L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Lettre de Jizréel – N° 6

Lettre de Jizréel – N° 6

Hosea-1200x800.jpg

LETTRE DE JIZREEL 6

shepherds-rod-jezreel-letter-cartoon1

GARDEZ-VOUS DES FAUX PROPHÈTES

Cher Ami,

Vous pouvez constater que notre École du Sabbat souhaite, à travers ces illustrations, nous apprendre la Vérité telle qu’Elle est en JÉSUS et qui seule a le pouvoir d’affranchir l’homme. Faire partie ou accompagner les purs 144 000 serviteurs de DIEU, serait une grande victoire finale. Ce serait la vie et la sécurité éternelle ! Saisissez aujourd’hui cette chance, vous ne pouvez vous permettre d’échouer si près du but. C’est pour cela que je vous adresse ces lignes spéciales. L’Inspiration fait le conseil suivant, « Efforce-toi de te présenter devant DIEU comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n’a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité » (2 Ti. 2 : 15). Ainsi, nous sommes absolument sûrs que c’est ce que DIEU veut que nous fassions. {JL6: 1.1}

Nous noterons que les 144 000 ne proviennent pas des nations mais uniquement de l’église, des douze tribus d’Israël—des descendants de Jacob (Ap. 7 : 3-8). Ainsi, conclure qu’il n’y aura que 144 000 saints vivants au second avènement de JÉSUS, revient à dire qu’aucun homme parmi les nations ne sera sauvé, ce qui est bien entendu contraire à la Bible, contraire à Jérémie 8 : 20, non conforme aux témoignages des prophètes bien que conforme à la loi. {JL6: 1.2}

Par ailleurs, les 144 000 ne sont que les prémices (Ap. 14 : 4) et là où il y a des premiers, il doit y avoir des seconds et vice versa.

1

Le fait qu’il y ait une première résurrection nous indique qu’il y en a une seconde. La grande foule issue de toutes les nations (Ap. 7 : 9), vue immédiatement après le scellement des 144 000, constitue donc les seconds fruits. {JL6: 1.3}

En plus de leur lignée, les mots « premiers », « fruits », « serviteurs de DIEU », « scellés » et « se tenant sur le Mont Sion » servent aussi à identifier et caractériser les 144 000. À l’évidence, ils sont appelés fruits car ils sont le produit de la « moisson » qui consiste en la séparation de l’ivraie et du bon grain. Le mot « premiers » suggère qu’ils sont le premier champ (groupe) à être récolter—séparés de « l’ivraie », car JÉSUS explique que la moisson consiste à séparer l’ivraie du bon grain (Mt. 13 : 30). {JL6: 2.1}

On évoque la moisson de plusieurs façon : (1) la purification de l’église (« Testimonies », Vol. 5, p. 80) ; (2) l’œuvre finale de l’église (« Testimonies », Vol. 3, p. 266) ; (3) le moment où les mauvais poissons sont jetés et où les bons poissons sont mis dans des vases (Mt. 13 : 47, 48) ; (4) la purification du sanctuaire (Da. 8 : 14) ; (5) la purification du temple (Mal. 3 : 1-3) ; (6) le Jugement dans la Maison de DIEU (1 Pi. 4 : 17 ; Da. 7 : 10). C’est la Vérité absolue, vous le savez. Et chaque Adventiste du Septième jour en a aussi conscience. {JL6: 2.2}

Les mots « scellés », amassé dans le « grenier », mis dans des « vases », etc., sont autant de termes sous entendant une absolue sécurité—l’église purifiée pendant le Jugement dans la Maison de DIEU et séparée du monde. Observez que le Jugement dans l’église crible les pécheurs non repentants. Or le Jugement dans le monde appelle tous les pénitents à rejoindre l’église—un peuple sensible à la Vérité—en disant, « Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. » Ap. 18 : 4. Vous constatez que cela est purement Biblique. Cessez de

2

réfléchir, de revérifier, et ne laissez pas passer cette chance. {JL6: 2.3}

Le mot prémices suggère l’existence de seconds fruits, et les prémices sont les serviteurs de DIEU (Ap. 7 : 3, 4). Les seconds fruits doivent donc être rassemblés par les prémices. Il est presque impossible que l’on puisse honnêtement jusqu’ici, questionner ou douter de la vérité présentée. Il est donc naturel qu’on pose la question, « Qu’arrive-t-il aux pécheurs qui ne survivront pas au Jugement dans la Maison de DIEU (1 Pi. 4 : 17) ? » Ésaïe le prophète donne la réponse : « Car voici, L’ÉTERNEL arrive dans un feu, Et ses chars sont comme un tourbillon ; Il convertit sa colère en un brasier, Et ses menaces en flammes de feu. C’est par le feu que L’ÉTERNEL exerce ses jugements, C’est par son glaive qu’il châtie toute chair ; Et ceux que tuera L’ÉTERNEL seront en grand nombre. Ceux qui se sanctifient et se purifient dans les jardins, Au milieu desquels ils vont un à un, Qui mangent de la chair de porc, Des choses abominables et des souris, Tous ceux-là périront, dit L’ÉTERNEL. Je mettrai un signe parmi elles, Et j’enverrai leurs réchappés vers les nations, À Tarsis, à Pul et à Lud, qui tirent de l’arc, À Tubal et à Javan, Aux îles lointaines, Qui jamais n’ont entendu parler de moi, Et qui n’ont pas vu ma gloire; Et ils publieront ma gloire parmi les nations. Ils amèneront tous vos frères du milieu de toutes les nations, En offrande à L’ÉTERNEL, Sur des chevaux, des chars et des litières, Sur des mulets et des dromadaires, À ma montagne sainte, À Jérusalem, dit L’ÉTERNEL, Comme les enfants d’Israël apportent leur offrande, Dans un vase pur, À la maison de L’ÉTERNEL. » És. 66 : 15-17, 19, 20. {JL6: 3.1}

Cette venue du SEIGNEUR n’est absolument pas la venue du CHRIST sur les nuées, mais celle de Malachie 3 : 1-3, celle de Matthieu 25 : 31-33 et celle de « Testimonies », Vol. 5, p. 690. Lors de cette venue, le SEIGNEUR séparera les pécheurs non repentants des pécheurs repentants. La séparation dans la Maison de DIEU se fait par la destruction des méchants, mais la séparation dans le monde

3

consiste en l’appel des justes—vous voyez que ce sont là deux choses différentes. Les réchappés sont envoyés vers les nations qui ne connaissent pas DIEU et n’ont jamais entendu parler de Lui, et c’est là qu’ils appellent à sortir les seconds fruits, comme nous l’expliquent clairement les Écritures. {JL6: 3.2}

L’appel, « Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux » (Ap. 18 : 4) sert au rassemblement des seconds fruits pendant le Jugement des Vivants, le seul moment où il est dit à juste titre « que vous ne participiez point à ses péchés. » Ainsi, ils sont appelés à rejoindre l’église purifiée où il n’y a ni péché ou pécheurs et qui est donc à l’abri des fléaux. C’est l’arche de notre temps. C’est la lumière du Ciel qui vient non pas d’un homme mais de DIEU. Vous ne pouvez vous permettre de vous détourner de cette lumière. {JL6: 4.1}

Il est logique que vous vous demandiez maintenant, « Comment les anges peuvent-ils distinguer l’ivraie du bon grain ? » Ézéchiel a la réponse : « L›Éternel lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s›y commettent. Et, à mes oreilles, il dit aux autres : Passez après lui dans la ville, et frappez ; que votre œil soit sans pitié, et n’ayez point de miséricorde ! Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes ; mais n’approchez pas de quiconque aura sur lui la marque ; et commencez par mon sanctuaire ! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison. » Éz. 9 : 4-6. (Voir « Testimonies », Vol. 5, p. 211 ; Vol. 3, pp. 266, 267). On identifie l’ivraie par le fait qu’elle ne soupire ni ne gémit à cause des abominations commises dans l’église, et qu’elle ne reçoit donc pas la marque. Nous vivons une époque critique ! Plus critique que la Pâque en Égypte—type du message du Jugement des Vivants, « l’addition au troisième message » (« Early Writings », « Premiers Écrits », p. 277). {JL6: 4.2}

4

Aucune église n’a jamais accepté les nouveaux messages impopulaires et les pasteurs ont invariablement combattu chaque message envoyés aux églises. Aujourd’hui, les pasteurs Adventistes ont déjà rejetés ce dernier message du Jugement, et ils font tout leur possible pour en priver les laïcs. Ainsi, consciemment ou inconsciemment, ils sont en train de séduire même les élus, les 144 000. Comment les laïcs connaîtront ce message si les pasteurs ont, par les préjugés, fermé les cœurs de leurs brebis et verrouillés les portes des églises ? Jérémie a la réponse: {JL6: 5.1}

« Je vous transporterai de ce pays Dans un pays que vous n›avez point connu, Ni vous, ni vos pères ; Et là, vous servirez les autres dieux jour et nuit, Car je ne vous accorderai point de grâce. » Dans ce chapitre vous voyez clairement que le prophète fait mention de la dispersion des tribus d’Israël parmi les nations. Toutefois, le verset suivant, parle de leur rassemblement et de leur retour dans le pays de leurs pères ; c’est là que les 144 000 se tiendront aux côtés de l’Agneau ; c’est là que sera l’église purifiée. « C›est pourquoi voici, les jours viennent, dit l›Éternel, Où l›on ne dira plus : L›Éternel est vivant, Lui qui a fait monter du pays d›Égypte les enfants d›Israël ! Mais on dira : L›Éternel est vivant, Lui qui a fait monter les enfants d›Israël du pays du septentrion Et de tous les pays où il les avait chassés ! Je les ramènerai dans leur pays, Que j›avais donné à leurs pères. Voici, j›envoie une multitude de pêcheurs, dit l›Éternel, et ils les pêcheront ; Et après cela j›enverrai une multitude de chasseurs, et ils les chasseront De toutes les montagnes et de toutes les collines, Et des fentes des rochers. » Jé. 16 : 13-16. {JL6: 5.2}

Il est dit ici clairement que dans ce temps de rassemblement, les serviteurs de DIEU sont d’abord amenés à pêcher Son peuple. Notre premier contact avec le peuple s’est fait par les littératures. Ceci doit donc

5

shepherds-rod-jezreel-letter-cartoon2

correspondre à l’action de pêcher. La littérature est diffusée partout comme des feuilles d’automnes. Il est aussi donc logique, qu’elle parvienne jusqu’aux poissons et qu’ils l’examinent. Ces derniers y verront une nourriture bonne à manger et mordront, pour ainsi dire, à l’hameçon. Toutefois, nous sommes aujourd’hui dans la période de chasse. Nous les chassons dans les villes ou les campagnes, les contrées accessibles ou reculées. Où qu’ils soient, ils doivent être chassés. Cependant, il ne sera pas aisé d’attraper les Adventistes éparpillés sur le territoire nord-américain qui en compte à lui seul près de 300 000, [IMAGE] et dans les pays étrangers qui en comptent près de 500 000. De plus, il s’agit d’une tâche qui demande beaucoup. Il faudrait beaucoup de chasseurs munit de véhicules couteux (autrement ils ne tiendraient pas) et qui couvriraient des centaines de milliers de kilomètres et consommeraient autant de bidons d’essence et d’huile. La tâche n’est pas simple et proportionnellement, il n’y en a jamais eu de semblable. Pour accomplir l’œuvre, il faudra le concours de chaque croyant de la Vérité présente afin de pouvoir bientôt nous rendre dans le Pays de Gloire. {JL6: 5.3}

Se projetant dans le temps, le SEIGNEUR désirait que nous priions pour la présence d’ouvriers, « La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers » (Lu. 10 : 2). Ne répondrons-nous pas à Son appel en commençant à prier tout en faisant tout notre possible pour recruter des ouvriers et les rendre aptes à partir ? Ou laisserons-nous les frères périr, privés du dernier message de DIEU, le Jugement des Vivants—l’œuvre qui sépare les pécheurs des justes. Le besoin d’étudier, de prier et de connaître la Vérité n’a jamais été plus urgent. {JL6: 6.1}

Il n’y a qu’un seul Mont Sion et une seule Jérusalem sur terre, et puisque chaque prophète de la Bible

6

prédit que le rassemblement du peuple est son retour en Terre Promise, la terre donnée à leurs pères, les prémices, les 144 000, sont donc les premiers à y revenir. Ainsi, il arrivera dans la suite des temps « Que la montagne de la maison de L’ÉTERNEL Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, Et que les peuples y afflueront. Des nations s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de L’ÉTERNEL, À la maison du DIEU de Jacob, Afin qu’il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de L’ÉTERNEL. » Michée. 4 : 1, 2. {JL6: 6.2}

Ici nous voyons que bien que le travail soit dur et long—telle une terre que l’on bêche (És. 7 : 25) —le rassemblement des prémices se fera rapidement et facilement—telle une terre qu’on laboure avec le bœuf (És. 7 : 25) —et pour le rassemblement des seconds fruits : un peuple en invitera un autre. Par ailleurs, le type—le rassemblement des prémices des morts—à travers l’œuvre de Jean Baptiste, l’œuvre du CHRIST et celle des Apôtres jusqu’à la Pentecôte, montre la même chose—une œuvre en apparence dure, décourageante et infructueuse. Seulement, après la Pentecôte, les convertis se comptèrent vite par milliers. Il doit aussi en être ainsi dans l’antitype. Nous voyons que le plan de DIEU pour l’œuvre finale est totalement différent de ce que nous, Adventistes du Septième jour, connaissions avant l’arrivée de ce message additionnel aux messages des trois anges. L’Inspiration rend sa compréhension claire et simple afin que chacun puisse en saisir le sens. Conscients aujourd’hui de l’importance de ce message et de la gravité de l’heure, je vous conjure de remplir la carte ci-jointe afin de pouvoir vous faire découvrir le Message et Son importance pour vous. En cas de non réponse de votre part, nous, les chasseurs, vous rendrons de toute façon visite. Nos échanges resteront strictement confidentiels à moins que vous ne souhaitiez rendre public votre intérêt pour le message de l’heure. {JL6: 6.3}

7

C’est un privilège et un devoir que DIEU vous donne aujourd’hui. C’est le devoir des laïcs de faire avancer Son œuvre, d’aider à sauver les frères, les 144 000, d’abord les prémices et ensuite la grande foule, issue de toutes les nations. Vous comprenez maintenant l’importance de travailler uniquement en faveur de la dénomination avant de nous intéresser aux nations. Montrons donc, comme le CHRIST, notre amour envers nos frères dirigeants. Quelle honte, quelle tristesse et quel déchirement, si nos frères venaient à échouer si près du but. Je vous en prie, ces choses étant maintenant claires et fixes dans vos esprits, faites tout pour que les frères reconnaissent la Vérité de DIEU pour ce temps. {JL6: 7.1}

 Mes sincères salutations, pour le rassemblement des prémices,

[SIGNATURE]

V.H. Jizreel, H.B.

(Directeur du Mouvement Laïc Adventiste du Septième jour)

5 T 80

8


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *