L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Salutations Pour Notre Temps, Vol. 2, N° 31, 32

1

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

Accomplissez Votre Œuvre ; Laissez À Dieu Le Soin Du Résultat.

   Je lirai dans le livre « Les Paraboles de Jésus », page 49, les paragraphes 1 et 2. {2TG31: 2.1}

   PJ 49.1, 2 – « Le travail du semeur est un acte de foi. Il ne peut percer le mystère de la germination et de la croissance de la semence. Il a confiance dans les moyens dont Dieu se sert pour agir sur la végétation. En livrant sa graine à la terre, il jette en apparence le précieux grain qui pourrait fournir du pain à sa famille. En réalité, il donne ce qu’il possède pour recevoir davantage. Il répand la semence dans l’espoir d’une moisson abondante. Les serviteurs de Jésus-Christ doivent travailler ainsi en comptant que la semence produira une moisson. Il se peut que pendant un certain temps, la bonne semence passe inaperçue dans un cœur dur, intéressé, épris du monde et donne l’impression de n’y avoir pas pris racine. Mais par la suite, sous l’influence de l’Esprit-Saint, l’invisible semence lève et porte du fruit à la gloire de Dieu. Dans notre travail journalier, nous ne savons pas ce qui réussira, ceci ou cela. Nous n’avons pas à nous préoccuper, nous devons accomplir notre tâche et laisser à Dieu le soin du résultat. » {2TG31: 2.2}

   Prions afin de posséder la foi, puis rendons-nous joyeusement dans la vigne et semons la semence que le SEIGNEUR a si généreusement dispensée, nous rappelant Sa promesse qui déclare que Son œuvre ne retournera pas à lui à vide, mais qu’elle prospérera là où Il l’aura envoyée. Nous devons aussi nous souvenir que la foi est le premier barreau de l’échelle qui conduit au salut, et que sans la foi nous ne pouvons être agréables à Dieu. {2TG31: 2.3}

2

 

LA RESTAURATION ET SON ÉPOQUE

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF
MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS
SABBAT 13 MARS 1948
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

   Notre texte d’étude se trouve au troisième chapitre du livre des Actes. {2TG31: 3.1}

Ac. 3 : 19-21 – « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu’Il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus-Christ, que le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes. »

   Il nous est rapporté ici que les cieux doivent recevoir le Seigneur, non pour toujours, mais jusqu’à l’époque « de la restitution de toutes choses. » Par conséquent, Il doit revenir sur terre à l’époque de la restitution. {2TG31: 3.2}

   Ce retour sera-t-il imprévu ? Ou encore, le Seigneur enverra-t-il premièrement quelqu’un afin de préparer Son chemin ? Et si quelqu’un doit précéder Sa venue, qui sera-ce ? – « Il leur répondit : Élie viendra premièrement et rétablira toutes choses. » Mc. 9 : 12. En outre par le prophète Malachie le Seigneur déclare : {2TG31: 3.3}

Mal. 3 : 1 ; 4 : 5 – « Voici, J’enverrai Mon messager, et il préparera le chemin devant Moi, et le Seigneur que vous cherchez viendra soudainement à Son

3

temple, c’est-à-dire le messager de l’alliance en qui vous prenez plaisir ; voici, il viendra, dit le SEIGNEUR des armées. Voici, Je vous enverrai Élie, le prophète, avant que vienne le grand et redoutable jour du SEIGNEUR. »

   Ici les Écritures soulignent que quelqu’un ayant l’Esprit et la puissance d’Élie doit tout d’abord apparaître, et que non seulement il préparera le chemin, mais il restaurera aussi toutes choses. Il est évident que le message d’Élie restaurera toutes choses au grand et redoutable jour du SEIGNEUR, au jour de la restitution, jour où le SEIGNEUR fera son apparition dans Son temple, à savoir l’Église. L’Esprit d’Élie était un esprit contre l’idolâtrie, et sa puissance, une puissance capable de détruire ceux qui conduisaient à cette idolâtrie; elle avait pour fruit la pureté. {2TG31: 4.1}

Mal. 3 : 2, 3 – « Mais qui pourra supporter le jour de Sa venue ? Et qui subsistera quand Il paraîtra ? Car Il est comme le feu du raffineur, et comme la potasse des foulons. Et Il sera assis, comme celui qui raffine et purifie l’argent ; et il purifiera les fils de Lévi, et les purgera comme l’or et l’argent, afin qu’ils puissent offrir au SEIGNEUR une offrande dans la droiture. »

   Lors de cette venue Il ne conduira pas Ses saints dans les palais qui se trouvent là-haut, mais au contraire Il purifiera les fils de Lévi – le ministère -; Il doit détruire ceux qui sont à la tête de l’idolâtrie. Puisque la pureté de Ses serviteurs doit être premièrement restaurée, il s’ensuit que la restauration commence par l’Église. C’est de cette manière que l’état édénique de paix et de sécurité doit être restauré, car il nous est dit dans {2TG31: 4.2}

Es. 11 : 6-9 – « Le loup demeurera avec l’agneau, et le léopard dormira avec le chevreau ; et le veau, et le lionceau et le

4

bétail gras, seront ensemble, et un petit enfant les conduira. Et la vache se nourrira avec l’ourse ; leurs petits dormiront ensemble, et le lion mangera de la paille comme le bœuf. Et l’enfant qui tête s’ébattra près du trou de l’aspic, et l’enfant sevré étendra la main sur le repaire du basilic. On ne fera pas de mal, et on ne détruira pas, sur toute Ma sainte montagne ; car la terre sera remplie de la connaissance du SEIGNEUR, comme les eaux couvrent la mer. »

   Telle était la situation en Éden, telle doit-elle être à nouveau si toutes choses doivent être restaurées et si ces prophéties doivent s’accomplir. {2TG31: 4.3}

Es. 11 : 10 – « Et en ce jour-là, il y aura une racine de Jesse, qui se tiendra comme une bannière des peuples ; les Gentils le rechercheront, et son repos sera glorieux. »

   « En ce jour-là » — à savoir au jour où cette paix et cette sécurité édéniques seront restaurées – alors, et non pas après cette époque, le royaume de Juda et d’Israël seront rétablis. (Ez. 37 : 16-28) et se tiendront comme une bannière. Les Gentils rechercheront cette « bannière ». Cette restauration de Juda et d’Israël a lieu par conséquent pendant le temps de grâce, à cause du fait que les Gentils rechercheront la « bannière ». Il est alors évident que les nations seront encore présentes au moment où cette paix et cette sécurité édéniques seront restaurées pour le peuple de Dieu, pendant la période du grand et redoutable jour. {2TG31: 5.1}

   « C’est pourquoi, à cause de vous, Sion sera labourée comme un champ, Jérusalem deviendra des monceaux de pierres, et la montagne de la maison comme les hauts lieux de la forêt. …Mais il arrivera, aux derniers jours, que la montagne de la maison du SEIGNEUR sera établie au sommet des montagnes, et elle sera élevée au-dessus

5

des collines, et les peuples y afflueront. Et beaucoup de nations viendront, et diront Venez et montons à la montagne du SEIGNEUR, et à la maison du Dieu de Jacob ; et Il nous instruira concernant Ses chemins, et nous marcherons dans Ses sentiers car la loi sortira de Sion, et la parole du SEIGNEUR, de Jérusalem. » Mi. 3 : 12 ; 4 : 1, 2. {2TG31: 5.2}

   Manifestement, la restauration de toutes choses doit se faire après la dispersion des Juifs et suite à la destruction de l’ancienne Jérusalem, à l’ère chrétienne, à la fin des temps ; le fait que beaucoup de peuples se joindront à le SEIGNEUR démontre par conséquent que la restauration a lieu pendant la période du temps de grâce, au grand et redoutable jour. La « bannière » aussi sera présente et les nations la chercheront. Le jour sera grand pour les justes mais redoutable pour les pécheurs. {2TG31: 6.1}

Za. 14 : 4, 5 – « Et Ses pieds se tiendront debout, en ce jour-là, sur le mont des Oliviers qui est en face de Jérusalem, à l’Est ; et le mont des Oliviers se fendra par le milieu, vers l’Est et vers l’Ouest, et il y aura une très grande vallée ; et la moitié de la montagne se retirera vers le Nord et l’autre moitié vers le Sud. Et vous fuirez par la vallée de mes montagnes ; car la vallée des montagnes atteindra jusqu’à Azal ; oui, vous fuirez, comme vous avez fui devant le tremblement de terre, aux jours d’Ozias, le roi de Juda. Alors le SEIGNEUR, mon Dieu, viendra, et tous les saints avec toi. »

   « En ce jour-là » – Quel est ce jour ? Au jour où toutes les nations se rassembleront contre la Jérusalem actuelle et la libéreront du joug des Gentils. En ce jour-là, les pieds du Seigneur se poseront sur le Mont des Oliviers. Le Mont des Oliviers se séparera par

6

le milieu à l’Orient et à l’Occident, et il se formera une très grande vallée, « la moitié de la montagne se retirera vers le Nord et l’autre moitié vers le Sud. » Za. 14 : 4. La venue du Seigneur après le millénium sera semblable à celle-là. Voir Premiers Écrits, pp. 51, 52. {2TG31: 6.2}

   Les serviteurs de Dieu, s’enfuiront alors vers la vallée des montagnes où se tiennent les pieds du Seigneur et tous les saints avec eux ; c’est à dire que les « pieds » du Seigneur ouvriront la voie en vue de la restauration du Royaume pour que le peuple s’y rassemble. {2TG31: 7.1}

Es. 11 : 11-14 – « Et il arrivera en ce jour-là, que le Seigneur mettra encore Sa main une seconde fois pour reprendre le résidu de Son peuple, qui aura été laissé, de l’Assyrie, et de l’Égypte, et de Pathros, et de Cush, et d’Élam, et de Shinear, et de Hamath et des îles de la mer. Et Il érigera une bannière pour les nations, et assemblera les exilés d’Israël, et réunira les dispersés de Juda des quatre coins de la terre. Et la jalousie d’Éphraïm se retirera, et les adversaires de Juda seront retranchés ; Éphraïm ne sera plus envieux de Juda, et Juda ne contrariera plus Éphraïm. Mais ils voleront sur les épaules des Philistins, vers l’Ouest ; ils pilleront ensemble ceux de l’Est ; ils poseront leur main sur Édom et Moab ; et les enfants d’Ammon leur obéiront. »

   Ici nous remarquons que la paix régnera dans « la vallée des montagnes », la paix entre les bêtes et notamment entre les hommes, car le lion ne fera pas de mal à l’agneau, et Juda ne sera plus hostile à Éphraïm et Éphraïm n’enviera

7

plus Juda. Néanmoins Juda et Éphraïm seront en conflit avec les nations environnant le pays, car ils voleront par dessus les épaules des Philistins et se saisiront d’Édom et de Moab. Cependant les Ammonites les obéiront. {2TG31: 7.2}

Es. 11 : 15 – « Et le SEIGNEUR détruira complètement la langue de la mer d’Égypte ; et Il secouera Sa main sur le fleuve, de Son vent puissant, et Il le frappera en sept ruisseaux, et fera traverser les hommes à pied sec. »

 Oui, le SEIGNEUR ouvrira la voie en vue du rassemblement de Son peuple. Par conséquent, l’exode d’aujourd’hui sera semblable à l’exode d’hier, mais seulement à une plus grande échelle. Le peuple de Dieu dans ces derniers jours sera rassemblé non seulement du pays d’Égypte, mais de tous les pays. {2TG31: 8.1}

Es. 11: 16 – « Et il y aura une grande route pour le résidu de Son peuple, qui sera resté, de l’Assyrie, comme cela était pour Israël au jour qu’il remonta du pays d’Égypte. »

   C’est ainsi que les royaumes d’Israël et de Juda seront restaurés et qu’ils recevront la paix en abondance. {2TG31: 8.2}

Mi. 4 : 4 – « Mais chacun s’assiéra sous sa vigne et sous son figuier, et personne ne les effrayera ; car la bouche du SEIGNEUR des armées a parlé. »

   Et maintenant voici la lumière et l’appel de Dieu : {2TG31: 8.3}

Es. 2 : 5 – « Ô maison de Jacob, venez et marchons dans la lumière du SEIGNEUR. »

   Le message d’Élie qui restaure toutes

8

choses est vraiment une addition au Message du Troisième Ange, et deviendra certainement un grand cri. Il rassemblera le peuple de Dieu des quatre coins de la terre, et il le fera sortir de Babylone au moment où la terre sera éclairée par la gloire de l’ange. (Ap. 18 : 1-4). Voir Premiers Écrits, p. 277). {2TG31: 8.4}

   De même que l’arche de Noé préserva toutes les créatures vivantes qui vécurent sur la terre après le déluge, ainsi doit-il en être des royaumes restaurés de Juda et d’Israël qui doivent rassembler et préserver des plaies toutes les créatures vivantes qui doivent habiter sur la nouvelle terre ; à notre époque le royaume restauré sera cette arche et ses habitants vivront et régneront mille ans avec Christ (Ap. 20 : 4), et finalement ils retourneront sur la terre quand elle aura été renouvelée. {2TG31: 9.1}

Es. 65 : 17, 18, 25 – « Car voici, Je vais créer de nouveaux cieux et une nouvelle terre ; et on ne se souviendra plus des choses précédentes, et elles ne reviendront plus à la pensée.  Mais soyez heureux et réjouissez-vous pour toujours, en ce que Je vais créer ; car voici, Je vais créer Jérusalem une réjouissance, et son peuple, une joie… Le loup et l’agneau se nourriront ensemble ; et le lion mangera de la paille comme le bœuf ; et la poussière sera la nourriture du serpent. On ne fera plus de mal, et on ne détruira plus sur toute Ma sainte montagne, dit le SEIGNEUR. »

   Manifestement, ceux qui cherchent à entrer dans cette arche où règne la sécurité, vivront et régneront avec Christ pendant mille ans, et ceux qui la rejette avec mépris se coucheront sans souffle dans le “puits de l’abîme” et ce jusqu’à la résurrection qui aura lieu après les mille ans ; ils ressusciteront uniquement pour l’opprobre et la honte éternelle, en outre, ils auront à souffrir la seconde mort. {2TG31: 9.2}

   Combien alors il s’avère important que nous ne puissions pas nous endormir, mais que nous nous puissions nous lever et nous revêtir du vêtement de noces

9

maintenant, de peur que nous ne nous retrouvons pleurant et grinçant des dents, faisant pire que les antédiluviens qui ne se trouvaient pas dans l’arche quand vint le déluge et que les éclairs et le tonnerre foudroyaient le ciel et que les fontaines de l’abîme se rompaient. {2TG31: 9.3}

   Jusqu’ici nous avons vu que la restauration de « toutes  choses » commence par le rassemblement des peuples à Juda, et que le Royaume sera complet au moment où la terre sera renouvelée. Par conséquent, faisons ce que nous pouvons pour aider à la construction de l’arche maintenant et y entrer avec le plus d’âmes possible, car, la révélation de l’Inspiration relative à cette Vérité montre que nous approchons du jour de la restitution de toutes choses, et qu’il s’agit du message de l’heure. {2TG31: 10.1}

10

Pensée Solennelle

Ô pensée solennelle ! Peut-il en être ainsi ?
L’heure du jugement est maintenant venue,
Ce qui doit bientôt fixer notre destin,
Et sceller le terrible destin du pécheur?
Oui, il en est ainsi ; l’heure du Jugement
se hâte rapidement jusqu’à sa fermeture ;
Alors, le Juge, au grand pouvoir,
Descendra avec vengeance sur Ses ennemis.

Celui qui est descendu sur terre pour mourir,
En offrande pour les péchés des hommes,
Et puis qui est monté en haut
Reviendra avant longtemps,
Maintenant Il se tient devant l’arche,
Sur un siège de miséricorde, et les chérubins,
Pour plaider son sang pour les saints et rendre
Le dernier souvenir de leur péché.

Le temps solennel est à la porte
Quand nous qui avons confessé son nom,
Chacun dans son lot devra se tenir seul,
Et passez le dernier test d’examen.
Jésus ! Nous espérons en Toi seul ;
Avec miséricorde, maintenant, regardez-nous,
Confessez nos noms devant le trône,
Et effacez nos péchés de Ton livre.

Ô Bienheureux Sauveur ! Que nous puissions sentir
L’importance de cette heure.
Inspirez nos cœurs avec un saint zèle,
Et aide-nous par la puissance de Ton Esprit,
Afin que nous puissions, avec Ta force, être forts,
Et braver vaillamment le conflit ;
Puis, sur le Mont Sion, nous joindre au chant,
Et l’amplifier avec les notes de la victoire.

–R. F. Cottrell.

11

 

SI UN HOMME MEURT COMMENT REVIENDRAIT-IL À LA VIE? À QUOI SERA-T-IL SEMBLABLE?

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF
MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS
SABBAT 20 MARS 1948
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

   « Car nous vous disons ceci par la parole du SEIGNEUR, que nous qui sommes vivants et qui demeurons jusqu’à la venue du SEIGNEUR, nous ne précéderons pas ceux qui dorment. Car le SEIGNEUR Lui-même descendra du ciel, avec un cri, avec la voix de l’archange et avec la trompette de DIEU ; et les morts en CHRIST ressusciteront les premiers ; Puis nous qui sommes vivants et qui demeurons nous serons enlevés avec eux dans les nuages, à la rencontre du SEIGNEUR dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le SEIGNEUR. C’est pourquoi consolez-vous les uns les autres par ces paroles. » 1 Th. 4 : 14-18 {2TG32: 12.1}

   Ici nous voyons que non seulement ceux qui seront ramenés à la vie lors de la première résurrection ne serons pas simplement ramenés à la vie mais qu’ils ne mourront plus jamais. {2TG32: 12.2}

   Maintenant pour trouver notre réponse à notre question à quoi ressemblera l’homme s’il vit de nouveau ? Nous considérerons premièrement le livre de la Genèse. {2TG32: 12.3}

Ge. 2 : 7 – « Et le SEIGNEUR Dieu forma l’homme de la poussière du sol, et souffla dans ses narines le souffle de vie ; et l’homme devint une âme vivante. »

12

   À travers ce verset nous apprenons que Dieu forma l’homme de la poussière de la terre. Puis le souffle de vie fut introduit dans ses narines et ainsi l’homme devint une âme vivante. Le processus du développement est le même que celui de la formation de la glace (une température basse et de l’eau forment de la glace ainsi le corps et le souffle de vie forment l’âme. Par conséquent lorsque le souffle de vie quitte le corps l’homme n’est plus un être vivante – Il en est ainsi de la glace lorsqu’elle redevient de l’eau. Il est évident que l’homme ni a plus d’âme existent après que le souffle de vie ait quitté son corps, car le corps et le souffle de vie forment ensemble l’âme. {2TG32: 13.1}

   « Je sais » dit l’homme sage « quoi que Dieu fasse, cela demeurera pour toujours ; rien ne peut y être ajouté, ni rien à en retrancher ; et Dieu le fait, afin que devant lui on craigne. » Ec. 3 : 14. {2TG32: 13.1}

Ec. 9 : 5, 6 – « Car les vivants savent qu’ils mourront, mais les morts ne savent rien du tout ; il n’y a plus pour eux de récompense, car leur mémoire est oubliée. Aussi leur amour, et leur haine, et leur envie a déjà péri, et ils n’ont plus à jamais aucune part dans tout ce qui se fait sous le soleil. »

Ec. 3:18-21 – « J’ai dit en mon cœur, concernant la condition des fils des hommes, que Dieu puisse leur montrer, et qu’ils puissent voir qu’ils ne sont eux-mêmes que des bêtes. Car ce qui arrive aux fils des hommes arrive aux bêtes, une même chose leur arrive ; comme l’un meurt, l’autre aussi ; oui, ils ont tous un même souffle, si bien que l’homme n’a pas prééminence sur la bête ; car tout est vanité. Tout va en un même lieu ; tout a été fait de la poussière, et tout retourne à la poussière. Qui sait

13

que l’esprit de l’homme va en haut, et que l’esprit de la bête descend en bas dans la terre ? »

   Premièrement, l’Inspiration nous dit comment fut créé l’homme et à quoi ressemble-t-il. Puis elle demande de façon catégorique «sait si le souffle des fils de l’homme monte, et si le souffle de la bête descend dans la terre? La seule réponse qui peut être donné est que personne ne sait, si ce n’est Dieu le sait. Et puisqu’il nous ait dit que le corps et le souffle de vie mis ensemble et non séparément forment l’âme, il est alors clair qu’un homme mort n’a pas d’âme, que le corps retourne à la poussière, et le souffle retourne au souffle, au vent. En outre quelque soit ce qu’il advient de la bête arrive aussi à l’homme. Tous deux possèdent un souffle, déclare l’inspiration et que l’un n’a pas de prééminence sur l’autre. {2TG32: 14.1}

   Il en est de même de la bête et de l’homme. C’est ce que déclare Dieu à propos de l’âme et nous devrions le croire plutôt que de nous fourvoyer avec des théories non inspirées d’homme qui de façon présomptueuse affirment que l’âme ne meurt jamais, bien que Dieu déclare, « l’âme de celui qui pêche mourra » Ez. 18 : 4. Par conséquent, lorsqu’un homme meurt, son âme disparaît comme le fait la glace lorsque la température augmente au-dessus du gel. {2TG32: 14.2}

   Nous considérerons ce à quoi l’homme ressemblait avant qu’il ne pèche, afin de savoir ce à quoi il ressemblera lorsqu’il reviendra à la vie. {2TG32: 14.3}

Ge. 3 : 6-8 – «Et lorsque la femme vit que l’arbre était bon à manger, et qu’il était agréable à la vue, et un arbre désirable pour obtenir la sagesse, elle prit de son fruit et en mangea, et en donna aussi à son mari [qui était] avec elle, et il en mangea. Et les yeux de tous deux furent ouverts ; et ils surent qu’ils étaient nus ; et ils

14

cousirent des feuilles de figuier, et se firent des tabliers. Et ils entendirent la voix du SEIGNEUR Dieu, marchant dans le jardin, à la fraîcheur du jour. Et Adam et sa femme se cachèrent de devant la présence du SEIGNEUR Dieu, parmi les arbres du jardin. »

   Immédiatement après qu’Adam et Eve eussent mangé du fruit interdit un changement surprenant se produisit. Ils remarquèrent instantanément que la lumière de vie et de la beauté qui leur servaient d’habits avait disparu, et ils se virent nus, laids et honteux à leurs propres yeux. Ils essayèrent donc de se couvrir avec de feuille et de se cacher derrière les arbres. Vous pensez bien que les vêtements de feuille ne convenaient pas et par conséquent le Seigneur leur fabriqua des « manteaux de peaux ». {2TG32: 15.1}

   À quoi ressemblerait un homme s’il revenait à la vie ? Il est certain qu’il ne sera pas moins que ce que ce qu’il était au commencement car tout ce qui était perdu sera restauré. Il ne subira pas non plus d’amélioration, car tout ce que Dieu fit il le déclara « très bon». Ge. 1 : 31. Ainsi donc si un homme revient à la vie il sera semblable à Adam avant qu’il ne pécha. {2TG32: 15.2}

   Maintenant pour trouver la réponse quant à la question « comment vivra-t-il de nouveau ? » Nous considérerons le livre d’Ézéchiel — {2TG32: 15.3}

Ez. 37:1-10 – « La main du SEIGNEUR fut sur moi, et le SEIGNEUR me transporta en esprit, et me posa au milieu d’une vallée qui était pleine d’ossements. Et Il me fit passer près d’eux tout autour ; et voici, ils étaient en fort grand nombre en pleine vallée, et ils étaient fort secs. Et Il me dit : Fils d’homme, ces os peuvent-ils revivre ? Et je répondis  : ô Seigneur DIEU, Tu le sais. De nouveau Il me dit : Prophétise sur ces os,

15

et dis-leur : Ô vous os secs, entendez la parole du SEIGNEUR. Ainsi dit le Seigneur DIEU à ces os : Voici, Je vais faire entrer en vous le souffle, et vous vivrez. Et Je mettrai des nerfs sur vous, et Je ferai venir de la chair sur vous, et Je vous couvrirai de peau, et Je mettrai le souffle en vous, et vous vivrez, et vous saurez que Je suis le SEIGNEUR.

« Alors je prophétisai selon qu’Il m’avait été commandé ; et tandis que je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, un tremblement, et les os s’approchèrent, l’os de son os. Et tandis que je contemplais, voici, des nerfs et de la chair vinrent sur eux, et la peau les couvrit par dessus, mais il n’y avait pas de souffle en eux. Alors Il me dit : Prophétise au vent, prophétise fils d’homme ; et dis au vent : Ainsi dit le Seigneur DIEU : Viens des quatre vents, ô souffle, souffle sur ces tués, afin qu’ils vivent. Je prophétisai donc, comme Il m’avait été commandé, et le souffle entra en eux, et ils étaient vivants, et se tenaient sur leurs pieds, une extrêmement grande armée. »

   Nous apprenons ici que le processus de la résurrection est semblable à celle de la création. Il y a d’abord le squelette de l’homme, ensuite ses organes, la chair, la peau et en dernier lieu le souffle et il devient à nouveau une âme vivante. Vous voyez que l’âme de l’homme ou son esprit, n’est pas appelé à descendre des cieux, ni à monter des enfers En fait, aucune âme sinon le vent qui vient des quatre coins de la terre qui remplit ses poumons sur l’ordre de Dieu et ainsi l’homme redevient un être vivant. Les mêmes éléments qui composèrent l’homme seront les mêmes qui le constitueront une fois de plus car les os se rassembleront. Lorsqu’il sera donc ainsi recréé ou ressuscité, il conservera garder la connaissance et la mémoire qu’il

16

avait à sa mort, autrement l’homme qui ressuscite ne pourrait être le même homme qui était mort et s’il n’en était pas ainsi, alors l’expérience qu’il avait obtenue durant sa vie serait perdue. {2TG32: 16.1}

   L’autre centre d’intérêt serait de savoir pourquoi il y a deux résurrections distantes de mille ans (Ap. 20 : 5, 6). Considérons l’Épître aux Romains : {2TG32: 17.1}

Ro. 8 : 10-11 – « Et si Christ est en vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l’Esprit est vie à cause de la droiture. Mais si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus des morts demeure en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts vivifiera aussi vos corps mortels, par son Esprit qui demeure en vous. »

   Ceux qui meurent avec l’Esprit de Christ en eux sont ceux qui ont part à la résurrection des justes. Mais ceux qui n’ont pas l’Esprit de Christ ont part à la résurrection des injustes, qui a lieu mille ans après la résurrection des justes. {2TG32: 17.2}

Ap. 20 : 6 – «Béni et saint est celui qui a part à la première résurrection ; sur eux la seconde mort n’a pas de pouvoir, mais ils seront prêtres de Dieu et de Christ, et régneront avec lui mille ans. »

   Si ces versets veulent dire ce qu’ils disent concernant les justes, en réalité ils disent concernant les méchants : {2TG32: 17.3}

   « Maudit et impie celui qui n’a pas part à la première résurrection : sur une telle personne la seconde mort a de la puissance; ils ne seront pas prêtres de Dieu et de Christ et ne règneront pas avec lui durant

17

 les mille ans. {2TG32: 17.4}

   Si nous acceptons la Parole de Dieu telle que nous la donne l’Inspiration et si nous la pratiquons, nous vivrons à nouveau et reflèterons parfaitement l’image de Dieu à l’instar d’Adam et Ève. De même, le jardin d’Éden fleurira comme autrefois et l’arbre de la vie portera ses fruits chaque mois et voyez-vous l’homme vivra ainsi de nouveau et cela éternellement. {2TG32: 18.1}

   « Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux, et il n’y aura plus ni mort, ni douleur, ni pleur, il n’y aura plus aucune souffrance  ; car les premières choses sont passées. Et Celui qui était assis sur le trône, dit : Voici, Je fais toutes choses nouvelles. Et Il me dit : Écris : car ces paroles sont vraies et fidèles. Et Il me dit : C’est fait. Je suis Alpha et Oméga, le commencement et la fin. Je donnerai à celui qui a soif de la fontaine d’eau de vie librement. Celui qui l’emporte héritera toutes choses : Je serai son Dieu, et il sera Mon fils. » Ap. 21 : 4-7. {2TG32: 18.2}

   « Mais quand ce qui est parfait sera venu, alors ce qui est partiel sera supprimé. Quand j’étais un enfant, je parlais comme un enfant, je comprenais comme un enfant, je pensais comme un enfant ; mais lorsque je suis devenu homme, j’ai abandonné les choses enfantines. Car maintenant nous voyons au travers d’un miroir, obscurément ; mais alors nous verrons face à face ; maintenant je connais partiellement, mais alors je connaîtrai comme je suis aussi connu. Et maintenant ces trois : foi, espérance, charité, demeurent ; mais la plus grande d’elles est la charité. » 1 Co. 13 : 10-13. {2TG32: 18.3}

18

19


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *