L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Verite Pour Notre Temps Vol.1 Nombres 27, 28

Verite Pour Notre Temps Vol.1 Nombres 27, 28

1TG27-28-1200x675.jpg

1

PRIÈRE D’OUVERTURE

   Je lirai dans le livre « Une Vie Meilleure », à la page 134, le dernier paragraphe. {1TG27: 2.1}

   V.M. p. 134: « Ce n’est que lorsque nous nous sentirons prêts à sacrifier notre amour propre et même notre vie pour sauver un frère tombé que nous aurons vraiment ôté la poutre de notre œil, et qu’il nous sera possible de venir en aide à ce frère. Alors seulement nous pourrons nous approcher de lui et toucher son cœur. Les censures et les reproches n’ont jamais arraché personne au mal; au contraire, beaucoup, beaucoup d’âmes ont été ainsi éloignées de JÉSUS et se sont fermées à la foi; alors que la tendresse, la douceur et l’amabilité apportent le salut aux égarés et couvrent une multitude de péchés. La manifestation de l’Esprit du CHRIST dans votre caractère opèrera chez ceux qui vous entourent une réelle transformation. Laissez JÉSUS agir dans votre cœur jour après jour et vous verrez se développer en vous la puissance créatrice de Sa Parole — une influence douce, persuasive mais efficace qui recréera dans d’autres âmes la beauté du SEIGNEUR notre DIEU. » {1TG27: 2.2}

   Selon le point de vue de l’Inspiration, aucun de nous n’est qualifié pour démasquer les fautes chez qui que ce soit. Avez-vous remarqué ce que nous avons lu ? Ce n’est que lorsque nous serons parvenus au point de donner notre vie pour nos frères qui se sont égarés, que nous serons qualifiés et capables d’aider les autres à corriger leurs fautes. {1TG27: 2.3}

   À la lumière de ces paroles, mon Frère, ma Sœur, quel est notre besoin ? Ne devrions-nous pas prier afin de faire l’expérience de CHRIST manifesté en nous ? Ne devrions-nous pas prier pour une expérience qui nous préparera à aider les autres au lieu de les retarder ? Ne devrions-nous pas prier pour recevoir une influence douce, persuasive et puissante de la Vérité sur eux ? C’est alors que nous pourrons avec sagesse approcher ceux qui se sont égarés, toucher leur cœur et leur montrer leurs fautes. Ce n’est qu’à ce moment qu’ils nous écouteront, et certainement pas avant. {1TG27: 2.4}

2

UNE VERGE QUI PARLE, APPELLE À UNE RÉFORME ET CRÉE UNE GRANDE CONTROVERSE

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 08 FÉVRIER 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Cet après-midi, notre étude commence par : {1TG27: 3.1}

Mi. 6 : 1, 2 – « Entendez maintenant ce que dit le SEIGNEUR ;  Lève-toi, plaide devant les montagnes, et que les collines entendent ta voix. Entendez, ô montagnes, le procès du SEIGNEUR, et vous, fermes fondements de la terre car le SEIGNEUR a un procès avec Son peuple, et Il plaidera avec Israël. »

   De prime abord, nous constatons que le messager de DIEU reçoit l’ordre de plaider devant les montagnes, et que les collines entendront sa voix. Il est alors évident dans cette portion des écritures comme ailleurs dans la Bible, que les montagnes et les collines sont un symbole des royaumes et des gouvernements. {1TG27: 3.2}

   Le messager doit plaider avec les montagnes et non contre elles ; c’est à dire qu’il doit proclamer que le SEIGNEUR a une controverse avec Son peuple, qu’Il demande une réforme totale au sein de Son peuple, et que Son peuple n’est pas prêt à coopérer. {1TG27: 3.3}

   Lors de nos études précédentes nous avons vu que les prophéties des chapitres quatre et cinq de Michée doivent trouver leur accomplissement à la fin des temps, à savoir à notre époque. Une époque où l’Inspiration, en révélant ces prophéties, appelle à une réforme au sein du peuple de

3

DIEU. Ces prophéties étant maintenant révélées et cela pour la première fois depuis qu’elles furent écrites, la réforme étant déjà sur pied, et le fait qu’au lieu d’accepter joyeusement le message fraîchement révélé, elles créent (ces prophéties) une controverse au sein des églises Adventistes, cet état de choses démontre clairement que c’est maintenant le moment de plaider devant les montagnes, que c’est maintenant l’heure pour les montagnes d’entendre la controverse que le SEIGNEUR a avec son peuple. {1TG27: 3.4}

   Les mots « Lève-toi, plaide devant les montagnes, et que les collines entendent ta voix » impliquent que jusqu’ici sa voix n’a été entendue que localement et que maintenant il doit faire face à la situation même si les montagnes, les collines et les solides fondements de la terre apprennent que le SEIGNEUR a une controverse avec Son peuple. {1TG27: 4.1}

   Jusqu’à maintenant nous n’avons fait que plaisanter avec les adversaires du SEIGNEUR, mais maintenant nous devons nous mettre à l’œuvre sans que nous ayons à nous soucier de qui écoutera ce message. Le peuple de DIEU doit maintenant et à jamais se détourner de ce que disent les hommes et ce, quelque soit leur position, il doit placer sa foi et son espérance dans un « Ainsi dit le SEIGNEUR » sans tenir compte de celui à travers lequel Il choisit pour le dire, autrement il (le peuple) sera perdu. En tant que disciples du SEIGNEUR, nous devrions écouter Son appel déchirant en vue d’un réveil et d’une réforme. {1TG27: 4.2}

Mi. 6 : 3 – « Mon peuple, que t’ai-Je fait, ou en quoi t’ai-Je lassé ? Témoigne contre Moi.  »

   Pensez-y ! Un DIEU grand et infini, plaidant avec les êtres humains tels que nous, si peu importants et pécheurs de surcroît, désirant savoir ce qu’ils ont contre Lui ! {1TG27: 4.3}

Mi. 6 : 4 – «Car Je t’ai fait monter du pays d’Égypte, Je t’ai racheté de la maison de servitude, et J’ai

4

envoyé devant toi Moïse, Aaron et Miriam. »

   DIEU nous parle, à nous qui sommes les descendants des prophètes, des apôtres et des disciples ; nous qui, à travers les années de servitude parmi les nations païennes, avons perdu notre identité nationale. Bien que nous ne nous disions pas Israélites, Jacobites ou Juifs, DIEU, Lui, nous appelle Israélites, Jacobites et Juifs. {1TG27: 5.1}

   Les quelques fidèles que DIEU a eu à travers les âges étaient désireux et même joyeux d’affronter les reproches de leurs frères aveugles et infidèles à cause de la Vérité et de la justice. Ne devrions-nous pas être aussi joyeux d’en faire autant ? Ils ont gagné la course et la couronne, et il n’y a pas de raison que nous n’y parvenions pas. À cette heure tardive, nous ne pouvons vraiment pas nous permettre de perdre notre récompense. {1TG27: 5.2}

Mi. 6 : 5 – « Ô mon peuple, souviens-toi maintenant, ce qu’avait conseillé Balak, roi de Moab, et ce que lui répondit : Balaam, le fils de Beor, depuis Sittim jusqu’à Guilgal, afin que tu connaisses la droiture du SEIGNEUR. »

   Ici, il nous est dit que connaître la Justice du SEIGNEUR c’est de se rappeler la manière dont DIEU agit à l’égard de nos ancêtres, car Son amour pour nous n’est pas moindre que celui qu’Il éprouva envers eux. Il nous rappelle l’incident au cours duquel Balak employa Balaam dans le but de maudire Israël et comment, Lui le SEIGNEUR, fit de Balaam Son porte-parole et bénit Son peuple, à cause d’eux Il anéantit le projet du roi et fit Balaam proclamer à Balak ce qui suit : {1TG27: 5.3}

« Et maintenant, voici, je m’en vais vers mon peuple ; viens donc, et je t’avertirai de ce que ce peuple fera à ton peuple dans les derniers jours. Je le verrai, mais pas maintenant ; je le contemplerai, mais pas de près ; une Étoile paraîtra de Jacob, et un Sceptre s élèvera d’Israël, et frappera les coins de Moab, il détruira tous les enfants de Seth. Et Édom sera une possession, Séir aussi sera une possession pour ses

5

ennemis, et Israël agira vaillamment. » No. 24 : 14, 17, 18. {1TG27: 5.4}

   En conclusion Balaam dit au roi de Moab : « J‘ai fait de mon mieux afin d’obtenir ta faveur et maudire Israël, mais DIEU a prévalu. Israël a gagné, toi et moi nous avons perdu. En outre je t’annoncerai ce que ce peuple fera à ton peuple à la fin des temps : celui qui doit diriger Israël percera les flancs de Moab et Israël sera vaillant. » {1TG27: 6.1}

   C’est ainsi que Balaam fut poussé à prédire la naissance du CHRIST et de Son gouvernement, ce qui permettra à Israël d’agir vaillamment contre Moab et des peuples avoisinant à la fin des temps. Connaître toutes ces choses, c’est connaître le SEIGNEUR notre Justice ; s’Il est pour nous qui sera contre nous. La bataille appartient au SEIGNEUR. Nous n’avons nul besoin de craindre nos ennemis. Tout ce que nous ferons prospérera, qu’importe qui est pour ou contre nous. {1TG27: 6.2}

Mi. 6 : 6, 7 – « Avec quoi me présenterai-je devant le SEIGNEUR, et m’inclinerai-je devant le haut DIEU ? Irai-je au-devant de Lui avec des offrandes consumées, avec des veaux d’un an ? Le SEIGNEUR prendra-t-Il plaisir à des milliers de béliers, ou à dix mille rivières d’huile ? Donnerai-je mon premier-né pour ma transgression, le fruit de mon corps pour le péché de mon âme ? »

   De ces versets, il ressort clairement que le déroulement de ces Écritures produit un réveil et une réforme au sein du peuple de DIEU tels que le monde n’en a jamais vus : Ceux qui reçoivent la Vérité dans sa plénitude confessent humblement qu’ils sont des pécheurs et qu’ils souhaitent savoir ce qu’il y a de pire à leur sujet. Joyeusement ils sacrifient tout, en ce qui les concerne, aucun sacrifice qui les rapprocherait du SEIGNEUR

6

n’est trop grand. Aussitôt qu’ils se seront débarrassés de leur orgueil lié à leurs opinions, ils chercheront à savoir immédiatement, humblement, comment s’approcher et se prosterner devant le SEIGNEUR ; alors tout aussitôt la réponse leur parviendra : {1TG27: 6.3}

Mi. 6 : 8 – « Il t’a montré, ô homme, ce qui est bon, et qu’est-ce que le SEIGNEUR requiert de toi, sinon de faire ce qui est juste, et d’aimer la miséricorde, et de marcher humblement avec ton Dieu ? »

   Pratiquer la justice, aimer la miséricorde et marcher humblement avec ton DIEU, c’est là le plus grand don que l’on peut offrir au SEIGNEUR. Il nous est rapporter de façon solennelle ce que nous devrions faire pour apprendre comment pratiquer la justice, aimer la miséricorde et marcher humblement. {1TG27: 7.1}

Mi. 6 : 9 – « La voix du SEIGNEUR crie à la ville, et l’homme [rempli] de sagesse verra ton nom ; entendez la Verge, et Celui qui L’a assignée. »

   Le SEIGNEUR déclare que Sa voix crie à la ville (à savoir l’église) et que les hommes [remplis] de sagesse verra le nom, et écoutera la Verge et Celui qui L’a assignée. {1TG27: 7.2}

   Il est manifeste que cette verge a la faculté de parler et d’être entendue, d’où l’ordre qui est donné « Entendez la Verge ». Jusqu’ici, et nous le savons, la seule qui ait jamais parlé, c’est « LA VERGE DU BERGER ». En outre son nom n’est pas le résultat d’études profondes de la Bible ; ce passage des écritures n’était pas connu de l’auteur, et il n’avait aucune compréhension du livre de Michée lorsque le titre « La Verge du Berger » fut donné au livre. {1TG27: 7.3}

   Personnellement, je ne saurais à ce sujet fermer les yeux, négliger ou rejeter les conseils du SEIGNEUR. Je dois écouter la Verge et Celui qui L’a assignée si je m’attends à avoir une

7

demeure dans Son Royaume. Je ne peux me permettre d’agir autrement; que DIEU me vienne en aide, car Lui-même déclare que si je souhaite savoir comment me présenter devant Lui, savoir quelle offrande Il agrée, comment pratiquer la justice, comment aimer la miséricorde et marcher humblement devant Lui, je dois écouter la Verge qui « crie à la ville ». {1TG27: 7.4}

   Maintenant il appartient à tout un chacun, individuellement, de décider s’il écoutera la voix des hommes ou la Voix de la Verge de DIEU. C’est là le test auquel nous sommes tous soumis, et tous devraient en faire leur préoccupation, car l’une de ces deux voix – la voix des hommes ou la Voix de la Verge de DIEU – déterminera de la destinée de tous, soit pour la mort éternelle, soit pour la vie éternelle. {1TG27: 8.1}

   Dans la mesure où ce message annonce que le grand et redoutable jour du SEIGNEUR est à la porte – que le jugement pour les Vivants est sur le point de commencer, et puisqu’Ésaïe reçut une vision du SEIGNEUR se déplaçant dans Son temple afin d’accomplir cette œuvre judiciaire, par conséquent l’expérience du prophète, alors qu’il était encore en vision doit symboliser l’expérience des serviteurs de DIEU qui doivent annoncer le jour du SEIGNEUR. Son expérience et sa tâche doivent être les nôtres : {1TG27: 8.2}

   « Et j’entendis aussi la voix du SEIGNEUR, qui disait : Qui enverrai-Je et qui ira pour nous ? Puis je dis : Je suis ici, envoie-moi. Et Il dit : Va, et dis à ce peuple : Vous entendrez bien, mais vous ne comprendrez pas ; et vous verrez bien, mais vous n’apercevrez pas. Engraisse le cœur de ce peuple, rends ses oreilles pesantes, couvre ses yeux ; de peur qu’il ne voie de ses yeux, et n’entende de ses oreilles, et ne comprenne avec son cœur, et ne se convertisse et qu’il ne soit guéri. Puis je dis : SEIGNEUR, jusqu’à quand ? Et Il répondit : Jusqu’à ce que les villes soient ravagées, sans habitants, sans hommes dans les maisons, et que le pays soit entièrement dévasté, Et que le SEIGNEUR ait dispersé au loin

8

les hommes, et que l’abandon ait été grand dans le pays. » Es. 6 : 8-12. {1TG27: 8.3}

« Sanctifiez le SEIGNEUR des armées ; et que Lui soit votre crainte et que Lui soit votre frayeur. Et Il vous sera pour sanctuaire, mais pour une pierre d’achoppement et un rocher d’offense pour les deux maisons d’Israël, pour un piège et pour un filet aux habitants de Jérusalem. Et beaucoup d’entre eux trébucheront et tomberont, et se briseront, et seront pris au piège et capturés. » Es. 8: 13-15. {1TG27: 9.1}

Mi. 6 : 10, 11 – « Y a-t-il encore des trésors de méchanceté dans la maison du méchant, et la mesure restreinte, ce qui est abominable ? Les tiendrai-je pour purs avec des balances fausses et avec un sac de faux poids ? »

   Il est clair que ces choses abominables –trésors iniques gagnés par des mesures restreintes, se trouvent encore dans la maison du méchant. Le but d’acquérir rapidement des richesses et de manière malhonnête aux dépends de la sueur de quelqu’un d’autre est ici condamné. Toutes ces abominations mues par l’égoïsme doivent être délaissées par ceux qui souhaitent survivre au  grand et redoutable jour du SEIGNEUR. {1TG27: 9.2}

   La toute dernière question du SEIGNEUR : « Les tiendrai-je pour purs avec des balances fausses et avec un sac de faux poids ? » souligne que quelques-uns s’accrochent encore à leurs poids, et s’attendent à tort d’être comptés parmi ceux qui sont purs. {1TG27: 9.3}

   Il existe deux catégories de voleurs. Le voleur numéro un est la personne qui franchement dérobe. Le voleur numéro deux est celui qui, lors d’une transaction s’arrange afin d’obtenir un peu plus que ce qui lui appartient en réalité. Que son partenaire obtienne peu ou rien n’est pas sa préoccupation. Tout son souci est que lui-même s’en tire à bon compte. Ce type de vol est le pire des vols, car il est pratiqué

9

par des pseudos chrétiens, dits les meilleurs. {1TG27: 9.4}

Mi. 6 : 12 – « Car ses hommes riches sont pleins de violence, ses habitants ont proféré des mensonges, et leur langue est trompeuse dans leur bouche. »

   L’Inspiration déclare que les actes de violence, que le mensonge et le vol se trouvent au milieu du peuple de DIEU. {1TG27: 10.1}

Mi. 6 : 13 – « C’est pourquoi Je te rendrai malade en te frappant ; et te rendant dévastée à cause de tes péchés. »

   Mon frère, ma sœur, l’heure est venue de s’oublier, d’être honnête avec tous ; l’heure est venue de réaliser que le moi est semblable au corps mort d’un homme attaché à son dos afin de saper son énergie et de le rendre malade au point d’être alité. À ces personnes si cupides, égoïstes, voilà ce que déclare le SEIGNEUR  : {1TG27: 10.2}

Mi. 6 : 14, 15 – « Tu mangeras, mais tu ne seras pas rassasiée, et la cause de ton abaissement sera au-dedans de toi ; tu empoigneras, mais tu ne sauveras pas, et ce que tu auras sauvé, Je le livrerai à l’épée. Tu sèmeras, mais tu ne moissonneras pas ; tu presseras les olives, mais tu ne t’oindras pas d’huile ; ainsi que le vin doux, et tu ne boiras pas de vin. »

Mi. 6: 16 – « Car on a gardé les statuts d’Omri, et toutes les œuvres de la maison d’Achab, et vous marchez d’après leurs conseils ; afin que Je fasse de toi une désolation, et de ses habitants un sifflement ; c’est pourquoi vous porterez le reproche de Mon peuple. »

   Au lieu de marcher selon les conseils de la Verge de DIEU, le méchant marche selon les conseils du méchant. Et quel est le degré de méchanceté de leurs conseillers ? L’Inspiration déclare qu’ils sont aussi méchants que ceux de la maison

10

d’Omri et d’Achab. (Lire 1 Ro. 16 : 25, 26, 29, 30, 33). Par conséquent la chute des méchants sera semblable à celle de la maison d’Achab. (Lire 2 Ro. 10 : 10, 11). {1TG27: 10.3}

   Il est certain que le chapitre 6 de Michée ne laisse aucun doute quant au fait que nous sommes parvenus vraiment à l’époque où le peuple de DIEU doit se mettre à l’œuvre comme jamais auparavant. Le message qui nous a été confié devrait « être distribué comme des feuilles en automne. » — « Testimonies, » Vol. 9 p. 231, tel est l’ordre de l’Inspiration. Ces feuilles, les voici. {1TG27: 11.1}

11

PRIÈRE D’OUVERTURE

La Vérité Vous Affranchira

   Je lirai dans « Une Vie Meilleure », à la page 135, les paragraphes deux et trois. Ces paragraphes, vous remarquerez sont basés sur le texte de l’écriture qui dit « Ne donnez pas les choses saintes aux chiens ». {1TG28: 12.1}

   V.M. p. 135 — « JÉSUS se réfère ici à une classe de personnes qui n’a aucun désir d’échapper à l’esclavage du péché. En s’accrochant à la corruption et la dépravation, leurs natures sont devenues si dégradées qu’ils se cramponnent au mal, et ne se sépareront pas de ce dernier. Les serviteurs du CHRIST ne devraient pas se permettre d’être entravés par ceux qui feraient de l’évangile seulement une matière de dispute et de ridicule.

   « Mais le Sauveur ne s’est jamais détourné d’une âme qui quoique enfoncée dans le péché était disposée à recevoir les précieuses vérités du ciel. Ses paroles étaient pour les publicains et les prostituées le début d’une nouvelle vie… Sous l’apparence de haine et de mépris, même sous une apparence de crime et de dégradation, pouvait être cachée une âme que la grâce du CHRIST délivrera, pour briller comme un joyau dans la couronne du Rédempteur. » {1TG28: 12.2}

   Ici nous voyons que dans Sa déclaration « Ne donnez pas les choses saintes aux chiens », CHRIST enseigne à Ses disciples de s’abstenir d’essayer de forcer quelque soit la vérité biblique dans l’esprit de ceux qui n’ont aucun désir d’être libérés du péché. Qu’importe comment une âme serait tombée bas dans le péché, DIEU ne négligera pas même celui qui veut être aidé et qui est disposée à accepter et à pratiquer la Vérité. Ayant cette assurance, prions pour que nous ayons un désir plus grand d’échapper à l’esclavage du péché. En effet, la chose importante n’est pas combien nous sommes sensibles et soumis à la Vérité présente alors qu’elle se dévoile. Le réel but de notre prière devrait être que nous ayons une vision de la Vérité qui rend libre si elle est acceptée alors que le rouleau se déroule. {1TG28: 12.3}

12

AU SEUIL D’UN NOUVEAU MONDE À LA VUE DE L’ANCIEN

DISCOURS PRÉSENTÉ PAR V.T. HOUTEFF

MINISTRE DES DAVIDIAN 7TH-DAY ADVENTISTS

SABBAT 15 FÉVRIER 1947

CHAPELLE MONT CARMEL

WACO, TEXAS

   Cet après-midi, nous allons étudier le septième chapitre de Michée. Ce chapitre porte à notre attention trois périodes de temps dans lesquelles trois conditions différentes prévalent sur la terre. La première condition est rapportée dans les quatre premiers versets ; la seconde dans les versets 5 à 14, et la troisième dans le verset 15 jusqu’à la fin du chapitre. {1TG28: 13.1}

   Maintenant commençons notre étude avec Michée 7 : 1. {1TG28: 13.2}

Mi. 7 : 1 – « Malheur à moi ! car je suis comme lorsqu’on a cueilli les fruits d’été, comme les grappillages de la vendange Il n’y a aucune grappe à manger, mon âme désirait des premiers fruits. »

   Quelque chose est comparée à une vendange après que ces fruits soient engrangés. De quoi s’agit-il ? Nous allons trouver la réponse en lisant : {1TG28: 13.3}

Mi. 7 : 2-5 – « L’homme de bien a péri de dessus la terre, et il n’y a pas un homme droit parmi les hommes ils sont tous en embuscade pour verser le sang ; chacun chasse après son frère avec un filet. Pour faire du mal avec les deux mains à bon escient, le prince demande, et le juge demande une récompense, et le grand homme profère son désir maléfique, qu’ils entortillent. Le meilleur d’entre eux est comme une

13

ronce ; le plus intègre est plus piquant qu’une haie d’épines le jour de tes sentinelles, et ta visitation arrive maintenant sera leur perplexité. Ne vous fiez pas à un ami ; ne vous confiez pas à un conseiller ; garde les portes de ta bouche devant celle qui couche en ton sein. »

   Les justes ayant été enlevés du monde et les méchants étant restés seuls, sa condition est dépeinte par une vendange dont les fruits ont été dérobés et laissé dans un état de solitude et de peur à cause de sa méchanceté totale. Le criblage a lieu au jour où DIEU visite Ses sentinelles, c’est-à-dire au jour du jugement, le jour où Il sépare le « blé » de l’ivraie (Mt. 13 : 30), les bons poissons des mauvais (Mt. 13 : 47, 48), les brebis des boucs (Mt. 25 : 31-46) {1TG28: 14.1}

Mi. 7: 7-10 – « C’est pourquoi je regarderai vers le SEIGNEUR, j’attendrai pour le DIEU de mon salut ; mon DIEU m’entendra. Ne te réjouis pas sur moi, ô mon ennemie si je tombe, je me relèverai ; si je suis assise dans les ténèbres, le SEIGNEUR me sera une lumière. Je supporterai l’indignation du SEIGNEUR, parce que j’ai péché contre lui, jusqu’à ce qu’il plaide ma cause et qu’Il rende jugement pour moi il me conduira à la lumière, et je contemplerai sa droiture. Alors elle qui est mon ennemie le verra, et la honte la couvrira, elle qui me disait : Où est le SEIGNEUR, ton DIEU ? Mes yeux la contempleront ; maintenant elle sera piétinée comme la boue des rues. »

   Ces versets présentent le peuple fidèle de DIEU, le peuple à qui ces prophéties ont été dévoilées comme ayant un ennemi qui porte un pronom féminin « elle ». Ce « elle » pose des questions et doute de la présence de DIEU parmi Son peuple, elle se moque de leur foi. {1TG28: 14.2}

14

   Puisque ces prophéties pour la première fois sont maintenant amenées à la lumière elles constituent le message de l’heure, et puisque sur nous repose la charge de porter le message à l’église, et puisque elle est notre ennemie comme l’église Juive était l’ennemie de l’église Chrétienne, ainsi l’Inspiration porte un témoignage contre elle et prononce sa condamnation. {1TG28: 15.1}

   Alors il arrivera que « les Gentils verront » la justice des saints et tous les rois leur gloire et en tant que peuple sera « appelé par un nouveau nom, que la bouche du SEIGNEUR nommera. » (Es. 62 : 2). {1TG28: 15.2}

Mi. 7 : 11, 12 – « Au jour où tes murs doivent être bâtis, en ce jour-là le décret sera déplacé bien loin. En ce jour-là aussi il viendra même jusqu’à toi, d’Assyrie et des villes fortifiées, et depuis la forteresse même jusqu’au fleuve, et d’une mer à l’autre, et de montagne en montagne. »

   Puisque ce décret est déplacé (enlevé) au jour où le Royaume (l’église purifiée) est restauré, au jour où les saints sont fortifiés, le décret n’a aucun effet sur eux. En ce jour, déclare l’Inspiration, il y aura un grand rassemblement provenant d’une montagne à l’autre. Ce message, par conséquent, est celui qui précède la moisson de la terre, le grand et redoutable jour du SEIGNEUR, le Jugement pour les Vivants, le jour où toutes choses seront rétablies (Mc. 9 : 12). {1TG28: 15.3}

Mi. 7 : 13, 14 – « Malgré tout le pays sera ravagé à cause de ceux qui y demeurent, et pour le fruit de leurs actions. Nourris ton peuple avec ton bâton, le troupeau de ton héritage, qui demeure seul dans la forêt, au milieu du Carmel ; qu’ils se nourrissent en Basan et en Galaad, comme aux jours d’autrefois. »

15

   Avant que ces prophéties s’accomplissent, cependant, l’Inspiration déclare que la terre devait être désolée et la dispersion du peuple devait premièrement avoir lieu. {1TG28: 16.1}

   Cette Verge de DIEU non seulement parle, mais Elle nourrit également. Et que peut-Elle être si ce n’est pas « la nourriture au temps convenable »? Sinon le message de l’heure ? Le peuple expliquant l’écriture est celui qui habite solitaire dans la forêt au milieu du Carmel. La prophétie pour ce jour et cette heure recommande le message que contient la Verge et que publie le Carmel, aucun autre. {1TG28: 16.2}

Mi. 7 : 15 – « Comme aux jours où tu sortis du pays d’Égypte, Je lui montrerai des choses merveilleuses. »

   La promesse nous est faite que l’expérience des saints sera semblable à celle du mouvement de l’exode ; c’est-à-dire juste comme ils furent conduits hors d’Égypte par la puissante main de Dieu et emmené en sécurité dans la terre promise ainsi en sera-t-il maintenant. {1TG28: 16.3}

   « Et il arrivera en ce jour-là, que le SEIGNEUR mettra encore Sa main une seconde fois pour reprendre le résidu de Son peuple, qui aura été laissé, de l’Assyrie, et de l’Égypte, et de Pathros, et de Cush, et d’Elam, et de Shinear, et de Hamath et des îles de la mer. Et Il érigera une bannière pour les nations, et assemblera les exilés d’Israël, et réunira les dispersés de Juda des quatre coins de la terre. » (Es. 11 : 11, 12) {1TG28: 16.4}

Mi. 7 : 16-18 – « Les nations verront, et seront déconcertées à cause de toute leur puissance ; elles mettront leur main sur leur bouche, leurs oreilles seront sourdes.

16

   « Elles lécheront la poussière comme le serpent ; elles sortiront de leurs trous comme les vers de la terre, elles seront effrayées devant le SEIGNEUR, notre DIEU, et auront peur à cause de Toi. Qui est un DIEU comme Toi, qui pardonne l’iniquité, et passe par-dessus la transgression du reste de Son héritage ? Il ne retient pas à toujours Son courroux, parce qu’Il se plait à faire miséricorde. » {1TG28: 17.1}

   « Et la jalousie d’Éphraïm se retirera, et les adversaires de Juda seront retranchés ; Éphraïm ne sera plus envieux de Juda, et Juda ne contrariera plus Éphraïm. Mais ils voleront sur les épaules des Philistins, vers l’Ouest ; ils pilleront ensemble ceux de l’Est ; ils poseront leur main sur Édom et Moab ; et les enfants d’Ammon leur obéiront. Et le SEIGNEUR détruira complètement la langue de la mer d’Égypte ; et Il secouera Sa main sur le fleuve, de Son vent puissant, et Il le frappera en sept ruisseaux, et fera traverser les hommes à pied sec. » (Es. 11: 13-15). {1TG28: 17.2}

   Le jour du SEIGNEUR sera pour les fidèles aussi grand que terrible pour les infidèles. {1TG28: 17.3}

Mi. 7 : 19 – « Il se retournera, Il aura compassion de nous, Il maîtrisera nos iniquités ; et Tu jetteras tous leurs péchés dans les profondeurs de la mer. »

   Notre DIEU est merveilleux en effet ! Il ne garde pas Sa colère. Il prend plaisir à la miséricorde. Il ne se souvient pas des péchés du pénitent, Il les jette loin où ils ne peuvent être trouvés. {1TG28: 17.4}

Mi. 7 : 20 – « Tu exécuteras Ta Vérité à Jacob, et Ta miséricorde à Abraham, que Tu as jurée à nos pères, depuis les jours d’autrefois. »

   L’Inspiration réaffirme toutes les promesses de DIEU. Elles

17

 n’échoueront jamais. Les prophéties sont sûres. Nous sommes au seuil d’un nouveau monde à la vue de l’ancien monde, bientôt il n’y aura plus de péché. {1TG28: 17.5}

   « C’est pourquoi ils sont devant le trône de DIEU, et Le servent jour et nuit dans Son temple ; et Celui qui est assis sur le trône, demeurera parmi eux. Ils n’auront plus jamais faim, et ils n’auront plus jamais soif ; et le soleil ne donnera plus de lumière sur eux, ni aucune chaleur ; Car l’Agneau qui est au milieu du trône les nourrira et les conduira aux vives fontaines des eaux et DIEU essuiera toute larme de leurs yeux. » Ap. 7 : 15-17 {1TG28: 18.1}

   Même maintenant, dit le SEIGNEUR, « J’ai placé des sentinelles sur tes murailles, ô Jérusalem, qui ne se tairont jamais ni le jour, ni la nuit ; vous qui vous souvenez du SEIGNEUR, ne gardez pas le silence, Et ne Lui donnez pas de repos, jusqu’à ce qu’Il rétablisse et jusqu’à ce qu’Il fasse de Jérusalem un sujet de louange sur la terre. {1TG28: 18.2}

   « Le SEIGNEUR a juré par Sa main droite et par le bras de Sa puissance Certainement Je ne donnerai plus ton grain pour nourriture à tes ennemis, et les fils de l’étranger ne boiront plus ton vin, pour lequel tu as travaillé : {1TG28: 18.3}

   « Mais ceux qui l’auront ramassé le mangeront et loueront le SEIGNEUR ; et ceux qui l’auront récolté le boiront dans les cours de Ma sainteté. Passez, passez par les portes ; préparez le chemin du peuple ; relevez, relevez la route, ôtez-en les pierres ; élevez l’étendard vers les peuples. {1TG28: 18.4}

   « Voici, le SEIGNEUR a proclamé jusqu’au bout de la terre. Dites à la fille de Sion : Voici, ton salut vient ; voici, Sa rétribution est avec Lui, et Son œuvre marche devant lui. Et on les appellera : Le saint peuple, Les rachetés du SEIGNEUR ; et tu

18

seras appelée La Recherchée, Une ville non abandonnée. » Es. 62 : 6-12. {1TG28: 18.5}

   Nous sommes en effet au seuil de ce nouveau monde à la vue de l’ancien monde. Maintenant que notre foi et nos œuvres répondent aux questions les plus stupéfiantes du SEIGNEUR depuis que le monde commença. {1TG28: 19.1}

   « Voici, J’enverrai Mon messager, et il préparera le chemin devant Moi, et le SEIGNEUR que vous cherchez viendra soudainement à Son temple, c’est-à-dire le messager de l’alliance en qui vous prenez plaisir ; voici, il viendra, dit le SEIGNEUR des armées. {1TG28: 19.2}

   « Mais qui pourra supporter le jour de sa venue ? et qui subsistera quand il paraîtra ? Car il est comme le feu du raffineur, et comme la potasse des foulons. Et il sera assis, comme celui qui raffine et purifie l’argent ; et il purifiera les fils de Lévi, et les purgera comme l’or et l’argent, afin qu’ils puissent offrir au SEIGNEUR une offrande dans la droiture. {1TG28: 19.3}

   « Alors l’offrande de Juda et de Jérusalem sera agréable au SEIGNEUR comme aux jours anciens, comme aux premières années. Et Je m’approcherai de vous pour le jugement, et je serai un rapide témoin contre les sorciers, et contre les adultères et contre ceux qui jurent faussement, et contre ceux qui oppriment le salarié sur sa paye, et la veuve et l’orphelin, et qui détournent l’étranger de son droit, et qui ne Me craignent pas, dit le SEIGNEUR des armées. Car Je suis le SEIGNEUR, Je ne change pas ; c’est pourquoi, vous, fils de Jacob, n’êtes pas consumés. » (Mal. 3 : 1-6) {1TG28: 19.1}

19


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *