L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Salutations Pour Notre Temps, Volume 2, N° 1, 2

Salutations Pour Notre Temps, Volume 2, N° 1, 2

2TG1-2-1200x675.jpg

MEDITATION

L’Exemple de JÉSUS dans l’Enseignement

Nous lirons dans « Les Paraboles de JÉSUS p. 21, par.1 » (pagination anglaise) {2TG1: 2.1}

P.J. p. 21 : « Le Christ devait aussi présenter des vérités que le peuple n’était pas préparé à recevoir ni même à comprendre. C’est l’une des raisons pour lesquelles il enseignait en paraboles. En tirant ses instructions des scènes de la vie ordinaire ou de la nature, il captait l’attention et impressionnait les cœurs. Plus tard, ceux qui l’avaient entendu illustrer ainsi ses enseignements par les objets qui leur étaient familiers pouvaient se rappeler les exhortations du divin Maître. Ses paroles devenaient alors de plus en plus claires dans la pensée de ceux qui avaient ouvert leur cœur à l’action du Saint-Esprit. Les mystères s’éclaircissaient et ce qui avait d’abord été difficile à saisir devenait évident. JÉSUS s’efforçait de trouver le chemin de tous les cœurs. Grâce à un choix d’illustrations variées, il n’exposait pas seulement la vérité sous ses aspects divers, mais il l’adaptait aux différentes classes de ses auditeurs. Il attirait leur attention par des images prises dans la vie quotidienne. Personne ne pouvait dire qu’il avait été oublié ou laissé à côté. Les plus humbles et les plus grands pécheurs entendaient une voix qui leur parlait avec sympathie et tendresse.» {2TG1: 2.2}

Le peuple aujourd’hui est semblable aux contemporains de JÉSUS ; il ne se préoccupait pas d’apprendre la Vérité Nouvelle, aussi pour capter leur attention, JÉSUS utilisa la nature. Les prophètes durent utiliser la même méthode. Par conséquent, nous aujourd’hui, nous devons brûler du désir de connaître la Vérité de DIEU destinée à notre époque. Nous devons prier afin de ne pas devenir présomptueux, et satisfaits de notre connaissance de la Parole de DIEU ; nous devons prier afin de mettre de côté tout préjugé et que nous soyons désireux d’apprendre du plus «humble des humbles».{2TG1: 2.3}

2

LA REPONSE DU SEIGNEUR A CELUI QUI LE CHERCHE

ÉTUDE PRÉSENTÉE PAR V.T. HOUTEFF MINISTRE DES ADVENTISTES DAVIDIENS DU 7e JOUR

SABBAT 9 AOUT 1947 CHAPELLE MONT CARMEL WACO, TEXAS

Notre sujet se trouve au chapitre 20 du livre d’Ezéchiel. Nous découvrirons que ce chapitre contient l’histoire prophétique de l’Eglise : de l’époque de sa servitude en Egypte jusqu’au moment du scellement des 144 000. {2TG1: 3.1}

Ez. 20 : 1-8 “La septième année, le dixième jour du cinquième mois, quelques-uns des anciens d’Israël vinrent pour consulter L’ÉTERNEL, et s’assirent devant moi. Et la parole de L’ÉTERNEL me fut adressée en ces mots : Fils de l’homme, parle aux enfants d’Israël, et dis-leur : Ainsi parle le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL : Est-ce pour me consulter que vous êtes venus ? Je suis vivant ! Je ne me laisserai pas consulter par vous, dit le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL. Veux-tu le juger, veux-tu les juger, fils de l’homme ? Fais-les connaître les abominations de leurs pères ! Tu leur diras : Ainsi parle le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL : Le jour où j’ai choisi Israël, j’ai levé ma main vers la postérité de la maison de Jacob, et je me suis fait connaître à eux dans le pays d’Egypte ; j’ai levé ma main vers eux, en disant : Je suis L’ÉTERNEL, votre DIEU. En ce jour-là, j’ai levé ma main vers eux, pour les faire passer du pays d’Egypte dans un pays que j’avais cherché pour eux, pays où coulent le lait et le miel, le plus beau de tous les pays. Je leur dis : Rejetez chacun les abominations qui attirent vos regards, et ne vous souillez pas par les idoles de l’Egypte ! {2TG1: 3.2}

3

Je suis L’ÉTERNEL, votre DIEU. Et ils se révoltèrent contre moi, et ils ne voulurent pas m’écouter. Aucun ne rejeta les abominations qui attiraient ses regards, et ils n’abandonnèrent point les idoles de l’Egypte. J’eus la pensée de répandre ma fureur sur eux, d’épuiser contre eux ma colère, au milieu du pays d’Egypte. »{2TG1: 4.1}

Dans les écrits de Moïse, nous ne trouvons aucun rapport relatif à la fidélité des enfants d’Israël au pays d’Egypte. Furent-ils bons ou mauvais, Moïse ne le dit pas. Cependant ici Ezéchiel nous révèle qui ils étaient. Vous remarquez que tous ne craignaient pas DIEU. Les Ecritures révèlent clairement que même lorsque DIEU les appela à sortir du pays d’Egypte, la majorité était infidèle dans leur dévotion envers DIEU. {2TG1: 4.2}

Ez. 20 : 9, 10 « Néanmoins j’ai agi par égard pour mon nom, afin qu’il ne fut pas profané aux yeux des nations parmi lesquelles ils se trouvaient, et aux yeux desquelles je m’étais ait connaître à eux, pour les faire sortir du pays d’Egypte. Et je les fit sortir du pays d’Egypte, et les conduisis dans le désert. »{2TG1: 4.3}

Nous avons lu le rapport concernant l’armée Hébraïque – leur niveau

spirituel au pays d’Egypte, et notamment la raison pour laquelle DIEU les fit sortir du pays d’Egypte. Nous poursuivons en lisant leurs actions dans le désert. {2TG1: 4.4}

Ez. 20 : 11-13 « Je leur donnai mes lois et leur fit connaître mes ordonnances, que l’homme doit mettre en pratique, afin de vivre par elles. Je leur donnai aussi mes sabbats comme un signe entre moi et eux, pour qu’ils connussent que je suis L’ÉTERNEL qui les sanctifie. Et la maison d’Israël se révolta contre moi dans le désert. Ils ne suivirent point mes lois, et ils rejetèrent mes

4

ordonnances, que l’homme doit mettre en pratique, afin de vivre par elles, et ils profanèrent à l’excès mes sabbats. J’eus la pensée de répandre sur eux ma fureur dans le désert, pour les anéantir.»{2TG1: 4.5}

Ici nous remarquons que les actions des descendants de Jacob furent encore moins recommandables dans le désert qu’elles ne le furent en Egypte. {2TG1: 5.1}

Ez. 14-28 « Néanmoins j’ai agi par égard pour mon nom, afin qu’il ne fut pas profané aux yeux des nations en présence desquelles je les avais fait sortir d’Egypte. Dans le désert, je levai ma main vers eux, pour ne pas les conduire dans le pays que je leur avais destiné, pays où coulent le lait et le miel, le plus beau de tous les pays, et cela parce qu’ils rejetèrent mes ordonnances et ne suivirent point mes lois, et parce qu’ils profanèrent mes sabbats, car leur cœur ne s’éloigna pas de leurs idoles. Mais j’eus pour eux un regard de pitié et je ne les détruisis pas, je ne les exterminai pas dans le désert. Je dis à leurs fils dans le désert : Ne suivez pas les préceptes de vos pères, n’observez pas leurs coutumes, et ne vous souillez pas par leurs idoles ! Je suis L’ÉTERNEL, votre DIEU. Suivez mes préceptes, observez mes ordonnances, et mettez-les en pratique. Sanctifiez mes sabbats, et qu’ils soient entre moi et vous un signe auquel on connaisse que je suis L’ÉTERNEL, votre DIEU. Et les fils se révoltèrent contre moi. Ils ne suivirent point mes préceptes, ils n’observèrent point et n’exécutèrent point mes ordonnances, que l’homme doit mettre en pratique, afin de vivre par elles, et ils profanèrent mes sabbats. J’eus la pensée de répandre sur eux ma fureur, d’épuiser contre eux ma colère dans le désert. Néanmoins j’ai retiré ma main, et j’ai agi par égard pour mon nom, afin qu’il ne fût pas profané aux yeux des nations en présence desquelles je les avais fait sortir d’Égypte. Dans le désert, je levai encore ma main vers eux, pour les disperser parmi les

5

nations et les répandre en divers pays, parce qu’ils ne mirent pas en pratique mes ordonnances, parce qu’ils rejetèrent mes préceptes, profanèrent mes sabbats, et tournèrent leurs yeux vers les idoles de leurs pères. Je leur donnai aussi des préceptes qui n’étaient pas bons, et des ordonnances par lesquelles ils ne pouvaient vivre. Je les souillai par leurs offrandes, quand ils faisaient passer par le feu tous leurs premiers-nés; je voulus ainsi les punir, et leur faire connaître que je suis L’ÉTERNEL. C’est pourquoi parle à la maison d’Israël, fils de l’homme, et dis-leur: Ainsi parle le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL: Vos pères m’ont encore outragé, en se montrant infidèles à mon égard. Je les ai conduits dans le pays que j’avais juré de leur donner, et ils ont jeté les yeux sur toute colline élevée et sur tout arbre touffu; là ils ont fait leurs sacrifices, ils ont présenté leurs offrandes qui m’irritaient, ils ont brûlé leurs parfums d’une agréable odeur, et ils ont répandu leurs libations. »{2TG1: 5.2}

Ils étaient infidèles en Egypte, dans le désert, et dans la Terre Promise. Nous verrons maintenant les résultats. {2TG1: 6.1}

Ez. 20 : 29-36 « Je leur dis: Qu’est-ce que ces hauts lieux où vous vous rendez? Et le nom de hauts lieux leur a été donné jusqu’à ce jour. C’est pourquoi dis à la maison d’Israël : Ainsi parle le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL: Ne vous souillez-vous pas à la manière de vos pères, et nevous prostituez-vous pas à leurs abominations? En présentant vos offrandes, en faisant passer vos enfants par le feu, vous vous souillez encore aujourd’hui par toutes vos idoles. Et moi, je me laisserais consulter par vous, maison d’Israël! Je suis vivant! dit le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL, je ne me laisserai pas consulter par vous. On ne verra pas s’accomplir ce que vous imaginez, quand vous dites :

6

Nous voulons être comme les nations, comme les familles des autres pays, nous voulons servir le bois et la pierre. Je suis vivant! dit le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL, je régnerai sur vous, à main forte et à bras étendu, et en répandant ma fureur. Je vous ferai sortir du milieu des peuples, et je vous rassemblerai des pays où vous êtes dispersés, à main forte et à bras étendu, et en répandant ma fureur. Je vous amènerai dans le désert des peuples, et là je vous jugerai face à face. Comme je suis entré en jugement avec vos pères dans le désert du pays d’Égypte, ainsi j’entrerai en jugement avec vous, dit le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL. » {2TG1: 6.2}

D’un côté nous voyons les raisons qui firent que l’armée Hébraïque fut élevée du niveau d’esclaves de Pharaon à celui de prêtres, de prophètes et de rois de DIEU. D’un autre côté, nous assistons à leur dispersion au sein des nations. Puis nous contemplons les promesses de DIEU relatives à leur rassemblement des pays où ils furent disséminés. Il promit de le faire, avec une main puissante et à bras déployés. {2TG1: 7.1}

Ez. 20 : 37 « Je vous ferai passer sous la verge, et je vous mettrai dans les liens de l’alliance. »{2TG1: 7.2}

Ce verset est et à besoin d’être explicité à l’aide d’un autre verset.

Considérons le livre de Lévitique. {2TG1: 7.3}

«Toute dîme de gros et de menu bétail, de tout ce qui passe sous la houlette, sera une dîme consacrée à L’ÉTERNEL». Lé. 27 : 32 {2TG1: 7.4}

Pour déterminer la part du SEIGNEUR, la dîme, on faisait passer sous la verge les agneaux, les boucs ou brebis du SEIGNEUR. Chaque dixième était pris et mis de côté pour le SEIGNEUR. La déclaration d’Ezéchiel 20 au verset 27 « passer sous la verge » veut par conséquent

7

dire séparer chacun de ses élus du milieu de la multitude, de «l’ivraie» (Mt. 13 : 30),« des mauvais poissons » (Mt. 13 : 47, 48). Etant séparé de cette manière, ils sont comptés. C’est ainsi que les 144 000 (Ap. 7 :2-8 , 14 : 1) seront un groupe séparé et dénombré. {2TG1: 7.5}

Nous voyons donc que le vingtième chapitre d’Ezéchiel contient une histoire prophétique qui commence depuis leur séjour en Egypte et qui s’étend jusqu’au moment du scellement des 144 000 et du rassemblement du peuple. {2TG1: 8.1}

Lorsque le SEIGNEUR fera que son peuple passe ainsi sous la verge, il le conduira dans le lien de l’alliance « qu’Il a traitée avec Abraham, et le serment qu’il a fait à Isaac ; il l’a érigé pour Jacob en loi, pour Israël en alliance éternelle disant : Je te donnerai le pays de Canaan comme l’héritage qui vous est échu.» 1 Ch. 16 : 16-18 {2TG1: 8.2}

Les promesses qu’ils ne parvinrent pas à matérialiser, le SEIGNEUR donne l’assurance qu’Il les accomplira en ce jour envers son peuple. {2TG1: 8.3}

Ez. 20 : 38 «Je séparerai de vous les rebelles et ceux qui me sont infidèles ; je les tirerai du pays où ils sont étrangers, mais ils n’iront pas au pays d’Israël. Et vous saurez que je suis L’ÉTERNEL.»{2TG1: 8.4}

Nous avons ici une déclaration claire : Il conduira uniquement les élus « dans les liens de l’alliance ». Ce sont seulement ceux-là qu’Il conduira au pays d’Israël. Les pécheurs (l’ivraie, mauvais poissons, ou boucs) qui se trouvent en ce moment au sein du peuple de DIEU seront retranchés et ne seront plus. {2TG1: 8.5}

«Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant

8

des poissons de toute espèce. Quand il est rempli, les pécheurs le tirent; et après s’être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais. Il en est de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. » Mt. 13 : 47-50. La séparation, le jugement des vivants, vous le constatez, amène la fin du monde. {2TG1: 8.6}

Ez. 20 : 39 «Et vous, maison d’Israël, ainsi parle le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL : Allez servir chacun vos idoles ! Mais après cela, vous m’écouterez, et vous ne profanerez plus mon saint nom par vos offrandes et par vos idoles.»{2TG1: 9.1}

DIEU a donc fait connaître clairement son « œuvre de purification » qu’Il à l’intention d’accomplir, à la fois pour le pénitent et l’impénitent. Maintenant il leur appartient de décider soit de le servir ou de servir leurs idoles– leur choix, ils le font maintenant, cependant pas dans l’ignorance. S’ils veulent périr, qu’ils continuent à servir leurs idoles. {2TG1: 9.2}

Ez. 20 : 40, 41 «Car sur ma montagne sainte, sur la haute montagne d’Israël, dit le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL, là toute la maison d’Israël, tous ceux qui sont dans le pays me serviront ; là je les recevrai favorablement, je rechercherai vos offrandes, les prémices de vos dons, et tout ce que vous me consacrerez. Je vous recevrez comme un parfum d’une agréable odeur, quand je vous aurai fait sortir au milieu des peuples, et rassemblés des pays où vous êtes dispersés ; et je serai sanctifié par vous aux yeux des nations. »{2TG1: 9.3}

Vous réalisez que ces évènements s’accomplissent à la vue des nations. {2TG1: 9.4}

9

Ez. 20 : 42-44 «Et vous saurez que je suis L’ÉTERNEL, quand je vous ramènerai dans le pays d’Israël, dans le pays que j’avais juré de donner à vos pères. Là vous vous souviendrez de votre conduite et de toutes vos actions par lesquelles vous vous êtes souillés ; vous vous prendrez vous-mêmes en dégoût, à cause de toutes les infamies que vous avez commises. Et vous saurez que je suis L’ÉTERNEL, quand j’agirai avec vous par égard pour mon nom, et nullement d’après votre conduite mauvaise et vos actions corrompues, ô maison d’Israël dit le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL.»{2TG1: 10.1}

DIEU réalise ces choses pour son peuple, non parce qu’il le mérite, mais à cause de son nom, et parce que ses promesses ne peuvent faillir. Le Royaume de DIEU, vous le constatez, ne commence pas dans le ciel, mais sur la terre. Et vous réalisez donc maintenant que le Royaume n’est pas composé de fantômes, mais d’êtres humains vivants, de saints, sans un pécheur au milieu deux. {2TG1: 10.2}

Oui, l’Eden qui était perdu sera restauré. En fait, la Parole déclare sans aucune ambiguïté qu’Elie doit premièrement venir et restaurer toutes choses (Mc 9 :12). De même que l’Eden était un vrai foyer lorsqu’à la genèse il fut occupé par des êtres humains réels, ainsi en sera-t-il une fois de plus. {2TG1: 10.3}

Les autres versets d’Ezéchiel 20 contiennent une autre parabole. Mais vu que le temps ne permettra pas que nous puissions l’aborder, nous terminerons donc notre étude. Cependant, remarquez que les autres versets de ce chapitre et notamment le chapitre 21, à la lumière que nous possédons, s’expliquent par eux-mêmes, et vous pouvez les étudier à loisir. Cependant je toucherai le verset 27 du chapitre 21. {2TG1: 10.4}

Ez. 21 : 27 -« J’en ferai une ruine, une ruine, une ruine. Mais cela n’aura lieu qu’à la venue de celui à qui appartient le jugement

10

et à qui je le remettrai. »{2TG1: 10.5}

Dans ces chapitres, les maisons d’Israël et de Juda sont ici mises en évidence. DIEU déclare clairement dans ces versets qu’il avait trois ruines à accomplir, et qu’après cela le Royaume ne devrait plus exister jusqu’à «la venue de celui à qui appartient le jugement, et à qui je le remettrai» ; c’està-dire qu’après les trois destructions, «celui à qui appartient le jugement » viendra et le Royaume sera restauré. {2TG1: 11.1}

Le premier eut lieu lorsque l’Assyrie renversa la maison d’Israël, le royaume des dix tribus, le second eut lieu à l’époque où le roi de Babylone renversa la maison de Juda, le royaume des deux tribus ; et le troisième eut lieu lorsque Titus en l’an 70 Apr. J.C détruisit la ville de Jérusalem. C’est ainsi que nous réalisons que nous vivons dans la période postérieure à la troisième destruction, période au cours de laquelle «celui qui doit venir viendra » et établira Son Royaume. {2TG1: 11.2}

Le fait même que l’Inspiration ait développé les prophéties à cette époque, et qu’elle les ait porté à l’attention de l’église, nous pousse à savoir avec certitude que l’époque de la restauration du Royaume est proche, que nous vivons donc l’époque du scellement des 144 000 ; si nous sommes fidèles, nous serons de leur nombre et que nous nous tiendrons avec l’Agneau sur le Mont Sion. {2TG1: 11.3}

Mon frère, ma sœur, c’est là la réponse que vous donne L’ÉTERNEL. {2TG1: 11.4}

Votre devoir est donc d’accepter, si vous souhaitez obtenir la vie éternelle. Ne permettez pas à l’ennemi de la Vérité d’introduire le doute dans votre esprit, et ne permettez à personne de vous détournez de cette Vérité, car le Diable ne restera pas là à ne rien faire. Il fera tout afin de vous vaincre. Vérifiez encore et encore et réalisez que la Bible enseigne cette Vérité afin que vous puissiez

11

vous décider. Vous ne pouvez vous permettre d’être perdus à cette heure tardive du jour.{2TG1: 11.5}

——0-0-0–0–0-0-0——

« Le SEIGNEUR a de l’aversion pour l’indifférence et l’infidélité manifestées au cours des crises que traverse son œuvre. Tout l’univers s’intéresse d’une manière inexprimable aux dernières scènesde la grande lutte entre le bien et le mal. Le peuple de DIEU approche des rivages du monde éternel ; que peut-il y avoir de plus important pour lui que de rester fidèle au Très Haut ? A travers tous les âges, le SEIGNEUR a eu ses héros spirituels, et il en possède encore aujourd’hui -des héros qui, tels Joseph, Elie, Daniel, ne craignent pas de dire qu’ils font partie du peuple élu. Des bénédictions spéciales sont accordées aux hommes d’action, qui ne dévient jamais du sentier du devoir, et qui s’écrient avec une énergie toute divine : « A moi ceux qui sont pour L’ÉTERNEL ! » Ces hommes ne se contentent pas de prononcer ces paroles ; ils exigent aussi de ceux qui veulent s’identifier au peuple de DIEU qu’ils avancent résolument et montrent clairement leur attachement au Roi des rois et au SEIGNEUR des seigneurs. De tels hommes subordonnent leur volonté, ils ne font aucun cas de leur vie. Tout ce qu’ils désirent, c’est de saisir la lumière de la Parole de DIEU et de la faire resplendir dans le monde. Fidèle à DIEU, telle est leur devise. » Prophètes et Rois p. 107-108 {2TG1: 10.1}

12

MEDITATION

Pourquoi JÉSUS a-t-il Enseigné en Paraboles ?

Je lirai dans le livre «Les Paraboles de JÉSUS » à la page 14, 4ème paragraphe. {2TG2: 13.1}

P.J. p. 14 : «Une autre raison poussait JÉSUS à s’exprimer en paraboles. Dans cette multitude rassemblée autour de lui, il y avait des sacrificateurs, des rabbins, des scribes et des anciens, des hérodiens et des magistrats, des mondains, des bigots et des ambitieux qui n’avaient qu’un seul désir : découvrir un motif quelconque pour l’accuser. Ils le suivaient pas à pas chaque jour pour surprendre une parole qui pourrait faire condamner et réduire au silence celui qui semblait entraîner le monde à sa suite. Le Sauveur n’était pas dupe de leurs secrètes intentions, aussi présentait-il la vérité de telle manière qu’ils ne pouvaient rien trouver qui leur permit de l’accuser devant le sanhédrin. Dans ses paraboles, il censurait leur hypocrisie et leur méchanceté. Sous un langage imagé, il enseignait des vérités qui, exposées de façon directe, les auraient éloignés et poussés à mettre fin immédiatement à son ministère. Tandis qu’il échappait ainsi aux pièges des espions, il développait la vérité de façon si claire que l’erreur était démasquée et que les cœurs sincères profitaient de Ses leçons»{2TG2: 13.2}

Agenouillons-nous et prions pour que nous soyons sur nos gardes, pour ne pas devenir sourds à la vérité à l’instar des Pharisiens ; prions afin que nous soyons honnêtes de cœur et que nous mettions à profit la vérité qui nous parvient. {2TG2: 13.3}

13

UN BERGER POUR ACCOMPLIR CE QU’UNE MULTITUDE DE BERGERS A NEGLIGE D’ACCOMPLIR.

ÉTUDE PRÉSENTÉE PAR V.T. HOUTEFF MINISTRE DES ADVENTISTES DAVIDIENS DU 7e JOUR

SABBAT, 16 AOUT 1947 CHAPELLE MONT CARMEL WACO, TEXAS

Ouvrons nos Bibles au chapitre 34 d’Ezéchiel que nous étudierons aujourd’hui. {2TG2: 14.1}

Ez. 34 :1, 2 “La parole de L’ÉTERNEL me fut adressée, en ces mots : Fils de l’homme, prophétise contre les pasteurs d’Israël ! Prophétise, et dis-leur, aux pasteurs : Ainsi parle le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL : Malheur aux pasteurs d’Israël, qui se paissaient eux-mêmes !» {2TG2: 14.2}

Les pasteurs ne devaient-ils pas paître le troupeau ? Nous lisons qu’Ezéchiel reçut une vision concernant les bergers égoïstes, cupides et indignes. Nous devons donc en priorité nous assurer si ces bergers égoïstes vécurent à l’époque d’Ezéchiel, avant son époque ou après. Pour découvrir cette information lisons{2TG2: 14.3}

Ez. 34 : 23, 24 «J’établirai sur elles un seul pasteur, qui les fera paître, mon serviteur David ; il les fera paître, il sera leur pasteur. Moi L’ÉTERNEL, je serai leur dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d’elles. Moi, L’ÉTERNEL, j’ai parlé.» {2TG2: 14.4}

Ces bergers égocentriques contre lesquels il fut demandé à Ezéchiel d’écrire, seront remplacés par un seul berger, David. Lorsque ceci aura lieu le peuple de DIEU

14

n’aura qu’un berger. Il est entendu qu’il ne peut s’agir de Christ Lui-même, car l’Inspiration ne l’appelle jamais David, sinon le Fils de David. Puisque le peuple de DIEU a toujours eu et a encore plusieurs bergers, la vérité qui ressort ici est donc claire comme du cristal : le David des versets 23 et 24 doit venir, et les bergers auxquels s’adresse l’Inspiration sont précisément ceux que David doit succéder. {2TG2: 14.5}

Ce ne fut pas une vision des bergers de son époque qui fut donnée à Ezéchiel, ni de ceux précédant son époque, mais une vision relative aux bergers postérieurs à son époque -– époque où DIEU susciterait ce David antitype dans le but de nourrir Son troupeau affamé et négligé. Alors, le peuple de DIEU ne servira plus des étrangers « Ils serviront L’ÉTERNEL, leur DIEU, et David, leur roi, que le leur susciterai.» Jé.30: 9. Nous nous rendons compte ici que non seulement Ezéchiel mais aussi Jérémie reçut une vision concernant cette même vérité. Oui, tous les prophètes. {2TG2: 15.1}

Ez. 37 : 24, 25 «Mon serviteur David sera leur roi, et ils auront tous un seul pasteur. Ils suivront mes ordonnances, ils observeront mes lois et les mettront en pratique. Ils habiteront le pays que j’ai donné à mon serviteur Jacob, et qu’ont habité vos pères; ils y habiteront, eux, leurs enfants, et les enfants de leurs enfants, à perpétuité; et mon serviteur David sera leur prince pour toujours. » {2TG2: 15.2}

Puisqu’il s’agit ici de l’addition au «Message du Troisième Ange » (P.E 277), et puisqu’il s’agit du message de l’heure, il s’ensuit donc que le jour du Royaume Davidien est proche. Ouvrons nos Bibles dans{2TG2: 15.3}

Os. 3 : 4, 5 «Car les enfants d’Israël resteront

15

longtemps sans roi, sans chef, sans sacrifice, sans statue, sans éphod, et sans théraphim. Après cela, les enfants d’Israël reviendront ; ils chercheront L’ÉTERNEL leur DIEU, et David leur roi ; et ils tressailliront à la vue de L’ÉTERNEL et de sa bonté à la fin des jours.» {2TG2: 15.4}

Les beaucoup de jours sont maintenant presque achevés et l’époque de l’accomplissement des promesses de DIEU est certainement au seuil de notre époque. {2TG2: 16.1}

Ez. 34 : 3 «Vous avez mangé la graisse, vous vous êtes vêtus avec la laine, vous avez tué ce qui était gras, vous n’avez point fait paître les brebis.» {2TG2: 16.2}

Il est dit qu’à l’époque où le royaume doit être instauré, les bergers seront accusés de tirer le maximum, autant qu’ils en sont capables, des brebis, et qu’ils ne leur accorderont aucun soin. Ceci ne doit pas devenir chez nous une pratique. {2TG2: 16.3}

Ez. 34 : 4, 5 « Vous n’avez pas fortifié celles qui étaient faibles, guéri celle qui était malade, pansé celle qui était blessée ; vous n’avez pas ramené celle qui s’égarait, cherché celle qui était perdue ; mais vous les avez dominées avec violence et avec dureté. Elles se sont dispersées parce qu’elles n’avaient point de pasteur ; elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, elles se sont dispersées.» {2TG2: 16.4}

L’attitude insouciante venant des bergers fait que les laïques errent d’un schisme à l’autre, à la recherche de nourriture spirituelle et de soin physique. Oui, ils errent pour ainsi dire d’une vallée à l’autre, beaucoup d’entre elles étant devenues, au sens figuré, de la viande pour les bêtes (schismes) parce qu’il n’y a pas de bergers pour s’occuper des brebis ; cependant il existe des tondeurs pour leur enlever la laine

16

du dos et la graisse sur leurs côtes. Vraiment honteux ! Et qui oserait refuser de déclarer ce que DIEU dit ? {2TG2: 16.5}

Ez. 34 : 6-10 «Mon troupeau est errant sur toutes les montagnes et sur toutes les collines élevées, mon troupeau est dispersé sur toute la face du pays ; nul n’en prend souci, nul ne le cherche. C’est pourquoi, pasteurs, écoutez la parole de L’ÉTERNEL ! Je suis vivant ! dit le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL, parce que mes brebis sont au pillage et qu’elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, faute de pasteur, parce que mes pasteurs ne prenaient aucun souci de mes brebis, qu’ils se paissaient eux-mêmes, et ne faisaient point paître mes brebis, à cause de cela, pasteurs, écoutez la parole de L’ÉTERNEL Ainsi parle le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL : Voici, j’en veux aux pasteurs ! Je reprendrai mes brebis d’entre leurs mains, je ne les laisserai plus paître mes brebis, et ils ne se paîtront plus eux-mêmes ; je délivrerai mes brebis de leur bouche, et elles ne seront plus pour eux une proie.» {2TG2: 17.1}

Ne nous y trompons pas cependant plus longtemps. On ne se moque pas de DIEU. Il n’abandonnera pas à toujours Ses brebis, Il ne gardera pas non plus au poste de surveillants de brebis des bergers infidèles. Bientôt Il les révoquera, et réclamera qu’ils rendent des comptes quant à leur infidélité. C’est alors que ce qu’une multitude de bergers a négligé d’accomplir, un berger, en la personne de David, l’accomplira entre les mains de DIEU. {2TG2: 17.2}

Ez. 34 : 13 «Je les retirerai d’entre les peuples, je les rassemblerai des diverses contrées, et le les ramènerai dans leur pays, je les ferai paître sur les montagnes d’Israël, le long des ruisseaux, et dans tous les lieux habités du pays. » {2TG2: 17.3}

A l’époque de David antitype, DIEU rassemblera

17

son troupeau de tous les pays où ils ont été dispersés, et il les ramènera dans leur propre pays. DIEU ne les abandonnera plus sur les collines et les montagnes des Gentils, «Puis les enfants de Juda et les enfants d’Israël se rassembleront, se donneront un chef, et sortiront du pays ; car grande est la journée de Jizréel. Après cela, les enfants d’Israël reviendront ; ils chercheront L’ÉTERNEL, leur DIEU, et David, leur roi ; et ils tressailliront à la vue de L’ÉTERNEL et de sa bonté, dans la suite des temps.» Osée 2 : 2 ; 3 : 5. {2TG2: 17.4}

Ez. 34 : 11-16 «Car ainsi parle le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL : Voici, j’aurai soin moi-même de mes brebis, et j’en ferai la revue. Comme un pasteur inspecte son troupeau quand il est au milieu de ses brebis éparses, ainsi je ferai la revue de mes brebis, et je les recueillerai de tous les lieux où elles ont été dispersées au jour des nuages et de l’obscurité. Je les retirerai d’entre les peuples, je les rassemblerai des diverses contrées, et je les ramènerai dans leur pays ; je les ferai paître sur les montagnes d’Israël, le long des ruisseaux, et dans tous les lieux habités du pays. Je les ferai paître dans un bon pâturage, et leur demeure sera sur les montagnes élevées d’Israël ; là elles reposeront dans un agréable asile, et elles auront de gras pâturage, sur les montagnes d’Israël. C’est moi qui ferai paître mes brebis, c’est moi qui les ferai reposer, dit le SEIGNEUR L’ÉTERNEL. Je Chercherai celle qui était perdue, je ramènerai celle qui était égarée, je panserai celle qui est blessée, et je fortifierai celle qui est malade. Mais je détruirai celles qui sont grasses et vigoureuses. Je veux les paître avec justice.» {2TG2: 18.1}

« DIEU a promis que là où il y a de faux bergers, Il se chargera Luimême du troupeau. DIEU n’a jamais rendu le troupeau totalement dépendant des instruments humains. Mais les jours de la purification de l’église arrivent en toute hâte. DIEU aura

18

un peuple pur et fidèle lors du grand criblage qui est sur le point d’avoir lieu. Nous saurons mieux à même de mesurer la force d’Israël. Les signes révèlent que le temps est proche, que le SEIGNEUR manifestera qu’Il a son van à la main et qu’il purifiera totalement son aire. » — Testimonies vol. 5 p. 80 {2TG2: 18.2}

Ez. 34 : 17 « Et vous mes brebis, ainsi parle le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL : Voici, je jugerai entre brebis et brebis, entre béliers et boucs.» {2TG2: 19.1}

Maintenant l’Inspiration se détourne des bergers et s’adresse au troupeau, aux laïques et elle leur fait savoir qu’il existe deux types de bétail (deux catégories de laïques), les béliers et les boucs. Ceci constitue donc pour eux un avertissement, et nous ne devons pas négliger de le déclarer, et ils ne doivent pas négliger de l’entendre et d’agir. C’est justement à cause de cela que les Salutations Pour Notre Temps sont distribuées comme des feuilles en automne. {2TG2: 19.2}

Ez. 34 : 18 «Est-ce trop peu pour vous de paître dans le bon pâturage, pour que vous fouliez de vos pieds le reste de votre pâturage ? De boire une eau limpide, pour que vous troubliez le reste avec vos pieds ?» {2TG2: 19.3}

Une partie du bétail est accusée de choisir avec soin de manger et de boire seulement avec ceux qui lui plaît, et de piétiner le résidu. Il accepte toute vérité qui lui est agréable, et rejette le reste. Nous citerons ici un exemple. {2TG2: 19.4}

« L’œuvre m’a paru des plus décourageante en constatant que les plans de DIEU ne s’étaient pas accomplis….. Voici la position de ces frères : Nous croyons à la vision, mais la Sr White, en les écrivant utilisa ses propres mots et nous voulons croire

19

que ses écrits sont de DIEU et nous ignorerons le reste. » — Testimonies vol. 1 p. 234{2TG2: 19.5}

Le reproche « Ô vous, lents de cœur à croire » qui reposait sur les deux disciples, est un défi lancé à chacun de nous. Aucun de nous n’est aussi grand que le SEIGNEUR, qui cependant croyait tout ce que les prophètes ont écrit. Une confiance totale dans les prophètes, voilà ce qui fait la grandeur du peuple de DIEU. Ici on réalise que «car quiconque s’élève sera abaissé, et quiconque s’abaisse sera élevé.» Luc 14 : 11 {2TG2: 20.1}

Eh bien, en ce qui me concerne, je ne remets en question rien de ce que DIEU a déclaré par ses prophètes. Je sais qu’Il ne ment pas ; qu’il est capable de diriger les Ecrits de ses prophètes, qu’il ne fait pas de promesses vaines ; je sais que ses prophéties n’ont jamais failli et qu’il est à même d’accomplir tout ce qu’Il déclare. J’accepte ses promesses de reproches aussi promptement que ses éloges. J’étudie mes devoirs tels qu’ils sont stipulés par DIEU avec autant de plaisir que j’étudie ses promesses de gloire {2TG2: 20.2}

Ez. 34 : 19 «Et mes brebis doivent paître ce que vos pieds ont foulé, et boire ce que vos pieds ont troublé !» {2TG2: 20.4}

Le vrai peuple de DIEU, celui qui est vraiment grand, accepte ce que les pseudo-sages foulent de leurs pieds. {2TG2: 20.5}

Ez. 34 : 20, 21 «C’est pourquoi, ainsi leur parle le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL : Voici, je jugerai entre la brebis grasse et la brebis maigre. Parce que vous avez heurté avec le côté et avec l’épaule, et frappé de vos cornes toutes les brebis faibles, jusqu’à ce vous les ayez chassées.» {2TG2: 20.6}

Il y a une catégorie de membres d’église qui poussent

20

du côté et des épaules ceux qu’ils n’aiment pas, généralement ceux qui ne font pas partie du même groupe hautain qu’eux. Ceux-ci recevront leur punition. Ceux qui se sentent maltraités ne devraient jamais se sentir blessés, ils ne devraient jamais se décourager, car le Royaume est leur part, aussi longtemps qu’ils ne «heurtent» pas et ne «brutalisent» pas les autres. Ceux qui doutent et qui dispersent recevront leur rétribution. {2TG2: 20.7}

Ez. 34 : 22-25 «Je porterai secours à mes brebis, afin qu’elles ne soient plus au pillage, et je jugerai entre brebis et brebis. J’établirai sur elles un seul pasteur, qui les fera paître, mon serviteur David ; et il les fera paître, il sera leur pasteur. Moi L’ÉTERNEL, je serai leur DIEU, et mon serviteur David sera prince au milieu d’elles. Moi L’ÉTERNEL j’ai parlé. Je traiterai avec elles une alliance de paix, et je ferai disparaître du pays les animaux sauvages ; elles habiteront en sécurité dans le désert, et dormiront au milieu des forêts.» {2TG2: 21.1}

Le présent état des choses, à la fois au sein du ministère et des laïques devra bientôt cesser. Les transgresseurs et les obéissants ne seront plus ensemble. Les hypocrites et les sincères ne marcheront plus ensemble. Le peuple de DIEU ne sera plus obligé d’écouter tout vent de doctrine.Ils ne seront plus négligés ou laissés dans la souffrance et la crainte. {2TG2: 21.2}

Puisque nous sommes face à face à l’Inspiration et que l’on nous déclare la différence entre ce qui bien et ce qui est mal, nous n’avons donc pas de manteau sous lequel nous cacher (pas d’excuses). Nous pouvons donc, intelligemment choisir soit de servir DIEU ou de servir le moi et l’homme, ou de faire confiance à DIEU, d’étudier Sa Parole pour nous mêmes ou de laisser les autres étudier à notre place et nous dire ce qu’est la vérité et ce qu’est l’erreur. Nous pouvons décider maintenant de permettre aux préjugés de nous contrôler

21

ou nous pouvons décider d’ouvrir nos cœurs afin que la vérité puisse y trouver une demeure. Nous pouvons être maintenant comme des objets obscurs dans un coin, ou comme des lumières éclatantes au sommet des montagnes. «Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. » Dn. 12 : 3{2TG2: 21.3}

Ez. 34 : 26 «Je ferai d’elles et des environs de ma colline un sujet de bénédiction ; ; j’enverrai la pluie en son temps, et ce sera une pluie de bénédictions.»{2TG2: 22.1}

Nous chantons souvent «Il y aura des ondées de bénédictions» et en ce moment cela dépend de nous – nous pouvons soit les obtenir, soit les fuir. Ceux qui acceptent tout ce que DIEU donne, tout ce que les prophètes ont écrit, sur eux tombent les ondées. « Seulement ceux qui auront résisté à la tentation avec la force du Tout Puissant pourront prendre part à la proclamation du message du troisième ange quand il deviendra un grand cri. » — Review & Hérald 19 Nov. 1908 »{2TG2: 22.2}

Ez. 34 : 27 «L’arbre des champs donnera son fruit, et la terre donnera ses productions. Elles seront en sécurité dans leur pays ; et elles sauront que je suis L’ÉTERNEL, quand je briserai les liens de leur joug, et que je les délivrerai de la main de ceux qui les asservissaient.»{2TG2: 22.3}

Il y aura des ondées de bénédictions, et il y aura notamment une grande moisson. Ceci aura lieu lorsque les liens du joug seront brisés, quand nous serons délivrés des mains de ceux qui se servent au lieu de servir le troupeau. {2TG2: 22.4}

Ez. 34 : 28, 29 «Elles ne seront plus au pillage parmi

22

les nations, le bêtes de la terre ne les dévoreront plus, elles habiteront en sécurité, et il n’y aura plus personne pour les troubler. J’établirai pour elles une plantation qui aura du renom ; elle ne seront plus consumées par la faim dans le pays, et elles ne porteront plus l’opprobre des nations.»{2TG2: 22.5}

Non seulement DIEU délivrera son peuple des mains des frères infidèles et cruels, mais Il le protègera pour qu’il ne soit pas la proie des païens et des doctrines. {2TG2: 23.1}

Ez. 34 : 30, 31 «Et elles sauront que moi, L’ÉTERNEL, leur DIEU, je suis avec elles, et qu’elles sont mon peuple, elles, la maison d’Israël, dit le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL. Vous, mes brebis, brebis de mon pâturage, vous êtes des hommes ; moi, je suis votre DIEU, dit le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL.»{2TG2: 23.2}

DIEU n’abandonne pas son troupeau. Il l’appelle tendrement « Mon troupeau », et Il lui donne l’assurance qu’il est son DIEU. Il établira, sans y manquer un berger pour accomplir ce qu’une multitude de bergers aura négligé de faire. C’est maintenant l’opportunité de festoyer sur la « vérité au temps convenable », de la main du berger choisi par DIEU, ou de mourir de faim de la vannure provenant des mains d’une multitude de bergers. {2TG2: 23.3}

23

Aaron's-Rod


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *