L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Salutations Pour Notre Temps, Volume 2, N° 38

Salutations Pour Notre Temps, Volume 2, N° 38

2TG38-1200x675.jpg

MEDITATION

«Jugement Appartient A Dieu»

Je lirai dans «Paraboles de Jésus», en commençant à la page 54, le bas de la page et ensuite à la page 56 le deuxième paragraphe. {2TG38: 2.1}

P.J. p. 54,56 :«qui se croient Chrétiens seront à la fin trouvés manquants. Beaucoup, que leurs voisins supposaient qu’ils n’y entreraient jamais, seront au ciel. L’homme juge sur l’apparence, mais dieu juge le cœur. L’ivraie et le blé doivent grandir ensemble jusqu’à la moisson; et la moisson est la fin du temps de grâce. Malgré l’avertissement du Christ, des hommes ont cherché à déraciner l’ivraie. Pour punir ceux qu’on supposait être des malfaiteurs, l’église a eu recours au pouvoir civil. Ceux qui différaient des doctrines établies, ont été emprisonnés, soumis à la torture et mis à mort à l’instigation d’hommes qui prétendaient agir sur l’autorisation du Christ. Mais c’est l’esprit de Satan, non pas l’Esprit du Christ, qui inspire de tels actes. C’est la propre méthode de Satan d’amener le monde sous empire. Dieu a été mal représenté par l’église par cetteère de traiter ceux qui étaient supposés être des hérétiques. La parabole du Christ n’enseigne pas à juger et à condamner les autres mais à s’humilier et à se défier de soi. Ce n’est pas tout ce qui est semé dans le champ qui est du bon grain. Le fait que les hommes soient dans l’église ne prouve pas qu’ils soient des Chrétiens.» {2TG38: 2.2}

Maintenant pourquoi allons-nous prier? –Selon cette lecture nous devrions prier afin que nus ne jugions pas les autre, que nous en tant qu’Eglise, nous nous occupions seulement des péchés manifestes. Mettons-nous à genoux. {2TG38: 2.3}

2

PRINCIPES FONDAMENTAUX D’EDUCATION

ETUDE SPECIALE PRESENTEE PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES ADVENTISTES DAVIDENS DU 7e JOUR

DIMANCHE SOIR 08 SEPTEMBRE 1946

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

Prov. 22: 3, 6, 10, 15 – «Un homme prudent entrevoit le mal et se cache: mais les simples passent outre, et sont punis… Instruis l’enfant dans la voie où il devrait aller, et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas… Chasse l’homme dédaigneux et la dispute s’apaisera; oui, la contestation et le reproche cesseront… La folie est attachée au cœur de l’enfant, mais la verge de la correction l’éloignera de lui.»

Des parents sages pensent à l’avenir. Ils ont soin d’assurer l’avenir de leurs enfants. Ceci ils le font en faisant pénétrer dans leurs enfants des principes venant du ciel sur lesquels les enfants construisent avec succès la carrière de leur vie, car quelle que soit la fondation sur laquelle ils pourront jamais continuer à construire, c’est la seule sur laquelle ils pourront jamais continuer à construire. Une fondation de mauvaise qualité va les garder pour toujours éloignés de quelque chose de supérieur à ce que la fondation elle-même permettra, que ce soit dans la ligne de la religion ou d’un métier. {2TG38: 3.1}

Les parents devraient avoir conscience que quand les enfants atteignent l’adolescence, ils deviennent plus ou moins indépendants, responsables d’eux-mêmes. Ils dansent, pour ainsi dire, selon leur propre musique. Combien il est donc important qu’ils possèdent au préalable la connaissance essentielle qui les aidera à mener à bien cette adolescence. {2TG38: 3.2}

Pour commencer, on devrait religieusement leur

3

 enseigner de bonnes mœurs, la valeur du temps, comment obtenir des résultats en une somme de temps donnée. Ils devraient être pleinement avertis des résultats sinistres des minutes perdues. En effet, ils devraient être amenés à bien comprendre que la somme des minutes et des heures bien employées et la connaissance acquise durant leur adolescence façonneront leur vie entière. Ils devraient savoir que les instants de leur adolescence sont les instants les plus importantes de toute leur vie, et que, une fois perdus, ils sont passé pour toujours. Les enfants ont le plus certainement besoin de connaître ces choses avant d’entrer dans leur adolescence. {2TG38: 3.3}

Ces principes fondamentaux sont vus avec plus de réalisme quand on prend en considération que les habitudes sont à la fois très faciles à former mais pratiquement impossible à déraciner. C’et pourquoi les enfants sont ce que leurs parents dont d’eux. {2TG38: 4.1}

En outre, quand ils adolescents, garçons et filles ont une énergie plus grande qu’a aucun moment par la suite, et ils peuvent par conséquent accomplir davantage durant ces années-là que plus tard dans une durée de temps égale dans le même champ d’effort et d’expérience. {2TG38: 4.2}

Il n’y a pas de doute aussi que l’adolescence de n’importe quel enfant est aussi la plus critique. Comme j’ai dit auparavant, les parents ne devraient pas attendre que la crise arrive, mais devraient longtemps auparavant commencer à y parer. Pour ce faire, las parents doivent tôt dans la vie de leur enfant déterminer quelle est l’aptitude naturelle de leur enfant, afin qu’ils puissent le faire décider à temps quel doit être son métier ou sa profession. Ils devraient le faire fixer son but, et ensuite créer en lui un zèle pour l’atteindre. Ceux qui n’ont aucun but, n’ont rien vers quoi travailler. Ils sont en train de flotter comme un radeau sur l’océan, et leur marche est aussi sans but que celle d’un papillon. Les enfants

4

qui ont un but vers lequel tendre, et qui travaillent sans relâche, sont en train d’y parvenir, et ils sont en route pour tirer profit du temps des sottises. {2TG38: 4.3}

On devrait aussi enseigner aux enfants la valeur du franc. Plutôt que de leur permettre de prendre l’habitude de dépenser chaque centime qu’ils se procurent, on devrait leur apprendre à épargner autant que possible. Une fois qu’ils auront eu le goût d’ouvrir un compte de dépôt, même s’il y a moins d’un franc au début, ils poursuivront avec impatience.cette manière, épargner deviendra pour eux une habitude passionnante. Les enfants à qui on n’a pas appris à gagner et à épargner, et cependant qui, en fin de compte, font quelque chose d’eux-mêmes, ne le font pas à cause de leurs parents, mais en dépit d’eux. {2TG38: 5.1}

Il y a beaucoup de gens, quelques-uns dans chaque communauté, qui n’ont aucune idée de comment manier l’argent ou de comment conduire un foyer. Ces infortunés, sans se soucier de combien ils gagner, n’ont jamais rien pour un jour mauvais. Ils sont toujours pauvres et ont toujours des dettes, espérant toujours la charité de quelque part. {2TG38: 5.2}

Apprenez à vos enfants à ne jamais acquérir quelque chose pour laquelle ils n’ont pas le prix total à l’avance, et même ensuite que s’ils ont absolument besoin des articles. Toute chose achetée par des paiements à terme coûte davantage. Et naturellement, cela signifie moins de choses, plus de travail et un temps plus difficile pour l’acheteur. Dans beaucoup de cas une partie des paiements à terme ne sont pas effectués et comme résultat les articles retournent aux propriétaires d’origine. Dans une telle éventualité, l’acheteur subit une perte totale de tout son investissement. Des dettes injustifiées détruisent des centaines de foyer chaque année. Les parents devraient par le précepte et par l’exemple, éduquer

5

leurs enfants contre une telle habitude qui ruine la poche et détruit le foyer. {2TG38: 5.3}

Ceux qui discutent de leurs problèmes avec les autres, reçoivent souvent des suggestions utiles et de la lumière sur leur sentier; de cette façon ils évitent la perte et l’embarras. {2TG38: 6.1}

Pour continuer notre étude, je lirai maintenant dans: {2TG38: 6.2}

Deut. 11: 13-28 – «Et il arrivera que si vous écoutez diligemment Mes commandements que je vous commande en ce jour, pour aimer le Seigneur votre Dieu, et pour Le servir de tout votre cœur et de toute votre âme, je vous donnerai la pluie de votre terre en temps voulu, la première pluie et la dernière pluie afin que tu puisses rentrer ton blé, ton vin et ton huile.

«j’enverrai de l’herbe dans tes champs pour ton bétail, afin que tu puisses manger et être rassasié. Prenez garde à vous-même, que votre cœur ne soit trompé, et que vous vous détourniez, et serviez d’autres dieux et les adoriez; et qu’ensuite le courroux du seigneur s’embrase contre vous, et qu’Il ferme le ciel, afin qu’il n’y ait pas de pluie, et que la terre ne donne pas son fruit, et de peur que vous périssiez rapidement dans le bon pays que le Seigneur vous donne. {2TG38: 6.3}

«conséquent, vous mettrez Mes paroles dans votre cœur et dans votre âme, et vous les attacherez pour être un signe sur votre main, afin qu’ils puissent être comme des fronteaux entre vos yeux. Et vous les enseignerez à vos enfants, en parlant quand tu es assis dans ta maison, et quand tu marches sur le chemin, quand tu te couches, et quand tu te lèves. Et tu les écriras sur les poteaux des portes de ta maison t sur les portes de la ville, afin que vos jours soient multipliés, et les jours de

6

 vos enfants dans le pays que le Seigneur a juré à vos pères de leur donner, comme les jours du ciel sur la terre. {2TG38: 6.4}

«si vous observez tous ces commandements que je vous commande, pour les pratiquer, pour aimer le Seigneur votre Dieu, pour marcher dans toutes Ses voies, et pour vous attacher à Lui; alors le seigneur chassera toutes ces nations de devant vous, et vous possèderez des nations plus grandes et plus puissantes que vous-même. {2TG38: 7.1}

«lieu que la plante de vos pieds foulera sera à vous: du désert au Liban, du fleuve, le fleuve Euphrate, même jusqu’à l’extrémité de la mer sera votre côte. Aucun homme ne pourra subsister devant vous, car le seigneur votre Dieu mettra la peur de vous et la crainte de vous sur tout le pays que vous foulerez, comme Il vous l’a dit. {2TG38: 7.2}

«, je place devant vous en ce jour une bénédiction et une malédiction. Une bénédiction si vous obéissez aux commandements du Seigneur votre Dieu, que je vous commande en ce jour. Et une malédiction, si vous n’obéissez pas au Seigneur votre Dieu, mais vous détournez de la voie que je vous commande en ce jour, pour aller après d’autres dieux, que vous n’avez pas connus». {2TG38: 7.3}

Maintenant relisons cette écriture avec: {2TG38: 7.4}

Deut. 21: 18-21 – «un homme a un fils obstiné et rebelle qui n’obéisse pas à la voix de son père, ou à la voix de sa mère, et que, quand ils l’ont châtié, n’écoute pas: alors son père et sa mère, le prendront et l’emmèneront pour les anciens de sa ville, et à al porte de son

7

 lieu; et ils diront aux anciens de sa ville, voici notre fils qui est obstiné et rebelle, il n’obéit pas à notre voix, ils est glouton et ivrogne. Et tous les hommes de sa ville le lapideront avec des pierres afin qu’il meure: ainsi vous ôterez le mal de parmi vous; et tout Israël entendra et craindra.»

Je ne pense guère que ces paroles n’exigent aucune interprétation. Elles sont écrites aussi explicitement que n’importe quel bon écrivain d’aujourd’hui pourrait les écrire. En fait, je crois qu’elles sont écrites beaucoup plus clairement que nous ne pourrions jamais les écrire. {2TG38: 8.1}

Vous voyez, il y a longtemps, une période reculée dans les temps anciens, le Seigneur a fait connaître Ses commandement et Ses lois. Il a promis que si Son peuple était obéissant, il ferait d’eux une grande nation; qu’ils possèderaient des nations plus grande et plus puissantes qu’eux-mêmes; et que toutes les nations les craindraient. Il leur a dit clairement, toutefois, que s’ils n’obéissaient pas, alors des malédictions seraient inévitablement leur part. {2TG38: 8.2}

Il leur a ordonné d’élever des enfants obéissants. Les parents reçurent l’ordre de les amener aux anciens s’ils ne pouvaient eux-mêmes faire leurs enfants obéir, et les anciens devaient les lapider. La raison donnée était «que tout Israël puisse entendre et craindre» – et s’écarter du mal. Ayant cette punition en vue ils faisaient naturellement très attention à la manière dont ils élevaient leurs petits. {2TG38: 8.3}

Si nous vivions au temps où le Seigneur commanda ainsi à Son peuple, aux jours de Moïse, nous ne saurions pas si le Seigneur au moment avait des intentions sérieuses ou si ce n’était que des paroles. Mais, puisque des siècles ont passé, par les résultats de la désobéissance d’Israël nous pouvons voir que Dieu n’avait rien que des intentions sérieuses. Oui, dès lors que les

8

Juifs en tant que nation ont désobéi, ils ont été repoussés de droite à gauche, et maintenant dans les cinq dernières années seules, des millions d’entre eux ont été massacrés. Même aujourd’hui dans ce siècle, il n’y a de place pour eux nulle part dans le monde. Il y a de la place pour tout le monde sauf pour les Juifs, et on voit clairement pourquoi. {2TG38: 8.4}

Ils auraient pu être la plus grande nation sur la terre, mais maintenant ils ne sont pas une nation du tout. Au lieu de cela, ils ne sont qu’un ballon de football que chaque pied doit essayer. Ils voulaient être comme les nations autour d’eux, et les nations depuis les ont repoussés d’un trou de sel à l’autre. Nous voyons maintenant que le Seigneur n’était pas en train de bluffer. Il voulait dire uniquement ce qu’Il a dit, et ce qu’Il a dit aux Juifs en temps-là, Il est en train de nous le dire aujourd’hui. {2TG38: 9.1}

C’est nous, non pas les Juifs, qui avons maintenant un choix à faire. Nous pouvons choisir d’être comme le monde, et d’être conduits en enfer avec lui. Où nous pouvons choisir de faire ce que Dieu commande, et ainsi être avec lui dans Son royaume. L’un de ces choix nous devons maintenant le faire immédiatement. {2TG38: 9.2}

Je ne pense pas que nous sommes ignorants de ce qui est bien, et de ce qui est mal. La plupart d’entre nous avons étudié la Bible toute notre vie et avons une idée à peu près bonne de ce qu’Elle enseigne. Ce que nous avons besoins en tant que groupe, faire ce que l’Inspiration enseigne, ou si nous devons essayez de le faire en tant qu’individus. Vous nous dites que faire en matière de disciplines: chaque individu fera-t-il comme il trouve bon, ou aurons-nous une norme par laquelle nous tous puissions être régis? Allons-nous décider quoi faire, et le faire, ou allons-nous décider, et ne jamais faire ce que nous décidons? {2TG38: 9.3}

9

Les préoccupations les plus pressantes sont celles-ci: Comment dirigerons-nous l’école? Comment habillerons-nous les enfants et nous-mêmes? Nous habillerons-nous comme des Chrétiens progressifs ou nous habillerons-nous comme des mondains progressifs? Nous disputerons-nous à propose de cela, ou verrons nous tous de la même manière? {2TG38: 10.1}

(Congrégation: «Nous devons tous voir de la même manière»). {2TG38: 10.2}

Aurons-nous donc une norme sur laquelle se régler? {2TG38: 10.3}

(Congrégation: «Oui»). {2TG38: 10.4}

Que devons-nous faire des garçons et des filles qui peuvent être irrespectueux, désobéissants, et qui ne prêtent pas attention à leurs parents et à leurs professeurs? Laisserons-nous cela à la décision des enfants, ou bien ferons-nous ce que la Bible demande: que les enfants soient disciplinés à la maison, et si cela échoue, alors qu’ils soient amenés aux anciens, soient renvoyés de l’école et de la congrégation? Ou bien les parents doivent-ils s’accorder avec eux? {2TG38: 10.5}

Anciennement, ils allaient même jusqu’à lapider les enfants rebelles. Ils faisaient ceci parce qu’ l’église ne pouvait possiblement garder les désobéissants en son sein et les nations d’alentour ne voulaient pas avoir d’étranger, et en conséquence il ne restait rien à faire sinon les lapider. Aujourd’hui, toutefois ils peuvent être renvoyés, et quand ils reviendront à la raison, ils pourront retourner. {2TG38: 10.6}

Le devoir des parents est de s’assurer que leurs garçons et filles sont entraînés à obéir, qu’ils respectent, leurs parents, les anciens, et tout le monde dans la communauté; et qu’ils ne font l’insolent avec personne. {2TG38: 10.7}

Quel âge doit avoir les enfants avant qu’on les laisse faire de leur chef comme ça leur plaît? – Aussi longtemps

10

que les enfants sont dans la maison de leurs parents, ils doivent être sous le contrôle de leurs parents. {2TG38: 10.8}

Si nous devons avoir une norme, nous devons tous être unis dessus. Et si les enfants savent que nous avons des intentions sérieuses, qu’ils ne peuvent s’en tirer, ils n’essaieront de faire personne accepter quoi que ce soit. La plupart des enfants toutefois, ont réellement été entraînés à être désobéissants. Comment ceci peut-il être? – Et bien à partir du moment où les enfants ne sont que des bébés, les parents les laissent faire à leurs têtes. Pour commencer les enfants disent «», les parents disent «». Alors les difficultés commencent. Les enfants l’emportent en pleurant, ensuite si cela ne marche pas, ils obtiennent des résultats en tapant du pied par terre. Tandis qu’ils grandissent, ils découvrent de nouvelles manières de demander et d’obtenir ce qu’ils veulent. En permettant ainsi à leurs enfants de les battre dans le jeu, des parents effectivement entraînent leurs rejetons à être désobéissants, irrespectueux. C’est pourquoi les enfants ne sont que ce que les parents font d’eux. {2TG38: 11.1}

Ne laissez jamais un enfant faire à sa tête contre la vôtre, et vous n’aurez jamais de difficultés avec lui. «ce qu’on trouve impossible à changer, l’esprit apprend à le reconnaître et à s’y adapter». –Education, p. 290. {2TG38: 11.2}

Garçons et filles vous engagez-vous tous à renoncer au monde et à être «èrement» pour le Seigneur? Vous déterminez-vous à ne pas vous compromettre avec le mal, avec des pratiques mondaines? Etes-vous déterminés à faire de la maison, de l’école et de l’église un succès? A influencer d’autres garçons et filles dans la bonne direction? {2TG38: 11.3}

Si ce n’est pas le cas, nous vous avertissons maintenant que vous serez chassés de l’école et du lieu. S’il

11

 y a quelqu’un qui ne peut nous donner une réponse qui vient du cœur, il serait mieux pour vous de partir maintenant et d’aller à la ville et à l’école publique. {2TG38: 11.4}

Nous ne sommes pas entrain de plaisanter. Aujourd’hui nous avons des intentions sérieuses tout comme ils avaient des intentions sérieuses anciennement. Si vous jugez cette règle trop rigide pour vous, dites-le maintenant. {2TG38: 12.1}

Promettez-vous garçons et filles d’obéir à vos parents et à vos professeurs? Et de ne répondre d’une manière impertinente à personne? {2TG38: 12.2}

Et vous adultes, promettez-vous de faire de votre mieux pour aider les jeunes? Etes-vous d’accord à ne pas vous plaindre à propose des enfants et des jeunes à personne sinon à leurs propres parents? {2TG38: 12.3}

(Tous, jeunes et vieux, lèvent la main en signe de consentement). {2TG38: 12.4}

Ne pensez-vous pas que les croyants de la Vérité Avancée devraient être vêtus modestement, d’une manière attrayante, et d’une manière louable, en harmonie avec la religion du Christ, afin d’influencer les spectateurs à copier sur eux? Non pas se détourner avec un profond dégoût? {2TG38: 12.5}

(Congrégation: «Oui».) {2TG38: 12.6}

Nos normes vestimentaires pour les femmes et les filles, les hommes et les garçons, sont établies à partir de ce point de vue, et rappelez-vous que vous avez promis de les mettre en pratique. {2TG38: 12.7}

Il est opportun de noter qu’il n’y a aucune mention que la manière dont Jésus était vêtu ait donnée lieu à une personne de parler pour ou contre lui. Ceci montre qu’il n’était pas un extrémiste. En outre, Ses vêtements ont dû être bien précieux, autrement, Ses ennemis ne se seraient pas souciés de les tirer au sort. {2TG38: 12.8}

Ce seul et même principe devrait gouverner notre manière de nous vêtir. Nous devrions nous vêtir de telle manière qu’on se souvienne de nous, non pas parce que nous portions un petit objet de parure d’une sorte quelconque, de garniture, de couleur, ou autre chose du même genre, mais qu’on se souvienne de nous parce que nous étions bien vêtus, sans que l’attention soit attirée sur une chose en particulier. Notre vêtement devrait aussi être tel que même le plus pauvre ne se sente pas déplacé en notre présence, et que le plus riche ne se sente pas honteux

12

en notre compagnie. {2TG38: 13.1}

Le résumé de tout le sujet en deux mots est ceci: que nous ne nous ornions de rien par orgueil ou par ostentation, mais par respect et par modestie. {2TG38: 13.2}

13

NORMES VESTIMENTAIRES CHRETIENNES

AVANCEES POUR LES FEMMES ET LES FILLES

Robes

Tissus: Elles doivent être de bonnes qualités, durables et appropriés au climat et à l’occupation de l’individu. Rien de voyant ou d’extrême. Les tissus transparents et les grands imprimés tapageurs sont tabous. {2TG38: 13.3}

Couleurs: Les couleurs doivent être seyants à l’individu. Les combinaisons de couleurs devraient s’harmoniser et ne pas être voyants ou criardes. {2TG38: 13.4}

Manches: En public, les manches doivent être assez longues pour couvrir le coude quand les bras dont pliés. Elles devraient être d’un

13

modèle qui n’expose pas les aisselles quand les bras sont levés. {2TG38: 14.1}

Longueur de jupes pour les Femmes et les Adolescentes: Les jupes plus courtes que environ la moitié de la distance entre la courbe du genou et la cheville sont immodestes, et donc ne conviennent pas à une dame chrétienne. {2TG38: 14.2}

Longueur de jupes pour les Pré-Adolescentes: Les jupes doivent couvrir les genoux. Ne les faites pas si longues qu’elles fassent l’enfant être mal à l’aise ou sans nécessiter un sujet de moquerie. {2TG38: 14.3}

Ajustement des vêtements: Les vêtements doivent être bien ajustés, et ne pas pendre d’une manière négligée. Ils devraient être commodes, simples et de bon goût, mais pas si collants qu’ils révèlent les contours du corps. {2TG38: 14.4}

Encolure: Les encolures ne devraient pas arriver plus bas que 5 ou 7,5 cm au dessous du ceux du cou, et devraient être ajustées afin de ne pas exposer les seins quand l’individu se penche. {2TG38: 14.5}

Modèles: Les robes doivent être créées avec des lignes modeste, ni sensuelles, ni extravagantes. {2TG38: 14.6}

Boutons, ceintures, garnitures: Ces accessoires devraient être modérés, choisis et soignés, aussi bien que seyants au vêtement. On ne devrait rien mettre afin d’attirer l’attention sur cette seule chose-là. {2TG38: 14.7}

14

Chandails

Excepté dans le cas des pré-adolescentes, les pull-overs sans manches et les chandails sont impudiques quand ils sont portés sans une veste ou un manteau. Même les chandails genre veste ne doivent pas être si bien ajustés à la taille qu’ils fassent ressortir la forme du corps. {2TG38: 15.1}

Pantalons de travail

Ils ne doivent pas être portés dans des lieux publics ou dans la rue, mais seulement dans des sortes d’occupations quoi rendraient les robes impudiques ou dangereuses. Ils doivent tout de même être d’un style strictement conçu pour femmes, non pour hommes. Portez des jupes-culottes. Les petites-filles peuvent porter des combinaisons créées pour elles. {2TG38: 15.2}

«changeants de vêtements»

La quantité de vêtements doit être régie par les occupations de l’individu et le climat, non pas par les modes inconstantes toujours changeantes. Ayez seulement autant de vêtements qui sont nécessaires pour les garder soignés et propres, ni plus, ni moins. {2TG38: 15.3}

Corset, gaines, etc.

Ceux-ci ne devraient jamais être portés sauf sur prescription médicale pour quelque mal. Les porte-jarretelles qui ne gênent pas la circulation sont très bien. {2TG38: 15.4}

15

Vêtements de mariage

Les voiles et les longues robes ne sont pas condamnés pour les noces. Les traînes sont inutiles. {2TG38: 16.1}

Costumes de bain, costumes bain de soleil, etc.

Quelque chose qui expose le corps ne devrait jamais être porté en présence des hommes et des garçons. Les groupes de bain mixtes sont tabous. {2TG38: 16.2}

Chapeaux

Style: Les chapeaux doivent être modestes et soignés, non pas avec des bords extravagants, ou comme des boîtes de pilules. Ils ne devraient pas être inutilement grands ou ridiculement petits, mais modérés et seyants. {2TG38: 16.3}

Garnitures: N’ornez le chapeau de rien qui attire une attention indue sur lui-même. Les voiles et autres ornements pendant pour faire étalage sont déplacés. Les garnitures devraient être seyantes mais non tape-à-l’œil. {2TG38: 16.4}

Couleur: La couleur du chapeau devrait s’harmoniser avec le reste des vêtements, et ne devrait pas être voyante, ou remarquablement vive. {2TG38: 16.5}

Couvre tête aux occasions religieuses

Le couvre tête devrait être approprié à l’occasion particulière, et signifier le but d’un recouvrement de

16

la tête plutôt que d’être quelque chose de saisi au hasard. Ce dernier est irrespectueux. On devrait enseigner aux petites filles à porter des couvres têtes aussitôt qu’elles sont capables d’en comprendre la raison. {2TG38: 16.6}

Dans d’autres lieux publics: Un chapeau confère une présentation plus modeste que la tête nue en public. {2TG38: 17.1}

Chaussures

Style et qualité: Les chaussures devraient être durables et modérées. Evitez les chaussures ouvertes devant et les chaussures habillées sans talons. Aux occasions appropriées les sandales sont acceptables. {2TG38: 17.2}

Hauteur des talons: Pour la santé, les talons devraient être au-dessous de 5 cm. Les hauts talons sont malfaisants. {2TG38: 17.3}

Couleurs: Portez des couleurs pratiques. Les chaussures blanches ne sont pas pratiques dans les fermes et dans les villages où les rues qui ne sont pas pavées. Les chaussures noires paraissent élégantes plus longtemps, et sont plus appropriées pour l’ouvrier évangélique que d’autres couleurs de chaussures. {2TG38: 17.4}

Garnitures: Les garnitures devraient être appropriées aux chaussures, et non pas tapageuses ou balançant pour attirer l’attention. {2TG38: 17.5}

Bas

Tissus et poids: Les bas doivent être en coton, en soie, en rayon ou en nylon, ce qui est le plus pratiquer pour l’occasion et l’occupation. Les bas transparents sont condamnés. {2TG38: 17.6}

17

Portez le poids convenable. {2TG38: 18.1}

Enroulés au-dessus des genoux: Immodestes si on les voit. Ne mettez aucune chaire en exposition. {2TG38: 18.2}

Socquettes: Taboues si les jambes sont exposées. Elles sont très bien pour les enfants (5 à 8 ans) par temps chaud. {2TG38: 18.3}

Sans bas: Condamné à moins d’être nu-pieds. {2TG38: 18.4}

Coiffures

Relevé: Très bien si ce n’est pas extrême. {2TG38: 18.5}

Cheveux mi-longs lâchés: Acceptables pour les filles si ils restent rangés. {2TG38: 18.6}

Cheveux à la Jeanne d’Arc: Tabous pour les femmes et les adolescentes; très bien pour les enfants et les petites filles si nécessaire, mais il est mieux de laisser les cheveux pousser. {2TG38: 18.7}

Chevelure naturellement ondoyante ou bouclée: Arrangez-la aussi naturellement et d’une manière aussi seyante que possible. {2TG38: 18.8}

Cheveux raides (ou plats): N’essayez pas de faire de vos cheveux quelque chose d’extrême qui n’était pas l’intention de Dieu. Arrangez-les convenablement et d’une manière seyante. {2TG38: 18.9}

Permanente (ou indéfrisable), «éfrisage» à chaud avec mise en plis des cheveux, etc.., toutes ces sortes d’artificialités sont taboues. {2TG38: 18.10}

Enroulement des cheveux sur des bigoudis, etc..,: Très bien si nécessaire. {2TG38: 18.11}

18

Barrette pour cheveux: Très bien si nécessaire, mais la couleur de la barrette devrait si possible se confondre avec la couleur des cheveux. N’utilisez rien de brillant ou de voyant pour attirer l’attention. {2TG38: 19.1}

Rubans: acceptables pour les petites filles afin de tenir les cheveux en place. {2TG38: 19.2}

Bijoux

Montres-bracelets: Dans le plein sens du terme, une montre-bracelet est un bracelet avec une pendule dessus, et ne devrait pas être portée dans la rue ou en public. {2TG38: 19.3}

Broches vestimentaires: Très bien si elles servent à un but, et ne sont pas voyantes ou de fantaisie. Les broches décoratives sont condamnées.

Bijoux divers: colliers, chaînes, médaillons, bracelets, boucles d’oreilles, bagues, etc… sont tous condamnés. {2TG38: 19.4}

Produits de beauté

Poudre pour le visage, poudre de bain, lotion, astringents, cold-cream sont très bien si nécessaire, et s’ils ne sont achetés à l’excès. Mais le fard à joues, le rouge à lèvres, le crayon pour les sourcils, le mascara, le parfum, le vernis à ongles, le blanc à ongles, etc.., sont condamnés. {2TG38: 19.5}

Hygiène personnelle

Les déodorants, les produits épilatoires peuvent être acceptables si c’est absolument nécessaire, et si rien de nocif n’est utilisé. Les anti-transpirants sont malsains. {2TG38: 19.7}

19

NORMES VESTIMENTAIRES CHRETIENNES

AVANCEES POUR LES HOMMES ET LES GARÇONS

Costumes

Style: Les costumes devraient être coupés selon des lignes modérées – rien de couleurs criardes ou d’extrême. Tout spécialement les costumes portés en chair devraient être simples, de bon goût et modérés. Veillez à ce que le costume soit bien ajusté et ne pende pas d’une manière inconvenante. {2TG38: 20.1}

Tissu: La qualité du tissu devrait être durable, et conforme au climat et à l’occupation. {2TG38: 20.2}

Couleurs: Des couleurs pratiques qui ne sont pas tapageuses devraient être utilisées. Si la veste doit être d’une couleur et le pantalon d’une autre couleur, on devrait faire attention à ce que les couleurs s’harmonisent bien, et n’apparaissent pas criardes. En somme, de telles combinaisons devraient être évitées. Elles ne devraient jamais être portées en chaire. {2TG38: 20.3}

Chemises

Chemises de sport avec col ouvert: Les chemises de sport à col ouvert peuvent être utilisées lors de sorties à la campagne ou à des occasions similaires. A l’église ou dans la rue toutefois, elles sont déplacées. Les cols ne devraient jamais être portés ouverts plus bas que le premier bouton. {2TG38: 20.4}

20

Manches: Pour les toilettes habillées et pour la chaire, les manches devraient être portées toutes longues: Les manches retroussées ou courtes peuvent être portées si l’occasion l’exige par commodité. Les chemises sans manches sont interdites en public. {2TG38: 21.1}

Chemises portées hors du pantalon: Les chemises pendant à l’extérieur du pantalon désignent ceux qui les portent comme étant négligés, ou comme essayant de paraître sportifs ou quelque chose – ils ne savent pas quoi. Elles diminuent le respect. {2TG38: 21.2}

Etre sans chemise: En public, ou en présence des femmes ou des filles, l’homme devrait toujours porter une chemise. Enseignez aux jeunes garçons à faire de même. {2TG38: 21.3}

Cravates

Style: Soit le nœud papillon, soit la cravate plastron peuvent être portés – celui qui est mieux pour le costume ou l’occasion. Ne portez rien d’extrême. {2TG38: 21.4}

Couleurs et modèles: La cravate ne devrait être criardes ou tapageuse, mais elle devrait être attrayante et devrait s’harmoniser avec le costume et devrait aller à celui qui la porte. Les couleurs criardes et les modèles voyants sont hors de considération. {2TG38: 21.5}

Accessoires

A l’extérieur de la poche de poitrine: Le port d’un mouchoir ou d’un stylo et d’un crayon à l’extérieur de la poche de poitrine ne peut servir à aucun autre but qu’à attirer l’attention,

21

à soutenir l’orgueil. Ne diminuez pas ainsi votre caractère, mais mettez-les dans les poches intérieures, à leur place. {2TG38: 21.6}

Montres-bracelets: Dans le plein sens du terme une montre-bracelet est un bracelet avec une pendule dessus, et ne devrait pas être portée dans la rue ou en public. Si vous jugez nécessaire de porter une pendule, utilisez une montre de poche. {2TG38: 22.1}

Epingles de cravate et agrafes de cravate: Les épingles de cravates sont interdites. S’il est nécessaire de porter une agrafe de cravate, utilisez une qui peut être cachée à l’intérieur des plis de la cravate. Ne rien porter pour faire voir. {2TG38: 22.2}

Chaînes de montre: Les chaînes de montre en exposition sont aussi déplacées qu’une épingle de cravate, une bague ou un bracelet. Gardez-la hors de vue. {2TG38: 22.3}

Divers

Bagues, etc.: Les bagues et autres bijoux sont condamnés. {2TG38: 22.4}

Brassards pour arrêter les manches: Les brassards sont nocifs s’ils sont portés si serrés qu’ils bloquent la circulation. Si c’est nécessaire de les porter, ne rien utiliser de visible. Il est mieux toutefois de raccourcir vos manches. {2TG38: 22.5}

Echarpes: Ne portez jamais d’écharpes simplement pour faire voir. Choisissez des couleurs qui s’harmonisent avec le reste des vêtements –rien de criard. {2TG38: 22.6}

Chaussettes enroulés: Les chaussettes devraient être

22

bien maintenues, autrement elles apparaissent immodestes et débraillées. {2TG38: 22.7}

Chaussures: Choisissez des chaussures de qualité durable, de style et de couleur pratiques. Le blanc est peu pratique dans les fermes et les villages où les rues qui ne sont pas pavées. Elles ne paraissent pas modérées en chaire, et elles attirent indûment l’attention sur les pieds. Les chaussures noires paraissent élégantes plus longtemps, et ne sont plus appropriées pour les ouvriers évangéliques qu’aucune autre couleur de chaussures. {2TG38: 23.1}

Costumes de bain et maillots de bain: Ceux-ci sont très bien aux occasions appropriées, mais les groupes de bain mixtes sont interdites. {2TG38: 23.2}

Cheveux: Arrangez les cheveux aussi naturellement et aussi soigneusement que possible, en supprimant toutes ces sortes d’artificialités comme les permanentes, etc. Si les cheveux sont secs, utilisez de l’huile qui n’est pas trop parfumée, quelque chose qui soit salutaire pour les cheveux et ne soit pas juste pour «une odeur». {2TG38: 23.3}

Apparence générale: Ne tombez pas dans des habitudes de négligence: Gardez les cheveux coupés, le visage rasé (si vous ne portez pas de moustaches), les vêtements soignés et aussi propres que l’occasion le permet. Dieu exige que Ses représentants s’habillent de telle manière qu’ils recommandent leur religion à celui qui est en haut ainsi qu’à celui qui est en bas, au riche et au pauvre. Ne vous habillez ni excessivement, ni piètrement. Restez au milieu du chemin en toutes circonstances. {2TG38: 23.4}

23

Note

Voici les normes actuelles des vêtements, et tous les Davidiens devraient se modeler dessus. Excepté pour des raisons imprévues ici, toute divergence d’avec ces normes, alors qu’elles sont sans équivoque, assimile le transgresseur aux hypocrites. {2TG38: 24.1}

SIMPLICITE DANS LES VETEMENTS

«son sermon sur la montagne, Christ exhorte ses disciples à ne pas permettre à leurs esprits d’être absorbés par les choses terrestres. Il dit clairement: «Vous ne pouvez servir Dieu et mamon. Par conséquent je vous dis, «vous inquiétez pas pour votre vie, de ce que vous mangerez, ou de ce que vous boirez; ni encore pour votre corps, de ce que vous mettrez. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement? Et pourquoi vous inquiétez du vêtement? Considérez les lis du champ, comment ils poussent; ils ne travaillent, ni ne filent; et cependant je vous dis, même Salomon dans toute sa gloire ne fut pas revêtu comme l’un de ceux –ci.» {2TG38: 24.2}

Ces paroles sont pleines de sens. Elles étaient applicables aux jours du Christ, et elles sont applicables à notre temps. Jésus met ici en contraste la simplicité naturelle des fleurs du champ avec l’ornement artificiel des vêtements. Il déclare que la gloire de Salomon ne pouvait supporter la comparaison avec l’une des fleurs dans leur beauté naturelle. Voici une leçon pour tous ceux qui désirent connaître et faire la volonté de Dieu. Jésus a

24

remarqué le soin et la dévotion donnée à l’habillement, et nous a avertis, oui, ordonné, de ne pas accorder trop de réflexion à cela. Il est important que nous prenions soigneusement garde à Ses paroles. Salomon fut si absorbé par des pensées de démonstration extérieurs qu’il négligea d’élever son esprit par une communion constante avec le Dieu de la sagesse. En tentant d’obtenir la beauté extérieure, il oublia la perfection et la beauté du caractère. Il vendit son honneur et son intégrité de caractère en cherchant à se glorifier devant le monde, et finalement devint un despote, entretenant sont extravagance par une imposition écrasante sur le peuple. Il devint premièrement corrompu de cœur, ensuite il apostasia en se détournant de Dieu, et en fin de compte devint un adorateur d’idoles. {2TG38: 24.3}

«que nous voyons nos sœurs s’écarter de la simplicité dans le vêtement, et cultiver un amour pour les modes du monde, nous nous sentons inquiets. En faisant un pas dans cette direction, elles sont en train de se séparer de Dieu et de négliger la parure intérieure. Elles ne devraient pas se sentir libres de passer le temps que Dieu leur a donné à orner inutilement leurs vêtements. Combien il serait mieux qu’il soit employé à scruter les Ecritures, obtenant ainsi une connaissance parfaite des prophéties et des leçons pratiques du Christ. {2TG38: 25.1}

«est notre exemple. Nous devons garder le modèle continuellement devant nous, et contempler le sacrifice infini qui a été fait pour nous racheter de l’esclavage du péché. Si nous nous trouvons nous-mêmes condamnés tandis que nous regardons dans le miroir, ne nous aventurons pas plus loin dans la transgression, faisons tout de suite demi-tour, et lavons les robes de notre caractère dans le sang de l’Agneau, afin qu’elles soient sans tache. Ecrions-nous, comme David, «mes yeux, afin que je

25

 puisse voir les choses merveilleuses de ta loi». Ceux à qui Dieu a confié du temps et des moyens afin qu’ils soient une bénédiction pour l’humanité, mais qui ont gaspillé ces dons inutilement pour eux et leurs enfants, auront un compte effrayant à rendre à la barre de Dieu. {2TG38: 25.2}

«qui, parmi les observateurs du Sabbat, ont cédé à l’influence du monde, doivent être éprouvés. Les périls des derniers jours sont sur nous, et une épreuve est devant le peuple déclaré de Dieu à laquelle beaucoup ne s’attendent pas. La loyauté de leur foi sera éprouvée. Beaucoup se sont unis aux mondains dans l’orgueil, la vanité et la recherche du plaisir, se flattant d’avoir pu faire cela et être encore chrétiens. Mais ce sont de telles complaisances qui les séparent de Dieu, et font d’eux les enfants du monde. Christ ne nous a pas donné un tel exemple. Seulement ceux qui renoncent à eux-mêmes, et mènent une vie de sobriété, d’humilité et de sainteté, sont de vrais disciples de Jésus; et de telles personnes ne peuvent apprécier la société des amis du monde.» Testimonies for the Church, vol. 4 pp. 628, 629, 632,633. {2TG38: 26.1}

26


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *