L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Salutations Pour Notre Temps, Vol. 1, N° 51, 52

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

Ne Vous Souciez Pas Du Lendemain

   Je lirai dans le livre « Les Paraboles de JÉSUS » en commençant par la page 12, paragraphe 2. {1TG51: 2.1}

   PJ. 12.2 – « CHRIST s’efforça d’écarter ce qui obscurcissait la vérité…. Par ses paraboles, Il remit en honneur les enseignements de la nature et des Écritures et en fit une nouvelle révélation…. Il leur inculqua cette leçon : ‘Considérez comment croissent les lis des champs [dans la simplicité de leur beauté naturelle]; ils ne travaillent ni ne filent; cependant je vous dis que Salomon même dans toute sa gloire n’a pas été vêtu comme l’un d’eux.’ Il leur donna ensuite cette douce assurance et cette importante leçon, ‘Si DIEU revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jeté au four, ne vous vêtira-t-Il pas à plus forte raison gens de peu de foi ?’ Dans le sermon sur la montagne, JÉSUS s’adressait… à toute une foule composée d’hommes et de femmes accablés et angoissés déçus et troublés. JÉSUS leur dit : ‘Ne vous inquiétez donc point, et ne dites-pas : que mangerons-nous ? Que boirons-nous ? De quoi serons-nous vêtus ? (Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent) votre Père céleste sait que vous en avez besoin.’… » {1TG51: 2.2}

   Il nous faut maintenant prier afin qu’en tant que serviteurs de DIEU nous fassions tout ce qui dépend de nous afin de faire disparaître tout ce qui obscurcit la Vérité d’aujourd’hui ; afin que nous découvrions la lumière au moyen de la nature et de la Bible ; que nous réalisions que Le SEIGNEUR prend soin de nous davantage qu’Il ne le fait pour les lis des champs ; que nous apprenions à compter sur Lui et que nous fassions Sa volonté et que nous ne soyons plus comme les Païens qui s’inquiètent des choses de ce monde. Que nous sachions qu’Il s’assurera que tous nos besoins soient satisfaits pourvu que notre principal souci soit de faire avancer Son Royaume. {1TG51: 2.3}

2

 

LA RELIGION EST-CE QUELQUE CHOSE DE VIVANT ET QUI SE DÉVELOPPE,

OU EST-CE QUELQUE CHOSE DE MORT ET QUI S’ÉTIOLE ?

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF
MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS
SABBAT 26 JUILLET 1947
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

   La religion est-ce une chose qui grandit et qui se développe ou est-ce une chose qui stagne ? L’autre jour, à la radio, nous avons entendu un certain ministre se vanter de ce que sa dénomination n’avait ajouté ni n’avait retranché à son crédo aucune doctrine depuis sa création. Est-ce quelque chose dont il faut se vanter ? Ou est-ce quelque chose qu’il faut déplorer ? Voilà une question à laquelle nous aimerions maintenant trouver réponse. {1TG51: 3.1}

   Si le monde avance, s’il progresse, alors pourquoi l’église devrait-elle marquer le pas ? Pourquoi la connaissance que l’église possède de DIEU et de la Bible aujourd’hui ne devrait-elle pas être plus approfondie qu’elle ne l’a été dans le passé ? Pourquoi la Chrétienté devrait elle être fière de ne pas ajouter à son crédo des doctrines bibliques ? Dans quel monde vivrions-nous si tout n’avançait pas comme c’est le cas aujourd’hui ! {1TG51: 3.2}

   Si nous devions comparer l’accroissement de la connaissance et les exploits enregistrés dans les 50 ou 100 dernières années avec l’accroissement de la connaissance et les exploits enregistrés par l’Église au cours de la même période, nous verrions qu’il n’y a aucune comparaison possible. {1TG51: 3.3}

   Considérons les progrès que réalise le monde et considérons la stupidité que cultive l’Église ! Oui je dis cultive car il semble qu’au lieu de déplorer

3

le fait de ne pas avoir ajouté ou retranché une doctrine, et plutôt que d’encourager le peuple à guetter le moment où DIEU visite Son peuple, ils se font un devoir d’empêcher les membres à être en relation avec les messagers de DIEU et Sa Vérité progressive, avec la nourriture au temps convenable, avec les messages divins pour aujourd’hui. Les membres reçoivent l’ordre de ne pas considérer tout ce qui n’émane pas de leur propre organisation. Ils adoptent cette attitude parce qu’eux-mêmes n’acceptent pas les Vérités que Dieu envoie. Car si un des membres de leurs congrégations en venait à entrer en contact avec elles, et à l’accepter il se verrait tout naturellement dans l’obligation de se joindre à la Vérité où qu’Elle se trouve. Ainsi leur principal souci c’est de maintenir les membres dans les ténèbres et dans la crainte que quelqu’un ne les séduise au cas où ils s’exposeraient à quelque chose qui n’a pas l’approbation de leurs ministres. {1TG51: 3.4}

   Une telle voie peut freiner le progrès pendant des années, mais elle ne peut jamais réussir. Non, pas plus que les opposants à Galilée n’ont rendu la terre plate en l’obligeant à renoncer à sa position selon laquelle la terre est ronde et pas plus que Rome a réussi contre la Réforme protestante ou les prêtres et les rabbins contre le christianisme. Il est par conséquent grand temps de réaliser que cela ne vaut certainement pas la peine de maintenir le peuple dans l’ignorance de quelque chose afin qu’il demeure fidèle à l’Église ; et que la seule façon de les garder vraiment loyaux et solidement établis dans la Vérité et sauvés pour le Royaume c’est d’enseigner la Vérité et de leur donner la liberté de choisir, afin qu’eux-mêmes puissent personnellement connaître ce qu’est la Vérité et ce qu’est l’erreur. Les garder dans l’ignorance de ce qu’enseignent les trompeurs (s’ils sont des trompeurs), c’est de les garder ignorant de ce qui est dans l’air. C’est couper à jamais la ligne de communication du ciel et faire du peuple des invalides et des automates spirituels. Le peuple doit savoir par lui-même ce qu’est la Vérité et doit décider pour lui-même ce qu’il faut faire avec Elle, s’il doit un jour être

4

admis dans le Royaume. Ceux qui doivent être encadrés ou menés par une corde ou conduits pour ainsi dire dans le Royaume à l’aide d’un bâton, et ceux qui construisent la barricade qui tirent la corde ou qui tiennent le bâton trouveront la porte fermée et entendront le Maître dire : « Retirez-vous de moi, je ne vous ai jamais connus. » Les ministres ne sont pas appelés à être des chefs de corvée ni la conscience des autres. Ils sont appelés à être des enseignants de la Vérité. {1TG51: 4.1}

   Si l’Église ne progresse pas avec la Vérité, si elle n’ajoute pas régulièrement des connaissances indéniable à une autre, alors je suis sûr qu’elle n’a pas de quoi se vanter. Elle est inactive. Sa ligne de communication avec le Ciel est rompue, elle est abandonnée de DIEU, elle est morte. Elle ne peut servir à ses membres « la nourriture au temps convenable » émanant du trône de DIEU. {1TG51: 5.1}

   Considérons par exemple la religion telle qu’elle apparaît dans la Bible aujourd’hui. Son apparition ne s’est pas réalisée d’un seul coup. Au contraire, il a fallu quelque chose comme quatre mille ans pour en rassembler les différents éléments, et environ deux mille ans pour en avoir la compréhension telle que celle que l’Église possède aujourd’hui. {1TG51: 5.2}

   Si on devait comparer la connaissance qu’Abel avait de la religion avec la connaissance qu’ont les Chrétiens de la religion, nous découvririons, sans aucun doute possible, qu’il n’y a aucune comparaison, qu’Abel ne connaissait relativement que le premier principe même de la foi des Chrétiens. Par conséquent, si la religion n’est pas quelque chose qui vit, se développe, et progresse, alors qu’est-ce que la religion ? {1TG51: 5.3}

   La religion d’Abel, vieille de six mille ans, a connu un développement et une progression lui permettant de satisfaire aux besoins du peuple d’aujourd’hui. Cela ne fut possible que grâce aux additions que l’Inspiration y a apportées, et au développement (de la religion) dont l’Inspiration s’est elle-même chargée. Si l’Église ne connaît pas un développement et une progression dans les mêmes proportions, alors comment peut-elle être une Église vivante ? Et comment peut-elle marcher de pair

5

avec les signes des temps, et avec les évènements qui se déroulent dans le sanctuaire céleste. {1TG51: 5.4}

   Lisons ce qui suit :{1TG51: 6.1}

Eph. 4 : 11-14— « Et il a donné plusieurs [pour être] apôtres, et plusieurs, prophètes, et plusieurs, évangélistes, et plusieurs, pasteurs et enseignants ; Pour le perfectionnement des saints, pour l’œuvre du ministère, pour l’édification du corps de CHRIST ; Jusqu’à ce que nous arrivions tous dans l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de DIEU, à [l’état] d’un homme parfait, à la mesure de la stature de la plénitude de CHRIST ; Afin que désormais nous ne soyons plus des enfants, ballottés et emportés çà et là par tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, et par leur habileté séductrice avec laquelle ils se tiennent en embuscade pour décevoir ;»

   L’Inspiration établit de manière tout à fait claire que le plan de DIEU c’est que l’Église croisse constamment à la fois en connaissance et en perfection jusqu’à ce que nous parvenions tous à l’unité de la foi et à la connaissance du Fils de DIEU, à l’état d’hommes fait à la mesure de la stature parfaite de CHRIST ; ainsi nous ne serons plus des enfants flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leurs ruses dans leur moyens de séduction. {1TG51: 6.2}

   Puisque l’Église n’a pas encore atteint le niveau présenté dans ce passage de l’Écriture, il est évident qu’il lui faut avoir une connaissance plus approfondie de la religion, de la Bible, qu’elle n’en possède actuellement. {1TG51: 6.3}

   Étant bien loin d’être parvenus à une telle unité de la foi, de connaissance, de perfection, nous percevons notre besoin aussi clair que du cristal en tant que Chrétiens, il nous faut commencer à grandir sinon la phase de cette croissance sera terminée et nous resterons comme des nains sans que nous n’ayons fait suffisamment de progrès pour remplir les

6

conditions nous permettant d’avoir une place dans le Royaume. C’est alors que tous les Chrétiens immatures spirituellement s’écrieront avec amertume : « La moisson est passée, l’été est fini et nous ne sommes pas sauvés. » Jér. 8 : 20.{1TG51: 6.4}

   La connaissance de la Bible, voyez-vous, est le chemin du Ciel qui nous ouvre le salut, et l’éternité ; mais celui du ministre moderne, conduit à maintenir les hommes dans l’ignorance de ce qui est enseigné hors de leurs propres cercles afin que les hommes puissent leur être assujettis. {1TG51: 7.1}

   Pour prouver que la Vérité est progressive et que nous devrions marcher de pair avec Elle, nous lirons maintenant ce qui suit : {1TG51: 7.2}

Ap. 14 : 6-10— « Et je vis un autre ange qui volait au milieu du ciel, ayant l’évangile éternel à prêcher à ceux qui demeurent sur la terre, et à toute nation, et tribu, et langue, et peuple, Disant d’une voix forte : Craignez DIEU, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les fontaines des eaux. Et un autre ange suivait, disant : Babylone, est tombée, [elle] est tombée cette grande ville parce qu’elle a fait boire à toutes les nations le vin de la colère de sa fornication. Et le troisième ange les suivait, disant d’une voix forte : Si un homme quelconque adore la bête et sa statue, et reçoit sa marque en son front, ou en sa main, Celui-là même boira le vin de la colère de DIEU, qui est versé sans mélange dans la coupe de son indignation, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, en présence des saints anges et en présence de l’Agneau.»

   Trois messages sont représentés dans ces versets ; l’un succédant l’autre. Si nous ne marchons pas de pair avec chacun d’eux, en allant progressivement, nous nous trouverons à traîner et être relégués hors du temps, comme les Juifs jusqu’à ce jour. {1TG51: 7.3}

7

   Ceux qui ne parviennent pas à marcher de pair avec la Vérité au moment où l’Inspiration La révèle, ne sauraient bien sûr parvenir « à l’unité de la foi » à la pleine mesure de la « connaissance du Fils de DIEU, à [l’état] d’un homme parfait, à la mesure de la stature de la plénitude de CHRIST » De telles personnes seront pour toujours des « enfants ballotés et emportés ça et là par tout vent de doctrines par la tromperie des hommes,… » Eph. 4 : 13, 14. {1TG51: 8.1}

   Il est alors manifeste que la religion elle-même est quelque chose de vivant et qui se développe. Mais la tragédie, c’est que tous ne marchent pas de pair avec elle. {1TG51: 8.2}

   Considérons encore ce sujet vital de manière encore plus concrète. Comme vous le savez, la Vérité n’a cessé de se développer et de progresser même après la mort de Moïse. Cependant, les Juifs ont tué les prophètes et n’ont pas progressé au-delà de la situation où Moïse les avait laissés. En réalité, ils n’ont cessé de régresser. Aussi se trouvent-ils dans la situation où ils sont aujourd’hui parce qu’ils ne parvinrent pas à changer de voie même après qu’il leur fut envoyé prophète après prophète pour les préserver de la chute vertigineuse qu’il faisait vers l’abîme. Le CHRIST Lui-même ne parvint pas à les faire prendre conscience de la terrible réalité de leur situation. Seul un petit nombre comparé à la masse se rendit compte du danger du risque encouru et retourna au SEIGNEUR. {1TG51: 8.3}

   Cette situation d’instabilité et d’infidélité n’a jamais cessé. Elle a perduré jusqu’à ce jour. Même l’église primitive Chrétienne elle-même finit par s’endormir, et fut responsable de l’arrivée des Sombres Années de la religion. De plus, bien que l’Inspiration plaçât aux mains de la Réforme la vive lumière de la Vérité pendant les heures les plus sombres de cette époque, cependant, l’Église dans son ensemble fut insensible à la lumière, fut insensible au besoin de réforme. Au lieu de venir à la lumière, l’église fit tout ce qui lui était possible pour

8

l’éteindre. Les élus, toutefois, sortirent des ténèbres pour entrer dans la lumière ; c’est ainsi qu’un nouveau groupe religieux, la dénomination Luthérienne fut organisée. {1TG51: 8.4}

   Mais ce n’était que les premiers pas de la Réforme. Et à mesure que les Vérités, se succédant les unes aux autres, commencèrent à se révéler, chacune d’elles imposa la création d’une nouvelle organisation parce que chacune des anciennes filles (les groupes religieux) suivant l’exemple de la mère elle-même, refusa de marcher de pair avec les messages. En effet, la dénomination Luthérienne, elle-même comme les autres avant et après elle, se contenta de rester dans la situation où Luther l’avait laissée. Ainsi, par nécessité, une autre, la dénomination Presbytérienne, vint à l’existence. Ainsi au cours du temps une dénomination après l’autre a adopté la même attitude. {1TG51: 9.1}

   Cette de cette manière que les évènements se sont déroulés au cours des siècles. C’est la raison pour laquelle aucune des églises n’a progressé au-delà de la situation où les pères fondateurs les avaient laissées. Et c’est la raison pour laquelle les Chrétiens, au lieu de croître dans l’unité de la foi, montrent, de jour en jour, une désunion de plus en plus grande quant à la foi et  manifestent une hostilité de plus en plus affichée face à la foi des autres. {1TG51: 9.2}

   Se vanter donc qu’une dénomination n’ait jamais ajouté ou écarté de son crédo une doctrine, c’est admettre que son église n’a pas avancé et qu’elle dit en fait : « Nous sommes riches, nous nous sommes enrichis, nous n’avons besoin de rien » alors qu’elle est en fait « malheureuse, misérable, pauvre, aveugle et nue » mais elle ne le sait pas. {1TG51: 9.3}

  De toute évidence, la religion c’est quelque chose qui grandit et se développe, mais le peuple en tant qu’organisation n’a jamais marché de pair avec elle. {1TG51: 9.4}

   Ce qu’il y a en cela de plus surprenant, c’est que ceux qui ont dirigé les dénominations après la mort de leurs pères fondateurs, au lieu d’enseigner aux membres de veiller et

9

de s’attendre à l’arrivée de nouvelles révélations de Vérités, leur ont enseigné au contraire que leur église à toute la Vérité et qu’elle n’en a plus besoin d’autre. {1TG51: 9.5}

   Ici, nous voyons que « l’église militante » est en réalité l’église qui milite contre le progrès de la Vérité et que « l’église triomphante » est l’église qui avance avec le progrès de la Vérité. {1TG51: 10.1}

   Ceci se vérifie dès le premier pas vers le progrès de la religion. Caïn et Abel s’efforçaient tous deux de marcher sur la grande route du progrès en offrant chacun un sacrifice. Abel adorait DIEU selon la sagesse divine, tandis que Caïn, lui, offrait un culte selon la sagesse humaine. Le sacrifice de Caïn n’était qu’une contrefaçon de celui d’Abel. Ici, nous voyons que là où la Vérité existe, il en existe aussi une contrefaçon. Alors qu’il y a des dénominations qui furent fondées sur la Vérité, il y a aussi des contrefaçons ; ce qui explique cette grande multiplicité de dénominations et de sectes. {1TG51: 10.2}

   Le fait que Caïn ait tué Abel parce qu’il avait fait ce que DIEU exigeait de lui, est un type de la fausse adoration, de l’opposition et de la persécution. Ainsi en a-t-il été dans le passé ; ainsi en est-il encore aujourd’hui : ceux qui sont dans l’erreur sont toujours hostiles à la Vérité et persécutent ceux qui pratiquent la Vérité. {1TG51: 10.3}

   Maintenant supposons qu’Abel ait vécu jusqu’à aujourd’hui et ait suivi le progrès de la Vérité à chaque génération, quelle aurait été son expérience face à la religion ? Il se serait certainement joint au mouvement d’Énoch, à celui de Noé, à celui d’Abraham, et à celui de Jacob, à celui de Moïse, à celui de tous les prophètes, à celui de Jean le Baptiste, à celui des Apôtres. Il se serait joint ensuite à celui des Luthériens, à celui des Presbytériens, à celui des Méthodistes, à celui des Adventistes

10

du Premier jour, à celui des Adventistes du Septième jour. Et il se serait finalement joint aux Adventistes Davidiens du Septième jour. Pour marcher de pair avec la Vérité progressive, Abel se serait vu obligé de laisser un mouvement et de se joindre à chaque nouvelle révélation de la Vérité. Sinon, il serait demeuré aussi ignorant dans le progrès de la Vérité que les Juifs l’ont été. {1TG51: 10.4}

   Nous voyons maintenant aussi clairement que la Vérité puisse l’établir, qu’à travers les âges, l’Église triomphante était composée, et l’est encore, de membres qui n’ont jamais cessé de gravir l’échelle de la Vérité jusqu’à ce jour. {1TG51: 11.1}

Ez. 36 : 23, 24 — « Et Je sanctifierai Mon grand nom, lequel a été profané parmi les païens, lequel vous avez profané au milieu d’elles ; et les païens sauront que Je suis Le SEIGNEUR, dit Le SEIGNEUR DIEU, quand Je serai sanctifié en vous, devant leurs yeux. Car Je vous prendrai d’entre les païens, et Je vous rassemblerai de tous les pays, et vous ramènerai dans votre terre. »

   La vérité est ici à nouveau réaffirmée : Ceux qui sont déterminés à rester au premier échelon de l’échelle de la Vérité, ceux-là y resteront pour toujours. Mais ceux qui avancent de pair avec la Vérité seront amenés dans leur propre terre. Ils ne se verront plus obligés de rester assis sur les bancs, en compagnie des Laodicéens et de fouler la terre des Païens. {1TG51: 11.2}

Ez. 36 : 25— « Puis Je répandrai sur vous de l’eau nette, et vous serez nettoyés ; Je vous nettoierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles. » 

   Cette purification totale et finale, voyez-vous, n’aura lieu que lorsque l’Église triomphante gagnera

11

la Terre Promise. Ceux qui n’auront pas avancé avec la Vérité et qui auront choisi de demeurer avec leurs idoles ne pourront d’ailleurs satisfaire leurs désirs personnels car « l’on entrera dans les cavernes des rocs et dans les trous de la terre, par crainte du SEIGNEUR et de la gloire de sa majesté, quand il se lèvera pour secouer terriblement la terre» Es. 2 : 19. {1TG51: 11.3}

Ez 36 : 26 — « Je vous donnerai un cœur nouveau, et Je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, et Je vous donnerai un cœur de chair. »

   Quand cette purification aura lieu, alors un cœur nouveau et un nouvel esprit seront donnés à tous ceux qui s’efforcent aujourd’hui de croître dans la connaissance de DIEU et qui se trouveront alors dans le Royaume. Après que cette opération de cœur aura eut lieu, faire la volonté de DIEU ne sera rien d’autre qu’une chose naturelle. Il n’y aura plus de lutte contre le cœur de chair. {1TG51: 12.1}

Ez. 36 : 27-29 — « Et Je mettrai en vous Mon esprit, et Je ferai que vous marchiez dans Mes statuts, et que vous gardiez Mes jugements, et les ferez. Et vous demeurerez dans le pays que J‘ai donné à vos pères ; et vous serez Mon peuple, et Je serai Votre DIEU. Et Je vous délivrerai de toutes vos souillures ; et J‘appellerai le grain, et le multiplierai, et Je ne vous enverrai pas la famine. »

Dan. 12 : 1 — « Et à ce moment-là, se lèvera Michael, le grand prince, qui tient ferme pour les enfants de ton peuple ; et ce sera un temps de détresse tel qu’il n’y en a pas eu depuis qu’il existe une nation, à savoir jusqu’à ce moment-là ; et à ce moment-là, ton peuple sera délivré, quiconque sera trouvé écrit dans le livre. »

12

   Voici que le monde se dirige déjà vers le temps de détresse, et quand il y parviendra, le refuge ne se trouvera qu’en la Vérité du moment ; la Vérité qui inscrit le nom dans le livre de Michael, dans le Ciel. {1TG51: 13.1}

Dan 12 : 10 — «Beaucoup seront purifiés, et rendus blancs et éprouvés ; mais les méchants agiront méchamment, et aucun des méchants ne comprendra, mais les [hommes] sages comprendront.»

   Qui sont les sages ? Ils doivent être ceux qui sont toujours à la recherche de « l’huile d’or ; » ceux dont les vases en sont remplis (Mat. 25 : 1-13). Ceux qui entreront par la porte sont ceux qui s’en sont procuré, qui ont suivi la carte actualisée de la Vérité. {1TG51: 13.2}

   La religion, mon Frère, ma Sœur, n’est pas quelque chose de mort, et qui s’étiole. C’est quelque chose qui vit et qui se développe, et le peuple de DIEU évolue avec elle. {1TG51: 13.3}

   Et maintenant, en terminant, j’aimerais vous laisser cette question à méditer et à répondre pour vous-mêmes. Cette expérience, celle du progrès de la Vérité, est-elle la vôtre ? Si non, alors pourquoi pas ? Si oui pourquoi ? N’a-t-elle pas plus de valeur que tout ce qu’on possède–argent, maison, terre, ami, mère, père, mari ou femme ? Ne vaut-elle pas plus que toutes ces choses pour en avoir le double ? (Voir Ésaïe 61  : 6, 7 ; Marc 10 : 28-31.) {1TG51: 13.4}

   Dans le but d’apporter toute cette joie indicible des promesses de DIEU l’espérance de tous les siècles, ces études sont publiées et envoyées sans frais ni obligation à tous ceux qui le désirent. Envoyez votre nom et votre adresse à The Universal Publishing Association, Mt. Carmel Center, Waco, Texas.{1TG51 : 13.5}

13

 

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

Présentation De Nouvelles Vérités

   Je lirai un passage trouvé dans « Les Paraboles de JÉSUS » à la page treize, en commençant par le quatrième paragraphe. {1TG51: 14.1}

   P.J. p. 13, 14 : « Dans la première partie de Son ministère, JÉSUS avait parlé au peuple d’une manière si claire que tous Ses auditeurs pouvaient comprendre les vérités divines qui pouvaient les rendre sages à salut. Mais dans beaucoup de cœurs, la vérité n’avait pas pris racine, elle avait été aussitôt enlevée. ‘C’est pourquoi Je leur parle en paraboles,’ disait-Il, ‘parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent…. » JÉSUS voulait éveiller la curiosité de ses auditeurs et secouer les indolents pour faire pénétrer la vérité dans leur cœur…. » {1TG51: 14.2}

   Au temps du CHRIST, il était tout aussi difficile de présenter au peuple de nouvelles vérités qu’il l’est de nos jours. JÉSUS employa tous les moyens possibles pour éveiller l’intérêt du peuple à la Vérité présente de Son temps. Mais vous savez cependant combien Il eut peu de succès–juste quelques personnes du peuple, l’acceptèrent. Les soi-disant érudits de l’époque s’opposèrent farouchement à Lui, et employèrent leur temps et leurs moyens à L’accuser faussement de choses et d’autres. Dans le monde où nous vivons, on ne devrait pas s’attendre à ce que les gens soient différents aujourd’hui de ce qu’ils étaient à l’époque du CHRIST Prions, par conséquent, afin que nous soyons toujours éveillés, que nous soyons toujours, à mesure que le temps passe, encore moins satisfaits de nos connaissances spirituelles, de peur que nous ne soyons trouvés trop légers et incomplets–que nous ne retombions dans le mal de Laodicée. Prions afin que nos cœurs soient toujours ouverts à la révélation de la Vérité, et que nous ne perdions jamais cette faim de la « nourriture en temps convenable. » {1TG51: 14.3}

14

 

CINQ HOMMES TUENT APRÈS QU’UN AUTRE AIT APPOSE UNE MARQUE

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF
MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS
SABBAT 02 AOUT 1947
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

   Le sujet de notre étude de cet après-midi se trouve au neuvième chapitre d’Ézéchiel. Nous commencerons par les versets un à six. {1TG51: 15.1}

Ezé. 9 : 1-6 — « Et il cria à mes oreilles d’une voix forte, disant : Faites approcher ceux qui ont charge de la ville, chacun avec son arme de destruction dans sa main. Et voici, six hommes venaient du chemin de la porte supérieure qui est face au nord, et chacun son arme de massacre dans sa main ; et un homme était au milieu d’eux vêtu de lin, avec à son coté un encrier d’écrivain ; et ils entrèrent, et se tinrent près de l’autel de bronze. Et la gloire du DIEU d’Israël s’éleva de dessus le chérubin sur lequel elle était, [et vint] vers le seuil de la maison. Et il appela l’homme vêtu de lin, qui avait l’encrier d’écrivain à son côté. Et Le SEIGNEUR lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur les fronts des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui se font au dedans d’elle. Et il dit aux autres, moi l’entendant : Passez par la ville après lui, et frappez ; que votre œil n’épargne [personne], et n’ayez aucune pitié. Tuez entièrement vieux et jeunes (hommes), vierges, et enfants et femmes ; mais n’approchez aucun sur lesquels est la marque, et commencez par mon sanctuaire. Et ils commencèrent par les anciens qui

15

étaient devant la maison. »

   Remarquez qu’à l’ordre du SEIGNEUR, les anges, qui ont la charge de la ville, doivent tuer les pécheurs qui sont dans Jérusalem (l’église), et non pas dans le monde. Seuls ceux qui ont les abominations en horreur, ceux qui reçoivent la marque pour avoir soupiré et gémi contre le mal, seront épargnés. {1TG52: 16.1}

   Au temps où Ézéchiel eut cette vision à Babylone, la captivité de Jérusalem avait déjà commencé et la ville avait été déjà vidée de ses habitants depuis des années. Voir Ézéchiel 1 : 1 ; 8 : 7. Aucune purification, ou aucune épuration, telle que celles qui sont décrites ici, n’a eu lieu ni du temps d’Ézéchiel, ni dans les annales de l’histoire depuis ce jour. Il est par conséquent certain que l’accomplissement de cette prophétie est à venir. {1TG52: 16.2}

   De plus, aujourd’hui, l’Inspiration envisage cette purification encore dans l’avenir et donne l’explication suivante : {1TG52: 16.3}

   « Le sceau de DIEU ne sera point apposé sur ceux qui ne s’affligent pas de leur misère spirituelle et qui ne gémissent pas sur le péché des autres. Le SEIGNEUR a donné des ordres à ses messagers, à ceux qui tiennent à la main un instrument de destruction : ‘Passez par la ville après lui, et frappez ; que votre œil n’épargne [personne], et n’ayez aucune pitié. Tuez entièrement vieux et jeunes (hommes), vierges, et enfants et femmes ; mais n’approchez aucun sur lesquels est la marque, et commencez par mon sanctuaire. Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison.’ {1TG52: 16.4}

   « Ici, nous remarquons que l’église, le sanctuaire du SEIGNEUR, sera la première à éprouver les effets de la colère de DIEU. Les anciens, ceux à qui DIEU a donné une grande lumière, et qui ont pour devoir de veiller sur les intérêts spirituels de la communauté, » dit l’Esprit de DIEU, « ont trahi leur mission. »

16

« Testimonies for the Church, » Vol. 5, p. 211 (Témoignages pour l’Église, Vol. 2, p. 73). {1TG52: 16.5}

   Les ennemis de DIEU, vous le remarquez, ont pris possession des églises. Mais bientôt les rôles seront inversés, et les serviteurs du Diable ne seront plus. Ils tomberont et disparaîtront. {1TG52: 17.1}

   Le peuple, vous le constatez, est trompé par les anciens qui ont trahi leur mission. Vous savez parfaitement que les prophètes, les apôtres, JÉSUS-CHRIST et les réformateurs, furent tous en leur temps accablés d’injures, et raillés de « Rejetons, » mais remercions DIEU que ce soit les « rejetons » et la Vérité, non pas les fanes mortes, qui triomphèrent. {1TG52: 17.2}

   « …Ils [les anciens] ont prétendu qu’on ne devrait point s’attendre à voir des miracles et des manifestations signalées de la puissance de DIEU comme au temps de la primitive église comme dans le passé. » « Testimonies, » Vol. 5, p. 211 (Témoignages pour l’Église, Vol. 2, p. 73). {1TG52: 17.3}

   N’est-ce pas aujourd’hui la position des anciens ? Ne crient-t-ils pas aujourd’hui paix et sûreté ? Ne prêchent-ils pas qu’Ézéchiel neuf n’aura pas lieu de nos jours, que la réalisation de cette prophétie ne se fera pas dans l’église, que ce message est une fausse alarme ? Comment réveiller un rêveur endormi ? Ils rêvent que– {1TG52: 17.4}

   « …Les temps ont changé. Ces paroles les fortifient dans leur incrédulité et ils disent, Le SEIGNEUR ne fera ni bien ni mal. » « DIEU ne fera pas une œuvre de destruction au sein de Son peuple. » « L’église, » disent-ils, « est l’objet de Son suprême regard sur la terre. » {1TG52: 17.5}

   Bien sûr que l’église est l’objet de Son suprême regard sur la terre, et c’est exactement pour cette raison qu’Il doit la purifier. C’est pour cela qu’Il doit exterminer les méchants qui sont en son sein et qu’Il

17

doit sceller (préserver) les repentants afin qu’Il ait une église pure, « sans tâche, sans ride, ni rien de semblable. » Eph. 5 : 27. {1TG52: 17.6}

   « Paix et sûreté, tel est le cri que font entendre ceux qui n’élèveront jamais plus la voix comme une trompette pour déclarer au peuple de DIEU ses péchés et à la maison de Jacob ses iniquités. Ces chiens muets qui ne peuvent aboyer, sont ceux sur lesquels fondra la juste vengeance d’un DIEU offensé. Hommes, femmes, jeunes gens, jeunes filles et enfants périront tous ensemble. » — « Testimonies, » Vol. 5, p. 211 (Témoignages pour l’Église, Vol. 2, p. 73). Plus loin, l’Esprit de DIEU pose la question suivante : {1TG52: 18.1}

   « Qui se tient aujourd’hui dans le conseil de DIEU ? Sont-ce ceux qui couvrent les fautes de l’église et murmurent en eux-mêmes, sinon ouvertement, contre ceux qui voudraient révéler le péché ? Sont-ce ceux qui sympathisent avec les pécheurs et qui s’opposent à l’œuvre de purification ? Non, certes ! S’ils ne se repentent et ne cessent de faire le jeu de Satan en critiquant ceux qui ont la charge de l’œuvre et en soutenant les mains des pécheurs de Sion, ils ne recevront jamais le sceau de l’approbation Divine. Ils auront part à la destruction générale des méchants, représentée dans la vision d’Ézéchiel par les cinq hommes portant un instrument de destruction. Remarquez bien ceci : ceux qui reçoivent la marque de la vérité, écrite en eux par la puissance du SAINT-ESPRIT, c’est l’œuvre accomplie par l’homme vêtu de lin, sont ceux qui « soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui se commettent » dans l’église. Leur amour de la pureté, de l’honneur et de la gloire de DIEU est tel, et ils ont un sens si aigu du caractère odieux du péché, qu’ils sont représentés comme étant en agonie, soupirant et gémissant. Qu’on lise le neuvième chapitre d’Ézéchiel. » L’Esprit de DIEU dit encore : {1TG52: 18.2}

   « Mais la destruction générale de tous ceux qui ne

18

voient pas la réelle différence entre le péché et la justice, et ne voient pas comme ceux qui se tiennent dans le conseil de DIEU et qui reçoivent la marque, est décrite en ces termes dans l’ordre donné aux cinq hommes chargés du châtiment : « Passez après lui dans la ville, et frappez ; que votre œil soit sans pitié, et n’ayez point de miséricorde! Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes ; mais n’approchez pas de quiconque aura sur lui la marque ; et commencez par mon sanctuaire ! » « Testimonies, » Vol. 3, p. 267 (Témoignages pour l’Église, Vol. 1, pp. 385-386). {1TG52: 18.3}

   Ici nous voyons deux catégories dans l’église–les fidèles et les infidèles–ceux qui appellent le péché par son nom, et ceux qui le considèrent comme un amusement. Nous remarquons aussi qu’une œuvre finale doit être accomplie en faveur de l’église, une œuvre qui la concerne particulièrement, et non pas le monde. Nous voyons en outre, que cette œuvre finale, faite en faveur de l’église, c’est le scellement des 144 000. Ces derniers sont, par conséquent, ceux qui ont un sens aigu des fautes qui se commettent au sein du peuple de DIEU. {1TG52: 19.1}

Ezé. 9 : 7-11 — « Et il leur dit : Profanez la maison, et remplissez les cours de tués, sortez. Et ils sortirent, et frappèrent dans la ville. Or il arriva que tandis qu’ils frappaient et que je restais seul, je tombai sur ma face, je criai et dis : Ah, SEIGNEUR DIEU ! Veux-tu détruire tout le reste d’Israël, en versant ta fureur sur Jérusalem ? Et il me dit : L’iniquité de la maison d’Israël et de Judah est excessivement grande, et le pays est plein de sang, et la ville pleine de perversité ; car ils disent : Le SEIGNEUR a abandonné la terre ; Le SEIGNEUR ne voit pas. Et quant à moi, mon œil aussi n’épargnera pas, et je n’aurai pas de pitié non plus, mais je récompenserai leur conduite sur leur tête. Et voici, l’homme vêtu de lin, qui avait l’encrier à son côté, rapporta l’affaire, disant : J’ai fait comme tu m’as commandé. »

19

   Quand cette séparation des méchants d’avec les justes aura-t-elle lieu ? JÉSUS la situe à la fin du monde. Il déclare : {1TG52: 20.1}

   « Laissez-les pousser tous deux ensemble jusqu’à la moisson ; et au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs Cueillez premièrement l’ivraie, et liez-la en bottes pour la brûler ; mais assemblez le blé dans mon grenier. Le royaume du ciel est encore semblable à un filet qui, étant jeté dans la mer, ramasse toutes sortes [de choses]; Quand il est plein, ils [les pêcheurs] le tirent sur le rivage ; et s’étant assis, ils mettent ce qu’il y a de bon dans des récipients, mais jettent ce qui est mauvais.» » Mat. 13 : 30, 47, 48. {1TG51: 20.2}

   Comme l’ivraie, ils seront brûlés ; comme les mauvais poissons, ils seront jetés. C’est de cette façon que le Royaume doit venir, dit Le SEIGNEUR. Et qu’est-ce que la moisson, si ce n’est le Jugement des Vivants ? L’œuvre qui sépare les uns d’avec les autres. {1TG52: 20.3}

   « Le vrai peuple de DIEU, » déclare l’Inspiration, « aura à cœur l’œuvre du SEIGNEUR, et le salut des âmes, considérera toujours le péché dans sa terrible réalité. Il acceptera toujours que soient fidèlement et clairement révélés les péchés qui l’assaillent si facilement. Il aura un sens aigu de ses fautes, tout particulièrement au moment de l’œuvre finale qui doit être faite en faveur de l’église, au moment où sont scellés les cent quarante-quatre mille qui doivent se tenir sans tâche devant le trône de DIEU. Cela est tout particulièrement souligné dans la vision du prophète Ézéchiel, par les hommes qui avaient chacun leur instrument de destruction à la main. » — « Testimonies, » Vol. 3, p. 266 (Témoignages pour l’Église, Vol. 1, pp. 384, 385). De quel côté êtes-vous ? {1TG52: 20.4}

   Maintenant le sujet des 144.000 est plus clair que jamais auparavant. A présent nous pouvons dire clairement que

20

ceux qui échappent à la destruction prédite dans Ézéchiel neuf, ce sont les 144.000, les futurs serviteurs de DIEU, les premiers fruits de la moisson issus de la purification du sanctuaire (l’église), de l’œuvre du jugement investigatif des vivants. Cette œuvre et cette Vérité sont par conséquent les plus importantes pour ce temps-ci. Nous devrions leur accorder une attention sans réserve si nous espérons recevoir la marque, le sceau, échapper à la destruction et survivre au grand jour terrible du SEIGNEUR. Négliger de soupirer et de gémir à cause de toutes les abominations qui se commettent dans l’église signifierait pour nous la ruine éternelle. Ne permettons que rien ne détourne notre attention de cette œuvre grande et glorieuse pour les saints et des plus terribles et honteuse pour les pécheurs. Cette œuvre « devrait occuper votre esprit, retenir toute votre attention. » « Premiers Écrits, » p. 118. Ne permettons que rien n’empiète sur notre salut éternel. Non rien, ne serait-ce qu’un moment, car le jour est fort avancé! Quoi, vous vous perdrez vous-mêmes ainsi que vos amis, vos parents, vos maris, vos femmes, si ni vous, ni eux n’êtes convaincus par cette Vérité ? Cependant la promesse pour les fidèles est celle-ci : « Au lieu de votre opprobre, vous aurez une portion double ; au lieu de l’ignominie, ils seront joyeux de leur part ; ils possèderont ainsi le double dans leur pays, et leur joie sera éternelle. » Esa. 61 : 7. {1TG52: 20.5}

   Mon Frère, ma Sœur, comprenez-vous et réalisez-vous réellement la crise qui est présentée dans ces lignes ? Reconnaissez-vous la prédiction selon laquelle le message du scellement rencontrera de l’opposition de la part de ceux qui encouragent les abominations ? Êtes-vous de leur côté ? J’espère que non. Faut-il encore s’interroger sur le sort des frères laissés dans l’ignorance de cette œuvre de purification que DIEU est sur le point d’opérer au sein de Son peuple ? Pour me répéter, s’ils restent dans l’ignorance ne tomberont-ils pas dans la destruction générale des méchants, représentée par l’œuvre des cinq hommes portant des armes de destruction ? {1TG52: 21.1}

   Manifestement, tous les pécheurs de l’église périront

21

dans cette destruction des méchants qu’ils soient hommes, femmes ou enfants. Les parents qui continuent d’être les serviteurs du Diable verront leurs petits à leur côté dans la géhenne. Ceux par contre qui se détournent des abominations verront leurs petits à leur côté dans le Royaume. De quel côté êtes-vous ? Êtes-vous du côté de ceux qui ont la charge de cette œuvre ou leur manifestez-vous de l’opposition ? Voici donc venue pour vous et moi l’heure de la décision. {1TG52: 21.2}

   « …Remarquez bien ceci, » conseil de l’Esprit de DIEU. « Les enfants de DIEU qui reçoivent la marque de la vérité, écrite en eux par la puissance du SAINT-ESPRIT, l’œuvre accomplie par l’homme vêtu de lin, sont ceux ‘qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui se commettent’ dans l’église. Leur amour de la pureté, de l’honneur et de la gloire de DIEU est tel, et ils ont un sens aigu du caractère odieux du péché, qu’ils sont représentés comme étant en agonie, soupirant et gémissant. Qu’on lise le neuvième chapitre d’Ézéchiel. » « Testimonies, » Vol. 3, p. 267 (Témoignages pour l’Église, Vol. 1, p. 385). {1TG52: 22.1}

   Qui sont les vrais Adventistes du Septième jour en cette heure cruciale ? — Sont-ce ceux qui s’opposent à l’œuvre finale qui doit être faite en faveur de l’église ? Ou sont-ce ceux qui s’y donnent cœur et âme ? Faisons face à la situation avec sincérité et honnêteté. Que nos yeux soient oints du collyre Divin afin que nous découvrions et connaissions la Vérité. Seuls ceux qui se repentent et propagent le message du temps présent, au lieu de le combattre, seront debout sur la Montagne de Sion avec l’Agneau. {1TG52: 22.2}

   Permettez-moi de relire ces lignes : {1TG52: 22.3}

   « Au temps où la colère du ciel s’exercera, ces humbles et dévoués disciples de JÉSUS-CHRIST se distingueront du reste du monde par les angoisses de leur âme exprimées sous forme de lamentations, de

22

larmes, d’avertissements et de censures. Tandis que d’autres s’efforcent de dissimuler le mal et d’excuser le péché et la grande méchanceté qui règnent partout, ceux qui ont du zèle pour la gloire de DIEU et pour l’amour des âmes ne se taisent point afin de gagner la faveur de certaines personnes. Ils s’affligent chaque jour des actions et des propos impurs des méchants. Ils sont impuissants à arrêter le courant d’iniquités qui déferle partout ; aussi sont-ils remplis de douleur et de crainte. Ils s’affligent devant DIEU en voyant la religion bafouée dans les demeures mêmes de ceux qui avaient eu beaucoup de lumières ; ils se lamentent parce que l’orgueil, l’avarice, l’égoïsme et les tromperies de toutes sortes ont envahi l’église. On méprise l’Esprit de DIEU qui fait entendre des reproches tandis que les agents de Satan triomphent…. » « Testimonies, » Vol. 5, pp. 210, 211 (Témoignages pour l’Église, Vol. 2, pp. 72-73). {1TG52: 22.4}

   Ne soyez plus les serviteurs de Satan. Ne combattez plus la Vérité de DIEU contre vos propres intérêts. Dans ces lignes, l’Esprit de Prophétie établit aussi clairement que possible, que lorsque le message du scellement sera porté à l’attention du peuple, les serviteurs du Diable triompheront temporairement, tandis que les serviteurs de DIEU et de Sa Vérité seront, pendant un certain temps, piétinés par ceux qui contrôlent les églises. Cette œuvre perfide, vous en êtes bien tous conscients, a déjà commencé : Les frères dirigeants combattent déjà le message au lieu de l’enseigner. Les chaires sont aux mains d’hommes qui Sabbat après Sabbat lancent des critiques virulentes contre cette Vérité, la Vérité du Jugement des Vivants. {1TG52: 23.1}

   Tournons-nous vers la lumière que reçut aussi le prophète évangélique au soixante-sixième chapitre de son livre : {1TG52: 23.2}

Esa. 66 : 15-17, 19 — « Car voici, Le SEIGNEUR viendra avec le feu, et avec ses chariots comme un tourbillon, pour rendre sa colère avec fureur, et sa réprimande avec des flammes de

23

feu. Car par le feu et par son épée Le SEIGNEUR plaidera avec toute chair ; et les tués du SEIGNEUR seront en grand nombre. Ceux qui se sanctifient et qui se purifient dans les jardins [dans les lieux d’adoration], derrière un arbre [en suivant un dirigeant] au milieu, mangeant de la chair de pourceau, et de l’abomination, et des souris, seront consumés ensemble, dit Le SEIGNEUR. Et je mettrai un signe parmi eux, et j’enverrai ceux d’entre eux qui se seront échappés vers les nations, à Tarshish (Tarsis), Pul et Lud, qui tirent de l’arc, à Tubal et à Javan, aux îles éloignées, qui n’ont jamais entendu parler de mon nom et n’ont pas vu Ma gloire ; et ils déclareront Ma gloire parmi les Gentils.»

  Ici, il est réitéré, l’idée que la destruction a lieu au sein de l’église, parmi ceux qui sont bien au courant des oracles de DIEU au point que ceux qui s’en échappent sont envoyés parmi les Gentils afin de proclamer Sa gloire et Son nom. En outre, le fait même que les Gentils ne soient pas tués, mais qu’ils seront enseignés par DIEU après le massacre, montre clairement que la destruction a lieu uniquement dans l’église, avant que le temps de grâce ne soit achevé pour les Gentils. Pour me répéter, ceux qui échappent à la destruction sont envoyés afin de proclamer le salut aux Gentils. {1TG52: 24.1}

Esa. 66 : 20 — « Et ils [les réchappés, dit l’écriture] d’entre toutes les nations, pour une offrande au SEIGNEUR, sur des chevaux, sur des chariots, dans des litières, sur des mulets, sur des bêtes rapides, à ma sainte montagne, Jérusalem, dit Le SEIGNEUR, comme les enfants d’Israël apportent l’offrande, dans un récipient pur à la maison du SEIGNEUR.»

 

   Puisque les 144 000 sont les premiers fruits, et aussi les serviteurs de DIEU, et sont à la fois la maison antitypique de Juda et d’Israël, ils doivent donc être les réchappés et ceux qui

24

sont envoyés. Ceux qu’ils amèneront à la maison du SEIGNEUR, de toutes les nations (Apo. 7 : 9) doivent, par conséquent, être les seconds fruits. Les premiers sont les fruits issus de l’église, et les derniers sont les fruits issus des Gentils (Voir Apocalypse 7 : 2-9). {1TG52: 24.2}

   Afin d’étouffer la Vérité, les anciens dans leur méchanceté et dans leur ignorance, enseignent aux membres que le sujet des 144 000 est davantage un sujet de discussion qu’une Vérité révélée. Le Diable le veut bien ainsi afin que le peuple tombe sous le coup des armes destructives des anges. Quelle folie ! Quelle emprise le Diable possède-t-il sur les hommes qui contrôlent les églises ! Ne séduisent-ils pas les élus, les 144 000 ? Le temps est vraiment venu pour vous de « venir au secours du SEIGNEUR contre les hommes forts, » si vous voulez recevoir la marque de l’approbation de DIEU, si vous voulez échapper à la destruction des anges–et si vous voulez être parmi ceux qui seront « épargnés, » parmi le reste. {1TG52: 25.1}

   Jamais, au cours des âges un effort si grand n’a été fait pour réveiller les masses, que celui d’aujourd’hui. Des centaines et des milliers, oui des millions de tracts ont été distribués dans toute la Dénomination et cela depuis plus de dix ans. En vérité, les paroles suivantes peuvent encore, aujourd’hui, s’appliquer à l’église : {1TG52: 25.2}

   « Malheur à toi Chorazin! Malheur à toi Bethsaïda, car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties en prenant le sac et la cendre. C’est pourquoi je vous le dis : au jour du Jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous. Et toi Capernaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Non ! Tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts ; car si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits au milieu de Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui. Mais Je vous le dis :

25

Que le pays de Sodome sera  traité avec plus de tolérance que toi  au jour du jugement» Mat. 11 : 21-24. {1TG52: 25.3}

   Aujourd’hui le Diable, vous le voyez, maintient les gens plus au fond de l’abîme, qu’au temps de CHRIST ou de Luther. La victoire du SEIGNEUR et de ceux qui échapperont de l’abîme sera cependant beaucoup plus glorieuse. «Et on les appellera : Le saint peuple, Les rachetés du SEIGNEUR ; et tu seras appelée La Recherchée, Une ville non abandonnée. » Esa. 62 : 12. {1TG52: 26.1}

   « Voici sur les montagnes les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles qui publie la paix ! Ô Judah, célèbre tes fêtes solennelles, accomplies tes vœux car le méchant ne passera plus au milieu de toi ; il est entièrement retranché.» » Nah. 1 : 15.  {1TG52: 26.2}

   Notez que les méchants dans l’église sont finalement arrivés à leur fin. Dans quel camp vous situez-vous ? Du côté de ceux qui ferment les yeux à cette Vérité ou du côté de ceux qui s’efforcent de La mettre en avant ? Vous êtes votre propre juge. {1TG52: 26.3}

*  *  *  *  *  *  *

   Lorsque vous commandez des exemplaires supplémentaires de ces “dépliants d’automne”, veuillez indiquer le volume et le numéro de l’étude plutôt que la date ou le titre. Cela facilitera l’exécution de votre commande dans les plus brefs délais. {1TG52 : 26.4}

Ne manquez pas cette occasion

  Si vous n’avez pas déjà récupéré votre exemplaire du petit livre de 96 pages sur la santé (“Le Coin d’Entrée”) qui a fait sensation dans le monde adventiste et qui a mis l’E.W. Society à l’honneur, ne le manquez pas si votre santé, votre foyer et votre bonheur comptent pour vous. À notre avis, ce livre est le meilleur que nous n’ ayons jamais vu sur le sujet. En fait, nous pensons qu’il est envoyé par Dieu, et qu’une copie devrait se trouver dans chaque foyer. Nous vous informons que vous pouvez maintenant l’obtenir sans le coupon. Envoyez votre nom, votre adresse et le nom de l’église à laquelle vous appartenez (on vous demande d’imprimer), avec 15¢ en pièces de monnaie ou timbres, à The Entering Wedge Society of America, Mount Carmel Center, Waco, Texas, États-Unis, et il vous sera envoyé. {1TG52: 27.1}

27

27


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *