L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)



ITG1-2-1200x675.jpg

LE CHEMIN DU RETOUR EN ÉDEN | SEULEMENT DEUX CHEMINS — Rappelez-vous toujours qu’il y a seulement deux esprits principaux dans le monde : l’esprit de Dieu et l’esprit de Satan. Nous, en tant que pécheurs sommes nés avec l’esprit de Satan, et il reste avec nous jusqu’à ce que nous naissions de nouveau, que nous naissions avec l’Esprit et la conscience de Dieu. Pour agir correctement, nous devons donc faire l’opposé de ce que notre esprit naturel nous dit et nous serons alors en train de faire ce que l’esprit de Dieu lutte pour nous faire faire.


ITG3-4-1200x675.jpg

QUESTIONS ET REPONSES EN DISCUSSION (PREMIERE PARTIE) | (DEUXIEME PARTIE) — Cet après-midi, je devrai répondre aux questions qui me sont venues de mes frères, de l’Église mère. Mais en écoutant les réponses, je veux que vous considériez que nous aussi, étions autrefois à leur place ; nous aussi étions des Laodicéens typiques et que, quoi qu’ils aient fait actuellement, nous le ferons aussi. Nous avions peut-être aussi posé des questions sur des choses auxquelles nous n’avions aucune part, agissant et parlant de la même façon qu’eux. Quelle chose terrible et inconcevable pour un chrétien de ne pas croire aux propres paroles de l’Éternel concernant les Laodicéens. Pourtant, nous aussi pensions que nous n’avions besoin de rien, mais que les autres avaient tous besoin de nous. {1TG4: 19.1}


ITG5-6-1200x675.jpg

CE QUI ARRIVERA DANS LES DERNIERS JOURS | SION ET SES FILLES DANS LES DERNIERS JOURS — A part les sujets que nous avons considérés la semaine dernière, le SEIGNEUR délivre aujourd’hui ce message pour « les filles de Sion ».{1TG6: 26.3} Par conséquent dans ce verset particulier, DIEU s’adresse spécifiquement aux filles des officiers les plus gradés de la dénomination, le Ministère, ceux qui sont à la tête de l’œuvre. En conséquence, Il est sur le point de faire quelque chose parce que les filles de Sion sont « hautaines » et fières. Leur orgueil est rendu manifeste par le fait qu’elles marchent le cou tendu et avec un regard plein de convoitise, elles agissent de façon outrancière, licencieuse et vaniteuse. Elles marchent également à petits pas en faisant résonner leurs pieds --en fait, elles ne marchent pas naturellement, elles jouent un rôle afin d’attirer l’attention du public. DIEU les voit donc allant dans les rues, non pas pour continuer ce qu’elles avaient commencé, non pas pour finir leur travail, mais pour uniquement être vues. C’est de cette manière que DIEU voit cet état de chose qui existe parmi les filles de Sion. Il les voit comme des meneuses de l’indécence dans l’église. {1TG6: 26.4}


ITG7-8-1200x675.jpg

QU’EST-CE QUI REND QUELQU’UN ÉLIGIBLE ? | LAODICÉEN OU DAVIDIEN ? – LEQUEL ? — De temps en temps, certains frères m’écrivaient, désirant savoir ce qui les rendrait éligibles pour recevoir le sceau de DIEU. Certains voulaient savoir s’ils seraient scellés, en faisant telle ou telle chose. D’autres voulaient savoir s’ils seraient laissés sans le sceau en ne faisant pas telle ou telle chose. {1TG 7:3.1} Cet après-midi, je vais répondre à la question : Comment puis-je savoir que je ne suis plus un Laodicéen, et que je suis maintenant un vrai Davidien ? Dans le but de discuter de façon intelligente de cette question, nous devons premièrement avoir à l’esprit l’image de ce que sont les Laodicéens, et de ce que doivent être les Davidiens. Je lirai :{1TG8: 17.1}


ITG9-10-1200x675.jpg

« LA MAISON DE DAVID COMME L’ANGE DE L’ÉTERNEL » | QU’EST-CE QUI APPORTE LE SUCCÈS AU RÉVEIL ET À LA RÉFORME ? — En conclusion, résumons les deux principaux points que notre étude de cet après-midi a définitivement éclairés pour nous : (1) Une œuvre et un mouvement similaires à ceux de l’époque de Zacharie doivent apporter avec succès un réveil et une réforme parmi le peuple de Dieu aujourd’hui, et ceux qui espèrent les bénédictions promises doivent de tout leur cœur y prendre part. (2) Que sans l’Esprit de Prophétie vivant en notre sein, il ne peut y avoir de succès dans aucun réveil et aucune réforme, et plutôt nous le saurons, plus vite nous achèverons notre tâche. {1TG10: 27.2}


ITG11-12-1200x675.jpg

BÂTIR LES VILLES, CONSOLER SION CHOISIR JERUSALEM | SI SEULS 144 000 SONT TRANSMUES QUELLE CHANCE AVEZ-VOUS ? — Le Seigneur déclare : « …C’est peu que tu sois Mon serviteur, pour relever les tribus de Jacob et pour ramener les restes d’Israël, je t’établis pour être la lumière des nations, pour porter Mon salut jusqu’aux extrémités de la terre ». (Es. 49 : 6). {1TG12: 29.2} « ….Il jugera le monde avec justice et les peuples selon sa Vérité » Ps. 96 : 13 (Version King James) ). {1TG12: 29.3}


ITG13-14-1200x675.jpg

LE REVEIL ET LA REFORME | LES DOCTRINES ET LEURS REMEDES — Les Chrétiens construisirent un pont, pour ainsi dire, au Dieu de la justice depuis de nombreuses années. Mais, ils ne semblent pas avoir plus de succès que ne l’avaient les six bâtisseurs du pont. Et pour quelle rai- son ? Pour la même raison que les six bâtisseurs n’avaient pas eu de succès : des hommes égoïstes sont engagés dans cette œuvre, et bien qu’ils voient la nécessité d’un sacrifice, d’une façon ou d’une autre, ils s’arrangent toujours pour que ce soit les autres qui fassent le sacrifice. {1TG14: 14.2}


1TG19-20-1200x675.jpg

1

MOTS D’OUVERTURE

Je lirai dans « Une Vie meilleure, » en commençant aux pages 139-140. {1TG19: 2.1}

   V.M. : p. 139-140 : « Le CHRIST n’abandonnera jamais une âme pour laquelle Il est mort. Elle peut se séparer de Lui et se laisser subjuguer par la tentation, mais Il ne se détournera jamais de celle dont Il a payé la rançon au prix de sa vie… {1TG19: 2.2}

« DIEU soit loué, nous ne sommes pas livrés à nous-mêmes. Celui qui a ‘tant aimé le monde, qu’Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’Il ait la vie éternelle’ ne nous abandonnera pas dans nos luttes contre l’adversaire de DIEU et de l’homme. ‘Voici’ dit-Il, ‘Je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et sur les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne pourra par aucun moyen vous nuire.’ {1TG19: 2.3}

« Vivez en communion avec le CHRIST et Il vous tiendra fermement d’une main sûre et inébranlable. Apprenez et confiez-vous dans l’amour que DIEU vous porte et vous serez en sécurité, car l’amour est une forteresse qui résiste à toutes les ruses et à tous les assauts de Satan. ‘Le nom du SEIGNEUR est une tour forte ; le juste s’y réfugie et est en sécurité.’ » {1TG19: 2.4}

Nous devrions prier pour une foi qui nous rend capable de connaître avec certitude que CHRIST ne se détournera jamais d’aucun de nous, et que si nous Le suivons nous n’échouerons jamais dans nos entreprises. Nous devrions Le louer d’avoir rendu possible le fait que nous tombions sur des serpents et des scorpions pour ainsi dire ils ne peuvent nous faire aucun mal. {1TG19: 2.5}

2

LE SORT DE JÉRUSALEM, L’APPEL DES FUTURS HABITANTS

-Zacharie 14-

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 14 DECEMBRE 1946

CHAPELLE DU MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Cet après-midi, nous étudierons Zacharie 14.

Za. 14 : 1 – « Voici, le jour du SEIGNEUR vient, et ton butin sera partagé au milieu de toi. »

  Comme vous le savez, le sujet contenu dans ce chapitre débute en réalité au chapitre 12 et s’étend jusqu’au chapitre 14. Pour nous assurer à qui le pronom « toi » se réfère dans ce verset, nous devons retourner au chapitre 13. Là, nous trouvons que « toi » se réfère à Jérusalem. Donc, ce sont les dépouilles de Jérusalem qui seront partagées au milieu d’elle. {1TG19: 3.1}

Za. 14 : 2 – « Car J’assemblerai toutes les nations en bataille contre Jérusalem ; et la ville sera prise ; les maisons seront pillées, les femmes violées, et la moitié de la ville s’en ira en captivité ; mais le reste du peuple ne sera pas retranché de la ville. »

   En vue du fait que Jérusalem doit être protégé par une muraille de feu (Za. 2 : 5), pendant que la maison de Juda règne là, il est catégorique que la bataille décrite ici doit se faire avant l’établissement de la maison de Juda. Dans la bataille, les nations vaincront ceux qui gouvernent la Terre Promise. C’est alors que

3

débute l’établissement de la maison de Juda. {1TG19: 3.2}

   Comme les nations en guerre assiègent la ville, pillent les maisons et violent aussi les femmes, elles ne sont en aucun cas des nations justes, mais puisque ce ne sont pas tous les habitants qui iront en captivité et puisqu’ils ne sont pas tous retranchés de la ville, donc, les méchants doivent être retranchés et les justes laissés pour se joindre à la maison de Juda. {1TG19: 4.1}

Za. 14 : 3-4 – « Et le SEIGNEUR sortira, et combattra contre ces nations, comme lorsqu’Il a combattu au jour de la bataille. Et Ses pieds se tiendront debout, en ce jour-là, sur le mont des Oliviers qui est en face de Jérusalem, à l’Est ; et le mont des Oliviers se fendra par le milieu, vers l’Est et vers l’Ouest, et il y aura une très grande vallée ; et la moitié de la montagne se retirera vers le Nord et l’autre moitié vers le Sud. »

   À l’époque où la Jérusalem actuelle tombe, les pieds du SEIGNEUR se poseront sur les Monts des Oliviers et y feront une très grande vallée ; c’est-à-dire, qu’Il enlèvera les obstacles et préparera ainsi pour le pays pour le retour de Son peuple. C’est alors que la prophétie de Zacharie 10 : 8 – que le SEIGNEUR « sifflera » pour Son peuple, trouvera son accomplissement. {1TG19: 4.2}

Za. 14 : 5 – « Et vous fuirez par la vallée des montagnes ; car la vallée des montagnes atteindra jusqu’à Azal ; oui, vous fuirez, comme vous avez fui devant le tremblement de terre, aux jours d’Uzziah (Ozias), le roi de Juda. Alors le SEIGNEUR, mon Dieu, viendra, et tous les saints avec toi. »

    Ayant ainsi ouvert la voie pour le rétablissement de la maison de Juda, Son peuple, qui à l’avance

4

a été informé du rétablissement de la maison de Juda à travers la Vérité présente, s’enfuira vers la vallée où sont posé les pieds du SEIGNEUR, aussi rapidement qu’ils s’enfuiraient devant un tremblement de terre et tous les saints le suivront. Il y a plusieurs faits dans ce texte même qui prouve que ces évènements sont préliminaires : (1) notez que les pieds du SEIGNEUR se pose sur la montagne le jour de la guerre durant laquelle Jérusalem est prise par les nations méchantes. (2) Ceux qui fuient vers la vallée ne descente pas du ciel. (3)  Ils ne peuvent être des méchants, car ils ne fuient pas loin du Seigneur, mais vers Lui, là où Ses pieds se posent. (4) Tous les saints les suivent. « Premiers Écrits », p. 53, donne une double application de ce texte, une application post-millénaire. {1TG19: 4.3}

   « En ce jour-là, dit le SEIGNEUR, Je frapperai d’étourdissement tous les chevaux, et de délire ceux qui les monteront ; Mais J’aurai les yeux ouverts sur la maison de Juda, quand Je frapperai d’aveuglement tous les chevaux des peuples. » Za. 12 : 4. C’est-à-dire que DIEU confond de façon étonnant les méchants, qu’ils commencent à agir comme des fous. À l’époque où DIEU opèrera ceci, Il protège la maison de Juda. {1TG19: 5.1}

   « En ce jour-là, Je ferai des chefs de Juda comme un foyer ardent parmi du bois, comme une torche enflammée parmi des gerbes ; Ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d’alentour, et Jérusalem restera à sa place, à Jérusalem. » Za. 12 : 6. {1TG19: 5.2}

   Lorsque DIEU frappe les armées des nations, Il rend également les gouverneurs de Juda semblable à un foyer au milieu du bois. C’est ainsi qu’ils dévoreront avec « l’évangile éternel » tous les païens d’alentour et c’est ainsi que Jérusalem sera habitée en sécurité par le peuple fidèle de DIEU. {1TG19: 5.3}

   Alors, il arrivera « dans le temps de ces rois [pas, après

5

leur temps], le DIEU des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit et qui ne passera point sous la domination d’un autre peuple ; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement » Da. 2 : 44. {1TG19: 5.4}

   Puis, il arrivera que « des nations s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne du SEIGNEUR, à la maison du DIEU de Jacob, afin qu’Il nous enseigne Ses voies, et que nous marchions dans Ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole du SEIGNEUR. » Mi. 4 : 2 {1TG19: 6.1}

Za. 14 : 6, 7 – « Et il arrivera qu’en ce jour-là, la lumière ne sera ni claire ni obscurité. Mais ce sera un jour lequel sera connu du SEIGNEUR ; ni jour, ni nuit, mais il arrivera, qu’au temps du soir il y aura de la lumière. »

   Ces versets impliquent que jusqu’ici des conditions variables, « claire » et « obscurité » ont prévalues, mais qu’il n’en sera plus jamais ainsi. Car, vous notez que le mot « claire » dans la marge signifie « clarté » et le mot « obscurité » signifie « densité », indiquant que la lumière ne sera plus, tantôt parcimonie et abondante, tantôt épaisse et mince, tantôt lumière et ténèbres. Elle sera plutôt régulière et constante. Bien entendu, l’écriture parle de la lumière spirituelle – la Lumière de la Vérité, la connaissance qui vient de DIEU. Par exemple, les jours qui précédèrent la première venue du CHRIST étaient empreints de ténèbres spirituelles. Puis, Sa présence donna de la lumière pour un temps, après quoi suivit le Moyen-âge de la religion. Plus tard, à travers la Réforme, la lumière commença à briller à nouveau, mais avec parcimonie. Puis, par la proclamation des Messages du premier, du Second et du Troisième Anges, la lumière devint plus brillante. Cependant, aujourd’hui, à travers le prophète Zacharie, le Seigneur promet une lumière adéquate et constante. {1TG19: 6.2}

6

 Za. 14 : 8 – « Et il adviendra qu’en ce jour-là, des eaux vives sortiront de Jérusalem, la moitié vers la mer de devant et l’autre moitié vers la mer de derrière ; et ce sera en été comme en hiver. »

   Les « eaux vives » doivent forcément représenter la connaissance vivante, la Vérité vivante –c’est-à-dire, ceux qui En boivent, pour ainsi dire, ne mourront jamais. {1TG19: 7.1}

   Les « montagnes » au Nord et au Sud font que les « eaux » coulent seulement de l’Est et de l’Ouest de Jérusalem. Il en sera ainsi aussi longtemps qu’il y aura l’été et l’hiver –aussi longtemps que cette vieille terre usée durera. {1TG19: 7.2}

  Par conséquent, Jérusalem, le lieu où se poseront les pieds du SEIGNEUR, deviendra la grande démarcation spirituelle et internationale pour l’évangile éternel. De la Jérusalem dans la vallée des montagnes, l’ange proclamera de nouveau avec un grand cri : « Craignez DIEU et donnez-Lui gloire ; Car l’heure de Son jugement [pour les vivants] est venue : Et adorez Celui qui a fait les cieux et la terre, la mer et les sources d’eaux. » Ap. 14 : 7. Alors, le rassemblement des peuples commence avec l’appel : {1TG19: 7.3}

   « Sortez du milieu d’elle [Babylone qui est assise sur la bête –qui gouverne le monde], Mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses fléaux. » Apoc. 18 : 4. C’est ainsi que la terre sera « éclairée » de la gloire de l’ange et c’est ainsi que les saints seront assemblés des quatre coins de la terre. {1TG19: 7.4}

Za. 14 : 9 – « Et le SEIGNEUR sera Roi sur toute la terre ; en ce jour-là, il y aura un SEIGNEUR, et Son nom [sera] un. »

7

    Le Seigneur règne premièrement sur Jérusalem et finalement après que les saints aient été rassemblés des quatre coins de la terre, Il règne sur la terre entière. {1TG19: 8.1}

Za. 14 : 10, 11 – « Et toute la terre sera transformée en une plaine, de Geba jusqu’à Rimmon, au Sud de Jérusalem ; laquelle sera élevée et habitée en son lieu, de la porte de Benjamin jusqu’au lieu de la première porte, jusqu’à la porte du coin, et depuis la tour de Hananeel jusqu’aux pressoirs du roi. On y demeurera, et il n’y aura plus de complète destruction ; mais Jérusalem sera habitée en sécurité. »

   Ces versets n’ont besoin de commentaires, sauf que l’ancienne idée populaire du rétablissement du royaume, comme vous le voyez maintenant, n’est pas celle de DIEU. Nous ferons mieux de prendre les idées de DIEU et d’abandonner les nôtres. {1TG19: 8.2}

   Dans la mesure où le temps ne nous permettra pas de couvrir tout le chapitre aujourd’hui, nous laisserons les versets qui restent pour la semaine prochaine DIEU voulant. {1TG19: 8.3}

   Cependant avant de terminer, résumons en quelques mots ce que nous avons étudié cet après-midi. Juste avant que le royaume de Juda ne s’établisse à Jérusalem, la ville sera assiégée, les maisons pillées et les femmes violées. Mais, ce ne seront pas tous qui iront en captivité. Le reste n’est pas retranché de la ville, il est évident qu’ils feront partie de la maison de Juda. À ce moment-là, lorsque Jérusalem sera tombée et que le SEIGNEUR aura enlevé les obstacles pour le rassemblement de Son peuple, c’est alors que la maison de Juda sera rétablie. Le peuple de DIEU fuira dans la « vallée » aussi vite qu’ils fuyaient devant un tremblement de terre. Le SEIGNEUR frappera les armées des nations, tandis qu’au même moment Il protège et exalte Son peuple. {1TG19: 8.4}

8 

   À travers le prophète Zacharie, DIEU promet à Son peuple à notre époque une lumière spirituelle adéquate et constante. En ce jour-là, de Jérusalem sortira la Vérité vivante. Donc, c’est alors que « beaucoup de nations viendront et diront, venez, montons à la montagne du Seigneur. » Quelle perspective ! Et quelle tragédie si l’un de nous manquait de faire sa part pour hâter ce glorieux jour. {1TG19: 9.1}

LA LOI DE L’AMOUR

 Creuser des canaux pour les ruisseaux de l’amour

Où ils pourront s’écouler abondamment

Et l’amour possède des ruisseaux débordants

pour remplir chacun d’eux.

Mais, si à un moment donné,

vous manquez De creuser de tels canaux

La source même de l’amour

Se dessèchera et tarira bientôt ;

Car, vous devez le partager si vous devez le garder

Cette bonne chose qui vient du ciel

En cessant de partager, nous cessons de recevoir

Telle est la loi de l’amour.

-Trench

9

PENSÉE ET PRIÈRE D’OUVERTURE

   Je lirai dans « Une Vie Meilleure » aux pages 140 et 141, commençant avec le premier paragraphe. Le titre de cette lecture est « Car à toi appartiennent le royaume, la puissance, et la gloire pour toujours. » {1TG20: 10.1}

   V.M. p. 140-141 : « La dernière pensée de l’oraison dominicale nous rappelle, comme la première, que notre Père céleste est bien au-dessus de toutes les puissances, de toutes les autorités et de tous les êtres quels qu’ils soient. … Au cours des combats qui entraîneraient la ruine de leur nation, ils devaient être en butte à de graves dangers ; la crainte oppresserait souvent leurs cœurs ; ils devaient voir la destruction de Jérusalem, l’effondrement du temple et la fin des grandes fêtes et solennités, ainsi que la dispersion d’Israël dans tous les pays. JÉSUS le leur avait dit : « Et vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres » ; « Car il s’élèvera nation contre nation, et royaume contre royaume ; et il y aura des famines, et des épidémies, et des tremblements de terre en divers lieux. Tout cela est le commencement de douleurs. » Mt. 24 : 6-8. Toutefois, ils ne devaient pas en conclure que toute espérance était perdue ou que DIEU avait abandonné la terre. Car la puissance et la gloire appartiennent à Celui dont les desseins suprêmes s’accomplissent sans arrêt, sans obstacle jusqu’à leur complète réalisation. Au-dessus de la puissance et de la domination du mal, la prière dans laquelle ils exposaient leurs besoins quotidiens devait leur rappeler que leur DIEU et SEIGNEUR, dont l’empire embrasse l’univers, est aussi, pour l’éternité, leur Père et leur Ami. » {1TG20: 10.2}

   Les disciples s’attendaient à ce que Jérusalem devînt la capitale de ce grand Royaume de DIEU. Mais contrairement à leur attente, JÉSUS proclama que Jérusalem deviendrait une désolation, et le temple ruiné, Ainsi, plusieurs fois, nous avons dû voir qu’en tant qu’êtres limités, nous ne connaissons jamais les plans de DIEU. En effet, nous avons besoin de prier à tout moment, pour que Son Esprit nous conduise toujours, et nous indique la voie droite à chaque tournant tandis que nous voyageons vers l’éternité. Prions alors que la connaissance de ces vérités nous fasse précisément ce que nous devons être. {1TG20: 10.3} 

 10

LE ROYAUME DE JUDA, LE CRIBLAGE DES NATIONS

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 21 DÉCEMBRE 1946

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Sabbat dernier nous avons conclu l’étude avec le verset onze de Zacharie 14, et maintenant pour relier l’étude d’aujourd’hui à celle de Sabbat dernier, nous repasserons brièvement les événements concernant Jérusalem, comme prédits dans les premiers onze versets du même chapitre. {1TG20: 11.1}

   Le premier événement prédit est une guerre contre Jérusalem, dans laquelle toutes les nations s’engagent. Dans cette guerre une partie des gens à Jérusalem ira à la captivité, mais les résidus resteront dans la ville. D’ailleurs en ce jour-là les pieds du SEIGNEUR se tiennent sur la montagne des oliviers, et la montagne se fend vers l’orient et l’occident, formant une très grande vallée. Alors, à cette vallée des montagnes, au lieu où se tiennent les pieds du SEIGNEUR, le peuple du SEIGNEUR s’enfuit aussi vite comme s’ils échappaient d’un tremblement de terre. Ainsi Jérusalem doit être habité à nouveau par le propre peuple de DIEU. Évidemment, ceux qui ne sont pas retranchés, ceux qui sont laissés à Jérusalem, doivent être les fidèles croyants qui se trouvent là. Mais ceux qui prennent la fuite vers la vallée, au lieu où se tiennent les pieds du SEIGNEUR — courent vers Lui, pas loin de Sa présence — ils doivent être les saints qui viennent d’autre parts. Clairement, Jérusalem doit devenir la grande place pour le rassemblement des saints de DIEU. {1TG20: 11.2}

   Celles-ci sont quelques-unes des choses de notre étude de Sabbat dernier, dans la première partie de Zacharie 14,

11

qui se présentèrent, et n’importe quel étudiant de la Bible doit voir aisément que ces choses sont pré-millénaires : le peuple ne descend pas du Ciel, mais plutôt ils fuient dans la vallée. Ils ne peuvent pas êtres les méchants, car ils fuient vers Lui, non pas loin de Lui. Maintenant continuons avec le verset douze. {1TG20: 11.3}

Za. 14 : 12 – « Et ce sera ici la plaie dont le SEIGNEUR frappera tous les peuples qui auront combattu contre Jérusalem leur chair se consumera pendant qu’ils seront debout sur leurs pieds, leurs yeux se fondront dans leurs orbites, et leur langue se fondra dans leur bouche. »

   Dans l’un des versets antérieurs on nous dit que le SEIGNEUR doit frapper tous ceux qui luttent contre Jérusalem. Et alors dans ce verset  nous voyons le moyen dont se servira le SEIGNEUR dans cette guerre. Il n’emploie pas des armes humaines mais une plaie. {1TG20: 12.1}

Za. 14 : 13 – « Et il arrivera, en ce jour-là, qu’il y aura un grand fracas, [venant] du SEIGNEUR parmi eux ; et ils saisiront chacun la main de son voisin, et la main de l’un s’élèvera contre la main de son voisin. »

   En plus de la plaie, il y aura un grand tumulte — une confusion et une vive agitation qui tournera tout homme contre son voisin. De cette façon le SEIGNEUR remportera la victoire sur les ennemies de Son peuple. {1TG20: 12.2}

Za. 14 : 14 – « Juda aussi combattra à Jérusalem ; et les richesses de tous les païens d’alentour seront assemblées de l’or, de l’argent et des vêtements en très grand nombre. »

 Pendant ce conflit des nations, le Royaume de

12

Juda sera rétabli. Elle combattra aussi dans Jérusalem, et amassera pour soi les richesses des païens. {1TG20: 12.3}

Za. 14 : 15 – « Telle aussi sera la plaie du cheval, du mulet, du chameau, de l’ânesse et de toutes les bêtes qui seront dans ces camps, comme l’autre plaie. »

   La plaie tombe à la fois sur les hommes et les bêtes qui se trouvent dans les camps des incroyants. {1TG20: 13.1}

Za. 14 : 16 – « Et il arrivera que tous ceux qui sont restés de toutes les nations venues contre Jérusalem, monteront chaque année adorer le Roi, le SEIGNEUR des armées, et pour célébrer la fête des tabernacles. »

   Cette phrase de l’Écriture implique définitivement que tous ceux qui dans ce moment décisif refusent de se convertir au SEIGNEUR périront ; seuls ceux qui adorent le SEIGNEUR à Jérusalem à la fête des tabernacles, seront épargnés. {1TG20: 13.2}

Za. 14 : 17 – « Et il adviendra que quiconque de toutes les familles de la terre qui ne montera pas à Jérusalem pour adorer le Roi, le SEIGNEUR des armées, c’est-à-dire il n’y aura pas de pluie sur eux. »

    Alors, la « pluie » ne tombera pas sur tous ceux qui n’adorent pas le Roi, le SEIGNEUR des armées, afin qu’ils se rendent compte de leur faute. En plus, non seulement ceux qui combattent contre Jérusalem, mais même toutes les familles de la terre passeront aussi au crible. {1TG20: 13.3}

Za. 14 : 18 – « Et si la famille d’Égypte ne monte pas, et ne vient pas, sur laquelle il n’y a pas de pluie ; ils seront frappés de la plaie dont le SEIGNEUR frappera les païens qui ne seront

13

pas montés pour célébrer la fête des tabernacles. »

   Ainsi tous ceux qui n’ont pas entendu le message auront la chance de l’entendre. S’il ne peut pas les sauver, il les détruira finalement. Si la sécheresse ne réussit pas à les éveiller, alors la plaie finira par les surprendra. {1TG20: 14.1}

   Maintenant nous voyons que cet événement (le SEIGNEUR se tenant  sur la montagne de Sion et les saints s’enfuyant vers la vallée) n’est pas seulement pré-millénaire mais voir même avant le temps de grâce ; qu’il commence le rétablissement de la maison de Juda ; qu’il prépare la voie pour que la terre soit illuminée de la gloire de l’ange (Ap. 18 :1) ; qu’à la fin, il amènera le destin des pécheurs.  {1TG20: 14.2}

Za. 14 : 19 – « Telle sera la punition de l’Égypte et la punition de toutes nations qui ne seront pas montées pour célébrer la fête des tabernacles. »

   De nouveau nous voyons la nécessité d’abandonner nos préconceptions au sujet de l’œuvre final de l’évangile. Non, le SEIGNEUR ne tombera pas du ciel sur le monde comme un coup de tonnerre. D’abord, Il magnifiera Sa Parole, Son pouvoir, Sa justice et Son église ou peuple. Il doit avoir, pour ainsi dire, une arche de sécurité dans laquelle rassembler Ses élus afin de les protéger. Tous ces faits, vous voyez, se présentent vivement dans la prophétie. {1TG20: 14.3}

Za. 14 : 20 – « En ce jour-là, il y aura [écrit] sur les clochettes des chevaux SAINTETÉ AU SEIGNEUR ; et les marmites dans la maison du SEIGNEUR seront comme les coupes devant l’autel. »

   Les clochettes des chevaux ne servent à aucun autre but que d’aider leurs maîtres à les localiser. Ainsi donc, ce ne sera que ces serviteurs dont les « clochettes » (voix) émettent le son « Sainteté au SEIGNEUR » que le SEIGNEUR peut localiser et rassembler comme étant les

14

Siens. {1TG20: 14.4}

Za. 14 : 21 – « Oui, toute marmite dans Jérusalem et dans Juda sera sainte au SEIGNEUR des armées ; et tous ceux qui sacrifieront viendront et en prendront et y cuiront ; et il n’y aura plus en ce jour-là, de Canaanite dans la maison du SEIGNEUR des armées. »

   Ce verset s’explique par lui-même ; il ne nécessite aucun  commentaire. {1TG20: 15.1}

   Donc, il est vu qu’avec l’établissement du Royaume de Juda commence le criblage des nations. Cela ne peut provenir que du Rouleau puisque nous sommes sur le point d’assister à l’accomplissement de ces prophéties sinon il n’aurait pas été déroulé jusqu’ici pour les desceller en ce moment — certainement pas si l’Esprit de Vérité seul ne conduit dans toute la Vérité, et si le SEIGNEUR ne donne « la nourriture au temps convenable. » Au vue de cela, suivons de tout notre cœur l’offre de DIEU et faisons agir sincèrement notre foi dans Sa Parole qui ne faillit jamais. {1TG20: 15.2}

15

 


1TG21-22-1200x675.jpg

PENSÉE ET PRIÈRE D’OUVERTURE

   Je lirai dans « Une Vie meilleure, » page 142, le premier paragraphe. {1TG21: 2.1}

   V.M. : p. 142 : « Dans la vision du prophète Ézéchiel, il y avait une main en dessous des ailes des chérubins. Par ce symbole, DIEU veut enseigner à Ses serviteurs que c’est la puissance divine qui leur donne le succès. Ceux que DIEU emploie comme Ses messagers ne doivent pas considérer que Son œuvre dépend d’eux. Il n’est pas laissé aux êtres finis cette lourde responsabilité. Celui qui ne sommeille jamais qui est continuellement au travail pour l’accomplissement de Ses desseins va faire avancer Sa propre œuvre. Il emmènera à l’échec les buts des hommes méchants et la confusion parmi le conseil de ceux qui complotent des méchancetés contre Son peuple. Lui qui est le Roi, le SEIGNEUR des armées est assis entre les chérubins, et au milieu du conflit et des tumultes des nations, Il continue à garder Ses enfants. Celui qui règne dans les cieux est Notre Sauveur. Il mesure chaque conflit, Il regarde la fournaise de feu qui doit tester chaque âme. Lorsque les forteresses des rois seront renversées, lorsque les flèches de la colère traverseront le cœur de Ses ennemis, Son peuple sera en sûreté dans Ses mains. » {1TG21: 2.2}

   Pour quoi devons-nous prier maintenant ? Je pense que nous devons prier pour savoir que DIEU et non pas un homme est à la tête de Son œuvre ; pour savoir qu’aucun homme de lui-même ne peut avancer, ni faire échouer l’œuvre de DIEU ; que DIEU Lui-même peut le faire avancer ou peut le faire échouer ; que nous ne devons pas sentir que l’œuvre de DIEU dépend de nous ; que si nous nous rappelons toujours cela, nous allons marcher plus près de Lui. Ceci, je crois que c’est ce pour lequel nous devons prier aujourd’hui. {1TG21: 2.3}

2  

L’ÉGLISE AVANT ET DURANT LA PÉRIODE DE LA MOISSON

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 28 DECEMBRE 1946

CHAPELLE DU MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Qu’importe la grandeur et l’efficacité d’un réveil et d’une réforme même lorsque DIEU Lui-même la lance dans Son église, les Écritures font ressortir clairement qu’à la fois les saints et les pêcheurs seront dans l’église jusqu’à la moisson. Personne ne doit se vanter que les membres  de son église sont tous saints, ils sont tous d’un même accord. S’ils sont réellement d’un même accord, cela veut dire donc qu’ils sont tous ivraie, et qu’il n’y a aucun saint parmi eux ; que l’église assurément n’est pas l’église dont CHRIST a parlé dans Sa Parole. S’il y a quelque chose qui soit clair  dans la Bible c’est bien celle-ci. Maintenant, tournons nos Bibles au treizième chapitre de Matthieu. {1TG21: 3.1}

Mt. 13 : 24-25 – « Il leur proposa une autre parabole, disant : Le royaume du ciel est semblable à un homme qui avait semé une bonne semence dans son champ. Mais pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint et sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. »

   La raison donnée pour l’ivraie se trouvant parmi le bon grain, c’est que les « hommes dormaient ». Il est clair que si l’homme était resté éveillé l’ennemi n’aurait pas semé de l’ivraie. Maintenant, pour établir ce que cela signifie pour les hommes être éveillés nous lirons à partir du troisième chapitre de Matthieu. {1TG21: 3.2}

Mt. 3 : 5-6 – « Alors Jérusalem, et toute la

3

Judée, ainsi que toute la région  autour du Jourdain, venaient à lui ; Et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain, confessant leurs péchés. »

   Cette écriture fait clairement paraître que Jean a baptisé beaucoup et que ceux qui ont été baptisés étaient seulement ceux qui ont confessé  leurs péchés. {1TG21: 4.1}

Mt. 3 : 7-8 – « Mais quand il vit venir à son baptême beaucoup des Pharisiens et des Sadducéens, il leur dit : Ô génération de vipères, qui vous a avertis de fuir la colère à venir ? Produisez donc des fruits dignes de la repentance. »

   Bien que ceux-ci avaient été les groupes les plus populaires de l’époque de Jean, il n’a pas seulement refusé de les baptiser mais aussi clairement et poliment, il les a fait comprendre que le baptême n’est pas quelque chose avec lequel on couvre les péchés, mais quelque chose avec lequel on les lave. Il a montré clairement qu’il n’était pas dans cette affaire de  faire des hypocrites. Jean n’a laissé aucun doute dans leur esprit que DIEU n’a pas besoin d’eux mais que ce sont eux qui ont besoin de Lui. Les Pharisiens et les Sadducéens donc s’en allèrent avec la pleine connaissance que le grand prédicateur éveillé de ce jour ne tenait pas compte de leur popularité, à plus forte raison de leur origine. Compte tenu de la fermeté du but de Jean et du fait que le SEIGNEUR a dit qu’il n’y a pas eu de plus grand prophète qui ait jamais été suscité, nous savons que Jean était pleinement éveillé et c’est ainsi que devaient être tous les prédicateurs. {1TG21: 4.2}

    En tant que membres d’église, nous aussi nous devons être éveillés comme l’était Jean et être ferme comme l’était Job capable de dire : « Même s’Il me tue, j’aurai encore confiance en Lui. » Job 13 : 15 (version King James). {1TG21: 4.3}

Mt. 22 : 9-12 – « Allez donc sur les routes, et invitez au mariage autant de personnes que vous trouverez. Et

4

ses serviteurs, allèrent le long des routes, et rassemblèrent autant qu’ils trouvèrent, tant mauvais que bons, en sorte que [la salle] du mariage fut remplie d’invités.

« Et lorsque le roi entra pour voir les invités, il aperçut un homme qui n’était pas vêtu d’un vêtement de mariage. Et il lui dit : Ami, comment es-tu entré ici sans avoir un vêtement de mariage ? Et il ne put dire mot. »

   Bien que les serviteurs de DIEU soient éveillés et qu’ils fassent leur travail correctement, malgré cela quelques-uns des membres peuvent ne pas mettre leur habit de noces. Un vêtement vous savez c’est quelque chose qu’on met sur l’extérieur du corps. Le vêtement, par conséquent dénote un comportement quotidien semblable à celui du CHRIST — la justice du CHRIST dans la vie de tous les jours. {1TG21: 5.1}

   Le fait que l’homme dans la parabole était sans voix lorsqu’il lui a été demandé « Ami, comment es-tu entré ici sans avoir un vêtement de mariage ? » Cela montre qu’il était coupable de négligence et non pas d’ignorance. Il était sans excuses et il le savait. {1TG21: 5.2}

   Retournons à :

Mt. 25 : 1-5 – « Alors le royaume du ciel sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent au-devant de l’époux. Et cinq d’entre elles étaient sages, et cinq étaient insensées. Celles qui étaient insensées prirent leurs lampes, et ne prirent pas d’huile avec elles. Mais les sages prirent de l’huile dans leurs vases avec leurs lampes. Et comme l’époux tardait à venir, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent. »

   Il apparaît encore clairement que les membres d’église sont divisés en deux classes : les sages et les folles. Les sages ne prennent aucun risque, elles cherchent continuellement

5

l’huile (la Vérité) et elles remplissent leur vase avec la vérité à la première occasion. Les folles cependant, ne voient aucune utilité pour plus de ce qu’elles ont dans leur lampe. Elles sont satisfaites avec ce qu’elles ont déjà. {1TG21: 5.3}

   L’huile c’est la substance qui éclaire les pas de quelqu’un. Il est évident qu’elle symbolise la Vérité prophétique, Vérité qui éclaire le cœur en dévoilant le futur. Concrètement parlant la lampe remplie d’huile dénote le réservoir de Vérité en action de l’individu. La Vérité nécessaire à ses besoins seulement pour le temps à l’heure présente. L’huile supplémentaire dans les vases par conséquent représente la Vérité additionnelle, la Vérité qui démarre là ou l’ancienne Vérité s’est arrêtée. En d’autres termes, l’huile dans les lampes et l’huile dans les vases représentent deux vérités révélées, à deux périodes différentes, l’une suivant l’autre. Par exemple, tandis que le Jugement des Morts c’est la Vérité en action, le Jugement des Vivants c’est la Vérité qui doit entrer en action aussitôt que le Jugement  des Morts est terminé. {1TG21: 6.1}

   De façon clair, l’huile qui a été consumée, comme c’est le cas de l’huile dans les lampes des vierges, représente la Vérité passée, la Vérité qui a accomplit Son but ; mais, l’huile qui est dans les vases représente la Vérité prête à être activée et à éclairer immédiatement après que l’huile dans les lampes soit consumée. Puisque les dix vierges représentent les membres d’église pendant le Jugement des Morts, l’huile qui est dans les lampes manifestement représente la Vérité concernant le Jugement des Morts.  L’huile supplémentaire qui  est  dans « les  vases » doit  par conséquent représenter la Vérité du Jugement des Vivants, la Vérité additionnelle (Premiers Écrits, p. 277). Il est donc clair que les lampes qui se sont vidées représentent le Jugement des morts qui se termine et l’huile supplémentaire dans les vases représente la Vérité du Jugement des Vivants qui entre en action. {1TG21: 6.2}

6 

   Puisque toutes les dix avaient de l’huile dans les lampes, mais seulement la moitié d’elles avaient de l’huile dans les vases, le symbolisme démontre clairement, comme toujours que la totalité des membres d’église n’a pas accepté le message pour le Jugement des Vivants. Les vierges folles étaient satisfaites de la Vérité qu’elles avaient acquise lorsqu’elles se sont jointes à l’église qui porte le message du Jugement des Morts, mais n’acceptèrent pas pour elles-mêmes le message additionnel, — le message du Jugement des Vivants. Finalement, après que la nécessité du message additionnel soit devenue impératif, elles commencèrent à Le chercher, mais, Il ne leur fit aucun bien, elles le reçurent trop tard. {1TG21: 7.1}

   Celles-ci furent laissés au dehors avec l’ivraie seulement parce qu’elles ont laissé le Diable semer dans leur cœur des graines de folie, des graines de suffisance (tiédeur), avec les vérités initiales avec lesquelles elles se sont jointes à l’église ; ainsi elles firent l’erreur de ne ressentir aucun besoin pour la lumière additionnelle venant du SEIGNEUR. Mais, lorsque la prophétie commença à s’accomplir au delà de l’étendue de la connaissance qui fut révélée Divinement, et comme elles virent les événements de l’évangile prenant forme contrairement à leur espérance, elles s’en inquiétèrent et devinrent confuses et se virent être dans les ténèbres. {1TG21: 7.2}

   La leçon est sans équivoque : ceux qui à jamais sentent qu’ils « sont riches, qu’ils se sont enrichis et qu’ils n’ont besoin de rien » d’autre n’atteindront pas la « porte » à temps. {1TG21: 7.3}

   À part l’ivraie parmi le bon grain, il y a ceux qui sont inactifs, oisifs et paresseux qui doivent être jetés au dehors et détruits avec l’ivraie. Lisons : {1TG21: 7.4}

Mt. 25 : 14-30 – « Car le royaume du ciel est comme un homme qui, partant dans un pays lointain,  appela Ses serviteurs et leur remit Ses biens. Et

7

à l’un Il donna cinq talents, à l’autre deux, et à l’autre un ; à chacun selon sa capacité ; et Il commença immédiatement Son voyage.

    « Or celui qui avait reçu cinq talents s’en alla et les fit valoir ; et il gagna cinq autres talents. Et de même, celui qui en avait reçu deux, en gagna aussi deux autres. Mais celui qui n’en avait reçu qu’un s’en alla et creusa dans la terre, et cacha l’argent de son seigneur. {1TG21: 8.1}

    « Longtemps après, le SEIGNEUR de ces serviteurs vint, et Il leur fit rendre compte. Et celui qui avait reçu cinq talents, vint et apporta cinq autres talents, et dit : SEIGNEUR, Tu m’as remis cinq talents ; voici j’en ai gagné cinq autres en plus.  Son SEIGNEUR lui dit : [Tu as] bien fait, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, Je t’établirai sur beaucoup de choses ; entre dans la joie de ton SEIGNEUR.   {1TG21: 8.2}

    « Et celui qui avait reçu deux talents, vint et dit : SEIGNEUR, Tu m’as remis deux talents ; voici, j’ai gagné deux autres talents de plus. Son SEIGNEUR lui dit : [Tu as] bien fait, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, Je t’établirai sur beaucoup de choses ; entre dans la joie de ton SEIGNEUR. {1TG21: 8.3}

   « Puis celui qui n’avait reçu qu’un talent, vint et dit : SEIGNEUR, je savais queTu es un homme dur, moissonnant où Tu n’as pas semé, et recueillant où Tu n’as pas répandu ; j’ai eu peur, et je suis allé et j’ai caché Ton talent dans la terre ; voici, Tu as ce qui est à Toi. Son SEIGNEUR répondit et lui dit : Méchant et paresseux serviteur

8

tu savais que Je moissonne où Je n’ai pas semé, et que Je recueille où Je n’ai pas répandu ; Tu aurais donc dû donner Mon argent aux banquiers, et alors à Mon retour J’aurais reçu ce qui est à Moi avec l’intérêt. Ôtez-lui donc le talent et donnez-le à celui qui a les dix talents. Car à quiconque a, on donnera, et il aura en abondance ; mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a. Et jetez le serviteur inutile dans les ténèbres de dehors ; là seront les pleurs et les grincements de dents. » {1TG21: 8.4}

   De cette parabole, on voit que lorsqu’un Chrétien s’endort Satan vient et sème des grains de oisiveté dans son cœur, afin qu’il soit jeté dehors avec l’ivraie. Par conséquent, au commencement de la moisson, cette classe d’ivraie est la première qui apparaît comme telle. Il est grand temps d’apprendre que la religion n’est pas une drogue. {1TG21: 9.1}

   Il y a encore une autre classe de membres d’église qui d’une manière différente tombe comme des victimes avec l’ivraie. Nous allons lire ceci dans : {1TG21: 9.2}

Mt. 25 : 31-46 – « Quand le Fils d’homme viendra dans Sa gloire, et tous les saints anges avec Lui, alors Il s’assiéra sur le trône de Sa gloire.  Et toutes les nations seront assemblées devant Lui, et Il séparera les uns d’avec les autres, comme un berger sépare ses brebis d’avec les chèvres. Et Il mettra les brebis à Sa main droite, et les chèvres à gauche.

   « Alors le Roi dira à ceux qui seront à Sa main droite : Venez, vous qui êtes bénis de Mon Père, héritez du royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde ; Car J’ai eu faim, et vous M’avez donné à manger ; J’ai eu soif, et vous M’avez donné à boire ; J’étais étranger, et vous M’avez recueilli ; J’étais nu, et vous M’avez vêtu ; J’étais malade, et vous M’avez visité ; J’étais en prison, et vous êtes venus

9

à Moi. {1TG21: 9.3}

   « Alors les hommes droits lui répondront Seigneur, quand T’avons-nous vu avoir faim, et T’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et T’avons donné à boire ? Quand T’avons-nous vu étranger, et T’avons recueilli ; ou nu, et T’avons vêtu ? Ou quand T’avons-nous vu malade ou en prison, et sommes-nous venus Te voir ? {1TG21: 10.1}

   « Et le Roi répondra et leur dira. En vérité, Je vous dis : Toutes les fois que vous avez fait cela à l’un de ces plus petits de Mes frères, c’est à Moi que vous l’avez fait. Puis Il dira à ceux qui seront à Sa main gauche : Retirez-vous de Moi, vous maudits, dans le feu sans fin, préparé pour le diable et ses anges ; Car J’ai eu faim, et vous ne M’avez pas donné à manger ; J’ai eu soif, et vous ne M’avez pas donné à boire ; J’étais étranger, et vous ne M’avez pas recueilli ; J’étais nu, et vous ne M’avez pas vêtu ; malade et en prison, et vous ne M’avez pas visité. Puis eux aussi répondront Seigneur, quand T’avons-nous vu avoir faim, ou soif, ou être étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et  ne T’avons-nous pas assisté ? {1TG21: 10.2}

   « Et Il leur répondra, disant : En vérité, Je vous dis : Toutes les fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à Moi que vous ne l’avez pas fait . Et ceux-ci iront aux châtiments sans fin ; mais les hommes droits iront à la vie éternelle. » {1TG21: 10.3}

   Le péché le plus frappant de la classe des chèvres qui professent être croyants est qu’ils soient tous tournés vers eux-mêmes et non pas vers les autres. La classe des brebis leur est opposée en caractère. Puisque ceux qui font des œuvres de charité ne doivent pas en faire étalage – que la main gauche ne sache pas ce que fait la main droite (Mt. 6 : 3) – et puisqu’un tel système d’œuvre de bienfaisance est clairement mis en évidence dans l’économie Hébraïque nous ferons mieux de

10

la rechercher. « Pour encourager l’assiduité au service divin comme pour secourir les pauvres, DIEU réclama des Israélites une seconde dîme de tous leurs revenus. Voici ce qu’Il avait dit de la première dîme : « Quand aux enfants de Lévi, voici, Je leur donne en héritage toutes les dîmes d’Israël. » À l’égard de la deuxième, Il avait ordonné : « Tu mangeras, en présence du SEIGNEUR, ton DIEU, dans le lieu que le SEIGNEUR aura choisi pour que Son nom  y soit invoqué, la dîme de ton blé de ton vin nouveau, de ton huile, des premiers nés de ton gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre le SEIGNEUR, ton DIEU. » Deux années de suite, les Israélites devaient apporter au sanctuaire cette seconde dîme ou son équivalent en argent. Après avoir fait à DIEU une offrande d’actions de grâces et donné une portion déterminée au  prête, l’offrant devait consommer le reste en agapes religieuses auxquelles il invitait l’étranger, l’orphelin et la veuve. Cette ordonnance promettait à l’Israélite, à l’époque des fêtes annuelles, non seulement d’offrir au SEIGNEUR des dons reconnaissants, mais aussi d’inviter à des repas fraternels les prêtes et les Lévites qui, mis ainsi en contact avec le peuple, avaient l’occasion de l’encourager et de l’instruire dans le service divin. » —  Patriarches et prophètes, p. 517. Pour que cette œuvre soit menée systématiquement par la trésorerie du SEIGNEUR au travers des dons et offrandes libres et volontaires, quelque fois appelée seconde dîme, nous ne pouvons que faire pareillement si nous voulons avoir la faveur de DIEU. Maintenant, retournons à : {1TG21: 10.4}

Mt. 13 : 44 – « Encore, le royaume du ciel est semblable à un trésor caché dans un champ : quand un homme l’a trouvé, il le cache, et dans sa joie, il s’en va et vend tout ce qu’il a, et achète ce champ-là. »

 Mt. 13 : 45, 46 – « Le royaume du ciel est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles, Après qu’il a trouvé une perle de grand prix, il s’en va et vend tout ce qu’il avait, et l’achète. »

11

    Ces paraboles indiquent distinctement que ceux qui ne se soucient  pas d’investir tout ce qu’ils possèdent où le besoin se fait sentir pour obtenir le Royaume seront jetés dehors avec l’ivraie. {1TG21: 12.1}

Mt. 13 : 47, 48 – « Le royaume du ciel est encore semblable à un filet qui, étant jeté dans la mer, ramasse toutes sortes de choses ; Quand il est plein, ils [les pêcheurs] le tirent sur le rivage ; et s’étant assis, ils mettent ce qu’il y a de bon dans des récipients, mais jettent ce qui est mauvais. »

   Un filet jeté dans la mer attrape naturellement de bons et de mauvais poissons, de petits et de gros. Mais les poissons comme toutes les autres créatures vivantes se déplacent en familles chaque espèce avec son genre, et chaque fois que le filet est jeté il attrape des familles de poissons. C’est ainsi qu’à chaque fois et dans beaucoup d’exemples le filet évangélique fait rentrer naturellement des familles et des parents d’un seul coup ; c’est-à-dire que lorsque les parents acceptent l’évangile du Christ souvent  ils emmènent avec eux les enfants et même des parents et des amis. {1TG21: 12.2}

   Le mauvais poisson représente ceux qui se joignent à l’église par émotion et sous l’influence des autres sans une réelle connaissance, conviction et conversion. C’est ainsi que ceux qui n’ont jamais studieusement, de tout leur cœur et avec zèle saisi les principes du Christ sont jetés dehors avec l’ivraie. Ceux qui trop paresseux pour étudier et qui permettent au Diable de semer de mauvaises semences dans leur cœur, leur faisant croire que le pasteur leur fera passer par les Portes de Perles, n’ayant aucune expérience personnelle, à ceux-là, la vie éternelle est enlevée et ils obtiennent plutôt la mort éternelle. {1TG21: 12.3}

   Il est vrai que l’Esprit de Dieu transforme les gens d’une manière et l’esprit de Satan les transforme d’une autre manière, mais on ne peut voir  la différence seulement quand

12

approche le temps de la moisson – quand la Vérité de la moisson est révélée. {1TG21: 12.4}

   De ces simples paraboles viennent le fait que Satan suscite l’ivraie dans l’église et essaye de son mieux de les retenir à l’intérieur. Pourquoi ? Trouvons la réponse dans Apocalypse 12. {1TG21: 13.1}

Ap. 12 : 13 – « Et lorsque le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il persécuta la femme qui avait mis au monde l’enfant mâle. »

   Quand le Diable vit qu’il ne lui était plus permis d’entrer au Ciel, il alla persécuter l’église après qu’elle eut enfanté « l’enfant mâle », Christ. Par conséquent, le dragon doit persécuter l’église dans sa période Chrétienne. {1TG21: 13.2}

Ap. 12 : 14 – « Et à la femme deux ailes d’un grand aigle lui furent données, afin qu’elle puisse s’envoler vers le désert, en son lieu, où elle est nourrie pour un temps, et des temps, et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent. »

 À cause de la persécution, il fut donné à l’église des moyens pour s’enfuir de la terre promise (la vigne) vers la terre des Gentils (le désert). {1TG21: 13.3}

Ap. 12 : 15 – « Et le serpent lança de sa gueule de l’eau, comme un fleuve en crue, après la femme, afin qu’elle soit emportée par le fleuve. »

   Au début, le serpent persécuta l’église, mais comme il vit que l’église croissait et prospérait toujours, il changea de tactique et commença plutôt à persécuter les Païens qui ne se joignirent pas à l’église et à susciter des pasteurs par lesquels faire entrer un fleuve de non convertis

13

pour paganiser l’église afin qu’elle ne puisse les Évangéliser. {1TG21: 13.4}

Ap. 12 : 16 – « Et la terre aida la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa gueule. »

   C’est ainsi que l’église est purifiée et que l’ivraie est détruite ; en tant qu’ivraie ils sont brûlés ; en tant qu’ouvriers non rentables ils sont jetés dans les ténèbres du dehors où ils pleurent et grincent des dents ; en tant qu’invités impropres aux noces ils sont jetés dans les ténèbres du dehors ; en tant que vierges folles l’entrée leur est refusée ; en tant que chèvres ils sont envoyés dans un châtiment éternel ; en tant que fleuve du dragon ils sont engloutis par la terre. Mais, la chose réelle qui leur arrive à tous est pleinement décrite dans la prophétie d’Ézéchiel au chapitre 9. Lisons Ézéchiel 9. {1TG21: 14.1}

Ez. 9 : 1-11 – « Et Il cria à mes oreilles d’une voix forte, disant : Faites approcher ceux qui ont charge de la ville, chacun avec son arme de destruction dans sa main. Et voici, six hommes venaient du chemin de la porte supérieure qui est face au nord, et chacun son arme de massacre dans sa main ; et un homme était au milieu d’eux vêtu de lin, avec à son coté un encrier d’écrivain ; et ils entrèrent, et se tinrent près de l’autel de bronze.

   « Et la gloire du DIEU d’Israël s’éleva de dessus le chérubin sur lequel elle était, et vint vers le seuil de la maison. Et Il appela l’homme vêtu de lin, qui avait l’encrier d’écrivain à son côté. Et le SEIGNEUR lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur les fronts des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui se font au

14

dedans d’elle. {1TG21: 14.2}

   « Et Il dit aux autres, moi l’entendant : Passez par la ville après lui, et frappez ; que votre œil n’épargne personne, et n’ayez aucune pitié. Tuez entièrement vieux et jeunes hommes, vierges, et enfants et femmes ; mais n’approchez aucun sur lesquels est la marque, et commencez par Mon sanctuaire. Et ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison. Et il leur dit : Profanez la maison, et remplissez les cours de tués, sortez. Et ils sortirent, et frappèrent dans la ville. {1TG21: 15.1}

   « Or il arriva que tandis qu’ils frappaient et que je restais seul, je tombai sur ma face, je criai et dis : Ah, Seigneur DIEU ! Veux-tu détruire tout le reste d’Israël, en versant ta fureur sur Jérusalem ? {1TG21: 15.1}

   « Et Il me dit : L’iniquité de la maison d’Israël et de Juda est excessivement grande, et le pays est plein de sang, et la ville pleine de perversité ; car ils disent : Le SEIGNEUR a abandonné la terre ; le SEIGNEUR ne voit pas. Et quant à Moi, Mon œil aussi n’épargnera pas, et Je n’aurai pas de pitié non plus, mais Je récompenserai leur conduite sur leur tête. Et voici, l’homme vêtu de lin, qui avait l’encrier à son côté, rapporta l’affaire, disant : J’ai fait comme tu m’as commandé. » {1TG21: 15.2}

   La promesse de purifier Jérusalem, Juda et Israël demeure aussi sûre que n’importe quelle promesse de la Parole. Les termes Jérusalem, Juda, Israël vous savez, ne peuvent s’appliquer qu’à l’église, l’endroit où chacun devrait soupirer et gémir contre les abominations. Ceux qui ne soupirent et ne gémissent sont laissés sans la marque et alors les anges qui doivent châtier l’église tuent chacun d’entre eux — « les vieux,

15

les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes. » Seuls ceux qui ont la marque sont laissés. Ils sont le reste. Les anges doivent s’occuper à la fois du blé et de l’ivraie. {1TG21: 15.3}

   Oui, il doit y avoir un net débarras de toutes sortes d’ivraie tout comme anciennement il y eut un net débarras de tous les premiers nés dans les maisons qui n’avaient pas peint le linteau de leurs portes avec le sang sacrificiel au soir de la Pâque dans le pays d’Égypte. Ainsi, en sera-t-il au commencement de la moisson, lors de la purification de l’église : les anges tueront chacun de ceux qui entretiennent les abominations « au dedans d’elle ». {1TG21: 16.1}

   Quand aura lieu cette complète purification ? Pour trouver la réponse tournons-nous vers Sophonie au chapitre 1. {1TG21: 16.2}

So. 1 : 2, 3 – « Je consumerai entièrement toutes choses de dessus le pays, dit le SEIGNEUR. Je consumerai homme et bête ; Je consumerai les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, et les pierres d’achoppement avec les méchants, et Je retrancherai l’homme du pays, dit le SEIGNEUR. » (version Darby).

   Il y a ici une promesse que le SEIGNEUR doit purifier entièrement la  terre et je suis sûr qu’aucun d’entre vous ne dira que ces prophéties n’aient jamais été accomplies. {1TG21: 16.3}

So. 1 : 4, 5 – « J’étendrai aussi Ma main sur Juda et sur tous les habitants de Jérusalem ; et Je retrancherai de ce lieu le reste de Baal, et le nom des Chemarim avec les prêtres, Et ceux qui adorent sur les toits devant l’armée du ciel, et ceux qui adorent et jurent par le SEIGNEUR, et qui jurent par Malcham »

16

   Non seulement la terre, mais aussi le peuple composant la maison de Juda doivent être purifiés. Il doit y avoir une terre et également un peuple pur. {1TG21: 17.1}

So. 1 : 6 – « Et ceux qui se sont détournés du SEIGNEUR, et ceux qui n’ont pas cherché le SEIGNEUR, et ne s’enquièrent pas de Lui. »

   Les refroidis et les indifférents, ceux qui sont instables et qui ne voient pas la nécessité de DIEU doivent périr avec l’ivraie. {1TG21: 17.2}

So. 1 : 7 – « Tais-toi en présence du Seigneur DIEU car le jour du SEIGNEUR est proche ; car le SEIGNEUR a préparé un sacrifice, Il a convié Ses invités. »

   C’est le grand et redoutable jour du SEIGNEUR longtemps attendu. {1TG21: 17.3}

So. 1 : 8 – « Et il arrivera au jour du sacrifice du SEIGNEUR, que Je punirai les princes, et les enfants du roi, et tous ceux qui sont habillés de vêtements étranges. »

 So. 1 : 9-11 – « Je punirai aussi en ce jour-là tous ceux qui sautent par-dessus le seuil, qui remplissent de violence et de tromperie les maisons de leurs maîtres. Et en ce jour-là, dit le SEIGNEUR, il y aura le bruit d’un cri depuis la porte des poissons, et un hurlement depuis la seconde, et un grand fracas depuis les collines. Hurlez, vous habitants de Mactès, car tous les marchands sont détruits, tous ceux qui apportaient de l’argent sont retranchés. »

   Le grand désastre viendra à la fois de la porte des poissons et des collines — de la terre et de la mer. À la fois ceux qui remplissent de violence et de fraude la

17

maison de leur maître et les méchants maîtres eux-mêmes seront punis. {1TG21: 17.4}

So. 1 : 12-18 – « Et il arrivera, en ce temps-là, que Je fouillerai Jérusalem avec des bougies, et Je punirai les hommes qui sont figés sur leurs lies, qui disent dans leur cœur, Le SEIGNEUR ne fera ni bien ni mal. C’est pourquoi leurs biens deviendront un butin, et leurs maisons une désolation ; ils bâtiront aussi des maisons, mais ne les habiteront pas ; et ils planteront des vignes, mais n’en boiront pas le vin. Le grand jour du SEIGNEUR est proche, il est proche, et se hâte grandement, et même la voix du jour du SEIGNEUR ; l’homme puissant criera là amèrement. Ce jour est un jour de colère, un jour d’angoisse et de détresse, un jour de dévastation et de désolation, un jour sombre et triste, un jour de nuages et d’épaisse obscurité, Un jour de trompette et d’alarme contre les villes fortifiées et contre les hautes tours. Et J’amènerai la détresse sur les hommes, si bien qu’ils marcheront comme des aveugles, parce qu’ils ont péché contre le SEIGNEUR ; et leur sang sera répandu comme de la poussière, et leur chair comme des excréments. Ni leur argent, ni leur or ne pourront les délivrer au jour de la colère du SEIGNEUR ; mais tout le pays sera dévoré par le feu de Sa jalousie ; car Il se débarrassera rapidement de tous les habitants du pays. »

   L’époque du jour du SEIGNEUR est indiquée par une  « colère », une « angoisse », une « détresse », un « dévastation », une « désolation », par des « ténèbres » et une « obscurité » — un temps pendant lequel personne ne sait quoi faire pour éviter le désastre, un temps de crainte tel que même  les villes les mieux fortifiées seront effrayées. Autant que je sache il n’y en a jamais eu de semblable. La condition du monde aujourd’hui est l’unique condition qui répond au défit de ces prophéties. Puisque ceci est vrai alors c’est le jour

18

où le SEIGNEUR fouillera Jérusalem avec des bougies. C’est le jour où il purifie Son peuple du péché et des pécheurs. C’est le grand et redoutable jour du SEIGNEUR. {1TG21: 18.1}

Mal. 3 : 1-5 – « Voici, J’enverrai Mon messager, et il préparera le chemin devant Moi, et le SEIGNEUR que vous cherchez viendra soudainement à Son temple, c’est-à-dire le messager de l’alliance en qui vous prenez plaisir ; voici, il viendra, dit le SEIGNEUR des armées. Mais qui pourra supporter le jour de sa venue ? Et qui subsistera quand il paraîtra ? Car il est comme le feu du raffineur, et comme la potasse des foulons. Et il sera assis, comme celui qui raffine et purifie l’argent ; et il purifiera les fils de Lévi, et les purgera comme l’or et l’argent, afin qu’ils puissent offrir au SEIGNEUR une offrande dans la droiture. Alors l’offrande de Juda et de Jérusalem sera agréable au SEIGNEUR comme aux jours anciens, comme aux premières années. Et Je M’approcherai de vous pour le jugement, et Je serai un rapide témoin contre les sorciers, et contre les adultères et contre ceux qui jurent faussement, et contre ceux qui oppriment le salarié sur sa paye, et la veuve et l’orphelin, et qui détournent l’étranger de son droit, et qui ne Me craignent pas, dit le SEIGNEUR des armées. »

   Nous-mêmes, ne devrions nous pas nous considérer maintenant comme le peuple le plus fortuné du monde sachant auparavant ces choses ? Ne serons-nous pas contents et reconnaissants d’être déjà avertis que nous approchons du temps de la moisson et que l’opportunité nous est donné de nous y préparer ? Ne serons nous pas contents que nous ne sommes pas laissés dans les ténèbres et qu’il nous est clairement montré maintenant que ceux-ci sont les heures finales de la pré-récolte, que la moisson va bientôt commencer ? {1TG21: 19.1}

 19

 Ap. 18 : 1 – « Et après ces choses, je vis un autre ange descendre du ciel, ayant un grand pouvoir ; et la terre fut illuminée de sa gloire. »

   L’accomplissement de cette écriture est appelé le Grand Cri du Message du Troisième Ange. Mais notez que toute la terre est éclairée par sa gloire. Maintenant, remarquons ce qui se passe après que le Message du Troisième Ange soit répandu sur la terre, après que la terre soit éclairée de la gloire de l’ange. {1TG21: 20.1}

 Ap. 18 : 2 – « Et il cria puissamment d’une forte voix, disant : Babylone la grande est tombée, elle est tombée, et est devenue l’habitation des diables, et le repaire de tout esprit infecte, et une cage de tout oiseau impur et détestable. »

   Ah, après que la terre soit éclairée, alors Babylone tombe. Il est donc clair que Babylone en réalité n’est pas encore tombée. En fait, Babylone n’est même pas encore venue à l’existence, car elle doit encore s’asseoir (gouverner) sur la bête (le monde). Voir Apocalypse 17, et la Brochure N° 12, « Le Monde Hier, Aujourd’hui et Demain ». {1TG21: 20.2}

 Ap. 18 : 4 – « Et j’entendis une autre voix du ciel, disant : Sortez du milieu d’elle, Mon peuple ; afin que vous ne participiez pas à ses péchés, et que vous ne receviez pas de ses plaies … »

   Cette voix du ciel, vous voyez, vient vers le peuple de Dieu après que la terre ait été éclairée par le Grand Cri de l’ange. La mission de la Voix est de dire que le peuple de Dieu doit sortir de Babylone afin de ne pas participer à ses péchés et de ne pas avoir part à ses fléaux. Si à cause de cela, ils doivent sortir de Babylone, donc l’endroit où ils seront appelés  à venir, est un endroit sans péché et ainsi à l’abri du danger

 20

des plaies. Où cela pourrait être sinon la terre et l’église de Dieu purifiées où il n’y a plus de péché ni de pêcheurs pour mettre en danger la paix du peuple de Dieu. En effet, il serait vain si le peuple était appelé à sortir d’un lieu de péché pour être amené dans un autre lieu de péché. Aussi clair que du cristal, la purification de l’église (« la purification » — Da. 8 : 14 ; le Jugement des Vivants – 1 Pi. 4 : 17) a lieu avant que le Grand Cri du Message du Troisième Ange ne commence dans le monde, avant que le peuple de Dieu ne soit appelé à sortir de Babylone. {1TG21: 20.3}

   « Le message du troisième ange doit éclairer la terre de sa gloire mais seuls ceux qui ont résisté à la tentation avec la force du Tout-Puissant seront autoriser à avoir une part dans sa proclamation lorsqu’il deviendra un grand cri. » — « Review and Herald, » 19 Nov. 1908. {1TG21: 21.1}

   La plupart des Chrétiens savent qu’il y a deux classes dans l’église, l’ivraie et le bon grain — mais peu, sinon personne ne semble s’en soucier. Cependant, en tant que réformateurs, nous ne pouvons nous permettre d’être indifférents particulièrement depuis que cette grande lumière sur ce sujet nous a été donnée. Maintenant, nous pouvons intelligemment choisir d’être du « bon grain » ou de « l’ivraie ». Si après avoir connu cette Vérité certains choisissent d’être de « l’ivraie » bien sûr ils ne gagneront rien et n’auront pas besoin d’être surpris quand ils atterriront en enfer. {1TG21: 21.2}

   Au moment où la main-d’œuvre et le capital sont en conflit, c’est alors que Jérusalem (l’église) sera fouillée, pour ainsi dire, avec des bougies. Par conséquent, les hommes qui reposent dans leur maison qui agissent comme si le SEIGNEUR avait abandonné la terre auront leur châtiment.

   Non seulement nous devons voir et sentir le jour du SEIGNEUR approcher, mais nous devons même entendre Sa Voix. {1TG21: 21.3}

 21

 

PRIÈRE D’OUVERTURE

    Nous lirons dans « Une Vie Meilleure, » à la page 143. Nous débuterons maintenant un nouveau chapitre intitulé « Ne Jugez pas, mais Faites ». Il est basé sur le texte qui dit « Ne jugez point, afin que vous ne soyez jugez ». {1TG22: 22.1}

   V.M. p. 143 : « Quand les hommes s’efforcent de mériter le salut par leurs propres œuvres, ils sont inévitablement amenés à entasser les exactions humaines qu’ils dressent comme des barrières contre le péché. Dans leur impuissance à observer la loi, ils imaginent des codes et des règlements impératifs dans l’espoir d’y parvenir. Mais, tous ces efforts ont pour effet de détourner l’homme de son DIEU pour le ramener à lui-même. L’amour de DIEU s’éteint dans son cœur en même temps que l’amour du prochain… . Cette atmosphère d’égoïsme et de critique mesquine étouffe tout sentiment noble et généreux et transforme les hommes en juges prétentieux et en espions… . {1TG22: 22.2}

   « ‘Ne jugez de rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Nous ne pouvons pas lire dans les cœurs. Les fautes que nous commettons nous disqualifient pour juger celles d’autrui. Les hommes finis ne peuvent juger que d’après les apparences. Celui-là seul qui voit les mobiles secrets qui sont pleins de tendresse et de compassion peut décider du cas de chaque âme’… . » {1TG22: 22.3}

   Quelle merveilleuse leçon pour tous les Chrétiens que le contenu de cette lecture. Et maintenant prions afin que DIEU nous aide à ne pas juger les autres ; ne pas chercher les fautes ; à ne pas faire une montagne d’une taupinière, et à ne pas critiquer ; à ne pas nous ériger nous-mêmes en critère. Prions afin de connaître que DIEU nous a appelé à enseigner la Vérité et ne pas les empresser à L’accepter. Non, pas plus que de les en détournés. DIEU demande à chacun d’être une  sentinelle  seulement sur ses propres actions. Si nous faisons cela, nos mains seront pleines, et il  n’y aura pas de place pour davantage. Les seules sentinelles que DIEU a toujours placées sur Son peuple sont Ses prophètes, sous Sa Propre direction. {1TG22: 22.4}

 22

LES JUIFS HAÏS D’AUJOURD’HUI NON PAS LES JUIFS ADMIRÉS DE DEMAIN 

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 04 JANVIER 1947

CHAPELLE DU MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Ici nous devons étudier Sophonie chapitre 2, en commençant par le premier verset.

So. 2 : 1, 2 – « Rassemblez-vous, oui, rassemblez-vous, ô nation non désirable ; Avant que le décret enfante, avant que le jour passe comme la paille ; avant que le violent courroux du SEIGNEUR vienne sur vous, avant que le jour du courroux du SEIGNEUR vienne sur vous. »

   De tous les versets de ce chapitre, ces deux versets sont les plus difficiles à situer. Il y a quelques années j’ai entendu un prédicateur donner un exposé sur les trois premiers versets en les isolant du reste du chapitre et en les reliant à d’autres passages des Écritures. Il fit un excellent discours et s’efforça de montrer que la « nation » mentionnée au verset premier est l’église de DIEU et que le « décret » est celui de la bête à deux cornes d’Apocalypse 13 : 15-17. L’étude fut bien menée et les pensées  qu’il fit ressortir, paraissaient assez convaincantes, mais comme nous savons maintenant que les Écritures ne peuvent pas être comprise correctement si elles sont isolées de leur continuité, il nous est nécessaire d’étudier ces versets premièrement en relation avec le chapitre lui-même. {1TG22: 23.1}

   Notons que la nation en question doit se rassembler

 23

elle-même ; qu’elle n’est pas désirée ; que la colère du Seigneur doit fondre sur elle ; et qu’elle doit se rassembler elle-même avant que le décret s’exécute et avant que la colère du Seigneur ne fonde sur elle. {1TG22: 23.2}

   Qu’est-ce qui pousse cette nation à se rassembler ? — Certainement pas le décret et pas la colère du Seigneur, car ces choses doivent arriver sur elle après qu’elle se soit rassemblée. Le « décret » ne peut certainement pas être le décret de la bête, car il n’y a pas dans le texte la moindre pensée qui pourrait l’indiquer ; mais ce qu’il indique certainement c’est autre que le décret du Seigneur — la colère ardente du Seigneur durant le jour qui passe comme la balle. {1TG22: 24.1}

   D’après le verset qui suit, cette nation non désirable qui se rassemble, est un poteau indicateur pour le peuple de Dieu le pressant à chercher  DIEU encore davantage : {1TG22: 24.2}

So. 2 : 3 – « Cherchez le SEIGNEUR, vous tous les dociles du pays, qui avez exécuté Son jugement ; recherchez la droiture, recherchez la docilité ; peut-être serez-vous cachés, au jour du courroux du SEIGNEUR. »

   Quand cette nation liée au Jugement commence à se rassembler c’est alors, si cela n’a jamais été le cas auparavant que les humbles de la terre ont besoin de chercher l’humilité. {1TG22: 24.3}

   Les humbles de la terre sont ceux qui exécutent les jugements du Seigneur, qui proclament le message du jour grand et redoutable du Seigneur. Ils sont Son peuple, Son église. Par conséquent, la nation qui n’est pas désirée est un peuple et les humbles de la terre, l’église, ceux qui sont épargnés au jour de la colère du Seigneur sont un autre peuple. L’un est en train de se rassembler, l’autre est en train de chercher l’humilité. Alors sans  aucun  doute  la  « nation »  des  versets  1  et  2 n’est  pas Son 

24 

église, mais le peuple du verset trois est Son peuple, Son église. {1TG22: 24.4}

   Lisons maintenant les versets 1 et 2 en connexion avec les versets 4 et 5, en omettant le verset 3, le verset qui fait référence à l’église. {1TG22: 25.1}

So. 2 : 1, 2, 4, 5 – « Rassemblez-vous, oui, rassemblez-vous, ô nation non désirable ; Avant que le décret enfante, avant que le jour passe comme la paille ; avant que le violent courroux du SEIGNEUR vienne sur vous, avant que le jour du courroux du SEIGNEUR vienne sur vous. Car Gaza sera abandonnée, et Askalon sera une désolation ; on chassera Asdod en plein midi, et Ekron sera déracinée. Malheur aux habitants de la côte maritime, la nation des Cherethites ! la parole du SEIGNEUR est contre vous, ô Canaan, terre des Philistins, Je te détruirai, si bien que personne n’y habitera. »

   Le quatrième verset implique sans aucun doute que la « nation » doit se rassembler dans les villes de Gaza, Askalon, Asdod et Ekron, dans le pays des Philistins, dans le pays de Canaan – en Palestine. {1TG22: 25.2}

   Compte tenu du fait que ce texte est maintenant en train d’être dévoilé et aussi qu’il n’y a qu’un peuple, une nation (les descendants des anciens scribes, prêtes et Pharisiens qui ont rejeté le SEIGNEUR et qui même jusqu’à ce jour ne l’ont pas accepté et qui sont à peine désiré nulle part dans le monde), qui maintenant fait tout ce qu’elle peut pour se rassembler en Palestine – compte tenu de tout ceci, les Juifs d’aujourd’hui sont la nation indésirable. Par conséquent, la colère du SEIGNEUR doit fondre sur elle si elle continue à nier le CHRIST. Oui, les Juifs universellement haïs sont la seule nation qui a été dispersée à travers le monde Païen, et c’est la seule nation qui maintenant est en train de se rassembler en Palestine. {1TG22: 25.3}

 25

   En outre, dans ces versets, deux vérités apparaissent clairement : (1) que c’est en vain que les Juifs cherchent à s’établir eux-mêmes dans le Pays Promis ; (2) que nous qui portons le message du  grand et redoutable jour du Seigneur, nous sommes invités à rechercher l’humilité et la justice, car ainsi seulement serons-nous « épargnés au jour de la colère du Seigneur », c’est-à-dire, avoir une simple connaissance du message ne nous sauvera pas, les actions correspondantes devraient s’y ajouter. {1TG22: 26.1}

   Maintenant relions le verset 3 aux versets 6 et 7, les versets  qui s’appliquent au peuple de DIEU, les humbles. {1TG22: 26.2}

So. 2 : 3, 6, 7 – « Cherchez le SEIGNEUR, vous tous les dociles du pays, qui avez exécuté Son jugement ; recherchez la droiture, recherchez la docilité ; peut-être serez-vous cachés, au jour du courroux du SEIGNEUR. Et la côte maritime sera des pâturages, et des huttes pour les bergers et des parcs pour les troupeaux. Et la côte sera pour le reste de la maison de Juda, et ils y paîtront ; le soir, ils se coucheront dans les maisons d’Askalon, car le SEIGNEUR leur DIEU les visitera, et ramènera leur captivité. »

   Maintenant, le fait que le SEIGNEUR doit détruire tous les habitants dans le pays des Philistins (So. 2 : 5) et en même temps en faire des huttes pour « les bergers et des parcs pour les troupeaux » montre qu’Il doit premièrement chasser du pays tous les méchants ; tous ceux qui ne cherchent pas l’humilité, puis, Il y établira « la maison de Juda ». {1TG22: 26.3}

So. 2 : 8 – « J’ai entendu l’outrage de Moab et les insultes des enfants d’Ammon, par lesquelles ils ont outragé Mon peuple, et l’ont bravé sur leur frontière. »

 26

   Non seulement les Juifs incrédules, mais aussi les Arabes incrédules qui résistent aux humbles seront balayés du pays. {1TG22: 27.1}

So. 2 : 9 – « C’est pourquoi, aussi vrai que Je vis, dit le SEIGNEUR des armées, le DIEU d’Israël, Moab sera comme Sodome, et les enfants d’Ammon comme Gomorrhe, c’est-à-dire une prolifération d’orties, des carrières de sel, une désolation perpétuelle ; le reste de Mon peuple les pillera, et le reste de Mon peuple les possédera. »

   Tandis que Moab et Ammon deviennent comme Sodome et Gomorrhe, ils cessent d’exister, la captivité du peuple de DIEU s’achève. Ils deviennent une nation indépendante et possède toute la richesse des nations d’alentour. {1TG22: 27.2}

So. 2 : 10, 11 – « Ceci leur arrivera à cause de leur orgueil, parce qu’ils ont outragé et se sont élevés contre le peuple du SEIGNEUR des armées. Le SEIGNEUR sera terrible contre eux ; car Il fera mourir de faim tous les dieux de la terre, et chacun L’adorera en son lieu, et même toutes les îles des païens. »

 So. 2 : 12, 13 – « Vous aussi, Éthiopiens, vous serez tués par Mon épée. Il étendra Sa main vers le Nord, et il détruira l’Assyrie ; et fera de Ninive une désolation, et un lieu aride comme le désert. »

 So. 2 : 14 – « Les troupeaux se coucheront au milieu d’elle, et toutes les bêtes des nations ; le cormoran et le butor logeront parmi ses linteaux ; leur voix résonnera aux fenêtres ; la désolation sera sur le seuil, parce qu’Il aura dénudé les lambris de cèdre. »

   Qui veut ignorer la vérité que ces conditions

 27

 sont à coup sûre pré-millénaires ? En outre, ces prophéties montrent que le renouvellement de l’ancien royaume de Juda doit être une chose réelle, pas quelque chose d’imaginaire. Ses sujets doivent être un peuple réel, pas de fantômes.  Maintenant,  nous  pouvons  voir  que  l’expression    commune « allez au ciel », signifie premièrement aller au Pays Promis ; là pour être qualifié pour la société pure et éternelle. {1TG22: 27.3}

So. 2 : 15 – « C’est là cette ville joyeuse qui demeurait insouciante, qui disait en son cœur : Je le suis, et il n’y en a pas d’autre que moi. Comment est-elle devenue une désolation, un lieu dans lequel les bêtes se couchent ! Quiconque passe près d’elle, sifflera et agitera sa main. »

   La capitale de l’Assyrie (la puissance qui dirige les peuples) doit devenir une désolation. Il est évident que cette Ninive est l’antitype de l’ancienne Ninive, comme la Babylone de l’Apocalypse est l’antitype de l’ancienne Babylone. {1TG22: 28.1}

   Voici un résumé de ce chapitre : les Juifs haïs d’aujourd’hui ne seront pas les Juifs admirés de demain. Les moyens que les Juifs cherchent à atteindre maintenant pour obtenir leur admission en Palestine ne sont pas les moyens qui les y établiront pour toujours même s’ils réussissaient à s’y établir. Les seuls Juifs et Arabes qui pourront rester dans le pays sont ceux qui chercheront le SEIGNEUR, le DIEU de Moïse. {1TG22: 28.2}

   Et le seul peuple qui y parviendra sera ceux qui y resteront. Le pays est réservé pour le royaume antitype de Juda. Car la nation et le royaume qui ne la* [mis pour le royaume, selon la version anglaise]  « serviront pas périront, oui, ces nations-là seront entièrement ravagées. » (Es. 60 : 12). {1TG22: 28.3}

   Puisque nous sommes maintenant sans aucun doute et directement invités

 28

à chercher l’humilité et la justice, nous n’osons pas négliger notre opportunité. En outre, la charge d’émettre des hypothèses quant à ce qui est exigé de nous afin de nous préparer pour le grand et redoutable jour du SEIGNEUR, ne nous est pas laissé. Mais, rappelons-nous que si nous inventons nos propres barrières et des règles pour nous forcer à obéir automatiquement à la Parole en accord avec nos propres préconceptions, nous n’élaborons rien de moins que notre propre justice.  Nous ne devons pas ressembler aux Pharisiens d’antan, nous ne devons pas jugez les autres pour nos principes prescrits par l’homme. Nous ne devons pas monter sur le siège du jugement et ne pas empiéter sur la conscience d‘un autre, ne pas jugez l’autre sur des questions qui se situent entre DIEU et l’âme de DIEU. Tout ce que nous sommes appelés à faire c’est d’enseigner et de pratiquer la Vérité pour aujourd’hui, de laisser les gens prendre leurs propres décisions pour ou contre la Vérité. Nous ne devons pas les forcer à rentrer dans quoi que ce soit. {1TG22: 28.4}

   Rappelons-nous que c’est concernant un tel esprit et une telle pratique d’intrusion dans les consciences des autres que JÉSUS a dit : « Ne jugez pas afin que vous ne soyez point juger » (Mt. 7 : 1). Nous n’avons aucun droit d’imposer nos opinions et nos vies aux autres. En aucun cas nous ne devons condamner les autres afin de les aider parce qu’ils ne répondent pas à nos attentes et idéaux. Loin de là « C’est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière  ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors chacun recevra de DIEU la louange qui lui sera due. » 1 Co. 4 : 5. {1TG22: 29.1}

   « …Leur vie devait magnifier la puissance d’un Sauveur qui peut justifier par Sa justice. {1TG22: 29.2}

   « Mais bientôt un changement graduel se produisit : les croyants commencèrent à épier les défauts du prochain. Ils s’arrêtèrent sur leurs erreurs, se livrèrent à des critiques malveillantes et perdirent ainsi de vue le Sauveur et Son amour. Ils devinrent plus

29

stricts dans des cérémonies extérieures, plus pointilleuses sur l’aspect théorique de la foi que sur sa mise en pratique. Dans leur zèle à condamner autrui, ils ne virent pas leurs propres erreurs. Ils oublièrent de pratiquer l’amour fraternel que le CHRIST leur avait recommandé avec tant d’insistance et, ce qui était plus triste encore, ils n’avaient pas conscience de leur égarement. Ils ne se rendaient pas compte que le bonheur et la joie disparaissaient de leur vie, et qu’en bannissant l’amour de DIEU dans leur cœur ils allaient bientôt errer dans les ténèbres… . {1TG22: 29.3}

   « Ce n’est pas l’opposition venant de l’extérieur qui constituent le plus grand danger pour l’église du CHRIST. Ce sont les péchés entretenus dans les cœurs des croyants. Ces péchés les mèneront au désastre et retarderont la marche de la cause de DIEU. Il n’est pas de moyen plus sûr d’affaiblir la spiritualité que de cultiver l’envie, la suspicion, la critique et la diffamation. » — Conquérants Pacifiques, pp. 488-490. {1TG22: 30.1}

   À part Ézéchiel (le porte-parole de DIEU) DIEU n’a délégué personne pour être une sentinelle sur Son people. {1TG22: 30.2}

   « Fils de l’homme, Je t’établis comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu écouteras la parole qui sortira de Ma bouche, et tu les avertiras de Ma part. Quand Je dirai au méchant : tu mourras ! Si tu ne l’avertis pas si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa mauvaise voie et pour lui sauver la vie, ce méchant mourra dans son iniquité, et Je te redemanderai son sang. Mais si tu avertis le méchant, et qu’il ne se détourne pas de sa méchanceté et de sa mauvaise voie, il mourra dans son iniquité, et toi, tu sauveras ton âme. Si un juste se détourne de sa justice et fait ce qui est mal, Je mettrai un piège devant lui, et il mourra ; parce que tu ne l’as pas averti, il mourra dans son péché, on ne parlera plus de la justice

30 

qu’il a pratiquée, et Je te redemanderai son sang. Mais si tu avertis  le juste de ne pas pêcher, et qu’il ne pèche pas, il vivra, parce qu’il s’est laissé avertir et toi tu sauveras ton âme. » Ez. 3 : 17-21. En bref, nous ne devons pas convoiter le trône « sur la montagne…à l’extrémité du Nord ». Es. 14 : 13. {1TG22: 30.2}

   Et rappelons-nous toujours que si la Vérité Elle-même ne peut pas persuader le pécheur à se repentir, la force et les efforts humains feront moins de bien et plus de mal. Notre temps est trop court et notre œuvre trop grande pour nous engager dans des questions qui sont étrangères à notre devoir. Nous ne pouvons pas nous permettre de gaspiller notre force en cherchant des défauts chez les autres. Préparons nous pour le royaume, car il y a une église et un monde à sauver, et DIEU est désireux que nous nous mettions à l’œuvre et très rapidement si nous devons être parmi les Juifs admirés de demain et vivre une paix parfaite dans une sécurité éternelle. {1TG22: 31.1}

31


1TG23-24-1200x675.jpg

PENSÉE ET PRIÈRE D’OUVERTURE

   Je lirai dans « Une Vie Meilleure, » aux pages 145, 146.  La lecture  est basée sur l’écriture qui dit : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère ? » {1TG23: 2.1}

   V.M. p. 145, 146 : « Mais cette déclaration : ‘Toi qui juges, tu fais les mêmes choses’, ne souligne pas toute la gravité du péché de celui qui se permet de critiquer et de condamner son frère…. Quand il pense avoir trouvé un défaut dans le caractère ou dans la vie d’autrui, il déploie tout son zèle pour le faire remarquer. JÉSUS déclare que cette façon d’agir, peu chrétienne, dénote un défaut de caractère dont la gravité est, par rapport à la faute en question, comme une poutre comparée à une paille. C’est son manque d’indulgence et d’amour qui pousse à faire un monde d’un atome… L’image employée par le Sauveur montre que celui qui entretient en lui un esprit de jugement est plus coupable que celui qu’il censure, car non seulement il commet les mêmes fautes, mais il y ajoute l’orgueil et la critique. » {1TG23: 2.2}

   Satan fait de son mieux pour nous faire pécher à cet égard afin que nous perdions  ainsi l’éternité.  DIEU n’a délégué personne pour être celui qui surveille l’autre. Seul DIEU au travers de Ses prophètes doit réprimander le péché, mais jamais ils ne doivent utiliser la force d’aucune sorte. {1TG23: 2.3}

   Ne nous agenouillerons-nous pas maintenant pour prier afin de réaliser que notre devoir n’est pas de critiquer les autres ou d’exagérer leurs fautes, mais de dire et pratiquer la Vérité ? Frères et Sœurs nous n’avons pas besoin d’aller plus loin que cela. Le reste est dévolu à notre assistance et à nos associés. Laissez-les décider pour eux-mêmes ce qui est le mieux à la fois pour leur âme et pour leur corps. La Vérité n’a pas besoin d’être enfoncée dans la gorge. {1TG23: 2.4}

 2

 LE SORT DE L’ASSYRIE ET LE TRIOMPHE DE L’ÉGLISE

 

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 11 JANVIER 1947

CHAPELLE DU MONT CARMEL

WACO, TEXAS

 

   Tournons nos Bibles dans Sophonie chapitre trois et commençons par le premier verset.

So. 3 : 1 – « Malheur à celle qui est répugnante et polluée, à la ville qui opprime ! »

   L’antécédent du pronom « celle » se trouve au verset treize du chapitre précédent. Là, on voit que la « ville » indiquée ici est Ninive, la capitale de l’ancienne Assyrie. Maintenant pour nous assurer que cette Ninive est en réalité soit la capitale de l’ancienne Assyrie ou soit la capitale d’une autre Assyrie, nous étudierons les autres versets du chapitre. {1TG23: 3.1}

 So. 3 : 2 – « Elle n’a pas obéi à la voix, elle n’a pas admis la correction, elle ne s’est pas confiée dans le SEIGNEUR, elle ne s’est pas approchée de son DIEU. »

   Ce verset montre le fait que la ville et la nation mentionnées ici avaient le privilège d’écouter la voix de l’Inspiration, de connaître la Vérité de Dieu, mais n’a pas voulu prendre garde – elle n’accepta pas la correction et ne  se confia pas dans le SEIGNEUR, elle ne s’approcha pas de son DIEU. {1TG23: 3.2}

So. 3 :  3  – « Ses princes au milieu d’elle sont des lions rugissants ;

 3

ses juges, des loups du soir, qui ne quittent pas les os pour les ronger jusqu’au matin. »

    Ses princes, étant comme des lions rugissants doivent être des personnes effroyables qui pensent évidemment : « La raison du plus fort est toujours la meilleure. » Ses juges sont, pour ainsi dire, des loups du soir, c’est-à-dire, ils sont dans les affaires pas pour exécuter le jugement, la justice et le droit, mais pour attraper et déchirer, pour remplir leur tanière de proies, bien qu’ils en aient plus qu’ils ne savent quoi en faire. « Ils ne gardent rien pour le matin. » {1TG23: 4.1}

So. 3 : 4 – « Ses prophètes sont des personnes frivoles et perfides ; ses prêtres ont pollué le sanctuaire, ils ont fait violence à la loi. » 

   Dans le langage d’aujourd’hui, ce verset se lirait : « Ses enseignants sont allègres, ils ne sont pas sobres d’esprit et sérieux, ils sont négligents ; ils sont de peu d’importance, ce sont des traîtres. Ses pasteurs au lieu de maintenir la pureté ont profané l’église et on fait violence à la loi » (ils L’ont déclaré abolie). {1TG23: 4.2}

   Jusqu’ici on voit que l’Assyrie de ce chapitre représente un peuple qui a bien été enseigné dans les choses de DIEU, la loi et le sanctuaire. Mais, au lieu d’obéir au SEIGNEUR et de gouverner avec justice et droiture, ils ont grandement pécher, ils se sont enfoncé dans le péché aussi profondément qu’un peuple peut vraiment aller. {1TG23: 4.3}

So. 3 : 5 – « Le juste SEIGNEUR est au milieu d’elle, il ne commet pas d’iniquité ; chaque matin il met son jugement en lumière, il n’y manque pas ; mais l’injuste ne connaît pas la honte. »

 4

   Compte tenu du fait que DIEU est au milieu d’eux, ils doivent être bien informés des choses de DIEU, bien conscient qu’au temps convenable Il leur fait connaître Son jugement. Compte tenu de toutes ces choses, la seule conclusion à laquelle on peut parvenir c’est que l’église de DIEU doit être au milieu d’eux. {1TG23: 5.1}

So. 3 : 6-8 – « J’ai retranché les nations ; leurs tours sont ravagées ; J’ai dévasté leurs rues, si bien que personne n’y passe ; leurs villes sont détruites, si bien qu’il n’y a plus d’homme, qu’il n’y a plus aucun habitant. Je disais : Au moins tu Me craindras, tu recevras l’instruction, afin que sa demeure ne soit pas retranchée, quelque soit la punition que J’envoie sur elle. Mais ils se sont levés hâtivement, et ils ont corrompu toutes leurs actions. C’est pourquoi attendez-Moi, dit le SEIGNEUR, au jour que Je Me lèverai pour le butin car Ma détermination est de rassembler les nations afin de réunir les royaumes, pour verser sur eux Mon indignation, c’est-à-dire tout Mon violent courroux ; car toute la terre sera dévorée par le feu de Ma jalousie. »

   Le SEIGNEUR Lui-même avertit qu’Il a exterminé des nations, qu’Il a rendu leurs tours désolées et ravagé leurs rues, qu’Il a détruit leurs villes et n’y a laissé aucun habitant. Il indique qu’Il a fait toutes ces choses pour servir d’exemple pour un bien futur, afin qu’en tant que nation ils craignent DIEU et reçoivent instructions, afin que leurs demeures ne soient détruites. Mais, en dépit de ces exemples, ils se lèvent tôt et corrompent toutes leurs actions. C’est ainsi que le SEIGNEUR à la fin se lève pour le butin, rassemble les nations, rassemble les royaumes, et l’Assyrie obtient sa punition. {1TG23: 5.2}

   À partir de ceci nous voyons que l’Assyrie en question existe au temps de la fin, le temps où le

 5

grand et redoutable jour du SEIGNEUR a lieu. Par conséquent, cette Assyrie est l’antitype de l’ancienne Assyrie comme la Babylone d’Apocalypse dix-sept et dix-huit est un antitype de l’ancienne Babylone. {1TG23: 5.3}

   L’Assyrie, confie l’Inspiration, est une ville de réjouissance qui demeure dans l’insouciance, qui dit en son cœur « Je le suis, et il n’y en a pas d’autre que moi. » So. 2 : 15. {1TG23: 6.1}

  À ce stade arrêtons-nous un moment et résumons les caractéristiques qui identifient cette Assyrie moderne. (1) Quand l’homme voit les choses, cette Assyrie moderne est si grande qu’aucune nation ne lui est semblable. Elle est bien instruite dans les choses de DIEU. (2) Elle est une nation oppressive qui gouverne avec dureté. (3) Elle a profané le sanctuaire et a déclaré la loi de DIEU abolie. (4) Elle a accumulé la richesse en la poursuivant comme un loup de nuit poursuit sa proie. (5) Elle héberge l’église de DIEU. (6) Elle existe à l’époque où DIEU doit manifester Sa puissance et détruire toutes les nations méchantes. (7) Elle est une nation comme l’Assyrie, largement répandue, une nation conquérante. {1TG23: 6.2}

   Il n’y a qu’un peuple sous le soleil qui répond à toutes ces descriptions, et bien sûr ce peuple est, le peuple parlant l’anglais, au milieu duquel est l’église, et d’où partent l’Évangile et la Bible vers les nations. Aussi clair que la langue peut la rendre, la menace du prophète Sophonie est pour le monde Chrétien parlant l’Anglais. {1TG23: 6.3}

   Maintenant, DIEU est en train de dire à la capitale de l’Assyrie : « En fait, vous commettez toutes ces abominations, mais vous ne continuerez pas ainsi longtemps. L’heure est proche ». Mettez un terme à vos absurdités. {1TG23: 6.4}

 6

So. 3 : 9 – « Car alors Je ferai retourner au peuple un langage pur, afin qu’ils puissent tous appeler le nom du SEIGNEUR, pour le servir d’un seul consentement. »

    L’Inspiration déclare avec certitude qu’après que l’Assyrie ait reçu son châtiment, et après que les méchants soient enlevés de Son église alors l’Évangile sera proclamé dans un langage pure (dans la pure Vérité de l’Évangile), afin que ceux qui voudront, pourra invoquer le nom du SEIGNEUR « pour Le servir » avec l’être et l’âme. C’est alors que « seuls ceux qui ont résisté à la tentation avec la force du Tout-puissant auront le droit de le proclamer [Le Message du Troisième Ange] quand il deviendra un Grand Cri ». « Review and Herald » 19, nov. 1908. {1TG23: 7.1}

So. 3 : 10, 11 – « D’au-delà des fleuves d’Éthiopie, Mes suppliants, c’est-à-dire la fille de Mes dispersés, M’apporteront Mes offrandes. En ce jour-là, tu ne seras plus honteuse à cause de toutes tes actions par lesquelles tu as transgressé contre Moi parce qu’alors J’ôterai du milieu de toi ceux qui se réjouissent de ton orgueil ; et tu ne t’enorgueilliras plus à cause de Ma sainte montagne. » 

   Quand l’Évangile sera proclamé dans un « langage pur », alors le peuple de DIEU viendra même des extrémités de la terre avec une offrande pour le SEIGNEUR. {1TG23: 7.2}

   Ayant enlevés tous ceux qui se réjouissent en leur orgueil, l’église ne sera plus hautaine. {1TG23: 7.3}

So. 3 : 12 – « Et Je laisserai au milieu de toi un peuple affligé et pauvre, et ils se confieront dans le nom du SEIGNEUR. »

 7

   Le fait que DIEU laisse en leur sein un peuple malheureux et pauvre est en lui-même une preuve suffisante que la purification de l’église a lieu avant le Millénium, avant qu’Ésaïe 33 : 24 soit accompli et avant qu’Il établisse le royaume mentionné ici. {1TG23: 8.1}

So. 3 : 13 – « Le reste d’Israël ne commettra pas d’iniquité ; ni ne dira de mensonge, et il ne se trouvera pas non plus de langue trompeuse dans leur bouche ; car ils se nourriront, et se coucheront, et personne ne les effraiera. »

   Le reste, ceux qui sont laissés après que la purification ait lieu, ne pécheront plus. Par la suite, ils se tiendront debout pour toujours sans mensonge dans leurs bouches. {1TG23: 8.2}

So. 3 : 14 –« Chante, ô fille de Sion, écrie-toi, ô Israël ; égaye-toi et réjouis-toi de tout ton cœur, ô fille de Jérusalem. »

   Un grand jour arrive pour les justes et un jour redoutable pour les méchants. Par conséquent, nous enfants de Sion, sommes engagés à chanter et à crier de joie, car nous sommes finalement parvenus à l’heure de la grande délivrance de DIEU. {1TG23: 8.3}

So. 3 : 15 – « Le SEIGNEUR a retiré tes jugements, Il a chassé ton ennemi ; le roi d’Israël, le SEIGNEUR est au milieu de toi ; tu ne verras plus de mal. » 

   Sûrement ces révélations prophétiques devraient encourager chaque croyant à crier de joie alors qu’il réalise que le jour où il ne verra plus le mal est tout proche, que le SEIGNEUR sera son seul roi. {1TG23: 8.4}

So. 3 : 16-20 – « En ce jour-là, on dira à

 8

Jérusalem. Ne crains pas, et à Sion, que tes mains ne se relâchent pas. Le SEIGNEUR ton DIEU au milieu de toi est puissant ; Il sauvera, Il se réjouira à ton sujet avec joie ; Il se reposera dans Son amour ; Il se réjouira à ton sujet avec des chants. Je rassemblerai ceux qui sont tristes, loin de l’assemblée solennelle ; ils sont sortis de toi ; sur eux pesait l’outrage. Voici, en ce temps-là, Je détruirai tous ceux qui t’affligent ; Je sauverai celle qui boite, Je recueillerai celle qui avait été chassée, et Je les ferai louer et devenir célèbres dans tous les pays où ils auront été couverts de honte. »

   Le SEIGNEUR veut que nous sachions que quand Il mettra fin à notre captivité, Il nous donnera également un nom et fera de nous une louange parmi tous les peuples de la terre. Par conséquent, ce royaume de Juda (l’église purifiée et mise à part) est établi non seulement avant le millénium, mais aussi pendant le temps de grâce. Et combien nous devrions être heureux pour le privilège d’être les premiers des premiers fruits. {1TG23: 9.1}

9

PENSÉE ET PRIÈRE D’OUVERTURE

   Je lirai dans le livre « Une Vie Meilleure, » aux pages 146-147, le second paragraphe.

   V.M. p. 146-147 : « On peut posséder une merveilleuse finesse de perception pour découvrir les défauts des autres, mais à celui qui s’adonne à cet esprit, Jésus dit : ‘Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.’ Le coupable est le premier à suspecter les autres. En condamnant son semblable, il cherche à cacher ou à excuser le mal qui est dans son cœur….

   « Ceux qui se laissent aller à cet esprit accusateur ne se contentent pas de signaler ce qu’ils estiment répréhensibles chez leur frère. S’ils ne parviennent pas par des mesures modérées, à le rendre tel qu’ils voudraient le voir, ils ont recours à la manière forte ; ils vont dans cette voie aussi loin qu’ils le peuvent pour l’obliger à se soumettre à leur conception du bien. »

   Nous avons besoin de prier afin de recevoir la puissance de résister à la critique que nous faisons des autres et non de nous-mêmes, et de ce fait nous rapprocher de plus en plus de CHRIST et recevoir Sa grâce en abondance. Jusqu’à maintenant je n’ai pas encore vu un père ou une mère critiquer son propre fils ou sa propre fille. Quand des parents entendent d’autres critiquer leur progéniture, souvent ceux qui prononcent les critiques se créent des problèmes. Ceux-là mêmes qui défendent leurs propres fils et filles, critiquent souvent les autres, ayant à la pensée qu’ils le font pour le bien de ceux qu’ils critiquent. S’ils croient vraiment que leurs critiques sont mues par l’amour, dans le but d’aider plutôt que de blesser, et non pour sauvegarder leur réputation et couvrir le péché, je vous en  prie, dîtes-moi pourquoi ceux qui critiquent n’en donnent pas un peu à  leurs propres enfants ?

   Prions pour que la grâce du CHRIST nous rende capables de traiter les autres comme nous aimerions qu’ils nous traitent, au lieu de demeurer dans le péché en cherchant des fautes dans leur manière de pratiquer leur religion. Veiller sur nos propres pas, c’est là tout ce que nous pouvons faire.

 10

LA SECONDE GUERRE MONDIALE  EST-ELLE À FINIR, LES SAINTS DOIVENT-ILS ENCORE ÊTRE DÉLIVRES ?

(Selon Nahum)

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 18 JANVIER 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Cet après-midi, nous étudierons le livre de Nahum. La substance du livre dans sa totalité, à savoir trois chapitres, concerne deux peuples différents. Afin de nous assurer de l’identité de ces peuples, nous commencerons par : {1TG24: 11.1}

Na. 1 : 1 ; 3 : 18 – « La charge de Ninive. Le livre de la vision de Nahum, l’Elkoshite…. Tes bergers sommeillent, ô roi d’Assyrie ; tes hommes illustres demeureront dans la poussière ; ton peuple est dispersé sur les montagnes, et personne ne les rassemble. »

   Il est évident que l’Assyrie et sa capitale Ninive, constituent l’un de ces peuples. {1TG24: 11.2}

   Afin de découvrir qui est l’autre peuple, nous lirons les versets 12, 13 et 15 du chapitre premier,  (en omettant certaines parties des versets relatifs à l’Assyrie). {1TG24: 11.3}

Na. 1 : 12, 13, 15 – « Ainsi dit le SEIGNEUR : …. Bien que Je t’ai affligée, Je ne t’affligerai plus. Mais maintenant Je briserai son joug de dessus toi, et Je fendrai tes liens en deux. Voici sur les montagnes les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles qui publie la paix ! Ô Juda, célèbre tes fêtes solennelles, accomplies tes vœux

 11

 

car le méchant ne passera plus au milieu de toi ; il est entièrement retranché. » 

   Le peuple que DIEU a affligé (en le dispersant parmi les nations) et à qui Il fit la promesse de ne plus l’affliger et de briser de dessus son épaule le joug Assyrien, est Son peuple, Son église – la Juda antitypique – qui constitue par conséquent l’autre peuple. {1TG24: 12.1}

   Remarquez que le titre « Juda » est le nom du peuple de DIEU. Il lui est conseillé d’écouter le messager de DIEU qui au moment de l’accomplissement de cette prophétie lui apporte de bonnes nouvelles, des nouvelles de paix…le message du Royaume de paix (Esa 11 : 6-9). Le SEIGNEUR conseille à Son peuple de se montrer honnête envers Lui, honnête dans sa profession de foi. En outre, le peuple reçoit l’assurance qu’à l’accomplissement de cette prophétie, les anges destructeurs devront retrancher les méchants du milieu des justes. Ainsi, les méchants seront « retranchés »  et ne seront plus. {1TG24: 12.2}

   Ainsi, au moment où Nahum prédit la libération et la paix pour le peuple fidèle de DIEU, il prédit notamment le désastre et l’humiliation de l’Assyrie antitypique (la puissance que sert le peuple de DIEU) et des méchants  dans l’église. {1TG24: 12.3}

   Trois versets du chapitre deux suffiront à démontrer le sort de   l’Assyrie. {1TG24: 12.4}

Na. 2 : 6, 10, 13 – « Les portes des fleuves seront ouvertes, et le palais sera démoli….  Elle est vide et évacuée, et dévastée ; et le cœur se fond, et les genoux s’entrechoquent, et beaucoup de douleur est dans tous les reins, et tous leurs visages deviendront noirs de crainte.  Voici, J’en veux à toi, dit le SEIGNEUR des armées, Je brûlerai tes chariots en fumée,

 12

et l’épée dévorera tes lionceaux ; et Je retrancherai de la terre ta proie, et la voix de tes messagers ne sera plus entendue. »

   Ici le prophète prédit que la capitale de l’Assyrie sera dépeuplée et  son palais dissout. Il est alors évident que le royaume de Juda sera établi en période de guerre et de tumulte. Quels sont les signes supplémentaires qui marqueront l’époque ? Lisons au chapitre deux. {1TG24: 13.1}

Na. 2 : 3, 4, – «  Le bouclier de ses hommes puissants est rendu rouge, les hommes vaillants sont vêtus d’écarlate ; les chariots seront comme des torches enflammées au jour où il se prépare, et les cyprès seront terriblement secoués. Les chariots s’enrageront dans les rues, ils se précipiteront dans les chemins larges ; ils auront l’apparence de torches, et ils courront comme des éclairs. »

   Vu   que   cette   prophétie   s’accomplit   à   l’époque   où   les   chars sont « comme des torches enflammées », à une époque où ils roulent à la vitesse de l’éclair, à une époque où ils se heurtent les uns aux autres sur les routes à grande circulation et les voies larges, et puisque la circulation automobile d’aujourd’hui répond complètement et parfaitement à la description qu’en a faite le pro- phète, alors il ne saurait y avoir d’autre conclusion, sinon, que l’époque dans laquelle nous vivons est celle où les prophéties de Nahum doivent s’accomplir. {1TG24: 13.2}

   À la lumière de cette vérité, à savoir que nous vivons à l’époque telle que celle décrite par Nahum, le fait notamment que les préparatifs concernant la guerre dont parle Nahum se réalisent à une époque où l’on voyage à la vitesse de l’éclair, il est alors évident que la prophétie de Nahum doit s’accomplir à notre époque et que par conséquent « l’Assyrie » mentionnée ici dans la prophétie n’est pas l’ancienne Assyrie, mais une autre puissance étendue qui existe « au temps de la fin » (Da. 12 : 9, 10) – époque où son joug doit

 13

 être ôté sur le peuple de Dieu. {1TG24: 13.3}

   En outre, puisque la chute de cette Assyrie antitypique libère le peuple de DIEU et puisqu’à partir de ce moment le méchant ne passera plus au milieu de lui, il est évident que l’époque et les évènements sont solidement liés. Toutes ces prédictions se réaliseront à l’époque de la purification de l’église, au jour du Jugement des vivants, pendant le grand et redoutable jour du SEIGNEUR.{1TG24: 14.1}

Na. 2 : 2 – « Celui qui fait voler en pièces est monté devant ta face ; garde les munitions, surveille le chemin, renforce tes reins, fortifie extrêmement ton pouvoir. »

   Manifestement, celui qui fait voler en pièces et qui s’avance pour combattre l’Assyrie est celui qui contraint l’Assyrie à se militariser puissamment. La préparation militaire forcée, provoquée par celui qui fait voler en pièces, amorce la chute de l’Assyrie. {1TG24: 14.2}

   Afin de découvrir maintenant ce qu’il advient de celui qui fait voler en pièces – celui qui contraint l’Assyrie à se préparer puissamment, nous lirons : {1TG24: 14.3}

Na. 2 : 6 – « Il se souviendra de ses braves ; ils trébucheront dans leur marche ; ils se hâteront vers la muraille, et la contre défense sera toute prête. »

   Ses nobles (ses puissants généraux) trébuchent dans leur marche ; c’est-à-dire, qu’ils commettent une erreur alors qu’ils avancent avec l’espoir de remporter la victoire. Prenant ces faits en considération, à savoir leur désastreuse bévue et vu que « celui qui fait voler en pièces » n’est plus mentionné dans le livre de Nahum, il est évident que par les versets qui suivent  dans  les  chapitres  de Nahum,  la chute de l’Assyrie est certaine. {1TG24: 14.4}

14

   Alors la question se pose : Si l’Assyrie doit tomber et si celui qui commence la guerre, à savoir « celui qui fait voler en pièces » est lui-même le premier perdant, alors entre les mains de qui l’Assyrie doit-elle tomber ? Pour trouver la réponse tournons-nous au chapitre trente et un d’Ésaïe, où ce même nom Assyrie est à nouveau mis en évidence. {1TG24: 15.1}

Es. 31 : 6-8 – « Tournez-vous vers Celui de Qui les enfants d’Israël se sont si profondément révoltés.  Car, en ce jour-là, chacun rejettera ses idoles d’argent et ses idoles d’or, que vos propres mains ont faites pour pécher.  Et l’Assyrien tombera par l’épée, non pas d’un homme puissant ; et l’épée, non d’un homme vil, le dévorera ; mais il fuira devant l’épée, et ses jeunes hommes seront mis en déroute. Et de frayeur il passera vers sa forteresse, et ses princes seront terrifiés à la vue de la bannière, dit le SEIGNEUR, lequel a Son feu dans Sion et Sa fournaise dans Jérusalem. »

   L’Assyrien doit tomber et être dévorée, et cela non par l’épée d’un simple homme, ni par celui qui fait voler en pièces. {1TG24: 15.2}

   Le fait que le peuple de DIEU soit exhorté à se tourner vers Celui contre lequel Israël d’antan se révolta, montre une fois de plus que l’Inspiration s’adresse à l’Israël antitypique, au peuple de DIEU à l’ère Chrétienne. {1TG24: 15.3}

Es. 31 : 7 – « Car, en ce jour-là, chacun rejettera ses idoles d’argent et ses idoles d’or, que vos propres mains ont faites pour pécher. »

   Il en ressort que le prophète considère le cours des âges à une époque de réforme complète où seuls ceux qui abandonnent tout péché et qui se revêtent de la Vérité et de la justice seront laissés dans l’église. Personne d’autre ne sera trouvé dans l’assemblée du SEIGNEUR. Alors, l’Assyrie tombera et c’est ainsi que son joug sera ôté de dessus le cou du peuple de DIEU. {1TG24: 15.4}

15

   L’Assyrie doit tomber à cause de sa méchanceté, et à cause du fait que le peuple de DIEU se soit tourné vers Lui. L’Assyrie doit tomber à  cause d’un réveil total et d’une réforme. {1TG24: 16.1}

Es. 31 : 9 – « Et de frayeur il passera vers sa forteresse, et ses princes seront terrifiés à la vue de la bannière, dit le SEIGNEUR, lequel a Son feu dans Sion et Sa fournaise dans Jérusalem. »

   Toutes ces calamités s’abattront sur l’Assyrie aussitôt que le peuple de DIEU retournera à Lui, aussitôt qu’il abandonnera ses idoles. {1TG24: 16.2}

   Que sont le feu du Seigneur en Sion et Sa fournaise à Jérusalem ? La réponse se trouve dans : {1TG24: 16.3}

Mal. 3 : 1, 2 – « Voici, J’enverrai Mon messager, et il préparera le chemin devant Moi, et le SEIGNEUR que vous cherchez viendra soudainement à Son temple, c’est-à-dire le messager de l’alliance en qui vous prenez plaisir ; voici, il viendra, dit le SEIGNEUR des armées. Mais qui pourra supporter le jour de sa venue ? et qui subsistera quand il paraîtra ? Car il est comme le feu du raffineur, et comme la potasse des foulons. »

   La prophétie d’Ésaïe conjointement à celle de Malachie, rendent le sujet très simple : selon ces prophéties, pendant le Jugement des Vivants, alors que les premiers fruits – les serviteurs de DIEU, à savoir les 144 000 – se tiennent avec l’Agneau sur le Mont Sion, le quartier général de l’évangile sera à « Sion et à Jérusalem ». {1TG24: 16.4}

   Avant  de prononcer  un jugement  à  savoir si  Nahum  prophétise   la « Seconde Guerre Mondiale », il serait bien de rafraîchir nos esprits en résumant les points essentiels de cette étude : {1TG24: 16.5}

16

1. Deux peuples sont présentés : à savoir l’église et une nation semblable à l’ancienne Assyrie, à laquelle est soumise l’église. {1TG24: 17.1}

2. Il est demandé au peuple de DIEU de porter attention au messager de DIEU, qui au moment de l’accomplissement de cette prophétie et à une époque d’effervescence provoquée par la guerre leur apporte les bonnes nouvelles du Royaume de paix. {1TG24: 17.2}

3. La prophétie s’accomplit à l’époque d’une circulation de véhicules motorisés sans précèdent, à l’époque où les chars (automobiles) sont comme des torches enflammées et se heurtent les uns aux autres sur les grandes routes. Il s’agit sans équivoque de notre époque. {1TG24: 17.3}

4. En ce jour-là, « celui qui fait voler en pièces » fait la guerre à cette Assyrie antitypique. C’est par lui que commence sa chute. {1TG24: 17.4}

5. L’Assyrie fortifiera sa puissance après que son ennemi se soit avancé contre elle. {1TG24: 17.5}

6. Alors qu’il avançait vers la victoire, l’ennemi de l’Assyrie, à savoir « celui qui fait voler en pièces » commet une erreur et par conséquent tombe et perd la guerre. {1TG24: 17.6}

7. Néanmoins, plus tard, l’Assyrie tombe également, mais non par l’épée d’un simple homme. {1TG24: 17.7}

8. La guerre, les chars roulant à une grande vitesse, et  un réveil et une réforme que le monde n’a jamais vu sont les poteaux indicateurs de l’accomplissement de la prophétie de Nahum. {1TG24: 17.8}

9. Quand le peuple de DIEU aura rejeté ses idoles, quand il se tournera totalement vers Lui, c’est alors que l’Assyrie tombe. À ce moment les méchants sont retranchés du milieu

 17

du peuple de DIEU, le joug de l’Assyrie est brisé et les serviteurs de DIEU, de toute évidence, les premiers fruits, les 144 000 se tiennent sur le Mont Sion. {1TG24: 17.9}

   Considérons les faits faisant déjà partie de l’histoire : {1TG24: 18.1}

   Hitler fit ses préparatifs de guerre à une époque où les chars faisaient rage dans les rues, courant semblables à des éclairs et se heurtant les uns contre les autres sur les voies larges ; après avoir constaté que la puissance militaire d’Hitler faisait tout voler en morceaux, en quelque lieu où il sortait ses canons c’est alors que les alliés se mirent à fabriquer des machines de guerre colossales ; Hitler trébucha pour ainsi dire, en commençant la guerre contre la Russie, alors qu’il était encore en guerre contre la Grande-Bretagne, quoique l’Allemagne perdit la guerre contre la Grande-Bretagne, cette dernière au lieu de s’enraciner davantage après la chute d’Hitler ne fait que s’effacer, et les bruits fracassants de son empire qui s’écroule se font de plus en plus fort chaque jour qui passe ; la guerre d’Hitler a fait voler en morceaux le monde entier, et de nouvelles brisures et de nouveaux morcellements sont entendus et vus partout – qu’il existe de nouveaux partisans politiques de l’intérieur et de l’extérieur et ceci au sein de toutes les nations et de tous  les peuples. {1TG24: 18.2}

   Vu que la description que fait Nahum de la ville et de la circulation dans les pays à l’époque où la guerre prophétique se réalise, correspond parfaitement aux conditions de la Seconde Guerre Mondiale, nous avons alors l’assurance que la guerre d’Hitler commença et ne se terminera vraiment qu’à la chute de l’Assyrie et quand son joug sera ôté du cou du peuple de DIEU. C’est à partir de ce moment que le méchant ne se trouvera plus dans l’assemblée des justes. {1TG24: 18.3}

   Quel est en somme le dessein de la prophétie de Nahum ? Elle a pour but d’éclairer le peuple de DIEU sur les signes des temps ; l’avertir de ce que « le grand et redoutable jour du SEIGNEUR » est proche, que la purification

18

de l’église à savoir le « Jugement dans la maison de DIEU » (1 Pi. 4 : 17) doit bientôt avoir lieu ; que les méchants ne seront plus pour longtemps au sein du peuple ; que la rédemption des justes est proche et qu’ils ne doivent pas faillir quant à la tâche que DIEU lui a confiée.  La prophétie de Nahum identifie de façon évidente le peuple de DIEU d’aujourd’hui sous le joug Assyrie et elle met l’emphase sur sa libération. {1TG24: 18.4}

   Cependant, la plus importante de toutes ces choses est que le prophète Nahum nous rapporte clairement, que tous ces évènements ont lieu à notre époque ; que la chute de l’Assyrie aura lieu lorsque le peuple de DIEU se tournera vers Lui, lorsque le réveil et la réforme seront dirigés avec succès par celui qui « publie la paix » (Na. 2 : 1). Par conséquent, si nous ne saisissons pas le message, si nous ne nous réformons pas comme le message le recommande, alors il ne nous sera pas possible de survivre au jour du SEIGNEUR. {1TG24: 19.1}

(Pour une étude détaillée du livre de Nahum, étudiez la Brochure n° 14, « Chronique d’une Guerre Annoncée ») {1TG24: 19.2}

19