L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Verite Pour Notre Temps Vol.1 Nombres 31, 32

Verite Pour Notre Temps Vol.1 Nombres 31, 32

1TG31-32-1200x675.jpg

1

PRIÈRE D’OUVERTURE

   Je lirai dans « Une Vie Meilleure, » en commençant à la page 154, le dernier paragraphe. {1TG31: 2.1}

   V.M. p. 154 : « JÉSUS… désirait  vivement que la grande multitude puisse apprécier la miséricorde et l’affectueuse bonté de DIEU. Pour illustrer leur besoin, et la bonne volonté de DIEU de donner, Il leur présente un enfant qui, ayant faim, demande du pain à son parent terrestre. “Lequel de vous“, dit-il, “qui si son fils demande du pain, lui donnera une pierre ?” Il fait appel à l’affection tendre et naturelle d’un parent pour son enfant, et dit ensuite : “Et si donc, vous qui êtes méchants vous savez donner de beaux cadeaux à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux donnera-t-Il de bonnes choses à ceux qui les Lui demandent.” Aucun homme avec un cœur de père ne se détournerait de son fils qui a faim et qui demande du pain. Penserait-on qu’il est capable de jouer avec son enfant, de le torturer en faisant naître ses espérances uniquement pour le décevoir ?… Et quelqu’un déshonorerait-t-Il DIEU en imaginant qu’Il ne répondra pas aux appels de Ses enfants ? {1TG31: 2.2}

   «… Le Saint-Esprit, le représentant de DIEU, est le plus grand de tous les dons. Toutes les “bonnes choses” sont comprises dans ce don. Le Créateur Lui-même ne peut rien nous donner de plus grand, rien de meilleur… »{1TG31: 2.3}

   Si nous ne croyons pas ce que DIEU nous dit, si nous ne croyons pas ce qu’Il dit être, alors nous Le déshonorons. Il est très désireux de nous faire des dons, mais seulement si nous les voulons. Il est particulièrement désireux de nous donner le don le plus excellent – le don du Saint-Esprit. Naturellement tous les autres dons sont offerts avec ce don. C’est ce don que Salomon a demandé, et il lui fut dispensé tous les autres dons avec.

   Prions de même pour recevoir ce don excellent. C’est précisément ce que DIEU veut nous donner si nous promettons seulement, de tout notre cœur et honnêtement — d’utiliser le don de la façon que Lui voudrait que nous l’utilisions. {1TG31: 2.4}

2

L’ARBRE GÉNÉALOGIQUE ANCIEN

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDANS 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 08 MARS 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Passons au onzième chapitre d’Esaïe, et commençons notre étude par le premier verset. {1TG31: 3.1}

Es. 11 : 1 – « Et il sortira une verge du tronc de Jesse, et une Branche grandira de ses racines. »

   Voici un arbre généalogique dans lequel trois personnes sont présentées. Ce verset ne dit pas qui la verge représente ; il ne dit pas qui la Branche représente ; mais il dit bien que le tronc est Jessé, le père du roi David. Naturellement, la verge qui sort du tronc, ne pourrait être personne d’autre que le fils de Jessé — David, le roi de l’ancien Israël. Les versets qui suivent ce verset expliquent que la Branche est le SEIGNEUR Lui-même. Il est donc clair que cet arbre généalogique représente Jessé, David et CHRIST. {1TG31: 3.2}

   Le reste des versets du chapitre concernent CHRIST, Son œuvre et Son Royaume. {1TG31: 3.3}

Es. 11 : 2 – « Et l’Esprit du SEIGNEUR reposera sur lui, l’esprit de sagesse et d’intelligence, l’esprit de conseil et de puissance, l’esprit de connaissance et de crainte du SEIGNEUR. »

   De ce seul don — le don du Saint-Esprit — toute chose

3

dépend. {1TG31: 3.4}

Es. 11 : 3, 4 – « Et Il Lui donnera une intelligence rapide dans la crainte du SEIGNEUR ; et Il ne jugera pas d’après la vue de Ses yeux, et ne reprendra pas selon l’audition de Ses oreilles. Mais Il jugera avec droiture les pauvres, et reprendra avec équité pour les dociles de la terre ; et Il frappera la terre par la verge de Sa bouche, et fera mourir le pervers par le souffle de Ses lèvres. »

   Ces versets, j’en suis sûr, n’ont pas besoin de commentaires sauf pour mentionner que « la verge de Sa bouche » et « le souffle de Ses lèvres » doivent signifier la Parole de Dieu, Sa Vérité. Par conséquent, cette Vérité même que nous écoutons cet après-midi, d’une part tuera ceux qui La rejettent ensemble avec ceux qui Lui désobéissent, mais d’autre part sauvera ceux qui y prennent garde, et qui se soumettent à Ses exigences. L’une des conséquences est aussi naturelle que l’autre. Par exemple, la prédication de l’évangile du CHRIST n’a-t-elle pas sauvé les apôtres, mais en même temps fait Juda se suicider ? Et n’a-t-elle pas sauvé les disciples mais détruit tous les incrédules de Jérusalem en l’an 70 ? {1TG31: 4.1}

   Dans le Royaume prédit ici, non seulement les hommes doivent être en paix avec les hommes, mais les hommes avec les bêtes, et les bêtes avec les bêtes tout autant. La raison invoquée pour expliquer une telle paix est que la terre sera remplie de la connaissance du SEIGNEUR. Donc, la connaissance est ce dont nous avons besoin, et la repousserons-nous maintenant qu’elle est apportée si librement à notre porte ? {1TG31: 4.2}

   Aussitôt que le peuple de DIEU obtiendra cette connaissance du SEIGNEUR, tout aussitôt apparaîtra le royaume. C’est ainsi que tandis que nous apprenons de DIEU et de Sa sagesse,

4

nous amenons en même temps la paix sur terre. Il est donc clair que ceux qui n’ont pas cette connaissance du SEIGNEUR ne peuvent pas devenir citoyens de Son royaume. Combien est-il donc essentiel que nous étudiions pour nous-mêmes ; combien est-il essentiel que nous sachions ce qu’est la Vérité à travers notre expérience personnelle, non pas à travers l’expérience des autres ! {1TG31: 4.3}

Es. 11 : 10 – « Et en ce jour-là, il y aura une racine de Jesse, qui se tiendra comme une bannière des peuples ; les Gentils le rechercheront, et son repos sera glorieux. »

   C’est à dire qu’au jour de la Branche (dans la période Chrétienne), au jour où cet arbre généalogique est achevé, c’est à cette époque que le royaume de paix (l’église purifiée), pour ainsi dire germe du sol. Il tiendra lieu d’enseigne pour les peuples, et les Gentils chercheront en Lui le salut. Il est donc clair que cet arbre généalogique ancien, le Royaume, doit être établi tandis que le temps de grâce dure. En outre, l’endroit où Il doit se tenir (reposer) sera glorieux. Il doit par conséquent avoir Sa propre ligne de démarcation. Il doit être pour le rassemblement des peuples l’arche d’aujourd’hui, comme fut l’arche de Noé en son temps. Ainsi nous sommes ramenés à la même vérité qu’enseignent Ésaïe, chapitre 2, et Michée, chapitre 4 : {1TG31: 5.1}

Es. 11 : 11, 12 – « Et il arrivera en ce jour-là, que le SEIGNEUR mettra encore Sa main une seconde fois pour reprendre le résidu de Son peuple, qui aura été laissé, de l’Assyrie, et de l’Égypte, et de Pathros, et de Cush, et d’Elam, et de Shinear, et de Hamath et des îles de la mer. Et Il érigera une bannière pour les nations, et assemblera les exilés d’Israël, et réunira les dispersés de Juda des quatre coins

5

 de la terre. »

   Le SEIGNEUR doit récupérer le reste (ceux qui sont épargnés) de Son peuple au temps où ce Royaume est établi ; c’est à dire que le Royaume est établi, ensuite ceux qui sont laissés en arrière parmi les païens, ceux qui recherchent l’enseigne, le SEIGNEUR doit les récupérer. Cette deuxième récupération de Son peuple, déclare l’Inspiration, doit se faire aux quatre coins de la terre. La première, comme vous le savez, fut faite en Égypte seulement. {1TG31: 6.1}

Es. 11 : 13-15 – « Et la jalousie d’Éphraïm se retirera, et les adversaires de Juda seront retranchés ; Éphraïm ne sera plus envieux de Juda, et Juda ne contrariera plus Éphraïm. Mais ils voleront sur les épaules des Philistins, vers l’Ouest ; ils pilleront ensemble ceux de l’Est ; ils poseront leur main sur Édom et Moab ; et les enfants d’Ammon leur obéiront. Et le SEIGNEUR détruira complètement la langue de la mer d’Égypte ; et Il secouera Sa main sur le fleuve, de Son vent puissant, et Il le frappera en sept ruisseaux, et fera traverser les hommes à pied sec.  »

   Tous les deux royaumes, Israël (parfois appelé la maison d‘Éphraïm et Juda, doivent être restaurés et réunis dans l’antitype. Ils ne s’envieront ni ne se vexeront jamais plus. Et par Ézéchiel le SEIGNEUR commande : {1TG31: 6.2}

   « Dis-leur : Ainsi dit le Seigneur DIEU : Voici, Je prendrai le bois de Joseph qui est dans la main d’Éphraïm et les tribus d’Israël, ses pareilles, Je les mettrai sur celui-ci, savoir sur le bois de Juda, et les ferai être un seul bois, et ils ne seront qu’un dans Ma main. Et les bois sur lesquels tu auras écrit seront dans ta main, devant leurs yeux. Dis-

6

leur : Ainsi dit le Seigneur DIEU : Voici, Je M’en vais prendre les enfants d’Israël du milieu des païens où ils sont allés ; et Je les rassemblerai de toute part, et les amènerai dans leur pays. Et Je ferai d’eux une seule nation dans le pays, sur les montagnes d’Israël, et un seul roi sera roi pour eux tous ; et ils ne seront plus deux nations, et ne seront plus jamais divisés en deux royaumes. Ils ne se souilleront plus par leurs idoles, ni par leurs détestables choses, ni par tous leurs transgressions ; mais Je les sauverai de toutes leurs demeures dans lesquelles ils ont péché, et Je les nettoierai, ainsi ils seront Mon peuple, et Je serai leur DIEU.  » Ez. 37 : 19-23. {1TG31: 6.3}

   C’est ainsi que « Et dans les jours de ces rois, le DIEU du ciel établira un royaume qui ne sera jamais détruit ; et ce royaume ne sera pas laissé à un autre peuple, mais il [le royaume] brisera en pièces et consumera tous ces royaumes, et il subsistera pour toujours. D’autant que tu as vu, que de la montagne, la pierre a été taillée sans mains, et qu’elle a brisé en pièces, le fer, l’airain, l’argent et l’or. Le grand DIEU a fait connaître au roi ce qui arrivera dorénavant ; et le rêve est certain, et l’interprétation en est sûre. » Da. 2 : 44, 45. {1TG31: 7.1}

   Si le Royaume doit détruire tous ces royaumes, alors Il doit être établi avant que ces royaumes ne soient détruis. La pierre qui est taillée de la « montagne » au temps de ces rois, doit elle-même devenir une grande montagne, et Lui, le Royaume, doit remplir la terre entière (Da. 2 : 35, 45). {1TG31: 7.2}

   Au temps de Moïse le SEIGNEUR ne frappa qu’un seul cours d’eau, la Mer rouge, et qu’une seule nation, l’Égypte. Mais maintenant le

7

SEIGNEUR promet de frapper chaque cours d’eau (tous les « sept ») pour faire en sorte que Son peuple, provenant des quatre coins de la terre, parvient à leurs pays sans pour autant avoir les pieds mouillés. Bien qu’aujourd’hui comme au temps de Moïse une telle chose semble absolument impossible, il est cependant certain que tout comme DIEU l’a rendu possible jadis, Il la rendra possible aussi maintenant. La bataille est celle du SEIGNEUR, la volonté est nôtre. Nous n’avons rien à faire sinon à obéir à Sa voix. C’est notre unique devoir Frère, Sœur. {1TG31: 7.3}

   Il n’y a pas de Vérité Biblique plus claire que celle-ci, et il n’y a aucune vérité qui soit aussi importante en ce temps-ci que cette Vérité. C’est pour ces raisons mêmes que soit elle sauve soit elle détruit – L’accepter c’est avoir tous vos péchés effacés ; La rejeter, c’est pécher contre le Saint-Esprit. « Aujourd’hui si vous entendez Sa voix, n’endurcissez pas votre [cœur] » c’est le conseil de DIEU pour vous et pour moi. Vous savez bien maintenant que cette Vérité est irréfutable. Sondez et voyez par vous-mêmes. {1TG31: 8.1}

Es. 11 : 16 – « Et il y aura une grande route pour le résidu de Son peuple, qui sera resté, de l’Assyrie, comme cela était pour Israël au jour qu’il remonta du pays d’Égypte. »

   Après que les premiers fruits et l’Agneau soient allés sur la Montagne de Sion, il y aura une grande route pour les seconds fruits, pour ceux qui sont encore en « Assyrie », le monde. En d’autres termes, tous les obstacles seront enlevés. Notre foi ne nous conduira pas à l’échec, et notre espoir ne sera pas vain, car DIEU n’a pas abandonné la terre. Lui Qui règle et dirige les étoiles dans leur infaillible course, est capable de nous conduire sains et saufs à notre propre pays. En effet, tout comme pas une d’entre elles ne faillit dans sa course, ainsi pas une promesse de DIEU ne manquera jamais de se matérialiser. Que personne ne vous trompe en ceci. Étudiez verset par verset, mot par mot, lisez, arrêtez et réfléchissez,

8

ne passez pas à la hâte sur cette Vérité indiscutable et très urgente, car comme il en fut au temps du déluge, ainsi en sera-t-il maintenant, dit le SEIGNEUR (Mt. 24 : 37). Les premiers-nés (prémices) qui avaient négligé de mettre le sang sacrificatoire sur le montant de la porte lors du premier exode, le type, périrent. Ainsi l’un des prémices d’aujourd’hui qui néglige de se conformer aux exigences du message pour aujourd’hui, périra aussi certainement par les armes de destruction de l’ange (Ez. 9 : 5, 6). {1TG31: 8.2}

Es. 12 : 1-3 – « En ce jour-là tu diras ô SEIGNEUR, je Te louerai, bien que Tu étais en colère contre moi, Ta colère s’est détournée et Tu m’as consolé. Voici, DIEU est mon salut ; j’aurai confiance, et je n’aurai pas peur ; Car le SEIGNEUR, JÉHOVAH est ma vigueur et mon cantique, et il est aussi devenu mon salut. C’est pourquoi vous puiserez de l’eau avec joie aux puits du salut. »

   « En ce jour-là », c‘est à dire, au temps où Son peuple est rassemblé des quatre coins de la terre, en ce jour-là ils doivent Le glorifier ainsi, parce qu’ils verront clairement que Sa colère a été détournée d’eux. Ils sauront avec certitude qu’Il est leur salut, leur crainte et leur force. Ils boiront donc avec une plus grande joie aux vérités Bibliques fraîchement révélées. {1TG31: 9.1}

Es. 12 : 4 – « Et en ce jour-là vous direz Louez le SEIGNEUR, appelez Son nom, déclarez parmi les peuples Ses œuvres, mentionnez que Son nom est haut élevé. »

   « En ce jour-là », c’est à dire, au temps du rassemblement, ils s’encourageront mutuellement à glorifier le SEIGNEUR, à invoquer Son nom, et à déclarer Ses œuvres parmi les peuples. Ils seront donc de tout cœur et en connaissance de cause en train de faire un travail missionnaire réel et profitable. {1TG31: 9.2}

9

Es. 12 : 5, 6 – « Chantez au SEIGNEUR, car Il a fait d’excellentes choses ; cela est connu dans toute la terre. Écrie-toi et acclame, toi habitant de Sion, car grand est le Seul Saint d’Israël au milieu de toi. »

   Vous ne laisserez certainement rien gêner ou étouffer votre voix maintenant que DIEU vous donne l’ordre de pousser des cris de joie et d’allégresse. {1TG31: 10.1}

   « Voici, un roi régnera avec droiture, et les princes gouverneront avec jugement. Et un homme sera comme un lieu protégé du vent et un abri contre la tempête, comme des ruisseaux d’eau dans un lieu sec, comme l’ombre d’un grand rocher dans un pays épuisé. » Es. 31 : 1, 2. {1TG31: 10.2}

   Non, ce n’est pas ce qu’enseigne un théologien populaire, mais vous admettrez que c’est ce que la Bible enseigne, et nous devons croire en Elle plutôt qu’aux hommes. {1TG31: 10.3}

   Jusqu’à présent la foi en les promesses de DIEU ne nous a pas fait défaut, et pourquoi Le ferait-Il maintenant ? — Jamais. La foi mélangée avec les œuvres amèneront toutes choses en temps convenable. Les adversaires de la Vérité échoueront, mais la Vérité triomphera, et les fidèles avec Elle. {1TG31: 10.4}

   « Or la foi est la substance des choses qu’on espère, l’évidence des choses qu’on ne voit pas. Car par elle, les anciens ont obtenu un bon témoignage. Par la foi nous comprenons que les mondes ont été disposés par la parole de DIEU ; de sorte que les choses qui se voient n’ont pas été faites de choses qui paraissent. {1TG31: 10.5}

   « Par la foi, Abel offrit à DIEU un sacrifice plus excellent que Caïn, par elle, il a obtenu le témoignage qu’il était droit, DIEU rendant témoignage de ses dons ; et par elle étant mort, il parle encore. Par la foi, Énoch a été

10

transporté afin qu’il ne voit pas la mort, et ne fut pas trouvé, parce que DIEU l’avait transporté ; car avant qu’il soit transporté, il avait ce témoignage, qu’il avait satisfait DIEU. Or sans la foi il est impossible de Le satisfaire, car celui qui vient à DIEU doit croire qu’Il est, et qu’Il est le rémunérateur de ceux qui Le cherchent diligemment. {1TG31: 10.6}

   « Par la foi, Noé, étant averti par DIEU des choses qui ne se voyaient pas encore, poussé par la peur, prépara une arche pour le salut de sa maison ; par laquelle il condamna le monde, et devint héritier de la droiture qui est par la foi. Par la foi, Abraham, lorsqu’il a été appelé, obéit, pour aller au lieu qu’il devait ensuite recevoir en héritage, et il partit, ne sachant où il allait. Par la foi, il séjourna dans la terre promise comme dans un pays étranger, demeurant sous des tentes, avec Isaac et Jacob, les héritiers avec lui de la même promesse. Car il attendait la cité qui a des fondements, dont le concepteur et le constructeur est DIEU. {1TG31: 11.1}

   « Par la foi aussi, Sara elle-même, reçut la faculté de concevoir une semence et elle accoucha après qu’elle ait déjà passé l’âge, parce qu’elle jugea fidèle Celui Qui avait promis. C’est pourquoi aussi d’un seul, et qui était comme mort, est né une multitude, aussi nombreuse que les étoiles du ciel, et que le sable qui est sur le rivage de la mer, innombrable. Tous ceux-là sont morts dans la foi, sans avoir reçu les promesses, mais les ayant vues de loin, et en étaient persuadés et les avaient embrassées, et avaient confessé qu’ils étaient étrangers et pèlerins sur la terre. Car ceux qui disent de telles choses déclarent clairement qu’ils cherchent un pays. Et assurément, s’ils s’étaient souvenus de ce pays d’où ils étaient sortis, ils auraient pu avoir l’occasion d’y retourner ; Mais maintenant ils désirent un meilleur pays, c’est-à-dire un céleste ; c’est pourquoi DIEU n’a pas

11

honte d’être appelé leur DIEU ; car Il leur a préparé une cité. {1TG31: 11.2}

   « Par la foi, Abraham, lorsqu’il a été éprouvé, offrit Isaac, et celui qui avait reçu les promesses offrit son seul fils engendré, duquel il avait été dit : Qu’en Isaac ta semence sera appelée ; Ayant considéré que DIEU était capable de le ressusciter, et même des morts ; d’où aussi, en quelque sorte il le reçut. Par la foi, Isaac bénit Jacob et Ésaü en vue des choses à venir. Par la foi, Jacob sur le point de mourir, bénit chacun des fils de Joseph, et adora, s’appuyant sur le bout de son bâton. Par la foi, Joseph, à sa mort, fit mention de la sortie des enfants d’Israël, et donna un commandement concernant ses os. {1TG31: 12.1}

   « Par la foi, Moïse, quand il est né, fut caché pendant trois mois par ses parents, parce qu’ils virent que l’enfant était particulier ; et ils n’eurent pas peur du commandement du roi.  Par la foi, Moïse, quand il est devenu plus âgé, refusa d’être appelé fils de la fille de Pharaon ; Choisissant plutôt d’être dans l’affliction avec le peuple de DIEU, que de jouir pour un temps des délices du péché ; estimant l’opprobre de CHRIST comme de plus grandes richesses que les trésors de l’Égypte, car il regardait vers la récompense de la rémunération. Par la foi, il quitta l’Égypte, sans avoir peur de la colère du roi ; car il tint ferme, comme voyant celui qui est invisible. Par la foi, il célébra la pâque, et l’aspersion du sang, afin que le destructeur des premiers-nés ne les touche pas. {1TG31: 12.2}

   « Par la foi, ils traversèrent la mer Rouge comme par terre sèche ; ce que les Égyptiens essayant de faire, se noyèrent. Par la foi, les murs de Jéricho tombèrent, après qu’ils en eurent fait le tour durant sept jours. Par la foi,

12

Rahab, la prostituée, ne périt pas avec ceux qui n’avaient pas cru,  après qu’elle ait recueilli les espions en paix. {1TG31: 12.3}

   « Et que dirai-je de plus ? Car le temps me manquerait pour parler de Gédéon, et de Barak, et de Samson, et de Jephté, de David aussi, et de Samuel, et des prophètes ; qui par la foi, ont conquis des royaumes, exercèrent la droiture, obtinrent les promesses, fermèrent la gueule des lions, éteignirent la violence du feu, échappèrent au tranchant des épées, de faibles ont été rendus vigoureux, mirent en fuite les armées des étrangers. {1TG31: 13.1}

   « Les femmes reçurent leurs morts revenus à la vie ; et d’autres furent torturés, n’acceptant pas la délivrance, afin qu’ils puissent obtenir une meilleure résurrection ; et d’autres ont été éprouvés par de cruelles moqueries et le fouet, oui, de plus par des liens et par la prison ils furent lapidés, ils furent sciés en deux, ils furent tentés, et furent tués par le tranchant de l’épée, ils errèrent çà et là, vêtus de peaux de brebis et de peaux de chèvres, étant destitués, affligés, tourmentés ; (desquels le monde n’était pas digne), ils errèrent dans les déserts et dans les montagnes, dans les cavernes et dans les grottes de la terre. {1TG31: 13.2}

   « Et tous ceux-là, ayant obtenu un bon témoignage par la foi, n’ont pas reçu la promesse ; DIEU ayant pourvu à quelque chose de meilleur pour nous, afin qu’ainsi ils ne parviennent pas à la perfection sans nous. » Hé. 11 : 1-40. {1TG31: 13.3}

   Maintenant tandis que les enregistrements éternels sont en train de se faire, n’allons-nous pas faire en sorte que nos noms soient inscrits parmi les grands héros de DIEU ? Comment pouvez-vous être perdu éternellement à une heure aussi tardive ? {1TG31: 13.4}

13

LES PÈRES ONT PRÉFÉRÉ LA TROMPERIE

LA GRÂCE EST DONNÉE À LEURS ENFANTS

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDANS 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 15 MARS 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Nous étudierons le trentième chapitre d’Ésaïe, en commençant par le tout premier verset. {1TG32: 14.1}

   Ici, comme dans d’autres chapitres de la prophétie d’Ésaïe, vous remarquerez qu’une partie du chapitre (dans ce cas, les dix-sept premiers versets) parle des péchés de l’ancien Israël, les pères de l’Israël antitype et de leur perte du pouvoir. Mais le reste du chapitre parle de l’Israël dans les derniers jours, les jours où Israël antitype accèderont au pouvoir. Considérons maintenant : {1TG32: 14.2}

Es. 30 : 1, 2 – « Malheur, dit le SEIGNEUR, aux enfants rebelles qui prennent conseil, mais non de Moi, qui se mettent sous protection, mais non par Mon esprit, afin d’ajouter péché sur péché ; Qui marchent pour descendre en Égypte, sans avoir interrogé Ma bouche ; afin de se fortifier sous la puissance de Pharaon, et de se confier dans l’ombre de l’Égypte ! »

   Évidemment, le peuple de DIEU, dans ces jours, était coupable de ces péchés. Au lieu de se confier en DIEU pour les délivrer de leurs ennemis, ils mirent leur confiance en Pharaon. Quel faible support sur lequel s’appuyer. Comme résultat, il leur fut clairement dit : {1TG32: 14.3}

14

Es. 30 : 3-7 – « C’est pourquoi la puissance de Pharaon sera votre honte, et la confiance dans l’ombre de l’Égypte, sera votre confusion. Car ses princes étaient à Tsoan et ses ambassadeurs allèrent à Hanès, Ils ont été tous honteux d’un peuple qui ne leur était d’aucun avantage, ni pour secours, ni pour aucun profit, mais une honte, et aussi une infamie. La charge des bêtes du Sud au pays de détresse et d’angoisse, d’où viennent le vieux et le jeune lion, la vipère et le serpent brûlant qui vole ; ils porteront leurs richesses sur le dos des ânons, et leurs trésors sur les bosses des chameaux, vers un peuple qui ne leur sera d’aucun avantage. Car le secours des Égyptiens sera vain et inutile ; c’est pourquoi j’ai crié concernant ceci : Leur puissance est de se tenir tranquilles. »

   Comme vous le savez, c’est exactement ce qui arriva à l’ancien peuple de DIEU. Combien il vaut mieux s’asseoir calmement, pour attendre sur le SEIGNEUR pour de l’aide quand vous êtes impuissants, au lieu de solliciter l’aide de Ses ennemis ! {1TG32: 15.1}

Es. 30 : 8 – « Maintenant va, écris-le en leur présence sur un tableau, et inscris-le dans un livre, afin que cela puisse être pour le temps à venir, pour toujours et toujours ; »

   C’est vrai, ils ont tué les prophètes parce qu’ils avertissaient le peuple de leur péché, mais DIEU a décrété que les écrits des prophètes contre les péchés existants doivent demeurés intacts pour être lus comme des leçons pratiques par les générations qui devaient survenir par la suite. Le peuple de DIEU d’aujourd’hui, par conséquent, n’a aucune excuse à répéter les erreurs de leurs prédécesseurs. Toutefois s’ils répètent les péchés de ceux qui ont existé avant eux, alors, leur culpabilité amènera sur eux-mêmes de plus grands malheurs que ceux qui s’abattirent sur les Juifs. Et si personne ne peut nier que les prophéties d’Ésaïe contre les Juifs furent accomplies, qui donc peut oser dire qu’elles ne vont pas s’accomplir

15

contre nous si nous échouons comme ils échouèrent ? {1TG32: 15.2}

Es. 30 : 9, 10 – « Que c’est ici un peuple rebelle, des enfants menteurs, des enfants qui ne veulent pas entendre la loi du SEIGNEUR ; Qui disent aux voyants : Ne voyez pas, et aux prophètes Ne nous prophétisez pas des choses droites, dites-nous des choses agréables, prophétisez des tromperies. »

   En tuant les prophètes pour leur franc parler, l’ancien peuple de DIEU disait en effet : Prophétisez-nous des tromperies, dites-nous des choses flatteuses, nous ne voulons pas connaître la vérité nous concernant. Ces choses existent-elles toujours par nous ? — Laissez-moi vous raconter un incident qui répondra rapidement à cette question. {1TG32: 16.1}

   Pas plus tard que l’autre jour, j’ai reçu de la part d’un frère ministre une lettre écrite très poliment, dans laquelle il exprime sincèrement son opinion sur notre littérature. Il a très solidement expliqué que tout ce qu’il a contre elle, c‘est que nous y citons les péchés et les erreurs que commettent les dirigeants d’église. Si vous les aimez, il a dit, vous ne direz que du bien d’eux. {1TG32: 16.2}

   J’apprécie la sincérité de ce frère dans cette affaire, mais je n’apprécie pas le jugement qu’il en fait. S’il veut bien réexaminer la littérature, je suis sûr qu’il découvrirait que nous n’avions dit que seulement ce que disent les Écritures sur le sujet pour notre temps. Par conséquent, son contenu en réalité n’est pas dirigé contre nous, mais contre DIEU Lui-même ! {1TG32: 16.3}

   Notre affaire, Frère et Sœur, n’est pas de trouver à redire contre les pasteurs ou les laïques, mais c’est d’amener sans mentir à la lumière ce que les Écritures a à dire au peuple d’aujourd’hui. Nous ne pouvons faire autrement, (car) Dieu nous aide. La responsabilité d’Ézéchiel est notre responsabilité. {1TG32: 16.4}

16

   « Quand je dirai au méchant : Tu mourras assurément ; et que tu ne l’auras pas averti, et que tu ne lui auras pas parlé pour avertir le méchant de son mauvais chemin, afin de sauver sa vie ; ce méchant-là mourra dans son iniquité ; mais je redemanderai son sang de ta main. » Ez. 3 : 18. {1TG32: 17.1}

   Lorsque les Juifs trouvèrent à redire contre les prophètes  parce qu’ils parlaient des péchés dans lesquels les prêtes se complaisaient, ils dirent en réalité : {1TG32: 17.2}

Es. 30 : 11 – « Sortez du chemin, détournez-vous du sentier, faites cesser le Seul Saint d’Israël de devant nous. »

   L’aveuglement spirituel c’est une chose cruelle, ses victimes ne peuvent guère être amenées à voir leurs péchés ou la justice de DIEU. Ils interprètent et appliquent mal tout ce qui est prévu pour leur propre bien. {1TG32: 17.3}

Es. 30 : 12, 13 – « C’est pourquoi, ainsi dit le Seul Saint d’Israël : Parce que vous méprisez cette parole, et que vous vous confiez dans l’oppression et dans la perversité, et que vous vous appuyez dessus ; À cause de cela, cette iniquité sera pour vous comme une brèche prête à tomber, un renflement dans un mur élevé, et qui s’écroule tout à coup, en un moment. »

   Si les yeux spirituels de l’ancien peuple de DIEU pouvaient si possible s’ouvrir, s’ils pouvaient voir que leurs péchés minaient la fondation sur laquelle ils se tenaient, ils n’auraient pas craché aux visages des prophètes parce qu’ils les avertissaient de leur condition critique. Certes non. Plutôt ils auraient accueilli les prophètes. {1TG32: 17.4}

Es. 30 : 14 – « Et il se brisera comme on brise en morceaux le vase du potier, il ne l’épargnera pas si bien qu’on ne trouvera pas un

17

tesson pour prendre du feu au foyer, ou pour puiser de l’eau d’une fosse. »

   Qui ose nier que leur royaume tomba ainsi ? Toutes ces choses survinrent sur eux seulement parce qu’ils refusèrent d’écouter les prophètes. {1TG32: 18.1}

Es. 30 : 15-18 – « Car ainsi dit le Seigneur DIEU, le Seul Saint d’Israël : En revenant et en prenant du repos vous serez sauvés ; dans la tranquillité et dans la confiance sera votre puissance ; mais vous ne le voulez pas. Et vous avez dit : Non ; car nous nous enfuirons sur des chevaux ; c’est pourquoi vous vous enfuirez ; et : Nous monterons sur des chevaux rapides ; c’est pourquoi ceux qui vous poursuivront seront rapides. Mille s’enfuiront à la réprimande d’un seul ; à la réprimande de cinq, vous vous enfuirez, jusqu’à ce que vous restiez comme une balise au sommet d’une montagne, comme une bannière sur une colline. Et c’est pourquoi le SEIGNEUR attendra, afin qu’Il puisse vous faire grâce, et ainsi Il sera exalté, afin qu’Il puisse user de miséricorde envers vous ; car le SEIGNEUR est un DIEU de jugement : bénis sont tous ceux qui L’attendent. »

   Parce qu’il n’avait rien qui pouvait être fait pour sauver nos ancêtres de la honte, le SEIGNEUR permit aux nations de battre Son peuple et de les disperser aux quatre vents. Néanmoins, Il a laissé une promesse qu’Il attendrait jusqu’à ce qu’ils, en tant que peuple, aient passé leur période de prodigalité, jusqu’à ce qu’ils, en tant qu’individu, découvrent leurs erreurs et qu’ils donnent au SEIGNEUR l’opportunité de leur dévoiler Sa grâce. Ceux qui L’attendent vont avec certitude recevoir Ses bénédictions. {1TG32: 18.2}

   Avec le dix-huitième verset vient la ligne de démarcation entre le rapport de l’ancien peuple de DIEU et la prévision du futur de Son peuple dans les derniers jours. Jusqu’à ce point c’est le rapport du premier ; maintenant, concernant les promesses faites de ce dernier, nous lisons : {1TG32: 18.3}

18

Es. 30 : 19 – « Car le peuple demeurera dans Sion à Jérusalem tu ne pleureras plus Il te fera extrêmement grâce au son de ton pleur ; quand Il l’entendra, Il te répondra. »

   Quelle est la raison qui fait que DIEU attend si patiemment ? Et pourquoi a-t-Il promis si abondamment Sa grâce à Son peuple ? — Parce qu’Il est déterminé à ce qu’ils demeurent à Sion, à Jérusalem. Son but c’est de les ramener là-bas et de leur donner du repos. Son objectif c’est de mettre fin à leurs pleurs, d’écouter leurs prières et de subvenir à leurs besoins. {1TG32: 19.1}

   C’est ainsi qu’alors que l’ancien peuple de DIEU subissait la destruction, la punition et la désolation, nous maintenant, faisons face à la restauration, la pitié et la grâce. Aujourd’hui, nous avons la même promesse que le peuple avait au temps de Moïse — oui, plus grande. {1TG32: 19.2}

Es. 30 : 20 – « Et bien que le SEIGNEUR vous donnera le pain d’adversité et l’eau d’affliction, malgré tout tes instituteurs ne seront plus poussés dans un coin, mais tes yeux verront tes instituteurs. »

   Bien que DIEU permette anciennement que les enseignants des peuples (leurs prophètes) soient mis dans un coin, mal traité et massacrés, Il ne le permettra plus. Les yeux de Son peuple verront leurs enseignants choisis par Dieu alors qu’ils sont amenés en avant-plan. {1TG32: 19.3}

Es. 30 : 21 – « Et tes oreilles entendront une parole derrière toi, disant : C’est ici le chemin, marchez-y, quand vous irez à main droite, ou quand vous irez à gauche»

   Par conséquent, ce n’est pas la peine qu’aucun de nous aillent de travers. Il n’y a aucune excuse à faire des erreurs que nous ne devrions pas faire. {1TG32: 19.4}

19

Es. 30 : 22 – « Vous déshonorerez aussi le plaqué d’argent de tes images taillées, et les ornements de tes statues d’or fondu ; tu les jetteras loin, comme une serviette menstruelle, et tu lui diras Retire-toi d’ici. »

   Non, le peuple fidèle de DIEU ne s’attachera à aucune chose qui déplait le SEIGNEUR. Non seulement ils vont jeter toutes choses idolâtres, mais en réalité, ils vont les haïr. {1TG32: 20.1}

Es. 30 : 23 – « Alors il donnera la pluie à ta semence de laquelle tu auras semé le sol ; et le pain du revenu de la terre sera onctueux et abondant ; en ce jour-là, ton bétail se nourrira dans de vastes pâturages. »

   Lorsque nous nous conformons à toutes les exigences de DIEU, c’est alors que nous prospérons. C’est alors que celui qui dévore sera réprimandé, et que les malédictions prononcées sur nous seront retenues. Nous devrions par conséquent réaliser maintenant que la prospérité ne dépend pas seulement de l’habileté de quelqu’un, mais qu’elle dépend même plus de l’approbation de DIEU sur les actions d’une personne. {1TG32: 20.2}

Es. 30 : 24 – « Les bœufs ainsi que les ânons, qui labourent la terre, mangeront le pur fourrage, qui aura été vanné avec la pelle et le van. »

   Si nos troupeaux doivent avoir une nourriture saine, donc combien il est même plus important pour nous d’avoir une nourriture spirituelle qui est vannée par l’Esprit de Vérité. C’est ce qu’ils auront. {1TG32: 20.3}

Es. 30 : 25 – « Et sur toute haute montagne, et sur toute colline élevée, il y aura des rivières et des courants d’eau, au jour du grand carnage, lorsque les tours tomberont. »

20

   Il est évident que lorsque les eaux du salut de DIEU couvriront la terre — même jusqu’au sommet des montagnes, si l’on peut dire ainsi — puis, les tours gardées (les pupitres), que les gens ont construites de leur propre initiative, tomberont. Sans aucun doute, le jour du massacre c’est le grand et redoutable jour du SEIGNEUR. Donc, nous sommes encore face à face avec la réalité que la Vérité fait l’une de ces deux choses : si elle ne peut sauver, elle détruit. {1TG32: 21.1}

   Cette Vérité que vous écoutez aujourd’hui, en vérité, se répandra dans le monde comme le feu se répand dans le chaume. Qu’importe qui essayera d’arrêter la Vérité de Dieu, je sais que de tels personnes trébucheront et tomberont et ne seront plus trouvées, mais la Vérité couvrira toute la terre. {1TG32: 21.2}

Es. 30 : 26 – « De plus la lumière de la lune sera comme la lumière du soleil, et la lumière du soleil sera sept fois plus, pareille à la lumière de sept jours, au jour où le SEIGNEUR aura bandé la plaie de Son peuple, et aura guéri le coup de leur blessure. »

   Si cela n’était pas une figure de style, si le soleil devait en réalité devenir sept fois plus chaud qu’il ne l’est, alors cela voudrait dire que la terre elle-même s’enflammerait. Il est évident que le soleil, dans ce contexte est utilisé symboliquement pour illustrer que la lumière de la Parole de DIEU, alors qu’Il est maintenant en train de panser la « blessure de Son peuple, » doit augmenter sept fois plus — toute la lumière qu’elle contient éclatera sur la terre comme le fait le soleil après un jour nuageux. De plus, la lune (l’église), l’agent qui reflète les rayons du soleil sur les endroits sombres de la terre, va, comme résultat, accommoder le peuple, non un peu qu’elle l’ait fait jusqu’ici, mais parfaitement. Nous voyons déjà la lumière de la Parole de DIEU s’accroître de plus en plus avec chaque semaine qui passe. {1TG32: 21.3}

Es. 30 : 27 – « Voici, le nom du SEIGNEUR vient

21

de loin, Sa colère brûle, dont le poids en est accablant ; Ses lèvres sont remplies d’indignation, et Sa langue est comme un feu dévorant. »

   Regarde ! Ordonne le SEIGNEUR, le dévoilement de ces prophéties n’indique qu’une chose : nous approchons  le grand et redoutable jour du SEIGNEUR, le jour où il n’y aura qu’un seul DIEU et Son nom sera unique. {1TG32: 22.1}

Es. 30 : 28 – « Et Son haleine, comme un torrent débordant, qui atteint jusqu’au milieu du cou, pour passer au crible les nations avec le crible de vanité, et il y aura aux mâchoires des peuples un frein qui les fera s’égarer. »

   Le souffle du SEIGNEUR, Sa Parole écrite s’élèvera (la Vérité révélée accroîtra) de plus en plus haut jusqu’à ce qu’Elle atteigne le « milieu du cou », pour ainsi dire, pour cribler les nations. Ceux qui sont vains tomberont, mais les humbles ceux qui attendent le SEIGNEUR, resteront debout. {1TG32: 22.2}

Es. 30 : 29 – « Vous aurez un cantique comme dans la nuit où l’on célèbre une fête solennelle ; et joie au cœur, telle qu’à celui qui va avec une flûte pour venir à la montagne du SEIGNEUR, vers le Puissant d’Israël. »

   Oui, ceux qui rejettent la Parole de DIEU peuvent se lamenter et grincer des dents dans les ténèbres du dehors, mais ceux qui obéissent, ceux qui attendent le SEIGNEUR, chanteront comme quand une fête solennelle est célébrée, et joueront de la flûte pour ainsi dire, « pour venir à la montagne [le royaume] du SEIGNEUR.» {1TG32: 22.3}

Es. 30 : 30 – « Et le SEIGNEUR fera entendre la gloire de Sa voix, et montrera où aura asséné Son bras dans l’indignation de sa colère, avec une flamme d’un feu dévorant, avec dispersion, et tempête et grêlons. »

22

   DIEU est sur le point de manifester Sa puissance et de justifier Sa cause. Les jours de Son silence sont presque passés. {1TG32: 23.1}

Es. 30 : 31-33 – « Car par la voix du SEIGNEUR, l’Assyrien sera battu, [lui] qui frappait du bâton. Et partout où passera le bâton préposé que le SEIGNEUR lui assènera, cela sera avec tambourins et harpes ; et avec lequel Il combattra dans des batailles agitées. Car Tophet est désigné depuis longtemps ; oui, pour le roi il est préparé; Il l’a faite profonde et large, son bûcher est du feu, et beaucoup de bois ; le souffle du SEIGNEUR, comme un torrent de soufre, l’allume. »

   Si le peuple de DIEU des temps anciens avait cru ce que les prophètes leur avaient dit, quelle différence cela aurait fait ! Leurs erreurs doivent maintenant devenir notre connaissance, nos pierres de gué pour échapper (à la destruction). {1TG32: 23.2}

   « C’est pourquoi, frères saints, participants à l’appel céleste, considérez l’Apôtre et le Grand Prêtre de notre profession, CHRIST JÉSUS, Qui a été fidèle à Celui qui L’a assigné, comme Moïse aussi était fidèle dans toute sa maison.  Craignons donc, de peur qu’une promesse nous soit laissée d’entrer dans Son repos, que quelqu’un d’entre vous paraisse ne pas l’atteindre. Car l’évangile nous a été prêché, aussi bien qu’à eux ; mais la Parole de la prédication ne leur a en rien profité, n’étant pas mêlée avec la foi en ceux qui L’entendirent.  Il [DIEU] détermine de nouveau un certain jour, disant par David : Aujourd’hui, si longtemps après, comme il est dit : Aujourd’hui si vous entendez Sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs. » Hé. 3 : 1, 2 ; 4 : 1, 2, 7. {1TG32: 23.3}

   Nos ancêtres ont préféré la tromperie. Nous devons donc, maintenant répondre joyeusement à l’appel de la Miséricorde, et ainsi obtenir la grâce. {1TG32: 23.4}

23


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *