un homme qui n’était pas vêtu d’un vêtement de mariage. Et il lui dit : Ami, comment es-tu entré ici sans avoir un vêtement de mariage ? Et il ne put dire mot. »

   Bien que les serviteurs de DIEU soient éveillés et qu’ils fassent leur travail correctement, malgré cela quelques-uns des membres peuvent ne pas mettre leur habit de noces. Un vêtement vous savez c’est quelque chose qu’on met sur l’extérieur du corps. Le vêtement, par conséquent dénote un comportement quotidien semblable à celui du CHRIST — la justice du CHRIST dans la vie de tous les jours. {1TG21: 5.1}

   Le fait que l’homme dans la parabole était sans voix lorsqu’il lui a été demandé « Ami, comment es-tu entré ici sans avoir un vêtement de mariage ? » Cela montre qu’il était coupable de négligence et non pas d’ignorance. Il était sans excuses et il le savait. {1TG21: 5.2}

   Retournons à : {1TG21: 5.3}

Mt. 25 : 1-5 – « Alors le royaume du ciel sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent au-devant de l’époux. Et cinq d’entre elles étaient sages, et cinq étaient insensées. Celles qui étaient insensées prirent leurs lampes, et ne prirent pas d’huile avec elles. Mais les sages prirent de l’huile dans leurs vases avec leurs lampes. Et comme l’époux tardait à venir, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent. »

   Il apparaît encore clairement que les membres d’église sont divisés en deux classes : les sages et les folles. Les sages ne prennent aucun risque, elles cherchent continuellement

5

l’huile (la Vérité) et elles remplissent leur vase avec la vérité à la première occasion. Les folles cependant, ne voient aucune utilité pour plus de ce qu’elles ont dans leur lampe. Elles sont satisfaites avec ce qu’elles ont déjà. {1TG21: 5.4}

   L’huile c’est la substance qui éclaire les pas de quelqu’un. Il est évident qu’elle symbolise la Vérité prophétique, Vérité qui éclaire le cœur en dévoilant le futur. Concrètement parlant la lampe remplie d’huile dénote le réservoir de Vérité en action de l’individu. La Vérité nécessaire à ses besoins seulement pour le temps à l’heure présente. L’huile supplémentaire dans les vases par conséquent représente la Vérité additionnelle, la Vérité qui démarre là ou l’ancienne Vérité s’est arrêtée. En d’autres termes, l’huile dans les lampes et l’huile dans les vases représentent deux vérités révélées, à deux périodes différentes, l’une suivant l’autre. Par exemple, tandis que le Jugement des Morts c’est la Vérité en action, le Jugement des Vivants c’est la Vérité qui doit entrer en action aussitôt que le Jugement  des Morts est terminé. {1TG21: 6.1}

   De façon clair, l’huile qui a été consumée, comme c’est le cas de l’huile dans les lampes des vierges, représente la Vérité passée, la Vérité qui a accomplit Son but ; mais, l’huile qui est dans les vases représente la Vérité prête à être activée et à éclairer immédiatement après que l’huile dans les lampes soit consumée. Puisque les dix vierges représentent les membres d’église pendant le Jugement des Morts, l’huile qui est dans les lampes manifestement représente la Vérité concernant le Jugement des Morts.  L’huile supplémentaire qui  est  dans « les  vases » doit  par conséquent représenter la Vérité du Jugement des Vivants, la Vérité additionnelle (Premiers Écrits, p. 277). Il est donc clair que les lampes qui se sont vidées représentent le Jugement des morts qui se termine et l’huile supplémentaire dans les vases représente la Vérité du Jugement des Vivants qui entre en action. {1TG21: 6.2}

6 

   Puisque toutes les dix avaient de l’huile dans les lampes, mais seulement la moitié d’elles avaient de l’huile dans les vases, le symbolisme démontre clairement, comme toujours que la totalité des membres d’église n’a pas accepté le message pour le Jugement des Vivants. Les vierges folles étaient satisfaites de la Vérité qu’elles avaient acquise lorsqu’elles se sont jointes à l’église qui porte le message du Jugement des Morts, mais n’acceptèrent pas pour elles-mêmes le message additionnel, — le message du Jugement des Vivants. Finalement, après que la nécessité du message additionnel soit devenue impératif, elles commencèrent à Le chercher, mais, Il ne leur fit aucun bien, elles le reçurent trop tard. {1TG21: 7.1}

   Celles-ci furent laissés au dehors avec l’ivraie seulement parce qu’elles ont laissé le Diable semer dans leur cœur des graines de folie, des graines de suffisance (tiédeur), avec les vérités initiales avec lesquelles elles se sont jointes à l’église ; ainsi elles firent l’erreur de ne ressentir aucun besoin pour la lumière additionnelle venant du SEIGNEUR. Mais, lorsque la prophétie commença à s’accomplir au delà de l’étendue de la connaissance qui fut révélée Divinement, et comme elles virent les événements de l’évangile prenant forme contrairement à leur espérance, elles s’en inquiétèrent et devinrent confuses et se virent être dans les ténèbres. {1TG21: 7.2}

   La leçon est sans équivoque : ceux qui à jamais sentent qu’ils « sont riches, qu’ils se sont enrichis et qu’ils n’ont besoin de rien » d’autre n’atteindront pas la « porte » à temps. {1TG21: 7.3}

   À part l’ivraie parmi le bon grain, il y a ceux qui sont inactifs, oisifs et paresseux qui doivent être jetés au dehors et détruits avec l’ivraie. Lisons : {1TG21: 7.4}

Mt. 25 : 14-30 – « Car le royaume du ciel est comme un homme qui, partant dans un pays lointain,  appela Ses serviteurs et leur remit Ses biens. Et

7

à l’un Il donna cinq talents, à l’autre deux, et à l’autre un ; à chacun selon sa capacité ; et Il commença immédiatement Son voyage.

    « Or celui qui avait reçu cinq talents s’en alla et les fit valoir ; et il gagna cinq autres talents. Et de même, celui qui en avait reçu deux, en gagna aussi deux autres. Mais celui qui n’en avait reçu qu’un s’en alla et creusa dans la terre, et cacha l’argent de son seigneur. 

    « Longtemps après, le SEIGNEUR de ces serviteurs vint, et Il leur fit rendre compte. Et celui qui avait reçu cinq talents, vint et apporta cinq autres talents, et dit : SEIGNEUR, Tu m’as remis cinq talents ; voici j’en ai gagné cinq autres en plus.  Son SEIGNEUR lui dit : [Tu as] bien fait, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, Je t’établirai sur beaucoup de choses ; entre dans la joie de ton SEIGNEUR.   

    « Et celui qui avait reçu deux talents, vint et dit : SEIGNEUR, Tu m’as remis deux talents ; voici, j’ai gagné deux autres talents de plus. Son SEIGNEUR lui dit : [Tu as] bien fait, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, Je t’établirai sur beaucoup de choses ; entre dans la joie de ton SEIGNEUR. 

   « Puis celui qui n’avait reçu qu’un talent, vint et dit : SEIGNEUR, je savais queTu es un homme dur, moissonnant où Tu n’as pas semé, et recueillant où Tu n’as pas répandu ; j’ai eu peur, et je suis allé et j’ai caché Ton talent dans la terre ; voici, Tu as ce qui est à Toi. Son SEIGNEUR répondit et lui dit : Méchant et paresseux serviteur

8

tu savais que Je moissonne où Je n’ai pas semé, et que Je recueille où Je n’ai pas répandu ; Tu aurais donc dû donner Mon argent aux banquiers, et alors à Mon retour J’aurais reçu ce qui est à Moi avec l’intérêt. Ôtez-lui donc le talent et donnez-le à celui qui a les dix talents. Car à quiconque a, on donnera, et il aura en abondance ; mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a. Et jetez le serviteur inutile dans les ténèbres de dehors ; là seront les pleurs et les grincements de dents. » 

   De cette parabole, on voit que lorsqu’un Chrétien s’endort Satan vient et sème des grains de oisiveté dans son cœur, afin qu’il soit jeté dehors avec l’ivraie. Par conséquent, au commencement de la moisson, cette classe d’ivraie est la première qui apparaît comme telle. Il est grand temps d’apprendre que la religion n’est pas une drogue. {1TG21: 9.1}

   Il y a encore une autre classe de membres d’église qui d’une manière différente tombe comme des victimes avec l’ivraie. Nous allons lire ceci dans : {1TG21: 9.2}

Mt. 25 : 31-46 – « Quand le Fils d’homme viendra dans Sa gloire, et tous les saints anges avec Lui, alors Il s’assiéra sur le trône de Sa gloire.  Et toutes les nations seront assemblées devant Lui, et Il séparera les uns d’avec les autres, comme un berger sépare ses brebis d’avec les chèvres. Et Il mettra les brebis à Sa main droite, et les chèvres à gauche.

   « Alors le Roi dira à ceux qui seront à Sa main droite : Venez, vous qui êtes bénis de Mon Père, héritez du royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde ; Car J’ai eu faim, et vous M’avez donné à manger ; J’ai eu soif, et vous M’avez donné à boire ; J’étais étranger, et vous M’avez recueilli ; J’étais nu, et vous M’avez vêtu ; J’étais malade, et vous M’avez visité ; J’étais en prison, et vous êtes venus

9

à Moi. 

   « Alors les hommes droits lui répondront Seigneur, quand T’avons-nous vu avoir faim, et T’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et T’avons donné à boire ? Quand T’avons-nous vu étranger, et T’avons recueilli ; ou nu, et T’avons vêtu ? Ou quand T’avons-nous vu malade ou en prison, et sommes-nous venus Te voir ?

   « Et le Roi répondra et leur dira. En vérité, Je vous dis : Toutes les fois que vous avez fait cela à l’un de ces plus petits de Mes frères, c’est à Moi que vous l’avez fait. Puis Il dira à ceux qui seront à Sa main gauche : Retirez-vous de Moi, vous maudits, dans le feu sans fin, préparé pour le diable et ses anges ; Car J’ai eu faim, et vous ne M’avez pas donné à manger ; J’ai eu soif, et vous ne M’avez pas donné à boire ; J’étais étranger, et vous ne M’avez pas recueilli ; J’étais nu, et vous ne M’avez pas vêtu ; malade et en prison, et vous ne M’avez pas visité. Puis eux aussi répondront Seigneur, quand T’avons-nous vu avoir faim, ou soif, ou être étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et  ne T’avons-nous pas assisté ? 

   « Et Il leur répondra, disant : En vérité, Je vous dis : Toutes les fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à Moi que vous ne l’avez pas fait . Et ceux-ci iront aux châtiments sans fin ; mais les hommes droits iront à la vie éternelle. » 

   Le péché le plus frappant de la classe des chèvres qui professent être croyants est qu’ils soient tous tournés vers eux-mêmes et non pas vers les autres. La classe des brebis leur est opposée en caractère. Puisque ceux qui font des œuvres de charité ne doivent pas en faire étalage – que la main gauche ne sache pas ce que fait la main droite (Mt. 6 : 3) – et puisqu’un tel système d’œuvre de bienfaisance est clairement mis en évidence dans l’économie Hébraïque nous ferons mieux de

10

la rechercher. « Pour encourager l’assiduité au service divin comme pour secourir les pauvres, DIEU réclama des Israélites une seconde dîme de tous leurs revenus. Voici ce qu’Il avait dit de la première dîme : « Quand aux enfants de Lévi, voici, Je leur donne en héritage toutes les dîmes d’Israël. » À l’égard de la deuxième, Il avait ordonné : « Tu mangeras, en présence du SEIGNEUR, ton DIEU, dans le lieu que le SEIGNEUR aura choisi pour que Son nom  y soit invoqué, la dîme de ton blé de ton vin nouveau, de ton huile, des premiers nés de ton gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre le SEIGNEUR, ton DIEU. » Deux années de suite, les Israélites devaient apporter au sanctuaire cette seconde dîme ou son équivalent en argent. Après avoir fait à DIEU une offrande d’actions de grâces et donné une portion déterminée au  prête, l’offrant devait consommer le reste en agapes religieuses auxquelles il invitait l’étranger, l’orphelin et la veuve. Cette ordonnance promettait à l’Israélite, à l’époque des fêtes annuelles, non seulement d’offrir au SEIGNEUR des dons reconnaissants, mais aussi d’inviter à des repas fraternels les prêtes et les Lévites qui, mis ainsi en contact avec le peuple, avaient l’occasion de l’encourager et de l’instruire dans le service divin. » —  Patriarches et prophètes, p. 517. Pour que cette œuvre soit menée systématiquement par la trésorerie du SEIGNEUR au travers des dons et offrandes libres et volontaires, quelque fois appelée seconde dîme, nous ne pouvons que faire pareillement si nous voulons avoir la faveur de DIEU. Maintenant, retournons à : {1TG21: 10.1}

Mt. 13 : 44 – « Encore, le royaume du ciel est semblable à un trésor caché dans un champ : quand un homme l’a trouvé, il le cache, et dans sa joie, il s’en va et vend tout ce qu’il a, et achète ce champ-là. »

 Mt. 13 : 45, 46 – « Le royaume du ciel est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles, Après qu’il a trouvé une perle de grand prix, il s’en va et vend tout ce qu’il avait, et l’achète. »

11

    Ces paraboles indiquent distinctement que ceux qui ne se soucient  pas d’investir tout ce qu’ils possèdent où le besoin se fait sentir pour obtenir le Royaume seront jetés dehors avec l’ivraie. {1TG21: 12.1}

Mt. 13 : 47, 48 – « Le royaume du ciel est encore semblable à un filet qui, étant jeté dans la mer, ramasse toutes sortes de choses ; Quand il est plein, ils [les pêcheurs] le tirent sur le rivage ; et s’étant assis, ils mettent ce qu’il y a de bon dans des récipients, mais jettent ce qui est mauvais. »

   Un filet jeté dans la mer attrape naturellement de bons et de mauvais poissons, de petits et de gros. Mais les poissons comme toutes les autres créatures vivantes se déplacent en familles chaque espèce avec son genre, et chaque fois que le filet est jeté il attrape des familles de poissons. C’est ainsi qu’à chaque fois et dans beaucoup d’exemples le filet évangélique fait rentrer naturellement des familles et des parents d’un seul coup ; c’est-à-dire que lorsque les parents acceptent l’évangile du Christ souvent  ils emmènent avec eux les enfants et même des parents et des amis. {1TG21: 12.2}

   Le mauvais poisson représente ceux qui se joignent à l’église par émotion et sous l’influence des autres sans une réelle connaissance, conviction et conversion. C’est ainsi que ceux qui n’ont jamais studieusement, de tout leur cœur et avec zèle saisi les principes du Christ sont jetés dehors avec l’ivraie. Ceux qui trop paresseux pour étudier et qui permettent au Diable de semer de mauvaises semences dans leur cœur, leur faisant croire que le pasteur leur fera passer par les Portes de Perles, n’ayant aucune expérience personnelle, à ceux-là, la vie éternelle est enlevée et ils obtiennent plutôt la mort éternelle. {1TG21: 12.3}

   Il est vrai que l’Esprit de Dieu transforme les gens d’une manière et l’esprit de Satan les transforme d’une autre manière, mais on ne peut voir  la différence seulement quand

12

approche le temps de la moisson – quand la Vérité de la moisson est révélée. {1TG21: 12.4}

   De ces simples paraboles viennent le fait que Satan suscite l’ivraie dans l’église et essaye de son mieux de les retenir à l’intérieur. Pourquoi ? Trouvons la réponse dans Apocalypse 12. {1TG21: 13.1}

Ap. 12 : 13 – « Et lorsque le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il persécuta la femme qui avait mis au monde l’enfant mâle. »

   Quand le Diable vit qu’il ne lui était plus permis d’entrer au Ciel, il alla persécuter l’église après qu’elle eut enfanté « l’enfant mâle », Christ. Par conséquent, le dragon doit persécuter l’église dans sa période Chrétienne. {1TG21: 13.2}

Ap. 12 : 14 – « Et à la femme deux ailes d’un grand aigle lui furent données, afin qu’elle puisse s’envoler vers le désert, en son lieu, où elle est nourrie pour un temps, et des temps, et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent. »

   À cause de la persécution, il fut donné à l’église des moyens pour s’enfuir de la terre promise (la vigne) vers la terre des Gentils (le désert). {1TG21: 13.3}

Ap. 12 : 15 – « Et le serpent lança de sa gueule de l’eau, comme un fleuve en crue, après la femme, afin qu’elle soit emportée par le fleuve. »

   Au début, le serpent persécuta l’église, mais comme il vit que l’église croissait et prospérait toujours, il changea de tactique et commença plutôt à persécuter les Païens qui ne se joignirent pas à l’église et à susciter des pasteurs par lesquels faire entrer un fleuve de non convertis

13

pour paganiser l’église afin qu’elle ne puisse les Évangéliser. {1TG21: 13.4}

Ap. 12 : 16 – « Et la terre aida la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa gueule. »

   C’est ainsi que l’église est purifiée et que l’ivraie est détruite ; en tant qu’ivraie ils sont brûlés ; en tant qu’ouvriers non rentables ils sont jetés dans les ténèbres du dehors où ils pleurent et grincent des dents ; en tant qu’invités impropres aux noces ils sont jetés dans les ténèbres du dehors ; en tant que vierges folles l’entrée leur est refusée ; en tant que chèvres ils sont envoyés dans un châtiment éternel ; en tant que fleuve du dragon ils sont engloutis par la terre. Mais, la chose réelle qui leur arrive à tous est pleinement décrite dans la prophétie d’Ézéchiel au chapitre 9. Lisons Ézéchiel 9. {1TG21: 14.1}

Ez. 9 : 1-11 – « Et Il cria à mes oreilles d’une voix forte, disant : Faites approcher ceux qui ont charge de la ville, chacun avec son arme de destruction dans sa main. Et voici, six hommes venaient du chemin de la porte supérieure qui est face au nord, et chacun son arme de massacre dans sa main ; et un homme était au milieu d’eux vêtu de lin, avec à son coté un encrier d’écrivain ; et ils entrèrent, et se tinrent près de l’autel de bronze.

   « Et la gloire du DIEU d’Israël s’éleva de dessus le chérubin sur lequel elle était, et vint vers le seuil de la maison. Et Il appela l’homme vêtu de lin, qui avait l’encrier d’écrivain à son côté. Et le SEIGNEUR lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur les fronts des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui se font au

14

dedans d’elle. {1TG21: 14.2}

   « Et Il dit aux autres, moi l’entendant : Passez par la ville après lui, et frappez ; que votre œil n’épargne personne, et n’ayez aucune pitié. Tuez entièrement vieux et jeunes hommes, vierges, et enfants et femmes ; mais n’approchez aucun sur lesquels est la marque, et commencez par Mon sanctuaire. Et ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison. Et il leur dit : Profanez la maison, et remplissez les cours de tués, sortez. Et ils sortirent, et frappèrent dans la ville. {1TG21: 15.1}

   « Or il arriva que tandis qu’ils frappaient et que je restais seul, je tombai sur ma face, je criai et dis : Ah, Seigneur DIEU ! Veux-tu détruire tout le reste d’Israël, en versant ta fureur sur Jérusalem ? {1TG21: 15.2}

   « Et Il me dit : L’iniquité de la maison d’Israël et de Juda est excessivement grande, et le pays est plein de sang, et la ville pleine de perversité ; car ils disent : Le SEIGNEUR a abandonné la terre ; le SEIGNEUR ne voit pas. Et quant à Moi, Mon œil aussi n’épargnera pas, et Je n’aurai pas de pitié non plus, mais Je récompenserai leur conduite sur leur tête. Et voici, l’homme vêtu de lin, qui avait l’encrier à son côté, rapporta l’affaire, disant : J’ai fait comme tu m’as commandé. » {1TG21: 15.3}

   La promesse de purifier Jérusalem, Juda et Israël demeure aussi sûre que n’importe quelle promesse de la Parole. Les termes Jérusalem, Juda, Israël vous savez, ne peuvent s’appliquer qu’à l’église, l’endroit où chacun devrait soupirer et gémir contre les abominations. Ceux qui ne soupirent et ne gémissent sont laissés sans la marque et alors les anges qui doivent châtier l’église tuent chacun d’entre eux — « les vieux,

15

les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes. » Seuls ceux qui ont la marque sont laissés. Ils sont le reste. Les anges doivent s’occuper à la fois du blé et de l’ivraie. {1TG21: 15.4}

   Oui, il doit y avoir un net débarras de toutes sortes d’ivraie tout comme anciennement il y eut un net débarras de tous les premiers nés dans les maisons qui n’avaient pas peint le linteau de leurs portes avec le sang sacrificiel au soir de la Pâque dans le pays d’Égypte. Ainsi, en sera-t-il au commencement de la moisson, lors de la purification de l’église : les anges tueront chacun de ceux qui entretiennent les abominations « au dedans d’elle ». {1TG21: 16.1}

   Quand aura lieu cette complète purification ? Pour trouver la réponse tournons-nous vers Sophonie au chapitre 1. {1TG21: 16.2}

So. 1 : 2, 3 – « Je consumerai entièrement toutes choses de dessus le pays, dit le SEIGNEUR. Je consumerai homme et bête ; Je consumerai les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, et les pierres d’achoppement avec les méchants, et Je retrancherai l’homme du pays, dit le SEIGNEUR. » (version Darby).

   Il y a ici une promesse que le SEIGNEUR doit purifier entièrement la  terre et je suis sûr qu’aucun d’entre vous ne dira que ces prophéties n’aient jamais été accomplies. {1TG21: 16.3}

So. 1 : 4, 5 – « J’étendrai aussi Ma main sur Juda et sur tous les habitants de Jérusalem ; et Je retrancherai de ce lieu le reste de Baal, et le nom des Chemarim avec les prêtres, Et ceux qui adorent sur les toits devant l’armée du ciel, et ceux qui adorent et jurent par le SEIGNEUR, et qui jurent par Malcham »

16

   Non seulement la terre, mais aussi le peuple composant la maison de Juda doivent être purifiés. Il doit y avoir une terre et également un peuple pur. {1TG21: 17.1}

So. 1 : 6 – « Et ceux qui se sont détournés du SEIGNEUR, et ceux qui n’ont pas cherché le SEIGNEUR, et ne s’enquièrent pas de Lui. »

   Les refroidis et les indifférents, ceux qui sont instables et qui ne voient pas la nécessité de DIEU doivent périr avec l’ivraie. {1TG21: 17.2}

So. 1 : 7 – « Tais-toi en présence du Seigneur DIEU car le jour du SEIGNEUR est proche ; car le SEIGNEUR a préparé un sacrifice, Il a convié Ses invités. »

   C’est le grand et redoutable jour du SEIGNEUR longtemps attendu. {1TG21: 17.3}

So. 1 : 8 – « Et il arrivera au jour du sacrifice du SEIGNEUR, que Je punirai les princes, et les enfants du roi, et tous ceux qui sont habillés de vêtements étranges. »

 So. 1 : 9-11 – « Je punirai aussi en ce jour-là tous ceux qui sautent par-dessus le seuil, qui remplissent de violence et de tromperie les maisons de leurs maîtres. Et en ce jour-là, dit le SEIGNEUR, il y aura le bruit d’un cri depuis la porte des poissons, et un hurlement depuis la seconde, et un grand fracas depuis les collines. Hurlez, vous habitants de Mactès, car tous les marchands sont détruits, tous ceux qui apportaient de l’argent sont retranchés. »

   Le grand désastre viendra à la fois de la porte des poissons et des collines — de la terre et de la mer. À la fois ceux qui remplissent de violence et de fraude la

17

maison de leur maître et les méchants maîtres eux-mêmes seront punis. {1TG21: 17.4}

So. 1 : 12-18 – « Et il arrivera, en ce temps-là, que Je fouillerai Jérusalem avec des bougies, et Je punirai les hommes qui sont figés sur leurs lies, qui disent dans leur cœur, Le SEIGNEUR ne fera ni bien ni mal. C’est pourquoi leurs biens deviendront un butin, et leurs maisons une désolation ; ils bâtiront aussi des maisons, mais ne les habiteront pas ; et ils planteront des vignes, mais n’en boiront pas le vin. Le grand jour du SEIGNEUR est proche, il est proche, et se hâte grandement, et même la voix du jour du SEIGNEUR ; l’homme puissant criera là amèrement. Ce jour est un jour de colère, un jour d’angoisse et de détresse, un jour de dévastation et de désolation, un jour sombre et triste, un jour de nuages et d’épaisse obscurité, Un jour de trompette et d’alarme contre les villes fortifiées et contre les hautes tours. Et J’amènerai la détresse sur les hommes, si bien qu’ils marcheront comme des aveugles, parce qu’ils ont péché contre le SEIGNEUR ; et leur sang sera répandu comme de la poussière, et leur chair comme des excréments. Ni leur argent, ni leur or ne pourront les délivrer au jour de la colère du SEIGNEUR ; mais tout le pays sera dévoré par le feu de Sa jalousie ; car Il se débarrassera rapidement de tous les habitants du pays. »

   L’époque du jour du SEIGNEUR est indiquée par une  « colère », une « angoisse », une « détresse », un « dévastation », une « désolation », par des « ténèbres » et une « obscurité » — un temps pendant lequel personne ne sait quoi faire pour éviter le désastre, un temps de crainte tel que même  les villes les mieux fortifiées seront effrayées. Autant que je sache il n’y en a jamais eu de semblable. La condition du monde aujourd’hui est l’unique condition qui répond au défit de ces prophéties. Puisque ceci est vrai alors c’est le jour

18

où le SEIGNEUR fouillera Jérusalem avec des bougies. C’est le jour où il purifie Son peuple du péché et des pécheurs. C’est le grand et redoutable jour du SEIGNEUR. {1TG21: 18.1}

Mal. 3 : 1-5 – « Voici, J’enverrai Mon messager, et il préparera le chemin devant Moi, et le SEIGNEUR que vous cherchez viendra soudainement à Son temple, c’est-à-dire le messager de l’alliance en qui vous prenez plaisir ; voici, il viendra, dit le SEIGNEUR des armées. Mais qui pourra supporter le jour de sa venue ? Et qui subsistera quand il paraîtra ? Car il est comme le feu du raffineur, et comme la potasse des foulons. Et il sera assis, comme celui qui raffine et purifie l’argent ; et il purifiera les fils de Lévi, et les purgera comme l’or et l’argent, afin qu’ils puissent offrir au SEIGNEUR une offrande dans la droiture. Alors l’offrande de Juda et de Jérusalem sera agréable au SEIGNEUR comme aux jours anciens, comme aux premières années. Et Je M’approcherai de vous pour le jugement, et Je serai un rapide témoin contre les sorciers, et contre les adultères et contre ceux qui jurent faussement, et contre ceux qui oppriment le salarié sur sa paye, et la veuve et l’orphelin, et qui détournent l’étranger de son droit, et qui ne Me craignent pas, dit le SEIGNEUR des armées. »

   Nous-mêmes, ne devrions nous pas nous considérer maintenant comme le peuple le plus fortuné du monde sachant auparavant ces choses ? Ne serons-nous pas contents et reconnaissants d’être déjà avertis que nous approchons du temps de la moisson et que l’opportunité nous est donné de nous y préparer ? Ne serons nous pas contents que nous ne sommes pas laissés dans les ténèbres et qu’il nous est clairement montré maintenant que ceux-ci sont les heures finales de la pré-récolte, que la moisson va bientôt commencer ? {1TG21: 19.1}

 19

 Ap. 18 : 1 – « Et après ces choses, je vis un autre ange descendre du ciel, ayant un grand pouvoir ; et la terre fut illuminée de sa gloire. »

   L’accomplissement de cette écriture est appelé le Grand Cri du Message du Troisième Ange. Mais notez que toute la terre est éclairée par sa gloire. Maintenant, remarquons ce qui se passe après que le Message du Troisième Ange soit répandu sur la terre, après que la terre soit éclairée de la gloire de l’ange. {1TG21: 20.1}

 Ap. 18 : 2 – « Et il cria puissamment d’une forte voix, disant : Babylone la grande est tombée, elle est tombée, et est devenue l’habitation des diables, et le repaire de tout esprit infecte, et une cage de tout oiseau impur et détestable. »

   Ah, après que la terre soit éclairée, alors Babylone tombe. Il est donc clair que Babylone en réalité n’est pas encore tombée. En fait, Babylone n’est même pas encore venue à l’existence, car elle doit encore s’asseoir (gouverner) sur la bête (le monde). Voir Apocalypse 17, et la Brochure N° 12, « Le Monde Hier, Aujourd’hui et Demain. » {1TG21: 20.2}

 Ap. 18 : 4 – « Et j’entendis une autre voix du ciel, disant : Sortez du milieu d’elle, Mon peuple ; afin que vous ne participiez pas à ses péchés, et que vous ne receviez pas de ses plaies … »

   Cette voix du ciel, vous voyez, vient vers le peuple de Dieu après que la terre ait été éclairée par le Grand Cri de l’ange. La mission de la Voix est de dire que le peuple de Dieu doit sortir de Babylone afin de ne pas participer à ses péchés et de ne pas avoir part à ses fléaux. Si à cause de cela, ils doivent sortir de Babylone, donc l’endroit où ils seront appelés  à venir, est un endroit sans péché et ainsi à l’abri du danger

 20

des plaies. Où cela pourrait être sinon la terre et l’église de Dieu purifiées où il n’y a plus de péché ni de pêcheurs pour mettre en danger la paix du peuple de Dieu. En effet, il serait vain si le peuple était appelé à sortir d’un lieu de péché pour être amené dans un autre lieu de péché. Aussi clair que du cristal, la purification de l’église (« la purification » — Da. 8 : 14 ; le Jugement des Vivants – 1 Pi. 4 : 17) a lieu avant que le Grand Cri du Message du Troisième Ange ne commence dans le monde, avant que le peuple de Dieu ne soit appelé à sortir de Babylone. {1TG21: 20.3}

   « Le message du troisième ange doit éclairer la terre de sa gloire mais seuls ceux qui ont résisté à la tentation avec la force du Tout-Puissant seront autoriser à avoir une part dans sa proclamation lorsqu’il deviendra un grand cri. » — « Review and Herald, » 19 Nov. 1908. {1TG21: 21.1}

   La plupart des Chrétiens savent qu’il y a deux classes dans l’église, l’ivraie et le bon grain — mais peu, sinon personne ne semble s’en soucier. Cependant, en tant que réformateurs, nous ne pouvons nous permettre d’être indifférents particulièrement depuis que cette grande lumière sur ce sujet nous a été donnée. Maintenant, nous pouvons intelligemment choisir d’être du « bon grain » ou de « l’ivraie ». Si après avoir connu cette Vérité certains choisissent d’être de « l’ivraie » bien sûr ils ne gagneront rien et n’auront pas besoin d’être surpris quand ils atterriront en enfer. {1TG21: 21.2}

   Au moment où la main-d’œuvre et le capital sont en conflit, c’est alors que Jérusalem (l’église) sera fouillée, pour ainsi dire, avec des bougies. Par conséquent, les hommes qui reposent dans leur maison qui agissent comme si le SEIGNEUR avait abandonné la terre auront leur châtiment.

   Non seulement nous devons voir et sentir le jour du SEIGNEUR approcher, mais nous devons même entendre Sa Voix. {1TG21: 21.3}

 21

 

PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

    Nous lirons dans « Une Vie Meilleure, » à la page 143. Nous débuterons maintenant un nouveau chapitre intitulé « Ne Jugez pas, mais Faites ». Il est basé sur le texte qui dit « Ne jugez point, afin que vous ne soyez jugez ». {1TG22: 22.1}

   V.M. p. 143 : « Quand les hommes s’efforcent de mériter le salut par leurs propres œuvres, ils sont inévitablement amenés à entasser les exactions humaines qu’ils dressent comme des barrières contre le péché. Dans leur impuissance à observer la loi, ils imaginent des codes et des règlements impératifs dans l’espoir d’y parvenir. Mais, tous ces efforts ont pour effet de détourner l’homme de son DIEU pour le ramener à lui-même. L’amour de DIEU s’éteint dans son cœur en même temps que l’amour du prochain… . Cette atmosphère d’égoïsme et de critique mesquine étouffe tout sentiment noble et généreux et transforme les hommes en juges prétentieux et en espions… . {1TG22: 22.2}

   « ‘Ne jugez de rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Nous ne pouvons pas lire dans les cœurs. Les fautes que nous commettons nous disqualifient pour juger celles d’autrui. Les hommes finis ne peuvent juger que d’après les apparences. Celui-là seul qui voit les mobiles secrets qui sont pleins de tendresse et de compassion peut décider du cas de chaque âme’… . » {1TG22: 22.3}

   Quelle merveilleuse leçon pour tous les Chrétiens que le contenu de cette lecture. Et maintenant prions afin que DIEU nous aide à ne pas juger les autres ; ne pas chercher les fautes ; à ne pas faire une montagne d’une taupinière, et à ne pas critiquer ; à ne pas nous ériger nous-mêmes en critère. Prions afin de connaître que DIEU nous a appelé à enseigner la Vérité et ne pas les empresser à L’accepter. Non, pas plus que de les en détournés. DIEU demande à chacun d’être une  sentinelle  seulement sur ses propres actions. Si nous faisons cela, nos mains seront pleines, et il  n’y aura pas de place pour davantage. Les seules sentinelles que DIEU a toujours placées sur Son peuple sont Ses prophètes, sous Sa Propre direction. {1TG22: 22.4}

 22

LES JUIFS HAÏS D’AUJOURD’HUI NON PAS LES JUIFS ADMIRÉS DE DEMAIN 

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 04 JANVIER 1947

CHAPELLE DU MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Ici nous devons étudier Sophonie chapitre 2, en commençant par le premier verset. {1TG22: 23.1}

So. 2 : 1, 2 – « Rassemblez-vous, oui, rassemblez-vous, ô nation non désirable ; Avant que le décret enfante, avant que le jour passe comme la paille ; avant que le violent courroux du SEIGNEUR vienne sur vous, avant que le jour du courroux du SEIGNEUR vienne sur vous. »

   De tous les versets de ce chapitre, ces deux versets sont les plus difficiles à situer. Il y a quelques années j’ai entendu un prédicateur donner un exposé sur les trois premiers versets en les isolant du reste du chapitre et en les reliant à d’autres passages des Écritures. Il fit un excellent discours et s’efforça de montrer que la « nation » mentionnée au verset premier est l’église de DIEU et que le « décret » est celui de la bête à deux cornes d’Apocalypse 13 : 15-17. L’étude fut bien menée et les pensées  qu’il fit ressortir, paraissaient assez convaincantes, mais comme nous savons maintenant que les Écritures ne peuvent pas être comprise correctement si elles sont isolées de leur continuité, il nous est nécessaire d’étudier ces versets premièrement en relation avec le chapitre lui-même. {1TG22: 23.2}

   Notons que la nation en question doit se rassembler

 23

elle-même ; qu’elle n’est pas désirée ; que la colère du Seigneur doit fondre sur elle ; et qu’elle doit se rassembler elle-même avant que le décret s’exécute et avant que la colère du Seigneur ne fonde sur elle. {1TG22: 23.3}

   Qu’est-ce qui pousse cette nation à se rassembler ? — Certainement pas le décret et pas la colère du Seigneur, car ces choses doivent arriver sur elle après qu’elle se soit rassemblée. Le « décret » ne peut certainement pas être le décret de la bête, car il n’y a pas dans le texte la moindre pensée qui pourrait l’indiquer ; mais ce qu’il indique certainement c’est autre que le décret du Seigneur — la colère ardente du Seigneur durant le jour qui passe comme la balle. {1TG22: 24.1}

   D’après le verset qui suit, cette nation non désirable qui se rassemble, est un poteau indicateur pour le peuple de Dieu le pressant à chercher  DIEU encore davantage : {1TG22: 24.2}

So. 2 : 3 – « Cherchez le SEIGNEUR, vous tous les dociles du pays, qui avez exécuté Son jugement ; recherchez la droiture, recherchez la docilité ; peut-être serez-vous cachés, au jour du courroux du SEIGNEUR. »

   Quand cette nation liée au Jugement commence à se rassembler c’est alors, si cela n’a jamais été le cas auparavant que les humbles de la terre ont besoin de chercher l’humilité. {1TG22: 24.3}

   Les humbles de la terre sont ceux qui exécutent les jugements du Seigneur, qui proclament le message du jour grand et redoutable du Seigneur. Ils sont Son peuple, Son église. Par conséquent, la nation qui n’est pas désirée est un peuple et les humbles de la terre, l’église, ceux qui sont épargnés au jour de la colère du Seigneur sont un autre peuple. L’un est en train de se rassembler, l’autre est en train de chercher l’humilité. Alors sans  aucun  doute  la  « nation »  des  versets  1  et  2 n’est  pas Son 

24 

église, mais le peuple du verset trois est Son peuple, Son église. {1TG22: 24.4}

   Lisons maintenant les versets 1 et 2 en connexion avec les versets 4 et 5, en omettant le verset 3, le verset qui fait référence à l’église. {1TG22: 25.1}

So. 2 : 1, 2, 4, 5 – « Rassemblez-vous, oui, rassemblez-vous, ô nation non désirable ; Avant que le décret enfante, avant que le jour passe comme la paille ; avant que le violent courroux du SEIGNEUR vienne sur vous, avant que le jour du courroux du SEIGNEUR vienne sur vous. Car Gaza sera abandonnée, et Askalon sera une désolation ; on chassera Asdod en plein midi, et Ekron sera déracinée. Malheur aux habitants de la côte maritime, la nation des Cherethites ! la parole du SEIGNEUR est contre vous, ô Canaan, terre des Philistins, Je te détruirai, si bien que personne n’y habitera. »

   Le quatrième verset implique sans aucun doute que la « nation » doit se rassembler dans les villes de Gaza, Askalon, Asdod et Ekron, dans le pays des Philistins, dans le pays de Canaan – en Palestine. {1TG22: 25.2}

   Compte tenu du fait que ce texte est maintenant en train d’être dévoilé et aussi qu’il n’y a qu’un peuple, une nation (les descendants des anciens scribes, prêtes et Pharisiens qui ont rejeté le SEIGNEUR et qui même jusqu’à ce jour ne l’ont pas accepté et qui sont à peine désiré nulle part dans le monde), qui maintenant fait tout ce qu’elle peut pour se rassembler en Palestine – compte tenu de tout ceci, les Juifs d’aujourd’hui sont la nation indésirable. Par conséquent, la colère du SEIGNEUR doit fondre sur elle si elle continue à nier le CHRIST. Oui, les Juifs universellement haïs sont la seule nation qui a été dispersée à travers le monde Païen, et c’est la seule nation qui maintenant est en train de se rassembler en Palestine. {1TG22: 25.3}

 25

   En outre, dans ces versets, deux vérités apparaissent clairement : (1) que c’est en vain que les Juifs cherchent à s’établir eux-mêmes dans le Pays Promis ; (2) que nous qui portons le message du  grand et redoutable jour du Seigneur, nous sommes invités à rechercher l’humilité et la justice, car ainsi seulement serons-nous « épargnés au jour de la colère du Seigneur », c’est-à-dire, avoir une simple connaissance du message ne nous sauvera pas, les actions correspondantes devraient s’y ajouter. {1TG22: 26.1}

   Maintenant relions le verset 3 aux versets 6 et 7, les versets  qui s’appliquent au peuple de DIEU, les humbles. {1TG22: 26.2}

So. 2 : 3, 6, 7 – « Cherchez le SEIGNEUR, vous tous les dociles du pays, qui avez exécuté Son jugement ; recherchez la droiture, recherchez la docilité ; peut-être serez-vous cachés, au jour du courroux du SEIGNEUR. Et la côte maritime sera des pâturages, et des huttes pour les bergers et des parcs pour les troupeaux. Et la côte sera pour le reste de la maison de Juda, et ils y paîtront ; le soir, ils se coucheront dans les maisons d’Askalon, car le SEIGNEUR leur DIEU les visitera, et ramènera leur captivité. »

   Maintenant, le fait que le SEIGNEUR doit détruire tous les habitants dans le pays des Philistins (So. 2 : 5) et en même temps en faire des huttes pour « les bergers et des parcs pour les troupeaux » montre qu’Il doit premièrement chasser du pays tous les méchants ; tous ceux qui ne cherchent pas l’humilité, puis, Il y établira « la maison de Juda ». {1TG22: 26.3}

So. 2 : 8 – « J’ai entendu l’outrage de Moab et les insultes des enfants d’Ammon, par lesquelles ils ont outragé Mon peuple, et l’ont bravé sur leur frontière. »

 26

   Non seulement les Juifs incrédules, mais aussi les Arabes incrédules qui résistent aux humbles seront balayés du pays. {1TG22: 27.1}

So. 2 : 9 – « C’est pourquoi, aussi vrai que Je vis, dit le SEIGNEUR des armées, le DIEU d’Israël, Moab sera comme Sodome, et les enfants d’Ammon comme Gomorrhe, c’est-à-dire une prolifération d’orties, des carrières de sel, une désolation perpétuelle ; le reste de Mon peuple les pillera, et le reste de Mon peuple les possédera. »

   Tandis que Moab et Ammon deviennent comme Sodome et Gomorrhe, ils cessent d’exister, la captivité du peuple de DIEU s’achève. Ils deviennent une nation indépendante et possède toute la richesse des nations d’alentour. {1TG22: 27.2}

So. 2 : 10, 11 – « Ceci leur arrivera à cause de leur orgueil, parce qu’ils ont outragé et se sont élevés contre le peuple du SEIGNEUR des armées. Le SEIGNEUR sera terrible contre eux ; car Il fera mourir de faim tous les dieux de la terre, et chacun L’adorera en son lieu, et même toutes les îles des païens. »

 So. 2 : 12, 13 – « Vous aussi, Éthiopiens, vous serez tués par Mon épée. Il étendra Sa main vers le Nord, et il détruira l’Assyrie ; et fera de Ninive une désolation, et un lieu aride comme le désert. »

 So. 2 : 14 – « Les troupeaux se coucheront au milieu d’elle, et toutes les bêtes des nations ; le cormoran et le butor logeront parmi ses linteaux ; leur voix résonnera aux fenêtres ; la désolation sera sur le seuil, parce qu’Il aura dénudé les lambris de cèdre. »

   Qui veut ignorer la vérité que ces conditions

 27

 sont à coup sûre pré-millénaires ? En outre, ces prophéties montrent que le renouvellement de l’ancien royaume de Juda doit être une chose réelle, pas quelque chose d’imaginaire. Ses sujets doivent être un peuple réel, pas de fantômes.  Maintenant,  nous  pouvons  voir  que  l’expression    commune « allez au ciel », signifie premièrement aller au Pays Promis ; là pour être qualifié pour la société pure et éternelle. {1TG22: 27.3}

So. 2 : 15 – « C’est là cette ville joyeuse qui demeurait insouciante, qui disait en son cœur : Je le suis, et il n’y en a pas d’autre que moi. Comment est-elle devenue une désolation, un lieu dans lequel les bêtes se couchent ! Quiconque passe près d’elle, sifflera et agitera sa main. »

   La capitale de l’Assyrie (la puissance qui dirige les peuples) doit devenir une désolation. Il est évident que cette Ninive est l’antitype de l’ancienne Ninive, comme la Babylone de l’Apocalypse est l’antitype de l’ancienne Babylone. {1TG22: 28.1}

   Voici un résumé de ce chapitre : les Juifs haïs d’aujourd’hui ne seront pas les Juifs admirés de demain. Les moyens que les Juifs cherchent à atteindre maintenant pour obtenir leur admission en Palestine ne sont pas les moyens qui les y établiront pour toujours même s’ils réussissaient à s’y établir. Les seuls Juifs et Arabes qui pourront rester dans le pays sont ceux qui chercheront le SEIGNEUR, le DIEU de Moïse. {1TG22: 28.2}

   Et le seul peuple qui y parviendra sera ceux qui y resteront. Le pays est réservé pour le royaume antitype de Juda. Car la nation et le royaume qui ne la* [mis pour le royaume, selon la version anglaise]  « serviront pas périront, oui, ces nations-là seront entièrement ravagées. » (Es. 60 : 12.) {1TG22: 28.3}

   Puisque nous sommes maintenant sans aucun doute et directement invités

 28

à chercher l’humilité et la justice, nous n’osons pas négliger notre opportunité. En outre, la charge d’émettre des hypothèses quant à ce qui est exigé de nous afin de nous préparer pour le grand et redoutable jour du SEIGNEUR, ne nous est pas laissé. Mais, rappelons-nous que si nous inventons nos propres barrières et des règles pour nous forcer à obéir automatiquement à la Parole en accord avec nos propres préconceptions, nous n’élaborons rien de moins que notre propre justice.  Nous ne devons pas ressembler aux Pharisiens d’antan, nous ne devons pas jugez les autres pour nos principes prescrits par l’homme. Nous ne devons pas monter sur le siège du jugement et ne pas empiéter sur la conscience d‘un autre, ne pas jugez l’autre sur des questions qui se situent entre DIEU et l’âme de DIEU. Tout ce que nous sommes appelés à faire c’est d’enseigner et de pratiquer la Vérité pour aujourd’hui, de laisser les gens prendre leurs propres décisions pour ou contre la Vérité. Nous ne devons pas les forcer à rentrer dans quoi que ce soit. {1TG22: 28.4}

   Rappelons-nous que c’est concernant un tel esprit et une telle pratique d’intrusion dans les consciences des autres que JÉSUS a dit : « Ne jugez pas afin que vous ne soyez point juger » (Mt. 7 : 1). Nous n’avons aucun droit d’imposer nos opinions et nos vies aux autres. En aucun cas nous ne devons condamner les autres afin de les aider parce qu’ils ne répondent pas à nos attentes et idéaux. Loin de là « C’est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière  ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors chacun recevra de DIEU la louange qui lui sera due. » 1 Co. 4 : 5. {1TG22: 29.1}

   « …Leur vie devait magnifier la puissance d’un Sauveur qui peut justifier par Sa justice. {1TG22: 29.2}

   « Mais bientôt un changement graduel se produisit : les croyants commencèrent à épier les défauts du prochain. Ils s’arrêtèrent sur leurs erreurs, se livrèrent à des critiques malveillantes et perdirent ainsi de vue le Sauveur et Son amour. Ils devinrent plus

29

stricts dans des cérémonies extérieures, plus pointilleuses sur l’aspect théorique de la foi que sur sa mise en pratique. Dans leur zèle à condamner autrui, ils ne virent pas leurs propres erreurs. Ils oublièrent de pratiquer l’amour fraternel que le CHRIST leur avait recommandé avec tant d’insistance et, ce qui était plus triste encore, ils n’avaient pas conscience de leur égarement. Ils ne se rendaient pas compte que le bonheur et la joie disparaissaient de leur vie, et qu’en bannissant l’amour de DIEU dans leur cœur ils allaient bientôt errer dans les ténèbres… . {1TG22: 29.3}

   « Ce n’est pas l’opposition venant de l’extérieur qui constituent le plus grand danger pour l’église du CHRIST. Ce sont les péchés entretenus dans les cœurs des croyants. Ces péchés les mèneront au désastre et retarderont la marche de la cause de DIEU. Il n’est pas de moyen plus sûr d’affaiblir la spiritualité que de cultiver l’envie, la suspicion, la critique et la diffamation. » — Conquérants Pacifiques, pp. 488-490. {1TG22: 30.1}

   À part Ézéchiel (le porte-parole de DIEU) DIEU n’a délégué personne pour être une sentinelle sur Son people. {1TG22: 30.2}

   « Fils de l’homme, Je t’établis comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu écouteras la parole qui sortira de Ma bouche, et tu les avertiras de Ma part. Quand Je dirai au méchant : tu mourras ! Si tu ne l’avertis pas si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa mauvaise voie et pour lui sauver la vie, ce méchant mourra dans son iniquité, et Je te redemanderai son sang. Mais si tu avertis le méchant, et qu’il ne se détourne pas de sa méchanceté et de sa mauvaise voie, il mourra dans son iniquité, et toi, tu sauveras ton âme. Si un juste se détourne de sa justice et fait ce qui est mal, Je mettrai un piège devant lui, et il mourra ; parce que tu ne l’as pas averti, il mourra dans son péché, on ne parlera plus de la justice

30 

qu’il a pratiquée, et Je te redemanderai son sang. Mais si tu avertis  le juste de ne pas pêcher, et qu’il ne pèche pas, il vivra, parce qu’il s’est laissé avertir et toi tu sauveras ton âme. » Ez. 3 : 17-21. En bref, nous ne devons pas convoiter le trône « sur la montagne…à l’extrémité du Nord ». Es. 14 : 13. {1TG22: 30.2}

   Et rappelons-nous toujours que si la Vérité Elle-même ne peut pas persuader le pécheur à se repentir, la force et les efforts humains feront moins de bien et plus de mal. Notre temps est trop court et notre œuvre trop grande pour nous engager dans des questions qui sont étrangères à notre devoir. Nous ne pouvons pas nous permettre de gaspiller notre force en cherchant des défauts chez les autres. Préparons nous pour le royaume, car il y a une église et un monde à sauver, et DIEU est désireux que nous nous mettions à l’œuvre et très rapidement si nous devons être parmi les Juifs admirés de demain et vivre une paix parfaite dans une sécurité éternelle. {1TG22: 31.1}

31

32



PENSÉE ET PRIÈRE D’OUVERTURE

   Je lirai dans « Une Vie Meilleure, » aux pages 145, 146.  La lecture  est basée sur l’écriture qui dit : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère ? » {1TG23: 2.1}

   V.M. p. 145, 146 : « Mais cette déclaration : ‘Toi qui juges, tu fais les mêmes choses’, ne souligne pas toute la gravité du péché de celui qui se permet de critiquer et de condamner son frère…. Quand il pense avoir trouvé un défaut dans le caractère ou dans la vie d’autrui, il déploie tout son zèle pour le faire remarquer. JÉSUS déclare que cette façon d’agir, peu chrétienne, dénote un défaut de caractère dont la gravité est, par rapport à la faute en question, comme une poutre comparée à une paille. C’est son manque d’indulgence et d’amour qui pousse à faire un monde d’un atome… L’image employée par le Sauveur montre que celui qui entretient en lui un esprit de jugement est plus coupable que celui qu’il censure, car non seulement il commet les mêmes fautes, mais il y ajoute l’orgueil et la critique. » {1TG23: 2.2}

   Satan fait de son mieux pour nous faire pécher à cet égard afin que nous perdions  ainsi l’éternité.  DIEU n’a délégué personne pour être celui qui surveille l’autre. Seul DIEU au travers de Ses prophètes doit réprimander le péché, mais jamais ils ne doivent utiliser la force d’aucune sorte. {1TG23: 2.3}

   Ne nous agenouillerons-nous pas maintenant pour prier afin de réaliser que notre devoir n’est pas de critiquer les autres ou d’exagérer leurs fautes, mais de dire et pratiquer la Vérité ? Frères et Sœurs nous n’avons pas besoin d’aller plus loin que cela. Le reste est dévolu à notre assistance et à nos associés. Laissez-les décider pour eux-mêmes ce qui est le mieux à la fois pour leur âme et pour leur corps. La Vérité n’a pas besoin d’être enfoncée dans la gorge. {1TG23: 2.4}

 2

 LE SORT DE L’ASSYRIE ET LE TRIOMPHE DE L’ÉGLISE

 

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 11 JANVIER 1947

CHAPELLE DU MONT CARMEL

WACO, TEXAS

 

   Tournons nos Bibles dans Sophonie chapitre trois et commençons par le premier verset. {1TG23: 3.1}

So. 3 : 1 – « Malheur à celle qui est répugnante et polluée, à la ville qui opprime ! »

   L’antécédent du pronom « celle » se trouve au verset treize du chapitre précédent. Là, on voit que la « ville » indiquée ici est Ninive, la capitale de l’ancienne Assyrie. Maintenant pour nous assurer que cette Ninive est en réalité soit la capitale de l’ancienne Assyrie ou soit la capitale d’une autre Assyrie, nous étudierons les autres versets du chapitre. {1TG23: 3.2}

 So. 3 : 2 – « Elle n’a pas obéi à la voix, elle n’a pas admis la correction, elle ne s’est pas confiée dans le SEIGNEUR, elle ne s’est pas approchée de son DIEU. »

   Ce verset montre le fait que la ville et la nation mentionnées ici avaient le privilège d’écouter la voix de l’Inspiration, de connaître la Vérité de Dieu, mais n’a pas voulu prendre garde – elle n’accepta pas la correction et ne  se confia pas dans le SEIGNEUR, elle ne s’approcha pas de son DIEU. {1TG23: 3.3}

So. 3 :  3  – « Ses princes au milieu d’elle sont des lions rugissants ;

 3

ses juges, des loups du soir, qui ne quittent pas les os pour les ronger jusqu’au matin. »

    Ses princes, étant comme des lions rugissants doivent être des personnes effroyables qui pensent évidemment : « La raison du plus fort est toujours la meilleure. » Ses juges sont, pour ainsi dire, des loups du soir, c’est-à-dire, ils sont dans les affaires pas pour exécuter le jugement, la justice et le droit, mais pour attraper et déchirer, pour remplir leur tanière de proies, bien qu’ils en aient plus qu’ils ne savent quoi en faire. « Ils ne gardent rien pour le matin. » {1TG23: 4.1}

So. 3 : 4 – « Ses prophètes sont des personnes frivoles et perfides ; ses prêtres ont pollué le sanctuaire, ils ont fait violence à la loi. » 

   Dans le langage d’aujourd’hui, ce verset se lirait : « Ses enseignants sont allègres, ils ne sont pas sobres d’esprit et sérieux, ils sont négligents ; ils sont de peu d’importance, ce sont des traîtres. Ses pasteurs au lieu de maintenir la pureté ont profané l’église et on fait violence à la loi » (ils L’ont déclaré abolie). {1TG23: 4.2}

   Jusqu’ici on voit que l’Assyrie de ce chapitre représente un peuple qui a bien été enseigné dans les choses de DIEU, la loi et le sanctuaire. Mais, au lieu d’obéir au SEIGNEUR et de gouverner avec justice et droiture, ils ont grandement pécher, ils se sont enfoncé dans le péché aussi profondément qu’un peuple peut vraiment aller. {1TG23: 4.3}

So. 3 : 5 – « Le juste SEIGNEUR est au milieu d’elle, il ne commet pas d’iniquité ; chaque matin il met son jugement en lumière, il n’y manque pas ; mais l’injuste ne connaît pas la honte. »

 4

   Compte tenu du fait que DIEU est au milieu d’eux, ils doivent être bien informés des choses de DIEU, bien conscient qu’au temps convenable Il leur fait connaître Son jugement. Compte tenu de toutes ces choses, la seule conclusion à laquelle on peut parvenir c’est que l’église de DIEU doit être au milieu d’eux. {1TG23: 5.1}

So. 3 : 6-8 – « J’ai retranché les nations ; leurs tours sont ravagées ; J’ai dévasté leurs rues, si bien que personne n’y passe ; leurs villes sont détruites, si bien qu’il n’y a plus d’homme, qu’il n’y a plus aucun habitant. Je disais : Au moins tu Me craindras, tu recevras l’instruction, afin que sa demeure ne soit pas retranchée, quelque soit la punition que J’envoie sur elle. Mais ils se sont levés hâtivement, et ils ont corrompu toutes leurs actions. C’est pourquoi attendez-Moi, dit le SEIGNEUR, au jour que Je Me lèverai pour le butin car Ma détermination est de rassembler les nations afin de réunir les royaumes, pour verser sur eux Mon indignation, c’est-à-dire tout Mon violent courroux ; car toute la terre sera dévorée par le feu de Ma jalousie. »

   Le SEIGNEUR Lui-même avertit qu’Il a exterminé des nations, qu’Il a rendu leurs tours désolées et ravagé leurs rues, qu’Il a détruit leurs villes et n’y a laissé aucun habitant. Il indique qu’Il a fait toutes ces choses pour servir d’exemple pour un bien futur, afin qu’en tant que nation ils craignent DIEU et reçoivent instructions, afin que leurs demeures ne soient détruites. Mais, en dépit de ces exemples, ils se lèvent tôt et corrompent toutes leurs actions. C’est ainsi que le SEIGNEUR à la fin se lève pour le butin, rassemble les nations, rassemble les royaumes, et l’Assyrie obtient sa punition. {1TG23: 5.2}

   À partir de ceci nous voyons que l’Assyrie en question existe au temps de la fin, le temps où le

 5

grand et redoutable jour du SEIGNEUR a lieu. Par conséquent, cette Assyrie est l’antitype de l’ancienne Assyrie comme la Babylone d’Apocalypse dix-sept et dix-huit est un antitype de l’ancienne Babylone. {1TG23: 5.3}

   L’Assyrie, confie l’Inspiration, est une ville de réjouissance qui demeure dans l’insouciance, qui dit en son cœur « Je le suis, et il n’y en a pas d’autre que moi. » So. 2 : 15. {1TG23: 6.1}

  À ce stade arrêtons-nous un moment et résumons les caractéristiques qui identifient cette Assyrie moderne. (1) Quand l’homme voit les choses, cette Assyrie moderne est si grande qu’aucune nation ne lui est semblable. Elle est bien instruite dans les choses de DIEU. (2) Elle est une nation oppressive qui gouverne avec dureté. (3) Elle a profané le sanctuaire et a déclaré la loi de DIEU abolie. (4) Elle a accumulé la richesse en la poursuivant comme un loup de nuit poursuit sa proie. (5) Elle héberge l’église de DIEU. (6) Elle existe à l’époque où DIEU doit manifester Sa puissance et détruire toutes les nations méchantes. (7) Elle est une nation comme l’Assyrie, largement répandue, une nation conquérante. {1TG23: 6.2}

   Il n’y a qu’un peuple sous le soleil qui répond à toutes ces descriptions, et bien sûr ce peuple est, le peuple parlant l’anglais, au milieu duquel est l’église, et d’où partent l’Évangile et la Bible vers les nations. Aussi clair que la langue peut la rendre, la menace du prophète Sophonie est pour le monde Chrétien parlant l’Anglais. {1TG23: 6.3}

   Maintenant, DIEU est en train de dire à la capitale de l’Assyrie : « En fait, vous commettez toutes ces abominations, mais vous ne continuerez pas ainsi longtemps. L’heure est proche ». Mettez un terme à vos absurdités. {1TG23: 6.4}

 6

So. 3 : 9 – « Car alors Je ferai retourner au peuple un langage pur, afin qu’ils puissent tous appeler le nom du SEIGNEUR, pour le servir d’un seul consentement. »

    L’Inspiration déclare avec certitude qu’après que l’Assyrie ait reçu son châtiment, et après que les méchants soient enlevés de Son église alors l’Évangile sera proclamé dans un langage pure (dans la pure Vérité de l’Évangile), afin que ceux qui voudront, pourra invoquer le nom du SEIGNEUR « pour Le servir » avec l’être et l’âme. C’est alors que « seuls ceux qui ont résisté à la tentation avec la force du Tout-puissant auront le droit de le proclamer [Le Message du Troisième Ange] quand il deviendra un Grand Cri ». « Review and Herald » 19, nov. 1908. {1TG23: 7.1}

So. 3 : 10, 11 – « D’au-delà des fleuves d’Éthiopie, Mes suppliants, c’est-à-dire la fille de Mes dispersés, M’apporteront Mes offrandes. En ce jour-là, tu ne seras plus honteuse à cause de toutes tes actions par lesquelles tu as transgressé contre Moi parce qu’alors J’ôterai du milieu de toi ceux qui se réjouissent de ton orgueil ; et tu ne t’enorgueilliras plus à cause de Ma sainte montagne. » 

   Quand l’Évangile sera proclamé dans un « langage pur », alors le peuple de DIEU viendra même des extrémités de la terre avec une offrande pour le SEIGNEUR. {1TG23: 7.2}

   Ayant enlevés tous ceux qui se réjouissent en leur orgueil, l’église ne sera plus hautaine. {1TG23: 7.3}

So. 3 : 12 – « Et Je laisserai au milieu de toi un peuple affligé et pauvre, et ils se confieront dans le nom du SEIGNEUR. »

 7

   Le fait que DIEU laisse en leur sein un peuple malheureux et pauvre est en lui-même une preuve suffisante que la purification de l’église a lieu avant le Millénium, avant qu’Ésaïe 33 : 24 soit accompli et avant qu’Il établisse le royaume mentionné ici. {1TG23: 8.1}

So. 3 : 13 – « Le reste d’Israël ne commettra pas d’iniquité ; ni ne dira de mensonge, et il ne se trouvera pas non plus de langue trompeuse dans leur bouche ; car ils se nourriront, et se coucheront, et personne ne les effraiera. »

   Le reste, ceux qui sont laissés après que la purification ait lieu, ne pécheront plus. Par la suite, ils se tiendront debout pour toujours sans mensonge dans leurs bouches. {1TG23: 8.2}

So. 3 : 14 –« Chante, ô fille de Sion, écrie-toi, ô Israël ; égaye-toi et réjouis-toi de tout ton cœur, ô fille de Jérusalem. »

   Un grand jour arrive pour les justes et un jour redoutable pour les méchants. Par conséquent, nous enfants de Sion, sommes engagés à chanter et à crier de joie, car nous sommes finalement parvenus à l’heure de la grande délivrance de DIEU. {1TG23: 8.3}

So. 3 : 15 – « Le SEIGNEUR a retiré tes jugements, Il a chassé ton ennemi ; le roi d’Israël, le SEIGNEUR est au milieu de toi ; tu ne verras plus de mal. » 

   Sûrement ces révélations prophétiques devraient encourager chaque croyant à crier de joie alors qu’il réalise que le jour où il ne verra plus le mal est tout proche, que le SEIGNEUR sera son seul roi. {1TG23: 8.4}

So. 3 : 16-20 – « En ce jour-là, on dira à

 8

Jérusalem. Ne crains pas, et à Sion, que tes mains ne se relâchent pas. Le SEIGNEUR ton DIEU au milieu de toi est puissant ; Il sauvera, Il se réjouira à ton sujet avec joie ; Il se reposera dans Son amour ; Il se réjouira à ton sujet avec des chants. Je rassemblerai ceux qui sont tristes, loin de l’assemblée solennelle ; ils sont sortis de toi ; sur eux pesait l’outrage. Voici, en ce temps-là, Je détruirai tous ceux qui t’affligent ; Je sauverai celle qui boite, Je recueillerai celle qui avait été chassée, et Je les ferai louer et devenir célèbres dans tous les pays où ils auront été couverts de honte. »

   Le SEIGNEUR veut que nous sachions que quand Il mettra fin à notre captivité, Il nous donnera également un nom et fera de nous une louange parmi tous les peuples de la terre. Par conséquent, ce royaume de Juda (l’église purifiée et mise à part) est établi non seulement avant le millénium, mais aussi pendant le temps de grâce. Et combien nous devrions être heureux pour le privilège d’être les premiers des premiers fruits. {1TG23: 9.1}

9

PENSÉE ET PRIÈRE D’OUVERTURE

   Je lirai dans le livre « Une Vie Meilleure, » aux pages 146-147, le second paragraphe. {1TG24: 10.1}

   V.M. p. 146-147 : « On peut posséder une merveilleuse finesse de perception pour découvrir les défauts des autres, mais à celui qui s’adonne à cet esprit, Jésus dit : ‘Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.’ Le coupable est le premier à suspecter les autres. En condamnant son semblable, il cherche à cacher ou à excuser le mal qui est dans son cœur…. {1TG24: 10.2}

   « Ceux qui se laissent aller à cet esprit accusateur ne se contentent pas de signaler ce qu’ils estiment répréhensibles chez leur frère. S’ils ne parviennent pas par des mesures modérées, à le rendre tel qu’ils voudraient le voir, ils ont recours à la manière forte ; ils vont dans cette voie aussi loin qu’ils le peuvent pour l’obliger à se soumettre à leur conception du bien. » {1TG24: 10.3}

   Nous avons besoin de prier afin de recevoir la puissance de résister à la critique que nous faisons des autres et non de nous-mêmes, et de ce fait nous rapprocher de plus en plus de CHRIST et recevoir Sa grâce en abondance. Jusqu’à maintenant je n’ai pas encore vu un père ou une mère critiquer son propre fils ou sa propre fille. Quand des parents entendent d’autres critiquer leur progéniture, souvent ceux qui prononcent les critiques se créent des problèmes. Ceux-là mêmes qui défendent leurs propres fils et filles, critiquent souvent les autres, ayant à la pensée qu’ils le font pour le bien de ceux qu’ils critiquent. S’ils croient vraiment que leurs critiques sont mues par l’amour, dans le but d’aider plutôt que de blesser, et non pour sauvegarder leur réputation et couvrir le péché, je vous en  prie, dîtes-moi pourquoi ceux qui critiquent n’en donnent pas un peu à  leurs propres enfants ? {1TG24: 10.4}

   Prions pour que la grâce du CHRIST nous rende capables de traiter les autres comme nous aimerions qu’ils nous traitent, au lieu de demeurer dans le péché en cherchant des fautes dans leur manière de pratiquer leur religion. Veiller sur nos propres pas, c’est là tout ce que nous pouvons faire. {1TG24: 10.5}

 10

LA SECONDE GUERRE MONDIALE  EST-ELLE À FINIR, LES SAINTS DOIVENT-ILS ENCORE ÊTRE DÉLIVRES ?

(Selon Nahum)

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 18 JANVIER 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Cet après-midi, nous étudierons le livre de Nahum. La substance du livre dans sa totalité, à savoir trois chapitres, concerne deux peuples différents. Afin de nous assurer de l’identité de ces peuples, nous commencerons par : {1TG24: 11.1}

Na. 1 : 1 ; 3 : 18 – « La charge de Ninive. Le livre de la vision de Nahum, l’Elkoshite…. Tes bergers sommeillent, ô roi d’Assyrie ; tes hommes illustres demeureront dans la poussière ; ton peuple est dispersé sur les montagnes, et personne ne les rassemble. »

   Il est évident que l’Assyrie et sa capitale Ninive, constituent l’un de ces peuples. {1TG24: 11.2}

   Afin de découvrir qui est l’autre peuple, nous lirons les versets 12, 13 et 15 du chapitre premier,  (en omettant certaines parties des versets relatifs à l’Assyrie). {1TG24: 11.3}

Na. 1 : 12, 13, 15 – « Ainsi dit le SEIGNEUR : …. Bien que Je t’ai affligée, Je ne t’affligerai plus. Mais maintenant Je briserai son joug de dessus toi, et Je fendrai tes liens en deux. Voici sur les montagnes les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles qui publie la paix ! Ô Juda, célèbre tes fêtes solennelles, accomplies tes vœux

 11

 

car le méchant ne passera plus au milieu de toi ; il est entièrement retranché. » 

   Le peuple que DIEU a affligé (en le dispersant parmi les nations) et à qui Il fit la promesse de ne plus l’affliger et de briser de dessus son épaule le joug Assyrien, est Son peuple, Son église – la Juda antitypique – qui constitue par conséquent l’autre peuple. {1TG24: 12.1}

   Remarquez que le titre « Juda » est le nom du peuple de DIEU. Il lui est conseillé d’écouter le messager de DIEU qui au moment de l’accomplissement de cette prophétie lui apporte de bonnes nouvelles, des nouvelles de paix…le message du Royaume de paix (Es. 11 : 6-9). Le SEIGNEUR conseille à Son peuple de se montrer honnête envers Lui, honnête dans sa profession de foi. En outre, le peuple reçoit l’assurance qu’à l’accomplissement de cette prophétie, les anges destructeurs devront retrancher les méchants du milieu des justes. Ainsi, les méchants seront « retranchés »  et ne seront plus. {1TG24: 12.2}

   Ainsi, au moment où Nahum prédit la libération et la paix pour le peuple fidèle de DIEU, il prédit notamment le désastre et l’humiliation de l’Assyrie antitypique (la puissance que sert le peuple de DIEU) et des méchants  dans l’église. {1TG24: 12.3}

   Trois versets du chapitre deux suffiront à démontrer le sort de   l’Assyrie. {1TG24: 12.4}

Na. 2 : 6, 10, 13 – « Les portes des fleuves seront ouvertes, et le palais sera démoli….  Elle est vide et évacuée, et dévastée ; et le cœur se fond, et les genoux s’entrechoquent, et beaucoup de douleur est dans tous les reins, et tous leurs visages deviendront noirs de crainte.  Voici, J’en veux à toi, dit le SEIGNEUR des armées, Je brûlerai tes chariots en fumée,

 12

et l’épée dévorera tes lionceaux ; et Je retrancherai de la terre ta proie, et la voix de tes messagers ne sera plus entendue. »

   Ici le prophète prédit que la capitale de l’Assyrie sera dépeuplée et  son palais dissout. Il est alors évident que le royaume de Juda sera établi en période de guerre et de tumulte. Quels sont les signes supplémentaires qui marqueront l’époque ? Lisons au chapitre deux. {1TG24: 13.1}

Na. 2 : 3, 4, – «  Le bouclier de ses hommes puissants est rendu rouge, les hommes vaillants sont vêtus d’écarlate ; les chariots seront comme des torches enflammées au jour où il se prépare, et les cyprès seront terriblement secoués. Les chariots s’enrageront dans les rues, ils se précipiteront dans les chemins larges ; ils auront l’apparence de torches, et ils courront comme des éclairs. »

   Vu   que   cette   prophétie   s’accomplit   à   l’époque   où   les   chars sont « comme des torches enflammées », à une époque où ils roulent à la vitesse de l’éclair, à une époque où ils se heurtent les uns aux autres sur les routes à grande circulation et les voies larges, et puisque la circulation automobile d’aujourd’hui répond complètement et parfaitement à la description qu’en a faite le pro- phète, alors il ne saurait y avoir d’autre conclusion, sinon, que l’époque dans laquelle nous vivons est celle où les prophéties de Nahum doivent s’accomplir. {1TG24: 13.2}

   À la lumière de cette vérité, à savoir que nous vivons à l’époque telle que celle décrite par Nahum, le fait notamment que les préparatifs concernant la guerre dont parle Nahum se réalisent à une époque où l’on voyage à la vitesse de l’éclair, il est alors évident que la prophétie de Nahum doit s’accomplir à notre époque et que par conséquent « l’Assyrie » mentionnée ici dans la prophétie n’est pas l’ancienne Assyrie, mais une autre puissance étendue qui existe « au temps de la fin » (Da. 12 : 9, 10) – époque où son joug doit

 13

 être ôté sur le peuple de Dieu. {1TG24: 13.3}

   En outre, puisque la chute de cette Assyrie antitypique libère le peuple de DIEU et puisqu’à partir de ce moment le méchant ne passera plus au milieu de lui, il est évident que l’époque et les évènements sont solidement liés. Toutes ces prédictions se réaliseront à l’époque de la purification de l’église, au jour du Jugement des vivants, pendant le grand et redoutable jour du SEIGNEUR.{1TG24: 14.1}

Na. 2 : 2 – « Celui qui fait voler en pièces est monté devant ta face ; garde les munitions, surveille le chemin, renforce tes reins, fortifie extrêmement ton pouvoir. »

   Manifestement, celui qui fait voler en pièces et qui s’avance pour combattre l’Assyrie est celui qui contraint l’Assyrie à se militariser puissamment. La préparation militaire forcée, provoquée par celui qui fait voler en pièces, amorce la chute de l’Assyrie. {1TG24: 14.2}

   Afin de découvrir maintenant ce qu’il advient de celui qui fait voler en pièces – celui qui contraint l’Assyrie à se préparer puissamment, nous lirons : {1TG24: 14.3}

Na. 2 : 6 – « Il se souviendra de ses braves ; ils trébucheront dans leur marche ; ils se hâteront vers la muraille, et la contre défense sera toute prête. »

   Ses nobles (ses puissants généraux) trébuchent dans leur marche ; c’est-à-dire, qu’ils commettent une erreur alors qu’ils avancent avec l’espoir de remporter la victoire. Prenant ces faits en considération, à savoir leur désastreuse bévue et vu que « celui qui fait voler en pièces » n’est plus mentionné dans le livre de Nahum, il est évident que par les versets qui suivent  dans  les  chapitres  de Nahum,  la chute de l’Assyrie est certaine. {1TG24: 14.4}

14

   Alors la question se pose : Si l’Assyrie doit tomber et si celui qui commence la guerre, à savoir « celui qui fait voler en pièces » est lui-même le premier perdant, alors entre les mains de qui l’Assyrie doit-elle tomber ? Pour trouver la réponse tournons-nous au chapitre trente et un d’Ésaïe, où ce même nom Assyrie est à nouveau mis en évidence. {1TG24: 15.1}

Es. 31 : 6-8 – « Tournez-vous vers Celui de Qui les enfants d’Israël se sont si profondément révoltés.  Car, en ce jour-là, chacun rejettera ses idoles d’argent et ses idoles d’or, que vos propres mains ont faites pour pécher.  Et l’Assyrien tombera par l’épée, non pas d’un homme puissant ; et l’épée, non d’un homme vil, le dévorera ; mais il fuira devant l’épée, et ses jeunes hommes seront mis en déroute. Et de frayeur il passera vers sa forteresse, et ses princes seront terrifiés à la vue de la bannière, dit le SEIGNEUR, lequel a Son feu dans Sion et Sa fournaise dans Jérusalem. »

   L’Assyrien doit tomber et être dévorée, et cela non par l’épée d’un simple homme, ni par celui qui fait voler en pièces. {1TG24: 15.2}

   Le fait que le peuple de DIEU soit exhorté à se tourner vers Celui contre lequel Israël d’antan se révolta, montre une fois de plus que l’Inspiration s’adresse à l’Israël antitypique, au peuple de DIEU à l’ère Chrétienne. {1TG24: 15.3}

Es. 31 : 7 – « Car, en ce jour-là, chacun rejettera ses idoles d’argent et ses idoles d’or, que vos propres mains ont faites pour pécher. »

   Il en ressort que le prophète considère le cours des âges à une époque de réforme complète où seuls ceux qui abandonnent tout péché et qui se revêtent de la Vérité et de la justice seront laissés dans l’église. Personne d’autre ne sera trouvé dans l’assemblée du SEIGNEUR. Alors, l’Assyrie tombera et c’est ainsi que son joug sera ôté de dessus le cou du peuple de DIEU. {1TG24: 15.4}

15

   L’Assyrie doit tomber à cause de sa méchanceté, et à cause du fait que le peuple de DIEU se soit tourné vers Lui. L’Assyrie doit tomber à  cause d’un réveil total et d’une réforme. {1TG24: 16.1}

Es. 31 : 9 – « Et de frayeur il passera vers sa forteresse, et ses princes seront terrifiés à la vue de la bannière, dit le SEIGNEUR, lequel a Son feu dans Sion et Sa fournaise dans Jérusalem. »

   Toutes ces calamités s’abattront sur l’Assyrie aussitôt que le peuple de DIEU retournera à Lui, aussitôt qu’il abandonnera ses idoles. {1TG24: 16.2}

   Que sont le feu du Seigneur en Sion et Sa fournaise à Jérusalem ? La réponse se trouve dans : {1TG24: 16.3}

Mal. 3 : 1, 2 – « Voici, J’enverrai Mon messager, et il préparera le chemin devant Moi, et le SEIGNEUR que vous cherchez viendra soudainement à Son temple, c’est-à-dire le messager de l’alliance en qui vous prenez plaisir ; voici, il viendra, dit le SEIGNEUR des armées. Mais qui pourra supporter le jour de sa venue ? et qui subsistera quand il paraîtra ? Car il est comme le feu du raffineur, et comme la potasse des foulons. »

   La prophétie d’Ésaïe conjointement à celle de Malachie, rendent le sujet très simple : selon ces prophéties, pendant le Jugement des Vivants, alors que les premiers fruits – les serviteurs de DIEU, à savoir les 144 000 – se tiennent avec l’Agneau sur le Mont Sion, le quartier général de l’évangile sera à « Sion et à Jérusalem ». {1TG24: 16.4}

   Avant  de prononcer  un jugement  à  savoir si  Nahum  prophétise   la « Seconde Guerre Mondiale », il serait bien de rafraîchir nos esprits en résumant les points essentiels de cette étude : {1TG24: 16.5}

16

1. Deux peuples sont présentés : à savoir l’église et une nation semblable à l’ancienne Assyrie, à laquelle est soumise l’église. {1TG24: 17.1}

2. Il est demandé au peuple de DIEU de porter attention au messager de DIEU, qui au moment de l’accomplissement de cette prophétie et à une époque d’effervescence provoquée par la guerre leur apporte les bonnes nouvelles du Royaume de paix. {1TG24: 17.2}

3. La prophétie s’accomplit à l’époque d’une circulation de véhicules motorisés sans précèdent, à l’époque où les chars (automobiles) sont comme des torches enflammées et se heurtent les uns aux autres sur les grandes routes. Il s’agit sans équivoque de notre époque. {1TG24: 17.3}

4. En ce jour-là, « celui qui fait voler en pièces » fait la guerre à cette Assyrie antitypique. C’est par lui que commence sa chute. {1TG24: 17.4}

5. L’Assyrie fortifiera sa puissance après que son ennemi se soit avancé contre elle. {1TG24: 17.5}

6. Alors qu’il avançait vers la victoire, l’ennemi de l’Assyrie, à savoir « celui qui fait voler en pièces » commet une erreur et par conséquent tombe et perd la guerre. {1TG24: 17.6}

7. Néanmoins, plus tard, l’Assyrie tombe également, mais non par l’épée d’un simple homme. {1TG24: 17.7}

8. La guerre, les chars roulant à une grande vitesse, et  un réveil et une réforme que le monde n’a jamais vu sont les poteaux indicateurs de l’accomplissement de la prophétie de Nahum. {1TG24: 17.8}

9. Quand le peuple de DIEU aura rejeté ses idoles, quand il se tournera totalement vers Lui, c’est alors que l’Assyrie tombe. À ce moment les méchants sont retranchés du milieu

 17

du peuple de DIEU, le joug de l’Assyrie est brisé et les serviteurs de DIEU, de toute évidence, les premiers fruits, les 144 000 se tiennent sur le Mont Sion. {1TG24: 17.9}

   Considérons les faits faisant déjà partie de l’histoire : {1TG24: 18.1}

   Hitler fit ses préparatifs de guerre à une époque où les chars faisaient rage dans les rues, courant semblables à des éclairs et se heurtant les uns contre les autres sur les voies larges ; après avoir constaté que la puissance militaire d’Hitler faisait tout voler en morceaux, en quelque lieu où il sortait ses canons c’est alors que les alliés se mirent à fabriquer des machines de guerre colossales ; Hitler trébucha pour ainsi dire, en commençant la guerre contre la Russie, alors qu’il était encore en guerre contre la Grande-Bretagne, quoique l’Allemagne perdit la guerre contre la Grande-Bretagne, cette dernière au lieu de s’enraciner davantage après la chute d’Hitler ne fait que s’effacer, et les bruits fracassants de son empire qui s’écroule se font de plus en plus fort chaque jour qui passe ; la guerre d’Hitler a fait voler en morceaux le monde entier, et de nouvelles brisures et de nouveaux morcellements sont entendus et vus partout – qu’il existe de nouveaux partisans politiques de l’intérieur et de l’extérieur et ceci au sein de toutes les nations et de tous  les peuples. {1TG24: 18.2}

   Vu que la description que fait Nahum de la ville et de la circulation dans les pays à l’époque où la guerre prophétique se réalise, correspond parfaitement aux conditions de la Seconde Guerre Mondiale, nous avons alors l’assurance que la guerre d’Hitler commença et ne se terminera vraiment qu’à la chute de l’Assyrie et quand son joug sera ôté du cou du peuple de DIEU. C’est à partir de ce moment que le méchant ne se trouvera plus dans l’assemblée des justes. {1TG24: 18.3}

   Quel est en somme le dessein de la prophétie de Nahum ? Elle a pour but d’éclairer le peuple de DIEU sur les signes des temps ; l’avertir de ce que « le grand et redoutable jour du SEIGNEUR » est proche, que la purification

18

de l’église à savoir le « Jugement dans la maison de DIEU » (1 Pi. 4 : 17) doit bientôt avoir lieu ; que les méchants ne seront plus pour longtemps au sein du peuple ; que la rédemption des justes est proche et qu’ils ne doivent pas faillir quant à la tâche que DIEU lui a confiée.  La prophétie de Nahum identifie de façon évidente le peuple de DIEU d’aujourd’hui sous le joug Assyrie et elle met l’emphase sur sa libération. {1TG24: 18.4}

   Cependant, la plus importante de toutes ces choses est que le prophète Nahum nous rapporte clairement, que tous ces évènements ont lieu à notre époque ; que la chute de l’Assyrie aura lieu lorsque le peuple de DIEU se tournera vers Lui, lorsque le réveil et la réforme seront dirigés avec succès par celui qui « publie la paix » (Na. 2 : 1). Par conséquent, si nous ne saisissons pas le message, si nous ne nous réformons pas comme le message le recommande, alors il ne nous sera pas possible de survivre au jour du SEIGNEUR. {1TG24: 19.1}

(Pour une étude détaillée du livre de Nahum, étudiez la Brochure n° 14, « Chronique d’une Guerre Annoncée ») {1TG24: 19.2}

19

20

 



1

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

   Je lirai dans le livre « Une Vie Meilleure », à la page 134, le dernier paragraphe. {1TG27: 2.1}

   V.M. p. 134 : « Ce n’est que lorsque nous nous sentirons prêts à sacrifier notre amour propre et même notre vie pour sauver un frère tombé que nous aurons vraiment ôté la poutre de notre œil, et qu’il nous sera possible de venir en aide à ce frère. Alors seulement nous pourrons nous approcher de lui et toucher son cœur. Les censures et les reproches n’ont jamais arraché personne au mal; au contraire, beaucoup, beaucoup d’âmes ont été ainsi éloignées de JÉSUS et se sont fermées à la foi; alors que la tendresse, la douceur et l’amabilité apportent le salut aux égarés et couvrent une multitude de péchés. La manifestation de l’Esprit du CHRIST dans votre caractère opèrera chez ceux qui vous entourent une réelle transformation. Laissez JÉSUS agir dans votre cœur jour après jour et vous verrez se développer en vous la puissance créatrice de Sa Parole — une influence douce, persuasive mais efficace qui recréera dans d’autres âmes la beauté du SEIGNEUR notre DIEU. » {1TG27: 2.2}

   Selon le point de vue de l’Inspiration, aucun de nous n’est qualifié pour démasquer les fautes chez qui que ce soit. Avez-vous remarqué ce que nous avons lu ? Ce n’est que lorsque nous serons parvenus au point de donner notre vie pour nos frères qui se sont égarés, que nous serons qualifiés et capables d’aider les autres à corriger leurs fautes. {1TG27: 2.3}

   À la lumière de ces paroles, mon Frère, ma Sœur, quel est notre besoin ? Ne devrions-nous pas prier afin de faire l’expérience de CHRIST manifesté en nous ? Ne devrions-nous pas prier pour une expérience qui nous préparera à aider les autres au lieu de les retarder ? Ne devrions-nous pas prier pour recevoir une influence douce, persuasive et puissante de la Vérité sur eux ? C’est alors que nous pourrons avec sagesse approcher ceux qui se sont égarés, toucher leur cœur et leur montrer leurs fautes. Ce n’est qu’à ce moment qu’ils nous écouteront, et certainement pas avant. {1TG27: 2.4}

2

UNE VERGE QUI PARLE, APPELLE À UNE RÉFORME ET CRÉE UNE GRANDE CONTROVERSE

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 08 FÉVRIER 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Cet après-midi, notre étude commence par : {1TG27: 3.1}

Mi. 6 : 1, 2 – « Entendez maintenant ce que dit le SEIGNEUR ;  Lève-toi, plaide devant les montagnes, et que les collines entendent ta voix. Entendez, ô montagnes, le procès du SEIGNEUR, et vous, fermes fondements de la terre car le SEIGNEUR a un procès avec Son peuple, et Il plaidera avec Israël. »

   De prime abord, nous constatons que le messager de DIEU reçoit l’ordre de plaider devant les montagnes, et que les collines entendront sa voix. Il est alors évident dans cette portion des écritures comme ailleurs dans la Bible, que les montagnes et les collines sont un symbole des royaumes et des gouvernements. {1TG27: 3.2}

   Le messager doit plaider avec les montagnes et non contre elles ; c’est à dire qu’il doit proclamer que le SEIGNEUR a une controverse avec Son peuple, qu’Il demande une réforme totale au sein de Son peuple, et que Son peuple n’est pas prêt à coopérer. {1TG27: 3.3}

   Lors de nos études précédentes nous avons vu que les prophéties des chapitres quatre et cinq de Michée doivent trouver leur accomplissement à la fin des temps, à savoir à notre époque. Une époque où l’Inspiration, en révélant ces prophéties, appelle à une réforme au sein du peuple de

3

DIEU. Ces prophéties étant maintenant révélées et cela pour la première fois depuis qu’elles furent écrites, la réforme étant déjà sur pied, et le fait qu’au lieu d’accepter joyeusement le message fraîchement révélé, elles créent (ces prophéties) une controverse au sein des églises Adventistes, cet état de choses démontre clairement que c’est maintenant le moment de plaider devant les montagnes, que c’est maintenant l’heure pour les montagnes d’entendre la controverse que le SEIGNEUR a avec son peuple. {1TG27: 3.4}

   Les mots « Lève-toi, plaide devant les montagnes, et que les collines entendent ta voix » impliquent que jusqu’ici sa voix n’a été entendue que localement et que maintenant il doit faire face à la situation même si les montagnes, les collines et les solides fondements de la terre apprennent que le SEIGNEUR a une controverse avec Son peuple. {1TG27: 4.1}

   Jusqu’à maintenant nous n’avons fait que plaisanter avec les adversaires du SEIGNEUR, mais maintenant nous devons nous mettre à l’œuvre sans que nous ayons à nous soucier de qui écoutera ce message. Le peuple de DIEU doit maintenant et à jamais se détourner de ce que disent les hommes et ce, quelque soit leur position, il doit placer sa foi et son espérance dans un « Ainsi dit le SEIGNEUR » sans tenir compte de celui à travers lequel Il choisit pour le dire, autrement il (le peuple) sera perdu. En tant que disciples du SEIGNEUR, nous devrions écouter Son appel déchirant en vue d’un réveil et d’une réforme. {1TG27: 4.2}

Mi. 6 : 3 – « Mon peuple, que t’ai-Je fait, ou en quoi t’ai-Je lassé ? Témoigne contre Moi.  »

   Pensez-y ! Un DIEU grand et infini, plaidant avec les êtres humains tels que nous, si peu importants et pécheurs de surcroît, désirant savoir ce qu’ils ont contre Lui ! {1TG27: 4.3}

Mi. 6 : 4 – «Car Je t’ai fait monter du pays d’Égypte, Je t’ai racheté de la maison de servitude, et J’ai

4

envoyé devant toi Moïse, Aaron et Miriam. »

   DIEU nous parle, à nous qui sommes les descendants des prophètes, des apôtres et des disciples ; nous qui, à travers les années de servitude parmi les nations païennes, avons perdu notre identité nationale. Bien que nous ne nous disions pas Israélites, Jacobites ou Juifs, DIEU, Lui, nous appelle Israélites, Jacobites et Juifs. {1TG27: 5.1}

   Les quelques fidèles que DIEU a eu à travers les âges étaient désireux et même joyeux d’affronter les reproches de leurs frères aveugles et infidèles à cause de la Vérité et de la justice. Ne devrions-nous pas être aussi joyeux d’en faire autant ? Ils ont gagné la course et la couronne, et il n’y a pas de raison que nous n’y parvenions pas. À cette heure tardive, nous ne pouvons vraiment pas nous permettre de perdre notre récompense. {1TG27: 5.2}

Mi. 6 : 5 – « Ô mon peuple, souviens-toi maintenant, ce qu’avait conseillé Balak, roi de Moab, et ce que lui répondit : Balaam, le fils de Beor, depuis Sittim jusqu’à Guilgal, afin que tu connaisses la droiture du SEIGNEUR. »

   Ici, il nous est dit que connaître la Justice du SEIGNEUR c’est de se rappeler la manière dont DIEU agit à l’égard de nos ancêtres, car Son amour pour nous n’est pas moindre que celui qu’Il éprouva envers eux. Il nous rappelle l’incident au cours duquel Balak employa Balaam dans le but de maudire Israël et comment, Lui le SEIGNEUR, fit de Balaam Son porte-parole et bénit Son peuple, à cause d’eux Il anéantit le projet du roi et fit Balaam proclamer à Balak ce qui suit : {1TG27: 5.3}

« Et maintenant, voici, je m’en vais vers mon peuple ; viens donc, et je t’avertirai de ce que ce peuple fera à ton peuple dans les derniers jours. Je le verrai, mais pas maintenant ; je le contemplerai, mais pas de près ; une Étoile paraîtra de Jacob, et un Sceptre s élèvera d’Israël, et frappera les coins de Moab, il détruira tous les enfants de Seth. Et Édom sera une possession, Séir aussi sera une possession pour ses

5

ennemis, et Israël agira vaillamment. » No. 24 : 14, 17, 18. {1TG27: 5.4}

   En conclusion Balaam dit au roi de Moab : « J‘ai fait de mon mieux afin d’obtenir ta faveur et maudire Israël, mais DIEU a prévalu. Israël a gagné, toi et moi nous avons perdu. En outre je t’annoncerai ce que ce peuple fera à ton peuple à la fin des temps : celui qui doit diriger Israël percera les flancs de Moab et Israël sera vaillant. » {1TG27: 6.1}

   C’est ainsi que Balaam fut poussé à prédire la naissance du CHRIST et de Son gouvernement, ce qui permettra à Israël d’agir vaillamment contre Moab et des peuples avoisinant à la fin des temps. Connaître toutes ces choses, c’est connaître le SEIGNEUR notre Justice ; s’Il est pour nous qui sera contre nous. La bataille appartient au SEIGNEUR. Nous n’avons nul besoin de craindre nos ennemis. Tout ce que nous ferons prospérera, qu’importe qui est pour ou contre nous. {1TG27: 6.2}

Mi. 6 : 6, 7 – « Avec quoi me présenterai-je devant le SEIGNEUR, et m’inclinerai-je devant le haut DIEU ? Irai-je au-devant de Lui avec des offrandes consumées, avec des veaux d’un an ? Le SEIGNEUR prendra-t-Il plaisir à des milliers de béliers, ou à dix mille rivières d’huile ? Donnerai-je mon premier-né pour ma transgression, le fruit de mon corps pour le péché de mon âme ? »

   De ces versets, il ressort clairement que le déroulement de ces Écritures produit un réveil et une réforme au sein du peuple de DIEU tels que le monde n’en a jamais vus : Ceux qui reçoivent la Vérité dans sa plénitude confessent humblement qu’ils sont des pécheurs et qu’ils souhaitent savoir ce qu’il y a de pire à leur sujet. Joyeusement ils sacrifient tout, en ce qui les concerne, aucun sacrifice qui les rapprocherait du SEIGNEUR

6

n’est trop grand. Aussitôt qu’ils se seront débarrassés de leur orgueil lié à leurs opinions, ils chercheront à savoir immédiatement, humblement, comment s’approcher et se prosterner devant le SEIGNEUR ; alors tout aussitôt la réponse leur parviendra : {1TG27: 6.3}

Mi. 6 : 8 – « Il t’a montré, ô homme, ce qui est bon, et qu’est-ce que le SEIGNEUR requiert de toi, sinon de faire ce qui est juste, et d’aimer la miséricorde, et de marcher humblement avec ton Dieu ? »

   Pratiquer la justice, aimer la miséricorde et marcher humblement avec ton DIEU, c’est là le plus grand don que l’on peut offrir au SEIGNEUR. Il nous est rapporter de façon solennelle ce que nous devrions faire pour apprendre comment pratiquer la justice, aimer la miséricorde et marcher humblement. {1TG27: 7.1}

Mi. 6 : 9 – « La voix du SEIGNEUR crie à la ville, et l’homme [rempli] de sagesse verra ton nom ; entendez la Verge, et Celui qui L’a assignée. »

   Le SEIGNEUR déclare que Sa voix crie à la ville (à savoir l’église) et que les hommes [remplis] de sagesse verra le nom, et écoutera la Verge et Celui qui L’a assignée. {1TG27: 7.2}

   Il est manifeste que cette verge a la faculté de parler et d’être entendue, d’où l’ordre qui est donné « Entendez la Verge ». Jusqu’ici, et nous le savons, la seule qui ait jamais parlé, c’est « LA VERGE DU BERGER ». En outre son nom n’est pas le résultat d’études profondes de la Bible ; ce passage des écritures n’était pas connu de l’auteur, et il n’avait aucune compréhension du livre de Michée lorsque le titre « La Verge du Berger » fut donné au livre. {1TG27: 7.3}

   Personnellement, je ne saurais à ce sujet fermer les yeux, négliger ou rejeter les conseils du SEIGNEUR. Je dois écouter la Verge et Celui qui L’a assignée si je m’attends à avoir une

7

demeure dans Son Royaume. Je ne peux me permettre d’agir autrement; que DIEU me vienne en aide, car Lui-même déclare que si je souhaite savoir comment me présenter devant Lui, savoir quelle offrande Il agrée, comment pratiquer la justice, comment aimer la miséricorde et marcher humblement devant Lui, je dois écouter la Verge qui « crie à la ville ». {1TG27: 7.4}

   Maintenant il appartient à tout un chacun, individuellement, de décider s’il écoutera la voix des hommes ou la Voix de la Verge de DIEU. C’est là le test auquel nous sommes tous soumis, et tous devraient en faire leur préoccupation, car l’une de ces deux voix – la voix des hommes ou la Voix de la Verge de DIEU – déterminera de la destinée de tous, soit pour la mort éternelle, soit pour la vie éternelle. {1TG27: 8.1}

   Dans la mesure où ce message annonce que le grand et redoutable jour du SEIGNEUR est à la porte – que le jugement pour les Vivants est sur le point de commencer, et puisqu’Ésaïe reçut une vision du SEIGNEUR se déplaçant dans Son temple afin d’accomplir cette œuvre judiciaire, par conséquent l’expérience du prophète, alors qu’il était encore en vision doit symboliser l’expérience des serviteurs de DIEU qui doivent annoncer le jour du SEIGNEUR. Son expérience et sa tâche doivent être les nôtres : {1TG27: 8.2}

   « Et j’entendis aussi la voix du SEIGNEUR, qui disait : Qui enverrai-Je et qui ira pour nous ? Puis je dis : Je suis ici, envoie-moi. Et Il dit : Va, et dis à ce peuple : Vous entendrez bien, mais vous ne comprendrez pas ; et vous verrez bien, mais vous n’apercevrez pas. Engraisse le cœur de ce peuple, rends ses oreilles pesantes, couvre ses yeux ; de peur qu’il ne voie de ses yeux, et n’entende de ses oreilles, et ne comprenne avec son cœur, et ne se convertisse et qu’il ne soit guéri. Puis je dis : SEIGNEUR, jusqu’à quand ? Et Il répondit : Jusqu’à ce que les villes soient ravagées, sans habitants, sans hommes dans les maisons, et que le pays soit entièrement dévasté, Et que le SEIGNEUR ait dispersé au loin

8

les hommes, et que l’abandon ait été grand dans le pays. » Es. 6 : 8-12. {1TG27: 8.3}

« Sanctifiez le SEIGNEUR des armées ; et que Lui soit votre crainte et que Lui soit votre frayeur. Et Il vous sera pour sanctuaire, mais pour une pierre d’achoppement et un rocher d’offense pour les deux maisons d’Israël, pour un piège et pour un filet aux habitants de Jérusalem. Et beaucoup d’entre eux trébucheront et tomberont, et se briseront, et seront pris au piège et capturés. » Es. 8: 13-15. {1TG27: 9.1}

Mi. 6 : 10, 11 – « Y a-t-il encore des trésors de méchanceté dans la maison du méchant, et la mesure restreinte, ce qui est abominable ? Les tiendrai-je pour purs avec des balances fausses et avec un sac de faux poids ? »

   Il est clair que ces choses abominables –trésors iniques gagnés par des mesures restreintes, se trouvent encore dans la maison du méchant. Le but d’acquérir rapidement des richesses et de manière malhonnête aux dépends de la sueur de quelqu’un d’autre est ici condamné. Toutes ces abominations mues par l’égoïsme doivent être délaissées par ceux qui souhaitent survivre au  grand et redoutable jour du SEIGNEUR. {1TG27: 9.2}

   La toute dernière question du SEIGNEUR : « Les tiendrai-je pour purs avec des balances fausses et avec un sac de faux poids ? » souligne que quelques-uns s’accrochent encore à leurs poids, et s’attendent à tort d’être comptés parmi ceux qui sont purs. {1TG27: 9.3}

   Il existe deux catégories de voleurs. Le voleur numéro un est la personne qui franchement dérobe. Le voleur numéro deux est celui qui, lors d’une transaction s’arrange afin d’obtenir un peu plus que ce qui lui appartient en réalité. Que son partenaire obtienne peu ou rien n’est pas sa préoccupation. Tout son souci est que lui-même s’en tire à bon compte. Ce type de vol est le pire des vols, car il est pratiqué

9

par des pseudos chrétiens, dits les meilleurs. {1TG27: 9.4}

Mi. 6 : 12 – « Car ses hommes riches sont pleins de violence, ses habitants ont proféré des mensonges, et leur langue est trompeuse dans leur bouche. »

   L’Inspiration déclare que les actes de violence, que le mensonge et le vol se trouvent au milieu du peuple de DIEU. {1TG27: 10.1}

Mi. 6 : 13 – « C’est pourquoi Je te rendrai malade en te frappant ; et te rendant dévastée à cause de tes péchés. »

   Mon frère, ma sœur, l’heure est venue de s’oublier, d’être honnête avec tous ; l’heure est venue de réaliser que le moi est semblable au corps mort d’un homme attaché à son dos afin de saper son énergie et de le rendre malade au point d’être alité. À ces personnes si cupides, égoïstes, voilà ce que déclare le SEIGNEUR  : {1TG27: 10.2}

Mi. 6 : 14, 15 – « Tu mangeras, mais tu ne seras pas rassasiée, et la cause de ton abaissement sera au-dedans de toi ; tu empoigneras, mais tu ne sauveras pas, et ce que tu auras sauvé, Je le livrerai à l’épée. Tu sèmeras, mais tu ne moissonneras pas ; tu presseras les olives, mais tu ne t’oindras pas d’huile ; ainsi que le vin doux, et tu ne boiras pas de vin. »

Mi. 6: 16 – « Car on a gardé les statuts d’Omri, et toutes les œuvres de la maison d’Achab, et vous marchez d’après leurs conseils ; afin que Je fasse de toi une désolation, et de ses habitants un sifflement ; c’est pourquoi vous porterez le reproche de Mon peuple. »

   Au lieu de marcher selon les conseils de la Verge de DIEU, le méchant marche selon les conseils du méchant. Et quel est le degré de méchanceté de leurs conseillers ? L’Inspiration déclare qu’ils sont aussi méchants que ceux de la maison

10

d’Omri et d’Achab. (Lire 1 Ro. 16 : 25, 26, 29, 30, 33). Par conséquent la chute des méchants sera semblable à celle de la maison d’Achab. (Lire 2 Ro. 10 : 10, 11.) {1TG27: 10.3}

   Il est certain que le chapitre 6 de Michée ne laisse aucun doute quant au fait que nous sommes parvenus vraiment à l’époque où le peuple de DIEU doit se mettre à l’œuvre comme jamais auparavant. Le message qui nous a été confié devrait « être distribué comme des feuilles en automne. » — « Testimonies, » Vol. 9 p. 231, tel est l’ordre de l’Inspiration. Ces feuilles, les voici. {1TG27: 11.1}

11

 

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

La Vérité Vous Affranchira

   Je lirai dans « Une Vie Meilleure », à la page 135, les paragraphes deux et trois. Ces paragraphes, vous remarquerez sont basés sur le texte de l’écriture qui dit : « Ne donnez pas les choses saintes aux chiens. » {1TG28: 12.1}

   V.M. p. 135 — « JÉSUS se réfère ici à une classe de personnes qui n’a aucun désir d’échapper à l’esclavage du péché. En s’accrochant à la corruption et la dépravation, leurs natures sont devenues si dégradées qu’ils se cramponnent au mal, et ne se sépareront pas de ce dernier. Les serviteurs du CHRIST ne devraient pas se permettre d’être entravés par ceux qui feraient de l’évangile seulement une matière de dispute et de ridicule. {1TG28: 12.2}

   « Mais le Sauveur ne s’est jamais détourné d’une âme qui quoique enfoncée dans le péché était disposée à recevoir les précieuses vérités du ciel. Ses paroles étaient pour les publicains et les prostituées le début d’une nouvelle vie… Sous l’apparence de haine et de mépris, même sous une apparence de crime et de dégradation, pouvait être cachée une âme que la grâce du CHRIST délivrera, pour briller comme un joyau dans la couronne du Rédempteur. » {1TG28: 12.3}

   Ici nous voyons que dans Sa déclaration « Ne donnez pas les choses saintes aux chiens », CHRIST enseigne à Ses disciples de s’abstenir d’essayer de forcer quelque soit la vérité biblique dans l’esprit de ceux qui n’ont aucun désir d’être libérés du péché. Qu’importe comment une âme serait tombée bas dans le péché, DIEU ne négligera pas même celui qui veut être aidé et qui est disposée à accepter et à pratiquer la Vérité. Ayant cette assurance, prions pour que nous ayons un désir plus grand d’échapper à l’esclavage du péché. En effet, la chose importante n’est pas combien nous sommes sensibles et soumis à la Vérité présente alors qu’elle se dévoile. Le réel but de notre prière devrait être que nous ayons une vision de la Vérité qui rend libre si elle est acceptée alors que le rouleau se déroule. {1TG28: 12.4}

12

AU SEUIL D’UN NOUVEAU MONDE À LA VUE DE L’ANCIEN

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 15 FÉVRIER 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Cet après-midi, nous allons étudier le septième chapitre de Michée. Ce chapitre porte à notre attention trois périodes de temps dans lesquelles trois conditions différentes prévalent sur la terre. La première condition est rapportée dans les quatre premiers versets ; la seconde dans les versets 5 à 14, et la troisième dans le verset 15 jusqu’à la fin du chapitre. {1TG28: 13.1}

   Maintenant commençons notre étude avec Michée 7 : 1. {1TG28: 13.2}

Mi. 7 : 1 – « Malheur à moi ! car je suis comme lorsqu’on a cueilli les fruits d’été, comme les grappillages de la vendange Il n’y a aucune grappe à manger, mon âme désirait des premiers fruits. »

   Quelque chose est comparée à une vendange après que ces fruits soient engrangés. De quoi s’agit-il ? Nous allons trouver la réponse en lisant : {1TG28: 13.3}

Mi. 7 : 2-5 – « L’homme de bien a péri de dessus la terre, et il n’y a pas un homme droit parmi les hommes ils sont tous en embuscade pour verser le sang ; chacun chasse après son frère avec un filet. Pour faire du mal avec les deux mains à bon escient, le prince demande, et le juge demande une récompense, et le grand homme profère son désir maléfique, qu’ils entortillent. Le meilleur d’entre eux est comme une

13

ronce ; le plus intègre est plus piquant qu’une haie d’épines le jour de tes sentinelles, et ta visitation arrive maintenant sera leur perplexité. Ne vous fiez pas à un ami ; ne vous confiez pas à un conseiller ; garde les portes de ta bouche devant celle qui couche en ton sein. »

   Les justes ayant été enlevés du monde et les méchants étant restés seuls, sa condition est dépeinte par une vendange dont les fruits ont été dérobés et laissé dans un état de solitude et de peur à cause de sa méchanceté totale. Le criblage a lieu au jour où DIEU visite Ses sentinelles, c’est-à-dire au jour du jugement, le jour où Il sépare le « blé » de l’ivraie (Mt. 13 : 30), les bons poissons des mauvais (Mt. 13 : 47, 48), les brebis des boucs (Mt. 25 : 31-46). {1TG28: 14.1}

Mi. 7: 7-10 – « C’est pourquoi je regarderai vers le SEIGNEUR, j’attendrai pour le DIEU de mon salut ; mon DIEU m’entendra. Ne te réjouis pas sur moi, ô mon ennemie si je tombe, je me relèverai ; si je suis assise dans les ténèbres, le SEIGNEUR me sera une lumière. Je supporterai l’indignation du SEIGNEUR, parce que j’ai péché contre lui, jusqu’à ce qu’il plaide ma cause et qu’Il rende jugement pour moi il me conduira à la lumière, et je contemplerai sa droiture. Alors elle qui est mon ennemie le verra, et la honte la couvrira, elle qui me disait : Où est le SEIGNEUR, ton DIEU ? Mes yeux la contempleront ; maintenant elle sera piétinée comme la boue des rues. »

   Ces versets présentent le peuple fidèle de DIEU, le peuple à qui ces prophéties ont été dévoilées comme ayant un ennemi qui porte un pronom féminin « elle ». Ce « elle » pose des questions et doute de la présence de DIEU parmi Son peuple, elle se moque de leur foi. {1TG28: 14.2}

14

   Puisque ces prophéties pour la première fois sont maintenant amenées à la lumière elles constituent le message de l’heure, et puisque sur nous repose la charge de porter le message à l’église, et puisque elle est notre ennemie comme l’église Juive était l’ennemie de l’église Chrétienne, ainsi l’Inspiration porte un témoignage contre elle et prononce sa condamnation. {1TG28: 15.1}

   Alors il arrivera que « les Gentils verront » la justice des saints et tous les rois leur gloire et en tant que peuple sera « appelé par un nouveau nom, que la bouche du SEIGNEUR nommera. » (Es. 62 : 2). {1TG28: 15.2}

Mi. 7 : 11, 12 – « Au jour où tes murs doivent être bâtis, en ce jour-là le décret sera déplacé bien loin. En ce jour-là aussi il viendra même jusqu’à toi, d’Assyrie et des villes fortifiées, et depuis la forteresse même jusqu’au fleuve, et d’une mer à l’autre, et de montagne en montagne. »

   Puisque ce décret est déplacé (enlevé) au jour où le Royaume (l’église purifiée) est restauré, au jour où les saints sont fortifiés, le décret n’a aucun effet sur eux. En ce jour, déclare l’Inspiration, il y aura un grand rassemblement provenant d’une montagne à l’autre. Ce message, par conséquent, est celui qui précède la moisson de la terre, le grand et redoutable jour du SEIGNEUR, le Jugement pour les Vivants, le jour où toutes choses seront rétablies (Mc. 9 : 12). {1TG28: 15.3}

Mi. 7 : 13, 14 – « Malgré tout le pays sera ravagé à cause de ceux qui y demeurent, et pour le fruit de leurs actions. Nourris ton peuple avec ton bâton, le troupeau de ton héritage, qui demeure seul dans la forêt, au milieu du Carmel ; qu’ils se nourrissent en Basan et en Galaad, comme aux jours d’autrefois. »

15

   Avant que ces prophéties s’accomplissent, cependant, l’Inspiration déclare que la terre devait être désolée et la dispersion du peuple devait premièrement avoir lieu. {1TG28: 16.1}

   Cette Verge de DIEU non seulement parle, mais Elle nourrit également. Et que peut-Elle être si ce n’est pas « la nourriture au temps convenable »? Sinon le message de l’heure ? Le peuple expliquant l’écriture est celui qui habite solitaire dans la forêt au milieu du Carmel. La prophétie pour ce jour et cette heure recommande le message que contient la Verge et que publie le Carmel, aucun autre. {1TG28: 16.2}

Mi. 7 : 15 – « Comme aux jours où tu sortis du pays d’Égypte, Je lui montrerai des choses merveilleuses. »

   La promesse nous est faite que l’expérience des saints sera semblable à celle du mouvement de l’exode ; c’est-à-dire juste comme ils furent conduits hors d’Égypte par la puissante main de Dieu et emmené en sécurité dans la terre promise ainsi en sera-t-il maintenant. {1TG28: 16.3}

   « Et il arrivera en ce jour-là, que le SEIGNEUR mettra encore Sa main une seconde fois pour reprendre le résidu de Son peuple, qui aura été laissé, de l’Assyrie, et de l’Égypte, et de Pathros, et de Cush, et d’Elam, et de Shinear, et de Hamath et des îles de la mer. Et Il érigera une bannière pour les nations, et assemblera les exilés d’Israël, et réunira les dispersés de Juda des quatre coins de la terre. » Es. 11 : 11, 12. {1TG28: 16.4}

Mi. 7 : 16-18 – « Les nations verront, et seront déconcertées à cause de toute leur puissance ; elles mettront leur main sur leur bouche, leurs oreilles seront sourdes.

16

   « Elles lécheront la poussière comme le serpent ; elles sortiront de leurs trous comme les vers de la terre, elles seront effrayées devant le SEIGNEUR, notre DIEU, et auront peur à cause de Toi. Qui est un DIEU comme Toi, qui pardonne l’iniquité, et passe par-dessus la transgression du reste de Son héritage ? Il ne retient pas à toujours Son courroux, parce qu’Il se plait à faire miséricorde. »

   « Et la jalousie d’Éphraïm se retirera, et les adversaires de Juda seront retranchés ; Éphraïm ne sera plus envieux de Juda, et Juda ne contrariera plus Éphraïm. Mais ils voleront sur les épaules des Philistins, vers l’Ouest ; ils pilleront ensemble ceux de l’Est ; ils poseront leur main sur Édom et Moab ; et les enfants d’Ammon leur obéiront. Et le SEIGNEUR détruira complètement la langue de la mer d’Égypte ; et Il secouera Sa main sur le fleuve, de Son vent puissant, et Il le frappera en sept ruisseaux, et fera traverser les hommes à pied sec. » Es. 11: 13-15. {1TG28: 17.1}

   Le jour du SEIGNEUR sera pour les fidèles aussi grand que terrible pour les infidèles. {1TG28: 17.2}

Mi. 7 : 19 – « Il se retournera, Il aura compassion de nous, Il maîtrisera nos iniquités ; et Tu jetteras tous leurs péchés dans les profondeurs de la mer. »

   Notre DIEU est merveilleux en effet ! Il ne garde pas Sa colère. Il prend plaisir à la miséricorde. Il ne se souvient pas des péchés du pénitent, Il les jette loin où ils ne peuvent être trouvés. {1TG28: 17.3}

Mi. 7 : 20 – « Tu exécuteras Ta Vérité à Jacob, et Ta miséricorde à Abraham, que Tu as jurée à nos pères, depuis les jours d’autrefois. »

   L’Inspiration réaffirme toutes les promesses de DIEU. Elles

17

 n’échoueront jamais. Les prophéties sont sûres. Nous sommes au seuil d’un nouveau monde à la vue de l’ancien monde, bientôt il n’y aura plus de péché. {1TG28: 17.4}

   « C’est pourquoi ils sont devant le trône de DIEU, et Le servent jour et nuit dans Son temple ; et Celui qui est assis sur le trône, demeurera parmi eux. Ils n’auront plus jamais faim, et ils n’auront plus jamais soif ; et le soleil ne donnera plus de lumière sur eux, ni aucune chaleur ; Car l’Agneau qui est au milieu du trône les nourrira et les conduira aux vives fontaines des eaux et DIEU essuiera toute larme de leurs yeux. » Ap. 7 : 15-17. {1TG28: 18.1}

   Même maintenant, dit le SEIGNEUR, « J’ai placé des sentinelles sur tes murailles, ô Jérusalem, qui ne se tairont jamais ni le jour, ni la nuit ; vous qui vous souvenez du SEIGNEUR, ne gardez pas le silence, Et ne Lui donnez pas de repos, jusqu’à ce qu’Il rétablisse et jusqu’à ce qu’Il fasse de Jérusalem un sujet de louange sur la terre. {1TG28: 18.2}

   « Le SEIGNEUR a juré par Sa main droite et par le bras de Sa puissance Certainement Je ne donnerai plus ton grain pour nourriture à tes ennemis, et les fils de l’étranger ne boiront plus ton vin, pour lequel tu as travaillé : {1TG28: 18.3}

   « Mais ceux qui l’auront ramassé le mangeront et loueront le SEIGNEUR ; et ceux qui l’auront récolté le boiront dans les cours de Ma sainteté. Passez, passez par les portes ; préparez le chemin du peuple ; relevez, relevez la route, ôtez-en les pierres ; élevez l’étendard vers les peuples. {1TG28: 18.4}

   « Voici, le SEIGNEUR a proclamé jusqu’au bout de la terre. Dites à la fille de Sion : Voici, ton salut vient ; voici, Sa rétribution est avec Lui, et Son œuvre marche devant lui. Et on les appellera : Le saint peuple, Les rachetés du SEIGNEUR ; et tu

18

seras appelée La Recherchée, Une ville non abandonnée. » Es. 62 : 6-12. {1TG28: 18.5}

   Nous sommes en effet au seuil de ce nouveau monde à la vue de l’ancien monde. Maintenant que notre foi et nos œuvres répondent aux questions les plus stupéfiantes du SEIGNEUR depuis que le monde commença. {1TG28: 19.1}

   « Voici, J’enverrai Mon messager, et il préparera le chemin devant Moi, et le SEIGNEUR que vous cherchez viendra soudainement à Son temple, c’est-à-dire le messager de l’alliance en qui vous prenez plaisir ; voici, il viendra, dit le SEIGNEUR des armées. {1TG28: 19.2}

   « Mais qui pourra supporter le jour de sa venue ? et qui subsistera quand il paraîtra ? Car il est comme le feu du raffineur, et comme la potasse des foulons. Et il sera assis, comme celui qui raffine et purifie l’argent ; et il purifiera les fils de Lévi, et les purgera comme l’or et l’argent, afin qu’ils puissent offrir au SEIGNEUR une offrande dans la droiture. {1TG28: 19.3}

   « Alors l’offrande de Juda et de Jérusalem sera agréable au SEIGNEUR comme aux jours anciens, comme aux premières années. Et Je m’approcherai de vous pour le jugement, et je serai un rapide témoin contre les sorciers, et contre les adultères et contre ceux qui jurent faussement, et contre ceux qui oppriment le salarié sur sa paye, et la veuve et l’orphelin, et qui détournent l’étranger de son droit, et qui ne Me craignent pas, dit le SEIGNEUR des armées. Car Je suis le SEIGNEUR, Je ne change pas ; c’est pourquoi, vous, fils de Jacob, n’êtes pas consumés. » Mal. 3 : 1-6. {1TG28: 19.1}

19

20



Sauf indication contraire, les versets bibliques cités sont tirés de la version King James française.

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

   Je lirai dans « Une Vie Meilleure », à la page 150, le deuxième paragraphe. Ce paragraphe est basé sur le texte de l’écriture qui dit : « Demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira. » {1TG29: 2.1}

   V.M. p. 150 : « Le SEIGNEUR ne pose aucune condition sinon un désir ardent et sincère de Sa miséricorde, de Son conseil et de Son amour. « Demandez », ce faisant, vous montrez que vous avez conscience de vos besoins, et vous recevrez si vous demandez avec foi…. Quand vous réclamez la grâce divine qui vous est nécessaire pour rendre votre caractère semblable à celui du CHRIST, le SEIGNEUR nous assure que nous sommes en train de demander conformément à une promesse qui sera vérifiée. Savoir et sentir que vous êtes un pécheur est une raison suffisante pour demander Sa miséricorde et Sa compassion. Ce n’est pas parce que vous êtes saints que vous venez à DIEU, mais parce que vous désirez être lavé de tout péché et purifié de toute iniquité. Notre dénuement total et notre état désespéré sont les arguments qui plaideront toujours en notre faveur, car ils font de la bonté de DIEU et de Sa puissance rédemptrice une nécessité absolue. » {1TG29: 2.2}

   Combien cette promesse répétée à trois fois devrait être rassurante pour nous, êtres humains pécheurs ! Le SEIGNEUR ne pose pas de conditions compliquées et difficiles à remplir. « Demandez ». En demandant les bénédictions dont nous avons besoin afin de parfaire nos caractères en CHRIST, nous manifestons notre désir de Son conseil et de Son aide, nous démontrons par là que nous réalisons réellement notre impuissance sans Lui. Quand nous faisons cela, alors nous n’avons aucune crainte à avoir que le SEIGNEUR nous fasse faux bond. Certes non, car Il est la Personne de Sa parole. {1TG29: 2.3}

   Compte tenu de ceci quelle sera notre prière cet après-midi ? Nous prierons simplement afin que nous réalisions nos besoins, afin de désirer être purifiés de tout péché et afin de demander avec foi, sachant avec certitude que nous recevons ce que nous demandons. {1TG29: 2.4}

2

UN ROYAUME PIÉTINÉ PARVIENT À LA PAIX ET PREND DE L’IMPORTANCE

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 22 FÉVRIER 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Maintenant nous devons étudier le livre d’Ésaïe, commençant par le premier chapitre et poursuivant au second chapitre. La première partie du chapitre un, vous savez bien, traite des péchés de l’ancien Israël, alors que la dernière partie du chapitre et le deuxième chapitre traitent du rétablissement du Royaume dans les derniers jours. Précisément, c’est ce dernier sujet que nous étudierons aujourd’hui. {1TG29: 3.1}

   Le prophète Ésaïe ayant reçu l’ordre de rapporter ce qui devait arriver au peuple de DIEU dans les premiers jours comme dans les derniers jours de leur histoire ; ceci révèle rapidement le fait que le SEIGNEUR avait en même temps à l’esprit non seulement Son peuple dans le temps ancien, mais également Son peuple à notre époque (vous percevez dans toute la Bible cette même méthode qui consiste à traiter un sujet dans une double perspective). {1TG29: 3.2 }

   À ce propos, nous devrions poser la question : notre dossier en tant que peuple est-il meilleur ou pire que celui des Juifs ? Cette question peut être réglée facilement en lisant « Testimonies », Vol. 3, pp 252, 253. (Témoignage pour l’église, Vol. 1 pp. 374, 375.) {1TG29: 3.3}

   Nous lirons maintenant : {1TG29: 3.4}

   « Le message à l’église de Laodicée est une terrible accusation portée contre le peuple de DIEU

3

 d’aujourd’hui. » {1TG29: 3.5}

   « Écris à l’ange de l’église de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le Témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de DIEU : Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant, Je te vomirai de ma bouche. Parce que tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu. » {1TG29: 4.1}

   « Le SEIGNEUR montre ici que le message d’avertissement que ses serviteurs doivent transmettre à son peuple n’est pas un message de « paix et sûreté». Il ne s’agit pas là de quelque chose de théorique, mais de pratique dans chaque détail. Dans le message à Laodicée, le peuple de DIEU est décrit comme se trouvant dans une position de sécurité charnelle. Les Laodicéens se sentent à leur aise et croient avoir atteint un niveau spirituel élevé. “Tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi, je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu est malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu.” {1TG29: 4.2}

   « Quelle terrible désillusion que de croire fermement que tout va bien alors qu’on est sur un mauvais chemin ! Le message du Témoin Fidèle surprend le peuple de DIEU dans cette triste situation, mais l’église ignore en toute bonne foi dans quelle condition déplorable elle se trouve aux yeux de DIEU. Alors que ceux à qui s’adresse le message se flattent d’être parvenus à un niveau spirituel élevé, le Témoin Fidèle vient mettre fin à leur sentiment de sécurité en leur faisant connaître leur vraie condition de pauvreté et d’aveuglement spirituels. Le témoignage si catégorique

4

et si sévère ne peut être faux, car il s’agit du témoignage du Témoin Fidèle. {1TG29: 4.3}

   « Il est difficile pour ceux qui se sentent spirituellement en sécurité et se croient riches dans la connaissance, d’accepter un message qui dénonce leurs erreurs et leur montre leur état de dénuement spirituel. Le cœur non sanctifié “trompeur plus que toute chose, et incurablement mauvais.” Il m’a été montré que beaucoup de gens se flattent d’être de bons chrétiens, alors qu’ils ne possèdent aucun rayon de la lumière qui procède de JÉSUS. Ils n’ont pas une réelle expérience de la vie divine. Il faut qu’ils soient profondément humiliés devant DIEU avant de ressentir le besoin urgent d’un effort ardent et persévérant qui leur permettra de s’assurer les précieuses grâce de l’Esprit. » — « Testimonies, » Vol. 3 pp. 252, 253 (Témoignages pour l’église, Vol. 1, pp. 374, 375.) {1TG29: 5.1}

   Je n’ai pas besoin de lire davantage. L’Inspiration déclare clairement qu’un message doit être porté au peuple de DIEU aujourd’hui, que le message doit être porté non par des hommes ordinaires, mais par des ministres appelés spécialement dans ce but ; et que ce message n’est pas un message de paix et de sécurité, comme les dirigeants en général naturellement l’auraient souhaité. L’auteur s’efforce de nous inculquer le fait que le peuple de DIEU s’est trompé en imaginant qu’il est dans une excellente condition. Oui le peuple de DIEU d’aujourd’hui est tout aussi trompé que ne l’étaient les Juifs à l’époque de la première venue du CHRIST. En fait, ils sont peut-être dans une condition encore pires, car ils ont eu les types et les exemples du passé ainsi que la lumière additionnelle qui brille sur leur sentier et que les anciens n’avaient pas. {1TG29: 5.2}

   Le prophète Ésaïe avait de tristes nouvelles pour le peuple de DIEU à son époque, il leur dit que s’ils continuaient dans leurs voies erronées, tous, bons comme méchants seraient dispersés

5

 et assimilés par les nations. Mais il a de bonnes nouvelles pour les fidèles d’aujourd’hui. {1TG29: 5.3}

Es. 1 : 24-26 – « C’est pourquoi dit le Seigneur, le SEIGNEUR des armées, le Puissant d’Israël : Ah, Je M’apaiserai de Mes adversaires, et Je Me vengerai de Mes ennemis. Et Je tournerai Ma main sur toi, et purgerai parfaitement tes scories, et J’ôterai tout ton étain. Et Je rétablirai tes juges comme la première fois, et tes conseillers comme au commencement ; après cela tu seras appelée La ville de la droiture, la ville fidèle. »

   Plutôt  que de laisser tout en tant que peuple souffrir les conséquences du péché, le SEIGNEUR promet à présent de se venger seulement de Ses ennemis, Ses adversaires qui sont dans Son église. Il épurera et purifiera Son église, et alors restaurera Ses juges et Ses conseillers comme d’autrefois. Alors elle sera en effet appelée « la ville de la justice, la cité fidèle ». {1TG29: 6.1}

   « Voici, les jours viennent, dit le SEIGNEUR, que J’ensemencerai la maison d’Israël et la maison de Juda d’une semence d’homme et d’une semence de bête. Et il arrivera que comme J’ai veillé sur eux pour arracher et pour démolir, et pour renverser et pour détruire, et pour faire du mal, ainsi Je veillerai sur eux pour bâtir et pour planter, dit le SEIGNEUR. {1TG29: 6.2}

   «En ces jours-là on ne dira plus : Les pères ont mangé du raisin aigre, et les dents des enfants en sont agacées. Mais chacun mourra pour son iniquité ; tout homme qui mangera du raisin aigre, ses dents en seront agacées. » Jé. 31 : 27-30. {1TG29: 6.3}

Es. 1 : 27, 28 – « Sion sera rachetée par le jugement, et ces convertis par la droiture. Mais la destruction des transgresseurs et des pécheurs

6

arrivera ensemble, et ceux qui abandonnent le SEIGNEUR seront consumés. »

   Dans ces versets une distinction est faite entre les transgresseurs et les pécheurs. Sans aucun doute les pécheurs sont ceux qui vivent continuellement dans le péché, alors que les transgresseurs doivent être ceux qui pêchent occasionnellement. Néanmoins leur fin sera identique: Tous deux, les pécheurs habitués et occasionnels seront détruits ensemble. {1TG29: 7.1}

Es. 1 : 29-31 – « Car ils seront honteux à cause des chênes [les grands hommes populaires] que vous désirez, et vous rougirez des jardins que vous avez choisis. Car vous serez comme un chêne dont la feuille se flétrit, et comme un jardin qui n’a pas d’eau. Et l’[homme] fort sera comme l’étoupe, et son fabricant comme une étincelle, tous deux brûleront ensemble, et personne ne les éteindra. »

   C’est simplement ce à quoi les méchants peuvent s’attendre à juste titre. C’est ce que DIEU peut leur donner de mieux, car ils n’ont rien fait pour avoir quelque chose de meilleur. {1TG29: 7.2}

   Maintenant nous irons au second chapitre de la prophétie d’Ésaïe, car c’est une suite du premier chapitre. Puisque le verset un est une introduction de ce que le prophète doit dire, j’en omettrai la lecture, et commencerai avec :

Es. 2 : 2 – « Et il arrivera, dans les derniers jours, que la montagne de la maison du SEIGNEUR sera établie sur le sommet des montagnes, et sera élevée au-dessus des collines ; et toutes les nations y afflueront. » {1TG29: 7.3}

   Des ruines de Juda et d’Israël doivent émerger un Royaume et un peuple qui sera exaltée

7

 au-dessus des nations. {1TG29: 7.4}

   Le Prophète Daniel, aussi, déclare clairement : « Et dans les jours de ces rois, le DIEU du ciel établira un royaume qui ne sera jamais détruit ; et ce royaume ne sera pas laissé à un autre peuple, mais il brisera en pièces et consumera tous ces royaumes, et il subsistera pour toujours. » Da. 2 : 44. {1TG29: 8.1}

   Notez que le Royaume dont parle Daniel doit être établi « dans les jours de ces rois » et non après leur jours. En outre, notez que c’est ce Royaume (l’église purifiée) qui brise la grande statue. Le rassemblement du peuple (Ge. 49 : 10) se fera dans ce Royaume à venir (l’église « épurée », purifiée). {1TG29: 8.2}

   Quand le Quartier Général de l’évangile sera ainsi établi il devient alors certain que l’œuvre devra s’achever sans délai. L’évangile du CHRIST doit alors moissonner une abondante moisson, et les multitudes converties au lieu de forger leurs hoyaux et leurs serpes en instruments pour tuer les être humains, forgeront plutôt leurs lances et leurs épées en outils agricoles – au  lieu de travailler pour tuer, ils cultiveront pour nourrir. {1TG29: 8.3}

   Les prophéties sont simples, logiques, instructives et éclairent. DIEU ne peut certainement pas sauver le monde par une église perdue. La pensée même apparaîtra déraisonnable, si nous nous posons ces questions : Comment peut-Il vraiment conduire le monde loin de ses péchés alors que le péché prospère au milieu de Son église ? Comment peut-Il conduire le monde dans toute la Vérité alors que ceux qu’Il utilise pour enseigner la Vérité avancée jusqu’à Sa venue s’imaginent qu’ils sont riches et n’ont besoin de rien de plus alors qu’en fait ils ont besoin de tout? – Ils sont même aveugles, nus et sont eux-mêmes sur le point

8

d’être vomis. Comment peut-Il dire à Son peuple qui est dans « Babylone, » « Sortez du milieu d’elle Mon peuple afin que vous ne participiez pas à ses péchés et que vous n’ayez point de part à ses fléaux, » s’Il doit les amener dans une église où le pécher est pratiqué ? Compte tenu du fait que l’église avec en son sein le péché et les pécheurs est aussi vulnérable aux plaies que Babylone ? {1TG29: 8.4}

   La réponse à toutes ces questions est simplement ceci : Il doit avoir un réveil de la pauvreté spirituelle et une recherche sincère de la Vérité. Il doit y avoir un arrêt dans la pratique du péché, lieu et un peuple sans péché – une arche de sécurité, pour ainsi dire, si jamais nous devons être sauvés des plaies ? Les « Acans » également doivent être mis de côté avant qu’Israël ne puisse triompher et prendre le pays. DIEU dans Sa sagesse sait que c’est mieux de détruire comparativement quelques ennemis de la Vérité que de perdre le monde entier. Toutes les pierres d’achoppement doivent être enlevées. {1TG29: 9.1}

   L’église aura alors une seconde Pentecôte. Alors chaque membre d’église sera rempli de l’Esprit : « Et il arrivera, après cela, [après la “dernière pluie”] que Je répandrai Mon esprit sur toute chair ; et vos fils et vos filles prophétiseront ; vos hommes âgés feront des rêves, et vos jeunes gens verront des visions. Et même sur les serviteurs et sur les servantes, en ces jours-là, Je répandrai Mon esprit. » (Joë. 2 : 28, 29). {.1G29: 9.2}

   Écoutons maintenant solennellement et avec assiduité l’appel du SEIGNEUR à Son peuple à cette heure particulière: {1TG29: 9.3}

Es. 2 : 5 – « Ô maison de Jacob, venez et marchons dans la lumière du SEIGNEUR. »

9

   Il est très évident que ce verset implique que jusqu’à présent le peuple de DIEU marche à la lumière de l’homme. {1TG29: 10.1}

Es. 2 : 6 – « C’est pourquoi tu as abandonné ton peuple, la maison de Jacob, parce qu’ils sont remplis des pratiques de l’Est et se livrent à la divination comme les Philistins, et ils se plaisent en la compagnie des enfants des étrangers. »

   Le peuple de DIEU en tant qu’organisation L’a abandonné mais en tant qu’individus ceux qui viennent pour marcher à Sa lumière et pour Le suivre en Vérité et en justice sont acceptés à nouveau. Quand la controverse actuelle concernant le message de l’heure sera terminée, alors ceux qui survivront au processus de purification, le Jugement pour les Vivants dans la maison de DIEU (1 Pi. 4 : 17), la purification du sanctuaire (Da. 8 : 14), seront les habitants de Sion et de Jérusalem, les membres de l’église, le corps du CHRIST. {1TG29: 10.2}

Es. 2 : 7 – « Leur pays aussi est rempli d’argent et d’or, et il n’y a pas de fin à leurs trésors ; leur pays est plein aussi de chevaux, et il n’y a pas de fin à leurs chariots. »

   L’Amérique, la nation où se trouve le quartier général de l’église est la plus riche de toutes les nations du monde aujourd’hui. Elle l’est particulièrement à cette époque – époque dans laquelle cette Vérité se dévoile. En outre, aucune autre nation n’a autant de dirigeants d’église (chevaux) et autant d’églises (chars). Aucune autre nation dans le monde n’a de place dans ses « chariots » pour chacun de ses citoyens. Ce sont des signes indicateurs que le SEIGNEUR utilise pour indiquer le pays et le peuple à qui Il parle. {1TG29: 10.3}

Es. 2 : 8-10 – « Leur pays est aussi plein d’idoles ; ils adorent l’ouvrage de leurs mains, devant ce que leurs doigts ont fait. Et l’homme misérable s’est

10

incliné, et l’homme important s’est abaissé ; c’est pourquoi ne leur pardonne pas. Entre dans le roc et cache-toi dans la poussière, par peur du SEIGNEUR et de la gloire de Sa majesté. »

   La nation dont il est question, évidemment se vante beaucoup de ses exploits. À cet égard, l’Inspiration dit que petits et grands sont tous pareils. En vérité il n’y a rien de mal dans le progrès mais le progrès ne devrait jamais devenir notre Dieu. Finalement tous mettront fin à leur idolâtrie, car quand le SEIGNEUR manifestera Sa puissance, ils laisseront leurs idoles et courront vers les rochers. {1TG29: 11.1}

Es. 2 : 11 – « Les regards hautains de l’homme seront abaissés, et l’orgueil de l’homme sera humilié ; et le SEIGNEUR seul sera exalté en ce jour-là. »

   Ceux qui s’exaltent maintenant devront être humiliés. {1TG29: 11.2}

Es. 2 : 12-19 – « Car le jour du SEIGNEUR des armées sera contre tout homme qui est orgueilleux et hautain, et contre tout homme qui s’élève ; et il sera abaissé ; Et contre tous les cèdres du Liban, qui sont hauts et élevés, et contre tous les chênes de Basan ; Et contre toutes les hautes montagnes, et contre toutes les collines qui sont élevées ; Contre toute haute tour, et contre tout mur fortifié ; Et contre tous les navires de Tarsis, et contre toutes images plaisantes. Et l’arrogance de l’homme sera humiliée, et l’orgueil des hommes sera abaissé ; et le SEIGNEUR sera seul élevé en ce jour-là, Et quant aux idoles, Il les abolira entièrement. Et l’on entrera dans les cavernes des rocs et dans les trous de la terre, par crainte du SEIGNEUR et de la gloire de sa majesté, quand il se lèvera pour secouer terriblement la terre. »

11

   Bien que maintenant les hommes s’exaltent même au-dessus de DIEU, le jour est proche où ils se verront eux-mêmes tels qu’ils sont réellement. Ils se sentiront très petits  quand ils verront la puissance du Grand DIEU. {1TG29: 12.1}

Es. 2 : 20, 21 – « En ce jour-là, l’homme jettera aux taupes et aux chauves-souris ses idoles d’argent et ses idoles d’or, qu’il s’était faites pour les adorer ; Et ils entreront dans les fentes des rocs et dans les creux des montagnes, par crainte du SEIGNEUR et de la gloire de Sa majesté, quand Il se lèvera pour secouer terriblement la terre. »

   Ceux qui ne jettent pas maintenant leurs idoles aux rats et aux chauves-souris pour ainsi dire, auront à le faire plus tard mais il sera alors trop tard pour en tirés un quelconque profit. {1TG29: 12.2}

Es. 2 : 22 – « Cessez de compter sur l’homme, dont le souffle est dans ses narines ; car pourquoi doit-il être estimé ? »

   Voici le remède simple de DIEU pour Son peuple. Ils devraient cesser d’écouter les « devins » ils devraient plutôt écouter ce que l’Inspiration a à dire. Ils devraient étudier la Parole de DIEU pour eux-mêmes avec l’aide d’enseignants de DIEU réellement inspirés, et prendre leurs propres décisions – jamais, jamais ils ne devraient se reposer sur les décisions ou les jugements des autres, peu importe ce qu’ils sont, ou qui ils sont. {1TG29: 12.3}

   Très récemment une certaine sœur expliqua pourquoi elle avait abandonné l’enseignement d’un homme et embrasser celui d’un autre. Elle dit : « Un tel prie davantage, et a plus l’Esprit qu’untel, et j’ai l’intention de rester auprès de lui. Je ne me confierai jamais plus en un homme. » {1TG29: 12.4}

   Il est évident que cette sœur choisit de prendre position pour l’enseignement de quelqu’un, non à cause de l’enseignement

12

lui-même, mais parce que l’homme l’enchantait. Donc sa déclaration, « Je ne me confierai jamais plus en un homme » révèle catégoriquement qu’elle ne se sonnait pas elle-même et qu’elle sait encore moins ce que signifie « se confier en un homme ». {1TG29: 12.5}

   Nous croyons aux écrivains de la Bible non pas pour ce qu’ils étaient, mais pour ce qu’ils ont écrit. Les hommes qui trompent sont tous des hommes qui prient, car le Diable sait que plus ils font étalage d’eux-mêmes et de leur religion, plus le peuple tombera amoureux d’eux. De toute façon, ils n’ont rien d’autre. La majorité n’accorde pas beaucoup d’attention à ce que la Bible dit réellement, et par conséquent, elle ne sait pas que les Juifs qui crucifièrent le SEIGNEUR trompaient les gens ordinaires en priant beaucoup là où ils pouvaient être vus, et qu’aucun des prophètes n’essayèrent de se vendre au peuple par un tel procédé ; que ce qu’ils étaient anxieux de vendre au peuple, n’était pas leur personne, mais DIEU et Sa vérité; qu’ils veillaient attentivement à ne pas faire étalage d’eux-mêmes. JÉSUS Lui-même réaffirma le même modèle. Il ne pria pas avec Nicodème, ou avec le jeune gouverneur riche, mais Il leur dit clairement ce qu’est la Vérité. Il n’est rapporté nulle part qu’Il pria avec une personne. Au contraire cependant, je connais un homme qui fait une salle de prière dans le coin d’une toilette publique. Tout pour se vendre lui-même au peuple car c’est ce que le peuple recherche au lieu de la Vérité. {1TG29: 13.1}

   En règle général, c’est parce que les laïques sont prompts à écouter les hommes qui plaisent à leur goût, et c’est à cause de cela que les ennemies de la Vérité essayent soigneusement et studieusement d’épingler quelque chose contre le caractère de ceux qui portent le message de l’heure. Les adversaires savent bien que les laïques font leur choix sur la base de réputation supposée des hommes plutôt que sur l’évidence de la Vérité. Pour cette raison, les adversaires

13

de la Vérité prennent avantage de la situation. Et ainsi, puisqu’ils ne peuvent pas réfuter la Vérité, ils ont désespérément recours aux mensonges pharisaïques avec lesquels ils noircissent le caractère de ceux dont ils sont en désaccord. {1TG29: 13.2}

   Néanmoins nous avons une bonne raison pour la joie grande et solennelle d’avoir le privilège de vivre à une époque où un Royaume et un peuple qui seront élevés au-dessus de tous les royaumes et nations de la terre, à partir d’anciennes ruines de Juda et d’Israël émergeront. Quand le Quartier Général de l’évangile sera établi à la « montagne du SEIGNEUR, » alors l’œuvre sera terminée sans délai. Pour me répéter les nations converties forgeront leurs épées en des instruments d’agriculture. Ils se détourneront de la guerre pour faire de l’agriculture. {1TG29: 14.1}

   Après que l’église de DIEU  soit passée par le processus de purification, alors tous verront clairement qu’une église perdue ne pourrait sauver un monde perdu. Durant la seconde Pentecôte chaque membre d’église sera rempli de l’Esprit, et comme résultat des milliers sans hésiter embrasseront la Vérité pour ce temps. {1TG29: 14.2}

   Il n’y pas de temps à perdre. Le jour est proche où les hommes se verront eux-mêmes tels qu’ils sont réellement. En vérité, ceux qui maintenant ne rejettent pas leurs idoles, le feront plus tard, mais comme nous l’avons dit auparavant il sera alors trop tard pour en tirer un quelconque profit. Maintenant c’est le moment de se détourner des hommes, et de prendre nos propres décisions conformément à la promesse que DIEU donnera Son Esprit à quiconque fait confiance à Dieu et cherche la Vérité afin de le conduire dans toute la Vérité. {1TG29: 14.3}

   Même si les ennemies de la Vérité peuvent recourir à toutes sortes de perfidie pour nuire à la cause, toutefois la Vérité triomphe toujours, et avec elle le peuple de DIEU. Rien ne peut nuire

14

à la Vérité. Elle est comme une enclume. Quand les marteaux des adversaires seront tous usés l’Enclume tiendra encore. {1TG29: 14.4}

15

 

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

   Je lirai deux paragraphes à la page 151 de « Une Vie Meilleure ». Le premier paragraphe élucide la déclaration : « Cherchez, et vous trouverez » le second paragraphe élucide les mots : « Frappez, et l’on vous ouvrira. » {1TG30: 16.1}

   V.M. p. 151 : «”Cherchez”. Ne désirez pas seulement Sa bénédiction, mais désirez-Le Lui-même. “Attache-toi donc à DIEU, et tu auras la paix ; tu jouiras ainsi du bonheur.” Cherchez et vous trouverez. DIEU vous cherche et le désir que vous éprouvez de venir à Lui est un effet de l’action de Son Esprit en vous. Abandonnez-vous à cette attirance. JÉSUS intercède en faveur de ceux qui sont tentés, égarés sans foi, Il cherche à les élever dans une relation amicale avec Lui-même. “Si tu Le cherches, Il se laissera trouver par toi.” {1TG30: 16.2}

   «”Frappez”. Nous sommes tout spécialement invités à venir à DIEU qui nous attend patiemment pour nous accueillir dans Sa chambre d’audience. Les premiers disciples de JÉSUS ne se contentèrent pas d’une conversation hâtive avec Lui, chemin faisant, ils lui dirent : “Rabbi, où demeures-tu ?… Ils allèrent, et ils virent où Il demeurait ; et ils restèrent avec Lui ce jour-là.” De même, nous pouvons, nous aussi, être admis dans l’intimité et la communion la plus étroite avec DIEU. “Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout-Puissant.” Que ceux qui recherchent  la bénédiction de DIEU frappent à la porte de la grâce et attendent avec une ferme assurance en disant : Tu as dit, SEIGNEUR, que quiconque demande reçoit, que celui qui cherche trouve, et qu’on ouvre à celui qui frappe. » {1TG30: 16.3}

   Non seulement nous sommes invités à chercher le SEIGNEUR mais nous sommes assurés que notre recherche ne sera pas vaine. Notre désir même de venir à Lui est généré par Son Esprit. Nous devons nous abandonner à cette attirance. {1TG30: 16.4}

   Prions maintenant afin d’avoir une foi ferme en Sa promesse que si nous cherchons nous trouverons, si nous frappons on nous ouvrira. {1TG30: 16.5}

16

SEPT FEMMES SAISISSENT UN SEUL HOMME

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 01 MARS 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

 

   Aujourd’hui nous poursuivons notre étude du livre d’Ésaïe, en commençant par le premier verset du chapitre quatre. {1TG30: 17.1}

Es. 4 : 1 – « Et en ce jour-là, sept femmes saisiront un seul homme, disant : Nous mangerons notre propre pain, et nous nous vêtirons de nos propres vêtements ; seulement que nous soyons appelées par Ton nom, pour retirer notre infamie. »

   La première chose que nous avons besoin de savoir est l’époque indiquée par les mots « Et en ce jour-là. » L’antécédent des mots « ce jour-là » se trouve dans les versets 13 et 14 du chapitre précédent dont le quatrième chapitre est une suite. Ces versets montrent que « ce jour-là » est le jour du Jugement, le jour durant lequel le sanctuaire (l’église) est purifié — le jour de la moisson. Ainsi désignant l’époque dans laquelle nous vivons maintenant, le jour du Jugement, le texte révèle de façon figuré que toutes (car c’est ce qu’indique le nombre biblique « sept ») les églises sont arrivées à un point ou elles disent au SEIGNEUR par leurs actions : « Nous ne voulons rien de Toi à part Ton nom. Laisses-nous simplement nous appelés Chrétiens c’est tout ce que nous voulons de Toi. Nous voulons Ton nom parce qu’il enlève notre opprobre ; c’est à dire, si nous sommes appelés Chrétiens, alors Tu peux être blâmé pour ce que nous faisons, Tu en portes la responsabilité. » {1TG30: 17.2}

17

   Par conséquent, le monde est parvenu au jour où DIEU, afin de sauver l’Église, se voit finalement forcé à faire quelque chose d’aussi grand et aussi révolutionnaire que celle provoqué par la première Venue du CHRIST. Et qu’est-ce que cela pourrait être ? Les versets suivants du chapitre donnent la réponse. {1TG30: 18.1}

Es. 4 : 2 – « En ce jour-là, [Quand les sept femmes se saisiront d’un seul homme] la branche du SEIGNEUR sera splendide et glorieuse, et le fruit de la terre sera excellent et avenant pour les rescapés d’Israël. »

   Ce verset montre que maintenant le temps est mûr pour cette révolution glorieuse de l’église et du monde. Rappelons-nous que l’histoire se répète, et qu’un jour couvert de nuages sombres est toujours suivi par un jour clair. Ainsi cette grande apostasie devra être suivie non par un chaos, mais par un réveil et une réforme glorieuse, par la gloire et la prospérité pour tous les saints qui échapperont à la vengeance d’un grand Dieu. Les fidèles récolteront une moisson d’âmes comme firent les apôtres pendant et après la Pentecôte. {1TG30: 18.2}

   « Voici, les jours viennent, dit le SEIGNEUR, où Je susciterai à David une Branche juste; et un Roi régnera et prospérera, et exercera jugement et justice sur la terre. En Ses jours Juda sera sauvé, et Israël demeurera en sécurité ; et voici le nom dont on l’appellera : Le SEIGNEUR NOTRE JUSTICE. » (Jé. 23 : 5, 6.) {1TG30: 18.3}

   Par conséquent, ce message particulier est le message de la « Justification par la Foi » pour ceux qui croient. Au jour où la « branche juste » est suscitée, Juda et Israël seront sauvés, et ils habiteront en sécurité. {1TG30: 18.4}

18

    Oui, le jour est proche où la vengeance de DIEU doit tomber sur Ses ennemis, et les royaumes de Juda et d’Israël jadis foulés au pied devront parvenir à la jouissance et prendre de l’importance « C’est pourquoi voici, les jours viennent, dit le SEIGNEUR, où l’on ne dira plus : Le SEIGNEUR est vivant, lequel a fait monter les enfants d’Israël du pays d’Égypte ; Mais :  Le SEIGNEUR est vivant, qui a fait monter et qui a ramené la semence de la maison d’Israël du pays du Nord, et de tous les pays où Je les aurai chassés ; et ils demeureront dans leur pays. » Jé. 23: 7, 8. {1TG30: 19.1}

   De façon clair c’est la moisson finale de la terre, le rassemblement du peuple de tous les pays. C’est le jour où l’on chantera le chant de Moïse et de l’Agneau. C’est le second et dernier Mouvement de l’Exode. Il sera si grand qu’il éclipsera totalement le Mouvement aux jours de Moïse. Alors réalisons-nous que nous sommes au seuil d’un jour nouveau ? — un grand jour pour les fidèles mais un jour terrible pour les infidèles. {1TG30: 19.2}

Es. 4 : 3 – « Et il arrivera, que celui qui est resté dans Sion, et celui qui sera demeuré de reste dans Jérusalem, sera appelé saint, c’est-à-dire quiconque est écrit parmi les vivants dans Jérusalem. »

   Ce verset montre clairement que tandis qu’aucun des méchants dans l’église ne survivra à la purification, cependant aucun des justes ne périra. En effet, tous ceux qui sont laissés seront appelés saints et ils jouiront même d’une plus grande sécurité que Son ancien peuple à l’époque où ils sortirent d’Égypte. {1TG30: 19.3}

   « Voici, …. le Seigneur, que vous cherchez viendra soudainement à Son temple, c’est-à-dire le messager de l’alliance en qui vous prenez plaisir ; voici, il viendra, dit le SEIGNEUR des armées. Mais qui pourra supporter le jour de sa

19

venue ? et qui subsistera quand il paraîtra ? Car il est comme le feu du raffineur, et comme la potasse des foulons. Et il sera assis, comme celui qui raffine et purifie l’argent ; et il purifiera les fils de Levi (Lévi), et les purgera comme l’or et l’argent, afin qu’ils puissent offrir au SEIGNEUR une offrande dans la droiture. » (Mal. 3 : 1-3.) {1TG30: 19.4}

Es. 4 : 4-6 – « Quand le SEIGNEUR aura lavé la saleté des filles de Sion, et aura purgé le sang de Jérusalem du milieu d’elle, par l’esprit de jugement et par l’esprit de l’embrasement. Et le SEIGNEUR créera sur chaque demeure du Mont Sion, et sur ses assemblées, un nuage et une fumée de jour, et la splendeur d’un feu flamboyant de nuit ; car au-dessus de toute la gloire il y aura une protection. Et il y aura un tabernacle pour ombrage de jour contre la chaleur, et un lieu de refuge et d’abri contre la tempête et la pluie.  »

   « Car moi, dit le SEIGNEUR, serai pour elle une muraille de feu tout autour, et Je serai pour gloire au milieu d’elle. » Za. 2 : 5. {1TG30: 20.1}

   Quiconque connaît la Bible peut voir que tous ces évènements sont pré-millénaires. C’est ainsi que cette apostasie actuelle doit engendrer la « branche féconde du SEIGNEUR » ; que les méchants qui sont parmi le peuple de DIEU devront être enlevé du chemin, et les fidèles ceux qui échappent seront les serviteurs de DIEU et récolteront une moisson d‘âmes, de « ceux qui devront être sauvés » ; que le jour de vengeance est déjà au seuil de la maison ; que Ses fidèles parviendront à la jouissance et prendront de l’importance ; que la grandeur et la gloire du mouvement feront que les merveilles du Mouvement de l’Exode et de l’église Chrétienne primitive sembleront insignifiantes. {1TG30: 20.2}

20

   Frères, Sœur, vous préparez-vous à subsister au jour de Sa venue ? Sera-t-il pour vous un jour grand et glorieux ? Où sera-t-il un jour redoutable ? Vous retrouverez-vous à Sa droite ou à sa gauche ? Vous sera-t-il dit : « Venez, vous qui êtes bénis de Mon Père, prenez possession du Royaume qui a été préparez pour vous dès la fondation du monde. » ? Où vous sera-t-il dit : « Retirez-vous de moi, maudits, allez dans le feu éternel qui a été préparez pour le Diable et pour ses anges. » ? Vos vêtements subiront-ils avec succès Son inspection ? Où vous retrouverez-vous jetés dans les ténèbres du dehors, là pour y grincer de vos dents ? {1TG30: 21.1}

   Ce sont des questions solennelles auxquelles chacun de nous doit maintenant répondre pour lui-même. Si nous n’y répondons pas maintenant, alors nous aurons à y répondre en se tenant sans voix devant un DIEU en colère. Puisse chacun de nous être en mesure de dire en ce jour-là : « Voici, c’est notre DIEU ; nous avons attendu pour Lui, et Il nous sauvera, c’est le SEIGNEUR ; nous avons attendu pour Lui, nous nous égayerons et nous nous réjouirons en Son salut. » Es. 25 : 9. {1TG30: 21.2}

21

LA PROFONDEUR DE LA MISÉRICORDE

La profondeur de la Miséricorde!

La miséricorde peut-elle encore m’être réservée?

Mon Dieu peut-il être indulgent dans Sa colère

Moi le chef des pécheurs pourrais-je être épargné?

J’ai longtemps provoqué Sa grâce

J’ai longtemps provoqué Sa face

Je ne prenais pas garde à Ses appels

Je l’ai fait souffrir par de nombreuses chutes

Je me tiens debout là, pour moi

Il montre ses blessures et écarte Ses mains

DIEU est amour, je le sais je le ressens

JÉSUS pleure et m’aime encore.

22

23

 



1

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

   Je lirai dans « Une Vie Meilleure, » en commençant à la page 154, le dernier paragraphe. {1TG31: 2.1}

   V.M. p. 154 : « JÉSUS… désirait  vivement que la grande multitude puisse apprécier la miséricorde et l’affectueuse bonté de DIEU. Pour illustrer leur besoin, et la bonne volonté de DIEU de donner, Il leur présente un enfant qui, ayant faim, demande du pain à son parent terrestre. “Lequel de vous“, dit-il, “qui si son fils demande du pain, lui donnera une pierre ?” Il fait appel à l’affection tendre et naturelle d’un parent pour son enfant, et dit ensuite : “Et si donc, vous qui êtes méchants vous savez donner de beaux cadeaux à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux donnera-t-Il de bonnes choses à ceux qui les Lui demandent.” Aucun homme avec un cœur de père ne se détournerait de son fils qui a faim et qui demande du pain. Penserait-on qu’il est capable de jouer avec son enfant, de le torturer en faisant naître ses espérances uniquement pour le décevoir ?… Et quelqu’un déshonorerait-t-Il DIEU en imaginant qu’Il ne répondra pas aux appels de Ses enfants ? {1TG31: 2.2}

   «… Le Saint-Esprit, le représentant de DIEU, est le plus grand de tous les dons. Toutes les “bonnes choses” sont comprises dans ce don. Le Créateur Lui-même ne peut rien nous donner de plus grand, rien de meilleur… » {1TG31: 2.3}

   Si nous ne croyons pas ce que DIEU nous dit, si nous ne croyons pas ce qu’Il dit être, alors nous Le déshonorons. Il est très désireux de nous faire des dons, mais seulement si nous les voulons. Il est particulièrement désireux de nous donner le don le plus excellent – le don du Saint-Esprit. Naturellement tous les autres dons sont offerts avec ce don. C’est ce don que Salomon a demandé, et il lui fut dispensé tous les autres dons avec. Prions de même pour recevoir ce don excellent. C’est précisément ce que DIEU veut nous donner si nous promettons seulement, de tout notre cœur et honnêtement — d’utiliser le don de la façon que Lui voudrait que nous l’utilisions. {1TG31: 2.4}

2

L’ARBRE GÉNÉALOGIQUE ANCIEN

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 08 MARS 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Passons au onzième chapitre d’Esaïe, et commençons notre étude par le premier verset. {1TG31: 3.1}

Es. 11 : 1 – « Et il sortira une verge du tronc de Jesse, et une Branche grandira de ses racines. »

   Voici un arbre généalogique dans lequel trois personnes sont présentées. Ce verset ne dit pas qui la verge représente ; il ne dit pas qui la Branche représente ; mais il dit bien que le tronc est Jessé, le père du roi David. Naturellement, la verge qui sort du tronc, ne pourrait être personne d’autre que le fils de Jessé — David, le roi de l’ancien Israël. Les versets qui suivent ce verset expliquent que la Branche est le SEIGNEUR Lui-même. Il est donc clair que cet arbre généalogique représente Jessé, David et CHRIST. {1TG31: 3.2}

   Le reste des versets du chapitre concernent CHRIST, Son œuvre et Son Royaume. {1TG31: 3.3}

Es. 11 : 2 – « Et l’Esprit du SEIGNEUR reposera sur lui, l’esprit de sagesse et d’intelligence, l’esprit de conseil et de puissance, l’esprit de connaissance et de crainte du SEIGNEUR. »

   De ce seul don — le don du Saint-Esprit — toute chose

3

dépend. {1TG31: 3.4}

Es. 11 : 3, 4 – « Et Il Lui donnera une intelligence rapide dans la crainte du SEIGNEUR ; et Il ne jugera pas d’après la vue de Ses yeux, et ne reprendra pas selon l’audition de Ses oreilles. Mais Il jugera avec droiture les pauvres, et reprendra avec équité pour les dociles de la terre ; et Il frappera la terre par la verge de Sa bouche, et fera mourir le pervers par le souffle de Ses lèvres. »

   Ces versets, j’en suis sûr, n’ont pas besoin de commentaires sauf pour mentionner que « la verge de Sa bouche » et « le souffle de Ses lèvres » doivent signifier la Parole de Dieu, Sa Vérité. Par conséquent, cette Vérité même que nous écoutons cet après-midi, d’une part tuera ceux qui La rejettent ensemble avec ceux qui Lui désobéissent, mais d’autre part sauvera ceux qui y prennent garde, et qui se soumettent à Ses exigences. L’une des conséquences est aussi naturelle que l’autre. Par exemple, la prédication de l’évangile du CHRIST n’a-t-elle pas sauvé les apôtres, mais en même temps fait Juda se suicider ? Et n’a-t-elle pas sauvé les disciples mais détruit tous les incrédules de Jérusalem en l’an 70 ? {1TG31: 4.1}

   Dans le Royaume prédit ici, non seulement les hommes doivent être en paix avec les hommes, mais les hommes avec les bêtes, et les bêtes avec les bêtes tout autant. La raison invoquée pour expliquer une telle paix est que la terre sera remplie de la connaissance du SEIGNEUR. Donc, la connaissance est ce dont nous avons besoin, et la repousserons-nous maintenant qu’elle est apportée si librement à notre porte ? {1TG31: 4.2}

   Aussitôt que le peuple de DIEU obtiendra cette connaissance du SEIGNEUR, tout aussitôt apparaîtra le royaume. C’est ainsi que tandis que nous apprenons de DIEU et de Sa sagesse,

4

nous amenons en même temps la paix sur terre. Il est donc clair que ceux qui n’ont pas cette connaissance du SEIGNEUR ne peuvent pas devenir citoyens de Son royaume. Combien est-il donc essentiel que nous étudiions pour nous-mêmes ; combien est-il essentiel que nous sachions ce qu’est la Vérité à travers notre expérience personnelle, non pas à travers l’expérience des autres ! {1TG31: 4.3}

Es. 11 : 10 – « Et en ce jour-là, il y aura une racine de Jesse, qui se tiendra comme une bannière des peuples ; les Gentils le rechercheront, et son repos sera glorieux. »

   C’est à dire qu’au jour de la Branche (dans la période Chrétienne), au jour où cet arbre généalogique est achevé, c’est à cette époque que le royaume de paix (l’église purifiée), pour ainsi dire germe du sol. Il tiendra lieu d’enseigne pour les peuples, et les Gentils chercheront en Lui le salut. Il est donc clair que cet arbre généalogique ancien, le Royaume, doit être établi tandis que le temps de grâce dure. En outre, l’endroit où Il doit se tenir (reposer) sera glorieux. Il doit par conséquent avoir Sa propre ligne de démarcation. Il doit être pour le rassemblement des peuples l’arche d’aujourd’hui, comme fut l’arche de Noé en son temps. Ainsi nous sommes ramenés à la même vérité qu’enseignent Ésaïe, chapitre 2, et Michée, chapitre 4 : {1TG31: 5.1}

Es. 11 : 11, 12 – « Et il arrivera en ce jour-là, que le SEIGNEUR mettra encore Sa main une seconde fois pour reprendre le résidu de Son peuple, qui aura été laissé, de l’Assyrie, et de l’Égypte, et de Pathros, et de Cush, et d’Elam, et de Shinear, et de Hamath et des îles de la mer. Et Il érigera une bannière pour les nations, et assemblera les exilés d’Israël, et réunira les dispersés de Juda des quatre coins

5

 de la terre. »

   Le SEIGNEUR doit récupérer le reste (ceux qui sont épargnés) de Son peuple au temps où ce Royaume est établi ; c’est à dire que le Royaume est établi, ensuite ceux qui sont laissés en arrière parmi les païens, ceux qui recherchent l’enseigne, le SEIGNEUR doit les récupérer. Cette deuxième récupération de Son peuple, déclare l’Inspiration, doit se faire aux quatre coins de la terre. La première, comme vous le savez, fut faite en Égypte seulement. {1TG31: 6.1}

Es. 11 : 13-15 – « Et la jalousie d’Éphraïm se retirera, et les adversaires de Juda seront retranchés ; Éphraïm ne sera plus envieux de Juda, et Juda ne contrariera plus Éphraïm. Mais ils voleront sur les épaules des Philistins, vers l’Ouest ; ils pilleront ensemble ceux de l’Est ; ils poseront leur main sur Édom et Moab ; et les enfants d’Ammon leur obéiront. Et le SEIGNEUR détruira complètement la langue de la mer d’Égypte ; et Il secouera Sa main sur le fleuve, de Son vent puissant, et Il le frappera en sept ruisseaux, et fera traverser les hommes à pied sec.  »

   Tous les deux royaumes, Israël (parfois appelé la maison d‘Éphraïm et Juda, doivent être restaurés et réunis dans l’antitype. Ils ne s’envieront ni ne se vexeront jamais plus. Et par Ézéchiel le SEIGNEUR commande : {1TG31: 6.2}

   « Dis-leur : Ainsi dit le Seigneur DIEU : Voici, Je prendrai le bois de Joseph qui est dans la main d’Éphraïm et les tribus d’Israël, ses pareilles, Je les mettrai sur celui-ci, savoir sur le bois de Juda, et les ferai être un seul bois, et ils ne seront qu’un dans Ma main. Et les bois sur lesquels tu auras écrit seront dans ta main, devant leurs yeux. Dis-

6

leur : Ainsi dit le Seigneur DIEU : Voici, Je M’en vais prendre les enfants d’Israël du milieu des païens où ils sont allés ; et Je les rassemblerai de toute part, et les amènerai dans leur pays. Et Je ferai d’eux une seule nation dans le pays, sur les montagnes d’Israël, et un seul roi sera roi pour eux tous ; et ils ne seront plus deux nations, et ne seront plus jamais divisés en deux royaumes. Ils ne se souilleront plus par leurs idoles, ni par leurs détestables choses, ni par tous leurs transgressions ; mais Je les sauverai de toutes leurs demeures dans lesquelles ils ont péché, et Je les nettoierai, ainsi ils seront Mon peuple, et Je serai leur DIEU.  » Éz. 37 : 19-23. {1TG31: 6.3}

   C’est ainsi que « Et dans les jours de ces rois, le DIEU du ciel établira un royaume qui ne sera jamais détruit ; et ce royaume ne sera pas laissé à un autre peuple, mais il [le royaume] brisera en pièces et consumera tous ces royaumes, et il subsistera pour toujours. D’autant que tu as vu, que de la montagne, la pierre a été taillée sans mains, et qu’elle a brisé en pièces, le fer, l’airain, l’argent et l’or. Le grand DIEU a fait connaître au roi ce qui arrivera dorénavant ; et le rêve est certain, et l’interprétation en est sûre. » Da. 2 : 44, 45. {1TG31: 7.1}

   Si le Royaume doit détruire tous ces royaumes, alors Il doit être établi avant que ces royaumes ne soient détruis. La pierre qui est taillée de la « montagne » au temps de ces rois, doit elle-même devenir une grande montagne, et Lui, le Royaume, doit remplir la terre entière (Da. 2 : 35, 45). {1TG31: 7.2}

   Au temps de Moïse le SEIGNEUR ne frappa qu’un seul cours d’eau, la Mer rouge, et qu’une seule nation, l’Égypte. Mais maintenant le

7

SEIGNEUR promet de frapper chaque cours d’eau (tous les « sept ») pour faire en sorte que Son peuple, provenant des quatre coins de la terre, parvient à leurs pays sans pour autant avoir les pieds mouillés. Bien qu’aujourd’hui comme au temps de Moïse une telle chose semble absolument impossible, il est cependant certain que tout comme DIEU l’a rendu possible jadis, Il la rendra possible aussi maintenant. La bataille est celle du SEIGNEUR, la volonté est nôtre. Nous n’avons rien à faire sinon à obéir à Sa voix. C’est notre unique devoir Frère, Sœur. {1TG31: 7.3}

   Il n’y a pas de Vérité Biblique plus claire que celle-ci, et il n’y a aucune vérité qui soit aussi importante en ce temps-ci que cette Vérité. C’est pour ces raisons mêmes que soit elle sauve soit elle détruit – L’accepter c’est avoir tous vos péchés effacés ; La rejeter, c’est pécher contre le Saint-Esprit. « Aujourd’hui si vous entendez Sa voix, n’endurcissez pas votre [cœur] » c’est le conseil de DIEU pour vous et pour moi. Vous savez bien maintenant que cette Vérité est irréfutable. Sondez et voyez par vous-mêmes. {1TG31: 8.1}

Es. 11 : 16 – « Et il y aura une grande route pour le résidu de Son peuple, qui sera resté, de l’Assyrie, comme cela était pour Israël au jour qu’il remonta du pays d’Égypte. »

   Après que les premiers fruits et l’Agneau soient allés sur la Montagne de Sion, il y aura une grande route pour les seconds fruits, pour ceux qui sont encore en « Assyrie », le monde. En d’autres termes, tous les obstacles seront enlevés. Notre foi ne nous conduira pas à l’échec, et notre espoir ne sera pas vain, car DIEU n’a pas abandonné la terre. Lui Qui règle et dirige les étoiles dans leur infaillible course, est capable de nous conduire sains et saufs à notre propre pays. En effet, tout comme pas une d’entre elles ne faillit dans sa course, ainsi pas une promesse de DIEU ne manquera jamais de se matérialiser. Que personne ne vous trompe en ceci. Étudiez verset par verset, mot par mot, lisez, arrêtez et réfléchissez,

8

ne passez pas à la hâte sur cette Vérité indiscutable et très urgente, car comme il en fut au temps du déluge, ainsi en sera-t-il maintenant, dit le SEIGNEUR (Mt. 24 : 37). Les premiers-nés (prémices) qui avaient négligé de mettre le sang sacrificatoire sur le montant de la porte lors du premier exode, le type, périrent. Ainsi l’un des prémices d’aujourd’hui qui néglige de se conformer aux exigences du message pour aujourd’hui, périra aussi certainement par les armes de destruction de l’ange (Ez. 9 : 5, 6). {1TG31: 8.2}

Es. 12 : 1-3 – « En ce jour-là tu diras ô SEIGNEUR, je Te louerai, bien que Tu étais en colère contre moi, Ta colère s’est détournée et Tu m’as consolé. Voici, DIEU est mon salut ; j’aurai confiance, et je n’aurai pas peur ; Car le SEIGNEUR, JÉHOVAH est ma vigueur et mon cantique, et il est aussi devenu mon salut. C’est pourquoi vous puiserez de l’eau avec joie aux puits du salut. »

   « En ce jour-là », c‘est à dire, au temps où Son peuple est rassemblé des quatre coins de la terre, en ce jour-là ils doivent Le glorifier ainsi, parce qu’ils verront clairement que Sa colère a été détournée d’eux. Ils sauront avec certitude qu’Il est leur salut, leur crainte et leur force. Ils boiront donc avec une plus grande joie aux vérités Bibliques fraîchement révélées. {1TG31: 9.1}

Es. 12 : 4 – « Et en ce jour-là vous direz Louez le SEIGNEUR, appelez Son nom, déclarez parmi les peuples Ses œuvres, mentionnez que Son nom est haut élevé. »

   « En ce jour-là », c’est à dire, au temps du rassemblement, ils s’encourageront mutuellement à glorifier le SEIGNEUR, à invoquer Son nom, et à déclarer Ses œuvres parmi les peuples. Ils seront donc de tout cœur et en connaissance de cause en train de faire un travail missionnaire réel et profitable. {1TG31: 9.2}

9

Es. 12 : 5, 6 – « Chantez au SEIGNEUR, car Il a fait d’excellentes choses ; cela est connu dans toute la terre. Écrie-toi et acclame, toi habitant de Sion, car grand est le Seul Saint d’Israël au milieu de toi. »

   Vous ne laisserez certainement rien gêner ou étouffer votre voix maintenant que DIEU vous donne l’ordre de pousser des cris de joie et d’allégresse. {1TG31: 10.1}

   « Voici, un roi régnera avec droiture, et les princes gouverneront avec jugement. Et un homme sera comme un lieu protégé du vent et un abri contre la tempête, comme des ruisseaux d’eau dans un lieu sec, comme l’ombre d’un grand rocher dans un pays épuisé. » Es. 31 : 1, 2. {1TG31: 10.2}

   Non, ce n’est pas ce qu’enseigne un théologien populaire, mais vous admettrez que c’est ce que la Bible enseigne, et nous devons croire en Elle plutôt qu’aux hommes. {1TG31: 10.3}

   Jusqu’à présent la foi en les promesses de DIEU ne nous a pas fait défaut, et pourquoi Le ferait-Il maintenant ? — Jamais. La foi mélangée avec les œuvres amèneront toutes choses en temps convenable. Les adversaires de la Vérité échoueront, mais la Vérité triomphera, et les fidèles avec Elle. {1TG31: 10.4}

   « Or la foi est la substance des choses qu’on espère, l’évidence des choses qu’on ne voit pas. Car par elle, les anciens ont obtenu un bon témoignage. Par la foi nous comprenons que les mondes ont été disposés par la parole de DIEU ; de sorte que les choses qui se voient n’ont pas été faites de choses qui paraissent. {1TG31: 10.5}

   « Par la foi, Abel offrit à DIEU un sacrifice plus excellent que Caïn, par elle, il a obtenu le témoignage qu’il était droit, DIEU rendant témoignage de ses dons ; et par elle étant mort, il parle encore. Par la foi, Énoch a été

10

transporté afin qu’il ne voit pas la mort, et ne fut pas trouvé, parce que DIEU l’avait transporté ; car avant qu’il soit transporté, il avait ce témoignage, qu’il avait satisfait DIEU. Or sans la foi il est impossible de Le satisfaire, car celui qui vient à DIEU doit croire qu’Il est, et qu’Il est le rémunérateur de ceux qui Le cherchent diligemment. {1TG31: 10.6}

   « Par la foi, Noé, étant averti par DIEU des choses qui ne se voyaient pas encore, poussé par la peur, prépara une arche pour le salut de sa maison ; par laquelle il condamna le monde, et devint héritier de la droiture qui est par la foi. Par la foi, Abraham, lorsqu’il a été appelé, obéit, pour aller au lieu qu’il devait ensuite recevoir en héritage, et il partit, ne sachant où il allait. Par la foi, il séjourna dans la terre promise comme dans un pays étranger, demeurant sous des tentes, avec Isaac et Jacob, les héritiers avec lui de la même promesse. Car il attendait la cité qui a des fondements, dont le concepteur et le constructeur est DIEU. {1TG31: 11.1}

   « Par la foi aussi, Sara elle-même, reçut la faculté de concevoir une semence et elle accoucha après qu’elle ait déjà passé l’âge, parce qu’elle jugea fidèle Celui Qui avait promis. C’est pourquoi aussi d’un seul, et qui était comme mort, est né une multitude, aussi nombreuse que les étoiles du ciel, et que le sable qui est sur le rivage de la mer, innombrable. Tous ceux-là sont morts dans la foi, sans avoir reçu les promesses, mais les ayant vues de loin, et en étaient persuadés et les avaient embrassées, et avaient confessé qu’ils étaient étrangers et pèlerins sur la terre. Car ceux qui disent de telles choses déclarent clairement qu’ils cherchent un pays. Et assurément, s’ils s’étaient souvenus de ce pays d’où ils étaient sortis, ils auraient pu avoir l’occasion d’y retourner ; Mais maintenant ils désirent un meilleur pays, c’est-à-dire un céleste ; c’est pourquoi DIEU n’a pas

11

honte d’être appelé leur DIEU ; car Il leur a préparé une cité. {1TG31: 11.2}

   « Par la foi, Abraham, lorsqu’il a été éprouvé, offrit Isaac, et celui qui avait reçu les promesses offrit son seul fils engendré, duquel il avait été dit : Qu’en Isaac ta semence sera appelée ; Ayant considéré que DIEU était capable de le ressusciter, et même des morts ; d’où aussi, en quelque sorte il le reçut. Par la foi, Isaac bénit Jacob et Ésaü en vue des choses à venir. Par la foi, Jacob sur le point de mourir, bénit chacun des fils de Joseph, et adora, s’appuyant sur le bout de son bâton. Par la foi, Joseph, à sa mort, fit mention de la sortie des enfants d’Israël, et donna un commandement concernant ses os. {1TG31: 12.1}

   « Par la foi, Moïse, quand il est né, fut caché pendant trois mois par ses parents, parce qu’ils virent que l’enfant était particulier ; et ils n’eurent pas peur du commandement du roi.  Par la foi, Moïse, quand il est devenu plus âgé, refusa d’être appelé fils de la fille de Pharaon ; Choisissant plutôt d’être dans l’affliction avec le peuple de DIEU, que de jouir pour un temps des délices du péché ; estimant l’opprobre de CHRIST comme de plus grandes richesses que les trésors de l’Égypte, car il regardait vers la récompense de la rémunération. Par la foi, il quitta l’Égypte, sans avoir peur de la colère du roi ; car il tint ferme, comme voyant celui qui est invisible. Par la foi, il célébra la pâque, et l’aspersion du sang, afin que le destructeur des premiers-nés ne les touche pas. {1TG31: 12.2}

   « Par la foi, ils traversèrent la mer Rouge comme par terre sèche ; ce que les Égyptiens essayant de faire, se noyèrent. Par la foi, les murs de Jéricho tombèrent, après qu’ils en eurent fait le tour durant sept jours. Par la foi,

12

Rahab, la prostituée, ne périt pas avec ceux qui n’avaient pas cru,  après qu’elle ait recueilli les espions en paix. {1TG31: 12.3}

   « Et que dirai-je de plus ? Car le temps me manquerait pour parler de Gédéon, et de Barak, et de Samson, et de Jephté, de David aussi, et de Samuel, et des prophètes ; qui par la foi, ont conquis des royaumes, exercèrent la droiture, obtinrent les promesses, fermèrent la gueule des lions, éteignirent la violence du feu, échappèrent au tranchant des épées, de faibles ont été rendus vigoureux, mirent en fuite les armées des étrangers. {1TG31: 13.1}

   « Les femmes reçurent leurs morts revenus à la vie ; et d’autres furent torturés, n’acceptant pas la délivrance, afin qu’ils puissent obtenir une meilleure résurrection ; et d’autres ont été éprouvés par de cruelles moqueries et le fouet, oui, de plus par des liens et par la prison ils furent lapidés, ils furent sciés en deux, ils furent tentés, et furent tués par le tranchant de l’épée, ils errèrent çà et là, vêtus de peaux de brebis et de peaux de chèvres, étant destitués, affligés, tourmentés ; (desquels le monde n’était pas digne), ils errèrent dans les déserts et dans les montagnes, dans les cavernes et dans les grottes de la terre. {1TG31: 13.2}

   « Et tous ceux-là, ayant obtenu un bon témoignage par la foi, n’ont pas reçu la promesse ; DIEU ayant pourvu à quelque chose de meilleur pour nous, afin qu’ainsi ils ne parviennent pas à la perfection sans nous. » Hé. 11 : 1-40. {1TG31: 13.3}

   Maintenant tandis que les enregistrements éternels sont en train de se faire, n’allons-nous pas faire en sorte que nos noms soient inscrits parmi les grands héros de DIEU ? Comment pouvez-vous être perdu éternellement à une heure aussi tardive ? {1TG31: 13.4}

13

LES PÈRES ONT PRÉFÉRÉ LA TROMPERIE

LA GRÂCE EST DONNÉE À LEURS ENFANTS

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 15 MARS 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Nous étudierons le trentième chapitre d’Ésaïe, en commençant par le tout premier verset. {1TG32: 14.1}

   Ici, comme dans d’autres chapitres de la prophétie d’Ésaïe, vous remarquerez qu’une partie du chapitre (dans ce cas, les dix-sept premiers versets) parle des péchés de l’ancien Israël, les pères de l’Israël antitype et de leur perte du pouvoir. Mais le reste du chapitre parle de l’Israël dans les derniers jours, les jours où Israël antitypique accèderont au pouvoir. Considérons maintenant : {1TG32: 14.2}

Es. 30 : 1, 2 – « Malheur, dit le SEIGNEUR, aux enfants rebelles qui prennent conseil, mais non de Moi, qui se mettent sous protection, mais non par Mon esprit, afin d’ajouter péché sur péché ; Qui marchent pour descendre en Égypte, sans avoir interrogé Ma bouche ; afin de se fortifier sous la puissance de Pharaon, et de se confier dans l’ombre de l’Égypte ! »

   Évidemment, le peuple de DIEU, dans ces jours, était coupable de ces péchés. Au lieu de se confier en DIEU pour les délivrer de leurs ennemis, ils mirent leur confiance en Pharaon. Quel faible support sur lequel s’appuyer. Comme résultat, il leur fut clairement dit : {1TG32: 14.3}

14

Es. 30 : 3-7 – « C’est pourquoi la puissance de Pharaon sera votre honte, et la confiance dans l’ombre de l’Égypte, sera votre confusion. Car ses princes étaient à Tsoan et ses ambassadeurs allèrent à Hanès, Ils ont été tous honteux d’un peuple qui ne leur était d’aucun avantage, ni pour secours, ni pour aucun profit, mais une honte, et aussi une infamie. La charge des bêtes du Sud au pays de détresse et d’angoisse, d’où viennent le vieux et le jeune lion, la vipère et le serpent brûlant qui vole ; ils porteront leurs richesses sur le dos des ânons, et leurs trésors sur les bosses des chameaux, vers un peuple qui ne leur sera d’aucun avantage. Car le secours des Égyptiens sera vain et inutile ; c’est pourquoi j’ai crié concernant ceci : Leur puissance est de se tenir tranquilles. »

   Comme vous le savez, c’est exactement ce qui arriva à l’ancien peuple de DIEU. Combien il vaut mieux s’asseoir calmement, pour attendre sur le SEIGNEUR pour de l’aide quand vous êtes impuissants, au lieu de solliciter l’aide de Ses ennemis ! {1TG32: 15.1}

Es. 30 : 8 – « Maintenant va, écris-le en leur présence sur un tableau, et inscris-le dans un livre, afin que cela puisse être pour le temps à venir, pour toujours et toujours ; »

   C’est vrai, ils ont tué les prophètes parce qu’ils avertissaient le peuple de leur péché, mais DIEU a décrété que les écrits des prophètes contre les péchés existants doivent demeurés intacts pour être lus comme des leçons pratiques par les générations qui devaient survenir par la suite. Le peuple de DIEU d’aujourd’hui, par conséquent, n’a aucune excuse à répéter les erreurs de leurs prédécesseurs. Toutefois s’ils répètent les péchés de ceux qui ont existé avant eux, alors, leur culpabilité amènera sur eux-mêmes de plus grands malheurs que ceux qui s’abattirent sur les Juifs. Et si personne ne peut nier que les prophéties d’Ésaïe contre les Juifs furent accomplies, qui donc peut oser dire qu’elles ne vont pas s’accomplir

15

contre nous si nous échouons comme ils échouèrent ? {1TG32: 15.2}

Es. 30 : 9, 10 – « Que c’est ici un peuple rebelle, des enfants menteurs, des enfants qui ne veulent pas entendre la loi du SEIGNEUR ; Qui disent aux voyants : Ne voyez pas, et aux prophètes Ne nous prophétisez pas des choses droites, dites-nous des choses agréables, prophétisez des tromperies. »

   En tuant les prophètes pour leur franc parler, l’ancien peuple de DIEU disait en effet : Prophétisez-nous des tromperies, dites-nous des choses flatteuses, nous ne voulons pas connaître la vérité nous concernant. Ces choses existent-elles toujours par nous ? — Laissez-moi vous raconter un incident qui répondra rapidement à cette question. {1TG32: 16.1}

   Pas plus tard que l’autre jour, j’ai reçu de la part d’un frère ministre une lettre écrite très poliment, dans laquelle il exprime sincèrement son opinion sur notre littérature. Il a très solidement expliqué que tout ce qu’il a contre elle, c‘est que nous y citons les péchés et les erreurs que commettent les dirigeants d’église. Si vous les aimez, il a dit, vous ne direz que du bien d’eux. {1TG32: 16.2}

   J’apprécie la sincérité de ce frère dans cette affaire, mais je n’apprécie pas le jugement qu’il en fait. S’il veut bien réexaminer la littérature, je suis sûr qu’il découvrirait que nous n’avions dit que seulement ce que disent les Écritures sur le sujet pour notre temps. Par conséquent, son contenu en réalité n’est pas dirigé contre nous, mais contre DIEU Lui-même ! {1TG32: 16.3}

   Notre affaire, Frère et Sœur, n’est pas de trouver à redire contre les pasteurs ou les laïques, mais c’est d’amener sans mentir à la lumière ce que les Écritures a à dire au peuple d’aujourd’hui. Nous ne pouvons faire autrement, (car) Dieu nous aide. La responsabilité d’Ézéchiel est notre responsabilité. {1TG32: 16.4}

16

   « Quand je dirai au méchant : Tu mourras assurément ; et que tu ne l’auras pas averti, et que tu ne lui auras pas parlé pour avertir le méchant de son mauvais chemin, afin de sauver sa vie ; ce méchant-là mourra dans son iniquité ; mais je redemanderai son sang de ta main. » Éz. 3 : 18. {1TG32: 17.1}

   Lorsque les Juifs trouvèrent à redire contre les prophètes  parce qu’ils parlaient des péchés dans lesquels les prêtes se complaisaient, ils dirent en réalité : {1TG32: 17.2}

Es. 30 : 11 – « Sortez du chemin, détournez-vous du sentier, faites cesser le Seul Saint d’Israël de devant nous. »

   L’aveuglement spirituel c’est une chose cruelle, ses victimes ne peuvent guère être amenées à voir leurs péchés ou la justice de DIEU. Ils interprètent et appliquent mal tout ce qui est prévu pour leur propre bien. {1TG32: 17.3}

Es. 30 : 12, 13 – « C’est pourquoi, ainsi dit le Seul Saint d’Israël : Parce que vous méprisez cette parole, et que vous vous confiez dans l’oppression et dans la perversité, et que vous vous appuyez dessus ; À cause de cela, cette iniquité sera pour vous comme une brèche prête à tomber, un renflement dans un mur élevé, et qui s’écroule tout à coup, en un moment. »

   Si les yeux spirituels de l’ancien peuple de DIEU pouvaient si possible s’ouvrir, s’ils pouvaient voir que leurs péchés minaient la fondation sur laquelle ils se tenaient, ils n’auraient pas craché aux visages des prophètes parce qu’ils les avertissaient de leur condition critique. Certes non. Plutôt ils auraient accueilli les prophètes. {1TG32: 17.4}

Es. 30 : 14 – « Et il se brisera comme on brise en morceaux le vase du potier, il ne l’épargnera pas si bien qu’on ne trouvera pas un

17

tesson pour prendre du feu au foyer, ou pour puiser de l’eau d’une fosse. »

   Qui ose nier que leur royaume tomba ainsi ? Toutes ces choses survinrent sur eux seulement parce qu’ils refusèrent d’écouter les prophètes. {1TG32: 18.1}

Es. 30 : 15-18 – « Car ainsi dit le Seigneur DIEU, le Seul Saint d’Israël : En revenant et en prenant du repos vous serez sauvés ; dans la tranquillité et dans la confiance sera votre puissance ; mais vous ne le voulez pas. Et vous avez dit : Non ; car nous nous enfuirons sur des chevaux ; c’est pourquoi vous vous enfuirez ; et : Nous monterons sur des chevaux rapides ; c’est pourquoi ceux qui vous poursuivront seront rapides. Mille s’enfuiront à la réprimande d’un seul ; à la réprimande de cinq, vous vous enfuirez, jusqu’à ce que vous restiez comme une balise au sommet d’une montagne, comme une bannière sur une colline. Et c’est pourquoi le SEIGNEUR attendra, afin qu’Il puisse vous faire grâce, et ainsi Il sera exalté, afin qu’Il puisse user de miséricorde envers vous ; car le SEIGNEUR est un DIEU de jugement : bénis sont tous ceux qui L’attendent. »

   Parce qu’il n’avait rien qui pouvait être fait pour sauver nos ancêtres de la honte, le SEIGNEUR permit aux nations de battre Son peuple et de les disperser aux quatre vents. Néanmoins, Il a laissé une promesse qu’Il attendrait jusqu’à ce qu’ils, en tant que peuple, aient passé leur période de prodigalité, jusqu’à ce qu’ils, en tant qu’individu, découvrent leurs erreurs et qu’ils donnent au SEIGNEUR l’opportunité de leur dévoiler Sa grâce. Ceux qui L’attendent vont avec certitude recevoir Ses bénédictions. {1TG32: 18.2}

   Avec le dix-huitième verset vient la ligne de démarcation entre le rapport de l’ancien peuple de DIEU et la prévision du futur de Son peuple dans les derniers jours. Jusqu’à ce point c’est le rapport du premier ; maintenant, concernant les promesses faites de ce dernier, nous lisons : {1TG32: 18.3}

18

Es. 30 : 19 – « Car le peuple demeurera dans Sion à Jérusalem tu ne pleureras plus Il te fera extrêmement grâce au son de ton pleur ; quand Il l’entendra, Il te répondra. »

   Quelle est la raison qui fait que DIEU attend si patiemment ? Et pourquoi a-t-Il promis si abondamment Sa grâce à Son peuple ? — Parce qu’Il est déterminé à ce qu’ils demeurent à Sion, à Jérusalem. Son but c’est de les ramener là-bas et de leur donner du repos. Son objectif c’est de mettre fin à leurs pleurs, d’écouter leurs prières et de subvenir à leurs besoins. {1TG32: 19.1}

   C’est ainsi qu’alors que l’ancien peuple de DIEU subissait la destruction, la punition et la désolation, nous maintenant, faisons face à la restauration, la pitié et la grâce. Aujourd’hui, nous avons la même promesse que le peuple avait au temps de Moïse — oui, plus grande. {1TG32: 19.2}

Es. 30 : 20 – « Et bien que le SEIGNEUR vous donnera le pain d’adversité et l’eau d’affliction, malgré tout tes instituteurs ne seront plus poussés dans un coin, mais tes yeux verront tes instituteurs. »

   Bien que DIEU permette anciennement que les enseignants des peuples (leurs prophètes) soient mis dans un coin, mal traité et massacrés, Il ne le permettra plus. Les yeux de Son peuple verront leurs enseignants choisis par Dieu alors qu’ils sont amenés en avant-plan. {1TG32: 19.3}

Es. 30 : 21 – « Et tes oreilles entendront une parole derrière toi, disant : C’est ici le chemin, marchez-y, quand vous irez à main droite, ou quand vous irez à gauche»

   Par conséquent, ce n’est pas la peine qu’aucun de nous aillent de travers. Il n’y a aucune excuse à faire des erreurs que nous ne devrions pas faire. {1TG32: 19.4}

19

Es. 30 : 22 – « Vous déshonorerez aussi le plaqué d’argent de tes images taillées, et les ornements de tes statues d’or fondu ; tu les jetteras loin, comme une serviette menstruelle, et tu lui diras Retire-toi d’ici. »

   Non, le peuple fidèle de DIEU ne s’attachera à aucune chose qui déplait le SEIGNEUR. Non seulement ils vont jeter toutes choses idolâtres, mais en réalité, ils vont les haïr. {1TG32: 20.1}

Es. 30 : 23 – « Alors il donnera la pluie à ta semence de laquelle tu auras semé le sol ; et le pain du revenu de la terre sera onctueux et abondant ; en ce jour-là, ton bétail se nourrira dans de vastes pâturages. »

   Lorsque nous nous conformons à toutes les exigences de DIEU, c’est alors que nous prospérons. C’est alors que celui qui dévore sera réprimandé, et que les malédictions prononcées sur nous seront retenues. Nous devrions par conséquent réaliser maintenant que la prospérité ne dépend pas seulement de l’habileté de quelqu’un, mais qu’elle dépend même plus de l’approbation de DIEU sur les actions d’une personne. {1TG32: 20.2}

Es. 30 : 24 – « Les bœufs ainsi que les ânons, qui labourent la terre, mangeront le pur fourrage, qui aura été vanné avec la pelle et le van. »

   Si nos troupeaux doivent avoir une nourriture saine, donc combien il est même plus important pour nous d’avoir une nourriture spirituelle qui est vannée par l’Esprit de Vérité. C’est ce qu’ils auront. {1TG32: 20.3}

Es. 30 : 25 – « Et sur toute haute montagne, et sur toute colline élevée, il y aura des rivières et des courants d’eau, au jour du grand carnage, lorsque les tours tomberont. »

20

   Il est évident que lorsque les eaux du salut de DIEU couvriront la terre — même jusqu’au sommet des montagnes, si l’on peut dire ainsi — puis, les tours gardées (les pupitres), que les gens ont construites de leur propre initiative, tomberont. Sans aucun doute, le jour du massacre c’est le grand et redoutable jour du SEIGNEUR. Donc, nous sommes encore face à face avec la réalité que la Vérité fait l’une de ces deux choses : si elle ne peut sauver, elle détruit. {1TG32: 21.1}

   Cette Vérité que vous écoutez aujourd’hui, en vérité, se répandra dans le monde comme le feu se répand dans le chaume. Qu’importe qui essayera d’arrêter la Vérité de Dieu, je sais que de tels personnes trébucheront et tomberont et ne seront plus trouvées, mais la Vérité couvrira toute la terre. {1TG32: 21.2}

Es. 30 : 26 – « De plus la lumière de la lune sera comme la lumière du soleil, et la lumière du soleil sera sept fois plus, pareille à la lumière de sept jours, au jour où le SEIGNEUR aura bandé la plaie de Son peuple, et aura guéri le coup de leur blessure. »

   Si cela n’était pas une figure de style, si le soleil devait en réalité devenir sept fois plus chaud qu’il ne l’est, alors cela voudrait dire que la terre elle-même s’enflammerait. Il est évident que le soleil, dans ce contexte est utilisé symboliquement pour illustrer que la lumière de la Parole de DIEU, alors qu’Il est maintenant en train de panser la « blessure de Son peuple, » doit augmenter sept fois plus — toute la lumière qu’elle contient éclatera sur la terre comme le fait le soleil après un jour nuageux. De plus, la lune (l’église), l’agent qui reflète les rayons du soleil sur les endroits sombres de la terre, va, comme résultat, accommoder le peuple, non un peu qu’elle l’ait fait jusqu’ici, mais parfaitement. Nous voyons déjà la lumière de la Parole de DIEU s’accroître de plus en plus avec chaque semaine qui passe. {1TG32: 21.3}

Es. 30 : 27 – « Voici, le nom du SEIGNEUR vient

21

de loin, Sa colère brûle, dont le poids en est accablant ; Ses lèvres sont remplies d’indignation, et Sa langue est comme un feu dévorant. »

   Regarde ! Ordonne le SEIGNEUR, le dévoilement de ces prophéties n’indique qu’une chose : nous approchons  le grand et redoutable jour du SEIGNEUR, le jour où il n’y aura qu’un seul DIEU et Son nom sera unique. {1TG32: 22.1}

Es. 30 : 28 – « Et Son haleine, comme un torrent débordant, qui atteint jusqu’au milieu du cou, pour passer au crible les nations avec le crible de vanité, et il y aura aux mâchoires des peuples un frein qui les fera s’égarer. »

   Le souffle du SEIGNEUR, Sa Parole écrite s’élèvera (la Vérité révélée accroîtra) de plus en plus haut jusqu’à ce qu’Elle atteigne le « milieu du cou », pour ainsi dire, pour cribler les nations. Ceux qui sont vains tomberont, mais les humbles ceux qui attendent le SEIGNEUR, resteront debout. {1TG32: 22.2}

Es. 30 : 29 – « Vous aurez un cantique comme dans la nuit où l’on célèbre une fête solennelle ; et joie au cœur, telle qu’à celui qui va avec une flûte pour venir à la montagne du SEIGNEUR, vers le Puissant d’Israël. »

   Oui, ceux qui rejettent la Parole de DIEU peuvent se lamenter et grincer des dents dans les ténèbres du dehors, mais ceux qui obéissent, ceux qui attendent le SEIGNEUR, chanteront comme quand une fête solennelle est célébrée, et joueront de la flûte pour ainsi dire, « pour venir à la montagne [le royaume] du SEIGNEUR.» {1TG32: 22.3}

Es. 30 : 30 – « Et le SEIGNEUR fera entendre la gloire de Sa voix, et montrera où aura asséné Son bras dans l’indignation de sa colère, avec une flamme d’un feu dévorant, avec dispersion, et tempête et grêlons. »

22

   DIEU est sur le point de manifester Sa puissance et de justifier Sa cause. Les jours de Son silence sont presque passés. {1TG32: 23.1}

Es. 30 : 31-33 – « Car par la voix du SEIGNEUR, l’Assyrien sera battu, [lui] qui frappait du bâton. Et partout où passera le bâton préposé que le SEIGNEUR lui assènera, cela sera avec tambourins et harpes ; et avec lequel Il combattra dans des batailles agitées. Car Tophet est désigné depuis longtemps ; oui, pour le roi il est préparé; Il l’a faite profonde et large, son bûcher est du feu, et beaucoup de bois ; le souffle du SEIGNEUR, comme un torrent de soufre, l’allume. »

   Si le peuple de DIEU des temps anciens avait cru ce que les prophètes leur avaient dit, quelle différence cela aurait fait ! Leurs erreurs doivent maintenant devenir notre connaissance, nos pierres de gué pour échapper (à la destruction). {1TG32: 23.2}

   « C’est pourquoi, frères saints, participants à l’appel céleste, considérez l’Apôtre et le Grand Prêtre de notre profession, CHRIST JÉSUS, Qui a été fidèle à Celui qui L’a assigné, comme Moïse aussi était fidèle dans toute sa maison.  Craignons donc, de peur qu’une promesse nous soit laissée d’entrer dans Son repos, que quelqu’un d’entre vous paraisse ne pas l’atteindre. Car l’évangile nous a été prêché, aussi bien qu’à eux ; mais la Parole de la prédication ne leur a en rien profité, n’étant pas mêlée avec la foi en ceux qui L’entendirent.  Il [DIEU] détermine de nouveau un certain jour, disant par David : Aujourd’hui, si longtemps après, comme il est dit : Aujourd’hui si vous entendez Sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs. » Hé. 3 : 1, 2 ; 4 : 1, 2, 7. {1TG32: 23.3}

   Nos ancêtres ont préféré la tromperie. Nous devons donc, maintenant répondre joyeusement à l’appel de la Miséricorde, et ainsi obtenir la grâce. {1TG32: 23.4}

23

24



UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

Nos Besoins Satisfaits.

   Je lirai dans « Heureux Ceux Qui », à la page 108, en commençant au deuxième paragraphe. {1TG33: 2.1}

   HCQ 108.2 « Chaque promesse de la Parole de DIEU repose sur un serment de JÉHOVAH et nous invite à la prière. Mais quelle que soit la bénédiction dont nous ayons besoin, c’est notre privilège de la demander par l’intermédiaire de JÉSUS. Simplement, comme le ferait un enfant, nous pouvons dire au SEIGNEUR précisément ce qu’il nous faut. Nous pouvons Lui exprimer nos besoins temporels : la nourriture et le vêtement, aussi bien que nos besoins spirituels, qui sont le pain de vie et le vêtement de la justice du CHRIST. Votre Père céleste sachant que tout cela vous est nécessaire vous invite à les Lui demander. C’est à travers le nom de JÉSUS que chaque bénédiction est reçue. DIEU honorera ce nom et pourvoira à vos besoins en puisant dans les richesses de Sa libéralité. » {1TG33: 2.2}

    Résumons ce pour quoi nous devrions prier cet après-midi. Nous devrions prier pour avoir une foi solide dans l’assurance que quelles que soient les bénédictions spirituelles ou temporelles dont nous avons besoin, c’est notre privilège d’aller au SEIGNEUR avec la simplicité d’un enfant et de réclamer ces bénédictions dans le nom de JÉSUS. Nous devrions prier pour avoir de l’aide pour prendre DIEU au mot ; prier pour que nous comprenions exactement ce qu’Il dit, quand Il promet d’honorer le nom de JÉSUS et de pourvoir à nos besoins en puisant dans les richesses de Sa libéralité. {1TG33: 2.3}

 

2

LA DISPERSION, LE TEMPS ET LA DÉLIVRANCE

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 22 MARS 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Cet après-midi, nous allons étudier les chapitres 31 et 32 d’Ésaïe. Dans ces chapitres nous verrons la cause de la captivité de Sion par les Gentils, la limite de leur temps, la délivrance de l’Israël antitypique. {1TG33: 3.1}

Es. 31 : 1-4 – « Malheur à ceux qui descendent en Égypte pour chercher du secours, qui s’appuient sur les chevaux, et qui se confient dans les chariots, parce qu’ils sont nombreux ; et dans les cavaliers, parce qu’ils sont bien forts ; mais ils ne regardent pas au Seul Saint d’Israël, ni ne recherchent le SEIGNEUR ! Cependant Lui aussi est sage, et fera venir le mal et ne révoquera pas Ses paroles ; mais Il s’élèvera contre la maison de ceux qui font le mal et contre le secours de ceux qui exercent l’iniquité. Or les Égyptiens sont des hommes et non pas Dieu ; et leurs chevaux ne sont que chair, et non pas Esprit. Quand le SEIGNEUR étendra Sa main, celui qui aide tombera, et celui qui est aidé tombera aussi, et tous ensemble tomberont. Car ainsi m’a parlé le SEIGNEUR Comme le lion, et le lionceau rugissant sur sa proie, quand un grand nombre de bergers est appelé contre lui, il n’est pas effrayé par leur voix, et ne s’abaisse pas à leur bruit ainsi descendra le SEIGNEUR des armées pour combattre sur le Mont Sion et sur sa colline. »

   Bien que le SEIGNEUR permette que Son ancien royaume

3

soit pris par les Gentils, ce texte de l’Écriture montre qu’Il va bientôt les délivrer. Non seulement Il va délivrer Son peuple et le Mont Sion mais Il va également les défendre. {1TG33: 3.2}

Es. 31 : 5, 6 – « Comme les oiseaux volant, ainsi le SEIGNEUR des armées défendra Jérusalem ; en la défendant ainsi Il la délivrera ; et en passant Il la préservera. Tournez-vous vers Celui de Qui les enfants d’Israël se sont si profondément révoltés. »

   Le moment de leur délivrance étant maintenant venu, le SEIGNEUR plaide avec Son peuple pour qu’il retourne à Lui — pour qu’il se réforme. {1TG33: 4.1}

Es. 31 : 7 – « Car, en ce jour-là, chacun rejettera ses idoles d’argent et ses idoles d’or, que vos propres mains ont faites pour pécher. »

  Pour retourner à Lui, explique-t-Il, c’est rejeter toutes les idoles. Quand un tel grand mouvement de réveil et de réforme aura lieu parmi le peuple de DIEU, Il continue : {1TG33: 4.2}

Es. 31 : 8, 9 – « Et l’Assyrien tombera par l’épée, non pas celle d’un homme puissant ; et l’épée, non d’un homme vil, le dévorera ; mais il fuira devant l’épée, et ses jeunes hommes seront mis en déroute. Et de frayeur il passera vers sa forteresse, et ses princes seront terrifiés à la vue de la bannière, dit le SEIGNEUR, lequel a Son feu dans Sion et Sa fournaise dans Jérusalem. »

   À cause de l’idolâtrie, il fut permis aux Assyriens de prendre l’ancien peuple de DIEU et leur agréable pays. Et il sera aussi certain que l’Assyrien contrôlera le pays aussi longtemps que le peuple de DIEU continuera dans l’idolâtrie. Mais, dès que toutes les idoles seront rejetées, oui dès que le grand mouvement de réveil et de réforme aura lieu

4

dans les cœurs du peuple, alors l’Assyrien (le pouvoir qui gouverne maintenant) tombera certainement et le peuple de DIEU aussi certainement retournera à Lui simplement. L’Assyrien ainsi tombera non sous l’épée d’un puissant homme, non par le moyen d’un homme mais « par la voix du SEIGNEUR, l’Assyrien sera battu, lequel frappait avec un bâton. » (Es. 30 : 31.) {1TG33: 4.3}

Es. 32 : 1-8 – « Voici, un roi régnera avec droiture, et les princes gouverneront avec [juste] jugement. Et un homme sera comme un lieu protégé du vent et un abri contre la tempête, comme des ruisseaux d’eau dans un lieu sec, comme l’ombre d’un grand rocher dans un pays épuisé. Et les yeux de ceux qui voient ne seront plus obscurcis, et les oreilles de ceux qui entendent prêteront attention. Et le cœur des hommes irréfléchis comprendra la connaissance, et la langue des bègues sera prompte à parler distinctement.

    « La personne vile ne sera plus appelée libérale, et on ne dira plus l’avare être généreux. Car la personne vile dira des vilenies, et son cœur commettra l’iniquité, pour pratiquer l’hypocrisie, et pour proférer l’erreur contre le SEIGNEUR, pour rendre vide l’âme de l’affamé, et pour faire tarir la boisson à celui qui a soif. Les instruments de l’avare sont diaboliques ; il trame des inventions perverses pour détruire les pauvres par des paroles mensongères, même quand le nécessiteux parle droitement. Mais le libéral projette des choses de libéralités, et il se maintiendra pour user de libéralités. »

   Se tournant encore vers Son ancien peuple, l’Inspiration déclare que bien que leur royaume fut condamné à tomber, cependant un jour un roi régnera en justice et des princes gouverneront avec droiture ; que dans ce jour un homme sera comme un abri, comme un courant d’eau dans un lieu desséché, et comme l’ombre d’un grand rocher dans une terre altérée (Es. 32 : 2) ; que bien que le peuple était spirituellement aveugle et ne pouvait pas voir, cependant il y vient bientôt

5

où ceux qui ont des yeux verront un jour clairement, et ceux qui ont des oreilles entendront distinctement ; que le cœur des hommes irréfléchis comprendra alors la connaissance et que la langue de celui qui balbutie sera prête à parler d’un trait ; que l’insensé sera reconnu comme tel, et le fourbe ne sera plus appelé magnanime ; que les insensés et les hypocrites seront connu comme ceux qui disent des faussetés contre le SEIGNEUR, qui s’efforcent de tromper l’âme qui a spirituellement faim et soif ; que d’un autre côté, le fourbe sera vu comme celui qui forme de méchants desseins pour appauvrir davantage le pauvre (Es. 32 : 7). {1TG33: 5.1}

Es. 32 : 9-14 – « Levez-vous, femmes qui êtes à votre aise, écoutez Ma voix, vous filles insouciantes, prêtez l’oreille à Mon propos. Vous serez tourmentées beaucoup de jours et d’années, vous femmes insouciantes ; car la vendange manquera, la récolte ne viendra pas. Tremblez, vous qui êtes à votre aise ; soyez tourmentées, vous insouciantes ; Déshabillez-vous, mettez-vous nues, et ceignez le sac sur vos reins.

   « Ils se lamenteront pour les mamelles, pour les champs agréables, pour les vignes fertiles. Les épines et les ronces monteront sur la terre de Mon peuple, oui, sur toutes les maisons où il y a de la joie dans la cité joyeuse. Car les palais seront abandonnés ; la multitude de la ville sera délaissée ; les forteresses et les tours seront des repaires pour toujours, la joie des ânes sauvages, un pâturage des troupeaux. »

   Les « femmes » dont il est fait référence ici sont sans aucun doute « Ohola » et « Oholiba » (Éz. 23) les noms figurés de Juda et d’Israël. Ici est décrit leur dispersion parmi les Gentils, le châtiment qu’elles devaient recevoir. {1TG33: 6.1}

Es. 32 : 15 – « Jusqu’à ce que l’esprit soit versé sur nous

6

d’en haut, et que le désert devienne un champ fertile, et que le champ fertile soit réputé comme une forêt. »

   Ici il nous est dit que le peuple sera parmi les Gentils et que le pays restera désolé jusqu’à ce que l’Esprit soit déversé sur eux d’en haut. Alors ils retourneront. {1TG33: 7.1}

   Maintenant, nous avons déjà vu la raison de la dispersion du peuple et que l’effusion de l’Esprit marque la délivrance du peuple. Oui, leur pays ne sera plus alors en captivité, ni leur maison désolée. Le désert même deviendra un verger et le verger se changera en forêt, il y aura alors une abondante moisson d’âmes. {1TG33: 7.2}

Es. 32 : 16-20 – « Alors le jugement demeurera dans le désert, et la droiture restera dans le champ fertile. Et l’œuvre de droiture sera la paix, et l’effet de la droiture sera tranquillité et quiétude pour toujours. Et Mon peuple demeurera dans une paisible habitation, et dans des demeures sûres et dans de tranquilles lieux de repos. Quand il grêlera, cela tombera sur la forêt, et la ville sera abaissée dans un lieu bas. Bénis êtes-vous qui semez près de toutes les eaux, qui envoyez-là les pieds du bœuf et de l’âne. »

   Maintenant qu’avons nous appris de ces deux chapitres d’Ésaïe ? En réalité nous avons eu un résumé des sujets traités dans les chapitres précédents. Maintenant de façon même plus vivante qu’avant nous voyons que l’idolâtrie de l’ancien Israël força DIEU à permettre qu’ils soient dominés par les Assyriens. Il est cependant bien capable de les délivrer une fois que Son peuple entendra Son appel et rejettera leurs idoles ; quand il retournera à nouveau au SEIGNEUR, lorsque ce grand mouvement de réveil et de réforme réclamé dans ce chapitre sera finalement effectué. C’est ainsi que

7

« par la voix du SEIGNEUR, l’Assyrien sera battu, lequel frappait avec un bâton. » Es. 30 : 31. Dorénavant un Roi régnera avec droiture. Alors les insensés et les hypocrites seront traités comme tels. En ce jour-là, il y aura une grande et glorieuse moisson d’âmes. Maintenant que nous voyons clairement l’époque, le besoin et la délivrance, hâtons, Frères et Sœurs, ce jour en nous séparant de toutes nos idoles et en tournant pleinement et sans réserve nos cœurs vers notre DIEU. {1TG33: 7.3}

8

 

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

Venez À Dieu Comme Des Petits Enfants.

   Cet après-midi, nous continuerons notre lecture de « Une Vie Meilleure ». Nous débuterons où nous nous sommes arrêtés la semaine dernière, à la page 155. {1TG34: 9.1}

   V.M. p. 155 – « Mais n’oubliez pas qu’en venant à DIEU comme à un père, vous reconnaissez, votre relation avec Lui comme la relation d’un enfant avec son père. Vous ne vous confiez pas seulement dans Sa bonté, mais en toutes choses vous accepter de faire Sa volonté, sachant que Son amour ne change pas. Vous vous donnez à Son œuvre. C’était à ceux à qui, il avait ordonné de chercher premièrement le royaume de DIEU et Sa justice que JÉSUS a fait la promesse, ”Demandez et l’on vous donnera.”  {1TG34: 9.2}

   « Les dons de Celui qui a tout pouvoir dans les cieux et sur la terre sont en réserves aux enfants de DIEU. Des dons si précieux qu’ils nous parviennent au travers du sacrifice coûteux du sang du Rédempteur, répondant aux besoins les plus profonds et les plus ardents du cœur. Ces dons qui durent comme l’éternité, seront le joyeux partage de tous ceux qui viennent au Père comme des petits enfants. Approprions-nous des promesses de DIEU ; présentons-les Lui comme étant Ses propres paroles, et vous recevrez une joie parfaite. » {1TG34: 9.3}

   Prions afin de réaliser que notre relation avec DIEU est comme la relation d’un enfant avec ses parents ; afin de nous confier en Dieu en toutes choses comme un enfant se confie en ses parents ; afin de savoir que si nous nous donnons entièrement pour faire Sa volonté et Son œuvre, alors nous pourrions demander et recevoir ; et connaître qu’Il a en réserve pour nous des dons pour satisfaire les besoins les plus profonds et les plus ardents du cœur, des dons qui durent comme l’éternité ; et que si seulement nous allons à Lui comme des petits enfants et Le prenons au mot, toutes ces promesses dans Sa Parole seront nôtre. {1TG34: 9.4}

9

LE BUTIN DE CELLE QUI DÉVASTE

ENLEVÉ PAR LE BOITEUX ET LE FAIBLE

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 29 MARS 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Ce sujet se trouve dans Ésaïe 33. Nous débuterons notre étude avec : {1TG34: 10.1}

Es. 33 : 1 – « Malheur à toi qui dévastes et tu n’as pas été dévasté, et agis traîtreusement, et envers qui on n’a pas agi traîtreusement ! Quand tu auras fini de dévaster, tu seras dévasté ; et quand tu auras terminé d’agir traîtreusement, on agira traîtreusement avec toi. »

   En prenant en compte ce qui suit dans ce chapitre et dans les deux autres chapitres (car les chapitres 34 et 35 font partie du sujet qui est traité dans le chapitre 33), il devient clair que celui sur qui la « malédiction » est prononcée c’est l’église avant « le grand et redoutable jour du SEIGNEUR » ; le jour où les pécheurs en Sion périssent, le jour où les repentants sont récompensés, — « le jour de la vengeance du SEIGNEUR, et l’année des rétributions, pour la cause de Sion. » Es. 34 : 8. {1TG34: 10.2}

   L’église est particulièrement mise en lumière par le fait que, contrairement à l’Église de l’Ancien Testament, elle dépouille, mais n’a pas été dépouillée ; qu’elle agit avec traîtrise alors qu’elle-même n’a pas été traitée ainsi. Toutefois, l’Inspiration continue

10

à prévoir un renversement de situation : l’église sera dépouillé et sera traitée avec traîtrise. Toutefois, les fidèles de DIEU en son sein, trouveront grâce, car ils plaident : {1TG34: 10.3}

Es. 33 : 2 – « Ô SEIGNEUR, use de grâce envers nous ; nous T’avons attendu : Que Tu sois leur bras chaque matin, notre salut aussi au temps de la difficulté. »

   Ce verset montre que pendant que l’annonce du malheur (Es. 33 : 1) se fait, au même moment une réforme profondément enracinés a lieu parmi le peuple de DIEU qui recherche la Vérité. Ils ne prient pas pour eux seulement, mais aussi pour leurs frères. Ils réalisent pleinement qu’ils approchent le temps de détresse et leur espoir se fonde sur le fait qu’ils ont attendu le SEIGNEUR. La puissance de DIEU sera ressentie sur toute la terre : {1TG34: 11.1}

Es. 33 : 3 – « Au bruit du tumulte, les peuples s’enfuient ; quand Tu T’es élevé, les nations ont été dispersées. »

  Ce verset révèle que lorsque DIEU manifeste Sa puissance par Son peuple, le monde ressentira son effet. {1TG34: 11.2}

Es. 33 : 4 – « Et votre butin sera ramassé comme un amas de chenilles ; on se ruera sur eux, comme se ruent ça et là, les sauterelles. »

   Le butin que l’église a acquis, Il le rassemble comme la sauterelle rassemble. Puis il sera dit : {1TG34: 11.3}

Es. 33 : 5 – « Le SEIGNEUR est exalté ; car Il demeure en haut : Il a rempli Sion de jugement et de justice. »

11

   Lorsque ces choses auront lieu, alors Sion (l’église purifiée) sera remplie de jugement et de justice. De plus, ceux qui sont fidèles à DIEU ont cette assurance : {1TG34: 12.1}

Es. 33 : 6 – « Et la sagesse et la connaissance seront la stabilité de ton temps, et la puissance du salut : la crainte du SEIGNEUR est Son trésor. »

   Mais concernant les puissants parmi ceux qui ne se sont pas repentis, l’Inspiration déclare : {1TG34: 12.2}

Es. 33 : 7 – « Voici, leurs plus vaillants crieront dehors ; les ambassadeurs de paix pleureront amèrement. »

   Ici, nous voyons que ceux qui proclament la paix au lieu du jour de DIEU, « pleureront amèrement ». {1TG34: 12.3}

Es. 33 : 8 – « Les grandes routes gisent dévastées ; les passants ne passent plus ; il a rompu l’alliance, il a méprisé les villes, il n’a d’égard pour personne. »

   Dans le langage d’aujourd’hui, ce verset se lirait : les routes des missionnaires sont désertes, le missionnaire lui-même ne passe plus sur ces routes ; il a rompu son contact ; il a méprisé les villes ; il n’a d’égard pour personne. {1TG34: 12.4}

Es. 33 : 9 – « La terre est en deuil et languit ; le Liban est honteux et abattu ; Saron est comme un désert ; et Basan et Carmel font tomber leurs fruits. »

   Les noms dans ce verset étant entièrement symbolique, et le temps de l’accomplissement étant encore future, nous ne somme pas prêts à faire des commentaires d’aucune sorte. {1TG34: 12.5}

Es. 33 : 10 – « Maintenant Je me lèverai, dit le SEIGNEUR ; maintenant Je serai exalté ; maintenant Je m’élèverai. »

12

   Au moment où les conditions décrites ici se matérialiseront, c’est à ce moment que le SEIGNEUR se lèvera et sera exalté et élevé. Mais pour ceux qui sont en faute Il avertit d’avance : {1TG34: 13.1}

Es. 33 : 11 – « Vous concevrez de la paille, vous enfanterez du chaume ; votre souffle vous dévorera comme le feu. »

   Se tournant vers les pécheurs et les hypocrites qui sont parmi Son peuple, ceux sur lequel la malédiction du verset premier est prononcée, DIEU révèle que le fruit de leurs actions sera du foin et de la paille, que leur propre souffle les dévorera comme si c’était du feu. De plus, concernant ceux qui les suivent, Il ajoute : {1TG34: 13.2}

Es. 33 : 12 – « Et les peuples seront comme les fourneaux de chaux, comme des épines coupées, ils seront brûlés au feu. »

   Ayant commencé Son œuvre de purification dans Sion, Il déclare : {1TG34: 13.3}

Es. 33 : 13, 14 – « Entendez, vous qui êtes loin, ce que J’ai fait ; et vous qui êtes près, reconnaissez Ma puissance. Les pécheurs ont peur dans Sion  ; l’effroi a saisi les hypocrites. Qui d’entre nous demeurera avec le feu dévorant ? Qui d’entre nous demeurera avec les brûlures perpétuelles ? »

   Lorsque le juste Juge se lèvera pour cribler le peuple, alors les hypocrites ne se vanteront pas qu’ils « sont aussi bons que n’importe quel bon Chrétiens. » Ni, ils ne diront plus, « nous n’avons pas besoin de plus de Vérité. » Au lieu de cela, la crainte et la surprise vont les gagner. La question la plus grande et la plus honorable serait donc, « Qui parmi-nous pourra rester auprès d’un feu dévorant ? Qui parmi nous pourra rester auprès de flammes éternelles ? {1TG34: 13.4}

13

   Et voici la réponse qui comprend tout : {1TG34: 14.1}

Es. 33 : 15-17 – « Celui qui marche avec droiture, et qui parle avec intégrité ; celui qui rejette le gain qui opprime, qui secoue ses mains pour ne pas être soudoyé ; qui bouche ses oreilles pour ne pas entendre parler de sang, et ferme ses yeux pour ne pas voir le mal. Celui-là demeurera en haut ; sa retraite sera des forteresses assises sur des rochers ; son pain lui sera donné, ses eaux ne manqueront pas. Tes yeux verront le roi dans sa beauté ; ils contempleront le pays lointain. »

   En quittant cette expression de soin Divin et cette scène de beauté, il leur est dit ensuite : {1TG34: 14.2}

Es. 33 : 18 – « Ton cœur méditera sur la terreur. Où est le scribe ? Où est le receveur ? Où est celui qui comptait les tours ? »

   C’est en effet terrifiant de se rendre compte que ceux qui sont trouvés sans l’habit de noces (parmi lesquels sont ceux qui ont les postes les plus élevés dans l’église, secrétaire et trésorier) sont jetés au dehors pour pleurer et grincer des dents. Mais le reste, ceux qui sont laissés seront exaltés. À ceux-là le Seigneur dit : {1TG34: 14.3}

Es. 33 : 19 – « Tu ne verras plus le peuple violent, un peuple d’un langage obscur, que tu ne peux discerner, à la langue bégayante, que tu ne peux pas comprendre. »

   Les convives qui vont réussir avec succès l’inspection du Maître seront rendus puissants. Qu’il s’agisse de la compréhension d’un discours audacieux où de la compréhension d’une langue bégayante, aucun ne sera plus grand qu’eux. Les yeux des fidèles sont maintenant dirigés vers la cité de DIEU. {1TG34: 14.4}

14

Es. 33 : 20 – « Regarde Sion, la ville de nos solennités ; tes yeux verront Jérusalem une habitation tranquille, un tabernacle qui ne sera pas transporté, aucun de ses pieux ne sera jamais ôté, ni aucune de ses cordes ne sera rompue. »

   Après que les fauteurs de troubles aient été enlevés, c’est alors que le peuple de DIEU sera vu debout ferme et sûr, ne prenant pas même le plus petit risque de n’être à jamais perturbé. Et les saints seront remplis de joie. Maintenant même, ils s’exclament : {1TG34: 15.1}

Es. 33 : 21, 22 – « Mais là le glorieux SEIGNEUR sera pour nous un lieu de larges rivières et ruisseaux, dans lequel n’ira aucune galère à rames, ni aucun navire intrépide n’y passera. Car le SEIGNEUR est notre juge, le SEIGNEUR est notre législateur, le SEIGNEUR est notre roi ; il nous sauvera. »

   Toutes ces choses seront à nous si donc nous restons fidèles jusqu’à la fin. S’adressant encore à l’église qui approche le grand et redoutable jour du Seigneur, Il déclare : {1TG34: 15.2}

Es. 33 : 23 – « Tes cordages sont desserrés ; ils ne pourront maintenir leur mât, ils ne pourront étendre la voile ; alors la proie d’un grand butin sera partagée ; les boiteux prennent la proie. »

   Ceux qui n’obéissent pas à la voix du SEIGNEUR, sont avertis ici à l’avance que le jour arrive où ils ne seront plus capables de rassembler du butin. C’est alors que leur butin sera partagé et le boiteux — celui qui semblait faible et impuissant — s’emparera de la proie. {1TG34: 15.3}

Es. 33 : 24 – « Et l’habitant ne dira pas, je suis malade ; le peuple qui y demeure sera pardonnée de leur

15

iniquité. »

   Réfléchissez un instant ! En peu de temps, si nous sommes fidèles, aucun de nous n’aura plus besoin de dire : je suis malade. {1TG34: 16.1}

   Maintenant, revoyons quelques uns des grands points de notre étude : {1TG34: 16.2}

   DIEU prononce une malédiction sur les infidèles qui approchent « le grand et redoutable jour du SEIGNEUR » : L’église sera dépouillée du butin qu’elle avait acquis et sera traitée avec ruse de la même manière qu’elle avait traitée les autres. {1TG34: 16.3}

   Très clairement donc, au moment où cette annonce est faite, une réforme profondément enracinée se fait parmi le peuple de DIEU qui recherche la Vérité. Ils sont conscients du fait qu’ils approchent le temps de détresse, et ils sont réassurés du fait que leur stabilité et leur force de salut doivent se trouver dans la sagesse et dans la connaissance de l’Esprit et de la Vérité de l’époque. La crainte du SEIGNEUR doit être leur plus grand trésor. {1TG34: 16.4}

   Lorsque DIEU manifestera Sa puissance parmi Son peuple, la terre même ressentira les effets de sa puissance. Les chemins du missionnaire seront laissés déserts. Le missionnaire lui-même n’y passera plus ; il n’aura d’égard pour personne. DIEU révèle que le fruit des pécheurs sera l’herbe sèche et la chaume ; leur propre souffle les dévorera comme si c’était du feu. Le tremblement et la surprise vont les gagner. {1TG34: 16.5}

   C’est alors que Sion, l’église purifiée, sera remplie de jugement et de justice. À ce moment-là, DIEU sera exalté et élevé. Son peuple qui a marché avec droiture, sera béni avec Son Divin soin. Leurs yeux verront le Roi et Sa beauté ; l’église sera ferme et sûre et ne sera jamais

16

perturbée ; le butin que la confession religieuse aura acquis, sera pris par les boiteux — par le vrai peuple de DIEU. Leurs iniquités leur seront pardonnées et leur santé sera restaurée. Oui, la promesse faite à vous est sûre : « ta santé surgira rapidement ; et ta droiture ira devant toi ; et la gloire du SEIGNEUR sera ton arrière-garde. » (Es. 58 : 8), si vous voulez prêter attention à cet avertissement solennel et y demeurez fidèle. {1TG34: 16.6}

17

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

« Faites De Même Pour Eux »

   Notre lecture cet après-midi se trouve dans « Une Vie Meilleure », aux pages 192 et 193 {1TG35: 18.1}

   V.M. p. 192, 193 – « À l’assurance de l’amour de DIEU pour nous, JÉSUS joint l’amour les uns pour les autres dans un principe détaillé couvrant toutes les relations humaines. {1TG35: 18.2}

   « Les Juifs se souciaient de ce qu’ils devaient recevoir ; leur principale préoccupation était d’obtenir le pouvoir, le respect, le service qu’ils considéraient comme un dû. Mais CHRIST enseigne que notre préoccupation ne devrait pas être, combien recevrons-nous ? Mais, combien pouvons-nous donner ? La norme de notre obligation envers les autres se trouve dans ce que nous-mêmes considérons comme leurs obligations envers nous. {1TG35: 18.3}

   « Quiconque est devenu dispensateur de la grâce de DIEU doit la partager avec les âmes qui sont dans l’ignorance et les ténèbres, comme il aimerait que les autres le fissent, s’il se trouvait dans leur cas. {1TG35: 18.4}

   « Il en est de même en ce qui concerne les dons et les avantages matériels. Tout ce que nous possédons de plus que nos semblables nous crée un devoir à l’égard des moins favorisés. » {1TG35: 18.5}

   Pourquoi prierons-nous cet après-midi ? — Prions afin que nous soyons imbibés du grand principe de la règle d’or et pour réaliser que le but de notre préoccupation ne doit pas être : combien nous devons recevoir ? Mais combien nous pouvons donner ? Prions pour comprendre que nos obligations envers autrui sont précisément celles que nous estimons être les leurs à notre égard et également que quoique nous possédons en plus de nos semblables nous aient un devoir à l’égard des moins favorisés. {1TG35: 18.6}

18

LES NATIONS VOIENT ÉDOM PÉRIR, LE DÉSERT FLEURIR ET UNE GRANDE ROUTE VERS SION.

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 05 AVRIL 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Notre sujet pour cet après-midi se trouve dans les chapitres 34 et 35 d’Ésaïe. La semaine dernière, vous vous rappeler, nous avons étudié le trente troisième chapitre, la charge du SEIGNEUR concernant l’église alors qu’elle approche du temps de la « moisson » — temps où le « blé » est mis dans le grenier et « l’ivraie » brûlée (Mt. 13 : 30) ; temps où les « bons poissons » sont mis dans des vases et les « mauvais poissons » jetés (Mt. 13 : 47-49), ainsi que ceux qui n’ont pas revêtus l’habit de noces (Mt. 33 : 1-13). Maintenant continuons au trente quatrième chapitre, là nous voyons que DIEU invite les nations du monde à s’approcher pour entendre sa grande œuvre de purification. {1TG35: 19.1}

Es. 34 : 1-3 – « Approchez, vous nations, pour entendre ; et vous, peuples, prêtez attention ; que la terre entende, et tout ce qui est en elle ; le monde et toutes choses qui en sortent. Car l’indignation du SEIGNEUR est sur toutes ces nations, et Sa fureur sur toutes leurs armées ; Il les a entièrement détruites ; Il les a livrées au carnage. Leurs tués seront jetés là, et la puanteur s’échappera de leurs cadavres, et les montagnes fondront à cause de leur sang. »

   Pourquoi DIEU invite les nations de toute la terre à s’approcher pour entendre ? — Afin qu’elles considèrent Son indignation contre les méchants dans Son église et sachent

19

à quoi s’attendre quand Son jugement se répandra parmi toutes les nations ; quand Son œuvre de purification commencera au milieu d’eux ; afin qu’elle évaluent en conséquence le prix à l’avance. Son jugement, Il déclare, est déjà prononcé sur les armées du monde — « Car le temps est venu où le jugement doit commencer par la maison de DIEU ; et s’il commence d’abord par nous, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’évangile de DIEU ? » 1 Pi. 4 : 17. {1TG35: 19.2}

Es. 34 : 4 – « Et toute l’armée du ciel sera dissoute, les cieux seront roulés comme un rouleau, et toute leur armée tombera, comme tombe la feuille de la vigne, et comme tombe une figue du figuier. »

   Alors que le verset 3 montre que les évènements solennels de ce chapitre ont lieu dans une période de programme d’armement mondial gigantesque, le verset 4, étant parallèle à Apocalypse 6 : 14, révèle qu’ils ont lieu dans la période du sixième sceau, à l’époque du scellement des 144 000 et du rassemblement de la multitude que personne peut compter de toutes les nations, le sceau dans lequel nous vivons maintenant. Le sixième sceau peut chevaucher le septième. {1TG35: 20.1}

Es. 34 : 5-11 – « Car Mon épée sera baignée dans le ciel ; voici, elle descendra sur Édom, et sur le peuple que J’ai maudit, pour le jugement. L’épée du SEIGNEUR est pleine de sang ; elle est devenue grasse de la graisse, et du sang des agneaux et des chèvres, de la graisse des rognons des béliers ; car le SEIGNEUR a un sacrifice à Botsra, et un grand carnage au pays d’Édom. Et les licornes descendront avec eux, et les taurillons avec les taureaux ; et leur terre sera trempée de sang, et leur poussière sera engraissée de graisse. Car c’est le jour de la vengeance du SEIGNEUR, et l’année des rétributions, pour la cause de Sion. Et ses

20

ruisseaux seront changés en poix, et sa poussière en soufre, et sa terre deviendra de la poix brûlante. Elle ne sera pas éteinte ni nuit ni jour ; sa fumée montera pour toujours ; elle sera dévastée de génération en génération ; personne n’y passera à toujours et toujours. Mais le cormoran et le butor la posséderont ; le hibou et le corbeau y demeureront ; et il étendra sur elle le cordeau de confusion et les pierres du vide.  »

   La malédiction immédiate, nous voyons, repose sur Édom. Antitypiquement parlant, c’est la terre des Ésaüites antitypiques, — ceux qui par droit auraient dû garder la fonction que les jacobites antitypiques leur ont enlevée. Ils ont tant sous-estimé sa valeur que, comme Ésaü autrefois, ils vendent leurs droits pour un plat de potage rouge pour ainsi dire. (Pour une étude plus approfondie du sujet voir « La Verge du Berger, » Vol. 1, page 52-111.) {1TG35: 21.1}

Es. 34 : 12 – « Le royaume réclamera ses notables, mais il n’y en aura aucun, et tous ses princes seront réduits à rien. »

   Évidemment après la destruction d’Édom, aucun de ses soi-disant nobles seront trouvés là pour participer à l’exode (Es. 11 : 11) vers le Royaume antitypique (l’église purifiée) et ses princes seront anéantis. Alors, ceux qui échapperont et entreront dans le Royaume sont principalement du commun du peuple, ceux des rues et des ruelles de la ville (Lu. 14 : 16-21). « Dans la dernière œuvre solennelle, peu de grands hommes seront engagés. Ils sont autosuffisants, indépendants de DIEU et Il ne peut les utiliser » — « Testimonies for the Church, » Vol. 5, p. 80. « Seuls ceux qui auront résisté à la tentation avec la force du Tout-Puissant prendront part à sa proclamation

21

 [le message du troisième ange] quand il deviendra un grand cri. » — « Review and Herald, » 18 Nov. 1908. {1TG35: 21.2}

Es. 34 : 13-15 – « Les épines pousseront dans ses palais, les orties et les ronces dans ses forteresses ; et elle sera le repaire des dragons, et la cour des hiboux. Les bêtes sauvages du lieu aride rencontreront aussi les bêtes sauvages de l’île, et le satyre criera à son compagnon ; la chouette se reposera là, et s’y trouvera un lieu de repos. Là le gros hibou fera son nid, et pondra et fera éclore, et rassemblera sous son ombre ; là aussi les vautours se rassembleront l’un avec l’autre. »

   DIEU n’abandonne pas la terre. Il ne renonce ni à Son pouvoir ni à Son intérêt dans la Vérité et la droiture. Il ne laisse pas le monde aller à l’oubli. Cependant ce qu’Il fait, Il fait de certain des exemples afin d’en sauver beaucoup, car quand les jugements de DIEU s’exerceront sur la terre les habitants apprendront la droiture. (Es. 26 : 9). {1TG35: 22.1}

  Les nations d’aujourd’hui ont-elles besoin d’armement pour la paix et la sécurité ? Doivent-elles craindre une guerre atomique ? — Ce dont elles doivent craindre c’est « l’épée du SEIGNEUR » car Son « épée sera baignée dans le ciel, » « elle descendra sur Édom, et sur le peuple qu[‘Il a] maudit, pour le jugement. » Si elles craignent le SEIGNEUR elles ne doivent rien craindre. Que le SEIGNEUR soit leur crainte, leur frayeur et leur protection (Es. 8 : 13). Ainsi Il commande : {1TG35: 22.2}

Es. 34 : 16 – « Recherchez dans le livre du SEIGNEUR et lisez ; aucun d’eux n’y manquera, aucune ne cherchera l’autre ; car Ma bouche L’a commandé, et Son Esprit Lui les a rassemblés. »

   DIEU nous conseille de fouiller dans la Bible et de

22

croire implicitement qu’aucune de Ses prophéties ne fera défaut, — non aucune ne manquera de suivre l’autre à son tour. Et pourquoi devrions-nous avoir cette confiance ? Parce que DIEU Lui-même L’a commandé et parce que Son Esprit, non la sagesse ou les efforts des hommes, a rassemblé en un seul volume, les écrits des anciens prophètes, « le livre du SEIGNEUR » — la Bible non sectaire telle que nous La connaissons aujourd’hui. {1TG35: 22.3}

Es. 34 : 17 – « Et Il a tiré au sort pour eux, et Sa main leur a divisé [le pays] au cordeau ils le posséderont pour toujours ; ils y demeureront de génération en génération. »

   Peu importe si nous prenons ce verset pour dire que les animaux sauvages « le posséderont pour toujours » ou si nous la prenons pour dire que ceux qui consultent « le livre du SEIGNEUR » « le posséderont pour toujours, » notre plus grand souci doit être de connaître personnellement le SEIGNEUR et Sa Vérité si nous voulons gagner Sa faveur et trouver un abri dans ce temps de trouble. {1TG35: 23.1}

   « Voici, un Roi régnera avec droiture, et les princes gouverneront avec [juste] jugement. Et un Homme sera comme un lieu protégé du vent et un abri contre la tempête, comme des ruisseaux d’eau dans un lieu sec, comme l’ombre d’un grand rocher dans un pays épuisé. » (Es. 32 : 1, 2). {1TG35: 23.2}

   Maintenant nous irons au trente cinquième chapitre d’Esaïe lequel est une continuation du trente quatrième. {1TG35: 23.3}

Es. 35 : 1 – « Le désert et l’endroit inhabité seront heureux pour eux ; et lieu aride se réjouira, et fleurira comme la rose. »

   Quelle différence quand DIEU manifeste Sa puissance et purifie Son église ! Alors la terre des Gentils (le désert) et la terre des païens (l’endroit

23

 inhabité) seront contents de voir le peuple saint de DIEU. Finalement comme la Vérité de DIEU pour ce temps-là pénètre dans l’ensemble des pays où il n’y a point du tout de chrétien, les lieux déserts fleuriront comme la rose, pour ainsi dire et ainsi produiront une abondante moisson d’âmes. {1TG35: 23.3}

Es. 35 : 2-4  – « Il fleurira abondamment, et même se réjouira avec joie et en chantant ; la gloire du Liban lui sera donnée, l’excellence de Carmel et de Saron, ils verront la gloire du SEIGNEUR, et l’excellence de notre DIEU. Fortifiez les mains affaiblies, et affermissez les genoux tremblants. Dites à ceux qui ont le cœur craintif : Soyez forts, n’ayez pas peur ; voici votre DIEU viendra avec vengeance, à savoir DIEU avec une rétribution ; Il viendra, et vous sauvera. »

   Cette haute mission et opportunité de proclamer la venue prochaine de la vengeance de notre Dieu sont nôtres. Nous ne devons pas manquer de prendre avantage de ces privilèges. Avec le  message puissant pour ce temps-là nous devons fortifier le faible ; nous devons rendre fermes les genoux (de ceux) qui chancellent. Que ceux qui sont incapables de se tenir debout et de se défendre doivent être fortifiés. Nous devons rassurer le craintif que Dieu doit venir avec vengeance contre l’incrédule et la récompense pour le fidèle. {1TG35: 24.1}

Es. 35 : 5-6 – « Alors les yeux des aveugles seront ouverts, et les oreilles des sourds seront débouchées. Alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet chantera ; car des eaux jailliront dans le désert, et des ruisseaux [de vérité] dans le lieu aride. »

   Quand ces choses auront lieu, alors il sera juste aussi naturel pour l’aveugle de voir, le sourd d’entendre, le boiteux de sauter et pour le muet de chanter, oui, aussi naturel que la fleur donne le fruit. La Vérité de DIEU pour ce temps-là doit se répandre partout et récolter une grande moisson d’âmes. {1TG35: 24.2}

24

   « J’ai vu des jets de lumière brillant de villes et de villages et des bas et hauts lieux de la terre. La parole de DIEU était obéie et par la suite des monuments s’élevaient pour Lui dans chaque ville et chaque village. Sa vérité était proclamée dans le monde entier. » — « Testimonies, » Vol. 9, p. 28. Si de chaque ville et village une âme est sauvée il y aurait plusieurs fois 144 000 âmes vivantes. {1TG35: 25.1}

Es. 35 : 7 – « Et le sol desséché [endroit entièrement dénué de Vérité] deviendra un étang, et la terre altérée [le pays qui a soif de la Vérité de Dieu] des sources d’eau ; et dans le repaire des dragons, où ils faisaient leur gîte, deviendra un herbage avec roseaux et joncs. »

   Vous voyez, il y aura une vendange même dans le repaire des dragons. {1TG35: 25.2}

Es. 35 : 8 – « Et il y aura là une grande route et un chemin, et il sera appelé : Le chemin de sainteté ; le souillé n’y passera pas ; mais il sera pour ceux-là : les voyageurs, bien qu’insensés, ne s’y égareront pas. »

   Personne ne sera laissé dans le « désert » car il y aura un chemin pour tous les disciples de la Vérité de DIEU. Celui qui est fidèle, qu’il soit illettré ou autre, qu’importe il n’y errera pas. En effet tout le « blé » sera rassemblé et mis dans le « grenier, » le Royaume. (Voir la Brochure N° 3, « Le Jugement et la Moisson. » {1TG35: 25.3}

Es. 35: 9 – « il n’y aura pas de lion, ni aucune bête vorace n’y montera, il ne s’y en trouvera pas ; mais les rachetés y marcheront. »

   Une fois que les hypocrites sont enlevés, il ne leur sera

25

plus permis de retourner et de mettre en danger la paix du peuple de DIEU. Seuls les rachetés marcheront sur le Chemin de Sainteté. Et où mènera le Chemin ? Le verset suivant donne la réponse. {1TG35: 25.4}

Es. 35 : 10 – « Et les rançonnés du SEIGNEUR retourneront et viendront à Sion avec des chants et une joie éternelle sur leur tête. Ils obtiendront joie et bonheur ; et la douleur et le gémissement s’enfuiront. »

   Oui, le Chemin mène à Sion. Les rachetés y entreront avec des chants et une joie éternelle, ils ne seront plus triste ni ne soupireront plus. « parce qu’Il vient pour juger la terre ; Il jugera le monde avec droiture, et les peuples selon Sa Vérité. » Ps. 96 : 13. {1TG35: 26.1}

   Frères, Sœurs, les sacrifices que nous sommes appelés à faire ne sont rien en comparaison au privilège de se diriger vers Sion par le Chemin de Sainteté. Considérez ceci, et ensuite agissez. Ne laissez rien vous dissuader de vous conformer aux exigences de la Vérité de DIEU pour ce temps-là, — le jour où les nations voient Édom périr et le désert fleurir. Agissez maintenant alors que le chemin pour Sion se prépare. {1TG35: 26.2}

   « Nous allâmes tous sous cet arbre, et nous nous assîmes pour contempler la magnificence du lieu. Les Frères Fitch et Stockman, qui avaient prêché l’évangile du royaume et que DIEU avait recueillis dans la tombe pour les sauver, vinrent à nous et nous demandèrent ce qui nous était arrivé pendant leur sommeil. Nous essayâmes de nous souvenir de nos plus grandes épreuves, mais elles nous parurent si insignifiantes comparées au poids éternel de gloire dont nous étions entourés, que nous ne pûmes rien en dire. Nous nous écriâmes : « Alléluia ! Le ciel est bon marché ! » Touchant nos harpes d’or, nous en fîmes résonner les voûtes célestes. » — « Premiers Écrits, » p. 17. {1TG35: 26.3}

26

27



(Traduction Biblique tirée de la version King James Française)

1

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

« Le Sentier Étroit Et Ascendant »

   Je lirai dans « Une Vie Meilleure », en commençant à la page 198 au second paragraphe. {1TG36: 2.1}

   V.M. p. 198 – « Le chemin étroit et ascendant, qui conduit à la maison et au repos, présenté par JÉSUS, est une image impressionnante du chemin du Chrétien. Il a dit : le chemin que J’ai placé devant vous est étroit. Il est difficile d’accéder à la porte d’entrée, car la règle d’or exclut toute fierté et toute recherche du moi. Il y a en effet un chemin plus large, mais sa fin c’est la destruction. Si vous deviez escalader le chemin de la vie spirituelle, vous devriez monter constamment, car c’est un chemin ascendant. Vous devriez y aller avec la minorité, car la majorité choisira la route qui descend. {1TG36: 2.2}

   La race humaine entière pourrait aller sur le chemin de la mort avec tout son matérialisme, tout son égoïsme, toute sa fierté, sa malhonnêteté et son immoralité. Il y a de la place pour les opinions et les doctrines de tout homme ; l’espace pour qu’il puisse suivre ses inclinations, pour faire quelque soit la chose que l’amour du moi dicte. On n’a point besoin de chercher la voie afin de se rendre sur le chemin qui mène à la destruction, car la porte est large et le chemin est spacieux et les pieds se dirigent naturellement vers la voie qui se termine par la mort. » {1TG36: 2.3}

   Nous devrions prier pour la puissance qui nous rende capable de nous détourner de la voie large, de ne plus suivre le moi — la voie sur laquelle nous nous trouvons depuis la naissance. Nous devrions prier pour pouvoir choisir la voie étroite avec la minorité, pour connaître avec certitude que c’est seulement le chemin étroit et ascendant qui conduit à la maison et à la paix. {1TG36: 2.4}

2

« CONSOLEZ, CONSOLEZ, MON PEUPLE »

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 12 AVRIL 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   La semaine dernière, nous avons terminé l’étude du trente cinquième chapitre du livre d’Ésaïe. Les chapitres 36 à 39 inclus interrompent avec des données historiques le thème de la prophétie d’Ésaïe comme nous pouvons facilement le constater, nous continuerons donc au chapitre 40 ou l’Inspiration reprend le fil de la prophétie avec un tendre appel au peuple qui porte le message de DIEU. {1TG36: 3.1}

Es. 40 : 1, 2 – « Consolez, consolez Mon peuple, dit votre DIEU. Parlez avec réconfort à Jérusalem, et criez-lui que son temps de guerre est accompli, que son iniquité est pardonnée ; car elle a reçu de la main du SEIGNEUR le double pour tous ses péchés. »

   Le verset 2 ne laisse aucun doute sur le fait que l’Inspiration s’adresse à un peuple dans les derniers jours, – les jours dans lesquels la guerre, le pèlerinage et la captivité du peuple de DIEU fatigué se sont accomplis. Ayant reçu le double pour leur péché et rébellion, leur iniquité leur est pardonnée et ils sont bientôt sur le point d’être délivrés. Vous ne pouvez pas vous permettre d’ignorer ce message de consolation. Vous ne devez pas négliger votre préparation, car c’est pour cette raison que ce message est maintenant décelé et vous est délivré gratuitement. Prépare-toi à la rencontre de ton DIEU c’est le thème principale de ce message. {1TG36: 3.2}

Es. 40 : 3 – « La voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du SEIGNEUR, rendez droite dans le lieu aride une route pour notre DIEU. »

3

   Il est vrai que le verset trois trouva son accomplissement dans l’œuvre de Jean-Baptiste ; mais les versets précédents et les versets suivants, s’appliquent manifestement au peuple des derniers jours et seulement partiellement au peuple aux jours de Jean. Par conséquent, la vérité fait ressortir nettement que l’accomplissement direct de ce chapitre se trouve à notre époque, faisant ainsi de l’œuvre de Jean un exemple de la notre : l’œuvre de Jean le type et de la nôtre, l’antitype. {1TG36: 4.1}

   Le « désert » et les « lieux arides » (Es. 40 : 3) étant en contraste avec la « vigne, » la maison de Juda dit d’une façon littérale et antitypique : « La voix de celui qui crie dans le pays des Gentils, qui dit : Préparez le chemin du SEIGNEUR, aplanissez dans le monde des Gentils une route pour notre Dieu. » {1TG36: 4.2}

Es. 40 : 4 – « Toute vallée sera élevée, et toute montagne et toute colline seront abaissées ; et les lieux tortueux seront rendus droits, et les lieux raboteux plats. »

   Pour aplanir cette route, « la voix » doit comme ce fut le cas, élever les vallées, abaisser les montagnes et les collines et raboter les lieux abrupts. C’est-à-dire, toute obstruction doit et sera enlevés, les saints doivent être rassemblés quelque soit le lieu où ils habitent. {1TG36: 4.3}

Es. 40 : 5 – « Et la gloire du SEIGNEUR sera révélée, et toute chair ensemble la verra ; car la bouche du SEIGNEUR a parlé. »

   Cela arrivera aussitôt que la route sera préparée. {1TG36: 4.4}

Es. 40 : 6-8 – « La voix dit : Crie. Et il dit : Que crierai-je ? Toute chair est comme l’herbe, et toute sa beauté est comme la fleur des champs. L’herbe se dessèche, la fleur se fane, parce que l’Esprit du SEIGNEUR

4

souffle dessus vraiment le peuple est comme l’herbe. L’herbe se dessèche, la fleur se fane, mais la parole de notre Dieu demeurera pour toujours. »

 « La voix » proclame que tous sont de l’herbe, que tout ce qui est bon en l’homme est comme les fleurs des champs, mais que la parole de DIEU subsiste éternellement. Les hommes doivent être forcément aveugles à ces réalités, sinon, elles ne leur seraient pas rappelées. Certainement ils dépendent de la chair, au lieu de dépendre de la Parole de DIEU et de Son Esprit. {1TG36: 5.1}

Es. 40 : 9-11 – « Ô Sion, qui apporte de bonnes nouvelles, monte sur la haute montagne ; ô Jérusalem, qui apporte de bonnes nouvelles, élève ta voix avec puissance¸ élève-la, n’aie pas peur ; dis aux villes de Juda : Voici votre DIEU !  Voici, le Seigneur DIEU viendra avec une forte main ; et Son bras dominera pour Lui ; voici, Sa rétribution est avec lui, et Son ouvrage devant Lui.  Il nourrira Son troupeau comme un berger ; Il rassemblera les agneaux de Son bras, et les portera dans Son sein, et conduira doucement celles qui allaitent. »

   Nous voyons, que le message contenu dans ce chapitre n’est pas un message qui doit être prêché au monde, mais aux villes de Juda antitypique, l’église. Et ceux qui le proclament sont des citoyens de Sion et de Jérusalem antitypiques, les membres de l’église. Ils doivent sans crainte élever leurs voix avec force. {1TG36: 5.2}

   Ils doivent expliquer que le peuple que DIEU utilise pour faire Son œuvre est « Son bras » ; qu’ils doivent dominer pour Lui ; que Sa rétribution est avec Lui et Son œuvre Le précède ; qu’Il nourrira Son troupeau et avec Son bras (avec Son église) Il rassemblera les brebis (les nouveaux convertis) et les conduira à Son Royaume. {1TG36: 5.3}

5

Es. 40 : 12-20 – « Qui a mesuré les eaux avec le creux de Sa main, et qui a compassé le ciel avec la paume et qui a compris la capacité de la poussière de la terre, et qui a pesé les montagnes au peson, et les collines dans une balance ?  Qui a dirigé l’Esprit du SEIGNEUR, ou qui étant Son conseiller L’a enseigné ? Avec qui a-t-Il pris conseil, et qui L’a instruit, et Lui a enseigné le sentier du jugement, et Lui a enseigné la connaissance, et Lui a montré le chemin de l’intelligence ?  Voici, les nations sont comme une goutte d’un seau, et sont considérées comme la menue poussière d’une balance ; voici, Il soulève les îles comme un rien. Et le Liban n’est pas suffisant pour le feu, et ses bêtes ne suffisent pas pour l’offrande consumée. Toutes les nations sont devant Lui comme un rien ; et Il les tient pour moins que rien, et que pour vanité. À qui donc ferez-vous ressembler DIEU ? ou à quelle ressemblance Le comparerez-vous ? L’ouvrier fond une image taillée, et l’orfèvre la recouvre d’or, et lui fait des chaînettes d’argent. Celui qui est si pauvre qu’il ne peut faire une oblation, choisit un arbre qui ne pourrisse pas ; il cherche un ouvrier habile pour entreprendre une image taillée qui ne peut se mouvoir. »

   Ceux qui ne connaissent pas DIEU le comparent à quelque chose. Mais la grande question est : À qui Le comparons-nous? Est-ce à une chose dont auquel Il ne peut être comparé ? {1TG36: 6.1}

Es. 40 : 21-26 – « Ne savez-vous pas ? N’avez-vous pas entendu ? Ne vous a-t-il pas été déclaré depuis le commencement ? N’avez-vous pas compris depuis les fondements de la terre ? C’est Lui qui est assis sur le cercle de la terre, et les habitants sont comme des sauterelles, qui étend les cieux comme un rideau, et les déploie comme une tente pour y demeurer ; Qui réduit les princes à rien ; Il fait les juges de la terre que vanité. Oui, ils ne seront pas plantés ; oui, ils ne seront pas

6

semés, oui, leur tronc ne prendra pas racine dans la terre et même Il soufflera sur eux, et ils se dessècheront ; et un tourbillon les emportera comme du chaume. À qui donc me feriez-vous ressembler ? ou à qui serai-je égalé ? dit le Seul Saint ? Levez vos yeux en haut, et contemplez qui a créé ces choses, C’est Lui qui fait sortir par nombre leur armée, Il les appelle toutes par leur nom, par la grandeur de Son pouvoir, aucune ne manque, car Il excelle en puissance. »

   Oh ! Quel grand DIEU est notre DIEU ! Et combien nous sommes lents à saisir Ses promesses. Combien nous somme lents à Le laisser se charger complètement de nous comme Il se charge des étoiles. {1TG36: 7.1}

Es. 40 : 27 – « Pourquoi dis-tu, ô Jacob, et parles-tu, ô Israël : Mon chemin est caché au SEIGNEUR, et ma sentence a passé inaperçue de mon Dieu ? »

   Il est évident que le peuple de DIEU se trompe concernant la connaissance qu’Il a au sujet de leurs voies. {1TG36: 7.2}

Es. 40 : 28-31 – « Ne sais-tu pas ? N’as-tu pas entendu, que le Dieu d’éternité, le SEIGNEUR, le Créateur des bouts de la terre, ne défaille pas, ni ne se fatigue ? il n’y a pas moyen de sonder Son intelligence. Il donne puissance au défaillant ; et à ceux qui n’ont pas de vigueur Il accroît leur force. Même les adolescents seront défaillants et se fatigueront, et les jeunes hommes tomberont complètement. Mais ceux qui attendent le SEIGNEUR renouvelleront leur force ; ils s’élèveront à tire-d’aile, comme les aigles, ils courront, et ne se fatigueront pas ; et ils marcheront, et ne défailliront pas. »

   Ces versets expliquent que le peuple de DIEU doit connaître toutes ces choses avant qu’ils n’obtiennent le droit de

7

marcher dans Son Saint Royaume. Et quel merveilleux privilège est le nôtre si nous attendons le SEIGNEUR, si nous demeurons vrais et fidèles à Sa Parole. Alors, Il renouvellera notre force comme (celle) des aigles, nous courrons et nous ne seront pas fatigués; nous marcherons et ne tomberons pas. {1TG36: 7.3}

   Alors que le grand et redoutable jour du SEIGNEUR approche à grands pas, et comme il nous a déjà dit ce qu’il faut faire pour être prêts, nous ne devons pas être réprouvés. « Certainement Son salut est près de ceux qui le craignent, afin que la gloire puisse demeurer dans notre terre… La vérité germera de la terre, et la droiture regardera du ciel. Oui, le SEIGNEUR donnera ce qui est bon, et notre terre rendra son fruit. » (Ps. 85 : 9-12). {1TG36: 8.1}

   Quel message de consolation ! Nul doute que le Tout-Puissant commande avec insistance : « Consolez, consolez Mon peuple.» {1TG36: 8.2}

8

LA FIN DE VOTRE LONG ET ÉPROUVANT VOYAGE

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 19 AVRIL 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Notre sujet pour cet après-midi se trouve au cinquante et unième chapitre d’Ésaïe, commençant avec le premier verset. {1TG37: 9.1}

   « Prêtez-Moi attention, vous qui suivez la droiture, vous qui cherchez le SEIGNEUR ; regardez au rocher duquel vous avez été taillés, et au trou de la fosse duquel vous avez été tirés. Regardez à Abraham, votre père, et à Sarah qui vous a enfantés….  » Es. 51 : 1, 2. {1TG37: 9.2}

   Dans ce chapitre DIEU s’adresse aux descendants d’Abraham, à une génération qui poursuit la droiture. Nous avons besoins de trouver maintenant, dans le cours du temps, la génération exacte à laquelle s’adresse l’Inspiration. {1TG37: 9.3}

   S’agit-il du peuple du temps de Moïse ? Du temps d’Ésaïe ? Du temps des Apôtres ? De notre temps ? Ou d’un autre temps ? Si le chapitre nous est adressé, alors notre besoin de l’étudier et notre intérêt en lui seront infiniment plus grands qu’il ne le serait autrement. L’information que nous cherchons se trouve au verset dix-sept — {1TG37: 9.4}

   « Réveille-toi, réveille-toi ; lève-toi, ô Jérusalem, qui as bu de la main du SEIGNEUR la coupe de Sa fureur ; tu as bu la lie de la coupe d’étourdissement et l’as vidée. » Es. 51 : 17. {1TG37: 9.5}

9

   Ce verset révèle que DIEU s’adresse à un peuple qui a passé toutes les épreuves — les difficultés, la captivité et la persécution qui lui fut impartis à cause de leur péché et de leur désobéissance –. Ils ont bu jusqu’à la lie la coupe d’étourdissement et par la même séché. Enfin, il ne reste plus rien dans la coupe. Ceci, bien sûr, ne pouvait être dit du peuple de Moïse, ni du temps d’Ésaïe, ni même du temps des apôtres. Cela ne pouvait être dit à aucun peuple, à aucune période, mais qu’à ceux qui sont arrivés au temps de leur libération de la misère, de la peur et de l’insécurité qu’ils ont créés à cause de leur péché et de leur rébellion. L’appel divin à se réveiller, révèle, cependant, que bien que le temps de leur délivrance soit arrivé, ils sont encore dans un profond sommeil spirituel — ignorant ces bonnes nouvelles. {1TG37: 10.1}

   « Ainsi dit ton SEIGNEUR le SEIGNEUR, et ton DIEU, qui plaide la cause de Son peuple : Voici J’ai pris de ta main la coupe d’étourdissement, c’est-à-dire la lie de la coupe de Ma fureur ; tu n’en boiras plus désormais. » Es. 51 : 22. {1TG37: 10.2}

   DIEU, voyez-vous, s’adresse de façon positive à un peuple qui a déjà subi toute la punition qu’il devait subir, et enfin, Il est en train de plaider leur cause. Ceci ne peut être dit à aucun peuple et ni à aucun moment jusqu’ici. Comment savons-nous que le temps est arrivé et que DIEU est en train de nous parler ? Nous le savons par le fait que ces prophéties sur le sujet, longtemps dissimulées, sont maintenant pour la première fois déroulées et sont portées à l’attention. Nous sommes maintenant prêts à étudier le chapitre verset par verset. {1TG37: 10.3}

Es. 51 : 1, 2 – « Prêtez-Moi attention, vous qui suivez la droiture, vous qui cherchez le SEIGNEUR ; regardez au rocher duquel vous avez été taillés, et au trou de la fosse duquel vous avez été tirés. Regardez à Abraham, votre père, et à Sarah qui vous a enfantés ; car Je l’ai appelé

10

 seul et Je l’ai béni, et l’ai multiplié.»

   DIEU conseille à Son peuple d’aujourd’hui de l’écouter. Ce sont ceux qui s’efforcent d’obtenir la justice, ceux qui cherchent le SEIGNEUR et qui sont anxieux d’avoir un réveil et une réforme parmi eux. Ils sont maintenant exhortés à regarder au rocher d’où ils ont été taillés et sur le creux de la fosse d’où ils ont été taillés. {1TG37: 11.1}

   Nous ne devons pas conclure que seuls les Juifs sont des descendants d’Abraham. Ceux qui sont assez fortunés d’avoir cette révélation qui leur est portée, sont le peuple en question. Il n’y a aucune autre conclusion sûr si DIEU a permis aux prophéties d’être écrites, scellées et puis descellées selon Sa volonté et au temps désigné. Par conséquent les Juifs ne sont pas les seuls descendants d’Abraham. En vue de trouver qui sont réellement ces chercheurs de justice, plusieurs faits généalogiques sont à considérer : (1) Ce sont seulement les citoyens du royaume de Juda (le royaume des deux tribus, Juda et Benjamin) qui ont reçu le titre de Juifs ; (2) Ceux du royaume des dix tribus (le royaume d’Israël) furent dispersés parmi les nations, et là, ils ont complètement perdu leur identité ; (3) L’église Chrétienne elle-même est la progéniture de l’église et de la nation Juive : les apôtres et les disciples de l’église étaient tous Juifs, jusqu’à l’an 35 Après J.C. Et encore, une multitude de Juifs perdirent leur identité en s’appelant « Chrétiens. » Comparativement parlant, seuls quelques Juifs de la tribu de Juda ont conservé leur titre national, Juifs. {1TG37: 11.2}

   Les descendants des premiers Juifs Chrétiens et les descendants des dix tribus, à travers le temps, dû s’accroître en une grande multitude innombrable, car la postérité d’Abraham devait être aussi nombreuse

11

comme le sable de la mer. Par conséquent, il est évident que les Juifs identifiés d’aujourd’hui ne sont pas les seuls descendants d’Abraham, mais que plusieurs parmi les Païens doivent être de la descendance d’Abraham. Puisque cette situation mixte existe, une personne peut à peine dire réellement avec certitude qu’il n’est pas un des enfants d’Abraham. Beaucoup des nations que le monde appelle Païennes sont peut-être les enfants d’Abraham. Nous ne savons pas de façon absolue qui est qui. Cependant, DIEU, a gardé une trace généalogique parfaite, car Il dit : « Je ferai mention de Rahab et de Babylone à ceux qui Me connaissent ; voici la Philistie et Tyr, avec l’Éthiopie cet homme était né là.  Et de Sion il sera dit : Celui-ci et celui-là sont nés en elle ; et le Très-Haut Lui-même l’établira. Le SEIGNEUR dénombrera, quand Il enregistrera les peuples, [il dira] que cet homme était né là. Selah. » Ps. 87 : 4-6. {1TG37: 11.3}

   En outre, bien qu’une personne soit de sang Païen, si elle accepte véritablement CHRIST elle devient par sa naissance spirituelle la postérité d’Abraham car l’Inspiration dit : « Or si vous êtes de Christ, vous êtes donc la semence d’Abraham, et héritiers selon la promesse. » Ga. 3: 29. Par conséquent, les enfants d’Abraham à qui DIEU s’adresse ici, ne doivent pas être cherchés parmi les Juifs incrédules identifiés, mais parmi les Chrétiens. Ils sont exhortés à porter les regards sur Abraham et Sara, et de considérer que quand, DIEU appela Abraham, bien qu’il fut seul, néanmoins il obéit et DIEU le bénit ; qu’en dépit de toutes les apparentes impossibilités les concernant, lui et Sara, Il le fit croître. Qu’en serait-t-il, si vous, personnellement, étiez seul appelé par Sa parole, comme le fut Abraham, à vous tenir seul pour la Vérité et la droiture, seriez-vous un héros pour DIEU comme il le fut, ou feriez-vous comme Judas l’Iscariot qui s’est égaré ? {1TG37: 12.1}

   Si nous n’avions pas eu le privilège de choisir comme il se fut pour Abraham,

12

DIEU ne nous aurait pas rappelé l’expérience d’Abraham. Il nous est clairement dit de ne pas perdre courage, mais d’avoir foi en DIEU, car Il compte nous bénir et nous faire croître, comme Il bénit et fit croître nos ancêtres, Abraham et Sara. Voici la raison qu’Il donne pour nous bénir comme Il les bénit. {1TG37: 12.2}

Es. 51 : 3  – « Ainsi le SEIGNEUR consolera Sion, Il consolera tous ses lieux dévastés ; et Il fera de son désert un Éden, et de son lieu aride comme le jardin du SEIGNEUR ; en elle sera trouvée joie et liesse, reconnaissance et la voix de mélodie. »

   Le point central des Écritures c’est la reconstruction de Sion, et c’est notre responsabilité. {1TG37: 13.1}

Es. 51 : 4, 5  – « Prête-Moi attention, Mon peuple ; et prête-Moi l’oreille, vous, ô Ma nation car une loi procédera de Moi, et J’établirai Mon jugement pour demeurer une lumière des peuples. Ma droiture est proche, Mon salut est sorti, et Mes bras jugeront les peuples ; les îles M’écouteront, et elles se confieront en Mon bras. »

   Il nous est demandé d’écouter le SEIGNEUR, car une loi et un jugement doivent procéder de Lui. Ceux-ci doivent être « une lumière pour le peuple». Le SEIGNEUR dit à nouveau : « Et il arrivera, dans les derniers jours, que la montagne de la maison du SEIGNEUR sera établie sur le sommet des montagnes, et sera élevée au-dessus des collines ; et toutes les nations y afflueront. Et beaucoup de peuples viendront et diront : Venez et montons à la montagne du SEIGNEUR, à la maison du Dieu de Jacob ; Il nous instruira de ses chemins, et nous marcherons dans Ses sentiers ; car la loi sortira de Sion et la parole du SEIGNEUR de Jérusalem. Et Il jugera parmi les nations,

13

et Il réprimandera beaucoup de peuples ; et ils forgeront de leurs épées des charrues, et de leurs lances, des serpes ; une nation ne lèvera plus l’épée contre l’autre, et on n’apprendra plus la guerre. » Es. 2: 2-4. {1TG37: 13.2}

   La loi sortira quand la montagne (Royaume) de la maison du SEIGNEUR sera établie sur le sommet des montagnes (royaumes) et quand Elle sera élevée par-dessus les collines. Puis la « lumière » fera que les nations réprimandées afflueront vers la montagne du SEIGNEUR. Et, aussi au lieu de battre les hoyaux en épées, et leurs serpes en lances (Joë. 3 : 10), ils battront leurs épées en hoyaux, et leurs lances en serpes. « une nation ne lèvera plus l’épée contre l’autre, et on n’apprendra plus la guerre. » Es. 2 : 4. {1TG37: 14.1}

   Dire « Ma droiture est proche » et « Mon salut est sorti, » c’est à dire que le salut est là, mais que la droiture est sur le point de venir. Et comme cela est vrai ! {1TG37: 14.2}

   Quel est le « bras » du SEIGNEUR qui juge les peuples ? Nous verrons cela en lisant : {1TG37: 14.3}

Es. 51 : 9, 10  – « Réveille-toi, réveille-toi ! Revêts-toi de puissance, ô bras du SEIGNEUR ; Réveille-toi comme aux jours d’autrefois, comme aux générations passées. N’est-ce pas toi qui mis en pièces Rahab, et tu as blessé le dragon ? N’est-ce pas toi qui as desséché la mer, les eaux du grand abîme ; qui as fait des profondeurs de la mer un chemin pour y faire passer les rançonnés ? »

   Comme il serait illogique pour DIEU d’essayer de se réveiller Lui-même, comme si Lui, ou Son propre bras, était endormi. Ce verset montre qu’Il appelle le Mouvement de

14

l’Exode Son bras. À juste titre, parce que DIEU effectue Son œuvre avec Ses serviteurs. Par conséquent, Ses serviteurs, sont Son bras, et ils jugeront (dirigeront) le peuple, et le peuple se confiera en eux. {1TG37: 14.4}

Es. 51 : 6  – « Élevez vos yeux vers les cieux, et regardez vers la terre ; car les cieux s’évanouiront comme la fumée, la terre sera usée comme un vêtement, et ceux qui y demeurent mourront pareillement ; mais Mon salut demeurera pour toujours, et Ma droiture ne sera pas anéantie. »

   Il nous est rappelé inévitablement que toutes les autres choses disparaîtront, mais que ceux qui obtiennent le salut de DIEU et Sa droiture demeureront à toujours. {1TG37: 15.1}

Es. 51 : 7  – « Prêtez-Moi attention, vous qui connaissez la droiture, peuple dans le cœur duquel est Ma loi ; n’ayez pas peur de l’infamie des hommes, et ne soyez pas effrayés de leurs injures. »

   Ceux qui connaissent Sa droiture, le peuple à qui cette Vérité est révélée, et qui a Sa loi dans leur cœur souffriront, visiblement, de l’opprobre et des injures des hommes ; mais ils sont exhorté à ne pas craindre. Et quelle sera la fin de leurs adversaires ? Voici la réponse : {1TG37: 15.2}

Es. 51 : 8  – « Car la mite les rongera comme un vêtement, et le ver les rongera comme la laine ; mais Ma droiture demeurera pour toujours, et Mon salut de génération en génération. »

   Nous avons douloureusement pitié pour nos frères Laodicéens qui sont si en colère, mais aveuglément, contre nous. {1TG37: 15.3}

Es. 51 : 9, 10  – « Réveille-toi, réveille-toi ! Revêts-toi de puissance, ô bras

15

du SEIGNEUR ; Réveille-toi comme aux jours d’autrefois, comme aux générations passées. N’est-ce pas toi qui mis en pièces Rahab, et tu as blessé le dragon ? N’est-ce pas toi qui as desséché la mer, les eaux du grand abîme ; qui as fait des profondeurs de la mer un chemin pour y faire passer les rançonnés ? »

   Si Son peuple n’était pas endormi, alors quelle serait la nécessité de l’appeler à se réveiller ? Nous sommes contents que DIEU Lui-même soit en train de nous réveiller et nous dit clairement que comme nos pères ont fait de grandes choses, nous aussi, en tant que bras du SEIGNEUR, nous pouvons faire et nous ferons même de plus grandes choses qu’eux. {1TG37: 16.1}

Es. 51 : 11 – « C’est pourquoi les rachetés du SEIGNEUR retourneront, et viendront en chantant à Sion ; et une joie éternelle sera sur leurs têtes ; ils obtiendront allégresse et joie ; et la souffrance et le deuil s’enfuiront. »

   Grâce soit rendue à DIEU car Il ne réveillera pas seulement Son peuple et les pousser à se réjouir alors qu’ils sont en train de marcher vers Sion, mais Il est aussi capable d’enlever leur douleur et leur gémissement pour toujours. Il est bien capable de mettre une joie éternelle sur leurs têtes. {1TG37: 16.2}

Es. 51 : 12 – « Moi, c’est-à-dire Moi, suis celui qui vous console. Qui es-tu, que tu aies peur de l’homme qui mourra, et du fils de l’homme qui deviendra comme l’herbe. »

   Dans un effort pour nous montrer combien il est absurde de craindre les hommes qui mourront comme l’herbe sous les pieds, dans ce verset l’Inspiration met l’emphase sur les consolations promises d’Ésaïe 51 : 11. C’est que chez certain, la crainte des hommes est grande. Maintenant que nous avons la Parole de DIEU et la consolation, craignons seulement Celui Qui doit être craint. {1TG37: 16.3}

16

Es. 51 : 13 – « Et que tu oublies le SEIGNEUR, ton Créateur, qui a étendu les cieux et placé les fondements de la terre, et tu t’es continuellement effrayé chaque jour, à cause de la fureur de l’oppresseur, comme s’il était prêt à détruire ? et où est la fureur de l’oppresseur ? »

   Quand nous commençons à craindre l’homme, à ce moment même nous oublions DIEU. La question : « Où est la fureur de l’oppresseur ?» implique qu’en réalité qu’elle n’existe pas, c’est seulement un bluff. {1TG37: 17.1}

Es. 51 : 14, 15 – « Le captif exilé se hâte afin qu’il soit mis en liberté, afin qu’il ne meure pas dans la fosse, et que son pain ne lui manque pas. Mais Je suis le SEIGNEUR ton DIEU, qui a séparé la mer, dont les flots mugissent ; le SEIGNEUR des armées est Son nom. »

   Oui, les captifs espèrent leur libération, mais DIEU n’espère pas que la mer se divise d’elle-même, Il la divise selon Sa volonté et fait Son peuple traverser sur la terre sèche. {1TG37: 17.2}

Es. 51 : 16 – « Or J’ai mis Mes paroles dans ta bouche, et Je t’ai couvert dans l’ombre de Ma main, afin que J’établisse les cieux et place les fondements de la terre, et pour dire à Sion Tu es Mon peuple. »

   Ici, nous avons la propre déclaration de DIEU que les paroles que nous disons sont les paroles de la Vérité qui viennent directement de Lui. De plus, Il nous assure que Sa main, Son soin et Sa garde, sont autour de nous ; que par ce moyen Il peut étendre les cieux, poser les fondements de la terre, et dire à Sion, « Tu es Mon peuple. » {1TG37: 17.3}

Es. 51 : 17 – « Réveille-toi, réveille-toi ; lève-toi, ô Jérusalem, qui as bu de la main du SEIGNEUR la coupe de Sa fureur, tu as bu la lie de la coupe

17

d’étourdissement et l’as vidée. »

   Mon ami, réveille-toi, réveille-toi au fait que notre captivité, nos douleurs et nos gémissements, sont presque à leur terme, nous n’aurons plus jamais à les expérimenter. Celui Qui divise la mer en effet peut nous libérer. {1TG37: 18.1}

Es. 51 : 18 – « Il n’y a pas un de tous les fils qu’elle a enfantés pour la guider ; il n’y en a pas un qui la prenne par la main de tous les fils qu’elle a élevés. »

   La condition passée et présente de Sion maintenant est portée à notre attention afin que nous la considérions. Quelle désolation ! Quelle terrible condition pour une église de se trouver avoir donné naissance à beaucoup de convertis ! Il n’y a aucun pour donner un coup de main ! {1TG37: 18.2}

   Ici il nous est dit que les laïques dans Laodicée ne sont d’aucun secours spirituel pour la mère (les dirigeants) — non, pas même un qui s’efforce de lever sa main pour aider les frères dirigeants — ils sont tous plus ou moins d’accord pour rester «malheureux, et misérable, et pauvre, et aveugle, et nu. » Ap. 3 : 17. {1TG37: 18.3}

Es. 51 : 19 – « Ces deux choses te sont arrivées ; qui te plaindra ? la désolation et la dévastation, et la famine et l’épée ; par qui te consolerai-Je ?»

   Il fut donné à David d’antan à choisir entre trois choses : « … Gad vint donc vers David, et lui rapporta, et lui dit : Sera-ce sept ans de famine dans ton pays ? Ou fuiras-tu trois mois devant tes ennemis pendant qu’ils te poursuivent ? Ou sera-ce pendant trois jours la pestilence dans ton pays ? …» 2 S. 24: 10-13. Maintenant, de façon semblable il est demandé au peuple de DIEU

18

de choisir soit la désolation et la destruction, ou la famine et l’épée. Alors contrairement à l’époque de David, DIEU Lui-même résout notre problème si nous Le laissons le résoudre. {1TG37: 18.4}

   Ce sont quelques une des choses au travers desquels le peuple de DIEU est passé, même aujourd’hui certaines de ces choses les entourent toujours. Néanmoins, notre espérance est dans la délivrance de DIEU . {1TG37: 19.1}

Es. 51 : 20-22  – « Tes fils se sont évanouis, ils sont étendus couchés à tous les carrefours des rues, comme un bœuf sauvage dans un filet ; ils sont remplis de la fureur du SEIGNEUR et de la réprimande de ton DIEU. C’est pourquoi, entend maintenant ceci, toi affligée, et ivre mais non pas de vin.  Ainsi dit ton Seigneur le SEIGNEUR, et ton DIEU, qui plaide la cause de Son peuple : Voici J’ai pris de ta main la coupe d’étourdissement, c’est-à-dire la lie de la coupe de Ma fureur ; tu n’en boiras plus désormais. »

   Ne serons-nous pas reconnaissants de savoir que tout ceux dont le nom sera trouvé écrit dans le livre sera délivré même du temps de détresse dans lequel nous entrons bientôt ? — que Michaël se lèvera pour délivrer Son peuple (Da. 12 : 1) ? Dès qu’Il nous aura rassemblé, il ne nous dispersera plus jamais. {1TG37: 19.2}

Es. 51 : 23 – « Mais Je la mettrai [la coupe de Sa fureur] dans la main de ceux qui t’affligent, et qui ont dit à ton âme : Courbe-toi, afin que nous passions et tu as étendu ton corps comme le sol, et comme la rue pour les passants. »

   La situation est renversée : Ce que le peuple de DIEU avait une fois reçu de leurs ennemis, leurs ennemis bientôt devront le recevoir. Par conséquent ne négligeons pas de tirer avantage de l’appel de délivrance de DIEU. {1TG37: 19.3}

19

   Oui, mes amis, puisque nous sommes à la fin de notre long et éprouvant voyage, en tant que « bras » de Dieu, prêtons une attention sérieuse à Son appel de réveil. Maintenant à la fin de notre long et éprouvant voyage ne laissons rien nous retarder d’acquérir les deux choses qui nous ferons tenir pour toujours — le salut de DIEU et Sa droiture. {1TG37: 20.1}

   Maintenant il nous est demandé de choisir soit de nous tenir du côté de DIEU, de Son Esprit et de Sa Vérité révélée ou soit de nous tenir du côté des hommes, la désolation et la destruction, la famine et l’épée — Ses adversaires (ceux que nous craignons) ; ceux qui font tout pour fermer nos yeux à la Vérité de DIEU pour ce temps-ci. {1TG37: 20.2}

20

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

« Le Chemin Large Est Une Illusion »

   Je lirai dans « Heureux Ceux Qui, » en commençant à la page 112 au quatrième paragraphe. {1TG38: 21.1}

   HCQ 112.4 – « Mais le chemin qui mène à la vie est resserré et la porte en est étroite. Si vous entretenez quelque péché secret, vous vous apercevrez que l’entrée est trop exiguë pour vous et lui. Si vous voulez suivre le chemin du SEIGNEUR, il vous faudra abandonner vos propres goûts, vos désirs et vos mauvaises habitudes. …. La route qui mène à la mort est semée de souffrances, de châtiments, de chagrins et de déceptions qui sont autant d’invitations à revenir en arrière.…. Il est vrai que le chemin de Satan paraît séduisant, mais ce n’est qu’une illusion, car il abonde en remords amers et en soucis dévorants. Le monde et ses ambitions peuvent exercer un certain attrait sur nous, mais ils n’apportent, en fin de compte, que douleurs et chagrins. Des projets intéressés et personnels peuvent offrir des perspectives flatteuses à notre amour-propre ou nous donner l’espoir de certaines jouissances, mais nous aurons tôt fait de découvrir que notre bonheur est empoisonné et qu’en réalité l’égoïsme remplit la vie d’amertume…. » {1TG38: 21.2}

   Cet après-midi, nous avons besoin de prier afin de réaliser que nous ne pouvons pas entrer sur le Chemin de Sainteté (Ésaïe 35 : 8-10) avec nos péchés. Non, pas avec nos mauvaises pratiques et habitudes. Si notre destination finale est le Paradis ces choses doivent être abandonnées. Nous avons besoins de savoir que bien que le chemin large apparaisse fleuri, c’est seulement un camouflage. Il apparaît recouvert de roses, mais en dessous il y a des épines — peines, douleurs et déceptions de toute sorte. Nous devons prier afin d’obtenir la vision de la nécessité de délaisser le chemin où celui qui est né selon la chair marche et de se mettre sur le chemin où marche celui qui est né de l’esprit. {1TG38: 21.3}

21

 

S’ILS NE SONT PAS RÉVEILLÉS MAINTENANT, ILS DORMIRONT POUR TOUJOURS

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 26 AVRIL 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Notre sujet pour cet après-midi se trouve dans le livre d’Ésaïe le chapitre 52. Nous commencerons par le premier verset. {1TG38: 22.1}

Es. 52 : 1 – « Réveille-toi, réveille- toi, revêts ta puissance, ô Sion ; Revêts tes vêtements magnifiques, ô Jérusalem, la ville sainte ; car désormais l’incirconcis et le souillé n’entreront plus chez toi. »

   À l’époque où cet appel au réveil retenti à travers le pays, l’Inspiration annonce que l’époque de la moisson est arrivé pour que les anges puissent faire sortir et maintenir hors de Sion et de Jérusalem l’incirconcis et l’impur, une œuvre que l’Inspiration intitule de diverses manières : (1) la purification du sanctuaire (Da. 8 : 14) ; (2) la purification des fils de Lévi (Mal. 3 : 1-3) ; (3) la purification de l’église (« Testimonies, » Vol. 5, p. 80) ; (4) le Jugement dans la maison de Dieu (1 Pi. 4 : 17) ; (5) la moisson (Mt. 13 : 30) ; la séparation des bons poissons d’avec les mauvais (Mt. 13 : 47, 48) ; la séparation des brebis d’avec les boucs, — le Jugement des Vivants. {1TG38: 22.2}

   Les pécheurs, nous savons ont toujours été et sont toujours parmi le peuple de DIEU. Par conséquent le fait que la vérité de ce chapitre est maintenant dévoilée et portée à l’église montre que l’accomplissement de ce texte de l’Écriture est dans un future très proche, cette vérité cherche

22

à réveiller le peuple de DIEU et à leur enseigner le fait que la moisson commencera bientôt —  séparant d’abord les premiers fruits, les 144 000 de la « maison de Dieu, » suivis ensuite par les seconds fruits de toutes les nations (Ap. 7 : 9) ; le texte montre également que les pécheurs ne marcheront plus avec les saints et que la moisson amène la fin du monde (Mt. 13 : 39). Arrêtez-vous et réfléchissez, lisez à nouveau Ésaïe cinquante et un et cinquante deux. Ne considérez pas ce sujet de vie ou de mort à la légère. {1TG38: 22.3}

   Qui le SEIGNEUR appelle-t-il à se réveiller ? — Sion et Jérusalem. Pourquoi pas la maison de Juda, la maison de Jérusalem, ou quelque autre ? Qui est Sion ? Et qui est Jérusalem ? Voici la réponse : À l’époque d’Ésaïe, Jérusalem était la capitale du royaume de Juda et le palais des rois se tenait à Sion. Et que peuvent-elles représenter dans l’antitype ? — Comparativement parlant le « Capitol, » l’hôtel exécutif de la nation des États-Unis (« la Maison Blanche ») nous l’appellerons la Sion des États-Unis ; et la capitale de la nation, Washington D.C., nous l’appellerons la Jérusalem des États-Unis. {1TG38: 23.1}

   Toutefois, le SEIGNEUR ne s’adresse pas aux États-Unis, et comme Sion et Jérusalem sont personnifiées dans le cas présent, par conséquent leurs contreparties doivent se comprendre ainsi : La Conférence Générale, le « Capitole » de la dénomination, doit être la Sion d’aujourd’hui, et les fédérations locales, les sous-dirigeants, doivent être la Jérusalem d’aujourd’hui. Alors qui est endormis et est appelé à se « réveiller ? » — La Conférence Générale et les fédérations locales — les branches exécutives de la dénomination ! Et si elles n’étaient pas endormies pourquoi l’Inspiration les aurait-elle appelés à se « réveiller ? » En outre n’est-il pas vrai qu’elles sont aveugles face à ces textes ? Elles traitent ces textes comme s’ils n’étaient pas du tout dans la Bible. Ne vous semble-t-il pas que le fait de prêcher qu’ils ont toute la

23

Vérité, le dernier message, de n’avoir besoin de rien de plus, n’est que de l’aveuglement. Le dernier message n’est-il pas celui du Jugement des Vivants au lieu de celui du Jugement des Morts. Et le premier n’est-il pas de loin plus important que le dernier ? {1TG38: 23.2}

   La déclaration, « Revêts ta puissance, ô Sion ; Revêts tes vêtements magnifiques, ô Jérusalem, » montre clairement que Sion est faible, et que Jérusalem est soit nue soit vêtue d’habits sales, de vêtements affreux. Maintenant pour transposer ces termes de leur cadre symbolique à leur cadre réel que pourrait signifier la « puissance » sinon la foi dans l’accomplissement de ces prophéties ? Le Maître a dit que sans la foi vous ne pouvez rien faire mais vous pouvez déplacer des montagnes avec la foi. Par conséquent, aujourd’hui Sion et Jérusalem ont besoin de foi. La foi est aussi invisible que l’air, mais quand elle est mise en action, elle peut déplacer des obstacles même plus grands que l’air ne peut déplacer quand il se déferle. Bien que nous ne puissions pas voir le vent, nous pouvons le sentir et voir les résultats de sa puissance. Il en est de même avec la foi. {1TG38: 24.1}

   Nous devons ensuite considérez les vêtements. Le vêtement d’une personne est la première chose qui attire le regard. Les « vêtements magnifiques, » par conséquent doivent représenter quelque chose qui transforme l’apparence de celui qui le porte : d’une apparence spirituellement laide et affreuse à une apparence spirituellement belle et admirable. Alors, que pourrait-il représenter d’autre sinon un vrai caractère Chrétien, — bonté, amour, miséricorde et justice, — ce qui est visible et qui rend une personne agréable et fait de lui véritablement un Chrétien respectable. {1TG38: 24.2}

   La « puissance » et le « vêtement », mis ensemble, par conséquent, ne sont rien de moins que la droiture du CHRIST — les actions de la foi et ses résultats. Ce sont les conditions préalables dont Sion et Jérusalem, d’aujourd’hui, ont besoin. {1TG38: 24.3}

24

   Ils en ont besoin maintenant parce que « désormais l’incirconcis et le souillé » — les incrédules et les pécheurs non pardonnés, ceux qui n’ont pas revêtus de « vêtements magnifiques, » seront liées en gerbes pour être brûlés, ils ne seront plus trouver parmi les saints. {1TG38: 25.1}

Es. 52 : 2 – « Secoue ta poussière, lève-toi et assieds-toi, ô Jérusalem ; détache les liens de ton cou, Ô captive fille de Sion. »

   La Sion et la Jérusalem d’aujourd’hui ne sont pas seulement nues, mais elles sont sales, elles sont couchées dans la poussière, pour ainsi dire, elles sont encore en captivité et ne le savent même pas. Aussi les filles de Sion et de Jérusalem, la dénomination entière, sont appelés à se lever de la poussière, et à s’asseoir sur son trône, à se libérer du joug de sa captivité, les liens de son cou. Elle a besoin de réaliser que le jour de sa rédemption est maintenant là, et que maintenant elle doit être libérée, jamais plus elle ne sera gouvernée par des hommes. {1TG38: 25.2}

Es. 52 : 3 – « Car ainsi dit le SEIGNEUR : Vous vous êtes vendus pour rien ; et vous serez aussi rachetés sans argent. »

   Comme ce verset se passe de commentaire, poursuivons avec : {1TG38: 25.3}

Es. 52 : 4, 5 – « Et maintenant qu’ai-je ici, dit le SEIGNEUR, que Mon peuple ait été enlevé pour rien ? Ceux qui dominent sur lui le font hurler, dit le SEIGNEUR, et, Mon nom chaque jour est continuellement blasphémé. »

   Ces versets rappellent à la Sion et à la Jérusalem

25

d’aujourd’hui qu’elles oppriment les laïcs vraiment comme les maîtres Égyptiens et les seigneurs Assyriens qui oppressaient les enfants d’Israël. Ils font hurler le peuple de DIEU et ainsi ils blasphèment Son nom et empêchent à Son peuple d’entrer en contact avec la Vérité de DIEU pour ce temps. {1TG38: 25.4}

Es. 52 : 6 – « C’est pourquoi Mon peuple connaîtra Mon nom ; c’est pourquoi il saura, en ce jour, que Je suis celui qui dis : C’est Moi.»

   Parce que le peuple de DIEU est mal gouverné, induit en erreur et maltraité, et Son nom blasphémé, Il déclare qu’Il ne les laissera pas dans l’ignorance : Il promet que sans tenir compte de la manière dure dont les dirigeants charnels non tamisés de Sion et Jérusalem essayent de maintenir le peuple dans l’ignorance de ce message de criblage, en dépit de ce dernier, Il fera à Son peuple entendre et savoir que c’est Lui qui parle, pas un ennemi comme cela leur a été dit. {1TG38: 26.1}

   Que pense DIEU de ce message et de Ses messagers ? Lisons : {1TG38: 26.2}

Es. 52 : 7 – « Combien sont beaux sur les montagnes, les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie la paix, qui apporte de bonnes nouvelles [concernant] le bien, qui publie le salut, qui dit à Sion Ton DIEU règne.»

   Quelles nouvelles meilleures que celles-ci désireraient un peuple en captivité ? Si ce message, le Royaume de DIEU (l’église purifiée), n’est pas un message de paix et de sécurité, alors dites-moi ce que veut dire l’Inspiration en disant que le loup et l’agneau, le léopard, l’enfant, le veau et le lion se coucheront ensemble « Le loup demeurera avec l’agneau, et le léopard dormira avec le chevreau ; et le veau, et le lionceau et le bétail gras, seront ensemble, et un petit enfant les conduira.  Et l’habitant ne dira pas. Je suis malade ; le peuple qui y demeure sera pardonnée de leur iniquité. » Es. 11 : 6; 33 : 24. {1TG38: 26.3}

26

Es. 52 : 8 – « Tes sentinelles élèveront la voix ; elles chanteront d’une voix unie ; car elles verront de leurs deux yeux, quand le SEIGNEUR ramènera Sion. »

   Tous les serviteurs de DIEU ensemble, et avec joie exalteront Son message (la Voix), parce que lorsque le SEIGNEUR amènera à nouveau Sion ils verront du même œil. Quelle différence entre les sentinelles de demain de Sion et ses sentinelles d’aujourd’hui parmi lesquelles en réalité à peine deux voient du même œil ! « Seuls ceux qui ont résisté à la tentation avec la force du Tout-Puissant seront autorisés à prendre part à sa proclamation [le Message du Troisième Ange] quand il deviendra un Grand Cri. » — « Review and Herald, » 19 nov. 1908. {1TG38: 27.1}

Es. 52 : 9, 10 – « Éclatez de joie, chantez ensemble, vous lieux dévastés de Jérusalem car le SEIGNEUR a consolé Son peuple, Il a racheté Jérusalem. Le SEIGNEUR a mis à nu Son saint bras, devant les yeux de toutes les nations ; et tous les bouts de la terre verront le salut de notre Dieu. »

  Quand ces choses auront lieu, alors toute la terre verra le salut de notre DIEU. Mais maintenant écoutons Son conseil quant à ce qu’Il désire que nous réalisions : {1TG38: 27.2}

Es. 52 : 11 – « Partez, partez, sortez de là, ne touchez à aucune chose souillée, sortez du milieu d’elle ; nettoyez-vous, vous qui portez les vases du SEIGNEUR. »

   Ceux qui portent la Vérité de Dieu doivent-être purs ; ils doivent être libérés de toute corde qui les attache aux choses de ce monde. {1TG38: 27.2}

27

Es. 52 : 12 – « Car vous ne sortirez pas à la hâte, ni ne marcherez en fuyant ; car le SEIGNEUR ira devant vous, et le DIEU d’Israël sera votre arrière garde. »

 Ici il nous est dit que notre départ pour le pays de nos pères ne se fera pas dans une précipitation effrayante ou en fuyant, parce que le SEIGNEUR Lui-même sera devant nous, et Il sera derrière nous. {1TG38: 28.1}

Es. 52 : 13, 14 – « Voici, Mon serviteur agira prudemment ; Il sera exalté et élevé et sera très-haut. Comme beaucoup ont été stupéfaits en te voyant, Son visage était plus meurtri que celui d’aucun homme ainsi que Son apparence, plus que celle d’aucun fils d’hommes. »

   Comme vous le savez, ces versets ont longtemps été appliqués au SEIGNEUR. Néanmoins, Il ne fait pas toutes ces choses personnellement, mais Il le fait au travers de Ses messagers. Maintenant remarquez ceci, au verset 13 il nous est dit que le SEIGNEUR est grandement élevé alors qu’au verset 14 il nous dit que Son visage était défiguré plus que celui des fils d’hommes. « Il n’a ni forme ni apparence, … il n’y a ni beauté qui fasse que nous Le désirions. » Es. 53 : 2. Pourquoi ? — La seule réponse qui peut être donnée à cette question est celle-ci : DIEU sait que la nature pécheresse du peuple les conduit à faire des hommes des idoles. Ils suivent facilement les hommes qui peuvent présenter un visage attrayant. Ils agissent comme s’ils étaient baptisés aux noms de ces Pauls et Apollos modernes. Ils suivent l’orgueil et la pompe plutôt que DIEU et Sa Vérité progressive. Pour les arracher à cette folie, DIEU envoie Sa Vérité par des personnes inattendues. Ainsi contrairement à leur goût et à leur attente il est écrit que le SEIGNEUR n’avait ni aspect ni attitude pour plaire mais en dépit de cela, Il « sera exalté et élevé et sera très-haut. » {1TG38: 28.2}

28

Es. 52 : 15 – « Ainsi il aspergera beaucoup de nations ; les rois fermeront la bouche devant Lui ; car ils verront ce qui ne leur avait pas été raconté, et ils considéreront ce qu’ils n’avaient pas entendu. »

   Il doit asperger (purifier — Éz. 36 : 25) beaucoup de nations. Ceux qui ne cesseront pas de suivre l’orgueil de l’homme seront amenés à tomber dans le fossé, pour ainsi dire. Toute personne vaine sera abandonnée au travers du « crible de la vanité, » mais ceux qui suivent la Vérité et la droiture vivront pour toujours. Aucune de ces choses n’a jamais été dite à quiconque. Par conséquent, il est très important de s’arrêter, de regarder, et d’écouter et de suivre diligemment la Vérité Elle-même. Sachez que les personnes vaines font étalages de leur personne, de leurs hauts faits et spécialement de leur religion. Sachez qu’ils agissent ainsi afin de s’attirer à eux-mêmes le cœur de leur public, pour obtenir un partisan pour exercer leur influence, pour communiquer quelque chose. Les Pharisiens à l’époque du Christ étaient très compétents dans cette profession de voler les cœurs. Ils priaient dans les coins des rues afin d’être vu par les hommes, et ainsi sous leur mise en valeur ils les trompaient. {1TG38: 29.1}

   « Voici, le nom du SEIGNEUR vient de loin, Sa colère brûle, dont le poids en est accablant ; Ses lèvres sont remplies d’indignation, et Sa langue est comme un feu dévorant.  Et Son haleine [Son message pour aujourd’hui] comme un torrent débordant, qui atteint jusqu’au milieu du cou, pour passer au crible les nations avec le crible de vanité, et il y aura aux mâchoires des peuples un frein qui les fera s’égarer. » Es. 30 : 27, 28. {1TG38: 29.2}

   L’ancien Israël voulait que l’homme le plus haut du pays soit leur roi, et ils l’obtinrent. Si David, rude et non prétentieux, ne les avait pas délivré de l’armée des Philistins et de leur géant, leur roi les aurait conduis à la ruine. {1TG38: 29.3}

29

   C’est une pratique courante par les Chrétiens de faire des hommes des idoles. Même les dirigeants des autres dénominations reconnaissent cela. Un certain pasteur, parlant sur « La Religion dans la Vie » dit à ses auditeurs qu’un jour il s’arrêta à une station service pour remplir son réservoir. Tandis qu’il était là, le pompiste pensa que la voix du pasteur lui semblait familière et demanda : « Êtes-vous l’homme que j’écoute chaque matin à la radio ? » Dès que le pompiste entendit le pasteur dire oui, il répliqua avec force : « Vous m’avez déçu ; Je pensais que j’écoutais un prédicateur d’à peu prés 1m80, pesant pas moins de 90 kg, mais maintenant je vois que  vous êtes seulement un petit avorton. »  Cette pratique est typique parmi les Chrétiens. {1TG38: 30.1}

BRIÈVEMENT POUR RÉSUMER NOTRE ÉTUDE : Nous avons vu que l’heure de la purification de l’église est proche ; que Sion (la Conférence Générale) et Jérusalem (les fédérations locales) sont appelés à se « réveiller, » afin que la fille de Sion, l’église, soit vêtue de la droiture du CHRIST ; qu’elle est faible ; qu’elle n’a pas la droiture du CHRIST ; que maintenant le jour de sa rédemption est proche ; qu’elle doit être libéré de la domination de l’homme et de l’hypocrisie ; que Sion et Jérusalem comme elles sont aujourd’hui oppressent les laïcs autant que les seigneurs Assyriens oppressaient les enfants de l’ancien Israël ; que DIEU ne laissera pas Son peuple dans l’ignorance ; qu’ils sauront que c’est Lui qui parle, pas un ennemi comme on le leur a fait croire ; que le message du Royaume de DIEU est un message de consolation ; que Ses fidèles serviteurs exalteront Son message (la Voix) ; après que Sion et Jérusalem soient réveillées, ils verront « du même œil, » et seulement ceux qui résistent à la tentation avec la force du Tout-Puissant seront autorisé à prendre part à la proclamation du message dans le Grand Cri (“Review and Herald,” 19 nov. 1908) ; alors toutes les extrémités de la terre verront le salut

30

de notre DIEU ; que DIEU envoie Sa Vérité non par ceux qui sont élevés et idolâtrés par les hommes, mais par des serviteurs inattendues ; que ceux qui ne se détournent pas des hommes tomberont, alors que ceux qui suivent la Vérité et la droiture vivront pour toujours ; que c’est un devoir sacré de ceux qui portent toute la Vérité de proclamer le message à tous les frères, car s’ils ne sont pas réveillés maintenant, ils dormiront pour toujours. {1TG38: 30.2}

31

32



(Traduction Biblique tirée de la version King James Française)

1

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

   Je lirai dans « Heureux Ceux Qui, » à la page 113. {1TG39: 2.1}

   HCQ 113.3 – « “La voie des perfides est rude,” mais les voies de la sagesse “sont des voies agréables, et tous ses sentiers sont paisibles.” Proverbes 13 : 15; 3 : 17. Chaque acte d’obéissance au CHRIST ou de renoncement personnel accompli en Son nom, toute épreuve bien endurée, chaque tentation vaincue marque un pas en avant vers la gloire de la victoire finale. Si nous prenons CHRIST comme guide, il nous conduira en sûreté.…{1TG39: 2.2}

   « Le chemin sera peut-être rude, bordé de précipices à droite et à gauche, et l’ascension pénible. Harassés, soupirant après le repos, nous plierons parfois sous le poids de la fatigue. alors que nous sommes las, que nous désirons ardemment le repos, nous pourrons avoir à travailler dur ; alors que nous sommes fatigués, nous pourrons avoir à lutter ; alors que nous sommes découragés, nous devons encore espérer ; mais avec CHRIST pour guide nous atteindrons certainement à la fin le havre désiré. » {1TG39: 2.3}

   Selon la lecture nous devons prier pour la sagesse et la détermination à marcher dans les voies du SEIGNEUR. Ses voies seules sont agréables et paisibles. Lorsque nous devons nous refuser quelque chose ou endurer une épreuve pour obtenir une victoire sur la tentation, nous devons penser que ce sont des étapes vers la victoire finale. Et nous devrions voir que vivre la vie de péché c’est vivre dans le caniveau, où nous nous trouvons naturellement dès la naissance. Pour vivre au sommet de la montagne (le Royaume) on doit escalader la route abrupte et ardue de la montagne. Escalader la route peut sembler ardue, mais après que la dernière étape ait été franchie et le sommet de la montagne atteint, il y a de la joie et de la consolation, de la confiance et de la victoire qu’aucun langage ne peut décrire. {1TG39: 2.4}

2

LES ENFANTS DE LA FEMME STÉRILE PLUS NOMBREUX QUE LES ENFANTS DE LA FEMME QUI ENFANTE.

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 3 MAI 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Avant de commencer notre étude d’Ésaïe cinquante quatre verset par verset, nous lirons le premier verset. {1TG39: 3.1}

Es. 54 : 1 – « Chante, ô stérile, toi, qui n’enfantais pas ; éclate en chantant, et élève la voix, toi qui n’as pas été en travail car les enfants de la femme délaissée sont plus nombreux que les enfants de celle qui était mariée, a dit le SEIGNEUR.»

   Deux femmes sont mises ici en évidence : l’une est stérile, l’autre ne l’est pas. La femme stérile est encouragée à faire éclater son allégresse, car il lui est promis d’avoir plus d’enfants que la femme qui a des enfants. Pour apprendre qui sont ses femmes, tournons-nous vers le quatrième chapitre de Galates. {1TG39: 3.2}

   « Car il est écrit qu’Abraham a eu deux fils, l’un de la servante, et l’autre de la femme libre. Mais celui qui était de la servante naquit selon la chair, et celui de la femme libre était par la promesse. Lesquelles choses sont une allégorie car ce sont les deux alliances, l’une du mont Sinaï, qui engendre la servitude, qui est Agar. » Ga. 4 : 22-24. {1TG39: 3.3}

   L’Apôtre Paul nous rappelle qu’Abraham eut deux femmes et deux fils. Nous connaissons tous l’histoire : Quand

3

DIEU appela Abraham à quitter son pays pour un pays inconnu DIEU promit de lui donner un fils. Quelque chose comme vingt-cinq années s’écoulèrent et l’arrivée du fils n’était toujours pas en vue. Sarah avait alors quatre-vingt-dix ans (Ge. 17 : 17). Pendant ces années où Abraham et Sarah attendaient un fils, Agar devint la femme d’Abraham et par elle Ismaël naquit. Sarah par conséquent, est la femme délaissée (mise de côté), et Agar est celle qui a un mari. En conséquence, Ésaïe 54 : 1 parle allégoriquement de ces deux femmes et de leurs enfants. Pour ce qui concerne l’allégorie, l’Apôtre explique : — {1TG39: 3.4}

   « Car cette Agar est le mont Sinaï, en Arabie, et correspond à la Jérusalem de maintenant, et est dans la servitude avec ses enfants. Mais la Jérusalem qui est en haut est libre, laquelle est la mère de nous tous. » Ga. 4 : 25, 26. {1TG39: 4.1}

   Agar symbolise Jérusalem, la ville des Juifs, ceux nés selon la chair, alors que Sarah symbolise la Jérusalem future la ville de ceux qui sont « nés de nouveau, » les enfants de la promesse. {1TG39: 4.2}

   « Car il est écrit : Réjouis-toi, toi la stérile qui n’enfantes pas ; éclate de joie et crie, toi qui n’étais pas en travail ; car la délaissée a beaucoup plus d’enfants que celle qui a un mari. Or nous, frères, comme Isaac l’était, sommes enfants de la promesse. Mais, comme alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’Esprit, et il en est de même maintenant. Néanmoins que dit l’écriture ? Chasse la servante et son fils, car le fils de la servante ne sera pas héritier avec le fils de la femme libre. Ainsi donc, frères, nous ne sommes pas enfants de la servante, mais de la femme libre. » Ga. 4 : 27-31. {1TG39: 4.3}

   L’Inspiration fait clairement ressortir qu’allégoriquement Agar

4

et son fils Ismaël représentent l’église dans la période de l’Ancien Testament, et que Sarah et son fils Isaac représente l’église dans la période du Nouveau Testament. En effet, les membres de l’église de l’Ancien Testament étaient selon la chair, car elle était constituée de ceux qui étaient nés de la souche de Jacob ; mais les membres de l’église du Nouveau Testament spécialement ceux projetés ici sont des personnes qui ont été convertis à CHRIST par l’Esprit de Vérité. Et comme il fut impossible pour Isaac de naître par la seule volonté de la chair, ainsi est-il tout aussi impossible pour ces enfants de l’Esprit de Vérité de naître par la volonté des hommes. {1TG39: 4.4}

   La raison pour laquelle DIEU retarda l’accomplissement de la promesse à Sarah est par conséquent très évidente : Au travers de la vie de la famille d’Abraham Il écrivait à la fois l’histoire et la prophétie. En retardant la naissance d’Isaac, Il causa la naissance d’Ismaël. Par conséquent, Ismaël, le type des Hébreux, les enfants selon la chair, précéda Isaac, le type des chrétiens, les enfants selon la promesse. {1TG39: 5.1}

   Cependant notre plus grand intérêt est de connaître l’époque à laquelle Ésaïe 54 trouve son complet accomplissement et la génération à laquelle cette prophétie allégorique s’applique spécialement ; de connaître si elle fut écrite pour le profit de l’église Chrétienne primitive, pour l’église du Moyen Âge, pour l’église à notre époque. Puisque aucun écrivain du Nouveau Testament ne fait de commentaire sauf sur le premier verset d’Ésaïe 54, il est évident que le chapitre ne fut pas écrit spécialement pour le peuple de cette époque. De plus, le verset quatorze indique d’avantage l’époque à laquelle la prophétie s’applique.

   « Tu seras établie dans la droiture ; tu seras loin de l’oppression, car tu n’auras pas peur,

5

et de l’effroi, car il n’approchera pas de toi.» Es. 54 : 14. {1TG39: 5.2}

   La promesse à cette dernière section de l’église Chrétienne est qu’elle sera éloignée de l’oppression (elle ne sera pas gouvernée par un autre peuple) ; que la frayeur ne s’approchera pas d’elle et qu’elle n’aura pas lieu de craindre. En vu du fait que l’église jusqu’ici n’a jamais été libérée de ces choses, la logique veut qu’elle doit encore réaliser ces promesses. Par conséquent, la génération à laquelle ce chapitre s’adresse, l’église qui doit recevoir ces promesses n’est pas dans le passé, mais dans le futur. Et le fait que l’Inspiration dévoile maintenant pour la première fois ces promesses, longtemps cachées et les portent à notre attention, font d’elles « la nourriture au temps convenable » ; l’évidente vérité.  Après que cette annonce ait accompli son œuvre, L’église doit bientôt rentrer dans cette glorieuse période de temps. De plus, le verset quinze dit : {1TG39: 6.1}

   « Voici, ils s’assembleront certainement, mais cela ne viendra pas de Moi quiconque complotera contre toi, tombera à cause de toi. » Es. 54 : 15. {1TG39: 6.2}

   Ici elle est avertie que ses ennemis se rassembleront contre elle, mais cela ne viendra pas du SEIGNEUR. Par conséquent, ils ne prospèreront pas, mais tomberont à cause d’elle. Ses ennemies ne pourront plus jamais emmener aucun de ses membres en captivité, de les emprisonner, de les jeter dans les flammes de feu, ni dans les fosses aux lions — elle ne verra plus jamais les Assyriens ou les Chaldéens prospérer contre elle, elle n’aura plus à souffrir de persécution de la part des Juifs et de la part des Romains. Tous ces évènements sont maintenant dans le passé et quand ils se reproduiront ils n’auront pas d’effet sur elle. {1TG39: 6.3}

   « Voici, J’ai crée le forgeron qui souffle le charbon dans le feu et qui forme un instrument

6

pour son ouvrage ; et J’ai crée le destructeur, pour anéantir. Aucune arme formée contre toi ne réussira ; et tu condamneras toute langue qui se lèvera contre toi en jugement. C’est l’héritage des serviteurs du SEIGNEUR, et leur droiture vient de Moi, dit le SEIGNEUR. » Es. 54 : 16, 17. {1TG39: 6.4}

   Jusqu’ici, les épées forgées contre l’église prospéraient, mais ici l’église dans la prophétie sera protégée. Et étant entièrement dans la main de DIEU elle condamnera par la Vérité et la droiture quiconque s’élèvera en jugement contre elle. Notre existence et notre succès dans l’œuvre de DIEU, par conséquent, n’est plus un mystère : la Prophétie indique clairement que beaucoup s’élèveront contre nous, mais aucun n’a prospéré et aucun ne prospéra. DIEU qui a créé l’ouvrier et le destructeur pour détruire, est tout aussi capable de créer la paix et la sécurité. L’Esprit de Prophétie réitère ceci : {1TG39: 7.1}

   « Lorsque ceux-ci (les saints) fuyaient les villes et les villages, ils étaient poursuivis par les méchants qui cherchaient à les faire mourir. Mais les épées dont ils allaient se servir se brisaient et n’avaient pas plus de pouvoir que des fœtus de paille. Les anges de DIEU protégeaient les saints. Comme ils criaient jour et nuit pour obtenir la délivrance. Leurs cris parvinrent jusqu’aux oreilles du SEIGNEUR. » — « Premiers Écrits, » pp. 284, 285. {1TG39: 7.2}

   «…Mais si Son peuple reste séparé et distinct du monde comme une nation qui pratique la droiture, DIEU sera leur défense et aucune armes forgées contre elles n’aura d’effet. » — « Testimonies, » Vol. 5, p. 601. {1TG39: 7.3}

   La leçon est claire : L’église sort d’une période pour se fondre dans une autre. Elle est à l’aube d’un nouveau jour. Sa gloire doit maintenant se manifester,

7

sa grande œuvre s’achever et tous ses enfants (une grande multitude) sauvés. Au lieu que ses ennemis triomphent d’elle, elle doit triompher d’eux. {1TG39: 7.4}

   Puisque l’église ici dans son ensemble est représentée à la fois par la mère et les enfants, nous devons savoir quelle partie de l’église est représentée par la mère et quelle partie par les enfants. {1TG39: 8.1}

   D’après le verset dix-sept, le chapitre conclut que « les serviteurs du SEIGNEUR, » ceux qui amènent les convertis, constituent la mère et que leurs convertis, les laïcs, constituent les enfants. {1TG39: 8.2}

   Que signifie le fait qu’elle est dans les douleurs de l’enfantement ? — Pour trouver la réponse tournons-nous vers Galates 4 : 19 : « Mes petits enfants, pour l’enfantement desquels je travaille de nouveau jusqu’à ce que CHRIST soit formé en vous,… » Ceux pour qui l’Apôtre  œuvrait pour leur apporter la connaissance du SEIGNEUR, Paul dit qu’il était dans les douleurs de l’enfantement pour eux jusqu’à ce que CHRIST soit formé en eux, jusqu’à ce qu’ils soient pleinement convertis à Lui — nés de nouveau. {1TG39: 8.3}

   Maintenant que nous comprenons l’allégorie de ces deux femmes et de leurs enfants et également l’époque pour laquelle Ésaïe 54 fut écrit, nous étudierons brièvement le chapitre verset par verset dans tous ses détails autant que DIEU le permet. {1TG39: 8.3}

Es. 54 : 2, 3 – «Élargis le lieu de ta tente, et laisse-les étendre les tentures de tes habitations ; n’épargne rien, allonge tes cordages, affermis tes pieux. Car tu te répandras à main droite et à gauche ; et ta semence héritera les Gentils, et rendra habitées les villes désertes. »

   Tous ces termes — élargis, étendre, n’épargne rien, allonge et affermis — signifient faire tout ce qui est possible

8

pour faire amplement face à la situation, construire des logements pour un plus grand nombre de convertis, de faire tout ce qui est possible maintenant afin que quand vous vous répandrez à droite et à gauche, quand la multitude de convertis entrera en masse vous ne soyez pas confus et incapable de les loger. Ne décevez pas le peuple. Et de plus, le SEIGNEUR assure que : « ta semence héritera les Gentils, et rendra habitées les villes désertes. » La prophétie, par conséquent, nous amène à l’époque de la restauration de toutes choses (Mt. 17 : 11). {1TG39: 8.4}

Es. 54 : 4 – « N’aie pas peur ; car tu ne seras pas honteuse ; ne sois pas confuse, car tu ne rougiras pas ; car tu oublieras la honte de ta jeunesse, et tu ne te souviendras plus de l’infamie de ton veuvage. »

   Oui, elle est rassurée à nouveau qu’elle n’a plus besoin de craindre, qu’elle n’a plus besoin d’être troublée et confuse, qu’elle oubliera son opprobre et son veuvage (Dieu s’éloignant d’elle). {1TG39: 9.1}

Es.  54 : 5 – « Car ton Créateur est ton mari ; le SEIGNEUR des armées est Son nom ; et ton Rédempteur, le Seul Saint d’Israël ; Il sera appelé le DIEU de toute la terre. »

   Nos ennemis peuvent dire tout ce qu’ils souhaitent, mais DIEU Lui-même témoigne qu’Il est notre DIEU, le DIEU qui nous a créés, le Rédempteur, le DIEU de toute la terre. {1TG39: 9.2}

Es. 54 : 6, 7 – « Car le SEIGNEUR t’a appelée comme une femme délaissée, et affligée d’esprit, et comme une épouse dans la jeunesse, quand tu avais été rejetée, dit ton DIEU. Pour un petit moment Je t’ai abandonnée ; mais avec de grandes miséricordes Je te rassemblerai. »

9

   La déclaration « Pour un petit moment Je t’ai abandonnée » étant en contraste avec cette déclaration « mais avec de grandes miséricordes Je te rassemblerai, » montre que son abondons par DIEU c’est sa dispersion parmi les Gentils, et que son rassemblement c’est son retour en terre natale, son établissement dans les villes désertes. {1TG39: 10.1}

Es. 54 : 8, 9 – « Pendant une courte colère, Je t’ai caché Ma face pour un moment ; mais avec une bonté éternelle, Je te ferai miséricorde, dit le SEIGNEUR, ton Rédempteur. Car ceci M’est comme les eaux de Noé ; car comme J’ai juré que les eaux de Noé ne passeraient plus sur la terre, ainsi J’ai juré que Je ne serais plus courroucé contre toi, et ne te réprimanderais plus. »

   Ce qu’elle a subi elle ne la subira plus — aussi sûrement que la promesse faite à Noé : « Je mets Mon arc dans le nuage, et il sera un signe d’une alliance entre Moi et la terre. » Ge. 9: 13. {1TG39: 10.2}

Es. 54 : 10, 11 – « Car les montagnes s’éloigneront, et les collines disparaîtront, mais Ma bonté ne s’éloignera pas de toi, et Mon alliance de paix ne disparaîtra pas, dit le SEIGNEUR, qui te fait miséricorde. O toi, affligée, agitée de la tempête, et destituée de consolation, voici, Je sertirai tes pierres sur de belles couleurs, et Je placerai tes fondements sur des saphirs.»

   Quoi d’autre représentent « ses pierres » sinon ses membres (les enfants) ? Et que pourraient représenter ses fondements sinon ses Apôtres (les fondateurs), ceux que le SEIGNEUR utilise pour une telle œuvre de réveil et de réforme ? Telle fut le privilège des douze apôtres au début de l’église Chrétienne. Reconnaissant ce fait glorieux, l’Inspiration a écrit : {1TG39: 10.3}

10

    « Et la muraille de la ville avait douze fondements, et sur eux les noms des douze apôtres de l’Agneau. » Ap. 21 : 14.  {1TG39: 11.1}

   La déclaration : « Je placerai tes fondements sur des saphirs » dénote que maintenant elle est en train d’être fondée ; que le SEIGNEUR est maintenant en train de construire l’édifice depuis la base jusqu’au sommet. {1TG39: 11.2}

Es. 54 : 12 – « Et Je ferai tes fenêtres d’agates, et tes portes d’escarboucles, et toute ton enceinte de belles pierres. »

   Si dans son usage littéral les fenêtres doivent laisser passer la lumière et l’air, alors que pourrait dénoter ce symbolisme sinon ses « prophètes, » ceux qui apportent à l’église de DIEU lumière et Vérité ? Et si les portes littérales sont utilisées pour laisser dehors les éléments indésirables, alors dans le domaine spirituel ils doivent symboliser ses sentinelles, le ministère. {1TG39: 11.3}

   Quelle merveilleuse illustration ! Quel groupe de gens sanctifiés elle projette de manière vivante ! — Des pierres d’antimoine, des fondements de saphir, des fenêtres de rubis, des portes d’escarboucles et toute l’enceinte de pierres précieuses ! Chaque âme est un bijou. « Et je ferai qu’un homme sera plus précieux que l’or fin, c’est-à-dire un homme plus qu’une cale dorée d’Ophir. » {1TG39: 11.4}

   « Pour l’amour de Sion, Je ne Me tairai pas, et pour l’amour de Jérusalem, Je n’aurai pas de repos, jusqu’à ce que sa droiture ne sorte dehors comme la clarté du jour, et son salut comme une lampe qui brûle. Alors les Gentils verront ta droiture, et tous les rois, ta gloire ; et tu seras appelée par un nouveau nom, que la bouche du SEIGNEUR nommera. Tu seras une couronne de gloire dans la main du SEIGNEUR, et un royal diadème dans la main de ton Dieu. Tu ne seras plus nommée Délaissée, et ta terre

11

ne sera plus nommée Dévastée ; mais tu seras appelée Hephzibah, et ta terre Beulah ; car le SEIGNEUR se délecte en toi, et ta terre sera mariée. » Es. 62 : 1-4. {1TG39: 11.5}

   Maintenant on voit clairement que le Laodicéanisme passera pour toujours ; que DIEU aura une église sans tâche ni ride ni rien de semblable. Vous ne pouvez pas vous permettre d’être laissé hors d’elle. Vous devez rejoindre les avocats de cette Vérité si vous devez devenir un membre de ce mouvement glorieux. {1TG39: 12.1}

Es. 54 : 13-17 – « Et tous tes enfants seront enseignés par le SEIGNEUR, et grande sera la paix de tes enfants. Tu seras établie dans la droiture ; tu seras loin de l’oppression, car tu n’auras pas peur, et de l’effroi, car il n’approchera pas de toi. Voici, ils s’assembleront certainement, mais cela ne viendra pas de Moi quiconque complotera contre toi, tombera à cause de toi. Voici, J’ai crée le forgeron qui souffle le charbon dans le feu et qui forme un instrument pour son ouvrage ; et J’ai crée le destructeur, pour anéantir. Aucune arme formée contre toi ne réussira ; et tu condamneras toute langue qui se lèvera contre toi en jugement. C’est l’héritage des serviteurs du SEIGNEUR, et leur droiture vient de Moi, dit le SEIGNEUR. »

   Évidemment, nous sommes lent à être convaincu que le Puissant DIEU de Jacob est capable de nous protéger et de nous préserver de tout mal sinon Il n’essaierait pas à maintes reprise de nous convaincre de Sa capacité en expliquant davantage que tout comme Il a crée « le forgeron » et le « destructeur » et les a mis en action Il est tout aussi capable de rendre sans effet leurs instruments et leur efforts. La persuasion de DIEU vous voyez est telle qu’un petit enfant peut le comprendre. {1TG39: 12.2}

12

   Toutes ces promesses sont l’héritage des serviteurs du SEIGNEUR. Comment pouvons-nous nous permettre de laisser ces promesses s’échapper ? Ne sont-elles pas suffisamment bon marché ? Puisque tout ce que ces promesses coûtent est la foi, par conséquent, croyons et elles seront pour nous pour toujours. {1TG39: 13.1}

   Nous avons maintenant appris que les deux femmes et les deux fils d’Abraham sont une prédiction allégorique des églises de l’Ancien et du Nouveau Testament ; que la naissance d’Ismaël préfigurait l’Israël selon la chair et que la naissance d’Isaac préfigurait l’Israël spirituel, les Chrétiens ; que la persécution d’Isaac par Ismaël prédisait la persécution des Chrétiens par les Juifs ; que l’acte d’Abraham de déshériter et de chasser Agar et son fils de la maison  présageait l’acte de DIEU de rejeter et de déshériter Israël selon la chair — que seuls ceux qui sont « né de nouveau, » nés de l’Esprit, hériteront le Royaume ; qu’Isaac, en venant dans ce monde uniquement par la puissance de DIEU présageait l’église Chrétienne, mais spécialement l’église Royaume à venir bientôt dans laquelle il n’y aura pas d’Ismaélite — aucune personne amenée par la volonté de la chair — pas « d’ivraie, » pas de « mauvais poissons, » pas de « boucs » — uniquement des saints, uniquement « ceux qui peuvent être sauvés » et personne « peut être sauvé » s’il ne croit pas à ce que dit la Parole, s’il ne prend pas position pour la Vérité. Seuls ceux qui ont faim de Vérité et de droiture seront rassasiés et deviendront Ses bijoux précieux, apte à faire parti de ce bâtiment de Pierres Précieuses du SEIGNEUR. « Et ils seront à Moi, dit le SEIGNEUR des armées, au jour où Je préparerai Mes joyaux ; ils seront à Moi ; et Je les épargnerai, comme un homme épargne son propre fils qui le sert. Et vous retournerez et vous discernerez entre le droit et le méchant, entre celui qui sert DIEU et celui qui ne Le sert pas. » Mal. 3 : 17, 18. C’est une chose terrible de ne pas croire à la Parole de DIEU ou d’être indifférent, indécis, ou inactif. {1TG39: 13.2}

13

 

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

« Un Combat Et Une Marche »

   Nous lirons dans « Heureux Ceux Qui, » à la page 114 en commençant par le troisième paragraphe. {1TG40: 14.1}

HCQ 114.3 – « La vie Chrétienne est à la fois une marche et un combat ; mais ce n’est pas la puissance humaine qui peut rendre victorieux. C’est dans le domaine du cœur… Le vieil homme, né du sang et par la volonté de la chair, ne peut hériter du royaume de DIEU, il doit abandonner ses goûts héréditaires et ses anciennes habitudes. {1TG40: 14.2}

   « Celui qui décide d’entrer dans ce royaume spirituel s’apercevra bientôt que, liguées contre lui, les forces et les passions de sa nature déchue sont soutenues par la puissance du royaume des ténèbres. Il doit s’attendre à voir l’égoïsme et l’orgueil se dresser contre tout ce qui pourrait lui en dévoiler la laideur. Livrés à nous-mêmes, nous ne pouvons ni surmonter nos mauvais désirs et nos habitudes pernicieuses, ni vaincre l’ennemi puissant qui nous retient en servitude. DIEU seul peut nous donner la victoire. Il désire que nous soyons maîtres de nous-mêmes, de notre volonté et de nos goûts, mais Il ne peut agir en nous sans notre consentement ni notre concours. L’Esprit divin opère par le moyen des facultés et des énergies qui nous ont été données et toutes nos forces doivent collaborer avec DIEU. » {1TG40: 14.3}

   L’ancienne nature, la nature avec laquelle nous sommes nés, ne peut pas hériter le Royaume de DIEU. D’après cette lecture, nous devons prier afin de pouvoir soumettre nos cœurs et tout notre être à DIEU. Quand nous aurons fait cela, nous serons tout à fait différents de ce que nous sommes maintenant — notre vieille nature aura disparu. {1TG40: 14.4}

14

SION EN HAUTEUR DE SA GLOIRE

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 10 MAI 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Notre étude de cet après-midi se trouve au soixantième chapitre d’Ésaïe. Là nous y lisons : « Lève-toi, brille car ta lumière est venue, et la gloire du SEIGNEUR s’est levée sur toi. » Es. 60 : 1. {1TG40: 15.1}

   La première chose que nous avons besoin de connaître dans cette étude c’est la personne à qui l’Inspiration demande de se lever. Ce chapitre étant une continuation du cinquante quatrième chapitre, par conséquent, nous y chercherons l’information. Là, il nous est montré que c’est la femme stérile, les serviteurs de DIEU dans l’église Chrétienne. Il appelle Son église à se lever et à briller car sa « lumière est venue. » S’adresse-t-il à ses serviteurs du présent, du passé ou du future ? Lisons encore : {1TG40: 15.2}

   « Et ton peuple entier sera droit ; ils posséderont en héritage le pays pour toujours, la branche de Ma plantation, l’œuvre de Mes mains, afin que Je sois glorifié. » Es. 60 : 21. {1TG40: 15.3}

   Ce verset ne dit pas que Son peuple est déjà juste mais qu’ils seront justes. Il ne dit pas qu’ils ont possédé le pays mais qu’ils l’hériteront. Quand DIEU enlèvera l’ivraie alors Son église sera purifiée, blanchie. {1TG40: 15.4}

15

   Il est clair que l’accomplissement de cette prophétie est encore dans le future. Et le fait que notre message annonce la purification imminente de l’église, temps dans lequel les anges doivent enlever les hypocrites de parmi les fidèles, temps dans lequel le filet est tiré sur le rivage et les mauvais poissons jetés, la purification du sanctuaire — le Jugement pour les Vivants dans « la maison de DIEU » (1 Pi. 4 : 17) est sur le point de commencer ; l’Inspiration, par conséquent,  dans ce chapitre s’adresse à l’église de DIEU à cette heure particulière. Puisque nous voyons maintenant que ce chapitre contient la Vérité pour notre temps importante, nous l’étudierons verset par verset. {1TG40: 16.1}

Es. 60 : 1 – « Lève-toi, brille car ta lumière est venue, et la gloire du SEIGNEUR s’est levée sur toi. »

   Qui peut honnêtement dire que notre lumière n’est pas venue ? Que notre message n’est pas la Vérité pour notre temps ? Aucun de ceux qui sont en contact avec Elle, j’en suis sûr. L’Inspiration est, par conséquent, en train d’inviter le peuple de DIEU, la Dénomination et nous-mêmes à se lever et à briller. Nous devons ensuite étudier le mot « briller » afin de connaître ce qui est exigé de nous. {1TG40: 16.2}

   Un objet noir et sale ne réfléchit jamais, il absorbe toute la lumière. La lune brille parce que sa surface est composée d’une substance blanche. Si elle était composée d’une substance noire elle ne pourrait réfléchir aucune lumière. Ceci est également vrai de la lumière spirituelle. Si nous sommes impatients de briller, nous devons maintenant nous lever et faire un nettoyage, nous débarrasser de nos vêtements noirs, souillés — de prendre une part active dans ce mouvement de réveil et de réforme sous la supervision du Saint-Esprit. La stupidité, le fanatisme et l’indifférence doivent être abandonnés et la pensée Divine doit être mise en action, ainsi l’ordonne le SEIGNEUR : {1TG40: 16.3}

   « Que le pervers abandonne son chemin, et l’homme

16

inique ses pensées ; et qu’il retourne au SEIGNEUR, et Il lui fera miséricorde, et à notre DIEU, car Il pardonnera abondamment. Car Mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos chemins ne sont pas Mes chemins, dit le SEIGNEUR. Car comme les cieux sont plus élevés que la terre, ainsi Mes chemins sont plus élevés que vos chemins et Mes pensées plus que vos pensées. Car, comme la pluie et la neige descendent du ciel, et n’y retournent pas, mais arrosent la terre et l’a fait produire, et germer afin qu’elle donne de la semence au semeur et du pain à celui qui mange, Ainsi sera Ma parole, qui sort de Ma bouche ; elle ne retournera pas à Moi sans effet, mais elle accomplira ce que J’ai voulu, et elle prospérera dans la chose pour laquelle Je l’ai envoyée. » Es. 55 : 7-11. {1TG40: 16.5}

   Nous devons nettoyer nos pensées, nos voies, nos corps, nos vêtements et nos foyers à l’intérieur comme à l’extérieur. La Propreté est Sainteté. La loi et l’ordre, la paix et la justice, la joie et le contentement font partie du gouvernement de DIEU. Si pour être totalement des Chrétiens on doit « briller, » et si nous devons toujours refléter la Parole de DIEU à ceux qui sont assis dans les ténèbres, alors nous avons donc besoin d’être polis par l’Esprit de DIEU. Si nous prenons garde à tout ce que le message nous enseigne, alors notre suprême devoir et privilège Divin est de prendre ce que l’Inspiration dit : « Lève-toi, brille car ta lumière est venue, et la gloire du SEIGNEUR s’est levée sur toi. » Ceux qui sont maintenant assis comme des objets noirs, consommant la lumière pour eux-mêmes, devront maintenant embrasser l’opportunité et accueillir ce privilège.  Aujourd’hui c’est votre opportunité. {1TG40: 17.1}

Es. 60 : 2 – « Car voici, l’obscurité couvrira la terre, et une énorme obscurité [couvrira] les peuples ; mais sur toi se lèvera le SEIGNEUR, et Sa gloire paraîtra sur toi. »

17

   Le mot « voici » connote que si vous regardez, vous pouvez voir les signes des ténèbres déjà en train de planer sur vous. « Énorme obscurité » signifie que les peuples seront totalement perdus et ne sauront quel chemin prendre, car ils seront totalement confus et dans une grande perplexité. C’est maintenant notre opportunité de répondre à l’appel du SEIGNEUR et d’être prêt à rencontrer cette situation. Nous devons pleinement réaliser que nous sommes en réalité appelés pour être la lumière de la Dénomination et ultérieurement celle du monde. Merveilleux en effet que d’être choisis de parmi la grande masse du monde ! Vous ne pouvez rater ce privilège. Agissons maintenant. {1TG40: 18.1}

Es. 60 : 3 – «Et les Gentils viendront à ta lumière, et les rois à la clarté de ton lever. »

   Nous sommes maintenant le peuple le plus obscure dans le monde, mais le jour est déjà là, jour où nous seront mieux connus. Voici la sûre promesse que si nous nous levons maintenant de notre position assise et que nous faisons l’effort d’atteindre le but défini par DIEU pour nous, le résultat sera que les Gentils viendront à notre lumière et les rois à la clarté de notre lever. Voici le jour favorable pour vous. {1TG40: 18.2}

Es. 60 : 4 – « Lève tes yeux autour de toi et regarde ils se rassemblent tous, ils viennent à toi ; tes fils viendront de loin, et tes filles seront nourries à tes côtés. »

   Si nous regardons avec des yeux spirituels, dit le SEIGNEUR, nous verrons maintenant que les choses se mettent en place. L’appel, ainsi que les signes des temps, sont aussi évident pour quelqu’un de supposer que le jour est loin. Nos fils et nos filles dans ce message doivent bientôt être rassemblés à nous du confins de la terre. {1TG40: 18.3}

Es. 60 : 5 – « Alors tu verras, et conflueras ensemble, et

18

ton cœur s’étonnera et s’épanouira ; parce que l’abondance de la mer se tournera vers toi, et les richesses des Gentils viendront vers toi. »

   Lorsque cela arrivera, alors le reste se verra pleinement et sera rayonnant de joie, l’abondance des richesses des Gentils se tourneront vers eux. {1TG40: 19.1}

Es. 60 : 6-9 – « Une multitude de chameaux te couvrira, les dromadaires de Madian et d’Épha ; tous ils viendront de Sheba ; ils apporteront or et encens, et ils démontreront les louanges du SEIGNEUR. Tous les troupeaux de Kedar seront rassemblés vers toi, les béliers de Nébajoth te serviront ; ils monteront avec [une offrande] agrée sur Mon autel, et Je glorifierai la maison de Ma gloire. Qui sont ceux-là, qui volent comme un nuage, et comme des colombes vers leurs colombiers ? Certainement que les îles M’attendront, et les navires de Tarsis les premiers, pour amener de loin tes fils, leur argent et leur or avec eux, au nom du SEIGNEUR ton DIEU, et au Seul Saint d’Israël, parce qu’il t’aura glorifiée. »

   Nos fils et filles dans la foi viendront comme une tempête par la voie aérienne et maritime. Ils viendront parce que le SEIGNEUR glorifiera tout Son peuple. L’appel, « Sortez du milieu d’elle, Mon peuple ; afin que vous ne participiez pas à ses péchés, et que vous ne receviez pas de ses plaies.» (Ap. 18 : 4) amènera en effet, en même temps que les richesses des Gentils, « une grande multitude que nul homme ne pouvait compter. » Ap. 7 : 9. {1TG40: 19.2}

Es. 60 : 10 – « Et les fils des étrangers bâtiront tes murs, et leurs rois te serviront ; car dans Ma colère Je t’ai frappée, mais, dans Ma bonté, Je t’ai fait miséricorde. »

19

   Au temps d’Esdras et de Néhémie le peuple de DIEU, les Juifs, eux-mêmes avaient construit avec de grand désaccord, mais pour l’église purifiée, les Gentils construiront avec plaisir. Leurs rois devront pourvoir non seulement aux besoins du commun des peuples mais aussi aux serviteurs de DIEU. Pour l’instant, les rois sont les patrons, mais viendra un jour où les serviteurs de DIEU dirigeront les rois, et ils seront heureux d’être conduits par eux. {1TG40: 20.1}

Es. 60 : 11 – « C’est pourquoi tes portes seront continuellement ouvertes ; elles ne seront fermées ni jour ni nuit, afin que les richesses des Gentils te soient apportées et que leurs rois puissent être amenés. »

   Compte tenu de notre réponse à l’appel de DIEU et à notre désir de briller pour Lui, beaucoup de peuple diront : « Venez et montons à la montagne du SEIGNEUR, à la maison du DIEU de Jacob ; Il nous instruira de Ses chemins, et nous marcherons dans Ses sentiers ; car la loi sortira de Sion et la parole du SEIGNEUR de Jérusalem. » Es. 2 : 3. Pour cette même raison les portes, comme cela devrait être, devront rester ouvertes nuit et jour pour maintenir la circulation — l’entrée des saints, les richesses des Gentils et de leurs rois. Manifestement donc, le grand besoin n’est pas en une campagne de « collecte annuelle, » pas dans de multiple collections, pas dans la vente des livres d’aujourd’hui — pas en une campagne de sensibilisation à but quelconque — mais de prendre cette « huile dorée » pour nos lampes et de se « lever pour briller. » Voici ce dont a besoin l’église aujourd’hui. {1TG40: 20.2}

Es. 60 : 12, 13 – « Car la nation et le royaume qui ne te serviront pas périront, oui, ces nations-là seront entièrement ravagées. La gloire du Liban viendra vers toi, le cyprès, le pin et le buis ensemble, pour orner le lieu de Mon sanctuaire, et Je rendrai glorieux le lieu [où reposent] Mes pieds. »

20

   Le lieu où les pieds du SEIGNEUR se poseront est « la vallée des montagnes » (Za. 14 : 5) ; ce lieu devra être le lieu le plus glorieux. {1TG40: 21.1}

Es. 60 : 14-16 – « Et les fils de ceux qui t’affligeaient viendront vers toi en se courbant ; et tous ceux qui te méprisaient s’inclineront à la plante de tes pieds, et ils t’appelleront La ville du SEIGNEUR, La Sion du Seul Saint d’Israël. Au lieu d’avoir été délaissée et haïe, si bien que personne ne passait par toi, Je ferai de toi une excellence éternelle, une joie pour beaucoup de générations. Et tu suceras le lait des Gentils, et tu suceras la mamelle des rois, et tu sauras que Moi, le SEIGNEUR, suis ton Sauveur, et ton Rédempteur, le Puissant de Jacob. »

   De même que les bébés sont admirablement traités et soignés, ainsi les Gentils et leurs rois attendront avec plaisir les saints et de leur abondante nourriture, ils nourriront allègrement les serviteurs de DIEU. {1TG40: 21.2}

Es. 60 : 17 – « Au lieu de cuivre Je ferai venir de l’or, au lieu de fer Je ferai venir de l’argent, au lieu du bois, du cuivre, et au lieu des pierres, du fer. Je ferai que tes gouverneurs [soient enclins à] la paix, et tes magistrats la droiture. »

   Oui la maison de DIEU sera construite avec le meilleur des meilleurs. {1TG40: 21.3}

Es. 60 : 18 – « On n’entendra plus parler de violence dans ton pays, de dévastation et de ruine dans tes frontières ; mais tu appelleras tes murailles Salut, et tes portes Louange. »

   Alors que le monde désire ardemment la paix plus que jamais auparavant, DIEU, Qui est celui qui est capable de la leur donner, déclare fortement que ceux qui veulent réellement la paix

21

 peuvent l’obtenir à condition qu’ils viennent à Lui. Cet espoir et cette foi dans les promesses de DIEU est même maintenant notre seule paix de l’esprit si nous y croyons réellement. {1TG40: 21.4}

Es. 60 : 19-22 – « Le soleil ne sera plus ta lumière pendant le jour, et la clarté de la lune ne t’éclairera plus ; mais le SEIGNEUR sera pour toi une lumière perpétuelle, et ton DIEU, ta gloire. Ton soleil ne se couchera plus, et ta lune ne se retirera plus ; car le SEIGNEUR sera pour toi une lumière perpétuelle, et les jours de ton deuil seront finis. Et ton peuple entier sera droit ; ils posséderont en héritage le pays pour toujours, la branche de Ma plantation, l’œuvre de Mes mains, afin que Je sois glorifié. Le petit deviendra un millier, et le moindre, une forte nation. Moi, le SEIGNEUR, [je] hâterai ceci en son temps. »

   Lorsque tous les serviteurs de DIEU se « lèveront et brilleront » comme un seul homme, alors un petit deviendra un mille, et le plus faible deviendra une grande nation. Alors les Saints seront réunis rapidement et les méchants seront amenés à leur fin. Voici le plan de DIEU pour finir l’œuvre évangélique et nous ferons mieux d’abandonner nos idées préconçues à ce propos et répondre à l’appel de DIEU si nous espérons survivre au travers du « grand et redoutable jour » du SEIGNEUR, si nous espérons nous réjouir à la hauteur de la gloire de Sion. Si nous restons debout fidèles à la Parole de DIEU, nous verrons finalement toutes ces merveilles et vivront pour toujours. {1TG40: 22.1}

22 

 

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

« Disposé À Être Rendu Capable »

   Je lirai dans le livre « Heureux Ceux Qui, » en commençant à la page 115 le deuxième paragraphe. {1TG41: 23.1}

   HCQ 115.2 – « Pas de victoire possible sans la prière constante et sincère, sans l’humilité et la défiance de soi. Notre volonté ne sera pas contrainte à collaborer avec les agents divins : elle devra le faire librement. Si l’influence du Saint-Esprit nous était imposée avec une puissance cent fois plus grande, nous n’en deviendrions pas de meilleurs chrétiens… Notre volonté doit se mettre du même côté que celle de DIEU. Nous ne pouvons de nous-mêmes soumettre nos intentions, nos désirs, nos inclinations à cette volonté : mais nous pouvons souhaiter être rendus capables de vouloir le faire. Alors DIEU accomplira son œuvre en nous …. Un grand nombre d’hommes, attirés par la beauté du CHRIST et la gloire du ciel, reculent devant les conditions nécessaires pour les posséder. Le renoncement à leur propre volonté, à leurs entreprises favorites, demande un sacrifice devant lequel ils hésitent et faiblissent. Finalement, ils retournent en arrière. “Beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas.” » {1TG41: 23.2}

   Quel sera notre sujet de prière pour ce soir ? — Souvenons-nous que la seule barrière entre nous et DIEU c’est le moi, et que DIEU ne nous contraindra jamais à venir à Lui. Demandons-Lui la puissance pour utiliser la grâce qu’Il nous a si librement offerte. DIEU n’aurait pas fait de nous des agents moraux libres s’Il ne s’attendait que nous fassions usage de notre volonté. Nous devrions Lui demander de nous aider à être « rendus capables de vouloir le faire » et ensuite de joindre notre volonté à La sienne et ainsi « travailler à notre salut. » Nous avons besoin de la force de DIEU pour résister à tout mal, pour vaincre le monde comme JÉSUS a vaincu. {1TG41: 23.3}

23

LES FRUITS DE CELUI QUI EST OINT

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 17 MAI 1947

CHAPELLE DU MONT CARMEL

WACO TEXAS

   Nous étudierons le chapitre soixante et un d’Ésaïe en commençant par le premier verset. {1TG41: 24.1}

Es. 61 : 1, 2 – « L’Esprit du Seigneur DIEU, est sur Moi ; parce que le SEIGNEUR M’a oint pour prêcher de bonnes nouvelles aux dociles Il M’a envoyé pour panser [ceux qui ont] le cœur brisé, pour proclamer la liberté aux captifs, et l’ouverture de la prison à ceux qui sont prisonniers ; Pour proclamer l’année acceptable du SEIGNEUR et le jour de la vengeance de notre DIEU ; pour consoler tous ceux qui sont dans le deuil. »

   Ce sont les deux versets que JÉSUS a lu tandis qu’Il se tenait debout dans la synagogue de la ville de Nazareth, l’endroit où Il fut élevé. Il fit la lecture de ces deux versets et s’était ensuite assit sans faire aucun commentaire. Comme Ses auditeurs étaient toujours dans la stupeur se demandant pourquoi Il avait lu ces versets et s’était ensuite assis sans ajouter un mot, JÉSUS se leva à nouveau et dit : « Aujourd’hui cette écriture est accomplie en vos oreilles. » {1TG41: 24.2}

   La raison donnée à ce que la puissance de l’Esprit reposait sur Lui est que le Seigneur DIEU L’avait oint pour prêcher de bonnes nouvelles aux humbles, impliquant que si le SEIGNEUR ne l’avait pas oint pour prêcher, l’Esprit du SEIGNEUR n’aurait pas reposé sur Lui. De plus, Il fut oint pour prêcher aux humbles, à ceux qui ne sont pas

24

autosuffisant, qui n’ont pas une haute opinion d’eux-mêmes, mais qui sont humbles et qui apprennent facilement ; l’autre classe ne pourrait pas être enseignée. Il devait consoler tous les affligés, panser les cœurs brisés, proclamer la liberté aux captifs (pas de les libérer immédiatement). Bien entendu « l’année acceptable du SEIGNEUR » c’est l’époque ou le texte de l’écriture s’accomplit, l’époque où il est descellé et proclamé. Ceux qui n’y prêtent pas garde doivent être balayés au « jour de la vengeance. » Ce furent les bonnes nouvelles pour lesquelles JÉSUS fut oint. L’incrédulité et l’indifférence à l’égard de la Vérité révélée est une insulte à DIEU et un péché contre le Saint-Esprit Qui conduit dans toute la Vérité. {1TG41: 24.3}

   Toutefois, nous ne devrions pas conclure que le chapitre entier fut accompli à ce moment-là, simplement parce que le Sauveur a prêché ces deux versets où que ces deux versets ne pourront pas s’accomplir à nouveau au moment où le reste du chapitre s’accomplira. Puisque le même Esprit reposait sur les Apôtres — sur ceux qui proclamaient le message du SEIGNEUR à cette époque, ainsi il doit en être de même aujourd’hui, à l’époque où le chapitre entier est accomplit. {1TG41: 25.1}

   Voici le devoir de ceux qui proclament le message de ce chapitre : {1TG41: 25.2}

Es. 61 : 3« Pour désigner à ceux de Sion qui sont dans le deuil, pour leur donner la magnificence au lieu de la cendre, l’huile de joie au lieu du deuil, le vêtement de louange au lieu d’un esprit déprimé ; afin qu’ils soient appelés arbres de droiture, la plantation du SEIGNEUR, afin qu’Il soit glorifié. »

   La substance de l’Esprit doit améliorer les conditions spirituelles de ceux qui gémissent en Sion, l’église : pour leur donner la magnificence au lieu de la cendre (au lieu de la repentance et l’humilité), l’huile de joie au lieu du deuil (la Vérité Présente qui éclaire avec plein d’espoir le reste du chemin) et des vêtements (le caractère)

25

de louange afin qu’ils soient comme des ornements vivants de droiture, une création nouvelle de DIEU, afin qu’Il soit glorifié. {1TG41: 25.3}

   Ici, nous voyons que la création originale de DIEU qui a été perdu à cause du péché doit être restauré. Maintenant, c’est le jour favorable pour ouvrir votre cœur, de recevoir la Vérité présente, de recréer et restaurer ce qui était perdu à cause du péché. {1TG41: 26.1}

Es. 61 : 4 – « Et ils bâtiront les ruines anciennes, ils relèveront les décombres précédents, et ils répareront les villes dévastées, les désolations depuis de nombreuses générations. »

   Ce sont ceux qui ont été rendus beaux et joyeux, qui sont revêtus de louange et qui deviennent des arbres de droiture — une plantation du SEIGNEUR. Ses serviteurs triomphants, les Esdras et les Néhémiens sans faute d’aujourd’hui, doivent restaurer toute chose. {1TG41: 26.2}

Es. 61 : 5 – « Et les étrangers s’y tiendront et nourriront vos troupeaux, et les fils de l’étranger seront vos laboureurs et vos vignerons. »

   Bien entendu, les étrangers mentionnés ici, ne sont pas étrangers au Royaume de DIEU, mais à la nation ; ils ne sont pas liés par le sang à Juda et Israël, ils ne sont pas de la souche de Jacob, ils ne font pas parti des 144 000 qui se tiennent en premier sur le Mont Sion, mais ils sont avec eux. {1TG41: 26.3}

Es. 61 : 6 – « Mais vous, vous serez appelés les Prêtres du SEIGNEUR ; on vous nommera les Ministres de notre DIEU ; vous mangerez les richesses des Gentils, et vous vous vanterez de leur gloire. »

26

   Dans le Royaume de Juda antitypique à venir, il y aura, par conséquent,  deux groupes de personnes — les ministres et les laïcs. {1TG41: 27.1}

   Nous voyons à partir de ces écritures que le Royaume de DIEU, l’église purifiée, libérée de « l’ivraie » est une chose réelle. Ce n’est pas quelque chose d’imaginaire, de mousseux flottant et perdu dans l’espace, mais bien réelle sur la terre. {1TG41: 27.2}

Es. 61 : 7 – « À cause de votre honte, vous aurez le double ; et au lieu de la confusion, elles se réjouiront de leur portion ; c’est pourquoi dans leur pays ils posséderont le double, et ils auront une joie éternelle. »

   Ces ministres de DIEU auront une portion double à cause de l’opprobre qu’ils ont enduré, toute cette joie sera leur part. Êtes-vous disposés à souffrir pour l’amour du CHRIST ? Êtes-vous ou pas comme ceux qui cherchent la joie et l’amitié du monde et qui tôt ou tard devront se trouver dans un grand désappointement ? Croyez ! C’est tout. {1TG41: 27.3}

Es. 61 : 8 – « Car Moi, le SEIGNEUR, J’aime le jugement, Je hais le pillage pour offrande consumée ; et J’établirai leur œuvre avec vérité, et Je traiterai avec eux une alliance éternelle. »

   Le jugement et la justice c’est la devise de DIEU pour toutes Ses créatures. La déclaration : « Je hais le pillage pour offrande consumée » implique que de telles choses mal séantes se pratiquent aujourd’hui parmi Son peuple. À ce propos, il y a quelques années, j’ai entendu un certain membre d’église dire qu’il avait gagné un peu d’argent dans une sorte de jeux d’argent et comme sa conscience lui reprochait de garder la somme, il la donna comme offrande à Son église ! J’ai entendu aussi plusieurs dire qu’ils travaillent le Sabbat, mais

27

qu’ils retournaient à l’église ce qu’ils gagnent le Sabbat ! Ces incidents peuvent servir d’échantillons qui montrent comment le peuple de DIEU est insensé et peu éduqué dans les choses de DIEU. Ils font de DIEU en Lui apportant de telles offrandes Quelqu’un qui joue aux jeux d’argent et Quelqu’un qui n’observe pas le Sabbat. {1TG41: 27.4}

   La promesse de DIEU à Son peuple est : « J’établirai leur œuvre avec Vérité. » Mettrons-nous en question Sa capacité à accomplir ces versets et en même temps espérer qu’Il nous donne une maison dans Son Royaume ? {1TG41: 28.1}

Es. 61 : 9 – « Et leur semence sera connue parmi les Gentils, et leur progéniture parmi les peuples ; tous ceux qui les verront, les reconnaîtront, qu’ils sont la semence que le SEIGNEUR a bénie. »

   Quelle espérance bénie ! Quelle puissance pour sauver jeunes et vieux et pour rendre leurs noms mondialement connus. Pour parvenir à une telle gloire, les personnes subiraient presque n’importe quelle torture connue de l’humanité. Cependant, DIEU vous demande seulement de croire et de vous conformer à Sa Parole, oui, c’est tout. {1TG41: 28.2}

   Le Christianisme doit devenir une chose réelle, si réelle que les Païens reconnaîtront que de tels Chrétiens ne peuvent être que la plantation du SEIGNEUR, et que seule la puissance de DIEU peut effectuer un tel changement dans le cœur humain, et faire dire aux Saints : {1TG41: 28.3}

Es. 61 : 10 – « Je me réjouirai extrêmement dans le SEIGNEUR, mon âme s’égaiera en mon DIEU ; car Il m’a revêtu des vêtements du salut, Il m’a couvert de la robe de droiture, comme un époux se pare d’atours et comme une épouse s’orne de ses joyaux. »

28

   En effet ce chapitre d’Ésaïe, le prophète, doit amener « un réveil et une réforme » tel qu’il n’y eut jamais eu de semblable depuis l’entrée du péché. À Dieu ne plaise qu’aucun de nous ne rate l’expérience et les bénédictions attachées à ce réveil et à cette réforme. {1TG41: 29.1}

Es. 61 : 11 – « Car, comme la terre fait jaillir son germe et comme un jardin fait sortir les choses qui y sont semées, ainsi le Seigneur DIEU fera germer droiture et louange devant toutes les nations. »

   Grâce à la semence de la Vérité dans le cœur, le peuple de Dieu fera cette expérience aussi naturellement que la terre fait pousser, germer et porter du fruit la graine qui y est jetée. En effet ceci est la « droiture du CHRIST, » non pas la puissance des hommes. {1TG41: 29.2}

   Pour résumé cette étude, nous avons appris que les fruits de Celui qui est oint sont : {1TG41: 29.3}

   Que JÉSUS fut oint pour annoncer de bonnes nouvelles, des nouvelles grâce auxquelles ils devait ouvrir la porte de la prison du péché, pour panser les blessures du peuple de DIEU, pour proclamer une année acceptable du SEIGNEUR, pour consoler les affligés, et pour donner à tous l’opportunité d’échapper au « jour de la vengeance » ; que parce qu’Il était oint ainsi Il était capable de consoler les affligés de Sion, de donner la magnificence au lieu de la cendre, l’huile de joie au lieu du deuil, et le don de la louange au lieu d’un esprit abattu, afin qu’on les appelle « des arbres de droiture, » et pour qu’ainsi Dieu soit glorifié ; que grâce au don de l’Esprit Son peuple sera capable de construire des lieux dévastés depuis longtemps ; que ceux qui sont appelés maintenant doivent être les ministres de DIEU « ils mangeront les richesses des Gentils » et se glorifierons en eux, et des « étrangers » seront leurs bergers et

29

leurs « vignerons » ; qu’alors leur opprobre et leur confusion se changeront en une joie éternelle ; que comme DIEU hais le pillage, Il établira leur œuvre avec Vérité et traitera une alliance éternelle avec ceux qui Le connaissent ; que leur postérité sera connue parmi les Gentils et parmi les peuples, et ils reconnaîtront que DIEU a béni Son peuple ; que parce que Celui qui est Oint a revêtu Son peuple de vêtements de salut, et d’une robe de droiture, le témoignage de Ses enfants sera : « Je me réjouirai extrêmement dans le SEIGNEUR », comme la fiancée se pare de ses joyaux, ainsi les ornements spirituels donnés au travers de ces dons amèneront le « réveil et la réforme » ; et que comme la nature fait porter du fruit à la semence jetée en terre, ainsi Celui qui est Oint fera germer la droiture et la louange devant les nations. {1TG41: 29.4}

   « D’amples provisions ont été faites pour tous ceux qui entreprennent sincèrement, sérieusement et de façon attentionné l’œuvre de la sainteté parfaite dans la crainte de DIEU. Grâce à CHRIST, force, grâce et gloire ont été pourvues et sont apportées par le ministère des anges à ceux qui sont héritiers du salut. Nul n’est si bas, si corrompu, si vil qu’il ne puisse trouver en JÉSUS, qui est mort pour lui, force, pureté et justice, s’il se détourne de ses péchés, cesse sa conduite d’iniquité et de tourner de tout son cœur vers le DIEU vivant. Il attend pour lui enlever ses vêtements tachés et pollués par le péché, et pour le revêtir de la robe blanche, éclatante de la justice ; et Il le fera vivre et non mourir. En lui  il peut croître. Ses branches ne seront pas dépourvu de fruits ni ne se flétriront. S’il demeure en lui, il peut tirer de lui sève et aliment, être rempli de son Esprit, marcher comme il a marché, vaincra comme il a vaincu, et être élevé à sa droite. » — « Testimonies, » Vol. 2, p. 453. {1TG41: 30.1}

30

IL Y A UNE LARGESSE DANS LA MISÉRICORDE DE DIEU

Il y a une largesse dans la miséricorde de DIEU

Comme l’étendue de la mer;

Il y a une bonté dans Sa justice,

Qui est plus que la liberté.

Le pécheur est accueilli,

Et le juste reçoit davantage de grâce,

Avec le Sauveur, il y a la miséricorde

Dans Son sang il y a la guérison.

Car l’amour de DIEU est plus large

Que la mesure de l’esprit de l’homme

Et le cœur du SEIGNEUR

Est des plus merveilleux.

Si notre amour était seulement plus simple

Nous Le prendrions au mot

Et nos vies seraient toute la lumière du soleil

Dans la douceur de notre DIEU

                                       –Frederick  W. FABER.

31

32



(Traduction Biblique tirée de la version King James et Darby)

1

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

Notre Seul Espoir De Vaincre

   Je lirai dans « Heureux Ceux Qui, » en commençant à la page 116, le premier paragraphe. {1TG42: 2.1}

   HCQ 116.1 – « Notre seul espoir de victoire consiste à unir notre volonté à celle de DIEU et à travailler en communion avec lui heure après heure, et jour après jour. Nous ne pouvons laisser notre égoïsme dominer en nous et entrer quand même dans le royaume de DIEU. Si nous voulons atteindre à la sainteté, nous devons renoncer à nous-mêmes, nous pénétrer de la pensée et des sentiments du CHRIST. L’orgueil et la suffisance doivent être crucifiés. Sommes-nous disposés à accepter ces conditions ? Voulons-nous que notre volonté s’harmonise avec celle du SEIGNEUR ? Tant que nous nous y refuserons, la grâce régénératrice de DIEU ne pourra se manifester en nous. » {1TG42: 2.2}

   Nous nous agenouillerons et prierons pour comprendre que notre espoir d’avoir un foyer dans le Royaume de Dieu dépend de l’unité de notre volonté avec Sa volonté, et du travail en coopération avec Lui ; que la sainteté dépend du renoncement et de l’acceptation de CHRIST ; que l’orgueil n’a  point de place dans le cœur du Chrétien ; que la transformation de la grâce de DIEU est obtenue par notre conformité à Sa Parole. {1TG42: 2.3}

2

LA RÉCOMPENSE DE SION ET L’EFFORT

PUISSANT DE DIEU

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 24 MAI 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Cet après-midi nous étudierons le soixante-deuxième chapitre d’Ésaïe. La première des choses qu’il nous faut savoir à propos de ce chapitre est s’il a été écrit spécialement pour le peuple de DIEU aujourd’hui ou spécialement pour le peuple d’hier, et si son message doit être donné à l’église ou au monde. Pour le découvrir nous lirons le onzième verset : {1TG42: 3.1}

   « Voici, le SEIGNEUR a proclamé jusqu’à la fin du monde. Dites à la fille de Sion : Voici, ton salut vient ; voici, Sa rétribution est avec Lui, et Son œuvre marche devant Lui. » Es. 62 : 11. {1TG42: 3.2}

   « Voici » dit le SEIGNEUR, « J’ai proclamé jusqu’à la fin du monde » non pas à un autre moment. Cette proclamation Divine, par conséquent, est pour ceux qui vivent dans le temps de la fin. Pour eux, le chapitre est maintenant descellé et leurs instructions concernent la fille de Sion, c’est-à-dire l’église. Donc, vous ne pouvez vous permettre d’être dispensé de cet appel pour ce service. {1TG42: 3.3}

Es. 62 : 1 – « Pour l’amour de Sion, Je ne Me tairai pas, et pour l’amour de Jérusalem, Je n’aurai pas de repos, jusqu’à ce que sa droiture ne sorte dehors comme la clarté du jour, et son salut comme une lampe qui brûle. »

3

   Ici il nous est dit que le SEIGNEUR continuera à parler ainsi, non pas pour l’amour du monde, mais pour l’amour de l’église pour qu’elle se tienne éventuellement sur le Mont Sion avec l’Agneau ; qu’Il continuera ainsi « jusqu’à ce que sa droiture ne sorte dehors comme la clarté du jour, et son salut comme une lampe qui brûle. » {1TG42: 4.1}

   Cela implique que la justice de Son peuple, à la proclamation de ce chapitre, n’apparait que faiblement, sinon pas du tout, et que son salut n’est pas maintenant comme une lampe qui brûle, mais comme une lampe dont la lumière a disparu. Son effort puissant est néanmoins de produire un grand changement : La droiture du CHRIST doit resplendir comme le soleil. La conclusion, donc, est que sans ce message additionnel, l’église n’atteindra jamais son but, et l’attitude indifférente de quiconque à cet appel urgent au service, amènera certainement sa ruine. Le vrai peuple de DIEU , cependant, se réveillera et acceptera l’appel. À eux, en tant qu’église, le SEIGNEUR dit : {1TG42: 4.2}

Es. 62 : 2 – « Alors les Gentils verront ta droiture, et tous les rois, ta gloire ; et tu seras appelée par un nouveau nom, que la bouche du SEIGNEUR nommera. »

   La droiture de Sion sera si notable que les Gentils seront attirés par elle, et tous leurs rois par sa gloire. C’est pour cette raison que le nom actuel de l’église ne lui sera alors pas convenable. {1TG42: 4.3}

   Comme vous le savez, il y a maintenant des centaines de noms d’églises dans le monde, — autant de noms qu’il y a de croyances, toutes sont nommées par la bouche d’hommes, bien que Dieu reconnaisse qu’une église. Beaucoup de ces noms font mention même de la compétition Divine. Par exemple, ne font-ils pas de Dieu et du Christ des concurrents,

4

 les noms « Église de Dieu, » et « Église du Christ ? » {1TG42: 4.4}

   Quel que soit le « nouveau nom, » il sera parfaitement convenable à l’église dans sa droiture comme il est projeté dans ce verset. {1TG42: 5.1}

   Nous vivons maintenant dans un monde confus. Quelques-uns sont de Paul et quelques-uns d’Apollos, de Céphas, Pierre, Jean et Jacques, quelques uns de DIEU et quelques-uns du CHRIST. Les Chrétiens de cette façon se chamaillent les uns avec les autres et ont des querelles parmi eux, l’un parle contre la foi de l’autre, et au même moment tous s’efforcent de convertir le monde non chrétien au CHRIST ! Quelles ténèbres ! À l’église que DIEU est en train de créer maintenant, Il dit : {1TG42: 5.2}

Es. 62 : 3 – « Tu seras une couronne de gloire dans la main du SEIGNEUR, et un royal diadème dans la main de ton DIEU. »

   L’église ici projetée doit se composer seulement d’un peuple juste et conduit par l’Esprit, et son nouveau nom doit refléter ce fait. Merveilleux en effet, sera « la couronne de gloire » du SEIGNEUR, et Son « royal diadème.» Certainement vous ne pouvez vous donner le luxe de laisser échapper ceci. Agissez aujourd’hui. {1TG42: 5.3}

Es. 62 : 4 – « Tu ne seras plus nommée Délaissée, et ta terre ne sera plus nommée Dévastée ; mais tu seras appelée Hephzibah, et ta terre Beulah ; car le SEIGNEUR se délecte en toi, et ta terre sera mariée. »

   Parce que le SEIGNEUR doit se délecter en elle, et parce que sa terre aussi doit être mariée avec elle, alors elle doit être aussi appelée Hepzibah, et sa terre Beulah. L’église au temps passé a été abandonnée plusieurs fois — une fois en Égypte, puis à Babylone, à Rome, ainsi de suite — mais elle ne sera jamais délaissée,  et

5

 sa terre ne sera jamais désolée. {1TG42: 5.4}

Es. 62 : 5 — « Car comme un jeune homme épouse une vierge, ainsi tes fils t’épouseront, et comme l’époux se réjouit de sa fiancée, ainsi ton DIEU se réjouira de toi. »

   Le mariage signifie une union perpétuelle. Ainsi l’église a la promesse que sa patrie sera la sienne pour toujours et ses fils (convertis) jamais plus ne seront séparés d’elle. {1TG42: 6.1}

Es. 62 : 6, 7 – « J’ai placé des sentinelles sur tes murailles, ô Jérusalem, qui ne se tairont jamais ni le jour, ni la nuit ; vous qui vous souvenez du SEIGNEUR, ne gardez pas le silence, Et ne Lui donnez pas de repos, jusqu’à ce qu’Il rétablisse et jusqu’à ce qu’Il fasse Jérusalem un sujet de louange sur la terre. »

   Non pas qu’Il établira, mais qu’Il a déjà établi des gardiens qui ne négligeront jamais leur devoir ni la nuit ni le jour. Donc, vous qui maintenant faites mention du SEIGNEUR , ne gardez pas le silence, mais au contraire louez-Le et parlez de Son merveilleux amour et de Sa Vérité. Maintenant c’est votre opportunité de promouvoir Sa cause, pour qu’elle soit votre principale affaire, votre principal intérêt, votre joie la plus élevée. Maintenant c’est le moment de dire : « Si je t’oublie, ô Jérusalem, que ma main droite oublie son habileté. Si je ne me souviens pas de toi, que ma langue s’attache à mon palais, si je n’élève Jérusalem au-dessus de ma joie principale. » Ps. 137 : 5, 6. En raison de ce but priez et travaillez. Ne Lui donnez pas de repos jusqu’à ce qu’Il fasse de Jérusalem un sujet de louange « sur la terre. » Que ceci soit votre joie, comme vous êtes Sa joie. {1TG42: 6.2}

Es. 62 : 8, 9 – « Le SEIGNEUR a juré par sa main droite et par le bras de sa puissance Certainement Je ne donnerai plus ton grain pour nourriture à tes ennemis, et les fils de l’étranger ne boiront plus ton vin, pour lequel

6

tu as travaillé. car ceux qui l’ont amassé le mangeront et loueront le SEIGNEUR ; et ceux qui l’ont recueilli le boiront dans Mes saints parvis. »

   Le peuple de DIEU a été pillé plusieurs fois, et le vol le plus outrageux et déraisonnable qu’il ait souffert a toujours et sera perpétré par leurs propres frères dans la foi ! Comment ? Chaque pas au summum de la Vérité à travers toute l’histoire de l’église et jusqu’à ce jour, ceux qui ont accepté de nouvelles et impopulaires Vérités, ont dans tous les cas été jetés hors de l’église alors qu’ils avaient aidé à sa construction. Ceci a été fait seulement parce que d’une part, la majorité a toujours dominé, et d’autre part, seulement la minorité a toujours été sensible à la Vérité Présente, à « la nourriture au temps convenable. » Le moment dans lequel toutes espèces de vols cesseront, est là. Pour ceux qui sont jetés dehors, ce conseil et cette promesse réconfortante sont donnés : {1TG42: 7.1}

   « Entendez la parole du SEIGNEUR, vous qui tremblez à Sa parole ; vos frères qui vous haïssent, qui vous rejettent, à cause de Mon nom, disaient : Que le SEIGNEUR soit glorifié ; mais il apparaîtra à votre joie, et ils seront honteux. » Ésaïe 66 : 5. [version anglaise autorisée] {1TG42: 7.2}

   Es. 62 : 10 – « Passez, passez par les portes ; préparez le chemin du peuple ; relevez, relevez la route, ôtez-en les pierres ; élevez l’étendard vers les peuples.»

   Le SEIGNEUR maintes fois demande à tous ceux qui écoutent Sa Voix de passer sans crainte par les portes de Sion et de dire à Sion : « Voici ton salut vient ; voici, Sa récompense avec Lui et Son œuvre devant Lui.» {1TG42: 7.3}

7

   Par conséquent, nous ne pouvons faire autrement que passer, car c’est notre devoir donné par DIEU de préparer le chemin pour le peuple. Il nous faut construire un grand chemin, un chemin pour qu’ils viennent à la lumière de DIEU et ainsi à Son Royaume. Nous devons ôter tout obstacle qu’entrave sa voie, et nous devons élever un étendard pour le peuple, un étendard qu’il peut voir et suivre tandis qu’il le mène en avant. Que pourrait être cet étendard? — Le même étendard que le peuple doit voir et suivre est Jésus dans Sa Vérité. {1TG42: 8.1}

Es. 62 : 11- « Voici, le SEIGNEUR a proclamé jusqu’au bout de la terre. Dites à la fille de Sion : Voici, ton salut vient ; voici, Sa rétribution est avec Lui, et Son œuvre marche devant lui. »

   Ce verset comme nous l’avons appris au commencement de notre étude, éclaire deux choses : premièrement, que ce chapitre contient définitivement un message pour l’église à la fin du monde ; deuxièmement, puisqu’il est prouvé que ce chapitre maintenant pour la première fois se révèle et est porté à notre attention, nous sommes envoyés avec un message à l’église, et montre d’une manière définitive, que nous nous trouvons au temps de la fin, le temps où les institutions faites par des hommes doivent disparaître pour toujours. {1TG42: 8.2}

   Le mot « voici » suggère que nous devions apercevoir et être en mesure de voir maintenant que notre salut vient et que tandis que Sa récompense est avec Lui, Son œuvre reste toujours devant Lui. Quelle est Sa récompense ou salaire ? — Que pourrait-elle être autre que la vie éternelle ? Ainsi, ce ne sera que les prémices, les 144 000, les serviteurs de DIEU qui doivent bientôt se tenir debout sur le Mont Sion avec l’Agneau qui seront les premiers pour recevoir leur récompense. En tant que serviteurs de DIEU ils dirigeront l’œuvre qui est « devant Lui, » l’œuvre de rassembler les seconds fruits. Comme présenté par le prophète Ésaïe :  {1TG42: 8.3}

8

   « Et Je mettrai un signe parmi eux, et J’enverrai ceux d’entre eux qui se seront échappés vers les nations, à Tarsis, Pul et Lud, qui tirent de l’arc, à Tubal et à Javan, aux îles éloignées, qui n’ont jamais entendu parler de Mon nom et n’ont pas vu Ma gloire ; et ils déclareront Ma gloire parmi les Gentils. Et ils amèneront tous vos frères, d’entre toutes les nations, pour une offrande au SEIGNEUR, sur des chevaux, sur des chariots, dans des litières, sur des mulets, sur des bêtes rapides, à Ma sainte montagne, Jérusalem, dit le SEIGNEUR, comme les enfants d’Israël apportent l’offrande, dans un récipient pur à la maison du SEIGNEUR. » Ésaïe 66 : 19, 20. Le choix maintenant vous appartient, soit pour se ranger du côté de la Vérité de DIEU pour ce temps, en vue d’accepter Son salut et de se préparer pour l’œuvre qui se trouve devant Lui, pour le rassemblement de Ses saints, ou soit pour rester indifférent et alors être vomi. {1TG42: 9.1}

   Faisons-nous le meilleur choix maintenant de peur que bientôt nous ne nous trouvions dans les ténèbres de dehors, là pour y pleurer et grincer des dents. {1TG42: 9.2}

Es. 62 : 12 – « Et on les appellera : Le saint peuple, Les rachetés du SEIGNEUR ; et tu seras appelée La Recherchée, Une ville non abandonnée. »

   Si vous faites tout ce que l’Esprit de DIEU vous pousse à faire, vous serez parmi « le saint peuple, les rachetés du Seigneur, » « la recherchée, » et « non abandonnée. » {1TG42: 9.3}

   Maintenant pour résumer : L’étude commence avec les mots : « Voici, le SEIGNEUR a proclamé jusqu’à la fin du monde » à l’église d’aujourd’hui. Elle doit être la « couronne de gloire » du SEIGNEUR, et Sa « tiare royale. » Jamais plus elle sera appelée « abandonnée, » ni sa terre « désolée, » ; ces titres ont dû être changés respectivement pour Hepzibah et

9

Beulah,» signifiant que DIEU se réjouira en Son peuple et de leur terre ;  que DIEU doit se réjouir sur Son église comme un jeune marié se réjoui sur Sa jeune mariée ; qu’Il a établi des gardiens sur les murailles de Jérusalem, qui jamais négligeront leur devoir ; ils ne se tairont pas, mais ils feront louanges au SEIGNEUR, et ils seront zélés pour faire ce qu’ils peuvent en vue de promouvoir Son Royaume ; qu’Il a juré par Sa main droite, et par le bras de Sa puissance, que jamais plus Il donnera les aliments de Ses fils aux ennemis, et que les étrangers jamais plus les déroberont de ces choses pour lesquelles ils ont travaillé, que ce qu’ils ont gagné sera le leur ; que Son peuple a été pillé maintes fois de leur lumière spirituelle ; que lorsque la lumière de DIEU leur est venue, les ennemis y ont mis des obstacles pour les empêcher de la recevoir au moins pour un temps ; que nous sommes exhortés maintenant à « écouter la Parole du SEIGNEUR. » En faisant ainsi, les frères (des membres compagnons de l’église) nous haïssent de sorte qu’ils nous jettent hors de l’église. Ils font ceci au nom du SEIGNEUR, mais ils seront « honteux » lorsqu’Il paraîtra pour notre joie et à leur honte ; que nous sommes commandés de passer par les portes de Laodicée en vue de préparer la voie pour le peuple ; de préparer le grand chemin, d’ôter les barrières, d’élever un étendard pour le peuple pour leur montrer que le SEIGNEUR a proclamé  « jusqu’à la fin du monde » pour dire « à la fille de Sion » que son salut vient, et que Sa récompense est avec Lui, et Son œuvre marche devant Lui ; que ceux qui échappent à la tuerie du SEIGNEUR seront envoyés à toutes les nations et aux îles de la mer ; au peuple qui n’a pas entendu parler du Sauveur ; et qu’ils porteront tous leurs frères à la maison du SEIGNEUR. {1TG42: 9.4}

   Vous voyez certainement maintenant la récompense de Sion et l’effort puissant de DIEU pour vous informer de cette Vérité. Assurément vous ferez tout ce que vous pouvez en vue d’échapper à la vengeance de DIEU et vous joindre à ce mouvement de laïcs pour le rassemblement du peuple. {1TG42: 10.1}

10

L’ANNÉE DE SES RACHETÉS —

LE SIGNE DU JOUR DE LA VENGEANCE

Ésaïe 63

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 31 MAI 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Nous devons étudier le soixante-troisième chapitre d’Ésaïe. Dans ce chapitre, nous trouvons une conversation prophétique enregistrée entre trois personnes : le prophète, le SEIGNEUR, et une personne vivant au temps où la prophétie de ce chapitre s’accomplit. Les sujets de la conversation sont Édom, l’ancien Israël, leur libération d’Égypte, et le rachat du peuple au jour où cette écriture est accomplie. Ce qui doit nous concerner le plus est de savoir le temps. Pour obtenir cette information, je lirai le verset 16 : « Sans aucun doute Tu es notre Père, encore qu’Abraham ne nous connaît pas, et qu’Israël ne nous ignore, Toi, ô SEIGNEUR, Tu es notre Père ; notre Rédempteur, Ton nom est de tout temps. » És. 63 : 16. {1TG43: 11.1}

   Les mots de la personne parlant en faveur du peuple qui est amené face à face avec la révélation de ce chapitre, révèlent que lui et son peuple ne sont pas connus d’Abraham. Puisqu’Abraham connaissait bien le relèvement pour l’ancien Israël, mais n’a guère pratiquement su celui concernant les Chrétiens, donc ces derniers doivent être le peuple auquel il est ignorant. La vérité se présente donc clairement que le chapitre trouve son accomplissement à l’époque de l’ère Chrétienne. Maintenant pour savoir s’il s’agit de la première ou dernière partie de l’ère Chrétienne, nous

11

lirons aux versets 18 et 19 ; ainsi qu’Ésaïe 64 : 10, 11, car le sujet et la teneur du chapitre 64 n’est qu’une continuation du chapitre 63. {1TG43: 11.2}

   « Le peuple de Ta sainteté l’a possédé que peu de temps ; nos adversaires ont piétiné Ton sanctuaire. Nous sommes à Toi : Tu n’as jamais dominé sur eux, ils n’ont pas été appelés par Ton nom. » És. 63 : 18, 19. {1TG43: 12.1}

   « Tes villes saintes sont devenues un désert ; Sion est un désert, Jérusalem, une désolation. Notre sainte et belle maison, où nos pères T’ont loué, est brûlée par le feu ; et toutes nos choses agréables sont dévastées. » És. 64 : 10, 11. {1TG43: 12.1}

   Ici on voit que le désir ardent du peuple est pour la restauration du temple, et pour leur possession à nouveau de la terre promise. Maintenant le fait que le « temple » et la « terre » se trouvent toujours entre les mains des Arabes et des Juifs incroyants (ceux qui n’ont jamais été appelés par Son nom, jamais appelés Chrétiens) est la preuve positive que les chapitres 63 et 64 s’accomplissent à la dernière partie de l’ère chrétienne, où le temps des Gentils dans la terre promise est accompli. Par le fait que ces chapitres soient maintenant descellés, et que le message pour aujourd’hui nous a fait crier au SEIGNEUR pour précisément une telle libération, atteste que le temps pour l’accomplissement de la prophétie trouvée dans ces derniers, est déjà là. {1TG43: 12.3}

   Sachant positivement maintenant que ces chapitres nous concernent, vous et moi, nous sommes prêts à les étudier verset par verset — {1TG43: 12.4}

És. 63 : 1 – « Qui est celui-ci, qui vient d’Édom, de Botsra, avec des habits teints en rouge, celui-ci, qui est magnifique

12

dans Ses vêtements, qui marche dans la grandeur de Sa force ? C’est Moi, qui parle avec droiture, — puissant pour sauver. »

   Dans cette vision, le prophète a vu quelqu’un avec des vêtements tachés de sang retournant hâtivement d’Édom et de Botsra. À la question du prophète, « Qui est celui-ci qui vient d’Édom, de Bozrah ? » est venue la réponse, « C’est Moi, qui parle avec droiture, — puissant pour sauver. » {1TG43: 13.1}

   Qui d’autre peut être cette personne sinon le SEIGNEUR Lui-même, le Sauveur du monde, le Puissant pour sauver ? {1TG42: 7.2}

   De nouveau, le prophète a posé cette question : {1TG43: 13.3}

És. 63 : 2 – « Pourquoi y a-t-il du rouge à Ton vêtement, et Tes habits sont-ils comme ceux de celui qui écrase dans la cuve ? »

   La réponse à ces questions introduit une série d’événements solennels lesquels sont enregistrés dans : {1TG43: 13.4}

Es. 63 : 3-5 – « J’ai été seul à écraser au pressoir, et, parmi les peuples personne n’était avec Moi ; cependant Je les écraserai dans Ma colère, Je les piétinerai dans Ma fureur et leur sang s’aspergera sur Mes vêtements, et Je tacherai tous Mes habits. Car le jour de la vengeance est dans Mon cœur, et l’année de Mes rachetés est venue. Et J’ai regardé, et il n’y avait personne pour M’aider ; et Je M’étonnai qu’il n’y avait personne pour Me soutenir ; c’est pourquoi Mon propre bras M’a apporté le salut ; et Ma fureur M’a soutenu. »

   Ces déclarations, « J’ai été seul à écraser au pressoir, » «Et J’ai regardé, et il n’y avait personne pour M’aider ; et Je

13

M’étonnais qu’il n’y avait personne pour Me soutenir » (toutes au temps passé) montre le zèle et la détermination du SEIGNEUR pour sauver Son peuple induit en erreur au temps de Sa première venue, bien qu’il n’ait eut personne avec Lui pour l’aider ; c’est-à-dire, tous les prêtres et dirigeants religieux — La Conférence Générale de Son temps (le Sanhédrin) était contre Lui au lieu de l’aider dans Son œuvre. Mais les déclarations, « cependant Je les écraserai dans Ma colère, Je les piétinerai dans Ma fureur et leur sang s’aspergera sur Mes vêtements, et Je tacherai tous Mes habits ; car le jour de la vengeance est dans Mon cœur, et l’année de Mes rachetés est venue » ; et « J’ai regardé, et il n’y avait personne pour M’aider ; et Je M’étonnais qu’il n’y avait personne pour Me soutenir » (toutes au temps futur) — montre que la condition actuelle de l’église est non seulement tout autant mauvaise comme à Sa première venue, mais a même empiré. Combien vrai que l’histoire se répète ! Comme le jour de la vengeance approche, ceux qui auraient dû soutenir et secourir dans l’œuvre de la rédemption, les ministres et dirigeants religieux, le Sanhédrin antitypique d’aujourd’hui (la Conférence Générale), sont perçus comme entravant la voie du SEIGNEUR tandis qu’il s’efforçait d’atteindre le peuple. De cette façon, ils encourent Son déplaisir, et nécessairement le SEIGNEUR se ceint afin de libérer Son peuple des mains des bergers infidèles. Ils l’obligent à tacher Ses vêtements de leur sang en les piétinant dans Sa fureur. {1TG43: 13.4}

És. 63 : 6 – « Et J’écraserai les peuples dans Ma colère, et Je les enivrerai dans Ma fureur, et Je renverserai leur puissance par terre. »

   La brève explication du SEIGNEUR de la situation est amplifiée par le prophète Ézéchiel. Il dit : {1TG43: 14.1}

   « Et il cria à mes oreilles d’une voix forte, disant : Faites approcher ceux qui ont charge de la ville, chacun avec son arme de destruction

14

dans sa main. Et voici, six hommes venaient du chemin de la porte supérieure qui est face au nord, et chacun son arme de massacre dans sa main ; et un homme était au milieu d’eux vêtu de lin, avec à son coté un encrier d’écrivain ; et ils entrèrent, et se tinrent près de l’autel de bronze. Et la gloire du DIEU d’Israël s’éleva de dessus le chérubin sur lequel elle était, et vint vers le seuil de la maison. Et il appela l’homme vêtu de lin, qui avait l’encrier d’écrivain à son côté. Et le SEIGNEUR lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur les fronts des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui se font au dedans d’elle. Et il dit aux autres, moi l’entendant : Passez par la ville après lui, et frappez ; que votre œil n’épargne personne, et n’ayez aucune pitié. Tuez entièrement vieux et jeunes hommes, vierges, et enfants et femmes ; mais n’approchez aucun sur lesquels est la marque, et commencez par Mon sanctuaire. Et ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison. » Éz. 9 : 1-6. {1TG43: 14.2}

   La prophétie d’Ézéchiel montre clairement que cette œuvre de purification a lieu dans l’église (en Jérusalem), au moment de la séparation des fidèles avec les infidèles, au moment de la destruction de « l’ivraie » (Mt. 13 : 30), au moment où sont jetés dehors le mauvais poisson (Mt. 13 : 47-49), au moment de la purification de l’église (« Testimonies, » Vol. 5, p. 80), de la purification du ministère (Mal. 3 : 1-3), de la purification du sanctuaire (Da. 8 : 14) — l’œuvre du Jugement pour les Vivants. L’Esprit de Prophétie de nos jours nous dit ceci à ce propos : {1TG43: 15.1}

   «… Mais les jours de la purification de l’église arrive en toute hâte. DIEU aura un peuple pur et fidèle lors du grand criblage qui est sur le point d’avoir lieu. Nous serons mieux à même de mesurer la force d’Israël.

15

Les signes révèlent que le temps approche où le SEIGNEUR manifestera qu’il a son van à la main et qu’il purifiera totalement son aire…. {1TG43: 15.2}

   « Ici, nous remarquons que l’église, le sanctuaire du SEIGNEUR, est la première à éprouver les effets de la colère de DIEU. Les anciens, ceux à qui il a donné une grande lumière et qui ont pour devoir de veiller sur les intérêts spirituels de la communauté, ont trahi leur mission. Ils ont prétendu qu’on ne devrait point s’attendre à voir des miracles et des manifestations signalées de la puissance de DIEU comme au temps de la primitive église. Les temps ont changé, disent-ils. Ces paroles les fortifient dans leur incrédulité et ils disent : “Le SEIGNEUR ne fera ni bien ni mal. Il est trop miséricordieux pour répandre son jugement sur son peuple.” ‘Paix et sûreté’, tel est le cri que font entendre ceux qui n’élèveront plus jamais la voix comme une trompette pour déclarer au peuple de DIEU ses péchés et à Israël ses iniquités. Ces ‘chiens muets qui ne peuvent aboyer’, sont ceux sur lesquels fondra la juste vengeance d’un DIEU offensé. Hommes, femmes, jeunes gens, jeunes filles et enfants périront tous ensemble. » — « Testimonies, » Vol. 5, p. 80, 211. {1TG43: 16.1}

   L’apôtre Pierre ajoute : « Car le temps est venu où le jugement doit commencer par la maison de DIEU ; et s’il commence d’abord par nous, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’évangile de DIEU ? Et si [l’homme] droit est rarement sauvé, où comparaîtra l’impie et le pécheur ? » 1 Pie. 4 : 17, 18. {1TG43: 16.2}

   Puisque le peuple de DIEU n’est pas aujourd’hui dans la terre d’Édom, au sud de la Palestine, mais il est répandu à travers la terre, et puisque le SEIGNEUR doit égorger leurs ennemis pour les libérer, la Vérité est évidente : ce sont Édom et Botsra antitypiques. {1TG43: 16.3}

   Après qu’Ésaü ancien ait vendu son droit d’aînesse pour un plat de

16

potage il fut nommé Édom ; et le nom Botsra signifie « bergerie. » Clairement, donc, les Édomites d’Ésaïe 63 : 1, sont ceux qui de nos jours ont vendu leur droit d’aînesse, et qui en même temps persécutent (comme Ésaü l’a fait avec Jacob), ceux qui l’ont acheté, pour ainsi dire. C’est ainsi que comme le peuple de DIEU doit être délivré du Sanhédrin au jour de CHRIST, il doit être alors délivré de la Conférence Générale, des frères antitypiques Édomites, en vue d’être conduit dans toute la Vérité, et dans la terre de leurs pères. {1TG43: 16.4}

   Les mots « l’année de Mes rachetés est venue, » et « le jour de la vengeance est dans Mon cœur, » indique clairement que l’œuvre mystérieuse du SEIGNEUR en Édom et Botsra est le jour de vengeance et un signe du retour d’Israël antitypique (l’église purifiée) dans son pays natal. {1TG43: 17.1}

És. 63 : 7-10 – « Je mentionnerai la bonté compatissante du SEIGNEUR, et les louanges du SEIGNEUR, selon tout ce dont le SEIGNEUR nous a comblés et la grande bonté envers la maison d’Israël, dont Il les a comblés selon Ses miséricordes et selon la multitude de Sa bonté compatissante. Car Il a dit : Certainement, ils sont Mon peuple, des enfants qui ne mentiront pas ; ainsi il a été leur Sauveur. Dans toutes leurs afflictions, Il était affligé, et l’ange de Sa présence les a sauvés ; dans Son amour et dans Sa pitié, Il les a rachetés ; et Il les a soutenus, et les a portés tous les jours d’autrefois. Mais ils se sont rebellés et ont contrarié Son Esprit saint ; c’est pourquoi Il est devenu leur ennemi, et Il se bâtit contre eux. »

   Le témoignage de cette personne révèle qu’une transformation complète a été réalisée en lui, qu’il a reçu une vision de la bonté du Seigneur, de Son extrême patience, et de Sa tendre miséricorde – il est

17

convaincu que le Seigneur n’acquittera pas le coupable. De ce témoignage on peut voir aussi que le SEIGNEUR n’est pas une personne cruelle, brutale, cherchant à tuer et détruire, mais Il est gentil et miséricordieux, patient et juste, et Il est digne d’être loué. Cette personne s’efforce de prouver ceci aux autres en attirant l’attention sur les actes du SEIGNEUR avec Son peuple ancien, montrant qu’Il les a supportés longtemps, que seulement pour leur bien Il les a punis – avec le but de les faire revenir à Lui, et loin de l’idolâtrie et de la ruine éternelle. {1TG43: 17.2}

   En outre, l’écriture montre clairement que le besoin de libération aujourd’hui est similaire à celui au jour de Moïse. {1TG43: 18.1}

És. 63 : 11-15 – « Toutefois il s’est souvenu des jours anciens, de Moïse, et de son peuple, disant : Où est Celui qui les fit remonter de la mer, avec le berger de Son troupeau ? Où est Celui qui mit Son Esprit Saint en lui ? Qui les conduisit par la main droite de Moïse, par Son bras glorieux, fendant l’eau devant eux, afin qu’Il s’acquît un nom éternel ? Qui les conduisit à travers l’abîme, comme un cheval dans le désert, afin qu’ils ne trébuchent pas ? Comme une bête descend dans la vallée, l’Esprit du SEIGNEUR le fit se reposer ; ainsi Tu as conduit Ton peuple, pour T’acquérir un nom glorieux. Regarde du ciel, et contemple de l’habitation de Ta sainteté et de Ta gloire où est Ton zèle et Ta puissance, le son de Tes entrailles, et Tes miséricordes envers moi ? Sont-elles retenues ? »

   Puisqu’il y a un cri dans la prophétie pour une délivrance semblable à laquelle fut vue au temps de Moïse, les faits sont évidents : L’église a été conduite dans l’esclavage et maintenant a besoin d’être délivrée. Il y a des années, que l’Inspiration a averti : {1TG43: 18.2}

18

   « L’Église à cesser de suivre Christ son chef, et retourne résolument en Égypte. Pourtant, peu de gens sont alarmés ou sont étonnés de leurs besoins de force spirituelle. Le doute et même l’incrédulité dans les Témoignages de l’Esprit de Dieu règnent partout dans nos églises. Satan le voudrait ainsi. Les ministres qui prêchent le moi au lieu de CHRIST, le voudraient ainsi. Les Témoignages ne sont ni lus ni appréciés. Dieu s’est adressé à vous. La lumière resplendit au travers de sa parole et des Témoignages, ces derniers sont méprisés et peu considérés. Le résultat est apparent dans le manque de pureté, de dévotion et d’une foi sincère parmi nous. » — « Testimonies, » Vol. 5, p. 217 (anglais). {1TG43: 19.1}

És. 63 : 16, 17 – « Sans aucun doute Tu es notre Père, encore qu’Abraham ne nous connaît pas, et qu’Israël ne nous ignore, Toi, ô SEIGNEUR, Tu es notre Père ; notre Rédempteur, Ton nom est de tout temps. Pourquoi, ô SEIGNEUR, nous fais-Tu égarer hors de Tes chemins, et endurcis-Tu notre cœur pour ne pas Te craindre ? Reviens, pour l’amour de Tes serviteurs, les tribus de Ton héritage. »

  Le peuple qui crient à la délivrance est celui qu’Abraham n’a pas connue, et qu’Israël d’aujourd’hui (la Dénomination) ne reconnaît pas. C’est-à-dire, comme nous l’avons souligné au début de notre étude, qu’Abraham ignorait les Chrétiens, et le peuple qui crie pour la délivrance à l’accomplissement de cette prophétie n’est pas l’Israël antitypique (la Dénomination), reconnu comme tel. Ainsi, bien que l’ancien Abraham ne nous connaisse pas, et bien que la Dénomination ne nous reconnaisse pas, cependant nous savons que Dieu nous a donné un message, et qu’un changement a eu lieu en nous : que nous ne sommes plus satisfaits, tièdes, et que nous ne sommes plus ignorants de notre tristesse Laodicéenne, de notre misère, de notre pauvreté,

19

de notre aveuglement et de notre nudité. Nous savons que c’est l’œuvre de Dieu qui agit dans nos cœurs, que nous sommes vraiment « nés de nouveau », nés par le Saint-Esprit — que nous sommes maintenant de meilleurs Adventistes du Septième Jour que nous ne l’étions auparavant. Nous pouvons donc, avec confiance, dire : Sans nul doute, Tu es notre Père, notre Rédempteur, Ton nom est de tout temps, bien que nos frères nous disent continuellement et sarcastiquement : « Non, vous n’êtes pas des Adventistes du Septième Jour. » {1TG43: 19.2}

És. 63 : 18-19 – « Le peuple de Ta sainteté l’a possédé que peu de temps ; nos adversaires ont piétiné Ton sanctuaire. Nous sommes à toi: Tu n’as jamais dominé sur eux, ils n’ont pas été appelés par Ton nom. »

   C’est vrai que nos ancêtres étaient dans la terre et jouissaient des services du sanctuaire durant quelques années, cependant considérant qu’ils devaient la posséder à toujours, la déclaration suivante, « Le peuple de Ta sainteté l’a possédé que peu de temps,» est complètement vraie. Des Arabes et des Juifs non convertis qui maintenant possèdent la terre ne sont pas des Chrétiens ; ils ne sont pas appelés par le nom de CHRIST, et ne l’ont jamais été. {1TG43: 20.1}

És. 63 : 17 – « Pourquoi, ô SEIGNEUR, nous fais-Tu égarer hors de Tes chemins, et endurcis-Tu notre cœur pour ne pas Te craindre ? Reviens, pour l’amour de Tes serviteurs, les tribus de Ton héritage. »

   Voici quelqu’un qui reconnaît que le peuple de DIEU est dans l’erreur — qu’il ne suit pas les voies de Dieu et qu’il ne Le craint pas. Par conséquent, la supplication du messager est pour que DIEU retourne vers eux, non pas pour qu’Il les abandonne pour toujours. {1TG43: 20.2}

   La prière du chapitre soixante-trois continue

20

à travers tout le chapitre soixante-quatre, et donne un bon exemple de ce que doivent être nos prières en ce moment même. Lisons-la. {1TG43: 20.3}

Es. 64 : 1-12 – « Oh si Tu voulais déchirer les cieux, si Tu voulais descendre, afin que les montagnes puissent s’écouler à Ta présence. Comme lorsque le feu de fonte brûle, le feu fait bouillir les eaux, afin de faire connaître Ton nom à Tes ennemis, et que les nations puissent trembler à Ta présence ! Quand Tu avais fait des choses terribles, que nous n’attendions pas, Tu es descendu, et les montagnes s’écoulèrent à Ta présence.

   « Car depuis le commencement du monde, on n’a jamais entendu, ni perçu par l’oreille, et l’œil n’a pas vu de DIEU hormis Toi, Qui a préparé pour celui qui s’attend à Lui. Tu viens à la rencontre de celui qui se réjouit et agit avec droiture, de ceux qui se souviennent de Toi dans Tes chemins ; voici, Tu es courroucé, parce que nous avons péché ; en ces chemins est la continuité, et nous serons sauvés. 

   « Mais nous sommes tous comme une chose souillée, et toutes nos droitures sont comme des haillons répugnants ; et nous nous fanons tous comme une feuille, et nos iniquités, comme le vent, nous emportent. Et il n’y a personne qui appelle après Ton nom, qui s’agite pour T’empoigner fermement ; car Tu nous as caché Ta face, et Tu nous as consumé à cause de nos iniquités. 

   « Mais maintenant, Ô SEIGNEUR, Tu es notre Père ; nous sommes l’argile, et Tu es notre potier, et nous sommes tous l’ouvrage de Tes mains. Ne sois pas excessivement courroucé, Ô SEIGNEUR, et ne Te souviens pas à toujours de l’iniquité : voici, regarde, nous Te supplions, nous sommes tous Ton peuple. Tes villes saintes sont devenues un désert ; Sion est un désert, Jérusalem, une désolation. Notre sainte et belle maison, où nos

21

pères T’ont loué, est brûlée par le feu ; et toutes nos choses agréables sont dévastées. Ô SEIGNEUR, Te retiendras-Tu, à l’état de ces choses ? Te tairas-Tu, et nous affligeras-Tu extrêmement ? »

  Maintenant est notre opportunité ; maintenant est notre privilège pour faire de cette prière la nôtre de façon personnelle. Maintenant nous pouvons dire  de façon intelligente, Ton royaume vienne ; Ta volonté soit faite sur la terre comme elle l’est au Ciel. Alors nous pouvons exclamer de tout notre cœur : « Comment chanterions-nous le cantique du SEIGNEUR, dans une terre étrangère ? Si Je t’oublie, ô Jérusalem, que Ma main droite oublie son habileté.  Si Je ne me souviens pas de toi, que Ma langue s’attache à Mon palais, si Je n’élève Jérusalem au-dessus de Ma joie principale. Souviens-Toi, Ô SEIGNEUR, des enfants d’Édom, qui au jour de Jérusalem, disaient : Rasez-la, rasez-la, c’est-à-dire jusqu’à ses fondements. » Ps. 137 : 4-7. {1TG43: 22.1}

   Maintenant que vous voyez clairement les signes et le temps de notre rédemption et du jour de la vengeance de DIEU contre les pécheurs non repentis, approchant vite, vous êtes exhortés à vous préparer, pour soupirer et pousser des cris contre les abominations, en vue de recevoir la marque de délivrance, pour être parmi les prémices. Maintenant vous pouvez chercher joyeusement et avec intelligence le Royaume du Ciel et Sa justice, sachant assurément que les choses matérielles de la vie, ne doivent prédominer sur les choses spirituelles, et qu’elles seront ajoutées par-dessus (Mt. 6: 25-34). Le Ciel, par conséquent, attend que vous preniez, sans délai, position du côté de la Vérité. Maintenant que l’année de Ses rachetés est venue, que les signes du jour de la vengeance sont là, maintenant est le moment opportun de prendre votre décision. Il ne vous convient pas que vous fassiez traîner les choses, car l’Esprit de toute Vérité dit : « C’est pourquoi, (comme dit l’Esprit Saint : Aujourd’hui, si vous entendez Sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs, comme lors de la provocation, au jour de la tentation dans le désert, Quand vos pères Me tentèrent et M’éprouvèrent, et virent Mes œuvres pendant quarante ans. C’est pourquoi j’étais

22

attristé par cette génération, et J’ai dit : Ils s’égarent toujours dans leur cœur, et ils n’ont pas connu Mes chemins. Ainsi J’ai juré dans Ma colère : Ils n’entreront pas dans Mon repos). » Prenez garde, frères, de peur qu’aucun de vous n’ait un mauvais cœur d’incrédulité, en abandonnant le Dieu vivant. Mais exhortez-vous l’un l’autre chaque jour, aussi longtemps qu’on peut dire : Aujourd’hui [non pas hier, non pas au jours de Miller ou de Sr White] ; de peur que l’un de vous ne s’endurcisse par la séduction du péché. Car nous sommes faits participants de Christ, pourvu que nous tenions ferme le commencement de notre assurance jusqu’à la fin, Pendant qu’il est dit : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs, comme lors de la provocation. Car quelques-uns l’ayant entendu, le provoquèrent ; néanmoins pas tous ceux qui sortirent d’Égypte par Moïse. Mais avec lesquels fut-il attristé pendant quarante ans ? n’est-ce pas par ceux qui péchèrent, dont les corps tombèrent dans le désert ? Et auxquels jura-t-il qu’ils n’entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui n’avaient pas cru ? Ainsi nous voyons qu’ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité. » Hé. 3 : 7-19. {1TG43: 22.2}

23

24