L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Lettre De Jizreel 2

Lettre De Jizreel 2

Hosea-1200x800.jpg

LETTRE DE JIZREEL 2

Cher Membre :

Votre unique chance d’échapper aux loups en habits de brebis est de vous souvenir que le message du Jugement, le dernier qui précède le second avènement de CHRIST, nous définit en tant que peuple ; c’est grâce à sa venue et à sa proclamation que nous, Adventistes du Septième jour, sommes entrés en scène, et nous se saurions nous retirer avant que l’œuvre ne soit terminée. Gardons-nous de devenir obsolète comme les églises Protestantes du fait de leurs rejets successifs des messages. DIEU nous préserve d’être « vomis » et d’être perdu si proche de la fin. Quelle est donc la vérité du Jugement ?— {JL2: 1.1}

Comme vous le savez, le Jugement s’exécute en deux phases séparées, consécutives—d’abord le Jugement des morts, puis le Jugement des vivants. Ceci est un fait, donc ne permettons pas que des influences subversives, même en apparence, nous cachent la vue de cette vérité. Vous le savez, notre rôle dans le message du Jugement depuis 1844 a été de proclamer le Jugement des morts et non celui des vivants. Quel est le Jugement des morts ?— {JL2: 1.2}

L’Inspiration nous a enseigné que ce Jugement doit séparer les bons des méchants, non physiquement mais dans les livres, car les morts, hormis lors de la résurrection, n’ont pas d’existence ou de « part à tout ce qui se fait sous le soleil. »–Ec. 9 : 5, 6. Grâce à cette étape du jugement, les anges sauront qui devra se lever lors de la première résurrection, celle des saints (Ap. 20 : 4, 5, 11-14), et qui devra se lever lors de la seconde résurrection, celle des injustes. S’agissant de cet événement, Daniel déclare que « les juges s’assirent, et les livres furent ouverts. » (Da. 7 : 10.) {JL2: 1.3}

1

C’est donc ce que l’Inspiration appelle l’œuvre du jugement, « la purification du sanctuaire » (Da. 8 : 14). Tous les enseignants en théologie morts depuis l’aube du péché sont aujourd’hui jugés, et l’on décide si oui ou non ils doivent se lever à la première ou à la seconde résurrection ; on décide si les noms des impénitents sont effacés des registres, ou si les péchés des hommes pénitents sont à jamais effacés du Livre. C’est ici l’œuvre qui s’opère dans le Ciel depuis 1844 et tout Adventiste du Septième jour bien informé le sait. {JL2: 2.1}

Dès lors que le message du Jugement des Vivants est bien plus important que celui du Jugement des Morts, l’on doit s’attendre à ce que la Bible ait bien plus de choses à dire sur ce dernier. Cela est vrai car le Jugement des Vivants concerne les vivants eux-mêmes, avec les porteurs du message, et non les morts. Il n’y a donc, en termes d’importance, aucune comparaison entre les deux. Comment obtiendrons-nous le message du Jugement des Vivants ?— {JL2: 2.2}

La réponse est claire : nous l’obtiendrons de la même façon que nous obtînmes le message en 1844. Nous étant parvenu au moyen de l’Inspiration et à travers les instruments choisis de DIEU, nous en déduisons que le message additionnel (« Early Writings », « Premiers Écrits » p. 277) doit lui aussi venir de cette façon ; c’est-à-dire au moyen de l’Inspiration, à travers les agents Divins. En effet, la Vérité n’est jamais révélée autrement que par l’Inspiration. Voir 2 Pierre 1 : 20.  {JL2: 2.3}

Le message de l’époque dut nous être prêché pour que nous l’acceptassions. De même, le message d’aujourd’hui devra nous être prêché. Or, comment « entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche ? » (Ro. 10 : 14) L’ancien message fut, à ses débuts, impopulaire. Il fut méprisé, raillé, ridiculisé et dédaigné par des hommes haut placés et influents. De même, le message de l’heure et ses messagers seront certainement reçus et traités de la même façon, voire pire. À l’époque, chaque individu

2

 était responsable de sa décision. Aucun sacrificateur ou prélat ne devait influencer la conscience d’autrui. Il doit en être de même aujourd’hui. Chaque âme doit prendre une décision qui lui est propre, dans le secret de sa chambre et avec l’aide de l’Esprit de Vérité. {JL2: 2.4}

Lorsque le message du Jugement des Vivants retentira, est-il possible que nous soyons incapables de le recevoir, alors que cela ne fut pas le cas lorsque le message du Jugement des Morts retentit jadis ?—L’Esprit de Prophétie nous fait cette réponse : « L’avenir ne doit pas nous faire peur, sauf si nous oublions la façon dont DIEU nous a conduit et enseigné par le passé. »–« Life Sketches », p. 196. Cela doit être notre seule peur. Souvenons-nous donc, et assurons-nous que c’est DIEU qui nous guide aujourd’hui comme Il le fit en 1844 et au cours des siècles. Soyez doublement certains de ne suivre aucune voie, de ne laisser personne vous détourner de la voie droite—ne laissez personne vous pousser à croire que DIEU dirige à travers Tom, Dick et Harry. N’oublions pas cela si nous devons imiter et succéder aux saints qui sont passé avant nous, et si nous voulons être sauvés. Si nous perdons cela, soyez assuré que les hommes nous détournerons du message de DIEU et nous monterons contre Ses messagers, comme les sacrificateurs Juifs montèrent leurs partisans contre le CHRIST. DIEU nous préserve de pécher contre le Saint Esprit en rejetant Son message lorsqu’Il vient à nous. Seule l’obéissance à cet ordre Divin nous conduira dans le droit chemin et nous survivrons au Jugement des Vivants lorsqu’il commencera à « séparer les méchants d’avec les justes. » Mt. 13 : 49. {JL2: 3.1}

Quel est le Jugement des Vivants ? Et qu’arrive-t-il au juste et au méchant lorsqu’ils sont jugés ?—Dans Sa parabole, le CHRIST place les justes, qu’Il compare à des bons poissons, dans des vases ; lorsqu’ils sont comparés à du blé, Il les place dans un grenier ; et lorsqu’ils sont comparés à des brebis, ils obtiennent la vie éternelle et Il les met en sécurité

3

—ils sont scellés pour l’éternité. Mais les méchants, les mauvais poissons, sont jetés ; l’ivraie est brûlée ; et les boucs reçoivent un châtiment éternel. « Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. » Mt. 13 : 49, 50. {JL2: 3.2}

Ici, nous voyons que l’œuvre du jugement pour les vivants est représentée de plusieurs façons, et est appelée à la fois : « Jugement » (Da. 7 : 10 ; Ap. 14 : 7 ; 1 Pi. 4 : 17) ; « Purification du Sanctuaire » (Da. 8 : 14) ; « Purification de Son Temple » (Mal. 3 : 1-3) ; « Moisson » (Mt. 13 : 30) ; « Puissant criblage », « purification de l’église », (5 T., p. 80 ). {JL2: 4.1}

S’agissant de cette œuvre de jugement, l’Esprit de Prophétie s’exprime en ces termes : {JL2: 4.2}

« …Les jours de purification de l’Église s’approchent à grands pas. DIEU veut un peuple pur et fidèle. Au cours du terrible criblage sur le point de se produire, nous pourrons mieux mesurer la force d’Israël. Les signes montrent clairement que le temps où le SEIGNEUR manifestera qu’il a un van à la main est proche ; Il purifiera à fond l’Église…. Ils n’ont pas eu la lumière qui brille sur vous en rayons concentrés. Mais ce peut-être sous une apparence rudimentaire et peu attrayante que le pur éclat d’un caractère Chrétien authentique sera révélé. »–Testimonies, Vol. 5, pp. 80, 81. Conseils à l’Église, p. 274. {JL2: 4.3}

Le fait que le message du Jugement des Vivants soit traité bien plus largement par tous les prophètes de la Bible que celui du Jugement des Morts, constitue à lui seul la preuve absolue qu’il est d’une importance suprême. Toutefois, je ne peux qu’en parler brièvement dans cette lettre—seulement vous en donner l’essentiel : {JL2: 4.4}

Comme nous l’avons vu précédemment, pendant le Jugement des Morts, les

4

pécheurs sont séparés des justes dans les livres, mais pendant le Jugement des Vivants, les pécheurs et les justes sont séparés physiquement comme nous l’explique l’Inspiration à travers le prophète Ézéchiel : {JL2: 4.5}

« La gloire du DIEU d›Israël s›éleva du chérubin sur lequel elle était, et se dirigea vers le seuil de la maison ; et il appela l›homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture. L›Éternel lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s›y commettent. Et, à mes oreilles, il dit aux autres : Passez après lui dans la ville, et frappez ; que votre œil soit sans pitié, et n›ayez point de miséricorde ! Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes ; mais n›approchez pas de quiconque aura sur lui la marque ; et commencez par mon sanctuaire ! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison. » Éz. 9 : 3-6.  {JL2: 5.1}

Et L’ÉTERNEL nous révèle à travers le prophète Malachie qu’au préalable, Il enverra un messager et quand ce dernier aura préparé le chemin, le SEIGNEUR entrera soudainement dans Son temple (l’église) dans l’unique but de le purifier. Il purifiera notamment les fils de Lévi, le corps pastoral. Voir Malachie 3 : 1-3. L’Esprit de Prophétie dit ensuite, « Seuls ceux qui auront résisté et vaincu la tentation par la force du Tout-Puissant, pourront prendre part à la proclamation de ce message [Message du Troisième Ange], quand il sera devenu un Grand Cri. »–« The Review and Herald », 19 Nov. 1908. Le prophète Ésaïe ajoute à cette « remarquable révélation » (« Testimonies to Ministers », « Témoignages pour les Pasteurs », p. 445) : {JL2: 5.2}

« Car voici, L’ÉTERNEL arrive dans un feu, Et ses chars sont comme un tourbillon ; Il convertit sa colère en un brasier, Et ses menaces en flammes de

5

feu. C’est par le feu que L’ÉTERNEL exerce ses jugements, C’est par son glaive qu’il châtie toute chair ; Et ceux que tuera L’ÉTERNEL seront en grand nombre. Ceux qui se sanctifient et se purifient dans les jardins, Au milieu desquels ils vont un à un, Qui mangent de la chair de porc, Des choses abominables et des souris, Tous ceux-là périront, dit L’ÉTERNEL. Je connais leurs œuvres et leurs pensées. Le temps est venu de rassembler toutes les nations Et toutes les langues ; Elles viendront et verront ma gloire. Je mettrai un signe parmi elles, Et j’enverrai leurs réchappés vers les nations, À Tarsis, à Pul et à Lud, qui tirent de l’arc, À Tubal et à Javan, Aux îles lointaines, Qui jamais n’ont entendu parler de moi, Et qui n’ont pas vu ma gloire ; Et ils publieront ma gloire parmi les nations. Ils amèneront tous vos frères du milieu de toutes les nations, En offrande à L’ÉTERNEL, Sur des chevaux, des chars et des litières, Sur des mulets et des dromadaires, À ma montagne sainte, A Jérusalem, dit L’ÉTERNEL, Comme les enfants d’Israël apportent leur offrande, Dans un vase pur, À la maison de L’ÉTERNEL. » És. 66 : 15-20. {JL2: 5.3}

Puisque le massacre décrit par le prophète Ésaïe s’opère parmi ceux qui professent être sanctifiés et purifiés (croyant à tort n’avoir besoin de rien d’autre), et puisque ceux qui échappent à ce massacre sont envoyés vers les nations pour prêcher l’évangile, cinq points de grande importance s’établissent clairement : (1) puisque les victimes du massacre sont ceux qui, en dépit de l’ordre divin, mangent de la chair de porc et s’adonnent à d’autres abominations, et puisque ceux qui échappent au massacre sont rompus à l’évangile au point d’être chargé d’aller prêcher aux nations, le massacre se produit donc dans l’église ; (2) selon Ézéchiel, ceux qui échappent au massacre sont ceux qui soupirent et gémissent à cause des abominations et qui reçoivent donc la marque de la délivrance ; (3) puisqu’on les envoie prêcher l’évangile aux nations après qu’ils aient survécu au massacre, ils sont appelés « le reste », ceux qui restent, les futurs serviteurs de DIEU ; (4) puisqu’ils

6

doivent ramener tous leurs frères d’entre les nations pour en sauver le plus possible, ce sont eux qui doivent achever l’œuvre de l’évangile à l’échelle mondiale ; (5) puisqu’il y a deux séparations—l’une dans l’église (Israelites) et l’autre parmi les nations, –ceux qui échappent au massacre et ceux qui sont ramenés—les premiers constituent les prémices et les autres les seconds fruits—ceux d’Apocalypse 7 : 4, 7-9. Les uns viennent des tribus d’Israël, et les autres des nations du monde. {JL2: 6.1}

Mes amis, tous ces passages et bien d’autres encore, comme vous pouvez le constater, se rapportent à la purification de l’église, au jour grand et redoutable de L’ÉTERNEL (Mal. 4 : 5), au Jugement des Vivants et au rassemblement des saints—la « moisson », sur laquelle chaque prophète a écrit de manière conséquente ou pas. Les choses étant ce qu’elles sont, vous constatez certainement que nos anciens font aujourd’hui ce que les sacrificateurs firent au temps du CHRIST, et aussi ce que les chefs religieux firent pendant la Réforme. Ils ne sont pas moins déterminés à écarter ce message des laïcs, et à séduire même les élus, les 144 000, les prémices de la moisson, ceux qui doivent survivre au Jugement « dans la maison de DIEU » (1 Pi. 4 : 17), les futurs serviteurs de DIEU ! {JL2: 7.1}

Si ce n’est pas l’œuvre de l’ennemi qui se cache derrière les comportements hostiles de ces Anciens, et si cette Vérité était réfutable, ils ne se comporteraient pas comme des fous, ils n’éviteraient pas toute discussion avec nous, ils ne nous chasseraient pas des églises dans l’espoir de nous empêcher d’entrer en contact avec les laïcs, ils ne vous conseilleraient pas de non pas ignorer mais brûler nos littératures, ils ne vous menaceraient pas de radiation parce que vous étudiez ce message ; ils s’assiéraient plutôt et réfuteraient, s’Il est incorrect, ce message, comme ils ont l’habitude de le faire avec tous ceux qui ne sont pas d’accord avec eux.  {JL2: 7.2}

Ne voyez-vous pas que l’esprit qui se manifeste aujourd’hui dans ses frères ennemis de la Vérité, est le même qui se manifesta dans

7

les Juifs et dans les ennemis de la Vérité pendant la réforme Protestante, et également au début du mouvement de 1844 ? Ne voyez-vous pas que leur incapacité à s’en prendre au message lui-même les a conduits à s’attaquer personnellement aux hommes de têtes dont ils critiquent le caractère ? Ils médisent à la moindre occasion dans l’espoir de vous monter contre le Message et son messager. L’Esprit de Prophétie prédit ce crime en ces termes : {JL2: 7.3}

« J’ai vu que même l’esprit du parjure, qui change le vrai en faux, le bien en mal et l’innocence en crime, est maintenant à l’œuvre. Satan se réjouit de la condition de ceux qui prétendent être le peuple de DIEU….»–Testimonies for the Church, Vol. 5, pp. 94, 95. Témoignages pour l’Église, Vol. 2, p. 21. {JL2: 8.1}

Les Anciens qui dictent aux laïcs ce qu’ils doivent lire, qui imposent les personnes avec qui ils doivent parler et qui ils doivent inviter chez eux, font de ces derniers des sots, des automates spirituellement infirmes. Les Anciens devraient savoir qu’ils se chargent eux-mêmes d’un joug plus lourd que celui des Juifs ou des pasteurs de nos églises primitives où beaucoup d’entre nous étudiaient le message Adventiste. Il demeure un espoir pour ces Anciens, si les laïcs leurs disent que cette décision doit être prise selon leur propre foi. Si un homme doit entrer dans le Royaume, il doit y parvenir par les moyens qui lui ont été donné par DIEU. Montrez à ces hommes ce que l’Esprit de DIEU déclare dans le passage suivant : {JL2: 8.2}

« De précieuses lumières émaneront encore des saintes écritures et il n’appartient à personne d’énoncer, dans les messages que DIEU se réserve de faire connaître, ce qui doit être ou ne doit pas être présenté. Ce serait éteindre l’Esprit. Personne n’a le droit, quelle que soit l’autorité que lui confèrent ses fonctions, d’interdire l’accès à la lumière. Quand le SEIGNEUR envoie un message à Son peuple, nul ne peut se soustraire à l’obligation d’en

8

ou d’adopter une attitude indifférente et présomptueuse en disant : ‘Je sais ce qu’est la vérité. Je suis satisfait de mes conclusions. Ma décision est prise, et quoiqu’il advienne, je ne changerai pas d’opinion. Je n’ai pas à écouter ce que dit ce messager car je sais que cela ne peut être la vérité.’ C’est parce qu’elles agissent ainsi que les églises populaires ont été abandonnées à des ténèbres partielles et que les messages de DIEU ne leur sont pas parvenus. »–« Counsels on Sabbath School Work », p. 28. {JL2: 8.3}

C’est ce que veut dire la « liberté religieuse », mes amis. N’est-ce pas la bonne façon d’agir, honnête et honorable ? Devez-vous suivre les paroles humaines, ou devez-vous suivre CHRIST et Sa Vérité ? Dites à ces Anciens ennemis qu’ils ne combattent pas « La Verge Du Berger » mais qu’ils combattent DIEU et leurs propres âmes. {JL2: 9.1}

« …Ceux qui passent leur temps à chercher des occasions de douter », dit l’Esprit de Prophétie, « et qui communiquent leurs idées à d’autres, trouveront toujours de ces occasions. Dans le développement de la vérité, ils critiqueront l’œuvre et la position de leurs frères ; ils attaqueront tout ce qui a été fait sans eux. Ils se “nourriront” des erreurs et des fautes d’autrui, jusqu’au jour où le SEIGNEUR JÉSUS ayant terminé son œuvre de médiation dans le sanctuaire céleste, se lèvera pour se revêtir de ses vêtements de vengeance, au jour où il viendra les surprendre dans leur festin impie ; ils ne seront pas prêts pour le souper des noces de l’Agneau. Leur goût a tellement été perverti qu’ils critiqueraient même la table du SEIGNEUR dans son royaume. »–Testimonies for the Church, Vol. 5, p. 690. Témoignages pour l’Église, Vol. 2, p. 352. {JL2: 9.2}

« … Cette séparation », poursuit l’Esprit de Vérité, « amène douleur et amertume chez les deux parties.

9

C’est la différence que CHRIST entend être venu apporter. Mais l’homme converti espérera toujours que ses amis abandonneront tout pour le CHRIST, sachant que s’ils ne le font pas, ils seront définitivement séparés. Le vrai Chrétien, adoptant le caractère de ses amis non croyants, ne peut être trouvé léger et superficiel. La valeur des âmes pour lesquelles le CHRIST est mort est trop grande. »–« Testimonies for the Church », Vol. 5, p. 83. {JL2: 9.3}

Sachez, mon ami, que si le message du Jugement des Vivants ne nous avait pas été Divinement révélé, s’il avait été moins important qu’il ne l’est, s’il n’avait pas été clair comme du cristal, et s’il ne nous avait pas été ordonné de vous l’apporter, nous n’irions pas, pour ainsi dire, chercher jusque dans les rochers et les montagnes le peuple égarés de DIEU (Jé. 16 : 16)—nous n’aurions pas reçu la lourde tâche et été mis au fait du grand enjeu d’aller de porte en porte dans le monde Adventiste pour sauver les hommes de la manipulation Laodicéenne. Nous n’aurions pu, simples humains que nous sommes, accepter gentiment les insultes proférées presque continuellement par les hommes et les femmes qui prétendent servir DIEU !  {JL2: 10.1}

« …En ce temps-là », déclare l’Esprit de DIEU, « l’or sera séparé des scories qui se trouvent dans l’église. La vraie piété se distinguera clairement de ce qui n’en est que l’apparence, et le faux éclat. De nombreuses étoiles dont nous avons admiré l’éclat, s’évanouiront, alors, dans l’obscurité. Des nuages de balles flotteront au gré du vent, jusque dans les lieux ou s’étendaient à perte de vue de riches champs de blé. Ceux en charge des ornements du sanctuaire mais qui ne portent pas l’habit de la justice de CHRIST, apparaîtront dans la honte de leur propre nudité…. Ceux qui se seront montrés timides, qui n’auront pas eu confiance en eux-mêmes, s’afficheront ouvertement pour CHRIST et Sa vérité. Le plus faible et le plus hésitant dans l’église sera comme David, –prêt à agir et plein d’audace…. Alors l’église de CHRIST apparaîtra « belle comme la lune, pure comme le soleil, mais terrible comme des troupes sous leurs bannières. »–« Testimonies for the Church », Vol. 5, pp. 81, 82. {JL2: 10.2}

10

Ces David que DIEU révèlent maintenant au grand jour feront bientôt appel à vous afin d’établir les plans du SEIGNEUR. Dans ce mouvement laïc, je vous prie de recevoir ces serviteurs de DIEU avec la même courtoisie que vous espéreriez, vous, recevoir. {JL2: 11.1}

Nous venons à vous avec la Parole de DIEU dans toute sa pureté et nous attendons de vous que vous nous receviez dans vos foyers avec un esprit impartial et vierge de tout préjugé. Puisque vous voyez que cette lettre ne contient que la pure et simple Vérité, si donc vous entendez quiconque s’opposer à elle, aidez cette personne en lui demandant de vous donner, si elle le peut, de meilleures interprétations sur ces passages. Sinon qu’elle vous laisse tranquille. {JL2: 11.2}

Si vous voulez venir en aide aux ennemis de la Vérité, dites-leurs qu’ils portent de faux témoignages quand ils poussent les laïcs à croire qu’ils ont toute la Vérité, qu’ils n’ont besoin de rien, qu’ils ont le dernier message et que l’Esprit de Prophétie confirme cela alors qu’Il affirme le contraire. Dites-leur que le Jugement des Vivants, et non le Jugement des Morts, est le dernier message et qu’ils ne l’ont pas. Au lieu de le rechercher, ils le combattent. Soit la Bible prouve ces choses, soit Elle ne les prouve pas ; et si Elle ne les prouve pas, demandez-leur alors sur quels passages ils appuient leurs dires. {JL2: 11.3}

La marque de DIEU (Ézéchiel 9 : 4) et la marque de la bête (Ap. 13 : 16) s’avèrent être ici deux opposés à l’instar des deux femmes d’Apocalypse douze et dix-sept—la vraie femme et la femme hypocrite. {JL2: 11.4}

Il nous est dit que la bête est un homme (Ap. 13 : 18). Adorer et obéir à la bête équivaut donc à adorer (obéir) un homme à la place de DIEU. Les marques ne servent qu’à distinguer les personnes—celui qui est pour DIEU et celui qui est pour la bête. Ceux qui obéissent au message du Jugement de DIEU plutôt qu’au décret de la bête, reçoivent la marque de DIEU. Et ceux qui obéissent au décret de la bête plutôt qu’au message de DIEU reçoivent la marque de la bête. Ces deux

11

marques différentes, voyez-vous, séparent les adorateurs de DIEU des adorateurs des hommes. Et puisque JÉSUS déclare que la séparation a lieu pendant la moisson, et que la « moisson » et le « Jugement » des vivants sont, comme vous pouvez le voir maintenant, des synonymes, le sujet devient clair. La marque de DIEU vient se placer sur les croyants du message du Jugement dans l’église, et la marque de la bête vient se placer sur les adorateurs de la bête pendant le Jugement dans le monde. Ainsi, les ennemis du message du Jugement dans l’église et dans le monde sont tous imprégnés de l’esprit de la bête—ils accomplissent la même œuvre à l’encontre du peuple de DIEU, tout d’abord dans l’église et ensuite dans le monde. La seule différence entre les deux est que dans le monde, la marque de la bête est appliquée par la loi civile, tandis qu’elle ne l’est pas dans l’église, même si les ennemis du message du Jugement ont déjà tout fait pour manœuvrer le bras de la loi contre nous. Il revient maintenant à chaque membre d’église d’écouter le message du Jugement de DIEU et de recevoir Sa marque de la délivrance, ou d’écouter les vaines paroles des hommes et mourir sous les instruments de destruction des anges. {JL2: 11.5}

 Bien cordialement, pour le rassemblement des prémices,

[SIGNATURE]

V.H. Jizreel, H.B.

(Directeur du Mouvement Laïc Adventiste du Septième jour)

5T 80, 81

12


One comment

  • Josseline Samy

    October 30, 2017 at 9:54 AM

    “Ces David que DIEU révèlent maintenant au grand jour feront bientôt appel à vous afin d’établir les plans du SEIGNEUR. Dans ce mouvement laïc, je vous prie de recevoir ces serviteurs de DIEU avec la même courtoisie que vous espéreriez, vous, recevoir. {JL2: 11.1}”
    ces révélations mettent en exergue que Notre a tout prévu pour nous mettre en garde de la contrefaçon.
    Gloire, Honneur et Louanges soient à notre Divin Maitre; Notre Père qui est aux cieux. Amen. Ces Paroles sont certaines. AMEN

    Réponse

Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *