L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Salutations Pour Notre Temps, Vol. 1, N° 46, 47, 48

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

Fondé Sur Un Roc

   Je lirai dans « Heureux Ceux Qui », en commençant à la page 118, paragraphe 3. {1TG46: 2.1}

   HCQ 118.3 : « Les paroles de Jésus avaient profondément remué la foule de Ses auditeurs…Ses paroles avaient atteints la source même de leurs pensées et de leurs sentiments, mais pour obéir à Ses enseignements, ils devaient réformer leur manière de voir et d’agir. Il leur fallait rentrer en conflit avec leurs chefs religieux. … » {1TG46: 2.2}

   Puisque les enseignements du Christ exigent un changement dans les pensées et les actions, nous ne devrions pas être surpris si c’est ce que Son message pour aujourd’hui exige de nous. Concluons notre lecture aujourd’hui en lisant à la page 121, paragraphe 2 : {1TG46: 2.3}

   « … Celui qui, semblable aux Juifs de l’époque de Jésus, veut établir sa foi sur des idées ou des sentiments purement humains, sur des rites, des cérémonies inventés par les hommes, ou sur des œuvres accomplies sans la grâce du Christ, celui-là édifie son caractère sur des sables mouvants. Les ouragans de la tentation balayeront les fondements sablonneux et jetteront la maison comme une épave sur les rives du temps. » {1TG46: 2.4}

   Prions afin que Dieu nous aide à nous assurer que le fondement de notre foi repose sur la Parole de Dieu, le solide Roc ; afin que nous sachions que tout ce qui n’est pas fondé sur la Parole s’écroulera tôt ou tard. Prions afin de laisser Dieu faire Son œuvre en nous, afin qu’Il change nos habitudes, nos pratiques de ce qu’elles sont à ce qu’elles doivent être. {1TG46: 2.5}

2

LES SERVITEURS DE DIEU À L’ÉPOQUE DU RASSEMBLEMENT

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF
MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS
SABBAT 21 JUIN 1947
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

   Nous étudierons le quarante-neuvième chapitre d’Ésaïe. Ce chapitre montre les serviteurs de Dieu à l’époque du rassemblement, leur lignée raciale et leur besoin d’une expansion territoriale. Nous débuterons l’étude par les trois premiers versets : {1TG46: 3.1}

Es. 49 : 1-3 – « Écoutez-Moi, ô îles ; et prêtez attention, vous peuples lointains ; Le SEIGNEUR m’a appelé dès l’utérus ; depuis les entrailles de ma mère, il a fait mention de mon nom. Et il a rendu ma bouche semblable à une épée aiguë ; il m’a caché dans l’ombre de Sa main, et a fait de moi une flèche polie ; Il m’a caché dans son carquois. Et Il m’a dit : Tu es Mon serviteur, ô Israël en qui Je serai glorifié. »

   L’Esprit de Dieu dans la personne d’Israël, au travers du prophète Ésaïe déclare qu’Israël naquit pour aucune autre raison que d’être serviteur de Dieu, et affirme que ce fait doit maintenant être connu à travers le monde, jusqu’aux îles de la mer. {1TG46: 3.2}

   Puisque Jacob lui-même mourut longtemps avant que Ésaïe le prophète n’écrive, la vérité apparaît clairement : L’Esprit de Dieu dans ce texte ne s’adresse pas personnellement à Jacob lui-même, mais à ses descendants, à ceux qui ont eu connaissance de cette Vérité, et qui maintenant portent

3

la responsabilité de La diffuser partout. Alors de façon clair le peuple par qui l’Eternel devra être glorifié et Lui ramènera Jacob (verset 3, 5) seront eux-mêmes connus internationalement. Ce sont ceux qui termineront l’œuvre de l’évangile –Les tous derniers. Le Seigneur leur donne une bouche aussi tranchante qu’une épée. {1TG46: 3.3}

   ls seront Ses serviteurs durant le rassemblement du peuple, le jour où l’Eternel est glorifié. Etant cachés, comme ce fut le cas dans Son carquois indique que leur apparition au premier plan sera une surprise totale pour tous : pour la première fois le monde saura que ces serviteurs de Dieu sont les tous derniers descendants de Jacob ; Ses serviteurs cachés, ceux qui doivent rassembler Son peuple, même jusqu’aux îles de la mer. {1TG46: 4.1}

   Il est aussi écrit : « Dans la dernière œuvre solennelle peu de grands hommes seront engagés. Ils sont autosuffisants, indépendants de Dieu et Il ne peut les utiliser. Le Seigneur a des serviteurs fidèles qui lors du criblage au moment de l’épreuve seront révélés à la vue. Ce sont des âmes précieuses maintenant cachées qui n’ont pas fléchi le genou devant Baal. Ils n’ont pas eu la lumière qui a brillé de façon concentrée sur vous. Mais, il se peut que sous une apparence rude et peu attirante que l’éclat pur d’un caractère chrétien authentique soit révélé. » Testimonies, Vol. 5, pp. 80, 81. {1TG46: 4.2}

Es. 49 : 4 – « Alors j’ai dit : J’ai travaillé en vain, j’ai consumé ma force pour rien et en vain ; toutefois certainement mon jugement est envers le SEIGNEUR, et mon œuvre envers mon Dieu. »

   Au début de leur labeur les résultats doivent être tels qu’ils entraîne un découragement presque total.

4

Néanmoins, ils savent qu’ils ont été appelé par Dieu aussi Lui abandonnent-ils leur jugement leur travail, leur succès. {1TG46: 4.3}

Es. 49 : 5 – « Et maintenant dit le SEIGNEUR qui m’a formé dès l’utérus pour être son serviteur, pour ramener à Lui Jacob ; bien qu’Israël ne soit pas rassemblé, cependant je serai [rendu] glorieux aux yeux du SEIGNEUR, et mon Dieu sera ma puissance. »

   Afin de les encourager, il leur est dit que bien qu’Israël n’est pas rassemblé (cependant il sera rassemblé) cependant ils sont glorieux ils seront glorieux aux yeux de l’Éternel et le Seigneur Dieu sera leur force. Puisqu’ils sont maintenant (pas à un autre moment, mais à l’époque où s’accomplit cette prophétie) appelés à ramener Jacob à nouveau au Seigneur  ceci montre que Jacob (le peuple de Dieu dans leur état Jacobite) s’est certainement éloigné du Seigneur. Maintenant ils doivent retourner à Dieu par un puissant mouvement de réveil et de réforme. {1TG46: 5.1}

Es. 49: 6 – « Et Il a dit : C’est peu de chose que tu sois Mon serviteur, pour relever les tribus de Jacob et pour restaurer les préservés d’Israël Je te donnerai aussi pour [être] une lumière aux Gentils, afin que tu puisses être Mon salut jusqu’au bout de la terre. »

   Ce texte trouve son type à l’époque où les Apôtres furent chargés de prêcher l’évangile aux Gentils, aussi bien qu’aux Juifs. Maintenant relever les tribus d’Israël c’est premièrement relever les premiers fruits, 144 000 – 12 000 de chaque tribu d’Israël (Ap. 7 : 3). En outre, être une lumière et un salut jusqu’aux extrémités de la terre signifie que ces serviteurs de Dieu des derniers jours devront terminer l’œuvre de l’évangile, ils devront prêcher l’évangile du Royaume dans le monde entier pour servir de témoignages à toutes les nations, et ainsi amener la fin (Matt. 24 : 14). {1TG46: 5.2}

5

  Par conséquent, c’est notre privilège non seulement de porter la lumière de Dieu à la Dénomination où sont les « premiers fruits » (144 000 – Ap. 14 : 4) de la grande moisson spirituelle, mais même de porter la même lumière aux seconds fruits, à la grande foule qui est rassemblée de toutes les nations, une foule qu’aucun homme ne peut compter (Ap. 7 : 9). {1TG46: 6.1}

Ceux qui sont ainsi privilégiés sont comme en témoigne Dieu Lui-même les descendants de Jacob « les tribus perdues d’Israël » qui maintenant paraissent à la lumière. {1TG46: 6.2}

Es. 49 : 7 – « Ainsi dit le SEIGNEUR, le Rédempteur, et Son Seul Saint, à lui que l’homme méprise, à lui que la nation abhorre, au serviteur des dirigeants : Des rois le verront et se lèveront, des princes l’adoreront, à cause du SEIGNEUR qui est fidèle, et du Seul Saint d’Israël, et Il te choisira. »

   On remarque ici que l’Éternel parle à un peuple que les hommes méprisent et qui fait horreur à la nation, aux serviteurs des gouverneurs – aux laïcs et Il ne s’adressa pas aux pasteurs reconnus dans la Dénomination. Les Écritures montrent clairement que ce serviteur de l’Éternel est autant méprisé et abhorré que ne l’était le Seigneur Lui-même. Donc, la haine qui s’amoncelle contre nous de la part de nos frères Laodicéens ne doit pas nous décourager, mais plutôt être un grand encouragement. Et pourquoi ? Parce que l’Esprit de l’Éternel Lui-même rend témoignage que nous sommes les serviteurs de Dieu pour ce temps et que Dieu bénira notre œuvre tellement au point que même les rois verront et se lèveront et des princes viendront et se prosterneront. {1TG46: 6.3}

Es. 49 : 8 – « Ainsi dit le SEIGNEUR : En un temps favorable Je t’ai entendu, et au jour du salut Je t’ai aidé ; Je te préserverai, et te donnerai pour être

6

une alliance du peuple, pour établir la terre et faire hériter les héritages dévastés. »

   Dieu nous a entendu durant le temps de grâce, période durant laquelle nous pouvons être scellés et protégés pour une alliance du peuple, pou relever la terre, pour hériter les héritages désolés – pour restaurer toutes choses. {1TG46: 7.1}

Es. 49 : 9 – «Afin que tu puisses dire aux prisonniers Sortez ; à ceux qui sont dans l’obscurité Montrez-vous. Ils se nourriront sur les chemins, et leurs pâturages seront sur tous les lieux élevés. »

   Peu importe où se trouve le peuple de Dieu ou dans quelles circonstance il est placé, néanmoins ils entendront tous les serviteurs de Dieu proclamer l’année du Jubilée final, et tous seront libérés et tous prendrons part à cette grande fête spirituelle toujours croissante. {1TG46: 7.2}

Es. 49 : 10, 11 – « Ils n’auront ni faim ni soif ; ni la chaleur ni le soleil ne les frapperont ; car celui qui leur montra de la miséricorde les conduira, c’est-à-dire Il les guidera vers des sources d’eau. Et Je ferai de toutes Mes montagnes un chemin, et Mes grandes routes seront relevées. »

   Ici le Seigneur donne la garantie que maintenant à l’époque du rassemblement il n’y aura aucun obstacle d’aucune sorte, qu’Il est maître de la situation. {1TG46: 7.3}

Es. 49 : 12 – « Voici, ceux-ci viendront de loin ; et voici, ceux-là du Nord et de l’Ouest, et ceux-là du pays de Sinin. »

   Le chemin de Dieu sera élevé et rempli et une multitude de rassemblée   des quatre coins de la terre y marchera en sécurité. {1TG46: 7.4}

7

Es. 49 : 13 – « Chantez, ô Cieux, et réjouis-toi, ô Terre, éclatez en chantant, ô montagnes, car le SEIGNEUR a consolé Son peuple et fera miséricorde à Ses affligés. »

   Non pas que le Seigneur consolera Son peuple, mais Il les a déjà consolé, Il les a rempli de Vérité. {1TG46: 8.1}

Es. 49 : 14 – « Mais Sion a dit le Seigneur m’a abandonnée, et mon Seigneur m’a oubliée. »

   Avant d’être scellés, ceux qui habiteront à Sion (144000) pensent que Dieu les a abandonnés. Toutefois voici la réponse que Dieu leur adresse : {1TG46: 8.2}

Es. 49 : 15 – « Une femme peut-elle oublier son enfant qu’elle allaite, et ne pas avoir compassion du fils de son utérus ? Oui, elles sont capables d’oublier, cependant Je ne t’oublierai pas. »

   Même si cependant certains au lieu de prier pour le rétablissement de Sion, prient en réalité contre Sion, néanmoins eux aussi réaliseront bientôt que Dieu est entièrement pour le rétablissement de Sion. {1TG46: 8.3}

Es. 49 : 16 – « Voici, Je t’ai gravée sur les paumes de Mes mains ; tes murs sont continuellement devant Moi. »

   Il semble d’après toutes les apparences naturelles que Dieu a abandonné Sion, le lieu de Son trône terrestre qu’Il a laissé Ses ennemis maltraité Son peuple et noirci la colline haut placée de Sion, mais l’Éternel Lui-même nous assure pour l’amour de Sion et pour la liberté de Son peuple, qu’Il fut cloué sur la croix. {1TG46: 8.4}

Es. 49 : 17 – « Tes enfants viendront en hâte ; tes destructeurs

8

et ceux qui te dévastaient sortiront [du milieu] de toi. »

   Les enfants de Sion seront désireux de l’atteindre, mais ses ennemis, les pécheurs sont chassés loin d’elle. {1TG46: 9.1}

Es. 49 : 18, 19 – « Élève tes yeux alentour, et regarde tous ceux-ci se sont assemblés, et viennent à toi. Comme Je suis vivant, dit le SEIGNEUR, tu te revêtiras certainement d’eux tous comme d’un ornement, tu t’en ceindras comme une mariée fait. Car ta dévastation et tes lieux sauvages, et ton pays détruit, sera maintenant même trop étroit à cause [du nombre] des habitants, et ceux qui te dévoraient seront loin. »

   Le mot « regarde » attire l’attention sur un bon nombre de précieuses âmes qui se préparent déjà à venir. En eux, les serviteurs de Dieu seront glorifiés. En outre, malgré le grand nombre de pécheurs non repentants qui seront emportés, le pays sera même trop étroit à cause de la grande foule à venir. {1TG46: 9.2}

Es. 49 : 20 – « Les enfants que tu auras, après avoir perdu les autres, te diront encore en tes oreilles Le lieu est trop étroit pour moi ; fais-moi place, afin que je puisse demeurer. »

   À partir de ce verset nous comprenons que les enfants que Sion prendra sont ceux qui refusent d’être convertis. Sa perte toutefois doit être remplacée par un grand nombre de toutes ces nations et ainsi le pays deviendra trop étroit. Les versets suivants réaffirment cette pensée. {1TG46: 9.3}

Es. 49 : 21-23 – « Alors tu diras en ton cœur :

9

Qui m’a engendré ceux-ci, vu que j’avais perdu mes enfants, et j’étais seule, en captivité, allant ça et là, ? Voici, j’étais laissée seule, ceux-ci, où étaient-ils ? Ainsi dit le Seigneur DIEU : Voici, Je lèverai Ma main vers les Gentils, et J’élèverai Mon étendard vers les peuples ; et ils ramèneront tes fils entre leurs bras, et tes filles seront portées sur leurs épaules. Et des rois seront tes pères nourriciers, et leurs reines tes mères nourricières ; ils se courberont devant toi, leur visage contre terre, et lécheront la poussière de tes pieds ; et tu sauras que Je suis le SEIGNEUR, car ceux qui M’attendent ne seront pas honteux. »

   Bien que maintenant nous puissions être haïs ou méconnus, le jour vient où nous serons consolés. Alors, les grands hommes de la terre « lècheront la poussière » de nos pieds, pour ainsi dire. {1TG46: 10.1}

Es. 49 : 24, 25 – « La proie de l’homme puissant lui sera-t-elle ôtée, ou les captifs légitimes seront-ils délivrés ? Car ainsi dit le Seigneur : Même les captifs de l’homme puissant [lui] seront ôtés, et la proie du robuste sera délivrée car Je contesterai avec celui qui conteste avec toi, et Je sauverai tes enfants. »

   Aucune puissance dans le monde ne sera plus en mesure de maintenir le peuple de Dieu dans la poussière. {1TG46: 10.2}

Es. 49 : 26 – « Et Je nourrirai ceux qui t’oppriment de leur propre chair ; et ils s’enivreront de leur sang, comme avec du vin nouveau ; et toute chair saura que Moi, le SEIGNEUR Je suis ton Sauveur et ton Rédempteur, le Puissant de Jacob. »

   Nos ennemis se tueront l’un l’autre avec un grand zèle comme s’ils s’étaient remplis de vin doux. {1TG46: 10.3}

10

   Alors ceux qui resteront reconnaîtront que l’Éternel le puissant de Jacob est notre Sauveur et notre Rédempteur. Par conséquent continuerons-nous à dormir? Où nous lèverons-nous dans la justice du Christ et nous préparant à rencontre le Seigneur et à être avec Lui dans Son Royaume? Votre opportunité et le temps pour votre décision maintenant sont venus et ils ne peuvent pas être reportés. Vous devez prendre une portion ferme et active dans ce mouvement laïque, en cela l’œuvre de ce mouvement se fera d’abord en faveur de l’église ensuite en faveur du monde. {1TG46: 11.1}

11

 

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

L’Appel Miséricordieux De Dieu.

   Je lirai dans le livre « Heureux Ceux Qui », à la page 121, paragraphe 4. {1TG47: 12.1}

  HCQ 121.4 : « Mais aujourd’hui encore la grâce est offerte au pécheur. « Je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meurt, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie ; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ? » La voix qui aujourd’hui s’adresse au pécheur est celle de Celui qui, dans son angoisse, s’écria, tandis qu’Il considérait la ville bien-aimée : « Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu ! Voici votre maison sera laissée déserte. » En Jérusalem, Jésus voyait un symbole du monde qui avait rejeté et méprisé Sa grâce. C’est pour nous, cœurs obstinés, qu’Il versait des larmes ! Au moment où Il pleurait sur elle, Jérusalem aurait pu se repentir et échapper à son malheur. Pendant un court laps de temps, le Fils de Dieu attendit qu’elle L’accueillît. De même, Jésus, nous adresse encore des appels de Son amour : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend Ma voix et ouvre la porte, J’entrerai chez lui, Je souperai avec lui et lui avec Moi. » « Voici maintenant le jour favorable, voici maintenant le jour du salut. » {1TG47: 12.2}

   Nous prierons dans le but de répondre joyeusement à l’appel miséricordieux de Dieu, nous prierons pour que nous puissions discerner que le but de Dieu est de nous sauver de la ruine éternelle; nous prierons afin de répondre aujourd’hui qui est le jour du salut, pour que nous sachions qu’il plaide en notre faveur aujourd’hui, comme il plaida en faveur de Jérusalem à l’époque de son premier avènement; nous prierons afin que les portes de notre cœur ne lui soit jamais fermées. {1TG47: 12.3}

12

LE TEMPS DE DÉTRESSE DE JACOB, JUDA ET ISRAËL DE RETOUR À LA MAISON

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF
MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS
SABBAT 28 JUIN 1947
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

   Le sujet que nous avions étudié dans le livre d’Ésaïe, nous le poursuivrons aujourd’hui dans celui de Jérémie. {1TG47: 13.1}

   Tout d’abord, nous remarquerons que dans les premiers chapitres de ce livre il est question de Juda et Israël d’antan, avec leurs péchés et leurs cœurs insoumis et leur dispersion à travers les nations païennes comme conséquence. Cependant, le trentième chapitre ne parle pas de la dispersion de Juda et Israël d’autrefois, mais de leur rassemblement à notre époque. {1TG47: 13.2}

   Nous débuterons notre étude par les trois premiers versets : {1TG47: 13.3}

Jér. 30 : 1-3 – « La parole qui vint à Jeremiah (Jérémie) du SEIGNEUR, disant : Ainsi parle le SEIGNEUR, le Dieu d’Israël : Tu écriras, toi, toutes les paroles que Je t’ai dites dans un livre.Car voici, les jours viennent, dit le SEIGNEUR, où Je ramènerai la captivité de Mon peuple Israël et Juda, dit le SEIGNEUR ; et Je les ferai retourner dans le pays que J’ai donné à leurs pères, et ils le posséderont. »

   Remarquez que la promesse est faite à Juda et à Israël de retourner dans leur patrie. Vu que ceci

13

ne s’est jamais produit, la promesse doit donc s’accomplir. {1TG47: 13.3}

Jé. 30 : 4-6 – « Et ce sont ici les paroles que le SEIGNEUR a dites au sujet d’Israël et au sujet de Juda ; Car ainsi dit le SEIGNEUR : Nous avons entendu une voix d’angoisse ; et de frayeur, et non pas de paix. Informez-vous maintenant, et voyez si un homme enfante ? Pourquoi vois-Je tout homme ses mains sur ses reins, comme une femme en travail ? Et pourquoi tous les visages sont-ils devenus pâles ? »

   Le Seigneur déclare que ce qui provoque la crainte prédite ici n’a vraiment pas de raison d’être (s’avère inutile). {1TG47: 14.1}

Jé. 30 : 7 – « Hélas ! Car cette journée est grande, de sorte qu’il n’y en a pas de semblable ; c’est même le temps de détresse pour Jacob ; mais il en sera délivré. »

   Le peuple qui est parvenu à ce temps de détresse antitypique retourne dans sa patrie et reçoit du réconfort. Apparemment, il y aurait de quoi être effrayé ; mais le conseil encourageant venant de Dieu est « Ne craignez point ! » {1TG47: 14.2}

   Il est évident que le sujet contenu dans ce chapitre concerne le retour antitypique dans la patrie. Aussi terrible que puisse paraître la détresse, l’issue cependant doit être la même que dans le type. Il se pourrait que nous n’appréciions pas cette étude aujourd’hui comme nous le devrions, mais le jour arrive à grands pas où nous la rechercherons avec autant de diligence et de force, comme nous le ferions si nous devrions sortir sous une avalanche. Ceux qui n’ont que peu de foi dans la Parole de Dieu, l’étude ne leur profitera pas de beaucoup. Aujourd’hui est le moment de commencer à cultiver la foi dont nous aurons besoin plus tard. {1TG47: 14.3}

14

  Jacob, notre type, savait bien que Dieu avait dirigé son retour de Padan Aram vers sa patrie, cependant il trembla lorsqu’il entendit qu’Ésaü venait à sa rencontre accompagné de quatre cents hommes. En outre, il dû lutter avec l’ange toute la nuit. Il remporta la victoire parce qu’il ne laissa pas aller l’Ange tant que ce dernier ne l’eut béni. Le résultat final fut qu’au matin, Ésaü au lieu de détruire toute la troupe, accueillit gentiment Jacob par un baiser et l’invitât cordialement à retourner à la maison ! Aussi quand tout cela fut résolu, Jacob vit clairement qu’il n’y avait aucune raison d’avoir craint. Que c’est encourageant de ce que « Ces choses leur sont arrivées pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. » 1 Cor. 10 : 11. Et ce qui arriva à Jacob, nous arrivera certainement, mais combien réconfortante est la pensée de savoir toutes ces choses à l’avance. Maintenant comme jamais auparavant nous devons reconnaître que là où il y a un type il existe aussi un antitypique, et que là où il n’y a pas de type, il n’y a pas de Vérité. {1TG47: 15.1}

Jé. 30 : 8 – « Car il arrivera en ce jour-là, dit le SEIGNEUR des armées, que Je briserai son joug de dessus ton cou, et Je romprai tes liens ; et les étrangers ne se serviront plus de lui. »

   Ce verset dit clairement que Dieu doit délivrer Son peuple du joug des gentils et que les étrangers (les non convertis) ne les troubleront plus jamais. {1TG47: 15.2}

Jé. 30 : 9 – « Mais ils serviront le SEIGNEUR leur Dieu et David leur roi, lequel Je leur susciterai. »

   Les adhérents de la Vérité ne serviront plus les autres, sinon l’Éternel et un roi que Dieu Lui-même donnera. {1TG47: 15.2}

15

Jé. 30 : 10« C’est pourquoi, ne crains pas, ô Mon serviteur Jacob, dit le SEIGNEUR ; ne sois pas non plus consterné, ô Israël : car voici, Je te sauverai du pays lointain et ta semence du pays de leur captivité ; et Jacob retournera, et sera en repos et tranquille et personne ne lui fera peur. »

   Par conséquent il est inutile de craindre, mais il est nécessaire d’avoir la foi dans les promesses de Dieu. {1TG47: 16.1}

Jé. 30 : 11 – «Car Je suis avec toi, dit le SEIGNEUR, pour te sauver, et même Je te consumerai entièrement toutes les nations où Je t’ai dispersé ; mais Je ne te consumerai pas entièrement ; mais Je te corrigerai avec mesure ; cependant Je ne te laisserai pas impuni. »

   La punition infligée à Jérusalem fut sa dispersion parmi les gentils tel que cela est développé dans le verset qui suit. Cependant le moment de la libération est arrivé et à cause de cela nous devrions nous réjouir et donner gloire à Dieu. {1TG47: 16.2}

Jé. 30 : 12-19 – « Car ainsi dit le SEIGNEUR : Ta blessure est incurable, et ta plaie est sérieuse. Il n’y a personne qui pour plaider ta cause, qui puisse te bander ; tu n’as aucun remède de guérison. Tous tes amoureux t’ont oubliée ; ils ne te cherchent pas ; car Je t’ai blessée comme blesse un ennemi, comme d’un châtiment d’un homme cruel,, à cause de la multitude de tes iniquités, parce que tes péchés se sont accrus. Pourquoi cries-tu pour ton affliction ? Ta douleur est incurable à cause de la multitude de ton iniquité : Je t’ai fait ces choses parce que tes péchés se sont accrus. C’est pourquoi tous ceux qui te dévorent seront dévorés, et tous tes adversaires, chacun d’eux, s’en iront en captivité ; et ceux qui te saccageront seront saccagés, et tous ceux qui te pillent Je les livrerai au pillage. Mais Je te rétablirai ta santé et je te

16

guérirai de tes blessures,, dit le SEIGNEUR ; parce qu’ils t’ont appelée, une Rejetée, disant : c’est Sion, dont personne ne recherche. Ainsi dit le SEIGNEUR : Voici Je M’en vais ramener les captifs des tentes de Jacob, et ferai miséricorde sur ses demeures ; et la ville sera bâtie sur son propre monceau de ruines, et le palais rétabli comme il doit être. Et il sortira d’eux remerciement et la voix de ceux qui sont heureux ; et Je les multiplierai, et ils ne seront plus diminués ; Je les glorifierai aussi, et ils ne seront pas rendus petits. »

   Après avoir subi leur captivité, le peuple se rendra compte complètement de la miséricorde de Dieu et de Sa Sagesse pour les sauver. Ils seront pour toujours heureux, car Il les multipliera dans la terre de ses pères et Il les rendra glorieux. {1TG47: 17.1}

Jé. 30 : 20 – « Leurs enfants aussi seront comme autrefois, et sa congrégation sera affermie devant moi, et je punirai tous ceux qui l’oppriment. »

   Le royaume (à savoir l’église purifiée, séparée du monde), doit être aussi naturelle et réelle que l’était l’ancien Royaume d’Israël, mais il n’y aura pas de pécheurs en son sein. {1TG47: 17.2}

Jé. 30 : 21-23 – « Et leurs notables seront de lui, et leur gouverneur sera issu du milieu de lui ; et Je le ferai approcher, et il viendra vers Moi ; car qui est celui qui ait engagé son cœur à venir vers Moi ? dit le SEIGNEUR. Et vous serez Mon peuple, et Je serai votre Dieu. Voici, le tourbillon du SEIGNEUR, sort avec fureur, un continuel tourbillon ; il tombera avec douleur sur la tête des méchants. »

17

   Leurs notables sortiront du milieu d’eux, ce qui revient à dire que ce Royaume sera un royaume qui se gouvernera lui-même sous la théocratie – Le mot « voici » attire l’attention sur quelque chose de visible, et par conséquent, il implique que la tempête de l’Éternel accomplit déjà son œuvre. C’est pourquoi l’on ne s’étonne pas de ce que nous ayons des perturbations de tous genres et des pertes lourdes et énormes de vies humaines et de propriétés à travers le monde. {1TG47: 18.1}

Jé. 30 : 24 – « L’ardent courroux du SEIGNEUR ne retournera pas, jusqu’à ce qu’il ait exécuté et accompli les desseins de Son cœur. Vous comprendrez ceci dans les derniers jours. »

   Le fait même que ces vérités soient maintenant révélées et que ces évènements prédits dans la Parole de Dieu se réalisent maintenant, nous démontrent clairement que nous vivons l’époque de la fin des temps – l’époque où nous devons considérer la raison pour laquelle le mal enveloppe la terre entière, et pendant laquelle nous devons assurer notre vocation et notre élection. {1TG47: 18.2}

   Combien devrions-nous être reconnaissants envers l’Éternel qui nous nourris de la « nourriture solide au temps convenable ». Bien que les gens se tuent par millions, afin de se libérer du joug d’une autre nation, Moïse, lui, libéra Israël d’antan sans aucune perte. Nous devons savoir maintenant que la foi déplace les montagnes, tandis que le doute ruine les nations. Nous ne devons plus nous montrer insensés et lents à croire ce que les prophètes ont écrit. (Luc 24 : 25). « Croire » était le mot d’ordre de Jésus, et doit être aussi le nôtre. Aucun incrédule n’entrera dans Son Royaume. {1TG47: 18.3}

   Ces choses sont écrites « afin que nous croyions » Jean 20 : 31. {1TG47: 18.4}

   Il n’y a qu’une conclusion appréciable à laquelle vous pouvez parvenir: Accepter de tout votre cœur et vous confirmer à tout ce que les prophètes ont écrits. Ne permettez à personne de détourner votre attention de cette Vérité. {1TG47: 18.5}

18

 

UNE PENSÉE AVANT LA PRIÈRE

Construire Sur Une Fondation Sûre

    Je lirai un passage tiré du livre « Heureux Ceux Qui » à la page 122 paragraphe premier. D’ailleurs, c’est le dernier chapitre du livre. {1TG48: 19.1}

    HCQ 122.1 – « Vous qui fondez sur vous-même vos espérances, vous édifiez sur le sable. Mais il n’est pas trop tard pour échapper à la ruine imminente. Avant que n’éclate la tempête, réfugiez-vous sur le fondement sûr. “C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Voici, J’ai mis pour fondement en Sion une pierre, une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, solidement posée ; celui qui la prendra pour appui n’aura pas hâte de fuir.” Ésaïe 28 : 16. “Tournez-vous vers moi et vous serez sauvés, vous tous qui êtes aux extrémités de la terre! Car Je suis Dieu, et il n’y en a pas d’autre.” Ésaïe 45 : 22. “Ne crains rien, car Je suis avec toi, ne promène pas des regards inquiets, car Je suis ton Dieu; Je te fortifie, Je viens à ton secours, Je te soutiens de Ma droite triomphante.” Ésaïe 41 : 10. “Vous ne serez ni honteux ni confus, jusque dans l’éternité.” Ésaïe 45 : 17. » {1TG48: 19.2}

   Nous devons prier maintenant pour que nous rompions avec le moi et que nous dépendions pleinement de Dieu; que nous construisions non sur une fondation sablonneuse, mais sur le solide Roc, sur une fondation sûre qui ne sera pas balayée quand viendra la tempête. {1TG48: 19.3}

19

 

LA CONFIRMATION DE DIEU POUR RESSUSCITER, PURIFIER ET RÉUNIR JUDA ET ISRAËL

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF
MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS
SABBAT 5 JUILLET 1947
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

   Cet après-midi, nous étudierons Jérémie 31. Il contient la garantie de l’Inspiration pour que le peuple de Dieu retourne dans le pays. Ce chapitre, vous le reconnaîtrez, contient une prophétie pour les derniers jours : {1TG48: 20.1}

Jé. 31 : 1 – « En ce temps-là, dit le SEIGNEUR, Je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et ils seront Mon peuple. »

   La phrase, « En ce temps-là,» ramène nos pensées au chapitre 30, verset 24 où il est expliqué que le temps concerne les derniers jours, c’est-à-dire notre époque. Par conséquent, dans pas longtemps, notre Dieu sera le Dieu de toutes les familles d’Israël, le Dieu de l’église entière. Les saints et les pécheurs ne seront plus mélangés pendant le Jugement des Vivants. {1TG48: 20.2}

Jé. 31 : 2 – « Ainsi dit le SEIGNEUR : Le peuple qui avait échappé à l’épée, a trouvé grâce dans le désert ; c’est-à-dire Israël lorsque Je vais lui donner du repos. »

   Le peuple qui a survécu à sa captivité doit trouver grâce dans le pays des Gentils –dans le «désert», loin de la vigne. (Puisque la Terre Promise c’est la vigne –Ésaïe 5– donc, qu’est ce que le désert, si ce n’est le pays des Gentils ? ) Le peuple de Dieu

20

trouvera cette grâce à l’époque où le Seigneur leur fera reposer de leur « voyage » –après que le «Jugement dans la maison de Dieu» (1 Pi. 4: 17) aura lieu. {1TG48: 20.3}

Jé. 31 : 3 – « Le SEIGNEUR m’est apparu jadis, disant : Oui, Je t’ai aimée d’un amour éternel, c’est pourquoi Je t’ai attirée avec Ma bonté compatissante. »

   À l’accomplissement de cette prophétie, le peuple réalisera que le Seigneur l’avait vraiment aimé et qu’Il leur conserve Sa bonté. {1TG48: 21.1}

Jé. 31 : 4 – « Je te bâtirai encore et tu seras bâtie, ô vierge d’Israël : tu seras de nouveau parée encore de tes tambourins, et tu sortiras au milieu des danses de ceux qui sont heureux. »

   Le Seigneur assure à Son peuple que bien que les nations Païennes aient détruit leur royaume, Il le leur restaurera et ils deviendront de nouveau une nation glorieuse et joyeuse. Ces promesses impliquent que le peuple n’est pas maintenant paré et heureux. Il se pourrait que nous ne réalisions pas pleinement cela, mais Dieu a une meilleure connaissance que nous. {1TG48: 21.2}

Jé. 31 : 5 – « Tu planteras encore des vignes sur les montagnes de Samarie; les planteurs planteront, et les mangeront comme des choses ordinaires. »

   La plupart des gens du monde pense que puisque les dix tribus, le Royaume d’Israël sont perdues parmi les nations Païennes que leur royaume est à jamais détruit. Cependant, Dieu Qui fait selon Son bon plaisir déclare manifestement que les fidèles après qu’ils aient été séparés des infidèles, seront rassemblés et ramenés dans les montagnes de Samarie et qu’ils planteront et mangeront les fruits de leur semence comme quelque chose d’ordinaire. {1TG48: 21.3}

21

Jé. 31 : 6 – « Car il y aura un jour auquel les sentinelles crieront, sur le mont Éphraïm : Levez-vous, et montons à Sion vers le SEIGNEUR, notre Dieu. »

   Les futurs gardes de la Montagne d’Éphraïm, plutôt que de se séparer de ceux de la Montagne de Sion comme ils firent dans le passé, vont joyeusement reconduire les laïcs à Sion. La question ne sera plus jamais posée: Pourquoi est-ce que « Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem?» Jean 4: 20. {1TG48: 22.1}

Jé. 31 : 7 – « Car ainsi dit le SEIGNEUR : Chantez avec joie pour Jacob, et criez parmi la principale des nations ; publiez, louez, et dites : Ô SEIGNEUR, sauve ton peuple, le reste d’Israël. »

   Le « reste » sont ceux qui ont survécu au « Jugement dans la maison de Dieu. » Il est conseillé vivement au peuple de Dieu, tandis qu’ils habitent parmi le chef des nations, de proclamer ces bonnes nouvelles au milieu d’eux et de chanter des louanges en disant « Oh Seigneur, sauve Ton peuple. » Cette Vérité est la Vérité présente même et elle doit être proclamée et écoutée. Le message de l’heure consiste à œuvrer et à prier dans ce but. {1TG48: 22.2}

Jé. 31 : 8 – « Voici, Je M’en vais les faire venir du pays du Nord, et Je les rassemblerai des territoires de la terre, et parmi eux sont l’aveugle et le boiteux, la femme enceinte et celle qui enfante ; une grande compagnie retournera ici. »

   Nous n’avons rien à craindre; nos efforts ne seront pas stériles. Le peuple de Dieu qui est sincère entendra et écoutera le message de l’heure et le Seigneur les rassemblera donc des quatre coins de la terre. Qu’il soit aveugle ou boiteux, femmes ou enfants, ils

22

 retourneront tous à la vigne du Seigneur. {1TG48: 22.3}

Jé. 31 : 9 – « Ils viendront avec pleurs et supplications ; Je les conduirai, Je les ferai marcher près des torrents d’eaux, par un droit chemin où ils ne trébucheront pas ; car Je suis un père pour Israël, et Éphraïm est Mon premier-né. »

   L’Inspiration dit que Éphraïm lui-même devait devenir une « multitude de nations.» Ge. 48 : 19-20 {1TG46: 23.1}

Jé. 31 : 10 – « Ô vous nations, entendez la parole du SEIGNEUR ; et déclarez-la dans les îles lointaines, et dites : Celui qui a dispersé Israël, le rassemblera, et Il le gardera comme un berger garde son troupeau. »

   Dieu parle et qui n’oserait pas prendre Sa Parole à cœur ? Qui oserait être indifférent et garder le silence ? Pour que les nations soient capables de dire, « Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, et Il le gardera, » ce sont forcément des nations qui croient, des nations qui comprennent ces prophéties et ces promesses. Elles doivent faire ce que nous faisons. Mais, puisqu’il n’y a aucune nation qui fait cela en ce moment, et puisque nous sommes les seuls à être engagés dans cette œuvre, la vérité devient manifeste que notre message doit réveiller les nations au fait que nous, les derniers descendants des douze tribus d’Israël, sommes appelés à déclarer cette Vérité pas seulement à nos frères, mais même aux nations. Puis, les nations doivent La proclamer à nouveau à d’autres nations, ainsi déclarent les Écritures. Elles doivent proclamer que le peuple de Dieu doit être rassemblé et gardé. {1TG48: 23.2}

   Par conséquent, nous ne devons pas faillir à notre mission. Nous devons prouver que nous sommes dignes de notre appel. {1TG48: 23.3}

Jé. 31 : 11 – « Car le SEIGNEUR a racheté Jacob,

23

et l’a rançonné de la main de celui qui était plus fort que lui. »

   Nous sommes incapables de nous racheter nous-mêmes ni de retourner par nous-mêmes dans notre pays. Dieu doit accomplir tout cela pour nous. Nous devons, par conséquent, être reconnaissants du fait que notre rédemption et notre liberté ne dépendent pas de nous. La responsabilité est celle du Seigneur. Il doit nous racheter des mains de celui qui est plus fort que nous. {1TG48: 24.1}

Jé. 31 : 12-14 – « C’est pourquoi ils viendront, et chanteront sur les hauteurs de Sion, et afflueront vers la bonté du SEIGNEUR, au blé, et au vin, et à l’huile, et vers les petits du gros et du menu bétail ; et leur âme sera comme un jardin arrosé, et ils ne seront plus jamais tristes. Alors la vierge se réjouira dans la danse, et les jeunes hommes et les anciens ensemble, car Je changerai leur deuil en joie, et Je les consolerai, et Je les ferai se réjouir après leur tristesse. Et Je rassasierai de graisse l’âme des prêtres, et Mon peuple sera satisfait de Ma bonté, dit le SEIGNEUR. »

   Je suis sûr que ces versets n’ont besoin ni d’être interprétés ni d’être élucidés. {1TG48: 24.2}

Jé. 31 : 15, 16 – « Ainsi dit le SEIGNEUR : On a entendu dans Rama des cris, des lamentations, des pleurs amers ; Rachel pleurant ses enfants ; elle a refusé d’être consolée au sujet de ses enfants, parce qu’ils ne sont plus. Ainsi dit le SEIGNEUR : Retiens ta voix de pleurer, et tes yeux de verser des larmes ; car ton œuvre sera récompensée, dit le SEIGNEUR ; et ils reviendront du pays de l’ennemi. »

   Pour comprendre ces versets, nous devons premièrement considérer leur contexte historique. Rachel, la femme

24

de Jacob possédait deux fils, Joseph et Benjamin. Ce furent les seuls fils qui naquirent à Jacob dans la Terre Promise. Rachel mourut, tandis qu’elle donnait naissance à Benjamin et par conséquent, elle même n’aurait pas pu pleurer la perte de ses enfants. Ils étaient tous deux avec elle lorsqu’elle mourut. Donc, la seule conclusion possible c’est que dans ce texte, Rachel est symbolique. {1TG48: 24.3}

   Après la mort de Salomon; le royaume fut divisé, les dix tribus prirent possession du Nord et les deux tribus prirent possession du Sud. La tribu de Joseph faisait partie d’un royaume et celle de Benjamin faisait partie de l’autre. Par conséquent, Rachel doit être la mère symbolique des enfants des deux royaumes –Juda et Israël. {1TG48: 25.1}

   Matthieu applique l’incident de Jérémie 31 : 15 au massacre des enfants par Hérode lorsqu’il essaya de tuer le Seigneur (Mt. 2 : 18). Toutefois, une étude de ce verset en rapport avec le contexte entier du chapitre mettra en lumière qu’il s’applique même plus directement à la dispersion des deux royaumes, Juda et Israël et à leur retour des pays de leurs ennemis à celui de leurs pères. {1TG48: 25.2}

Jé. 31 : 17, 18 – « Et il y a espoir pour ta fin, dit le SEIGNEUR ; tes enfants reviendront dans leur territoire. J’ai très bien entendu Éphraïm se plaignant ainsi :Tu m’as châtié, et J’ai été châtié comme un taureau non accoutumé au joug ; Fais-moi me retourner, et je retournerai ; car Tu es le SEIGNEUR, mon Dieu ! »

   Deux faits distincts sont mis en lumière dans ce verset: premièrement, que les enfants du Royaume reviendront dans leur territoire; et deuxièmement, qu’ils feront au préalable l’expérience d’un grand réveil

25

et d’une grande réforme. Ils auront réalisé que le châtiment de Dieu c’était pour leur bien et que le Seigneur est leur Dieu. Cette réforme, ainsi que la grâce de Dieu se voient plus loin dans les versets suivants : {1TG48: 25.3}

Jé. 31 : 19, 20 – « Certes, après m’être détourné, je me repentis, et après cela, j’ai été instruit, j’ai frappé sur ma cuisse ; j’ai été honteux, oui, même confus, parce que j’ai porté l’opprobre de ma jeunesse. Éphraïm est-il Mon cher fils ? est-il, un enfant plaisant ? Car depuis que J’ai parlé contre lui, Je Me souviens encore de lui expressément ; c’est pourquoi Mes entrailles sont émues à cause de lui ; Je lui ferai certainement miséricorde, dit le SEIGNEUR. »

   Le verset suivant contient l’ordre et le conseil de Dieu pour Son peuple : {1TG48: 26.1}

Jé. 31 : 21 – « Dresse-toi des indices, fais-toi des monceaux de pierres place ton cœur vers la grande route, c’est-à-dire le chemin par lequel tu es venu. Retourne, ô vierge d’Israël, retourne à tes villes. »

   Ici, l’Inspiration, de façon très nette, conseille vivement au peuple fidèle de Dieu de se préparer pour leur retour dans la Terre Promise et elle continue : {1TG48: 26.2}

Jé. 31 : 22 – « Jusqu’à quand iras-tu ça et là, ô toi fille apostate ? Car le SEIGNEUR a créé une chose nouvelle sur la terre : Une femme environnera un homme. »

   Comme il est impossible pour une femme de comprendre un homme aujourd’hui, la femme dont il est question ici doit être par conséquent un symbole de l’église. Et l’homme qu’elle doit comprendre est selon l’Inspiration le Seigneur Lui-même. Par conséquent, l’église doit être rendue capable de comprendre le Seigneur et connaître ainsi sa nouvelle et heureuse expérience. {1TG48: 26.3}

   « Chante et réjouis-toi, ô fille de Sion car voici, je

26

viens, et je demeurerai au milieu de toi, dit le SEIGNEUR. Et beaucoup de nations se joindront au SEIGNEUR en ce jour-là, et deviendront mon peuple ; et je demeurerai au milieu de toi, et tu sauras que le SEIGNEUR des armées m’a envoyé vers toi. Et le SEIGNEUR héritera Juda pour sa portion en la terre sainte, et il choisira encore Jérusalem. Ô que toute chair se taise devant le SEIGNEUR ; car il s’est réveillé de sa sainte habitation. » Za. 2 : 10-13. {1TG48: 26.4}

Jé. 31 : 23, 24 – « Ainsi dit le SEIGNEUR des armées, le Dieu d’Israël : On dira encore cette parole dans le pays de Juda et dans ses villes, quand Je ramènerai leurs captifs : Le SEIGNEUR te bénisse, ô habitation de justice, et montagne de sainteté. Et là demeureront en Juda, elle même, et dans toutes ses villes ensemble, les laboureurs et ceux qui marchent avec les troupeaux. »

   Encore et encore, il nous est dit que le Royaume du Seigneur, l’église purifiée, libérée de l’ivraie, n’est pas une chose mystérieuse, mais qu’Elle est absolument réelle. {1TG48: 27.1}

Jé. 31 : 25, 26 – « Car j’ai rassasié l’âme lassée, et j’ai rempli toute âme triste. Là-dessus je me suis réveillé, et j’ai contemplé ; et mon sommeil m’a été doux. »

   Manifestement, le réveil du prophète doit se référer au réveil spirituel du peuple. Et la douceur de son sommeil doit se référer à l’amour du peuple à continuer dans leur assoupissement et leur sommeil, leur hésitation à se réveiller à ces réalités. {1TG48: 27.2}

Jé. 31 : 27 – « Voici, les jours viennent, dit le SEIGNEUR, que J’ensemencerai la maison d’Israël et la maison de Juda d’une semence d’homme et d’une semence de

27

bêtes. »

   Après l’établissement de ce Royaume dans le pays de la promesse, Il croîtra à la fois avec des hommes et des bêtes, tout comme l’explique le symbolisme de Daniel chapitre 2 : « Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne, et remplit toute la terre. » Dan. 2 : 35. « Dans le temps de ces rois, » non pas après leur temps, « le Dieu des cieux suscitera un royaume et…Il [le Royaume] brisera et anéantira tous ces royaumes-là. … » Dan. 2 : 44. {1TG48: 28.1}

   Comment vont-ils se multiplier et remplir la terre? –Permettez à Ésaïe le prophète de donner la réponse : {1TG48: 28.2}

« Et il arrivera, dans les derniers jours, que la montagne de la maison du SEIGNEUR sera établie sur le sommet des montagnes, et sera élevée au-dessus des collines ; et toutes les nations y afflueront. Et beaucoup de peuples viendront et diront : Venez et montons à la montagne du SEIGNEUR, à la maison du Dieu de Jacob ; Il nous instruira de Ses chemins, et nous marcherons dans Ses sentiers ; car la loi sortira de Sion et la parole du SEIGNEUR de Jérusalem. » {1TG48: 28.3}

Jé. 31 : 28 – « Et il arrivera que comme J’ai veillé sur eux pour arracher et pour démolir, et pour renverser et pour détruire, et pour faire du mal, ainsi Je veillerai sur eux pour bâtir et pour planter, dit le SEIGNEUR. »

   De ces passages de l’Écriture, nous voyons comment le Seigneur bâtira et fera croître le Royaume et Lui permettra de remplir la terre. {1TG48: 28.4}

Jé. 31 : 29, 30 – « En ces jours-là, on ne dira plus :

28

les pères ont mangé du raisin aigre, et les dents des enfants en sont agacées. Mais chacun mourra pour son iniquité ; tout homme qui mangera du raisin aigre, ses dents en seront agacées. »

   L’ancien royaume fut détruit à cause des péchés de ceux qui conduisirent et gouvernèrent la nation; et ainsi tous, bons comme mauvais souffrirent. Une des bonnes personnes qui souffrit pour les péchés des mauvais, fut Daniel. Et cela a toujours été ainsi. Mais maintenant, nous approchons du jour où chacun mourra pour sa propre iniquité. Michaël se lèvera et « ceux de ton peuple qui seront trouvés inscrits dans le livre» seront sauvés (Da. 12 : 1). {1TG48: 29.1}

Jé. 31 : 31-33 – « Voici les jours viennent, dit le SEIGNEUR, que Je traiterai une nouvelle alliance avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda ; Non selon l’alliance que Je traitai avec leurs pères, au jour que Je les pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte, Mon alliance qu’ils ont rompue, toutefois J’avais été pour eux un mari, dit le SEIGNEUR ; Mais celle-ci sera l’alliance que Je traiterai avec la maison d’Israël, après ces jours-là, dit le SEIGNEUR : Je mettrai Ma loi au-dedans d’eux, et Je l’écrirai dans leur cœur ; et Je serai leur Dieu, et ils seront Mon peuple. »

   Cette nouvelle alliance, voyez-vous, doit prendre effet à l’époque du rassemblement. C’est alors que tout le peuple de Dieu connaîtra la différence entre le bien et le mal. C’est ainsi qu’ils sauront quelles sont la volonté et la voie de Dieu. Et c’est ainsi qu’ils seront capables de pratiquer le bien et de bannir le mal. Ils seront naturellement et joyeusement enclins à faire le bien tout comme ils sont enclins à faire le mal aujourd’hui. {1TG48: 29.2}

   Nébucadnetsar, roi de Babylone était un très grand roi. Il gouverna un grand royaume et vécu dans un

29

merveilleux palais. Mais, aussitôt que son cœur d’homme lui fut enlevé et qu’un cœur de bête lui fut donné, aussitôt, ses propres désirs et voies l’ont abandonné et les désirs et voies d’une bête sont entrés en lui. (Voir Dan. 4 : 16). Cela va de soi pour le peuple de Dieu : aussitôt qu’Il mettra Sa loi au-dedans d’eux, et l’écrira dans leurs cœurs, aussitôt, les désirs du cœur charnel et l’inimitié envers la loi de Dieu disparaîtront. Le peuple de Dieu n’aura plus besoin de dire, quand nous « voulons faire le bien, le mal est présent. » « Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ? » Rom. 7 : 24. {1TG48: 29.3}

Jé. 31 : 34 – « Et ils n’enseigneront plus chacun son voisin, et chacun son frère, en disant : Connaissez Le SEIGNEUR : car ils Me connaîtront tous, depuis le plus petit d’entre eux jusqu’au plus grand, dit le SEIGNEUR ; car Je pardonnerai leur iniquité, et Je ne Me souviendrai jamais plus de leur péché. »

   Remarquez que les pécheurs et ceux qui ne connaissent pas Dieu ne feront plus partie du peuple de Dieu. Certes, un changement est sur le point de s’opérer. L’état actuel des choses ne continuera plus jamais, les pécheurs seront exterminés pour toujours. Et combien joyeux nous devons être, si nous nous repentions maintenant, nos péchés seront pardonnés et oubliés et jamais personne ne nous les rappellera ! {1TG48: 30.1}

Jé. 31 : 35, 36 – « Ainsi dit le SEIGNEUR, qui donne le soleil pour être la lumière du jour, et les règlements de la lune et les étoiles pour être la lumière de la nuit ; qui fend la mer, lorsque ses flots grondent ; Le SEIGNEUR des armées est Son nom. Si ces règlements disparaissent devant Moi, dit le SEIGNEUR, alors la semence d’Israël aussi cessera d’être une nation devant Moi pour toujours. »

30

   Voici, la garantie de la bonne foi de Dieu contre le doute et l’incrédulité. Aussi certainement que les incrédules ne peuvent changer les ordonnances des cieux, il est tout aussi certain que le peuple de Dieu deviendra, une fois de plus, une nation Théocratique. {1TG48: 31.1}

Jé. 31 : 37-40 – « Ainsi dit le SEIGNEUR : Si le ciel en haut peut être mesurés, et les fondements de la terre en bas sondés, aussi rejetterai-Je toute la semence d’Israël à cause de tout ce qu’ils ont fait, dit le SEIGNEUR. Voici, les jours viennent, dit le SEIGNEUR, où la ville sera rebâtie au SEIGNEUR, depuis la tour de Hananeel jusqu’à la porte du coin. Et le cordeau à mesurer sortira encore vis-à-vis d’elle sur la colline de Gareb, et fera le tour vers Goath. Et toute la vallée des cadavres et de la cendre, et tous les champs jusqu’au torrent du Cédron, jusqu’au coin de la porte des chevaux, du côté Est, seront saints au SEIGNEUR, elle ne sera plus jamais ravagée ni renversée. »

31

32


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *