L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Les Croyances Fondamentales

Les Croyances Fondamentales

FB-1200x675.jpg

“Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, Et la gloire de L’ÉTERNEL se lève sur toi.” {FB 2.1}

Es 60 : 1

“Sonnez de la trompette en Sion ! Faites-la retentir sur ma montagne sainte ! Que tous les habitants du pays tremblent ! Car le jour de L’ÉTERNEL vient, car il est proche.” {FB 2.2}

Joël 2 : 1

“Crie à plein gosier, ne te retiens pas, Élève ta voix comme une trompette, Et annonce à mon peuple ses iniquités, A la maison de Jacob ses péchés !” {FB 2.3}

Es 58 : 1

CROYANCES FONDAMENTALES

Apparue en 1930 du sein de la dénomination Adventiste du 7ème jour (“l’église des Laodicéens”), l’Association des Adventistes Davidiens du 7ème jour s’est engagé dans l’œuvre prophétique (prédite dans Esaie 52 : 1) consistant à préparer l’église Laodicéenne, la dernière, celle contenant “l’ivraie” parmi le “bon grain”, pour la proclamation finale de l’évangile “dans le monde entier.” Mat. 24 : 14. {FB 3.1}

Cette Association, en accord avec la dénomination Adventiste du 7ème jour, tient “certaines croyances fondamentales, dont les principaux points, s’accordant avec un ensemble de références Bibliques sur lesquelles elle se base,” sont résumés dans les points suivants : {FB 3.2}

“1. Les Saintes Écritures de l’Ancien et du Nouveau Testament sont d’inspiration Divine et contiennent une révélation suffisante de Sa volonté faite aux hommes, et sont l’unique et infaillible règle de foi et de conduite. 2 Tim. 3 : 15-17. {FB 3.3}

“2. La Divinité, ou Trinité, se compose du Père Éternel, un Être spirituel à part entière, omnipotent, omniprésent, omniscient, infini en sagesse et en amour ; du SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST, le Fils du Père Éternel, par qui toutes choses ont été créées et par qui le salut des armées des rachetés sera effectif ;

3

 de l’Esprit Saint, la 3ème personne de la Divinité, la grande puissance régénératrice dans l’œuvre de la rédemption. Mat. 28 : 19. {FB 3.4}

“3. JÉSUS-CHRIST est Dieu, étant de même nature et de même essence que le Père Éternel. Tout en conservant Sa nature divine Il revêtit la nature de la famille humaine, vécu sur terre comme un homme, mena une vie exemplaire afin de nous enseigner les principes de justice, témoigna de Sa relation avec Dieu au travers de nombreux et grands miracles, mourut pour nos péchés sur la croix, ressuscita des morts, et monta vers le Père, où Il intercède depuis en notre faveur. Jean 1 : 1, 14 ; Héb. 2 : 9-18 ; 8 : 1, 2 ; 4 : 14-16 ; 7 : 25. {FB 4.1}

“4. Quiconque doit renaître de nouveau pour obtenir le salut ; ce qui comprend une entière transformation de vie et de caractère par la puissance recréatrice de Dieu par la foi en JÉSUS-CHRIST le SEIGNEUR. Jean 3 : 16 ; Mat. 18 : 3; Act. 2 : 37-39. {FB 4.2}

“5. Le baptême est une ordonnance de l’église Chrétienne et devrait être suivi d’une repentance et du pardon des péchés. Par son observation la foi est montrée dans la mort, l’ensevelissement et la résurrection de CHRIST. La forme appropriée du baptême est par immersion. Rom. 6 : 1-6; Act. 16 : 30-33. {FB 4.3}

“6. La volonté de Dieu tout comme sa morale est comprise au travers de Sa loi des 10 commandements ; ceux-ci sont

4

 des préceptes immuables d’une grande morale, s’adressant à tous les hommes de toutes époques. Ex. 20 : 1-17. {FB 4.4}

“7. Le quatrième commandement de cette loi immuable requiert l’observation du 7ème jour, le Sabbat. Cette institution sainte est en même temps un mémorial de la création et une marque de sanctification, une marque par laquelle le croyant se repose de son œuvre de péché, et entre dans le repos de l’âme, repos promis par JÉSUS à ceux qui viennent à Lui. Gen. 2 : 1-3; Ex. 20 : 8-11 ; 31 : 12-17 ; Heb. 4 : 1-10. {FB 5.1}

“8. La loi des 10 commandements dénonce le péché, la mort étant son salaire. La loi ne peut sauver le transgresseur de son péché, ni donner la puissance nécessaire pour l’empêcher de pécher. Dans un amour et une miséricorde infinie, Dieu a prévu un moyen afin que cela soit fait. Il fournit un substitut, CHRIST le Juste lui-même, mourant à la place de l’homme, ‘se faisant péché pour nous, lui qui n’a point connu le péché ; afin que nous soyons rendu juste pour Dieu en Lui.’ 2 Cor. 5 : 21. Nous sommes justifiés, non par l’observation de la loi, mais par la grâce de JÉSUS-CHRIST. En acceptant CHRIST, l’homme est réconcilié avec Dieu, justifié par Son sang des péchés passés, et sauvé de la puissance du péché par sa vie en CHRIST. Ainsi l’évangile devient ‘la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit.’ Cette expérience est assurée par l’entremise divine du Saint Esprit, qui convainc de péché et conduit à

5

Celui qui porte les péchés, initiant le croyant dans une relation de nouvelle alliance, où la loi de Dieu est écrite dans son cœur, et par la puissance accordée par CHRIST en lui, sa vie est en conformité avec préceptes divins. L’honneur et le mérite de cette merveilleuse transformation reviennent entièrement à CHRIST. 1 Jean 3 : 4; Rom. 7 : 7 ; Rom. 3 : 20 ; Eph. 2 : 8-10 ; 1 Jean 2 : 1, 2 ; Rom. 5 : 8-10 ; Gal. 2 : 20 ; Eph. 3 : 17 ; Héb. 8 : 8-12. {FB 5.2}

“9. Dieu ‘seul possède l’immortalité.’ 1 Tim. 6 : 15. L’homme mortel possède une nature fondamentalement pécheresse et meurt. La vie éternelle est un don de Dieu par la foi en CHRIST. Rom. 6 : 23. ‘Celui qui a le Fils a la vie.’ 1 Jean 5 : 12. L’immortalité est accordée au juste à la seconde venue du CHRIST, quand les justes morts se lèveront de leur tombeau et que les justes vivants seront transmués et iront à la rencontre du SEIGNEUR. Ainsi, ceux qui seront restés fidèles ‘revêtiront l’immortalité.’ 1 Cor. 15 : 5155. {FB 6.1}

“10. L’état de l’homme lorsqu’il est mort est un état d’inconscience. Tout homme, bon et mauvais, reste dans la tombe jusqu’à la résurrection. Eccl. 9 : 5, 6 ; Ps. 146 : 3, 4 ; Jean 5 : 28, 29. {FB 6.2}

“11. Il y aura une résurrection pour le juste et l’injuste. La résurrection du juste aura lieu à la seconde venue du CHRIST ; la résurrection de l’injuste aura lieu

6

1000 ans plus tard, à la fin du millenium. Jean 5 : 28, 29 ; 1 Thess. 4 : 13-18 ; Apo. 20 : 5-10. {FB 6.3}

“12. A la fin, les impénitents, y compris Satan, l’auteur du péché, seront réduit à l’état de non-existence par le feu du dernier jour, devenant comme s’ils n’avaient jamais existés, débarrassant l’univers de Dieu du péché et des pécheurs. Rom. 6 : 23 ; Mal. 4 : 1-3 ; Apo. 20 : 9, 10 ; Abdias 16. {FB 7.1}

“13. Aucune période prophétique [établissement d’une date du retour du CHRIST] n’est donné dans la Bible pour établir la seconde venue. La plus longue période donnée, les 2300 jours de Dan. 8 : 14, achevé en 1844, nous amène à un événement appelé la purification du sanctuaire. {FB 7.2}

“14. Le vrai sanctuaire, duquel le tabernacle terrestre était un type, est le temple de Dieu dans le Ciel, au sujet duquel Paul parle dans Hébreux 8 et dans les chapitres suivants, duquel le SEIGNEUR JÉSUS, en tant que grand prêtre, officie ; et que l’œuvre sacerdotale de notre SEIGNEUR est un antitype de l’œuvre des prêtres Juifs dans l’ancienne dispensation. Le sanctuaire céleste est le seul à être purifié à la fin des 2300 jours de Dan. 8 : 14 ; sa purification étant, comme dans le type, une œuvre de jugement, commençant avec l’entrée de CHRIST en tant que grand prêtre dans la phase du jugement de Son ministère dans le sanctuaire céleste, préfiguré dans le service

7

 terrestre de la purification du sanctuaire au jour des expiations. Cette œuvre du jugement dans le sanctuaire céleste commence en 1844. Son achèvement marquera la fin du temps de grâce terrestre. {FB 7.3}

“15. Dieu, au temps du jugement et en accord avec Son uniforme, faisant alliance avec la famille humaine, l’avertissant des événements à venir affectant de manière vitale sa destiné (Amos 3 : 6, 7), envoie une proclamation de l’approche de la seconde venue du CHRIST ; cette œuvre est symbolisée par les 3 anges d’Apocalypse 14 ; leur triple message porte à l’attention une œuvre de réforme afin de préparer un peuple à aller à sa rencontre lors de Sa venue. {FB 8.1}

“16. Le temps de la purification du sanctuaire, se synchronisant avec la période de la proclamation du message d’Apocalypse 14, est un temps de jugement investigatif, premièrement concernant les morts, et deuxièmement, concernant les vivants. Ce jugement investigatif détermine qui d’entre les myriades qui dorment dans la poussière de la terre sera trouvé digne de prendre part à la première résurrection, et qui de la multitude des vivants sera trouvé digne d’être transmué. 1 Pi. 4 : 17, 18 ; Dan. 7 : 9, 10 ; Apo. 14 : 6, 7 ; Luc 20 : 35. {FB 8.2}

“17. Ceux qui suivent le CHRIST devraient constituer un peuple saint, n’adoptant pas les maximes profanes et ne se conformant pas aux voies des injustes, ne prenant pas plaisir à ses péchés ni n’approuvant ses folies.

8

Le croyant devrait reconnaître que son corps est le temple du Saint-Esprit et qu’ainsi il devrait vêtir ce corps des plus propres, modestes et dignes appareils. Dans le manger et le boire comme dans toute sa ligne de conduite, il devrait employer sa vie à devenir un disciple du doux et humble Maitre. Ainsi le croyant sera amené à s’abstenir de toutes boissons toxiques, de tabac, et d’autres narcotiques, et évitera toute pratique et habitude qui souillerait le corps et l’âme. 1 Cor. 3 : 16, 17 ; 9 : 25 ; 10 : 31 ; 1 Tim. 2 : 9, 10 ; 1 Jean 2 : 6. {FB 8.3}

“18. Le principe divin des dîmes et des offrandes pour l’avancement de l’évangile est une reconnaissance de la part qui revient à Dieu dans nos vies et que nous sommes les gestionnaires qui devons lui rendre compte de tout ce qu’Il a mis en notre possession. Lév. 27 : 30 ; Mal. 3 : 8-12 ; Mat. 23 : 23 ; 1 Cor. 9 : 9-14 ; 2 Cor. 9 : 6-15. {FB 9.1}

“19. Dieu a placé dans Son église les dons du Saint-Esprit, énumérés dans 1 Corinthiens 12 et Éphésiens 4. Ces dons agissent en harmonie avec les principes divins de la Bible, et sont donnés pour le perfectionnement des saints, l’œuvre de pastorat et l’édification du corps de CHRIST. Apo. 12 : 17 ; 19 : 10 ; 1 Cor. 1 : 5-7. {FB 9.2}

“20. La seconde venue du CHRIST est le grand espoir de l’église, la grande apogée de l’évangile et du plan du salut. Sa venue sera littérale, personnelle,

9

et visible. Beaucoup d’événements importants seront associés à Sa venue, tel que la résurrection des morts, la destruction des méchants, la purification de la terre, la récompense des justes, l’établissement de Son éternel royaume. L’accomplissement presque complet des diverses lignes de prophétie, particulièrement celles se trouvant dans les livres de Daniel et d’Apocalypse, en relation avec les conditions actuelles des mondes physique, social, industriel, politique et religieux, indique que la venue du CHRIST ‘est proche, qu’Il est la porte.’ Le moment exact de cet événement n’a pas été révélé. Les croyants sont exhortés à se tenir prêt, car ‘à une heure dont vous ne vous doutez pas, le Fils de l’homme sera révélé.’ Luc 21 : 25-27 ; 17 : 26-30 ; Jean 14 : 1-3 ; Act. 1 : 9-11 ; Apo. 1 :7 ; Héb. 9 : 28 ; Jac. 5 : 1-8 ; Joël 3 : 9-16 ; 2 Tim. 3 : 1-5 ; Dan. 7 : 27 ; Mat. 24 : 36, 44. {FB 9.3}

“21. Le règne de 1000 ans de CHRIST couvre une période se trouvant entre la première et la seconde résurrection, pendant laquelle les saints de tous les âges vivront avec leur Rédempteur béni dans les Cieux. A la fin du millenium, la Sainte Cité avec tous les saints descendra sur terre. Les méchants, s’étant levés lors de la seconde résurrection, viendront de toute la terre avec Satan à leur tête pour assaillir le camp des saints, alors un feu venu de Dieu descendra des Cieux et les dévorera. Dans la conflagration qui détruira Satan et son armée, la terre elle-même sera

10

 régénérée et purifiée des effets de la malédiction. Ainsi l’univers de Dieu sera purifié de toute souillure et vierge de tout péché. Apo. 20 ; Zac. 14 : 1-4 ; 2 Pi. 3 : 7-10. {FB 10.1}

“22. Dieu rendra toutes choses nouvelles. La terre, restaurée de sa beauté sans tache, deviendra pour toujours la demeure des saints du SEIGNEUR. La promesse faite à Abraham, selon laquelle à travers CHRIST, lui et sa postérité posséderait la terre pour toute l’éternité, sera accomplie. Le royaume et l’empire et la grandeur du royaume sous les cieux entiers seront donnés au peuple des saints du Très-Haut, dont le royaume est un royaume éternel, et dont tous les empires Le serviront et Lui obéiront. CHRIST le SEIGNEUR, régnera en suprématie et toute créature du ciel et de la terre et sous la terre, ainsi que celle de la mer attribueront la bénédiction, l’honneur, la gloire et la puissance à Celui qui est assis sur le trône et à l’Agneau aux siècles des siècles. Gen. 13 : 14-17 ; Rom. 4 : 13 ; Héb. 11 : 8-16 ; Mat. 5 : 5 ; Esa. 35 ; Apo. 21 : 1-7 ; Dan. 7 : 27 ; Apo. 5 : 13.”—Livre de l’Année de la Dénomination Adventiste du 7ème jour, Edition de 1940, pp. 5-8. {FB 11.1}

EN PLUS de ces doctrines fondamentales de foi, communes à celles des Adventistes du 7ème jour, l’Association Davidienne croit également que : {FB 11.2}

Le don prophétique dans l’église Adventiste du 7ème jour (par l’entremise

11

duquel l’église fut fondée en 1844 et fut entretenue et préservée pendant 7 décennies) cessa de se manifester en 1915 et ne se remanifesta pas jusqu’en 1930 ; cette cessation et cette remanifestation sont en parallèle avec la cessation du don prophétique dans l’Ancien Testament et la remanifestation de celui-ci dans le Nouveau. {FB 11.3}

Le temps de cette présente manifestation fut fixé dans la prophétie des 430 ans d’Ézéchiel 4, et est “l’addition” dont parle Premiers Écrits, p. 277. {FB 12.1}

Il a été manifesté de nouveau dans l’achèvement de l’œuvre de l’église afin d’amener le scellement des 144 000 serviteurs de Dieu (Testimonies, Vol. 3, p. 266), et donner force et puissance (Premiers Écrits, p. 277) aux Messages des Trois Anges (Apo. 14 : 6-11) afin que les 144 000 puissent recevoir la puissance pour accomplir l’achèvement de l’œuvre pour le monde, et de rassembler tous leur frères d’entre toutes les nations (Esa. 66 : 19, 20 ; Apo. 18 : 4). {FB 12.2}

La destruction de l’ivraie parmi les premiers fruits des vivants (Mat. 13 : 30, 48, 49 ; Ezé. 9 : 6, 7) résulte de la purification de l’église. {FB 12.3}

Immédiatement après, les anges libéreront les quatre vents (Apo. 7 : 1-3), suite à quoi viendra le temps de trouble et Michael se lèvera et délivrera,

12

 tout ceux dont le nom est écrit dans le Livre de Vie de l’Agneau (Dan. 12 : 1). {FB 12.4}

Les anges libérant les quatre vents pour qu’ils soufflent aux quatre coins de la terre (Apo. 7 : 1), n’annoncent pas une guerre Mondiale mais plutôt un décret mondial rendu obligatoire dans Babylone par l’image de la bête, interdisant tout ceux qui n’adorent pas “l’image” d’acheter ou de vendre. Apo. 13 : 15-17. {FB 13.1}

Plus tard, le temps de détresse de Jacob (Jér. 30 : 7) des 144 000, les fils de Jacob, apparaît logiquement sur le chemin de leur retour (Gen. 32 : 1, 24) dans la terre de leurs pères (Ezé. 36 : 28 ; 37 : 21, 25). {FB 13.2}

L’événement de l’époque cité précédemment verra les noms des 144 000 changés comme celui de leur père, Jacob (Gen. 32 : 28), et tel un corps, recevront un nom nouveau que la bouche de L’ÉTERNEL choisira (Esa. 62 : 2). {FB 13.3}

Ces événements seront le fondement de l’établissement du Royaume (Dan. 2 : 44 ; Esa. 2 : 1-4 ; Mic. 4 ; Ezé. 37), dans lequel les 144 000, ceux qui ont suivi l’Agneau “partout où Il va” (Apo. 14 : 4), se tiendront avec Lui sur le Mont Sion (Apo. 14 : 1), et là, “recevront les trésors des nations.” Esa. 60 : 5, 11. {FB 13.4}

Le déroulement de ces événements assurera le Grand Cri de l’ange qui éclaire la terre de sa gloire

13

(Apo. 18 : 1), pendant que l’autre cri d’une Voix forte, “Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux.” Apo. 18 : 4. {FB 13.5}

En réponse à cet appel, beaucoup de nations diront : “Venez, et montons à la montagne de L’ÉTERNEL, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu’il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de L’ÉTERNEL.” Mic. 4 : 2. {FB 14.1}

La Voix cessera de crier quand tous les saints seront rassemblés d’entre toutes les nations. Alors viendront “les jours, dit le SEIGNEUR, L’ÉTERNEL, Où j’enverrai la famine dans le pays, Non pas la disette du pain et la soif de l’eau, Mais la faim et la soif d’entendre les paroles de L’ÉTERNEL. Ils seront alors errants d’une mer à l’autre, Du septentrion à l’orient, Ils iront çà et là pour chercher la parole de L’ÉTERNEL, Et ils ne la trouveront pas.” Amos 8 : 11, 12. {FB 14.2}

Alors s’en suivra la dissolution de l’organisation mondiale de l’image de la bête (Apo. 19 : 1-3), la fin du jugement investigatif des vivants (Apo. 15 : 5-8), la fin du temps de grâce (Apo. 22 : 11), et le déversement des 7 plaies sur les méchants (Apo. 16). {FB 14.3}

Durant les 7 plaies, les armées déployées en vue de l’Armageddon

14

combattront, et seront décimées par l’armée Céleste (Testimonies, Vol. 6, p. 406), et CHRIST apparaîtra dans toute Sa gloire, détruisant le reste des méchants, ressuscitant les justes morts (1 Thess. 4 : 15-17), et amorçant le millenium (Apo. 20 : 5). {FB 14.4}

Pour une courte période (Apo. 20 : 3), 100 ans (Esa. 65 : 20), après le millénium, les méchants revivront et seront alors détruit par le feu (Apo. 20 : 9) ; il sera donné à toutes choses un nom nouveau, et le plan originel et parfait de Dieu entrera dans sa dernière étape à savoir une éternité sans interruption de joie céleste (Apo. 21 : 4).

15

ANNUAIRE

pp. 15-22.

LE DEVOIR DE LA ONZIEME HEURE

“Lève-toi, resplendis, car ta lumière est venue, et la gloire de L’ÉTERNEL s’est levée sur toi. Car voici, les ténèbres couvriront la terre, et l’obscurité profonde, les peuples ; mais sur toi se lèvera L’ÉTERNEL, et sa gloire sera vue sur toi. Et les nations marcheront à ta lumière, et les rois, à la splendeur de ton lever. Lève autour de toi tes yeux, et regarde : ils se rassemblent tous, ils viennent vers toi ; tes fils viennent de loin, et tes filles sont portées sur les bras.” Esa. 60 : 1-4. {FB 23.1}

“Ne dites-vous pas, vous : Il y a encore quatre mois, et la moisson vient ? Voici, je vous dis : Levez vos yeux et regardez les campagnes ; car elles sont déjà blanches pour la moisson.” Jean 4 : 35. {FB 23.2}

“Alors il dit à ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers : suppliez donc le SEIGNEUR de la moisson, en sorte qu’il pousse des ouvriers dans sa moisson.” Mat. 9 : 37, 38. {FB 23.3}

“…”–Testimonies, Vol. 5, pp. 203, 204.

“…”–Review and Herald, 16 Avril 1901. (Voir aussi Testimonies, Vol.

7, p. 25.)

“…”–Testimonies, Vol. 5, p. 204.

“…”–Testimonies, Vol. 5, pp. 82, 81.

“…”–Review and Herald, 9 Février 1895.

Dans ce dernier appel des ouvriers, tous –petit ou grand, riche ou pauvre, instruit ou illettré-ont le grand et exaltant privilège de devenir des ministres de CHRIST—

Des hommes d’Honneur Et de Destinée. {FB 26.1}

“…”–Testimonies, Vol. 8, pp. 195, 196. {FB: 27.1}

Á ces ouvriers, les 144 000, le SEIGNEUR promet gracieusement : “Et les étrangers se tiendront là et paîtront vos troupeaux, et les fils de l’étranger [ceux qui ne font pas partie des 144 000] seront vos laboureurs et vos vignerons. Mais vous, vous serez appelés les sacrificateurs de L’ÉTERNEL ; on dira de vous : les serviteurs de notre Dieu. Vous mangerez les richesses des nations, et vous vous revêtirez de leur gloire” (Esa. 61 : 5, 6), si vous vous levez et accélérer la pleine

Transition Professionnelle. {FB: 27.2}

Comme le ministère, selon lequel “tel qu’il n’y en eut jamais, et qu’après lui, il n’y en aura point jusqu’aux années des générations et des générations” (Joël 2 : 2), doit être libéré de toutes préoccupations terrestres, ne laissez personne retarder l’accomplissement de la transition qui le verra, en définitive, engagé de cœur et d’âme dans “l’œuvre finale de l’église,” de L’ÉTERNEL, dans le rassemblement des “premiers fruits” qui doivent être scellés

27

d’entre les vivants dans Laodicée. Et en se donnant ce travail, il se préparera en même temps à donner le message au moment du Grand Cri, message que la purification de l’église–la délivrance des scellés et la destruction des non-scellés–doit introduire, et que les purifiés doivent proclamer. {FB:27.3}

Que chacun opère sagement cette impérative transition en réduisant progressivement la poursuite de ses propres intérêts, et augmentant la poursuite des intérêts Divins. De cette façon, chacun passera fermement d’un passé vide et méconnu d’entreprises terrestres à un complet et glorieux futur d’entreprises divines qui inspireront “entendu du bout du pays… des chants : Gloire au juste !” Esa. 24 : 16. {FB: 28.1}

C’est désormais le temps où le Maitre de maison Céleste interroge, “Pourquoi restez-vous là toute la journée sans rien faire ?” et exhorte, “Allez dans la vigne, et vous recevrez ce qui est juste.” Mat. 20 : 6, 7. {FB: 28.2}

Mes frères, si vous voulez avoir une part dans cette œuvre d’une gloire jamais connue, l’acte suprême dans la rédemption du monde, vous devez vous hâter afin d’être prêt. Ne laissez pas les choses de cette vie vous défaire de la couronne éternelle de vie. Ne renoncez pas, laissant Satan mettre dans votre bouche l’excuse : “J’ai acheté un champ,

28

et il faut nécessairement que je m’en aille et que je le vois ; je te prie, tiens-moi pour excuse” ou “J’ai acheté cinq couples de bœufs, et je vais les essayer ; je te prie, tiens-moi pour excuse” ou “J’ai épousé une femme, et à cause de cela je ne puis aller.” Luc 14 : 18-20. “Parce que tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, et la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, n’est pas du Père, mais est du monde ; et le monde s’en va et sa convoitise, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.” 1 Jean 2 : 16, 17. {FB: 28.3}

Bien qu’étant encore engagé face à vos propres occupations, allez dans la vigne du SEIGNEUR, et quand vos intérêts y grandiront, vos propres occupations diminueront jusqu’à ce que vous soyez trouvé divorcés d’elles et marié à celles du SEIGNEUR. {FB: 29.1}

“Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangeronsnous ? que boirons-nous ? De quoi serons-nous vêtus ?” Mais

“Cherchez Premièrement le Royaume de Dieu” -et Non des Salaires. {FB: 29.2}

Si nos pensées premières sont pour l’avancement du Royaume, alors nos pensées n’iront pas à des sujets tels que : qui nous donnera notre paye. Au contraire, nous resteront dans la paix et la joie dans l’assurance que nos besoins seront pris en charges. {FB: 29.3}

Selon la parabole, les ouvriers que le Maitre loue, partent par la foi

29

 ne sachant pas ce qu’ils doivent recevoir à la fin de la journée. Si le message du Shepherd’s Rod est de Dieu, alors Ses ouvriers devraient s’enquérir de savoir s’il est bien répandu entièrement de La façon qu’il faut, et non celle des hommes, et que ceux qui œuvrent et attendent une paye en récompense de leur travail, ne travaillent pas pour le CHRIST, mais plutôt pour eux-mêmes ; de même, les bureaux fournissant un soutien financier à quiconque œuvre à temps partiel, il aurait pour obligation de payer quiconque faisant quelque chose, petite ou grande–un précédent qui ne pourrait causer que du tort plutôt que d’affermir l’ouvrier dans son œuvre et ceux pour qui il travaille. {FB: 29.4}

En conséquence, la seule procédure juste est que tout ceux qui s’engagent dans l’œuvre de ce message du scellement, reportent leurs activités à ce bureau, afin qu’il les crédite des résultats de leur travail. Et que des moyens suffisants soient mis en œuvre pour ces efforts afin de leur permettre de consacrer tout leur temps à l’enseignement du message, que des moments complets leur soient consacrés, leur permettant de tirer avantages des résultats financiers de leur travail. {FB: 30.1}

“Le temps,” dit l’Esprit de Prophétie, “est court ; organisons nos forces pour une œuvre plus vaste. Il nous faut des hommes qui comprennent la grandeur de la tâche et soient disposés à l’accomplir, non pour un traitement, mais parce qu’ils se rendent compte que la fin est proche. Notre époque réclame plus de capacité et une plus grande consécration. (Testimonies, Vol. 9, p. 27 – Tém. Vol. 3 p. 353) et

Une vie à l’image de CHRIST. {FB: 30.2}

“…”–Gospel Workers, pp. 163, 164. “Mon frère, vous devez être la représentation de la patience…le SEIGNEUR a été peiné de vos expressions sévères.”

“Ce n’est pas tant ce que vous dite, Ni ne de la manière dont vous le dite.

Ce n’est pas tant le langage que vous utilisez, Ou les tons que vous employez.

Les mots peuvent être doux et justes,

Mais les tons peuvent percer tels des dards; Les mots peuvent être légers comme l’air d’été, Mais les tons peuvent briser le cœur.”

32

“…”–Testimonies, Vol. 6, p. 400. C’est

La Science du Succès. {FB: 33.1}

“…”–Testimonies, Vol. 7, p. 272.

“…”–Gospel Workers, p. 272. “en accord avec votre propre cœur et en (communion) avec Dieu… vos efforts seront sans effets, motivés par des instincts non sanctifiés et par la confusion.”

“…”–Gospel Workers, p. 257. “ceux qui enseignent et prêchent… la vie réelle du chrétien est une vie de constant prière.”

“…”–Gospel Workers, p. 255.”les messagers de Dieu doivent aller à

Son rythme si ils veulent avoir du succès dans leur œuvre… la puissance viendra de Dieu en tant que réponse à une prière fervente.”

Mettez-vous à l’œuvre, enseignants de Vérité Présente ! Faites l’œuvre de Celui Qui vous a envoyé, “pendant qu’il fait jour,” car la nuit vient, “où personne ne peut travailler.” Jean 9 : 4. “Et il vous donnera, ce qui est raisonnable” si vous enseignez fidèlement

Uniquement Ce Qui Doit Être Enseigné. {FB: 35.2}

La Bible et les livres de l’Esprit de Prophétie sont la seule source du message du Shepherd’s Rod. Par conséquent quand le Rod est enseigné, la Bible et l’Esprit de Prophétie sont enseignés. Et puisque personne, si ce n’est l’Esprit de Vérité qui transmet les mystères de l’Inspiration, ne peut interpréter ces derniers, ainsi ceux qui tentent de les enseigner sans l’Autorité de l’interprétation inspirée, tombent inévitablement dans la pratique interdite de l’interprétation personnelle (2 Pi. 1 : 20)-le grand mal qui a conduit la Chrétienté dans son état actuel, presque sans borne, un état de schisme, de confusion conséquente, de différends et d’impuissance. {FB: 35.3}

35

Étant donné que nous devrions nous défendre de suivre une telle voie, nous devons, en tant qu’enseignants du Shepherd’s Rod (les publications officielles de l’Association des Adventistes Davidiens du 7ème jour), enseigner uniquement à la lumière du Rod ces passages qui d’une façon ou d’une autre ont besoin d’être interprétés. Ainsi, seuls les croyants de la Vérité Présente auront un même esprit, verront d’un même œil et auront un même langage (1 Cor. 1 : 10 ; 1 Pi 3 : 8 ; Esa. 52 : 8). {FB: 36.1}

De sorte que ceux qui choisissent de s’engager dans des interprétations personnelles sont respectueusement invités à cesser d’enseigner au nom du Rod et à ses dépends. Laissez-les, en tant qu’hommes honnêtes, enseigner en leur nom et à leur propre dépend. {FB: 36.2}

Enfin, frères, tenez le bureau informé de vos tentatives, et en retour il fera tout ce qui possible pour rendre votre travail fructueux. {FB: 26.3}

Que Dieu vous presse, désormais !

36


Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *