L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Salutations Pour Notre Temps, Volume 1, N° 3, 4

Salutations Pour Notre Temps, Volume 1, N° 3, 4

ITG3-4-1200x675.jpg

PRIÈRE D’OUVERTURE

   Cet après-midi notre pensée pour la prière se trouve aux pages 119-120 de « Une Vie Meilleure ». La lecture est basée sur le texte « Ne vous inquiétez donc pas du lendemain … à chaque jour suffit sa peine. » {1TG3: 2.1}

   V.M. p. 119-120 « Si vous vous êtes donnés à DIEU, pour faire Son œuvre, vous n’avez point besoin de vous inquiéter du lendemain…. Lorsque nous prenons entre nos mains le contrôle des choses avec lesquelles nous devons travailler et que nous dépendons de notre propre sagesse pour réussir, nous prenons sur nous un fardeau que DIEU ne nous a pas donné… Nous pouvons bien nous inquiéter et anticiper le danger et perdre quand même, car c’est sûr que cela nous arrivera. Mais lorsque nous croyons vraiment que DIEU nous aime, et qu’il veut nous faire du bien, nous nous arrêterons de nous soucier du futur. Nous nous confierons en DIEU comme un enfant se confie en un parent aimant. C’est alors que nos détresses et nos tourments disparaîtront, car notre volonté est engloutie par la volonté de DIEU ».{1TG3: 2.2}

   « Le CHRIST ne nous a pas promis de nous aider en portant aujourd’hui les fardeaux de demain… Un jour seulement nous appartient, et durant ce jour nous devons vivre pour DIEU. Car durant ce seul jour, nous devons placer dans la main du CHRIST dans un service solennel, tous nos buts et nos plans, mettant sur Lui tous nos soucis, car Il prend soin de nous. « Je connais les projets que J’ai formés sur vous, dit le SEIGNEUR, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance «… C’est dans le calme et la confiance que sera votre force. »{1TG3: 2.3}

   Prions pour une pleine réalisation de ce que DIEU a promis de nous aider à porter nos fardeaux, non pas ceux de demain, mais ceux d’aujourd’hui, prions pour que nous placions chaque jour dans Ses mains tous nos objectifs, projets, soucis et toutes nos inquiétudes. C’est seulement alors, que nous pourrons nous reposer dans l’assurance que notre force résidera dans « le calme et la confiance » ; cela devra être notre force. {1TG3: 2.4}

2

QUESTIONS ET RÉPONSES EN DISCUSSION

(PREMIÈRE PARTIE)

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT, 17 AOÛT 1946

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Plusieurs d’entre vous sont venus me voir récemment avec quelques questions qui sont apparemment très importantes pour vous. Pour cette raison cet après-midi nous consacrerons l’heure de l’étude à y répondre. {1TG3: 3.1}

   Je lirai maintenant la question : « Frère HOUTEFF, sommes-nous moins dignes d’ordonner parmi nous

« La Sainte Cène ? » {1TG3: 3.2}

   Remarquons : Juste avant d’instituer l’ordonnance d’humilité, JÉSUS a dit à Ses disciples, « Vous êtes purs, mais pas tous ». Un ne l’était pas. En dépit du fait que Judas était indigne, l’ordonnance ne pouvait plus être reportée. Quoique aussitôt qu’il eut participé au sacrement, il se leva, sortit et fit son œuvre diabolique. Après quoi, ses yeux s’ouvrirent sur le crime qu’il avait commis et il s’est pendu. Les autres disciples, toutefois étaient aussi prêts ou aussi dignes qu’ils pouvaient l’être pour le service sacré jusqu’à ce moment-là. {1TG3: 3.3}

   La Sainte Cène fut ordonnée en souvenir du sacrifice du SEIGNEUR, non pas pour purifier de leurs péchés ceux qui y prennent part, mais pour les purifier des pécheurs, comme cela a été vu lors de la Pâque en Égypte et fait par la suite, Judas n’a plus jamais marché avec

3

les disciples. Il est donc clair que la célébration de l’ordonnance a amené une bénédiction sur les onze, mais une malédiction sur un. {1TG3: 3.4}

   Il y a eu de nombreux mouvements de réforme parmi nous auparavant, et à notre époque. Bien sûr, ils ont tous ordonné la Sainte Cène en leur sein. Mais, cela n’a pas été à leur profit. Cela n’a pas permis ni à eux ni à leurs œuvres de durer et d’être éternelles. En conséquence, ils ont disparu même plus vite qu’ils ne sont venus à l’existence. Maintenant lisons dans : {1TG3: 4.1}

1 Co. 11 : 17, 18 « Or, en prescrivant ceci, je ne [vous] loue pas, c’est que vous vous réunissez, non pas pour votre profit, mais à votre détriment. Car d’abord, quand vous vous réunissez en assemblée, j’entends dire qu’il y a des divisions parmi vous, et je le crois en partie. » {1TG3: 4.2}

   Les Corinthiens avaient des controverses qui provoquaient des divisions parmi eux et donc le fait de se rassembler dans l’église ce « n’était pas pour le meilleur », « mais c’était pour le pire. » 1TG3: 4.3}

   Si nous nous assemblons uniquement pour « le pire » n’est-il pas de loin meilleur de rester chez soi ? {1TG3: 4.4}

1 Co. 11 : 27-30 « Ainsi quiconque mange le pain ou boit la coupe du SEIGNEUR indignement sera coupable à l’égard du corps et du sang du SEIGNEUR. Mais que chacun s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe ; car celui qui mange et qui boit, mange et boit un jugement contre lui-même, ne distinguant pas le corps. C’est pour cela que plusieurs sont faibles et malades parmi vous, et qu’un assez grand nombre dorment. » {1TG3: 4.5}

   Le pain, la coupe du SEIGNEUR doivent être pris uniquement par un peuple, après qu’il se soit examiné et

4

qu’il se soit assuré qu’il ne cause aucun conflit, qu’il se réunit pour le meilleur et non pas pour le « pire ». Maintenant si nous avons atteint ce niveau de justice, donc nous devrions par tous les moyens ordonner la Sainte Cène parmi nous. Mais si nous n’avons pas encore atteint ce niveau, le fait d’instituer l’ordonnance d’humilité parmi nous serait pour notre damnation, non pour notre salut. {1TG3: 4.6}

   Maintenant, notre principal devoir n’est pas de hâter l’observance de la Sainte Cène, mais plutôt d’atteindre premièrement le niveau de perfection que le message d’aujourd’hui, ainsi que le message d’hier, nous pressent à atteindre. Le SEIGNEUR n’appelle jamais « au réveil et à la réforme » lorsque l’église jouit d’une bonne vie spirituelle. Par conséquent, la Sainte Cène ne doit jamais être ordonnée au début d’un tel réveil et d’une telle réforme, mais à son achèvement. JÉSUS n’a pas institué l’ordonnance au commencement de Son ministère, mais Il le fit à la fin de Son ministère. {1TG3: 5.1}

   Et si nous voulons éviter de causer des divisions parmi nous, nous ne devrions jamais discuter des péchés des autres, ni porter un jugement sur eux. Si nous ne pouvons pas traiter le problème en privé avec celui qui est en faute, nous ferions mieux : soit de ne discuter du problème avec quiconque, soit de suivre les instructions données dans : {1TG3: 5.2}

Mt. 18 : 16, 17 « Mais s’il ne t’écoute pas, prends avec toi encore une ou deux personnes, afin que par la bouche de deux ou de trois témoins toute parole soit établie. Et s’il ne veut pas les écouter, dis-le à l’assemblée ; et s’il ne veut pas écouter l’assemblée non plus, qu’il te soit comme un homme des nations et comme un publicain. » {1TG3: 5.3}

   Nous ne pouvons conduire le SEIGNEUR, c’est Lui qui doit nous conduire. De nous-mêmes, nous ne savons jamais ce qui est bien et ce qui est mal,

5

jusqu’à ce qu’on nous le dise. C’est assez simple, si nous faisons quelque soit la chose qu’on nous a demandée de faire, ni plus, ni moins, nous serons considérés dignes. Jusqu’ici, notre message envoyé par DIEU n’a pas attiré notre attention sur l’ordonnance de la Sainte Cène, mais il plaide avec nous pour que nous puissions nous séparer des abominations, jeter toutes nos idoles, mettre de côté toutes nos idées et opinions personnelles, et pour retourner au SEIGNEUR de tout notre cœur. {1TG3: 5.4}

   De plus, le message enseigne que nous devrions rester dans l’église mère et travailler strictement à son salut. Donc la conclusion c’est qu’aussi longtemps que nous demeurerons avec elle, il semble qu’on n’ait point besoin d’ordonner la Sainte Cène en privé parmi nous, peut-être pas avant que l’heure ne vienne pour que les pénitents soient séparés des impénitents, comme cela est enseigné par les types, par la Pâque en Égypte et par la Pâque le soir où Judas devait sortir et ne devait jamais plus marcher avec les douze. {1TG3: 6.1}

   Par ailleurs, nul ne semble connaître quand et comment observer le sacrement. Certains l’observent chaque dimanche ou chaque Sabbat, certains l’observent occasionnellement, certains chaque trimestre et ainsi de suite. Il semble logique de dire que lorsque le SEIGNEUR nous ordonnera de l’observer à nouveau, Il nous dira aussi comment et quand l’observer correctement. {1TG3: 6.2}

————-θ—θ—θ————

   De nombreuses personnes m’ont dit : « Frère HOUTEFF, lorsque nous rencontrons nos opposants, nous ne savons pas comment répondre à leurs questions. Nous devenons confus. Nous ne savons pas si nous sommes dans le vrai ou si nous sommes dans le faux. Ils nous confondent principalement sur l’interprétation que fait la « Verge » sur les :

« Trompettes et Les Sceaux. » {1TG3: 6.3}

   Ceux d’entre vous qui ont à répondre à des questions controversées, dites seulement à vos opposants : c’est sûr l’un d’entre nous a tort. Nous ne pouvons pas tous les deux avoir raison, pour en dire

6

le moins possible, et ainsi considérons attentivement et impartialement le sujet. {1TG3: 6.4}

   Je leur dirai que nous enseignons les trompettes comme Jean les a vues en vision. Par exemple, la Révélation dit, « Et le nombre des armées de la cavalerie était de deux myriades de myriades : j’en entendis le nombre. Et c’est ainsi que je vis les chevaux dans la vision, et ceux qui étaient assis dessus, ayant des cuirasses de feu, et d’hyacinthe, et de soufre ; et les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions ; et de leur bouche sortent du feu, et de la fumée, et du soufre. Par ces trois fléaux fut tué le tiers des hommes, par le feu et la fumée et le soufre qui sortent de leur bouche ; car le pouvoir des chevaux est dans leur bouche et dans leurs queues ; car leurs queues sont semblables à des serpents, ayant des têtes, et par elles ils nuisent. » (Ap. 9 :16-19) {1TG3: 7.1}

   Ceci est l’image descriptive que la Révélation nous donne des 200.000.000 de chevaux et de cavaliers. Le dessin suivant est aussi proche de la description que fait Jean des chevaux et des cavaliers que nous pouvons faire et notre interprétation est en rapport avec la description. Voir Brochure n°5, « Avertissement final. » {1TG3: 7.2}

Horsemen

7

   Ici, suit le dessin des chevaux et des cavaliers que la Conférence Générale distribue au public {1TG3: 8.1}

shepherds-rod-tract-5-popular-theories

   Maintenant, comparez la propre description que donne l’Inspiration concernant les chevaux et les cavaliers avec l’illustration de la Dénomination donnée dans « Thoughts on Daniel and The Révélation », p. 510 (Pensées sur le livre de Daniel et de l’Apocalypse). Pourquoi la Dénomination ne peut-elle pas utiliser dans son exposé, la propre description des chevaux et des cavaliers donnée par l’Inspiration sur les Trompettes ? Pourquoi devait-elle inventer la sienne ? La seule réponse qui peut être donnée c’est que la propre description de l’Esprit ne correspond pas à leur interprétation non inspirée. L’incapacité de quelqu’un à interpréter correctement, sans le don d’interprétation du ciel a été acceptée cependant et est pardonnable. Mais, dire que la vision fut montrée au Révélateur à une si grande distance qu’il était incapable de voir avec précision le genre de têtes et de queues que possédaient les chevaux, et où sortaient le feu, la fumée et le soufre, en vue d’adapter la vision pour qu’elle puisse s’accorder à leur interprétation, ce n’est pas seulement défier l’avertissement du CHRIST concernant l’adjonction ou le retranchement des Écritures (Ap. 22 : 18, 19), mais c’est aussi blasphémer incontestablement. {1TG3: 8.2}

8

   Voyez-vous maintenant ce que font les hommes qu’on appelle grands,« des hommes d’expérience » ? Ces actions sans scrupules condamnent leur vantardise, à savoir, que de saints hommes dirigent la Dénomination, et le fait qu’ils parlent avec fierté des millions de dollars que la Dénomination rassemble annuellement en dépit des pauvres, est tout sauf saint, s’ils doivent être dépensés pour une telle œuvre. Ils ont besoin de se repentir et de corriger les erreurs qu’ils font passer pour la Vérité avant d’être en mesure d’accuser consciencieusement les autres. {1TG3: 9.1}

   Si Jean ne pouvait pas voir exactement à quoi ressemblaient les chevaux alors comment pouvait-il voir que tous les poissons dans la mer étaient morts (Ap. 8 : 9) ? Et avec une telle méthode d’exaltation de soi dans l’étude des Écritures, comme celle adoptée par la Conférence Générale, comment quelqu’un peut-il être sûr que tous les prophètes ont réellement vu ce qu’ils ont écrit ? Ne réalisez-vous pas que de telles interprétations insensées et tordues des Écritures sont des tentatives sataniques pour saper la confiance des hommes dans les prophètes et dans la capacité de CHRIST à révéler, à illustrer correctement la Vérité à Ses serviteurs ? Considérez combien l’accusation contre l’Inspiration fait du mal, combien cela détruit les âmes et blasphème contre le Saint-Esprit qui conduit dans toute la vérité ! Et combien cela doit être repoussant pour CHRIST particulièrement quand cela vient de ceux qui prétendent Le servir ! Cela, à lui seul devrait être suffisant pour montrer que l’ange, (les dirigeants de Laodicée) est aveugle, nu et a besoin de tout. Pour votre salut, et pour le salut des autres ne soutenez pas de telles doctrines de démons. Elles sont tout, sauf la Vérité, tout sauf, les signes de l’Esprit de Prophétie à l’œuvre. Posez-vous vous mêmes la question quand est-ce que la Turquie ou une autre nation a jamais eu une cavalerie de 200.000.000 d’hommes ! Et si vous vous demandez toujours pourquoi DIEU a t-il permis aux erreurs de s’introduire dans l’église, voici la réponse : Afin qu’en les soutenant et en les propageant, Il puisse à une époque telle que celle-ci dénoncer les ouvriers d’iniquité et montrer aux laïques que

9

Son église est maintenant aussi sérieusement envahie par le Diable que l’était l’église Juive à l’époque du CHRIST et ainsi réveiller les âmes honnêtes et les libérer de leur propre déception Laodicéenne et ainsi du fléau débordant (Es. 28 : 13-15). {1TG3: 9.2}

   Ne voyez-vous pas maintenant la raison pour laquelle le nom « blasphème » est placé sur toutes les sept têtes de la bête léopard (Ap.13) ? Et que si une tête symbolise un système religieux, alors toutes doivent symboliser la même chose, car toutes sont semblables, à part la blessure sur l’une d’entre elles et toutes les têtes sont sur la bête (le monde) au même moment, pas l’une après l’autre. {1TG3: 10.1}

   Concernant leur accusation selon laquelle, la « Verge » enseigne que l’église est Babylone, nous les mettons au défi de citer le texte. Et s’ils ne savent pas ce qu’est Babylone, alors ils feraient mieux de lire la « Verge du Berger ». {1TG3: 10.2}

   En vérité, l’église est l’église de DIEU, mais ceux qui en ont la charge ne sont pas meilleurs que le Sanhédrin au temps du CHRIST. C’est parce que DIEU a un regard suprême pour Son église qu’Il l’a envahie ainsi avec Sa Vérité, et doit ainsi réclamer Son peuple en détruisant ceux qui les détiennent esclaves illégitimement, en leur enseignant des doctrines de démons tel que cela a été montré dans cette étude et en les empêchant d’entrer en contact avec la Vérité céleste pour ce temps de crise. Voyez-vous pourquoi la Conférence Générale n’est plus maintenant la voix de DIEU pour le peuple (Bulletin de la Conférence Générale, 34e session, vol. 4, extrait n°1, 3 avril 1901, p. 25 colonnes 1, 2) que ne l’était le Sanhédrin pour les Juifs à l’époque du CHRIST ? J’espère que vous ne vous tromperez plus vous-mêmes en alléguant que « la Verge du Berger » est en train de démolir ce que DIEU a construit. Maintenant

Les Sept Sceaux {1TG3: 10.3}

   Les Laodicéens enseignent que les sceaux débutent avec

10

la résurrection du CHRIST, qui comme vous le savez, s’est faite environ soixante-dix ans avant que le Révélateur Jean n’eut la vision des sceaux. Écoutons maintenant ce que dit la voix du Révélateur elle-même : {1TG3: 10.4}

Ap. 4 : 1 « Après ces choses, je vis : et voici, une porte ouverte dans le ciel, et la première voix que j’avais ouïe, comme d’une trompette parlant avec moi, disant : Monte ici, et je te montrerai les choses qui doivent arriver après celles-ci. » {1TG3: 11.1}

   La voix a dit énergiquement que les choses que Jean était sur le point de voir n’avaient pas encore eu lieu, et n’avaient pas lieu au moment où il a eu la vision, mais devaient avoir lieu plus tard dans le cours du temps. Puisqu’elles devaient avoir lieu après que Jean ait eu la vision (l’An 96 Après JÉSUS-CHRIST, pas durant le premier siècle de l’ère Chrétienne), puis, n’est-ce pas un blasphème d’enseigner le contraire de ce que la voix a dit, dire que les sceaux débutèrent plus de trois décennies avant qu’ils furent montrés à Jean ? Non, les sceaux ne peuvent pas, par conséquent, commencer avec l’église Chrétienne. Pour trouver la Vérité sur les sceaux, lisez la Brochure n°15  « Aux Sept Églises ». {1TG3: 11.2}

————-θ—θ—θ————

« Qu’en est-il d’Apocalypse Douze ? » {1TG3: 11.3}

   « La femme enveloppée du soleil symbolise-t-elle l’église depuis la Pentecôte jusqu’à maintenant, revêtue de l’Évangile (soleil) de CHRIST » ? {1TG3: 11.4}

   Lorsque le dragon attaqua la femme, elle était déjà revêtue du soleil, et son fils le SEIGNEUR n’était pas encore né. Ceci étant, comment ses habits de soleil peuvent-ils symboliser le fait qu’elle soit revêtue de l’Évangile du CHRIST, et comment pouvait-elle être un symbole de l’église Chrétienne, voyant que ni l’évangile, ni l’église n’existaient alors. Et comment peut-elle être la mère de CHRIST avant que l’église Chrétienne même ne soit née ? La seule réponse

11

c’est qu’elle ne peut pas symboliser l’église Chrétienne. {1TG3: 11.5}

   Donc, la théorie qui dit, que la femme débute à la Pentecôte, est aussi logique que la théorie qui dit que la poule existe avant l’œuf. {1TG3: 12.1}

————-θ—θ—θ————

   « Le massacre d’Ézéchiel 9, doit-il avoir lieu dans le monde ou dans l’église ? Représente-t-il les sept dernières plaies ou

La Purification de l’Église ? » {1TG3: 12.2}

Ez. 9 : 1, 4, 9 « Et Il cria à mes oreilles à haute voix, disant : Approchez, vous qui avez la charge de la ville, et chacun avec son instrument de destruction dans sa main. Et L’ÉTERNEL lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur les fronts des hommes qui soupirent et gémissent à cause de toutes les abominations qui se commettent au dedans d’elle. Et Il me dit : l’iniquité de la maison d’Israël et de Juda est excessivement grande, et le pays est rempli de sang et la ville est remplie d’injustices ; car ils ont dit : L’ÉTERNEL a abandonné le pays, et L’ÉTERNEL ne voit pas. » (version DARBY) {1TG3: 12.3}

   Les anges ont la charge de la « ville », Jérusalem, non pas celle du monde ni celle de Babylone. Même un simple chrétien (non informé) sait que les termes Jérusalem, Juda, Israël signifient l’église, et impliquent encore moins le « monde ». Ils signifient toujours l’église et signifieront toujours l’église, car c’est ce qu’ils sont. {1TG3: 12.4}

   Le massacre d’Ézéchiel 9, n’est vraiment pas le même que celui des sept dernières plaies (Ap. 16) parce que les plaies tombent sur Babylone et que le massacre tombe sur Juda et Jérusalem. De plus les anges d’Ézéchiel 9

12

tuent tous ceux qui n’ont pas la marque, mais les plaies ne tuent personne. En se basant sur les écrits de Moïse, les Juifs essayèrent de réfuter les enseignements du CHRIST, et il est certain que si les Laodicéens continuent à se baser sur les écrits de Sœur White en essayant de réfuter le message pour aujourd’hui, alors leur fin sera encore plus endeuillée que ne l’était celle des Juifs. En ce qui concerne ce qu’elle dit à propos d’Ézéchiel 9, lisez les Témoignages Vol. 1 page 385, Vol. 2 page 73, Vol. 5 page 211 (Version Anglaise) ainsi que la Tragédie des Siècles, page 713. Ézéchiel 9 image le Jugement des Vivants dans la maison de DIEU (1 Pi. 4 :17) – le scellement des saints et la destruction des méchants dans l’église. {1TG3: 12.5}

————-θ—θ—θ————

   Je pense que j’ai le temps pour une autre question, cette question est subdivisée en cinq questions et ainsi je vais répondre en conséquence. {1TG3: 13.1}

Question 1 : « La prophétie de Nahum annonce-t-elle La Seconde Guerre Mondiale ou annonce-t-elle une autre guerre ? » {1TG3: 13.2}

   Pour la réponse allons directement dans la prophétie de Nahum. {1TG3: 13.3}

Na. 2 : 2 « Celui qui brise est monté contre toi : garde la forteresse, surveille le chemin, fortifie ses reins, affermis beaucoup ta puissance. » {1TG3: 13.4}

   Nahum prédit que celui qui commence la guerre c’est celui qui brise en morceaux, il sera très bien préparé avant qu’il commence la guerre. Mais, sa puissante ennemie, l’Assyrie ne sera pas prête pas avant que la guerre ne commence, c’est-à-dire, après que celui qui brise en morceaux ne vient devant la face de l’Assyrie, c’est alors que l’Assyrie fera ses préparatifs pour le rencontrer. Alors, c’est à ce moment là qu’elle ceindra ses reins et fortifiera sa « grande puissance. » {1TG3: 13.5}

13

   Maintenant, puisque c’est un fait connu que la Grande-Bretagne et la France n’étaient pas préparées pour combattre Hitler quand il les attaqua et comme chacun des alliés commença à se préparer puissamment après qu’Hitler commença à mettre en pièces, la vérité se révèle alors aussi claire que du cristal, que « celui qui brise en morceaux » n’est autre qu’Hitler, celui qui était prêt au commencement de la guerre, celui qui brisa en plusieurs morceaux l’Allemagne, elle-même, l’empire Britannique et beaucoup d’autres pays. Les alliés, par conséquent, doivent sûrement être l’Assyrie antitypique. Ceci est l’indice n° 1. {1TG3: 14.1}

   Pour avoir l’indice numéro deux, nous allons voir maintenant les moyens de voyages et de transports dans les jours de la préparation de la guerre et lorsque celle-ci éclata. {1TG3: 14.2}

Na. 2 : 3, 4 « …. l’acier fait étinceler les chars, au jour où il se prépare, …. Les chars s’élancent avec furie dans les rues, ils se précipitent sur les places ; leur apparence est comme des torches, ils courent comme des éclairs. » {1TG3: 14.3}

   Ces versets montrent les moyens de voyages et de transports aux jours des préparatifs de guerre et lorsque celle-ci éclata. Puisque la Seconde Guerre Mondiale est la seule guerre dans l’histoire pour laquelle les préparations décrites par Nahum se sont faites et ont été utilisées pendant que « les chars » (les voitures) se déplaçaient à une vitesse sans précédent une vitesse semblable à de « l’éclair » pendant que les trafics à moteur aériens et maritimes dans la ville et dans la campagne (routes, autoroutes) « s’entrechoquent les uns contre les autres. » Tous ces signes des temps, marquent le temps dans lequel la guerre s’est faite, ils ne laissent aucune place pour les doutes, tous, en termes parfaits certifient que Nahum prédit la Seconde Guerre Mondiale. Pour avoir un troisième indice, nous lirons : {1TG3: 14.4}

14

Na. 1 : 15 « Voici sur les montagnes les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, de celui qui annonce la paix ! Juda, célèbre tes fêtes, acquitte tes vœux ; car le méchant ne passera plus par toi, il est entièrement retranché. » {1TG3: 14.1}

   Ici, il nous est dit qu’au moment où la guerre commence quelqu’un doit publier des révélations inspirées de Vérités nouvellement révélées, la Vérité sur le Jugement des Vivants, lequel, pour toujours, doit séparer le bon grain de l’ivraie (Mt. 13 : 30), les bons poissons des mauvais (Mt. 13 : 47, 48), les brebis des boucs (Mt. 25 : 32) et les vierges sages des vierges folles (Mt. 25 : 1-12). Ceux-ci « n’entreront plus » dans l’église, déclare l’écriture, ils seront entièrement détruits ; pressant ainsi Juda, l’église, à garder cette fête antitypique des expiations et d’accomplir ses vœux à DIEU, et d’être ainsi trouvée digne d’échapper aux jugements de DIEU. Par conséquent, l’appel de DIEU à Son église est maintenant en train de sonner à travers le pays, disant, « Réveille-toi, réveille-toi, revêts-toi de ta force, Sion ! Revêts-toi de tes vêtements de parure, Jérusalem, ville sainte ! Car l’incirconcis et l’impur n’entreront plus en toi. » (Es. 52 : 1). {1TG3: 15.2}

   Avec ces signes des temps positifs, l’Inspiration permet à chaque individu de décider pour lui-même s’il fait confiance soit à la voix que recommande l’Inspiration ou soit à la voix que recommandent les êtres humains non inspirés. Par conséquent, il ne devrait avoir aucune confusion parmi le vrai peuple de DIEU. « La voix de tes sentinelles ! – elles élèvent la voix, elles exultent ensemble avec chants de triomphe ; car elles verront face à face, quand L’ÉTERNEL restaurera SION. » (Es. 52 : 8.) {1TG3: 15.3}

————-θ—θ—θ————

Question 2 : « Qui Nahum dit qui gagnera la guerre – « celui qui brise en morceaux ou l’Assyrie ? » {1TG3: 15.4}

   Bien que la prophétie de Nahum mette la plus grande

15

emphase sur la chute d’Assyrie, toutefois, elle déclare que les deux vont perdre la bataille, car en parlant de celui qui « brise en morceaux », l’écriture dit : {1TG3: 15.5}

Na. 2 : 5 « Il pense à ses vaillants hommes : ils trébuchent dans leur marche, ils se hâtent vers la muraille, et l’abri est préparé. » {1TG3: 16.1}

   Se « souvenir de ses vaillants hommes » implique que le nombre de vaillants capitaines, généraux et d’autres puissants hommes avec son armée diminuent et de ce fait il a besoin de les recompter et que « ses vaillants hommes » doivent chanceler dans leur marche, c’est-à-dire qu’ils doivent faire une sorte de bourde dans leur marche vers la victoire et faire en sorte qu’ils tombent. Et c’est exactement ce qui s’est passé : l’armée d’Hitler chancela en faisant la guerre contre la Russie pendant qu’elle était en guerre contre la Grande-Bretagne. Ce moment critique de sa carrière fut la plus grand folie d’Hitler. L’Angleterre était sur le point de se rendre, mais l’armée Allemande se retira et alla combattre la Russie ! Et, également, la chute de ses vaillants hommes fut mentionnée avant la mention de la chute de l’Assyrie, la prophétie révèle donc que « celui qui brise en morceaux », Hitler, devait connaître la chute en premier. {1TG3: 16.2}

————-θ—θ—θ————

Question 3 : « Pourquoi le titre donné à Hitler est : “Celui qui brise en morceaux” » ? {1TG3: 16.3}

   Et bien, c’est tout ce que fit Hitler. Il a commencé à briser en morceaux dès le début même de la guerre nul ne pouvait lui résister, et même après sa disparition, et après que l’Allemagne se soit rendue, l’action de briser en morceaux continua et ne s’est pas encore arrêtée. Comme résultat, le monde est brisé en morceaux, pas seulement géographiquement parlant, mais aussi bien politiquement, socialement et économiquement parlant. L’Empire Britannique vacille encore et les « craquements » menaçants deviennent de plus en plus forts chaque jour qui passe. Par conséquent, Hitler mérite le titre de (‘celui qui brise en morceaux’). {1TG3: 16.4}

16

————-θ—θ—θ————

Question 4 : « La prophétie de Nahum n’enseigne-t-elle pas que l’Assyrie doit tomber complètement ? » {1TG3: 17.1}

   Oui, c’est ce que nous comprenons qu’elle enseigne. Il est donc très évident que la prophétie de Nahum avertit à l’avance que la Seconde Guerre Mondiale n’est pas encore terminée. Le monde lui-même sait qu’elle n’est pas encore terminée et que les alliés, à part la Russie, n’ont rien gagné, qu’ils se seraient mieux portés s’ils avaient donné à Hitler une partie de la Pologne au lieu d’avoir fait la guerre, pour perdre et céder ainsi à la Russie, non seulement une partie, mais la Pologne entière et avec elle toute l’Europe de l’Est. De plus, la Russie est devenue maintenant leur plus grand ennemi que ne l’était Hitler. Ils se sont débarrassés d’Hitler, mais la guerre chaude n’a jamais complètement cessé et la guerre froide lui fut ajoutée. Chacun sait que la guerre n’est pas finie, que la paix n’a pas aboutie et qu’à n’importe quel moment la guerre peut éclater avec furie. {1TG3: 17.2}

————-θ—θ—θ————

Question 5 : « Qu’enseignent vos Brochures concernant la guerre »? {1TG3: 17.3}

   Les Brochures ne disent pas grand chose. Ils ne disent pas de manière certaine qui est « celui qui brise en morceaux », ni de manière certaine que la Seconde Guerre Mondiale c’est celle de Nahum. Et, tandis que la Brochure N° 14, Chronique d’une Guerre Annoncée, dit que l’armée de celui qui brise en morceaux, « tombera aussi de toute façon », il ne dit pas de manière certaine quelle armée tombera la première (voir la Brochure N° 14, p. 12 (pagination anglaise) – commentaires sur Nahum 2 : 6) {1TG3: 17.3}

   La Brochure N° 12, Hier, Aujourd’hui, Demain, qui a été publiée deux ans avant la Brochure N° 14, dit cependant : {1TG3: 17.4}

   « Il paraît clairement maintenant que les tabernacles de son palais sont supposés représenter la sainteté et que la femme assise sur la bête démontre qu’elle installe les problèmes

17

religieux, politiques, économiques et sociaux du monde, la vérité est évidente que les gouvernements chrétiens doivent être réorganisés et doivent être dirigés par une tête ecclésiastique – non pas par Hitler ». {1TG3: 17.5}

   Les Brochures ne disent pas tout, mais ce qu’elles disent, elles le disent bien. {1TG3: 18.1}

QUESTIONS ET RÉPONSES EN DISCUSSION

(DEUXIÈME PARTIE)

Qui sont les Laodicéens ?

Qui est le Roi du Nord et qui est le Roi du Sud ?

Est-ce que la Seconde Guerre Mondiale se trouve dans Daniel Onze ?

Préserve ton Temps et ton Énergie. {1TG3: 18.2}

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 31 AOÛT 1946

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Cet après-midi, je devrai répondre aux questions qui me sont venues de mes frères de l’église mère. Mais en écoutant les réponses, je veux que vous considériez que nous aussi, étions autrefois à leur place ; nous aussi étions des Laodicéens typiques et que, quoi qu’ils fassent actuellement, nous étions en train de le faire aussi. Nous avions peut-être aussi posé des questions sur des choses auxquelles nous n’avions aucune part, agissant et parlant de la même façon qu’eux. Quelle chose terrible et inconcevable pour un chrétien de ne pas croire aux propres paroles du SEIGNEUR concernant les Laodicéens. Pourtant, nous aussi pensions que nous n’avions besoin de rien, mais que les autres avaient tous besoin de nous. {1TG4: 19.1}

   Savez-vous que nous n’avions pas l’esprit aussi ouvert comme maintenant. Quand nos doctrines ont soulevé des questions, nous aussi, comme nos frères, nous n’avions pas pu prêter une oreille attentive aux opinions des autres de façon honnête et impartiale. {1TG4: 19.2}

   Lorsque nous étions à leur place, nous aussi à cause de notre nonchalance à défendre chaque doctrine,

19

nous devions penser, jusque là que nous-mêmes n’étions pas sûrs de certaines d’entre elles. C’est pourquoi, parce que les doctrines avaient été seulement prononcées dans l’église par nos propres frères dirigeants du Ministère, nous avions aussi probablement pensé qu’elles avaient été correctes. Par suite, ceux qui aveuglément avaient cru à 100% à tout ce qui avait été prononcé dans l’église, de même que nous n’avions pas tenu compte du fait qu’une bonne partie pouvait provenir d’hommes manquant d’inspiration. Inspiré ou non inspiré, cela ne faisait alors aucune différence pour eux, comme cela ne fait aucune différence pour nous actuellement. Nous aussi, avions subi une terrible déception et comme eux, nous ne savions pas et nous ne croyions pas que nous puissions être malheureux, misérables, pauvres, aveugles et nus, comme le SEIGNEUR Lui-même dit. (Ap. 3 : 14-18). Nous avons continué dans cet état d’esprit jusqu’à ce que le rouleau soit déroulé. Alors, nos yeux s’ouvrirent ; les doctrines et les interprétations qui ne provenaient pas de l’Inspiration nous avons pu voir clairement maintenant qu’elles provenaient de l’imagination des hommes. N’avions-nous vu qu’auparavant, le Sabbat et l’église avaient été transformés par les institutions pour satisfaire des ambitions supérieures, pour des profits commerciaux, pour déshonorer DIEU, et pour voler la nourriture des pauvres et leurs vêtements, ce qui avait laissé l’église dans cette terrible tromperie laodicéenne. {1TG4: 19.3}

   Alors, voyant les choses sous cet angle, nous n’étions pas meilleurs que le meilleur des Laodicéens. Ce qui fait la différence entre eux et nous c’est que la lumière a illuminé notre voie, tandis qu’elle n’est pas encore parvenue jusqu’à eux. Par conséquent, le mérite par lequel nous avons pu faire un progrès dans le réveil et la réforme, n’était pas le nôtre mais celui de DIEU. {1TG4: 20.1}

   La première question à laquelle nous devons répondre cet après-midi nous amène au chapitre 11 de Daniel :

20

« Identifier Le Roi Du Nord et Le Roi Du Sud » {1TG4: 20.2}

   La question est : « Qui est le roi du nord et le roi du sud de nos jours ? » Comme il est de notre devoir de sanctifier le SEIGNEUR DIEU dans nos cœurs, et d’être prêts à donner la bonne réponse au bon moment à chaque homme qui demande raison de l’espoir qui est en nous, lisons ceci : {1TG4: 21.1}

Da. 11 : 40-43 – « Et, au temps de la fin, le roi du midi heurtera contre lui, et le roi du nord fondra sur lui comme une tempête, avec des chars et des cavaliers, et avec beaucoup de navires, et entrera dans les pays et inondera et passera outre ; et il viendra dans le pays de beauté, et plusieurs (pays) tomberont ; mais ceux-ci échapperont de sa main : Édom, et Moab, et les principaux des fils d’Ammon. Et il étendra sa main sur les pays, et le pays d’Égypte n’échappera pas. Et il aura sous sa puissance les trésors d’or et d’argent, et toutes les choses désirables de l’Égypte ; et les Libyens et les Éthiopiens suivront ses pas. »{1TG3: 21.2}

   Le conflit mis en évidence dans ce verset, se produisant entre les rois, n’a pas eu lieu avant le temps de la fin ou pendant le temps de la fin mais « au temps de la fin. » Le roi du sud, vous le notez, est celui qui heurte le roi du nord et le roi du nord est celui qui gagne la guerre et qui prend au roi du sud la terre (Palestine), et l’Égypte, en plus des pays qui n’ont pas été mentionnés par leur nom. Tous ces points que nous verrons maintenant, sont suffisants pour identifier parfaitement chaque roi, la guerre et la période de la bataille. Comme la guerre doit commencer au temps de la fin, et comme le roi du sud est le

21

perdant de la guerre, les pays qui avaient été conquis doivent donc être gouvernés par le roi du nord pendant le temps de la fin (pour une étude détaillée de Daniel chapitre 11, lire la Brochure N° 12, le Monde, Hier, Aujourd’hui, Demain, p. 57-91) {1TG4: 21.3}

   Puisque ceux qui ont posé les questions sont d’accord avec nous sur le fait que nous vivons maintenant « le temps de la fin », nous n’avons pas besoin d’en dire davantage concernant cette partie du sujet, mais ce dont nous avons besoin c’est de nous dire : quelle puissance à cette période particulière, au temps de la fin, a ajouté la « terre sainte » (Palestine), l’Égypte et les autres pays à son empire. La réponse que chacun peut donner est que la Grande-Bretagne a pris ces pays à la Turquie et les a, dès lors, gouvernés pratiquement. Il est donc clair que, pendant le temps de la fin, la Grande-Bretagne représente le roi du nord et la Turquie le roi du sud. Ainsi à juste titre, l’Islam a pris naissance au Sud de la méditerranée, et a envahi les terres du nord, et les a gouvernées jusqu’au temps de la fin. Puis les rôles ont été inversés, l’empire Turc a commencé à diminuer tandis que l’empire Britannique a commencé à s’étendre. {1TG4: 22.1}

   Dès lors il n’y a aucun moyen permettant à quelqu’un d’échapper à la vérité sur ce sujet, il n’est donc pas besoin d’en discuter davantage. Pour une étude détaillée de Daniel chapitre 11, lire la dernière partie de la Brochure N° 12, le Monde, Hier, Aujourd’hui, Demain. {1TG4: 22.2}

   N’attendez pas trop des Laodicéens, car vous savez qu’il est aussi dur pour eux d’accepter la Vérité que pour la plupart d’entre nous, lorsque nous étions à leur place. Pourquoi ? Parce que pour la plupart des êtres humains, il est souvent difficile de dire « nous nous sommes trompés. » Seuls quelques-uns peuvent admettre leurs erreurs. C’est pour cette raison que la Vérité nouvellement révélée n’a jamais été populaire. Quand la Vérité pour aujourd’hui vînt à nous, nous ne l’avons pas crue parce que d’autres l’avaient crue mais parce que nous

22

l’avons clairement vue nous-mêmes. Faisons en sorte que cela continue mais soyons patients, tolérants et charitables avec tous. {1TG4: 22.3}

————-θ—θ—θ————

   Notre prochaine question à laquelle il nous faut donner une réponse

« S’agit-il de la Deuxième Guerre Mondiale dans la prophétie de Daniel ? » {1TG4: 23.1}

Da. 11 : 44-45 – « Mais des nouvelles de l’orient et du nord l’effrayeront, et il sortira en grande fureur pour exterminer et détruire entièrement beaucoup de gens. Et il plantera les tentes de son palais entre la mer et la montagne de sainte beauté ; et il viendra à sa fin, et il n’y aura personne pour le secourir. »{1TG4: 23.2}

   Au cours de cette guerre particulière, le roi du nord vient pour tout détruire car de mauvaises nouvelles venant de l’est et du nord sont arrivées jusqu’à ses oreilles. Le roi du sud n’y est pas impliqué. {1TG4: 23.3}

   Hitler et la Russie (les pouvoirs du nord) ont commencé la Seconde Guerre Mondiale en Pologne, alors le Japon (puissance de l’est) les a rejoints et puisque la Turquie, le roi du sud n’a pas été impliqué dans le conflit, il paraît plus qu’évident que la guerre décrite au verset 44 est la Seconde Guerre Mondiale, car les mauvaises nouvelles qui y sont mentionnées effrayèrent l’Angleterre, le roi du nord. La Seconde Guerre Mondiale, semble donc indéniablement être celle prédite dans les versets 44, 45, la dernière guerre dans Daniel chapitre 11. D’ailleurs, le seul fait que le verset 44 jusqu’ici soit accompli, que le roi doit arriver à sa fin, apporte la preuve indéniable que malgré le fait que la Seconde Guerre Mondiale est bien terminée et qu’Hitler ait disparu, il n’y aura ni paix ni d’accord mutuel entre les nations actuellement. {1TG4: 23.4}

   La déclaration : « Et il viendra à sa fin et il n’y aura personne

23

pour le secourir » implique que quelqu’un l’avait aidé et le monde sait que c’était les États-Unis. Par conséquent nous nous trouvons en train de vivre les versets 44 et 45 de Daniel 11. {1TG4: 23.5}

————-θ—θ—θ————

   Notre prochaine question est :

« Quand Débute Le Temps De La Fin ? {1TG4: 24.1}

   Lisons :

Da. 11 : 35 – « Et d’entre les sages il en tombera, pour les éprouver ainsi, et pour les purifier, et pour les blanchir, jusqu’au temps de la fin ; car ce sera encore pour le temps déterminé. » {1TG4: 24.2}

   Ici, vous remarquez que le peuple de DIEU devra tomber, être persécuté, martyrisé et purifié même jusqu’au temps de la fin. Il devra traverser cette épreuve afin d’être éprouvé, purgé et blanchi. Tenons compte que l’épreuve doit continuer « jusqu’au temps de la fin » et que le roi du sud devait repousser le roi du nord « au temps de la fin. » Maintenant, remarquez que la préposition « jusqu’au » se termine à la préposition « au », donc quand les épreuves se terminent, la poussée du roi du sud débute. Ces points ont été révélés au début de l’étude. {1TG4: 24.3}

   Aussi loin que je puisse être capable d’aller, l’histoire enseigne que la période de martyr a cessé en 1700 Ap. J.C et que l’empire Turc a commencé à se rétrécir en 1699 (voir la carte n° 10 de la Brochure N° 12 : le Monde, Hier, Aujourd’hui, Demain.) Le temps de la fin, par conséquent a commencé à la fin du 17ème siècle, lorsque le temps du martyr cessa et le temps ou l’empire Turc commença à se désintégrer. {1TG4: 24.4}

24

   D’ailleurs, en parlant de la tribulation au cours de laquelle des millions de gens furent martyrisés, JÉSUS dit : « Et aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil sera obscurci… » Mt. 24 : 29. L’obscurité vint en 1780 Ap. J.C tandis que l’empire Turc continuait à se rétrécir, l’empire Britannique ne cessait de s’étendre. Ici, il est vu que la prophétie corrobore parfaitement l’histoire. Maintenons apprenons :

« Comment Convertir Le Temps Perdu En Temps Utile ? » {1TG4: 25.1}

   Nous sommes conscients du fait qu’une grande œuvre nous a été donnée et que le temps pendant lequel nous devons la faire est très court, mais par conséquent nous devions apprendre à convertir le temps perdu en un temps utile. Quelqu’un a dit qu’en moyenne, plus de la moitié de l’énergie et de la vie des hommes ont été gaspillées en paroles inutiles et en surveillant les autres. Un de nos plus grands besoins, donc, est d’apprendre à tenir nos langues et à ne pas mettre notre nez dans les affaires des autres afin d’économiser notre temps et notre énergie, et de conserver la paix et l’intégrité. {1TG4: 25.2}

   Il est bon de se souvenir aussi, que nos langues ont été données afin de parler de la Vérité de DIEU et de Ses louanges, et nos énergies afin de proclamer Sa Vérité et de bénir Son peuple. Travaillons et parlons de ces principes qui viennent des cieux. S’il vous arrivait accidentellement de voir ou d’entendre que quelqu’un est en train de faire quelque chose qui, selon votre meilleur jugement, n’est pas conforme pour un chrétien et si vous pensiez que vous pouviez l’aider alors ne le rapportez à quiconque mais plutôt plaidez avec le coupable. {1TG4: 25.3}

   Ne vous érigez pas en critère pour les autres et n’imposez pas vos idées à quelqu’un mais seulement à vous-mêmes. Il n’est donné à quiconque de surveiller l’autre. Comprenez

25

que personne n’est en droit de se conformer aux normes et aux idéaux de quelqu’un. Écoutez ce que l’Inspiration dit : « Qui es-tu toi qui juges le domestique d’autrui ? Il se tient debout ou il tombe pour son propre maître ; et il sera tenu debout car le SEIGNEUR est puissant pour le tenir debout. » (Ro.14 : 4). Et puisque vous n’êtes pas capable de le faire, pourquoi essayer ? {1TG4: 25.4}

   Ne vous faites pas des ennemis avec vos langues. Faites-vous des amis. Et ne laissez pas vos émotions sur le bout de vos doigts. Si vous faites cela, vous allez ressentir la perte d’amis, la joie sociale, l’opportunité et le privilège de gagner les âmes à Christ. Ne finissez pas la journée sans une bonne action à noter sur la page du Grand Livre du Ciel. N’interprétez pas mal les intentions des autres gens, essayez de voir et d’interpréter chaque chose dans le droit chemin, donnez à chacun une chance. Voyez le bon dans chacun et fermez vos yeux à tous les démons. {1TG4: 26.1}

    Menez votre conversation de façon à présenter la Vérité de DIEU pour le Jour. Cela vous occupera de parler de quelque chose de profitable et de louable. Pensez et étudiez, et quand vous parlez de religion, n’employez pas de termes ennuyeux. Ne parlez pas trop longtemps afin que vos auditeurs puissent vous suivre. « Ne donnez pas ce qui est saint aux chiens, ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent à leurs pieds et que, se retournant, ils ne vous déchirent. » Mt. 7 : 6 {1TG4: 26.2}

   Les langues sont dures à contrôler, et les oreilles toujours préoccupées d’entendre. Il serait meilleur de faire moins de visites. Trop de visites est une perte de temps et entraîne la tentation de discuter les pailles dans les yeux des autres en oubliant la poutre qui se trouve dans votre propre œil. {1TG4: 26.3}

   Où que vous soyez, de vous-mêmes vous pouvez chercher quelque

26

chose à faire. Vous pourrez alors à la fois travailler et étudier. Mais quand vous vous réunissez, vous avez toutes les chances de ne rien faire d’autre que du mal à vous-mêmes et aux autres. Maintenant, le temps est venu d’étudier et d’apprendre la Vérité pour cette période et de découvrir comment en tirer un enseignement et comment répondre aux questions simplement, sans être obligés de détailler l’histoire ou la biographie. Et si vous êtes déterminés à marcher dans les pas de DIEU continuellement et à étudier Sa volonté, ceci ne concernera que vos propres responsabilités et non celles des autres, vous serez alors complètement occupés et vous ferez moins de sottises. {1TG4: 26.4}

   Souvenez-vous aussi que vous êtes candidats pour être les premiers fruits, pour être chacun de vous un parmi ou un des 144 000, et qu’aucun mensonge ne doit sortir de vos bouches. (Ap. 14 : 5). {1TG4: 27.1}

   Mesurez vos paroles par des règles d’or. Si vous faites aux autres ce que vous voudriez qu’ils vous fassent, vous devriez avoir moins de peine, une plus grande joie de vivre, beaucoup d’amis autour de vous et des gerbes d’honneur pour le grenier céleste. . {1TG4: 27.2}

27

Aaron's-Rod


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *