L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Lettre De Jizreel 5

Lettre De Jizreel 5

Hosea-1200x800.jpg

LETTRE DE JIZREEL 5

Chers Anciens et Laïcs :

Le ton lourd de cette lettre s’adresse particulièrement à vous, Anciens, qui semblez croire que votre petit livre intitulé « Une Réponse à La Verge Du Berger », a réfuté les doctrines enseignées dans les publications de « La Verge Du Berger. » Les auteurs de ce petit ouvrage, de prétendus grands hommes, des « hommes d’expérience », vous ont certainement séduit. Sachez qu’ils n’ont rien réfuté, et voici ce qu’il en est réellement: {JL5: 1.1}

Puisque le principal objectif des frères est de réfuter les doctrines de la « Verge » concernant la moisson et les 144 000, nous nous concentrerons sur ces deux sujets. « Une Réponse À La Verge Du Berger », page 16, cite ce passage des « Paraboles de JÉSUS » : {JL5: 1.2}

« L’ivraie et le blé doivent pousser ensemble jusqu’au jour de la moisson. Or la moisson, c’est la fin du temps de grâce. »–« CHRIST’s Object Lessons », p. 72. « Les Paraboles de JÉSUS », p. 54. {JL5: 1.3}

Avec cette citation, les Anciens tentent de nous faire croire que la moisson a lieu après la fin du temps de grâce ! Seulement, ils devraient savoir que « le temps de grâce » ne se termine pas après la fin de la de grâce, mais avant ; et qu’ainsi, la citation place la moisson avant la fin de la grâce ; et que c’est « la fin de la grâce » qui met un terme au temps de grâce. Puisque vous, Anciens, êtes versé dans la langue Anglaise, nous sommes forcés de penser que vous tentez de vous persuader que ce passage dit ce qu’il ne dit pas. Cela ne relève pas de l’ignorance ou de l’oubli mais c’est bel et bien une esquive délibérée, une tentative déloyale de réfuter la « Verge » et ainsi escroquer les laïcs du message spécial qu’elle apporte en ces temps difficiles. Des « hommes d’expérience » certes, mais de quel acabit? {JL5: 1.4}

1

Toutes les citations de cet ouvrage ont été détournées et déformées ! S’ils n’ont pas su comprendre correctement ce que disent les « Paraboles de JÉSUS », ils ont certainement dû voir que leur erreur est corrigée par cette déclaration inspirée : {JL5: 2.1}

« Je vis ensuite le troisième ange. Celui qui m’accompagnait me dit : “Son œuvre est redoutable, sa mission est solennelle. Il doit séparer le bon grain de l’ivraie, et sceller, ou lier, les gerbes pour les greniers célestes. Voilà ce qui devrait occuper votre esprit, retenir toute votre attention !” »–« Early Writings », « Premiers Écrits », p. 118. {JL5: 2.2}

Ce passage, Frères et Sœurs, se passe aussi d’interprétation. Lui aussi déclare clairement que la moisson précède la fin du temps de grâce et que le Message du Troisième Ange scelle et « sépare le bon grain de l’ivraie. » Tout Adventiste du Septième jour sait que l’œuvre de l’ange est probatoire (pendant la période de salut). Ici, vous voyez que la purification du sanctuaire (Da. 8 : 14) est le Jugement des Vivants, « la purification de l’église » (5 T 80) qui s’accomplit par la destruction de « l’ivraie » et la conservation du « bon grain. » Commence ensuite le Grand Cri par l’émergence d’un ministère pur, empli de l’Esprit de DIEU. C’est ce que nous voyons clairement dans les extraits suivants: {JL5: 2.3}

« Seuls ceux qui auront résisté et vaincu la tentation par la force du Tout-Puissant, pourront prendre part à la proclamation de ce message [le Message du Troisième Ange], quand il sera devenu un Grand Cri. »–« Review and Herald », 19 Nov. 1908. {JL5: 2.4}

« Revêtue de l’armure de la justice du CHRIST, l’Église se prépare au conflit final. “Belle comme la lune, pure comme le soleil, mais terrible comme des troupes sous leurs bannières”, elle s’avance dans le monde “en vainqueur et pour vaincre”. »–« Prophets and Kings », p. 725. « Prophètes et Rois », p. 549. {JL5: 2.5}

2

Il ne saurait exister un langage plus clair pour dire que le Grand Cri est proclamé par un ministère pur, après cette séparation ou purification (« Testimonies », Vol. 5, pp. 80, 82). L’œuvre sera alors complète dans le monde entier, les saints seront réellement appelés à sortir de Babylone et à rejoindre un lieu sans péché—une église purifiée, l’arche de notre temps, le seul endroit qui ne sera pas atteint par les plaies. {JL5: 3.1}

Notre prière, Frères, est que vous vous plongiez dans l’examen et l’étude de la Vérité additionnelle (« Early Writings », « Premiers Écrits », p. 277) afin qu’au final, vous ne criiez pas amèrement : « La moisson est passée, l’été est fini, Et nous ne sommes pas sauvés ! » Jé. 8 : 20. Vous voyez de nouveau que la moisson a lieu pendant le temps de salut. {JL5: 3.2}

Frères, ne négligez pas cette importante Vérité. Prenez franchement parti pour Elle et dénoncez tous Ses ennemis si vous voulez échapper au fléau imminent, le « Jugement dans la maison de DIEU » (1 Pi. 4 : 17). La situation réclame qu’on agisse en faveur d’un réveil et d’une réforme immédiats, au risque de périr, plongé dans notre propre illusion Laodicéenne (« Testimonies », Vol. 9, p. 126). {JL5: 3.3}

Par ces révélations Divines détournées, vous, Anciens, pouvez persuader le lecteur superficiel que vous avez réfuté la Verge de DIEU, mais pour autant que nous sachions, vous n’êtes parvenu à convaincre aucun Davidien sain d’esprit, ou aucun penseur Adventiste. Quiconque doué de bon sens parcourra ce livret, « Une Réponse À La Verge Du Berger », et s’apercevra qu’il ne s’agit là que « d’une réponse. » Il devient clair que ce n’est pas le Frère Houteff mais bien vous, Anciens, qui avez mal interprété la Parole de DIEU et induit les laïcs en erreur. {JL5: 3.4}

Nous considérerons maintenant, la position de la Dénomination concernant les 144 000. Vous, Anciens, nous

3

affirmez fièrement que la Dénomination compte près d’un million de membres, et qu’elle prévoit de doubler ce nombre. D’une part vous vous vantez de cette augmentation rapide et d’autre part vous tentez de réfuter « La Verge Du Berger » qui enseigne que la grande foule d’Apocalypse 7 : 9 représente les seconds fruits de la moisson. En affirmant positivement que les saints vivants ne seront pas nombreux, et en vous vantant de l’augmentation rapide de la Dénomination et des centaines de milliers de personnes appartenant déjà à l’église, vous créez un paradoxe pour vous-même et vos sympathisants. En plus de cela, vous admettez que la majeure partie de l’œuvre reste encore à accomplir—qu’aux États-Unis, des millions et des millions de personnes n’ont encore jamais entendu parlé des Adventistes du Septième jour, et encore moins de « l’évangile éternel. » Ainsi, Frères, compte tenu de ce rythme d’augmentation actuel, il est clair que lorsque l’œuvre sera terminée et que JÉSUS emmènera Son église vers la gloire éternelle, la Dénomination comptera alors plusieurs millions de membres. {JL5: 3.5}

Malgré le contexte que vous avez vous-même créés, Anciens, vous enseignez, de manière parfaitement contradictoire, qu’à l’avènement de JÉSUS, il n’y aura que 144 000 saints vivants et pas plus ! N’êtes-vous pas en train d’embrouiller et de vous embrouiller ? Si vous croyez fermement à votre théorie sur les 144 000, ne prendrez-vous pas un papier et un crayon, empreints de l’Esprit de CHRIST et dans l’intérêt de votre âme, pour calculer le pourcentage de saints et de méchants ou d’ivraie qui peuplent aujourd’hui même nos églises ? Le nombre de membre dépasse déjà les 800 000, seulement il ne doit y avoir que 144 000 saints. Donc, selon ce rapport, une congrégation de 100 membres compterait 18 saints et 82 méchants ! Or, le corps dirigeant de l’église est élu au vote par la majorité. Ne voyez-vous donc pas alors qui sont les votants, qui sont ceux qui ont été élu, et qui est à la tête des églises ? Vous étonnez-vous maintenant de la manière dont les choses se passent? {JL5: 4.1}

4

S’il est vrai qu’il ne doit y avoir que 144 000 saints vivants au retour de JÉSUS, et si le nombre de membres doit doubler fin 1953 ou 1954 comme la situation semble le présager, en 1955, selon votre estimation, il y aura 9 saints pour 91 méchants pour chaque centaine de membres. Dans cette optique, si le nombre de membre double plusieurs fois avant que JÉSUS ne revienne chercher Son église, sur cent membres, il ne restera pas même un saint ! Si cela s’avère exact, demandez-vous à qui appartient l’église ?—Au Diable ou au SEIGNEUR ? Et où la cherchera-t-Il lorsqu’Il reviendra? {JL5: 5.1}

Ces tristes constatations se dressent telles des montagnes face à vos interprétations personnelles, Anciens. Elles sont une révélation pour vos brebis. Si donc vous continuez à dire que vous n’êtes pas endormi, que votre interprétation de la Parole est incontestable, que vous avez toute la Vérité capable de vous mener aux Portes de Perles et que vous n’avez besoin de rien, alors il n’y a plus d’espoir ; il est trop tard pour vous. {JL5: 5.2}

Cependant, nous savons que beaucoup ne sont pas si gravement atteint. Ils n’ont pas fléchi le genou devant Baal, ils n’ont pas permis qu’on les parque dans des enclos, comme des brebis et des bœufs. C’est l’œuvre des imposteurs et des soi-disant « hommes d’expérience », qui contrôlent et paissent les brebis de DIEU d’une paille de mauvaise qualité, comme ces lignes le révèlent. {JL5: 5.3}

Les nombreuses conversions de par le monde dont vous êtes si fiers, vous défient aujourd’hui de répondre honnêtement aux questions suivantes : Anciens, pourquoi ramenez-vous, l’air satisfait, des multitudes dans les églises si vous savez pertinemment que seul 144 000 membres parmi toutes les églises seront dignes d’être sauvés ? Pourquoi leur donnez-vous l’espoir d’une demeure dans le Royaume si vous savez pertinemment qu’ils ne peuvent être sauvés ? Une telle démarche ne fait-elle pas l’objet d’une manipulation pure et simple ? N’est-ce pas là, la plus grande des tentatives d’infiltrer l’ivraie dans l’église ? N’est-ce pas se rendre coupable de la pire des prostitutions spirituelles

5

que de remplir l’église de méchants ? Dans le passage qui suit, l’Inspiration met en exergue cette Vérité: {JL5: 5.3}

« J’ai vu des jets de lumière provenant de villes et de villages, de la montagne et de la plaine. La Parole était suivie, et dans ces villes et ces villages se dressaient des monuments à la gloire de DIEU. La vérité était proclamée dans le monde entier. »–« Testimonies », Vol. 9, p. 28. « Témoignages pour l’Église », Vol. 3, p. 354. {JL5: 6.1}

Les jets de lumière provenant de villes et de villages, des montagnes et des plaines de la terre, et dans ces villes et ces villages des « monuments », laissent penser à une grande foule, pas juste 144 000. Même s’il ne devait y avoir qu’un seul jet ou qu’un seul monument dans chaque ville et chaque village, le nombre obtenu serait de loin bien plus grand que 144 000. {JL5: 6.2}

Pour masquer l’état de sommeil profond que reflètent les chiffres précédemment cités, un pasteur explique : « Quand l’œuvre sera achevée », dit-il, « les saints vivants de l’église dépasseront de très loin les 144 000, mais au lieu d’être enlevés, la majorité mourra au cours des plaies ou sera victime des épidémies avant le retour de JÉSUS, car ceux-là n’auront pas été trouvés suffisamment dignes d’être enlevés mais assez pour être ressuscités ! » {JL5: 6.3}

Ces fausses doctrines marquantes ouvrent les yeux des laïcs ! C’est une puissance qui vient vous faire reconnaître, Anciens, l’accusation que CHRIST porte à votre encontre, vous, l’ange de l’église Loadicéenne. Vous êtes « malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu. » Ap. 3 : 17. Si aujourd’hui, l’Esprit de Vérité peine à vous convaincre, Il ne le fera jamais. Cependant, reconnaissez que vous feriez mieux de confesser aujourd’hui aux laïcs que vous vous êtes rendu coupable d’avoir répandu le mensonge. Prenez à cœur le conseil du SEIGNEUR: {JL5: 6.4}

« Je te conseille d›acheter de moi de l›or éprouvé par le feu [Vérité inspirée], afin que tu deviennes riche,

6

et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre [comme celui-ci] pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. » Ap. 3 : 18, 19. {JL5: 6.5}

Votre nudité, vous voyez, se dévoile déjà. Aux yeux du public et dans votre intérêt, ces choses étaient restées secrètes. Mais dès lors que vous avez depuis vingt longues années, méprisé tous les appels venus du Ciel, vous récoltez ce que vous avez semés. Et si vous ne répondez pas aujourd’hui à cette ultime révélation, dénonçant les abominations qui se commettent parmi vous, et à cet appel à la réforme, tous sauront alors, Anciens, que vous avez tenté de séduire délibérément « les élus mêmes », les 144 000, qui, selon la prophétie, sont déjà dans l’église. {JL5: 7.1}

Si vous comptiez un jour modifier vos agissements, je vous conseille de le faire aujourd’hui même. Il est temps de prendre à cœur l’avertissement fait il y a longtemps par l’Esprit de Prophétie. Ne manquez pas de lire « Testimonies », Vol. 5, p. 80 ; Vol. 3, p. 252 et suivant. {JL5: 7.2}

Que d’un coin de vos bouches vous enseigniez ces hérésies et que de l’autre coin vous criiez à vos brebis de prendre garde à « La Verge Du Berger » car Elle enseigne l’erreur, ne nous choque pas ! Quel paradoxe! {JL5: 7.3}

Ce qui est réellement surprenant, c’est que pas mal de personnes, particulièrement parmi les laïcs, avalent tels des oisillons, sans se poser de question et les yeux fermés, tout ce que leurs Anciens égarés leur donnent. Ce sont eux qui encouragent les Anciens à faire ce qu’ils font aujourd’hui. Ils sont trop fainéants pour réfléchir, et trop endormis pour ouvrir leurs yeux et étudier pour eux-mêmes. Ils espèrent que le pasteur les portera dans ses bras jusqu’au Paradis ! Ils ont oublié que chacun doit y parvenir en marchant sur ses propres jambes. {JL5: 7.4}

7

Il est incroyable en effet de voir que des personnes croient en des interprétations personnelles (non inspirées) des Écritures, notamment celles concernant les 144 000, enseignées par vous, Anciens. Néanmoins, toutes ne se font pas prendre au piège ; beaucoup d’entre elles s’aperçoivent déjà que de tels individus sont des agents infiltrés, adeptes d’activités indignes d’un Adventiste. Bien que JÉSUS, surnommé Micaël, vienne à une époque de détresse telle qu’il n’y en a point eu, le vrai peuple de DIEU sait qu’Il délivrera quiconque aura son nom inscrit dans le livre. Tous les enfants de DIEU qui seront à ce moment-là dans Babylone, le monde, et donc sujet aux plaies, seront appelés à sortir (Ap. 18 : 4). Et lorsqu’ils sortiront et entreront dans l’église de DIEU purifiée pour échapper aux plaies, aucun d’eux ne trouvera la mort à cause d’elles. Ils savent tous que s’ils sont suffisamment dignes de prendre part à la première résurrection, ils le sont aussi pour être enlevés. S’agissant du salut, il n’y a pas de différence d’importance entre celui qui est ressuscité et celui qui est enlevé. {JL5: 8.1}

Si les Anciens qui se sont tellement enfoncés dans les ténèbres doivent être secourus, les laïques doivent pour cela les contraindre à réellement prouver ce qu’ils enseignent ; car une théologie aussi étrange, incohérente et erronée, une hérésie de la pire espèce destinée à combattre la Vérité, les plongera certainement, eux et leurs sympathisants au fond de l’abîme. S’ils continuent à combattre la « Verge », ne les laissez pas vous entraînez vers autre chose ou la médisance. Laissez-les combattre la Verge par rapport à ce qu’Elle déclare ici. {JL5: 8.2}

On devrait leur montrer que lorsque la « Verge » enseigne quelque chose, Elle le prouve. Ces personnes devraient comprendre que les dirigeants qu’elles suivent ont usurpés le titre « d’hommes d’expérience », et ils ont introduits dans l’église d’aujourd’hui l’ivraie et l’erreur autant que le firent les membres hérétiques du Sanhédrin à l’époque du CHRIST. Ces hommes les conduiront eux et leurs sympathisant vers l’enfer. {JL5: 8.3}

8

Les Anciens ne défendent pas aux laïcs de lire la « Verge ». Ils leur disent de La brûler parce qu’ils sont déterminés à les maintenir dans les ténèbres pour qu’ils ne découvrent pas l’utopie dans laquelle ils les ont plongés. En dépit du « Vous ne ferez pas » des pasteurs, beaucoup de laïcs commencent déjà à comprendre qu’ils feraient mieux de se pencher personnellement sur ces choses avant de former leur opinion et prendre position. {JL5: 9.1}

Grâce soit rendue à DIEU que les 144 000 ne constituent pas tous les saints vivants mais qu’ils ne sont que les « prémices » (Ap. 14 : 4) de la grande moisson ; ils ne sont pas issus de toutes les nations mais uniquement des douze tribus des enfants d’Israël (Ap. 7 : 4-8) —les fruits de l’église au commencement de la moisson (Jugement des Vivants). Toutefois la grande foule que Jean vit immédiatement après le scellement des 144 000, provient de « toutes les nations » (Ap. 7 : 9) qui sont alors sous le gouvernement de Babylone (Ap. 17). Elle est appelée à sortir du milieu d’elle (Ap. 18 : 4). Ils sont les seconds fruits. {JL5: 9.2}

L’église de DIEU ne se composera que de saints, pas de méchants. Personne n’aura à mourir pour être sauvé, mais tous vivrons pour être délivrés par Micaël qui se lèvera (Da. 12 : 1). {JL5: 9.3}

« Il n›y aura plus que des justes parmi ton peuple, Ils posséderont à toujours le pays ; C›est le rejeton que j›ai planté, l›œuvre de mes mains, Pour servir à ma gloire. Le plus petit deviendra un millier, Et le moindre une nation puissante. Moi, l›Éternel, je hâterai ces choses en leur temps. » És. 60 : 21, 22. Ce passage ne dit-il pas qu’il doit y avoir aussi des foules de convertis et qu’aucun méchant ne se trouvera parmi elles ? Pourquoi limiter le SEIGNEUR? {JL5: 9.4}

Frères et Sœurs, il est de votre devoir de dire clairement et gentiment à vos Anciens que le terme « prémices » (Ap. 14 : 4) implique sans équivoque qu’il doit y avoir des seconds fruits, tout comme le terme « première résurrection » implique

9

qu’il doit y en avoir une seconde. Dites-leurs qu’ils feraient mieux de ne pas saboter la Parole de DIEU. Dès lors que l’Inspiration ne dit pas que la grande foule constitue les ressuscités, dites-leurs qu’ils n’ont pas le droit de dire qu’il s’agit de personnes ressuscitées. Dites-leur qu’en ajoutant le mot « ressuscités » et en enlevant les mots « seconds fruits » introduits implicitement par le terme « prémices », ils ajoutent et ôtent délibérément des mots à la Parole de DIEU (Ap. 22 : 18-20). {JL5: 9.5}

Cela seul suffit à convaincre n’importe quel Adventiste éveillé que l’église est à la dérive « sans carte ni boussole. » Ne devrait-on pas être reconnaissants que la « Verge » nous ait trouvé à la fois une carte et une boussole, et que nous pouvons les récupérer si nous le voulons? {JL5: 10.1}

Anciens, il est certain que si les laïcs vous laissent perdurer dans votre stupidité d’hommes de tête, vous serez autant nuisibles pour l’église aujourd’hui, que ne le furent les sacrificateurs hypocrites au temps du CHRIST qui, dans leur stupidité d’hommes du Sanhédrin, nuisirent à l’église de l’Ancien Testament. Oui, aussi vrai que DIEU est vivant, leur stupidité, leur obstination et leur soi-disant sagesse nuiront autant à la Dénomination que ne le firent la stupidité et la philosophie mensongère d’Hitler à l’Allemagne. {JL5: 10.2}

Réalisez-vous, Anciens, que dans vos diatribes contre « La Verge Du Berger », vous ne réglez pas du tout les problèmes soulevés, mais vous vous vantez plutôt d’avoir atteint vos budgets et que les églises soient conduites par des hommes saints ? En quoi est-ce réfuter la « Verge » ? Manifestement, vous ignorez que les Écritures condamnent une telle vantardise (Jé. 7 : 4). À l’évidence, vous n’avez pas lu « Testimonies », Vol. 5, p. 217. Jusque-là, vous n’avez fait qu’aborder des généralités et répandu la calomnie, mais aujourd’hui il vous faudra régler le problème ! Nous sommes convaincus que l’Esprit de DIEU exigera cela de vous à travers les laïcs. {JL5: 10.3}

10

Depuis la nuit des temps, le corps de l’église n’a jamais acceptée de nouveaux messages. Dans l’histoire de toutes les églises, le corps pastoral les a combattus âprement. Il n’est donc pas surprenant qu’il fasse aujourd’hui de même. Aujourd’hui, et comme toujours, votre décision doit être donc personnelle. Souvenez-vous que vous ne devez pas vous joindre à quelque chose. Vous ne devez joindre que le CHRIST et Son message du Jugement pour le salut et la prospérité de la Dénomination. Demeurez-y et œuvrez pour qu’elle revienne à DIEU. Elle n’est pas Babylone, donc ne les laissez pas vous pousser à l’abandonner. Ils peuvent effacer votre nom des registres d’église qui ne servent aujourd’hui qu’à atteindre leurs budgets et organiser d’autres campagnes pour lever des fonds. Mais c’est bien la seule chose qu’ils peuvent faire. Si vous voulez savoir pourquoi l’église n’est pas Babylone et ce qu’est Babylone, étudiez donc « La Verge Du Berger. » {JL5: 11.1}

Si les faits évoqués dans ces pages vous ont convaincus, et si vous désirez obtenir pardon et conseil, alors heureux serez-vous. Vous n’espèrerez pas en vain. Mais si ceci ne vous ouvre pas les yeux, il n’y a pour vous plus d’espoir. Vous demeurerez pour toujours dans l’aveuglement Laodicéen et passerez l’éternité en compagnie de ceux qui ont crucifiés le SEIGNEUR. Voici ce que préconise l’Esprit contre cette maladie Laodicéenne : « Priez sans cesse. Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de DIEU en JÉSUS-CHRIST. N’éteignez pas l’Esprit. Ne méprisez pas les prophéties. Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon. » 1 Th. 5 : 17-21. Faites comme les nobles Béréens qui « reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. » Actes 17 : 11. « Sachant tout d’abord vous-mêmes qu’aucune prophétie de l’Écriture ne peut être un objet d’interprétation particulière » (2 Pi. 1 : 20), que la prophétie ne peut être interprétée que par le don Divin d’interprétation. Abandonnez toutes activités indignes d’un Adventiste ; revenez à DIEU. Prenez garde aux interprétations non inspirées des Écritures,

11

de peur que vous ne soyez conduit non par l’Esprit dans « toute la Vérité », mais par l’esprit du Diable, à l’œuvre dans quiconque s’engage dans l’interprétation particulière des Écritures pour demeurer et maintenir les autres dans les ténèbres, loin de l’Esprit de Vérité de ce temps. « Cessez de vous confier en l›homme, Dans les narines duquel il n›y a qu›un souffle : Car de quelle valeur est-il ? » (És. 2 : 22), mais faites quelque chose pour le sauver. {JL5: 11.2}

 Mes salutations distinguées, pour un réveil et une réforme tels qu’il n’y en a point eu (9 T 126),

[SIGNATURE]

V.H. Jizreel, H.B.

(Directeur du Mouvement Laïc Adventiste du Septième jour)

5 T 80, 81

12


2 comments

  • Josseline Samy

    October 28, 2017 at 4:52 AM

    Merci Merci Merci Père pour la lettre N° 5. On ne peut jubiler mais pleurer devant une telle vérité venant du Trône du Père des Lumières. Puisse le Peuple de Dieu être éclairé. Amen.

    Réponse

  • Josseline Samy

    October 30, 2017 at 10:14 AM

    En affirmant positivement que les saints vivants ne seront pas nombreux, et en vous vantant de l’augmentation rapide de la Dénomination et des centaines de milliers de personnes appartenant déjà à l’église, vous créez un paradoxe pour vous-même et vos sympathisants. Amen. A méditer

    Réponse

Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *