L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Salutations Pour Notre Temps, Volume 1, N° 39, 40, 41

Salutations Pour Notre Temps, Volume 1, N° 39, 40, 41

1TG39-41-1200x675.jpg
 (Traduction Biblique tirée de la version King James Française)

1

PRIÈRE D’OUVERTURE

   Je lirai dans « Heureux Ceux Qui, » à la page 113. {1TG39: 2.1}

   HCQ 113.3 – « “La voie des perfides est rude,” mais les voies de la sagesse “sont des voies agréables, et tous ses sentiers sont paisibles.” Proverbes 13 : 15; 3 : 17. Chaque acte d’obéissance au CHRIST ou de renoncement personnel accompli en Son nom, toute épreuve bien endurée, chaque tentation vaincue marque un pas en avant vers la gloire de la victoire finale. Si nous prenons CHRIST comme guide, il nous conduira en sûreté.…{1TG39: 2.2}

   « Le chemin sera peut-être rude, bordé de précipices à droite et à gauche, et l’ascension pénible. Harassés, soupirant après le repos, nous plierons parfois sous le poids de la fatigue. alors que nous sommes las, que nous désirons ardemment le repos, nous pourrons avoir à travailler dur ; alors que nous sommes fatigués, nous pourrons avoir à lutter ; alors que nous sommes découragés, nous devons encore espérer ; mais avec CHRIST pour guide nous atteindrons certainement à la fin le havre désiré. » {1TG39: 2.3}

   Selon la lecture nous devons prier pour la sagesse et la détermination à marcher dans les voies du SEIGNEUR. Ses voies seules sont agréables et paisibles. Lorsque nous devons nous refuser quelque chose ou endurer une épreuve pour obtenir une victoire sur la tentation, nous devons penser que ce sont des étapes vers la victoire finale. Et nous devrions voir que vivre la vie de péché c’est vivre dans le caniveau, où nous nous trouvons naturellement dès la naissance. Pour vivre au sommet de la montagne (le Royaume) on doit escalader la route abrupte et ardue de la montagne. Escalader la route peut sembler ardue, mais après que la dernière étape ait été franchie et le sommet de la montagne atteint, il y a de la joie et de la consolation, de la confiance et de la victoire qu’aucun langage ne peut décrire. {1TG39: 2.4}

2

LES ENFANTS DE LA FEMME STÉRILE PLUS NOMBREUX QUE LES ENFANTS DE LA FEMME QUI ENFANTE.

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 3 MAI 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Avant de commencer notre étude d’Ésaïe cinquante quatre verset par verset, nous lirons le premier verset. {1TG39: 3.1}

Es. 54 : 1 – « Chante, ô stérile, toi, qui n’enfantais pas ; éclate en chantant, et élève la voix, toi qui n’as pas été en travail car les enfants de la femme délaissée sont plus nombreux que les enfants de celle qui était mariée, a dit le SEIGNEUR.»

   Deux femmes sont mises ici en évidence : l’une est stérile, l’autre ne l’est pas. La femme stérile est encouragée à faire éclater son allégresse, car il lui est promis d’avoir plus d’enfants que la femme qui a des enfants. Pour apprendre qui sont ses femmes, tournons-nous vers le quatrième chapitre de Galates. {1TG39: 3.2}

   « Car il est écrit qu’Abraham a eu deux fils, l’un de la servante, et l’autre de la femme libre. Mais celui qui était de la servante naquit selon la chair, et celui de la femme libre était par la promesse. Lesquelles choses sont une allégorie car ce sont les deux alliances, l’une du mont Sinaï, qui engendre la servitude, qui est Agar. » Ga. 4 : 22-24 {1TG39: 3.3}

   L’Apôtre Paul nous rappelle qu’Abraham eut deux femmes et deux fils. Nous connaissons tous l’histoire : Quand

3

DIEU appela Abraham à quitter son pays pour un pays inconnu DIEU promit de lui donner un fils. Quelque chose comme vingt-cinq années s’écoulèrent et l’arrivée du fils n’était toujours pas en vue. Sarah avait alors quatre-vingt-dix ans (Ge. 17 : 17). Pendant ces années où Abraham et Sarah attendaient un fils, Agar devint la femme d’Abraham et par elle Ismaël naquit. Sarah par conséquent, est la femme délaissée (mise de côté), et Agar est celle qui a un mari. En conséquence, Ésaïe 54 : 1 parle allégoriquement de ces deux femmes et de leurs enfants. Pour ce qui concerne l’allégorie, l’Apôtre explique : — {1TG39: 3.4}

   « Car cette Agar est le mont Sinaï, en Arabie, et correspond à la Jérusalem de maintenant, et est dans la servitude avec ses enfants. Mais la Jérusalem qui est en haut est libre, laquelle est la mère de nous tous. » Ga. 4 : 25, 26. {1TG39: 4.1}

   Agar symbolise Jérusalem, la ville des Juifs, ceux nés selon la chair, alors que Sarah symbolise la Jérusalem future la ville de ceux qui sont « nés de nouveau, » les enfants de la promesse. {1TG39: 4.2}

   « Car il est écrit : Réjouis-toi, toi la stérile qui n’enfantes pas ; éclate de joie et crie, toi qui n’étais pas en travail ; car la délaissée a beaucoup plus d’enfants que celle qui a un mari. Or nous, frères, comme Isaac l’était, sommes enfants de la promesse. Mais, comme alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’Esprit, et il en est de même maintenant. Néanmoins que dit l’écriture ? Chasse la servante et son fils, car le fils de la servante ne sera pas héritier avec le fils de la femme libre. Ainsi donc, frères, nous ne sommes pas enfants de la servante, mais de la femme libre. » Ga. 4 : 27-31{1TG39: 4.3}

   L’Inspiration fait clairement ressortir qu’allégoriquement Agar

4

et son fils Ismaël représentent l’église dans la période de l’Ancien Testament, et que Sarah et son fils Isaac représente l’église dans la période du Nouveau Testament. En effet, les membres de l’église de l’Ancien Testament étaient selon la chair, car elle était constituée de ceux qui étaient nés de la souche de Jacob ; mais les membres de l’église du Nouveau Testament spécialement ceux projetés ici sont des personnes qui ont été convertis à CHRIST par l’Esprit de Vérité. Et comme il fut impossible pour Isaac de naître par la seule volonté de la chair, ainsi est-il tout aussi impossible pour ces enfants de l’Esprit de Vérité de naître par la volonté des hommes. {1TG39: 4.4}

   La raison pour laquelle DIEU retarda l’accomplissement de la promesse à Sarah est par conséquent très évidente : Au travers de la vie de la famille d’Abraham Il écrivait à la fois l’histoire et la prophétie. En retardant la naissance d’Isaac, Il causa la naissance d’Ismaël. Par conséquent, Ismaël, le type des Hébreux, les enfants selon la chair, précéda Isaac, le type des chrétiens, les enfants selon la promesse. {1TG39: 5.1}

   Cependant notre plus grand intérêt est de connaître l’époque à laquelle Ésaïe 54 trouve son complet accomplissement et la génération à laquelle cette prophétie allégorique s’applique spécialement ; de connaître si elle fut écrite pour le profit de l’église Chrétienne primitive, pour l’église du Moyen Âge, pour l’église à notre époque. Puisque aucun écrivain du Nouveau Testament ne fait de commentaire sauf sur le premier verset d’Ésaïe 54, il est évident que le chapitre ne fut pas écrit spécialement pour le peuple de cette époque. De plus, le verset quatorze indique d’avantage l’époque à laquelle la prophétie s’applique.

   « Tu seras établie dans la droiture ; tu seras loin de l’oppression, car tu n’auras pas peur,

5

et de l’effroi, car il n’approchera pas de toi.» Es. 54 : 14. {1TG39: 5.2}

   La promesse à cette dernière section de l’église Chrétienne est qu’elle sera éloignée de l’oppression (elle ne sera pas gouvernée par un autre peuple) ; que la frayeur ne s’approchera pas d’elle et qu’elle n’aura pas lieu de craindre. En vu du fait que l’église jusqu’ici n’a jamais été libérée de ces choses, la logique veut qu’elle doit encore réaliser ces promesses. Par conséquent, la génération à laquelle ce chapitre s’adresse, l’église qui doit recevoir ces promesses n’est pas dans le passé, mais dans le futur. Et le fait que l’Inspiration dévoile maintenant pour la première fois ces promesses, longtemps cachées et les portent à notre attention, font d’elles « la nourriture au temps convenable » ; l’évidente vérité.  Après que cette annonce ait accompli son œuvre, L’église doit bientôt rentrer dans cette glorieuse période de temps. De plus, le verset quinze dit : {1TG39: 6.1}

   « Voici, ils s’assembleront certainement, mais cela ne viendra pas de Moi quiconque complotera contre toi, tombera à cause de toi. » Es. 54 : 15. {1TG39: 6.2}

   Ici elle est avertie que ses ennemis se rassembleront contre elle, mais cela ne viendra pas du SEIGNEUR. Par conséquent, ils ne prospèreront pas, mais tomberont à cause d’elle. Ses ennemies ne pourront plus jamais emmener aucun de ses membres en captivité, de les emprisonner, de les jeter dans les flammes de feu, ni dans les fosses aux lions — elle ne verra plus jamais les Assyriens ou les Chaldéens prospérer contre elle, elle n’aura plus à souffrir de persécution de la part des Juifs et de la part des Romains. Tous ces évènements sont maintenant dans le passé et quand ils se reproduiront ils n’auront pas d’effet sur elle. {1TG39: 6.3}

   « Voici, J’ai crée le forgeron qui souffle le charbon dans le feu et qui forme un instrument

6

pour son ouvrage ; et J’ai crée le destructeur, pour anéantir. Aucune arme formée contre toi ne réussira ; et tu condamneras toute langue qui se lèvera contre toi en jugement. C’est l’héritage des serviteurs du SEIGNEUR, et leur droiture vient de Moi, dit le SEIGNEUR. » Es. 54 : 16, 17. {1TG39: 6.4}

   Jusqu’ici, les épées forgées contre l’église prospéraient, mais ici l’église dans la prophétie sera protégée. Et étant entièrement dans la main de DIEU elle condamnera par la Vérité et la droiture quiconque s’élèvera en jugement contre elle. Notre existence et notre succès dans l’œuvre de DIEU, par conséquent, n’est plus un mystère : la Prophétie indique clairement que beaucoup s’élèveront contre nous, mais aucun n’a prospéré et aucun ne prospéra. DIEU qui a créé l’ouvrier et le destructeur pour détruire, est tout aussi capable de créer la paix et la sécurité. L’Esprit de Prophétie réitère ceci : {1TG39: 7.1}

   « Lorsque ceux-ci (les saints) fuyaient les villes et les villages, ils étaient poursuivis par les méchants qui cherchaient à les faire mourir. Mais les épées dont ils allaient se servir se brisaient et n’avaient pas plus de pouvoir que des fœtus de paille. Les anges de DIEU protégeaient les saints. Comme ils criaient jour et nuit pour obtenir la délivrance. Leurs cris parvinrent jusqu’aux oreilles du SEIGNEUR. » — « Premiers Écrits, » pp. 284, 285. {1TG39: 7.2}

   «…Mais si Son peuple reste séparé et distinct du monde comme une nation qui pratique la droiture, DIEU sera leur défense et aucune armes forgées contre elles n’aura d’effet. » — « Testimonies, » Vol. 5, p. 601. {1TG39: 7.3}

   La leçon est claire : L’église sort d’une période pour se fondre dans une autre. Elle est à l’aube d’un nouveau jour. Sa gloire doit maintenant se manifester,

7

sa grande œuvre s’achever et tous ses enfants (une grande multitude) sauvés. Au lieu que ses ennemis triomphent d’elle, elle doit triompher d’eux. {1TG39: 7.4}

   Puisque l’église ici dans son ensemble est représentée à la fois par la mère et les enfants, nous devons savoir quelle partie de l’église est représentée par la mère et quelle partie par les enfants. {1TG39: 8.1}

   D’après le verset dix-sept, le chapitre conclut que « les serviteurs du SEIGNEUR, » ceux qui amènent les convertis, constituent la mère et que leurs convertis, les laïcs, constituent les enfants. {1TG39: 8.2}

   Que signifie le fait qu’elle est dans les douleurs de l’enfantement ? — Pour trouver la réponse tournons-nous vers Galates 4 : 19 : « Mes petits enfants, pour l’enfantement desquels je travaille de nouveau jusqu’à ce que CHRIST soit formé en vous,… » Ceux pour qui l’Apôtre  œuvrait pour leur apporter la connaissance du SEIGNEUR, Paul dit qu’il était dans les douleurs de l’enfantement pour eux jusqu’à ce que CHRIST soit formé en eux, jusqu’à ce qu’ils soient pleinement convertis à Lui — nés de nouveau.

   Maintenant que nous comprenons l’allégorie de ces deux femmes et de leurs enfants et également l’époque pour laquelle Ésaïe 54 fut écrit, nous étudierons brièvement le chapitre verset par verset dans tous ses détails autant que DIEU le permet. {1TG39: 8.3}

Es. 54 : 2, 3 – «Élargis le lieu de ta tente, et laisse-les étendre les tentures de tes habitations ; n’épargne rien, allonge tes cordages, affermis tes pieux. Car tu te répandras à main droite et à gauche ; et ta semence héritera les Gentils, et rendra habitées les villes désertes. »

   Tous ces termes — élargis, étendre, n’épargne rien, allonge et affermis — signifient faire tout ce qui est possible

8

pour faire amplement face à la situation, construire des logements pour un plus grand nombre de convertis, de faire tout ce qui est possible maintenant afin que quand vous vous répandrez à droite et à gauche, quand la multitude de convertis entrera en masse vous ne soyez pas confus et incapable de les loger. Ne décevez pas le peuple. Et de plus, le SEIGNEUR assure que : « ta semence héritera les Gentils, et rendra habitées les villes désertes. » La prophétie, par conséquent, nous amène à l’époque de la restauration de toutes choses (Mt. 17 : 11). {1TG39: 8.4}

Es. 54 : 4 – « N’aie pas peur ; car tu ne seras pas honteuse ; ne sois pas confuse, car tu ne rougiras pas ; car tu oublieras la honte de ta jeunesse, et tu ne te souviendras plus de l’infamie de ton veuvage. »

   Oui, elle est rassurée à nouveau qu’elle n’a plus besoin de craindre, qu’elle n’a plus besoin d’être troublée et confuse, qu’elle oubliera son opprobre et son veuvage (Dieu s’éloignant d’elle). {1TG39: 9.1}

Es.  54 : 5 – « Car ton Créateur est ton mari ; le SEIGNEUR des armées est Son nom ; et ton Rédempteur, le Seul Saint d’Israël ; Il sera appelé le DIEU de toute la terre. »

   Nos ennemis peuvent dire tout ce qu’ils souhaitent, mais DIEU Lui-même témoigne qu’Il est notre DIEU, le DIEU qui nous a créés, le Rédempteur, le DIEU de toute la terre.

Es. 54 : 6, 7 – « Car le SEIGNEUR t’a appelée comme une femme délaissée, et affligée d’esprit, et comme une épouse dans la jeunesse, quand tu avais été rejetée, dit ton DIEU. Pour un petit moment Je t’ai abandonnée ; mais avec de grandes miséricordes Je te rassemblerai. »

9

   La déclaration « Pour un petit moment Je t’ai abandonnée » étant en contraste avec cette déclaration « mais avec de grandes miséricordes Je te rassemblerai, » montre que son abondons par DIEU c’est sa dispersion parmi les Gentils, et que son rassemblement c’est son retour en terre natale, son établissement dans les villes désertes. {1TG39: 10.1}

Es. 54 : 8, 9 – « Pendant une courte colère, Je t’ai caché Ma face pour un moment ; mais avec une bonté éternelle, Je te ferai miséricorde, dit le SEIGNEUR, ton Rédempteur. Car ceci M’est comme les eaux de Noé ; car comme J’ai juré que les eaux de Noé ne passeraient plus sur la terre, ainsi J’ai juré que Je ne serais plus courroucé contre toi, et ne te réprimanderais plus. »

   Ce qu’elle a subi elle ne la subira plus — aussi sûrement que la promesse faite à Noé : « Je mets Mon arc dans le nuage, et il sera un signe d’une alliance entre Moi et la terre. » Ge. 9: 13. {1TG39: 10.2}

Es. 54 : 10, 11 – « Car les montagnes s’éloigneront, et les collines disparaîtront, mais Ma bonté ne s’éloignera pas de toi, et Mon alliance de paix ne disparaîtra pas, dit le SEIGNEUR, qui te fait miséricorde. O toi, affligée, agitée de la tempête, et destituée de consolation, voici, Je sertirai tes pierres sur de belles couleurs, et Je placerai tes fondements sur des saphirs.»

   Quoi d’autre représentent « ses pierres » sinon ses membres (les enfants) ? Et que pourraient représenter ses fondements sinon ses Apôtres (les fondateurs), ceux que le SEIGNEUR utilise pour une telle œuvre de réveil et de réforme ? Telle fut le privilège des douze apôtres au début de l’église Chrétienne. Reconnaissant ce fait glorieux, l’Inspiration a écrit : {1TG39: 10.3}

10

    « Et la muraille de la ville avait douze fondements, et sur eux les noms des douze apôtres de l’Agneau. » Ap. 21 : 14  {1TG39: 11.1}

   La déclaration : « Je placerai tes fondements sur des saphirs » dénote que maintenant elle est en train d’être fondée ; que le SEIGNEUR est maintenant en train de construire l’édifice depuis la base jusqu’au sommet. {1TG39: 11.2}

Es. 54 : 12 – « Et Je ferai tes fenêtres d’agates, et tes portes d’escarboucles, et toute ton enceinte de belles pierres. »

   Si dans son usage littéral les fenêtres doivent laisser passer la lumière et l’air, alors que pourrait dénoter ce symbolisme sinon ses « prophètes, » ceux qui apportent à l’église de DIEU lumière et Vérité ? Et si les portes littérales sont utilisées pour laisser dehors les éléments indésirables, alors dans le domaine spirituel ils doivent symboliser ses sentinelles, le ministère. {1TG39: 11.3}

   Quelle merveilleuse illustration ! Quel groupe de gens sanctifiés elle projette de manière vivante ! — Des pierres d’antimoine, des fondements de saphir, des fenêtres de rubis, des portes d’escarboucles et toute l’enceinte de pierres précieuses ! Chaque âme est un bijou. « Et je ferai qu’un homme sera plus précieux que l’or fin, c’est-à-dire un homme plus qu’une cale dorée d’Ophir. » {1TG39: 11.4}

   « Pour l’amour de Sion, Je ne Me tairai pas, et pour l’amour de Jérusalem, Je n’aurai pas de repos, jusqu’à ce que sa droiture ne sorte dehors comme la clarté du jour, et son salut comme une lampe qui brûle. Alors les Gentils verront ta droiture, et tous les rois, ta gloire ; et tu seras appelée par un nouveau nom, que la bouche du SEIGNEUR nommera. Tu seras une couronne de gloire dans la main du SEIGNEUR, et un royal diadème dans la main de ton Dieu. Tu ne seras plus nommée Délaissée, et ta terre

11

ne sera plus nommée Dévastée ; mais tu seras appelée Hephzibah, et ta terre Beulah ; car le SEIGNEUR se délecte en toi, et ta terre sera mariée. » Es. 62 : 1-4. {1TG39: 11.5}

   Maintenant on voit clairement que le Laodicéanisme passera pour toujours ; que DIEU aura une église sans tâche ni ride ni rien de semblable. Vous ne pouvez pas vous permettre d’être laissé hors d’elle. Vous devez rejoindre les avocats de cette Vérité si vous devez devenir un membre de ce mouvement glorieux. {1TG39: 12.1}

Es. 54 : 13-17 – « Et tous tes enfants seront enseignés par le SEIGNEUR, et grande sera la paix de tes enfants. Tu seras établie dans la droiture ; tu seras loin de l’oppression, car tu n’auras pas peur, et de l’effroi, car il n’approchera pas de toi. Voici, ils s’assembleront certainement, mais cela ne viendra pas de Moi quiconque complotera contre toi, tombera à cause de toi. Voici, J’ai crée le forgeron qui souffle le charbon dans le feu et qui forme un instrument pour son ouvrage ; et J’ai crée le destructeur, pour anéantir. Aucune arme formée contre toi ne réussira ; et tu condamneras toute langue qui se lèvera contre toi en jugement. C’est l’héritage des serviteurs du SEIGNEUR, et leur droiture vient de Moi, dit le SEIGNEUR. »

   Évidemment, nous sommes lent à être convaincu que le Puissant DIEU de Jacob est capable de nous protéger et de nous préserver de tout mal sinon Il n’essaierait pas à maintes reprise de nous convaincre de Sa capacité en expliquant davantage que tout comme Il a crée « le forgeron » et le « destructeur » et les a mis en action Il est tout aussi capable de rendre sans effet leurs instruments et leur efforts. La persuasion de DIEU vous voyez est telle qu’un petit enfant peut le comprendre. {1TG39: 12.2}

12

   Toutes ces promesses sont l’héritage des serviteurs du SEIGNEUR. Comment pouvons-nous nous permettre de laisser ces promesses s’échapper ? Ne sont-elles pas suffisamment bon marché ? Puisque tout ce que ces promesses coûtent est la foi, par conséquent, croyons et elles seront pour nous pour toujours. {1TG39: 13.1}

   Nous avons maintenant appris que les deux femmes et les deux fils d’Abraham sont une prédiction allégorique des églises de l’Ancien et du Nouveau Testament ; que la naissance d’Ismaël préfigurait l’Israël selon la chair et que la naissance d’Isaac préfigurait l’Israël spirituel, les Chrétiens ; que la persécution d’Isaac par Ismaël prédisait la persécution des Chrétiens par les Juifs ; que l’acte d’Abraham de déshériter et de chasser Agar et son fils de la maison  présageait l’acte de DIEU de rejeter et de déshériter Israël selon la chair — que seuls ceux qui sont « né de nouveau, » nés de l’Esprit, hériteront le Royaume ; qu’Isaac, en venant dans ce monde uniquement par la puissance de DIEU présageait l’église Chrétienne, mais spécialement l’église Royaume à venir bientôt dans laquelle il n’y aura pas d’Ismaélite — aucune personne amenée par la volonté de la chair — pas « d’ivraie, » pas de « mauvais poissons, » pas de « boucs » — uniquement des saints, uniquement « ceux qui peuvent être sauvés » et personne « peut être sauvé » s’il ne croit pas à ce que dit la Parole, s’il ne prend pas position pour la Vérité. Seuls ceux qui ont faim de Vérité et de droiture seront rassasiés et deviendront Ses bijoux précieux, apte à faire parti de ce bâtiment de Pierres Précieuses du SEIGNEUR. « Et ils seront à Moi, dit le SEIGNEUR des armées, au jour où Je préparerai Mes joyaux ; ils seront à Moi ; et Je les épargnerai, comme un homme épargne son propre fils qui le sert. Et vous retournerez et vous discernerez entre le droit et le méchant, entre celui qui sert DIEU et celui qui ne Le sert pas. » Mal. 3 : 17, 18. C’est une chose terrible de ne pas croire à la Parole de DIEU ou d’être indifférent, indécis, ou inactif. {1TG39: 13.2}

13

PRIÈRE D’OUVERTURE

« Un combat Et Une Marche »

   Nous lirons dans « Heureux Ceux Qui, » à la page 114 en commençant par le troisième paragraphe {1TG40: 14.1}

HCQ 114.3 – « La vie Chrétienne est à la fois une marche et un combat ; mais ce n’est pas la puissance humaine qui peut rendre victorieux. C’est dans le domaine du cœur… Le vieil homme, né du sang et par la volonté de la chair, ne peut hériter du royaume de DIEU, il doit abandonner ses goûts héréditaires et ses anciennes habitudes. {1TG40: 14.2}

   « Celui qui décide d’entrer dans ce royaume spirituel s’apercevra bientôt que, liguées contre lui, les forces et les passions de sa nature déchue sont soutenues par la puissance du royaume des ténèbres. Il doit s’attendre à voir l’égoïsme et l’orgueil se dresser contre tout ce qui pourrait lui en dévoiler la laideur. Livrés à nous-mêmes, nous ne pouvons ni surmonter nos mauvais désirs et nos habitudes pernicieuses, ni vaincre l’ennemi puissant qui nous retient en servitude. DIEU seul peut nous donner la victoire. Il désire que nous soyons maîtres de nous-mêmes, de notre volonté et de nos goûts, mais Il ne peut agir en nous sans notre consentement ni notre concours. L’Esprit divin opère par le moyen des facultés et des énergies qui nous ont été données et toutes nos forces doivent collaborer avec DIEU. » {1TG40: 14.3}

   L’ancienne nature, la nature avec laquelle nous sommes nés, ne peut pas hériter le Royaume de DIEU. D’après cette lecture, nous devons prier afin de pouvoir soumettre nos cœurs et tout notre être à DIEU. Quand nous aurons fait cela, nous serons tout à fait différents de ce que nous sommes maintenant — notre vieille nature aura disparu. {1TG40: 14.4}

14

SION DANS LA HAUTEUR DE SA GLOIRE

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 10 MAI 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Notre étude de cet après-midi se trouve au soixantième chapitre d’Ésaïe. Là nous y lisons : « Lève-toi, brille car ta lumière est venue, et la gloire du SEIGNEUR s’est levée sur toi. » Es. 60 : 1 {1TG40: 15.1}

   La première chose que nous avons besoin de connaître dans cette étude c’est la personne à qui l’Inspiration demande de se lever. Ce chapitre étant une continuation du cinquante quatrième chapitre, par conséquent, nous y chercherons l’information. Là, il nous est montré que c’est la femme stérile, les serviteurs de DIEU dans l’église Chrétienne. Il appelle Son église à se lever et à briller car sa « lumière est venue. » S’adresse-t-il à ses serviteurs du présent, du passé ou du future ? Lisons encore : {1TG40: 15.2}

   « Et ton peuple entier sera droit ; ils posséderont en héritage le pays pour toujours, la branche de Ma plantation, l’œuvre de Mes mains, afin que Je sois glorifié. » Es. 60 : 21. {1TG40: 15.3}

   Ce verset ne dit pas que Son peuple est déjà juste mais qu’ils seront justes. Il ne dit pas qu’ils ont possédé le pays mais qu’ils l’hériteront. Quand DIEU enlèvera l’ivraie alors Son église sera purifiée, blanchie. {1TG40: 15.4}

15

   Il est clair que l’accomplissement de cette prophétie est encore dans le future. Et le fait que notre message annonce la purification imminente de l’église, temps dans lequel les anges doivent enlever les hypocrites de parmi les fidèles, temps dans lequel le filet est tiré sur le rivage et les mauvais poissons jetés, la purification du sanctuaire — le Jugement pour les Vivants dans « la maison de DIEU » (1 Pi. 4 : 17) est sur le point de commencer ; l’Inspiration, par conséquent,  dans ce chapitre s’adresse à l’église de DIEU à cette heure particulière. Puisque nous voyons maintenant que ce chapitre contient la Vérité pour notre temps importante, nous l’étudierons verset par verset. {1TG40: 16.1}

Es. 60 : 1 – « Lève-toi, brille car ta lumière est venue, et la gloire du SEIGNEUR s’est levée sur toi. »

   Qui peut honnêtement dire que notre lumière n’est pas venue ? Que notre message n’est pas la Vérité pour notre temps ? Aucun de ceux qui sont en contact avec Elle, j’en suis sûr. L’Inspiration est, par conséquent, en train d’inviter le peuple de DIEU, la Dénomination et nous-mêmes à se lever et à briller. Nous devons ensuite étudier le mot « briller » afin de connaître ce qui est exigé de nous. {1TG40: 16.2}

   Un objet noir et sale ne réfléchit jamais, il absorbe toute la lumière. La lune brille parce que sa surface est composée d’une substance blanche. Si elle était composée d’une substance noire elle ne pourrait réfléchir aucune lumière. Ceci est également vrai de la lumière spirituelle. Si nous sommes impatients de briller, nous devons maintenant nous lever et faire un nettoyage, nous débarrasser de nos vêtements noirs, souillés — de prendre une part active dans ce mouvement de réveil et de réforme sous la supervision du Saint-Esprit. La stupidité, le fanatisme et l’indifférence doivent être abandonnés et la pensée Divine doit être mise en action, ainsi l’ordonne le SEIGNEUR : {1TG40: 16.3}

   « Que le pervers abandonne son chemin, et l’homme

16

inique ses pensées ; et qu’il retourne au SEIGNEUR, et Il lui fera miséricorde, et à notre DIEU, car Il pardonnera abondamment. Car Mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos chemins ne sont pas Mes chemins, dit le SEIGNEUR. Car comme les cieux sont plus élevés que la terre, ainsi Mes chemins sont plus élevés que vos chemins et Mes pensées plus que vos pensées. Car, comme la pluie et la neige descendent du ciel, et n’y retournent pas, mais arrosent la terre et l’a fait produire, et germer afin qu’elle donne de la semence au semeur et du pain à celui qui mange, Ainsi sera Ma parole, qui sort de Ma bouche ; elle ne retournera pas à Moi sans effet, mais elle accomplira ce que J’ai voulu, et elle prospérera dans la chose pour laquelle Je l’ai envoyée. » Es. 55 : 7-11. {1TG40: 16.5}

   Nous devons nettoyer nos pensées, nos voies, nos corps, nos vêtements et nos foyers à l’intérieur comme à l’extérieur. La Propreté est Sainteté. La loi et l’ordre, la paix et la justice, la joie et le contentement font partie du gouvernement de DIEU. Si pour être totalement des Chrétiens on doit « briller, » et si nous devons toujours refléter la Parole de DIEU à ceux qui sont assis dans les ténèbres, alors nous avons donc besoin d’être polis par l’Esprit de DIEU. Si nous prenons garde à tout ce que le message nous enseigne, alors notre suprême devoir et privilège Divin est de prendre ce que l’Inspiration dit : « Lève-toi, brille car ta lumière est venue, et la gloire du SEIGNEUR s’est levée sur toi. » Ceux qui sont maintenant assis comme des objets noirs, consommant la lumière pour eux-mêmes, devront maintenant embrasser l’opportunité et accueillir ce privilège.  Aujourd’hui c’est votre opportunité. {1TG40: 17.1}

Es. 60 : 2 – « Car voici, l’obscurité couvrira la terre, et une énorme obscurité [couvrira] les peuples ; mais sur toi se lèvera le SEIGNEUR, et Sa gloire paraîtra sur toi. »

17

   Le mot « voici » connote que si vous regardez, vous pouvez voir les signes des ténèbres déjà en train de planer sur vous. « Énorme obscurité » signifie que les peuples seront totalement perdus et ne sauront quel chemin prendre, car ils seront totalement confus et dans une grande perplexité. C’est maintenant notre opportunité de répondre à l’appel du SEIGNEUR et d’être prêt à rencontrer cette situation. Nous devons pleinement réaliser que nous sommes en réalité appelés pour être la lumière de la Dénomination et ultérieurement celle du monde. Merveilleux en effet que d’être choisis de parmi la grande masse du monde ! Vous ne pouvez rater ce privilège. Agissons maintenant. {1TG40: 18.1}

Es. 60 : 3 – «Et les Gentils viendront à ta lumière, et les rois à la clarté de ton lever. »

   Nous sommes maintenant le peuple le plus obscure dans le monde, mais le jour est déjà là, jour où nous seront mieux connus. Voici la sûre promesse que si nous nous levons maintenant de notre position assise et que nous faisons l’effort d’atteindre le but défini par DIEU pour nous, le résultat sera que les Gentils viendront à notre lumière et les rois à la clarté de notre lever. Voici le jour favorable pour vous. {1TG40: 18.2}

Es. 60 : 4 – « Lève tes yeux autour de toi et regarde ils se rassemblent tous, ils viennent à toi ; tes fils viendront de loin, et tes filles seront nourries à tes côtés. »

   Si nous regardons avec des yeux spirituels, dit le SEIGNEUR, nous verrons maintenant que les choses se mettent en place. L’appel, ainsi que les signes des temps, sont aussi évident pour quelqu’un de supposer que le jour est loin. Nos fils et nos filles dans ce message doivent bientôt être rassemblés à nous du confins de la terre. {1TG40: 18.3}

Es. 60 : 5 – « Alors tu verras, et conflueras ensemble, et

18

ton cœur s’étonnera et s’épanouira ; parce que l’abondance de la mer se tournera vers toi, et les richesses des Gentils viendront vers toi. »

   Lorsque cela arrivera, alors le reste se verra pleinement et sera rayonnant de joie, l’abondance des richesses des Gentils se tourneront vers eux. {1TG40: 19.1}

Es. 60 : 6-9 – « Une multitude de chameaux te couvrira, les dromadaires de Madian et d’Épha ; tous ils viendront de Sheba ; ils apporteront or et encens, et ils démontreront les louanges du SEIGNEUR. Tous les troupeaux de Kedar seront rassemblés vers toi, les béliers de Nébajoth te serviront ; ils monteront avec [une offrande] agrée sur Mon autel, et Je glorifierai la maison de Ma gloire. Qui sont ceux-là, qui volent comme un nuage, et comme des colombes vers leurs colombiers ? Certainement que les îles M’attendront, et les navires de Tarsis les premiers, pour amener de loin tes fils, leur argent et leur or avec eux, au nom du SEIGNEUR ton DIEU, et au Seul Saint d’Israël, parce qu’il t’aura glorifiée. »

   Nos fils et filles dans la foi viendront comme une tempête par la voie aérienne et maritime. Ils viendront parce que le SEIGNEUR glorifiera tout Son peuple. L’appel, « Sortez du milieu d’elle, Mon peuple ; afin que vous ne participiez pas à ses péchés, et que vous ne receviez pas de ses plaies.» (Ap. 18 : 4) amènera en effet, en même temps que les richesses des Gentils, « une grande multitude que nul homme ne pouvait compter. » Ap. 7 : 9. {1TG40: 19.2}

Es. 60 : 10 – « Et les fils des étrangers bâtiront tes murs, et leurs rois te serviront ; car dans Ma colère Je t’ai frappée, mais, dans Ma bonté, Je t’ai fait miséricorde. »

19

   Au temps d’Esdras et de Néhémie le peuple de DIEU, les Juifs, eux-mêmes avaient construit avec de grand désaccord, mais pour l’église purifiée, les Gentils construiront avec plaisir. Leurs rois devront pourvoir non seulement aux besoins du commun des peuples mais aussi aux serviteurs de DIEU. Pour l’instant, les rois sont les patrons, mais viendra un jour où les serviteurs de DIEU dirigeront les rois, et ils seront heureux d’être conduits par eux. {1TG40: 20.1}

Es. 60 : 11 – « C’est pourquoi tes portes seront continuellement ouvertes ; elles ne seront fermées ni jour ni nuit, afin que les richesses des Gentils te soient apportées et que leurs rois puissent être amenés. »

   Compte tenu de notre réponse à l’appel de DIEU et à notre désir de briller pour Lui, beaucoup de peuple diront : « Venez et montons à la montagne du SEIGNEUR, à la maison du DIEU de Jacob ; Il nous instruira de Ses chemins, et nous marcherons dans Ses sentiers ; car la loi sortira de Sion et la parole du SEIGNEUR de Jérusalem. » Es. 2 : 3. Pour cette même raison les portes, comme cela devrait être, devront rester ouvertes nuit et jour pour maintenir la circulation — l’entrée des saints, les richesses des Gentils et de leurs rois. Manifestement donc, le grand besoin n’est pas en une campagne de « collecte annuelle, » pas dans de multiple collections, pas dans la vente des livres d’aujourd’hui — pas en une campagne de sensibilisation à but quelconque — mais de prendre cette « huile dorée » pour nos lampes et de se « lever pour briller. » Voici ce dont a besoin l’église aujourd’hui. {1TG40: 20.2}

Es. 60 : 12, 13 – « Car la nation et le royaume qui ne te serviront pas périront, oui, ces nations-là seront entièrement ravagées. La gloire du Liban viendra vers toi, le cyprès, le pin et le buis ensemble, pour orner le lieu de Mon sanctuaire, et Je rendrai glorieux le lieu [où reposent] Mes pieds. »

20

   Le lieu où les pieds du SEIGNEUR se poseront est « la vallée des montagnes » (Za. 14 : 5) ; ce lieu devra être le lieu le plus glorieux. {1TG40: 21.1}

Es. 60 : 14-16 – « Et les fils de ceux qui t’affligeaient viendront vers toi en se courbant ; et tous ceux qui te méprisaient s’inclineront à la plante de tes pieds, et ils t’appelleront La ville du SEIGNEUR, La Sion du Seul Saint d’Israël. Au lieu d’avoir été délaissée et haïe, si bien que personne ne passait par toi, Je ferai de toi une excellence éternelle, une joie pour beaucoup de générations. Et tu suceras le lait des Gentils, et tu suceras la mamelle des rois, et tu sauras que Moi, le SEIGNEUR, suis ton Sauveur, et ton Rédempteur, le Puissant de Jacob. »

   De même que les bébés sont admirablement traités et soignés, ainsi les Gentils et leurs rois attendront avec plaisir les saints et de leur abondante nourriture, ils nourriront allègrement les serviteurs de DIEU. {1TG40: 21.2}

Es. 60 : 17 – « Au lieu de cuivre Je ferai venir de l’or, au lieu de fer Je ferai venir de l’argent, au lieu du bois, du cuivre, et au lieu des pierres, du fer. Je ferai que tes gouverneurs [soient enclins à] la paix, et tes magistrats la droiture. »

   Oui la maison de DIEU sera construite avec le meilleur des meilleurs. {1TG40: 21.3}

Es. 60 : 18 – « On n’entendra plus parler de violence dans ton pays, de dévastation et de ruine dans tes frontières ; mais tu appelleras tes murailles Salut, et tes portes Louange. »

   Alors que le monde désire ardemment la paix plus que jamais auparavant, DIEU, Qui est celui qui est capable de la leur donner, déclare fortement que ceux qui veulent réellement la paix

21

 peuvent l’obtenir à condition qu’ils viennent à Lui. Cet espoir et cette foi dans les promesses de DIEU est même maintenant notre seule paix de l’esprit si nous y croyons réellement. {1TG40: 21.4}

Es. 60 : 19-22 – « Le soleil ne sera plus ta lumière pendant le jour, et la clarté de la lune ne t’éclairera plus ; mais le SEIGNEUR sera pour toi une lumière perpétuelle, et ton DIEU, ta gloire. Ton soleil ne se couchera plus, et ta lune ne se retirera plus ; car le SEIGNEUR sera pour toi une lumière perpétuelle, et les jours de ton deuil seront finis. Et ton peuple entier sera droit ; ils posséderont en héritage le pays pour toujours, la branche de Ma plantation, l’œuvre de Mes mains, afin que Je sois glorifié. Le petit deviendra un millier, et le moindre, une forte nation. Moi, le SEIGNEUR, [je] hâterai ceci en son temps. »

   Lorsque tous les serviteurs de DIEU se « lèveront et brilleront » comme un seul homme, alors un petit deviendra un mille, et le plus faible deviendra une grande nation. Alors les Saints seront réunis rapidement et les méchants seront amenés à leur fin. Voici le plan de DIEU pour finir l’œuvre évangélique et nous ferons mieux d’abandonner nos idées préconçues à ce propos et répondre à l’appel de DIEU si nous espérons survivre au travers du « grand et redoutable jour » du SEIGNEUR, si nous espérons nous réjouir à la hauteur de la gloire de Sion. Si nous restons debout fidèles à la Parole de DIEU, nous verrons finalement toutes ces merveilles et vivront pour toujours. {1TG40: 22.1}

22 

PRIÈRE D’OUVERTURE

« Disposé à être rendu capable »

   Je lirai dans le livre « Heureux Ceux Qui, » en commençant à la page 115 le deuxième paragraphe. {1TG41: 23.1}

HCQ 115.2 – « Pas de victoire possible sans la prière constante et sincère, sans l’humilité et la défiance de soi. Notre volonté ne sera pas contrainte à collaborer avec les agents divins : elle devra le faire librement. Si l’influence du Saint-Esprit nous était imposée avec une puissance cent fois plus grande, nous n’en deviendrions pas de meilleurs chrétiens… Notre volonté doit se mettre du même côté que celle de DIEU. Nous ne pouvons de nous-mêmes soumettre nos intentions, nos désirs, nos inclinations à cette volonté : mais nous pouvons souhaiter être rendus capables de vouloir le faire. Alors DIEU accomplira son œuvre en nous …. Un grand nombre d’hommes, attirés par la beauté du CHRIST et la gloire du ciel, reculent devant les conditions nécessaires pour les posséder. Le renoncement à leur propre volonté, à leurs entreprises favorites, demande un sacrifice devant lequel ils hésitent et faiblissent. Finalement, ils retournent en arrière. “Beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas.” » {1TG41: 23.2}

   Quel sera notre sujet de prière pour ce soir ? — Souvenons-nous que la seule barrière entre nous et DIEU c’est le moi, et que DIEU ne nous contraindra jamais à venir à Lui. Demandons-Lui la puissance pour utiliser la grâce qu’Il nous a si librement offerte. DIEU n’aurait pas fait de nous des agents moraux libres s’Il ne s’attendait que nous fassions usage de notre volonté. Nous devrions Lui demander de nous aider à être « rendus capables de vouloir le faire » et ensuite de joindre notre volonté à La sienne et ainsi « travailler à notre salut. » Nous avons besoin de la force de DIEU pour résister à tout mal, pour vaincre le monde comme JÉSUS a vaincu. {1TG41: 23.3}

23

LES FRUITS DE CELUI QUI EST OINT

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 17 MAI 1947

CHAPELLE DU MONT CARMEL

WACO TEXAS

   Nous étudierons le chapitre soixante et un d’Ésaïe en commençant par le premier verset. {1TG41: 24.1}

Es. 61 : 1, 2 – « L’Esprit du Seigneur DIEU, est sur Moi ; parce que le SEIGNEUR M’a oint pour prêcher de bonnes nouvelles aux dociles Il M’a envoyé pour panser [ceux qui ont] le cœur brisé, pour proclamer la liberté aux captifs, et l’ouverture de la prison à ceux qui sont prisonniers ; Pour proclamer l’année acceptable du SEIGNEUR et le jour de la vengeance de notre DIEU ; pour consoler tous ceux qui sont dans le deuil. »

   Ce sont les deux versets que JÉSUS a lu tandis qu’Il se tenait debout dans la synagogue de la ville de Nazareth, l’endroit où Il fut élevé. Il fit la lecture de ces deux versets et s’était ensuite assit sans faire aucun commentaire. Comme Ses auditeurs étaient toujours dans la stupeur se demandant pourquoi Il avait lu ces versets et s’était ensuite assis sans ajouter un mot, JÉSUS se leva à nouveau et dit : « Aujourd’hui cette écriture est accomplie en vos oreilles. » {1TG41: 24.2}

   La raison donnée à ce que la puissance de l’Esprit reposait sur Lui est que le Seigneur DIEU L’avait oint pour prêcher de bonnes nouvelles aux humbles, impliquant que si le SEIGNEUR ne l’avait pas oint pour prêcher, l’Esprit du SEIGNEUR n’aurait pas reposé sur Lui. De plus, Il fut oint pour prêcher aux humbles, à ceux qui ne sont pas

24

autosuffisant, qui n’ont pas une haute opinion d’eux-mêmes, mais qui sont humbles et qui apprennent facilement ; l’autre classe ne pourrait pas être enseignée. Il devait consoler tous les affligés, panser les cœurs brisés, proclamer la liberté aux captifs (pas de les libérer immédiatement). Bien entendu « l’année acceptable du SEIGNEUR » c’est l’époque ou le texte de l’écriture s’accomplit, l’époque où il est descellé et proclamé. Ceux qui n’y prêtent pas garde doivent être balayés au « jour de la vengeance. » Ce furent les bonnes nouvelles pour lesquelles JÉSUS fut oint. L’incrédulité et l’indifférence à l’égard de la Vérité révélée est une insulte à DIEU et un péché contre le Saint-Esprit Qui conduit dans toute la Vérité. {1TG41: 24.3}

   Toutefois, nous ne devrions pas conclure que le chapitre entier fut accompli à ce moment-là, simplement parce que le Sauveur a prêché ces deux versets où que ces deux versets ne pourront pas s’accomplir à nouveau au moment où le reste du chapitre s’accomplira. Puisque le même Esprit reposait sur les Apôtres — sur ceux qui proclamaient le message du SEIGNEUR à cette époque, ainsi il doit en être de même aujourd’hui, à l’époque où le chapitre entier est accomplit. {1TG41: 25.1}

   Voici le devoir de ceux qui proclament le message de ce chapitre : {1TG41: 25.2}

Es. 61 : 3« Pour désigner à ceux de Sion qui sont dans le deuil, pour leur donner la magnificence au lieu de la cendre, l’huile de joie au lieu du deuil, le vêtement de louange au lieu d’un esprit déprimé ; afin qu’ils soient appelés arbres de droiture, la plantation du SEIGNEUR, afin qu’Il soit glorifié. »

   La substance de l’Esprit doit améliorer les conditions spirituelles de ceux qui gémissent en Sion, l’église : pour leur donner la magnificence au lieu de la cendre (au lieu de la repentance et l’humilité), l’huile de joie au lieu du deuil (la Vérité Présente qui éclaire avec plein d’espoir le reste du chemin) et des vêtements (le caractère)

25

de louange afin qu’ils soient comme des ornements vivants de droiture, une création nouvelle de DIEU, afin qu’Il soit glorifié. {1TG41: 25.3}

   Ici, nous voyons que la création originale de DIEU qui a été perdu à cause du péché doit être restauré. Maintenant, c’est le jour favorable pour ouvrir votre cœur, de recevoir la Vérité présente, de recréer et restaurer ce qui était perdu à cause du péché. {1TG41: 26.1}

Es. 61 : 4 – « Et ils bâtiront les ruines anciennes, ils relèveront les décombres précédents, et ils répareront les villes dévastées, les désolations depuis de nombreuses générations. »

   Ce sont ceux qui ont été rendus beaux et joyeux, qui sont revêtus de louange et qui deviennent des arbres de droiture — une plantation du SEIGNEUR. Ses serviteurs triomphants, les Esdras et les Néhémiens sans faute d’aujourd’hui, doivent restaurer toute chose. {1TG41: 26.2}

Es. 61 : 5 – « Et les étrangers s’y tiendront et nourriront vos troupeaux, et les fils de l’étranger seront vos laboureurs et vos vignerons. »

   Bien entendu, les étrangers mentionnés ici, ne sont pas étrangers au Royaume de DIEU, mais à la nation ; ils ne sont pas liés par le sang à Juda et Israël, ils ne sont pas de la souche de Jacob, ils ne font pas parti des 144 000 qui se tiennent en premier sur le Mont Sion, mais ils sont avec eux. {1TG41: 26.3}

Es. 61 : 6 – « Mais vous, vous serez appelés les Prêtres du SEIGNEUR ; on vous nommera les Ministres de notre DIEU ; vous mangerez les richesses des Gentils, et vous vous vanterez de leur gloire. »

26

   Dans le Royaume de Juda antitypique à venir, il y aura, par conséquent,  deux groupes de personnes — les ministres et les laïcs. {1TG41: 27.1}

   Nous voyons à partir de ces écritures que le Royaume de DIEU, l’église purifiée, libérée de « l’ivraie » est une chose réelle. Ce n’est pas quelque chose d’imaginaire, de mousseux flottant et perdu dans l’espace, mais bien réelle sur la terre. {1TG41: 27.2}

Es. 61 : 7 – « À cause de votre honte, vous aurez le double ; et au lieu de la confusion, elles se réjouiront de leur portion ; c’est pourquoi dans leur pays ils posséderont le double, et ils auront une joie éternelle. »

   Ces ministres de DIEU auront une portion double à cause de l’opprobre qu’ils ont enduré, toute cette joie sera leur part. Êtes-vous disposés à souffrir pour l’amour du CHRIST ? Êtes-vous ou pas comme ceux qui cherchent la joie et l’amitié du monde et qui tôt ou tard devront se trouver dans un grand désappointement ? Croyez ! C’est tout. {1TG41: 27.3}

Es. 61 : 8 – « Car Moi, le SEIGNEUR, J’aime le jugement, Je hais le pillage pour offrande consumée ; et J’établirai leur œuvre avec vérité, et Je traiterai avec eux une alliance éternelle. »

   Le jugement et la justice c’est la devise de DIEU pour toutes Ses créatures. La déclaration : « Je hais le pillage pour offrande consumée » implique que de telles choses mal séantes se pratiquent aujourd’hui parmi Son peuple. À ce propos, il y a quelques années, j’ai entendu un certain membre d’église dire qu’il avait gagné un peu d’argent dans une sorte de jeux d’argent et comme sa conscience lui reprochait de garder la somme, il la donna comme offrande à Son église ! J’ai entendu aussi plusieurs dire qu’ils travaillent le Sabbat, mais

27

qu’ils retournaient à l’église ce qu’ils gagnent le Sabbat ! Ces incidents peuvent servir d’échantillons qui montrent comment le peuple de DIEU est insensé et peu éduqué dans les choses de DIEU. Ils font de DIEU en Lui apportant de telles offrandes Quelqu’un qui joue aux jeux d’argent et Quelqu’un qui n’observe pas le Sabbat. {1TG41: 27.4}

   La promesse de DIEU à Son peuple est : « J’établirai leur œuvre avec Vérité. » Mettrons-nous en question Sa capacité à accomplir ces versets et en même temps espérer qu’Il nous donne une maison dans Son Royaume ? {1TG41: 28.1}

Es. 61 : 9 – « Et leur semence sera connue parmi les Gentils, et leur progéniture parmi les peuples ; tous ceux qui les verront, les reconnaîtront, qu’ils sont la semence que le SEIGNEUR a bénie. »

   Quelle espérance bénie ! Quelle puissance pour sauver jeunes et vieux et pour rendre leurs noms mondialement connus. Pour parvenir à une telle gloire, les personnes subiraient presque n’importe quelle torture connue de l’humanité. Cependant, DIEU vous demande seulement de croire et de vous conformer à Sa Parole, oui, c’est tout. {1TG41: 28.2}

   Le Christianisme doit devenir une chose réelle, si réelle que les Païens reconnaîtront que de tels Chrétiens ne peuvent être que la plantation du SEIGNEUR, et que seule la puissance de DIEU peut effectuer un tel changement dans le cœur humain, et faire dire aux Saints : {1TG41: 28.3}

Es. 61 : 10 – « Je me réjouirai extrêmement dans le SEIGNEUR, mon âme s’égaiera en mon DIEU ; car Il m’a revêtu des vêtements du salut, Il m’a couvert de la robe de droiture, comme un époux se pare d’atours et comme une épouse s’orne de ses joyaux. »

28

   En effet ce chapitre d’Ésaïe, le prophète, doit amener « un réveil et une réforme » tel qu’il n’y eut jamais eu de semblable depuis l’entrée du péché. À Dieu ne plaise qu’aucun de nous ne rate l’expérience et les bénédictions attachées à ce réveil et à cette réforme. {1TG41: 29.1}

Es. 61 : 11 – « Car, comme la terre fait jaillir son germe et comme un jardin fait sortir les choses qui y sont semées, ainsi le Seigneur DIEU fera germer droiture et louange devant toutes les nations. »

   Grâce à la semence de la Vérité dans le cœur, le peuple de Dieu fera cette expérience aussi naturellement que la terre fait pousser, germer et porter du fruit la graine qui y est jetée. En effet ceci est la « droiture du CHRIST, » non pas la puissance des hommes. {1TG41: 29.2}

   Pour résumé cette étude, nous avons appris que les fruits de Celui qui est oint sont : {1TG41: 29.3}

   Que JÉSUS fut oint pour annoncer de bonnes nouvelles, des nouvelles grâce auxquelles ils devait ouvrir la porte de la prison du péché, pour panser les blessures du peuple de DIEU, pour proclamer une année acceptable du SEIGNEUR, pour consoler les affligés, et pour donner à tous l’opportunité d’échapper au « jour de la vengeance » ; que parce qu’Il était oint ainsi Il était capable de consoler les affligés de Sion, de donner la magnificence au lieu de la cendre, l’huile de joie au lieu du deuil, et le don de la louange au lieu d’un esprit abattu, afin qu’on les appelle « des arbres de droiture, » et pour qu’ainsi Dieu soit glorifié ; que grâce au don de l’Esprit Son peuple sera capable de construire des lieux dévastés depuis longtemps ; que ceux qui sont appelés maintenant doivent être les ministres de DIEU « ils mangeront les richesses des Gentils » et se glorifierons en eux, et des « étrangers » seront leurs bergers et

29

leurs « vignerons » ; qu’alors leur opprobre et leur confusion se changeront en une joie éternelle ; que comme DIEU hais le pillage, Il établira leur œuvre avec Vérité et traitera une alliance éternelle avec ceux qui Le connaissent ; que leur postérité sera connue parmi les Gentils et parmi les peuples, et ils reconnaîtront que DIEU a béni Son peuple ; que parce que Celui qui est Oint a revêtu Son peuple de vêtements de salut, et d’une robe de droiture, le témoignage de Ses enfants sera : « Je me réjouirai extrêmement dans le SEIGNEUR », comme la fiancée se pare de ses joyaux, ainsi les ornements spirituels donnés au travers de ces dons amèneront le « réveil et la réforme » ; et que comme la nature fait porter du fruit à la semence jetée en terre, ainsi Celui qui est Oint fera germer la droiture et la louange devant les nations. {1TG41: 29.4}

   « D’amples provisions ont été faites pour tous ceux qui entreprennent sincèrement, sérieusement et de façon attentionné l’œuvre de la sainteté parfaite dans la crainte de DIEU. Grâce à CHRIST, force, grâce et gloire ont été pourvues et sont apportées par le ministère des anges à ceux qui sont héritiers du salut. Nul n’est si bas, si corrompu, si vil qu’il ne puisse trouver en JÉSUS, qui est mort pour lui, force, pureté et justice, s’il se détourne de ses péchés, cesse sa conduite d’iniquité et de tourner de tout son cœur vers le DIEU vivant. Il attend pour lui enlever ses vêtements tachés et pollués par le péché, et pour le revêtir de la robe blanche, éclatante de la justice ; et Il le fera vivre et non mourir. En lui  il peut croître. Ses branches ne seront pas dépourvu de fruits ni ne se flétriront. S’il demeure en lui, il peut tirer de lui sève et aliment, être rempli de son Esprit, marcher comme il a marché, vaincra comme il a vaincu, et être élevé à sa droite. » — « Testimonies, » Vol. 2, p. 453 {1TG41: 30.1}

30

IL Y A UNE LARGESSE DANS LA MISÉRICORDE DE DIEU

Il y a une largesse dans la miséricorde de DIEU

Comme l’étendue de la mer;

Il y a une bonté dans Sa justice,

Qui est plus que la liberté.

Le pécheur est accueilli,

Et le juste reçoit davantage de grâce,

Avec le Sauveur, il y a la miséricorde

Dans Son sang il y a la guérison.

Car l’amour de DIEU est plus large

Que la mesure de l’esprit de l’homme

Et le cœur du SEIGNEUR

Est des plus merveilleux.

Si notre amour était seulement plus simple

Nous Le prendrions au mot

Et nos vies seraient toute la lumière du soleil

Dans la douceur de notre DIEU

                                       Frederick  W. FABER.


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *