L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Salutations Pour Notre Temps, Volume 1, N° 33, 34, 35

Salutations Pour Notre Temps, Volume 1, N° 33, 34, 35

1TG33-35-1200x675.jpg

1

PRIÈRE D’OUVERTURE

Nos Besoins Satisfaits.

   Je lirai dans « Une Vie Meilleure », à la page 139, par le premier paragraphe. {1TG33: 2.1}

   V.M. p. 139 – « Chaque promesse dans la Parole de DIEU nous fournit un sujet de prière, présentant l’engagement de la parole de JÉHOVAH comme notre assurance. Quelque soit la bénédiction spirituelle que nous avons besoin, c’est notre privilège de le demander par l’intermédiaire de JÉSUS. Nous pouvons dire au SEIGNEUR, avec la simplicité d’un enfant, exactement ce dont nous avons besoin. Nous pouvons Lui préciser nos affaires temporelles, Lui demandant le pain et le vêtement aussi bien que le pain de vie et la robe de justice du CHRIST. Votre Père céleste sait que vous avez besoin de toutes ces choses et vous êtes invités à les Lui demander. C’est au travers du nom de JÉSUS que chaque bénédiction est reçue. DIEU honorera ce nom et pourvoira à nos besoins à partir des richesses de Sa libéralité. » {1TG33: 2.2}

    Résumons ce pour quoi nous devrions prier cet après-midi. Nous avons besoin de prier pour une foi solide dans l’assurance que quelque soit les bénédictions spirituelles ou temporelles que nous pouvons avoir besoin c’est notre privilège d’aller au SEIGNEUR avec la simplicité d’un enfant et de réclamer ces bénédictions dans le nom de JÉSUS. Nous avons besoin de prier pour l’aide de prendre DIEU au mot, prier pour réaliser qu’Il veut dire juste ce qu’Il dit quand Il promet d’honorer le nom de JÉSUS et de pourvoir à nos besoins de Ses richesses incommensurables. {1TG33: 2.3}

2

LA DISPERSION, LE TEMPS ET LA DÉLIVRANCE

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 22 MARS 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Cet après-midi, nous allons étudier les chapitres 31 et 32 d’Ésaïe. Dans ces chapitres nous verrons la cause de la captivité de Sion par les Gentils, la limite de leur temps, la délivrance de l’Israël antitype. {1TG33: 3.1}

Es. 31 : 1-4 – « Malheur à ceux qui descendent en Égypte pour avoir du secours, qui s’appuient sur des chevaux, et se fient à la multitude des chars et à la force des cavaliers, mais qui ne regardent pas vers le Saint d’Israël, et ne recherchent pas le SEIGNEUR ! Lui aussi, cependant, Il est sage, Il fera venir le malheur, et ne retiendra point Ses paroles ; Il s’élève contre la maison des méchants et contre le secours de ceux qui commettent l’iniquité. L’Égyptien est homme et non DIEU, ses chevaux sont chair et non Esprit. Quand le SEIGNEUR étendra Sa main, le protecteur chancellera, le protégé tombera, et tous ensemble ils périront. Car ainsi m’a parlé le SEIGNEUR. Comme le lion, comme le lionceau rugit sur sa proie, et malgré tous les bergers rassemblés contre lui, ne se laisse ni effrayer par leur voix ni intimidé par le bruit qu’ils font ; de même le SEIGNEUR des armées descendra pour combattre sur la montagne de Sion et sur Sa colline. »

   Bien que le SEIGNEUR permette que Son ancien royaume

3

soit pris par les Gentils, ce texte de l’Écriture montre qu’Il va bientôt les délivrer. Non seulement Il va délivrer Son peuple et le Mont Sion mais Il va également les défendre. {1TG33: 3.2}

Es. 31 : 5, 6 – « Comme des oiseaux déploient les ailes sous leur couvée ainsi le SEIGNEUR des armées défendra Jérusalem ; Il la défendra et la délivrera, Il l’épargnera et la sauvera. Revenez à Celui dont on s’est profondément détourné, enfants d’Israël ! »

   Le moment de leur délivrance étant maintenant venu, le SEIGNEUR plaide avec Son peuple pour qu’il retourne à Lui — pour qu’il se réforme. {1TG33: 4.1}

Es. 31 : 7 – « En ce jour, chacun rejettera ses idoles d’argent ses idoles d’or, que vous vous êtes fabriquées de vos mains pour pécher. »

  Pour retourner à Lui, explique-t-Il, c’est rejeter toutes les idoles. Quand un tel grand mouvement de réveil et de réforme aura lieu parmi le peuple de DIEU, Il continue : {1TG33: 4.2}

Es. 31 : 8, 9 – « C’est alors l’assyrien tombera sous un glaive qui n’est pas celui d’un homme, et un glaive qui n’est pas celui d’un homme le dévorera, il s’enfuira devant le glaive, et ses jeunes guerriers seront asservis. Dans son effroi, il affranchira sa forteresse, et ses chefs trembleront devant la bannière, dit le SEIGNEUR Qui a Son feu dans Sion et Sa fournaise dans Jérusalem.»

   À cause de l’idolâtrie, il fut permis aux Assyriens de prendre l’ancien peuple de DIEU et leur agréable pays. Et il sera aussi certain que l’Assyrien contrôlera le pays aussi longtemps que le peuple de DIEU continuera dans l’idolâtrie. Mais, dès que toutes les idoles seront rejetées, oui dès que le grand mouvement de réveil et de réforme aura lieu

4

dans les cœurs du peuple, alors l’Assyrien (le pouvoir qui gouverne maintenant) tombera certainement et le peuple de DIEU aussi certainement retournera à Lui simplement. L’Assyrien ainsi tombera non sous l’épée d’un puissant homme, non par le moyen d’un homme mais « l’Assyrien qui est frappé d’une verge tombera par la voix du SEIGNEUR. » (Es. 30 : 31) {1TG33: 4.3}

Es. 32 : 1-8 – « Voici un roi régnera selon la justice et les princes gouverneront avec droiture. Chacun sera comme un abri contre le vent, et un refuge contre la tempête, comme des courants d’eau dans un lieu desséché, comme l’ombre d’un grand rocher dans une terre altérée. Les yeux de ceux qui voient ne seront plus bouchés, et les oreilles de ceux qui entendent seront attentives. Le cœur des hommes légers sera intelligent pour comprendre, et la langue de ceux qui balbutient parlera vite et nettement.

   « On ne donnera plus à l’insensé le nom de noble, ni au fourbe celui de magnanime. Car l’insensé profère des folies, et son cœur s’adonne au mal, pour commettre l’impiété, et dire des faussetés contre le SEIGNEUR pour laisser à vide l’âme de celui qui a faim, et enlever le breuvage de celui qui a soif, les armes du fourbe sont pernicieuses; il forme de coupables desseins pour perdre les malheureux par des paroles mensongères même quand la cause du pauvre est juste. Mais celui qui est noble forme de nobles desseins. »

   Se tournant encore vers Son ancien peuple, l’Inspiration déclare que bien que leur royaume fut condamné à tomber, cependant un jour un roi régnera en justice et des princes gouverneront avec droiture ; que dans ce jour un homme sera comme un abri, comme un courant d’eau dans un lieu desséché, et comme l’ombre d’un grand rocher dans une terre altérée (Es. 32 : 2) ; que bien que le peuple était spirituellement aveugle et ne pouvait pas voir, cependant il y vient bientôt

5

où ceux qui ont des yeux verront un jour clairement, et ceux qui ont des oreilles entendront distinctement ; ceux qui ont des cœurs légers seront intelligents pour comprendre et la langue de celui qui balbutie sera prête à parler d’un trait ; que l’insensé sera reconnu comme tel, et le fourbe ne sera plus appelé magnanime ; que les insensés et les hypocrites seront connu comme ceux qui disent des faussetés contre le SEIGNEUR, qui s’efforcent de tromper l’âme qui a spirituellement faim et soif ; que d’un autre côté, le fourbe sera vu comme celui qui forme de méchants desseins pour appauvrir davantage le pauvre. (Es. 32 : 7). {1TG33: 5.1}

Es. 32 : 9-14 – « Levez-vous, femmes qui êtes à votre aise, écoutez Ma voix, vous filles insouciantes, prêtez l’oreille à Mon propos. Vous serez tourmentées beaucoup de jours et d’années, vous femmes insouciantes ; car la vendange manquera, la récolte ne viendra pas. Tremblez, vous qui êtes à votre aise ; soyez tourmentées, vous insouciantes ; Déshabillez-vous, mettez-vous nues, et ceignez le sac sur vos reins.

   « Ils se lamenteront pour les mamelles, pour les champs agréables, pour les vignes fertiles. Les épines et les ronces monteront sur la terre de Mon peuple, oui, sur toutes les maisons où il y a de la joie dans la cité joyeuse.  Car les palais seront abandonnés ; la multitude de la ville sera délaissée ; les forteresses et les tours seront des repaires pour toujours, la joie des ânes sauvages, un pâturage des troupeaux. »

   Les « femmes » dont il est fait référence ici sont sans aucun doute « Ohola » et « Oholiba » (Éz. 23) les noms figurés de Juda et d’Israël. Ici est décrit leur dispersion parmi les Gentils, le châtiment qu’elles devaient recevoir. {1TG33: 6.1}

Es. 32 : 15 – « Jusqu’à ce que l’esprit soit versé sur nous

6

d’en haut, et que le désert devienne un champ fertile, et que le champ fertile soit réputé comme une forêt. »

   Ici il nous est dit que le peuple sera parmi les Gentils et que le pays restera désolé jusqu’à ce que l’Esprit soit déversé sur eux d’en haut. Alors ils retourneront. {1TG33: 7.1}

   Maintenant, nous avons déjà vu la raison de la dispersion du peuple et que l’effusion de l’Esprit marque la délivrance du peuple. Oui, leur pays ne sera plus alors en captivité, ni leur maison désolée. Le désert même deviendra un verger et le verger se changera en forêt, il y aura alors une abondante moisson d’âmes. {1TG33: 7.2}

Es. 32 : 16-20 – « Alors le jugement demeurera dans le désert, et la droiture restera dans le champ fertile. Et l’œuvre de droiture sera la paix, et l’effet de la droiture sera tranquillité et quiétude pour toujours. Et Mon peuple demeurera dans une paisible habitation, et dans des demeures sûres et dans de tranquilles lieux de repos. Quand il grêlera, cela tombera sur la forêt, et la ville sera abaissée dans un lieu bas. Bénis êtes-vous qui semez près de toutes les eaux, qui envoyez-là les pieds du bœuf et de l’âne. »

   Maintenant qu’avons nous appris de ces deux chapitres d’Ésaïe ? En réalité nous avons eu un résumé des sujets traités dans les chapitres précédents. Maintenant de façon même plus vivante qu’avant nous voyons que l’idolâtrie de l’ancien Israël força DIEU à permettre qu’ils soient dominés par les Assyriens. Il est cependant bien capable de les délivrer une fois que Son peuple entendra Son appel et rejettera leurs idoles ; quand il retournera à nouveau au SEIGNEUR, lorsque ce grand mouvement de réveil et de réforme réclamé dans ce chapitre sera finalement effectué. C’est ainsi que

7

« l’Assyrien qui est frappé d’une verge tombera par la voix du SEIGNEUR. » (Es. 30 : 31). Dorénavant un Roi régnera en justice. Alors les insensés et les hypocrites seront traités comme tels. En ce jour-là, il y aura une grande et glorieuse moisson d’âmes. Maintenant que nous voyons clairement l’époque, le besoin et la délivrance, hâtons, Frères et Sœurs, ce jour en nous séparant de toutes nos idoles et en tournant pleinement et sans réserve nos cœurs vers notre DIEU. {1TG33: 7.3}

8

PRIÈRE D’OUVERTURE

Venez À Dieu Comme Des Petits Enfants.

   Cet après-midi, nous continuerons notre lecture de « Une Vie Meilleure ». Nous débuterons où nous nous sommes arrêtés la semaine dernière, à la page 155. {1TG34: 9.1}

   V.M. p. 155 – « Mais n’oubliez pas qu’en venant à DIEU comme à un père, vous reconnaissez, votre relation avec Lui comme la relation d’un enfant avec son père. Vous ne vous confiez pas seulement dans Sa bonté, mais en toutes choses vous accepter de faire Sa volonté, sachant que Son amour ne change pas. Vous vous donnez à Son œuvre. C’était à ceux à qui, il avait ordonné de chercher premièrement le royaume de DIEU et Sa justice que JÉSUS a fait la promesse, ”Demandez et l’on vous donnera.”  {1TG34: 9.2}

   « Les dons de Celui qui a tout pouvoir dans les cieux et sur la terre sont en réserves aux enfants de DIEU. Des dons si précieux qu’ils nous parviennent au travers du sacrifice coûteux du sang du Rédempteur, répondant aux besoins les plus profonds et les plus ardents du cœur. Ces dons qui durent comme l’éternité, seront le joyeux partage de tous ceux qui viennent au Père comme des petits enfants. Approprions-nous des promesses de DIEU ; présentons-les Lui comme étant Ses propres paroles, et vous recevrez une joie parfaite. » {1TG34: 9.3}

   Prions afin de réaliser que notre relation avec DIEU est comme la relation d’un enfant avec ses parents ; afin de nous confier en Dieu en toutes choses comme un enfant se confie en ses parents ; afin de savoir que si nous nous donnons entièrement pour faire Sa volonté et Son œuvre, alors nous pourrions demander et recevoir ; et connaître qu’Il a en réserve pour nous des dons pour satisfaire les besoins les plus profonds et les plus ardents du cœur, des dons qui durent comme l’éternité ; et que si seulement nous allons à Lui comme des petits enfants et Le prenons au mot, toutes ces promesses dans Sa Parole seront nôtre. {1TG34: 9.4}

9

LE BUTIN DE CELUI QUI DÉPOUILLE

PRIS PAR LE BOITEUX ET LE FAIBLE

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 29 MARS 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Ce sujet se trouve dans Ésaïe 33. Nous débuterons notre étude avec : {1TG34: 10.1}

Es. 33 : 1 – « Malheur à toi qui dévastes et tu n’as pas été dévasté, et agis traîtreusement, et envers qui on n’a pas agi traîtreusement ! Quand tu auras fini de dévaster, tu seras dévasté ; et quand tu auras terminé d’agir traîtreusement, on agira traîtreusement avec toi. »

   En prenant en compte ce qui suit dans ce chapitre et dans les deux autres chapitres (car les chapitres 34 et 35 font partie du sujet qui est traité dans le chapitre 33), il devient clair que celui sur qui la « malédiction » est prononcée c’est l’église avant « le grand et redoutable jour du SEIGNEUR » ; le jour où les pécheurs en Sion périssent, le jour où les repentants sont récompensés, — « le jour de la vengeance du SEIGNEUR, et l’année des rétributions, pour la cause de Sion. » Es. 34 : 8. {1TG34: 10.2}

   L’église est particulièrement mise en lumière par le fait que, contrairement à l’Église de l’Ancien Testament, elle dépouille, mais n’a pas été dépouillée ; qu’elle agit avec traîtrise alors qu’elle-même n’a pas été traitée ainsi. Toutefois, l’Inspiration continue

10

à prévoir un renversement de situation : l’église sera dépouillé et sera traitée avec traîtrise. Toutefois, les fidèles de DIEU en son sein, trouveront grâce, car ils plaident : {1TG34: 10.3}

Es. 33 : 2 – « Ô SEIGNEUR, use de grâce envers nous ; nous T’avons attendu : Que Tu sois leur bras chaque matin, notre salut aussi au temps de la difficulté. »

   Ce verset montre que pendant que l’annonce du malheur (Es. 33 : 1) se fait, au même moment une réforme profondément enracinés a lieu parmi le peuple de DIEU qui recherche la Vérité. Ils ne prient pas pour eux seulement, mais aussi pour leurs frères. Ils réalisent pleinement qu’ils approchent le temps de détresse et leur espoir se fonde sur le fait qu’ils ont attendu le SEIGNEUR. La puissance de DIEU sera ressentie sur toute la terre : {1TG34: 11.1}

Es. 33 : 3 – « Au bruit du tumulte, les peuples s’enfuient ; quand Tu T’es élevé, les nations ont été dispersées. »

  Ce verset révèle que lorsque DIEU manifeste Sa puissance par Son peuple, le monde ressentira son effet. {1TG34: 11.2}

Es. 33 : 4 – « Et votre butin sera ramassé comme un amas de chenilles ; on se ruera sur eux, comme se ruent ça et là, les sauterelles. »

   Le butin que l’église a acquis, Il le rassemble comme la sauterelle rassemble. Puis il sera dit : {1TG34: 11.3}

Es. 33 : 5 – « Le SEIGNEUR est exalté ; car Il demeure en haut : Il a rempli Sion de jugement et de justice. »

11

   Lorsque ces choses auront lieu, alors Sion (l’église purifiée) sera remplie de jugement et de justice. De plus, ceux qui sont fidèles à DIEU ont cette assurance : {1TG34: 12.1}

Es. 33 : 6 – « Et la sagesse et la connaissance seront la stabilité de ton temps, et la puissance du salut : la crainte du SEIGNEUR est Son trésor. »

   Mais concernant les puissants parmi ceux qui ne se sont pas repentis, l’Inspiration déclare : {1TG34: 12.2}

Es. 33 : 7 – « Voici, leurs plus vaillants crieront dehors ; les ambassadeurs de paix pleureront amèrement. »

   Ici, nous voyons que ceux qui proclament la paix au lieu du jour de DIEU, « pleureront amèrement ». {1TG34: 12.3}

Es. 33 : 8 – « Les grandes routes gisent dévastées ; les passants ne passent plus ; il a rompu l’alliance, il a méprisé les villes, il n’a d’égard pour personne. »

   Dans le langage d’aujourd’hui, ce verset se lirait : les routes des missionnaires sont désertes, le missionnaire lui-même ne passe plus sur ces routes ; il a rompu son contact ; il a méprisé les villes ; il n’a d’égard pour personne. {1TG34: 12.4}

Es. 33 : 9 – « La terre est en deuil et languit ; le Liban est honteux et abattu ; Saron est comme un désert ; et Basan et Carmel font tomber leurs fruits. »

   Les noms dans ce verset étant entièrement symbolique, et le temps de l’accomplissement étant encore future, nous ne somme pas prêts à faire des commentaires d’aucune sorte. {1TG34: 12.5}

Es. 33 : 10 – « Maintenant Je me lèverai, dit le SEIGNEUR ; maintenant Je serai exalté ; maintenant Je m’élèverai. »

12

   Au moment où les conditions décrites ici se matérialiseront, c’est à ce moment que le SEIGNEUR se lèvera et sera exalté et élevé. Mais pour ceux qui sont en faute Il avertit d’avance : {1TG34: 13.1}

Es. 33 : 11 – « Vous concevrez de la paille, vous enfanterez du chaume ; votre souffle vous dévorera comme le feu. »

   Se tournant vers les pécheurs et les hypocrites qui sont parmi Son peuple, ceux sur lequel la malédiction du verset premier est prononcée, DIEU révèle que le fruit de leurs actions sera du foin et de la paille, que leur propre souffle les dévorera comme si c’était du feu. De plus, concernant ceux qui les suivent, Il ajoute : {1TG34: 13.2}

Es. 33 : 12 – « Et les peuples seront comme les fourneaux de chaux, comme des épines coupées, ils seront brûlés au feu. »

   Ayant commencé Son œuvre de purification dans Sion, Il déclare : {1TG34: 13.3}

Es. 33 : 13, 14 – « Entendez, vous qui êtes loin, ce que J’ai fait ; et vous qui êtes près, reconnaissez Ma puissance. Les pécheurs ont peur dans Sion  ; l’effroi a saisi les hypocrites. Qui d’entre nous demeurera avec le feu dévorant ? Qui d’entre nous demeurera avec les brûlures perpétuelles ? »

   Lorsque le juste Juge se lèvera pour cribler le peuple, alors les hypocrites ne se vanteront pas qu’ils « sont aussi bons que n’importe quel bon Chrétiens. » Ni, ils ne diront plus, « nous n’avons pas besoin de plus de Vérité. » Au lieu de cela, la crainte et la surprise vont les gagner. La question la plus grande et la plus honorable serait donc, « Qui parmi-nous pourra rester auprès d’un feu dévorant ? Qui parmi nous pourra rester auprès de flammes éternelles ? {1TG34: 13.4}

13

   Et voici la réponse qui comprend tout : {1TG34: 14.1}

Es. 33 : 15-17 – « Celui qui marche avec droiture, et qui parle avec intégrité ; celui qui rejette le gain qui opprime, qui secoue ses mains pour ne pas être soudoyé ; qui bouche ses oreilles pour ne pas entendre parler de sang, et ferme ses yeux pour ne pas voir le mal. Celui-là demeurera en haut ; sa retraite sera des forteresses assises sur des rochers ; son pain lui sera donné, ses eaux ne manqueront pas. Tes yeux verront le roi dans sa beauté ; ils contempleront le pays lointain. »

   En quittant cette expression de soin Divin et cette scène de beauté, il leur est dit ensuite : {1TG34: 14.2}

Es. 33 : 18 – « Ton cœur méditera sur la terreur. Où est le scribe ? Où est le receveur ? Où est celui qui comptait les tours ? »

   C’est en effet terrifiant de se rendre compte que ceux qui sont trouvés sans l’habit de noces (parmi lesquels sont ceux qui ont les postes les plus élevés dans l’église, secrétaire et trésorier) sont jetés au dehors pour pleurer et grincer des dents. Mais le reste, ceux qui sont laissés seront exaltés. À ceux-là le Seigneur dit : {1TG34: 14.3}

Es. 33 : 19 – « Tu ne verras plus le peuple violent, un peuple d’un langage obscur, que tu ne peux discerner, à la langue bégayante, que tu ne peux pas comprendre. »

   Les convives qui vont réussir avec succès l’inspection du Maître seront rendus puissants. Qu’il s’agisse de la compréhension d’un discours audacieux où de la compréhension d’une langue bégayante, aucun ne sera plus grand qu’eux. Les yeux des fidèles sont maintenant dirigés vers la cité de DIEU. {1TG34: 14.4}

14

Es. 33 : 20 – « Regarde Sion, la ville de nos solennités ; tes yeux verront Jérusalem une habitation tranquille, un tabernacle qui ne sera pas transporté, aucun de ses pieux ne sera jamais ôté, ni aucune de ses cordes ne sera rompue. »

   Après que les fauteurs de troubles aient été enlevés, c’est alors que le peuple de DIEU sera vu debout ferme et sûr, ne prenant pas même le plus petit risque de n’être à jamais perturbé. Et les saints seront remplis de joie. Maintenant même, ils s’exclament : {1TG34: 15.1}

Es. 33 : 21, 22 – « Mais là le glorieux SEIGNEUR sera pour nous un lieu de larges rivières et ruisseaux, dans lequel n’ira aucune galère à rames, ni aucun navire intrépide n’y passera. Car le SEIGNEUR est notre juge, le SEIGNEUR est notre législateur, le SEIGNEUR est notre roi ; il nous sauvera. »

   Toutes ces choses seront à nous si donc nous restons fidèles jusqu’à la fin. S’adressant encore à l’église qui approche le grand et redoutable jour du Seigneur, Il déclare : {1TG34: 15.2}

Es. 33 : 23 – « Tes cordages sont desserrés ; ils ne pourront maintenir leur mât, ils ne pourront étendre la voile ; alors la proie d’un grand butin sera partagée ; les boiteux prennent la proie. »

   Ceux qui n’obéissent pas à la voix du SEIGNEUR, sont avertis ici à l’avance que le jour arrive où ils ne seront plus capables de rassembler du butin. C’est alors que leur butin sera partagé et le boiteux — celui qui semblait faible et impuissant — s’emparera de la proie. {1TG34: 15.3}

Es. 33 : 24 – « Et l’habitant ne dira pas, je suis malade ; le peuple qui y demeure sera pardonnée de leur

15

iniquité. »

   Réfléchissez un instant ! En peu de temps, si nous sommes fidèles, aucun de nous n’aura plus besoin de dire : je suis malade. {1TG34: 16.1}

   Maintenant, revoyons quelques uns des grands points de notre étude : {1TG34: 16.2}

   DIEU prononce une malédiction sur les infidèles qui approchent « le grand et redoutable jour du SEIGNEUR » : L’église sera dépouillée du butin qu’elle avait acquis et sera traitée avec ruse de la même manière qu’elle avait traitée les autres. {1TG34: 16.3}

   Très clairement donc, au moment où cette annonce est faite, une réforme profondément enracinée se fait parmi le peuple de DIEU qui recherche la Vérité. Ils sont conscients du fait qu’ils approchent le temps de détresse, et ils sont réassurés du fait que leur stabilité et leur force de salut doivent se trouver dans la sagesse et dans la connaissance de l’Esprit et de la Vérité de l’époque. La crainte du SEIGNEUR doit être leur plus grand trésor. {1TG34: 16.4}

   Lorsque DIEU manifestera Sa puissance parmi Son peuple, la terre même ressentira les effets de sa puissance. Les chemins du missionnaire seront laissés déserts. Le missionnaire lui-même n’y passera plus ; il n’aura d’égard pour personne. DIEU révèle que le fruit des pécheurs sera l’herbe sèche et la chaume ; leur propre souffle les dévorera comme si c’était du feu. Le tremblement et la surprise vont les gagner. {1TG34: 16.5}

   C’est alors que Sion, l’église purifiée, sera remplie de jugement et de justice. À ce moment-là, DIEU sera exalté et élevé. Son peuple qui a marché avec droiture, sera béni avec Son Divin soin. Leurs yeux verront le Roi et Sa beauté ; l’église sera ferme et sûre et ne sera jamais

16

perturbée ; le butin que la confession religieuse aura acquis, sera pris par les boiteux — par le vrai peuple de DIEU. Leurs iniquités leur seront pardonnées et leur santé sera restaurée. Oui, la promesse faite à vous est sûre : « ta santé surgira rapidement ; et ta droiture ira devant toi ; et la gloire du SEIGNEUR sera ton arrière-garde. » (Es. 58 : 8), si vous voulez prêter attention à cet avertissement solennel et y demeurez fidèle. {1TG34: 16.6}

17

PRIÈRE D’OUVERTURE

« Faites de même pour eux »

   Notre lecture cet après-midi se trouve dans « Une Vie Meilleure », aux pages 192 et 193 {1TG35: 18.1}

   V.M. p. 192, 193 – « À l’assurance de l’amour de DIEU pour nous, JÉSUS joint l’amour les uns pour les autres dans un principe détaillé couvrant toutes les relations humaines. {1TG35: 18.2}

   « Les Juifs se souciaient de ce qu’ils devaient recevoir ; leur principale préoccupation était d’obtenir le pouvoir, le respect, le service qu’ils considéraient comme un dû. Mais CHRIST enseigne que notre préoccupation ne devrait pas être, combien recevrons-nous ? Mais, combien pouvons-nous donner ? La norme de notre obligation envers les autres se trouve dans ce que nous-mêmes considérons comme leurs obligations envers nous. {1TG35: 18.3}

   « Quiconque est devenu dispensateur de la grâce de DIEU doit la partager avec les âmes qui sont dans l’ignorance et les ténèbres, comme il aimerait que les autres le fissent, s’il se trouvait dans leur cas. {1TG35: 18.4}

   « Il en est de même en ce qui concerne les dons et les avantages matériels. Tout ce que nous possédons de plus que nos semblables nous crée un devoir à l’égard des moins favorisés. » {1TG35: 18.5}

   Pourquoi prierons-nous cet après-midi ? — Prions afin que nous soyons imbibés du grand principe de la règle d’or et pour réaliser que le but de notre préoccupation ne doit pas être : combien nous devons recevoir ? Mais combien nous pouvons donner ? Prions pour comprendre que nos obligations envers autrui sont précisément celles que nous estimons être les leurs à notre égard et également que quoique nous possédons en plus de nos semblables nous aient un devoir à l’égard des moins favorisés. {1TG35: 18.6}

18

LES NATIONS VOIENT ÉDOM PÉRIR, LE DÉSERT FLEURIR ET UNE GRANDE ROUTE VERS SION.

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 05 AVRIL 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Notre sujet pour cet après-midi se trouve dans les chapitres 34 et 35 d’Ésaïe. La semaine dernière, vous vous rappeler, nous avons étudié le trente troisième chapitre, la charge du SEIGNEUR concernant l’église alors qu’elle approche du temps de la « moisson » — temps où le « blé » est mis dans le grenier et « l’ivraie » brûlée (Mt. 13 : 30) ; temps où les « bons poissons » sont mis dans des vases et les « mauvais poissons » jetés (Mt. 13 : 47-49), ainsi que ceux qui n’ont pas revêtus l’habit de noces (Mt. 33 : 1-13). Maintenant continuons au trente quatrième chapitre, là nous voyons que DIEU invite les nations du monde à s’approcher pour entendre sa grande œuvre de purification. {1TG35: 19.1}

Es. 34 : 1-3 – « Approchez, vous nations, pour entendre ; et vous, peuples, prêtez attention ; que la terre entende, et tout ce qui est en elle ; le monde et toutes choses qui en sortent. Car l’indignation du SEIGNEUR est sur toutes ces nations, et Sa fureur sur toutes leurs armées ; Il les a entièrement détruites ; Il les a livrées au carnage. Leurs tués seront jetés là, et la puanteur s’échappera de leurs cadavres, et les montagnes fondront à cause de leur sang. »

   Pourquoi DIEU invite les nations de toute la terre à s’approcher pour entendre ? — Afin qu’elles considèrent Son indignation contre les méchants dans Son église et sachent

19

à quoi s’attendre quand Son jugement se répandra parmi toutes les nations ; quand Son œuvre de purification commencera au milieu d’eux ; afin qu’elle évaluent en conséquence le prix à l’avance. Son jugement, Il déclare, est déjà prononcé sur les armées du monde — « Car le temps est venu où le jugement doit commencer par la maison de DIEU ; et s’il commence d’abord par nous, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’évangile de DIEU ? » 1 Pi. 4 : 17. {1TG35: 19.2}

Es. 34 : 4 – « Et toute l’armée du ciel sera dissoute, les cieux seront roulés comme un rouleau, et toute leur armée tombera, comme tombe la feuille de la vigne, et comme tombe une figue du figuier. »

   Alors que le verset 3 montre que les évènements solennels de ce chapitre ont lieu dans une période de programme d’armement mondial gigantesque, le verset 4, étant parallèle à Apocalypse 6 : 14, révèle qu’ils ont lieu dans la période du sixième sceau, à l’époque du scellement des 144 000 et du rassemblement de la multitude que personne peut compter de toutes les nations, le sceau dans lequel nous vivons maintenant. Le sixième sceau peut chevaucher le septième. {1TG35: 20.1}

Es. 34 : 5-11 – « Car Mon épée sera baignée dans le ciel ; voici, elle descendra sur Édom, et sur le peuple que J’ai maudit, pour le jugement. L’épée du SEIGNEUR est pleine de sang ; elle est devenue grasse de la graisse, et du sang des agneaux et des chèvres, de la graisse des rognons des béliers ; car le SEIGNEUR a un sacrifice à Botsra, et un grand carnage au pays d’Édom. Et les licornes descendront avec eux, et les taurillons avec les taureaux ; et leur terre sera trempée de sang, et leur poussière sera engraissée de graisse. Car c’est le jour de la vengeance du SEIGNEUR, et l’année des rétributions, pour la cause de Sion. Et ses

20

ruisseaux seront changés en poix, et sa poussière en soufre, et sa terre deviendra de la poix brûlante. Elle ne sera pas éteinte ni nuit ni jour ; sa fumée montera pour toujours ; elle sera dévastée de génération en génération ; personne n’y passera à toujours et toujours. Mais le cormoran et le butor la posséderont ; le hibou et le corbeau y demeureront ; et il étendra sur elle le cordeau de confusion et les pierres du vide.  »

   La malédiction immédiate, nous voyons, repose sur Édom. Antitypiquement parlant, c’est la terre des Ésaüites antitypiques, — ceux qui par droit auraient dû garder la fonction que les jacobites antitypiques leur ont enlevée. Ils ont tant sous-estimé sa valeur que, comme Ésaü autrefois, ils vendent leurs droits pour un plat de potage rouge pour ainsi dire. (Pour une étude plus approfondie du sujet voir « La Verge du Berger, » Vol. 1, page 52-111.) {1TG35: 21.1}

Es. 34 : 12 – « Le royaume réclamera ses notables, mais il n’y en aura aucun, et tous ses princes seront réduits à rien. »

   Évidemment après la destruction d’Édom, aucun de ses soi-disant nobles seront trouvés là pour participer à l’exode (Es. 11 : 11) vers le Royaume antitypique (l’église purifiée) et ses princes seront anéantis. Alors, ceux qui échapperont et entreront dans le Royaume sont principalement du commun du peuple, ceux des rues et des ruelles de la ville (Lu. 14 : 16-21). « Dans la dernière œuvre solennelle, peu de grands hommes seront engagés. Ils sont autosuffisants, indépendants de DIEU et Il ne peut les utiliser » — « Testimonies for the Church, » Vol. 5, p. 80. « Seuls ceux qui auront résisté à la tentation avec la force du Tout-Puissant prendront part à sa proclamation

21

 [le message du troisième ange] quand il deviendra un grand cri. » — « Review and Herald, » 18 Nov. 1908. {1TG35: 21.2}

Es. 34 : 13-15 – « Les épines pousseront dans ses palais, les orties et les ronces dans ses forteresses ; et elle sera le repaire des dragons, et la cour des hiboux. Les bêtes sauvages du lieu aride rencontreront aussi les bêtes sauvages de l’île, et le satyre criera à son compagnon ; la chouette se reposera là, et s’y trouvera un lieu de repos. Là le gros hibou fera son nid, et pondra et fera éclore, et rassemblera sous son ombre ; là aussi les vautours se rassembleront l’un avec l’autre. »

   DIEU n’abandonne pas la terre. Il ne renonce ni à Son pouvoir ni à Son intérêt dans la Vérité et la droiture. Il ne laisse pas le monde aller à l’oubli. Cependant ce qu’Il fait, Il fait de certain des exemples afin d’en sauver beaucoup, car quand les jugements de DIEU s’exerceront sur la terre les habitants apprendront la droiture. (Es. 26 : 9). {1TG35: 22.1}

  Les nations d’aujourd’hui ont-elles besoin d’armement pour la paix et la sécurité ? Doivent-elles craindre une guerre atomique ? — Ce dont elles doivent craindre c’est « l’épée du SEIGNEUR » car Son « épée sera baignée dans le ciel, » « elle descendra sur Édom, et sur le peuple qu[‘Il a] maudit, pour le jugement. » Si elles craignent le SEIGNEUR elles ne doivent rien craindre. Que le SEIGNEUR soit leur crainte, leur frayeur et leur protection (Es. 8 : 13). Ainsi Il commande : {1TG35: 22.2}

Es. 34 : 16 – « Recherchez dans le livre du SEIGNEUR et lisez ; aucun d’eux n’y manquera, aucune ne cherchera l’autre ; car Ma bouche L’a commandé, et Son Esprit Lui les a rassemblés. »

   DIEU nous conseille de fouiller dans la Bible et de

22

croire implicitement qu’aucune de Ses prophéties ne fera défaut, — non aucune ne manquera de suivre l’autre à son tour. Et pourquoi devrions-nous avoir cette confiance ? Parce que DIEU Lui-même L’a commandé et parce que Son Esprit, non la sagesse ou les efforts des hommes, a rassemblé en un seul volume, les écrits des anciens prophètes, « le livre du SEIGNEUR » — la Bible non sectaire telle que nous La connaissons aujourd’hui. {1TG35: 22.3}

Es. 34 : 17 – « Et Il a tiré au sort pour eux, et Sa main leur a divisé [le pays] au cordeau ils le posséderont pour toujours ; ils y demeureront de génération en génération. »

   Peu importe si nous prenons ce verset pour dire que les animaux sauvages « le posséderont pour toujours » ou si nous la prenons pour dire que ceux qui consultent « le livre du SEIGNEUR » « le posséderont pour toujours, » notre plus grand souci doit être de connaître personnellement le SEIGNEUR et Sa Vérité si nous voulons gagner Sa faveur et trouver un abri dans ce temps de trouble. {1TG35: 23.1}

   « Voici, un Roi régnera avec droiture, et les princes gouverneront avec [juste] jugement. Et un Homme sera comme un lieu protégé du vent et un abri contre la tempête, comme des ruisseaux d’eau dans un lieu sec, comme l’ombre d’un grand rocher dans un pays épuisé. » (Es. 32 : 1, 2). {1TG35: 23.2}

   Maintenant nous irons au trente cinquième chapitre d’Esaïe lequel est une continuation du trente quatrième. {1TG35: 23.3}

Es. 35 : 1 – « Le désert et l’endroit inhabité seront heureux pour eux ; et lieu aride se réjouira, et fleurira comme la rose. »

   Quelle différence quand DIEU manifeste Sa puissance et purifie Son église ! Alors la terre des Gentils (le désert) et la terre des païens (l’endroit

23

 inhabité) seront contents de voir le peuple saint de DIEU. Finalement comme la Vérité de DIEU pour ce temps-là pénètre dans l’ensemble des pays où il n’y a point du tout de chrétien, les lieux déserts fleuriront comme la rose, pour ainsi dire et ainsi produiront une abondante moisson d’âmes. {1TG35: 23.3}

Es. 35 : 2-4  – « Il fleurira abondamment, et même se réjouira avec joie et en chantant ; la gloire du Liban lui sera donnée, l’excellence de Carmel et de Saron, ils verront la gloire du SEIGNEUR, et l’excellence de notre DIEU. Fortifiez les mains affaiblies, et affermissez les genoux tremblants. Dites à ceux qui ont le cœur craintif : Soyez forts, n’ayez pas peur ; voici votre DIEU viendra avec vengeance, à savoir DIEU avec une rétribution ; Il viendra, et vous sauvera. »

   Cette haute mission et opportunité de proclamer la venue prochaine de la vengeance de notre Dieu sont nôtres. Nous ne devons pas manquer de prendre avantage de ces privilèges. Avec le  message puissant pour ce temps-là nous devons fortifier le faible ; nous devons rendre fermes les genoux (de ceux) qui chancellent. Que ceux qui sont incapables de se tenir debout et de se défendre doivent être fortifiés. Nous devons rassurer le craintif que Dieu doit venir avec vengeance contre l’incrédule et la récompense pour le fidèle. {1TG35: 24.1}

Es. 35 : 5-6 – « Alors les yeux des aveugles seront ouverts, et les oreilles des sourds seront débouchées. Alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet chantera ; car des eaux jailliront dans le désert, et des ruisseaux [de vérité] dans le lieu aride. »

   Quand ces choses auront lieu, alors il sera juste aussi naturel pour l’aveugle de voir, le sourd d’entendre, le boiteux de sauter et pour le muet de chanter, oui, aussi naturel que la fleur donne le fruit. La Vérité de DIEU pour ce temps-là doit se répandre partout et récolter une grande moisson d’âmes. {1TG35: 24.2}

24

   « J’ai vu des jets de lumière brillant de villes et de villages et des bas et hauts lieux de la terre. La parole de DIEU était obéie et par la suite des monuments s’élevaient pour Lui dans chaque ville et chaque village. Sa vérité était proclamée dans le monde entier. » — « Testimonies, » Vol. 9, p. 28. Si de chaque ville et village une âme est sauvée il y aurait plusieurs fois 144 000 âmes vivantes. {1TG35: 25.1}

Es. 35 : 7 – « Et le sol desséché [endroit entièrement dénué de Vérité] deviendra un étang, et la terre altérée [le pays qui a soif de la Vérité de Dieu] des sources d’eau ; et dans le repaire des dragons, où ils faisaient leur gîte, deviendra un herbage avec roseaux et joncs. »

   Vous voyez, il y aura une vendange même dans le repaire des dragons. {1TG35: 25.2}

Es. 35 : 8 – « Et il y aura là une grande route et un chemin, et il sera appelé : Le chemin de sainteté ; le souillé n’y passera pas ; mais il sera pour ceux-là : les voyageurs, bien qu’insensés, ne s’y égareront pas. »

   Personne ne sera laissé dans le « désert » car il y aura un chemin pour tous les disciples de la Vérité de DIEU. Celui qui est fidèle, qu’il soit illettré ou autre, qu’importe il n’y errera pas. En effet tout le « blé » sera rassemblé et mis dans le « grenier, » le Royaume. (Voir la Brochure N° 3, « Le Jugement et la Moisson. » {1TG35: 25.3}

Es. 35: 9 – « il n’y aura pas de lion, ni aucune bête vorace n’y montera, il ne s’y en trouvera pas ; mais les rachetés y marcheront. »

   Une fois que les hypocrites sont enlevés, il ne leur sera

25

plus permis de retourner et de mettre en danger la paix du peuple de DIEU. Seuls les rachetés marcheront sur le Chemin de Sainteté. Et où mènera le Chemin ? Le verset suivant donne la réponse. {1TG35: 25.4}

Es. 35 : 10 – « Et les rançonnés du SEIGNEUR retourneront et viendront à Sion avec des chants et une joie éternelle sur leur tête. Ils obtiendront joie et bonheur ; et la douleur et le gémissement s’enfuiront. »

   Oui, le Chemin mène à Sion. Les rachetés y entreront avec des chants et une joie éternelle, ils ne seront plus triste ni ne soupireront plus. « parce qu’Il vient pour juger la terre ; Il jugera le monde avec droiture, et les peuples selon Sa Vérité. » Ps. 96 : 13. {1TG35: 26.1}

   Frères, Sœurs, les sacrifices que nous sommes appelés à faire ne sont rien en comparaison au privilège de se diriger vers Sion par le Chemin de Sainteté. Considérez ceci, et ensuite agissez. Ne laissez rien vous dissuader de vous conformer aux exigences de la Vérité de DIEU pour ce temps-là, — le jour où les nations voient Édom périr et le désert fleurir. Agissez maintenant alors que le chemin pour Sion se prépare. {1TG35: 26.2}

   « Nous allâmes tous sous cet arbre, et nous nous assîmes pour contempler la magnificence du lieu. Les Frères Fitch et Stockman, qui avaient prêché l’évangile du royaume et que DIEU avait recueillis dans la tombe pour les sauver, vinrent à nous et nous demandèrent ce qui nous était arrivé pendant leur sommeil. Nous essayâmes de nous souvenir de nos plus grandes épreuves, mais elles nous parurent si insignifiantes comparées au poids éternel de gloire dont nous étions entourés, que nous ne pûmes rien en dire. Nous nous écriâmes : « Alléluia ! Le ciel est bon marché ! » Touchant nos harpes d’or, nous en fîmes résonner les voûtes célestes. » — « Premiers Écrits, » p. 17. {1TG35: 26.3}

26


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *