L’Association Davidian Seventh-Day Adventists (Une Association Constituée en Église)




Les Croyances Fondamentales Des Adventistes Davidiens Du Septieme Jour

LION-JPEG.jpg

Faisant son apparition du milieu de la dénomination des Adventistes du Septième jour (« l’église de Laodicée ») en 1930, l’Association des Davidiens Adventistes du Septième jour a toujours été dévouée à l’œuvre prophétique (prédite dans le livre d’Ésaïe 52 : 1) préparant l’église de Laodicée, la dernière au sein de laquelle se trouvent mélangés l’ivraie et le bon  grain en vue de la proclamation finale de l’Evangile “dans le  monde  entier”. Mt 24: 14

Cette Association a en commun avec la dénomination Adventiste du Septième Jour certaines Croyances Fondamentales, dont les principales caractéristiques en harmonie avec une portion des références scripturaires sur lesquelles nous sommes fondés, qui à l’origine se résument comme suit:

  1. Les Saintes Écritures de l’Ancien et du Nouveau Testaments qui sont inspirées de DIEU, renferment toute la révélation de Sa volonté aux hommes, et constituent les seules règles de foi et de 2 Ti. 3 : 15-17
  2. Que la Déité ou la Trinité se compose du Père Éternel, un être personnel spirituel, omnipotent, omniprésent, omniscient, d’une sagesse et d’un amour infini, du Seigneur JÉSUS, le fils du Père Éternel par qui toutes choses ont été créées et par qui le salut de l’armée des rachetés s’accomplira, du Saint-Esprit, la troisième personne de la Divinité, la grande puissance de régénération dans l’œuvre de la rédemption. Mt. 28 :19
  3. Que JÉSUS est DIEU lui-même, étant de la même nature et de la même essence que le Père Eternel. Tandis qu’Il garda sa nature divine, Il revêtit la nature de la famille humaine, il vécut sur terre comme un homme, étant notre exemple, il appliqua dans sa vie les principes de Justice, attes- ta sa relation avec DIEU par beaucoup de miracles puissants, mourut pour nos péchés sur la croix, ressuscita des morts et monta vers le père où Il vit à jamais afin d’intercéder en notre faveur. Jean 1 : 1, 14 ; Hé. 2 : 9-18 ; 8 : 1, 2 ; 4 : 14-16 ; 7 : 25
  4. Que nul ne peut être sauvé s’il ne naît de nouveau. Cette nouvelle naissance implique une transformation complète de la vie et du caractère par la puissance régénératrice de DIEU, par la foi en JÉSUS-CHRIST. Jean 3 : 16 ; Mt. 18 : 3 ; Ac. 2 : 37-39
  5. Que le baptême est une ordonnance de l’Église Chrétienne.  Le baptême fait suite à la repentance et au pardon des péchés. En observant cette ordonnance l’on démontre sa foi dans la mort, l’ensevelissement et la résurrection de CHRIST. Que le baptême par immersion est la manière adéquate. 6 : 1-16 ; Ac. 16 : 30-33
  6. Que la volonté De DIEU en rapport à la conduite morale est contenue dans le Décalogue. Les commandements sont de grands préceptes moraux immuables auxquels doivent obéir tous les hommes dans tous les temps. Ex. 20 : 1-17
  7. Que la loi des dix commandements signale le péché dont la pénalité est la La loi ne peut sauver les transgresseurs de leurs péchés et elle ne leur confère pas la puissance qui les empêche de pécher. Par un amour et une pitié infinis, DIEU donne un moyen par lequel cela pourrait s’accomplir. Il fournit un substitut, à savoir CHRIST le juste, Lui-même, qui devait mourir à la place de l’homme, se faisant « péché pour nous, lui qui n’a pas connu le péché, afin que nous devenions en Lui justice de DIEU. » 2 Co. 5 : 21. Aucun n’est justifié par l’obéissance à la loi, mais par la grâce qui est en JÉSUS-CHRIST. En acceptant CHRIST, l’homme est réconcilié avec DIEU, justifié par son sang pour ses péchés passés et sauvés du pouvoir du péché par JÉSUS demeurant en lui. Ainsi l’Évangile devient « la puissance de DIEU pour le salut de quiconque croit ». Cette expérience s’accomplit par l’agent divin, le Saint-Esprit, qui convainc de péché et conduit à l’abandon du péché, introduit le croyant dans une nouvelle relation, où la loi de DIEU est écrite dans son cœur et, à travers la puissance qui permet à CHRIST de demeurer en lui, sa vie devient conforme aux préceptes divins. L’honneur et le mérite de cette transformation merveilleuse appartiennent totalement à CHRIST. 1 Jn 2 :1, 2 ; 3 : 4 ; Ro. 7 :7 ; 5 : 8-10 ; Ga. 2 : 20 ; Ep. 3 : 17 ; Hé. 8 : 8-12.
  8. Que le quatrième commandement de cette loi immuable exige l’observation du Sabbat du Septième Jour. Cette sainte institution est à la fois un mémorial de la création et un signe de Un signe de repos pour le croyant qui se repose de ses propres péchés et qui entre dans le repos de l’âme que JÉSUS promet à ceux qui viennent à Lui. Ge. 2 : 1-3 ; Ex. 20 : 8-11 ; 31: 12-17; Hé. 4 : 1-10
  9. DIEU seul possède l’immortalité. 1 Ti 3 : L’homme mortel possède une nature héréditaire pécheresse et mortelle. La vie éternelle est le don de DIEU par la foi en CHRIST. “Celui qui a le Fils a la vie”. 1 Jean 5: 12. L’immortalité sera attribuée aux justes à la seconde venue du CHRIST, après que les justes morts se lèveront de leurs tombes et que les justes vivants seront translatés afin de rencontrer le Seigneur. C’est alors que ceux qui seront reconnus fidèles recevront l’immortalité. 1 Co. 15 : 51-55.
  10. La condition de l’homme dans la mort est l’inconscience. Que tous les hommes, les bons aussi bien que les méchants restent dans la tombe depuis le jour de leur mort jusqu’à celui de la résurrection. Ec. 9 : 5, 6 ; Ps. 146 : 3, 4 ; Jn. 5 : 28, 29.
  11. Qu’il y aura une résurrection des justes et des injustes. La résurrection des justes aura lieu à la seconde venue de JÉSUS, celle des injustes aura lieu mille ans plus tard, à la fin du millénium. 5 : 28, 29 ; 1 Th. 4 : 13-18 ; Ap. 20 : 5-10.
  12. Que le dernier impénitent y compris Satan, l’auteur du péché seront réduits à l’état de non-existence par le feu des derniers jours, devenant comme s’ils n’avaient jamais existé, c’est ainsi que l’univers de DIEU sera purifié du péché et des pécheurs. 6: 23; Mal. 4 : 1-3 ; Ap. 20 : 9 ; Ab. 16.
  13. Il n’est donné dans la Bible aucune période prophétique devant atteindre la seconde venue (c’est-à-dire qu’aucune date prophétique n’a été établit quant à la date exacte du retour de JÉSUS ; la plus longue période s’avère être celle des 2300 jours de Daniel 8 : 14, qui se sont terminés en 1844 et qui nous conduit à un évènement appelé la purification du Sanctuaire.
  14. Que le vrai sanctuaire dont le tabernacle sur la terre était un type, est le temple de DIEU dans les Cieux, celui dont parle Paul dans le chapitre 8 du livre d’Hébreux (et suivants), c’est de ce sanctuaire que le Seigneur JÉSUS, Grand Prêtre en est le Ministre, et que l’œuvre de notre Seigneur en tant que Prêtre est l’antitype de l’œuvre des prêtres Juifs de la première dispensation. Ce sanctuaire céleste est celui qui doit être purifié à la fin des 2300 de Daniel 8 : 14. Sa purification, comme dans le type, consiste en une œuvre de jugement commençant avec l’entrée de CHRIST comme grand Prêtre sur la phase du jugement de Son ministère dans le sanctuaire céleste, était l’ombre dans le service terrestre de la purification du sanctuaire au Jour des expiations. Cette œuvre de Jugement dans le sanctuaire céleste commença en 1844. À la fin de ce jugement marquera la fin du temps de grâce pour les humains
  15. Que DIEU, au moment du jugement et selon son débat constant avec la famille humaine en les prévenant des événements à venir qui affecteront fortement leur destinée (Amos 3 : 6,7) annonce de la proximité du second retour de Cette œuvre est symbolisée par les trois anges d’Apocalypse  14, et que leur triple message révèle une œuvre de réforme qui prépare un peuple à le rencontrer à sa venue.
  16. L’époque de la purification du sanctuaire étant synchronisée avec la période de la proclamation du message d’Apocalypse 14, est une période du Jugement Investigatif se rapportant premièrement aux morts et en second lieu aux vivants Ce jugement Investigatif détermine quels sont ceux qui, parmi les myriades de ceux qui dorment dans la poussière de la terre sont dignes d’avoir part à la première résurrection, et quels sont ceux qui, parmi la multitude des vivants sont dignes d’être translatés. 1 Pierre 4 : 17, 18 ; Daniel 7 : 9, 10 ; 14 : 6, 7; Luc 20 : 35.
  17. Les disciples du CHRIST devraient être un peuple saint, qui n’adopte pas les maximes impies du monde, n’aimant pas ses plaisirs malsains, n’acceptant pas ses folies. Le Chrétien reconnaît son corps comme étant le temple du Saint-Esprit, et par conséquent il devrait se vêtir de façon propre, modeste, sans De plus, dans le manger et le boire et dans toute sa conduite, il devrait former sa vie comme il convient à un disciple du Maître, doux et humble. Ainsi le disciple sera amené à s’abstenir de toutes boissons toxiques, de tabac et autres narcotiques et préservera son corps et son âme de toute pratique et habitude ayant pour but de les souiller. 1 Co. 3 : 16,17; 9 : 25 ; 10 : 31 ; 1 Ti. 2 : 9,10 ; 1 Jn. 2 : 6
  18. Les principes divins de dîmes et d’offrandes servent à supporter l’œuvre évangélique ; nous reconnaissons que nos vies appartiennent à DIEU et que nous sommes des serviteurs devant lui rendre compte de tout ce qu’il a mis à notre Lé. 27 : 30 ; Mal. 3 : 8-12 ; Mt. 23 : 23 ; 1 Co. 9 : 9-14; 2 Co. 9 : 6-15.
  19. DIEU a placé dans Son église les dons du Saint-Esprit, comme énumérés dans la première Épître aux Corinthiens au chapitre 12 et dans le livre aux Éphésiens au chapitre 4. Ces dons opèrent en harmonie avec les principes divins de la Bible et sont donnés pour le perfectionnement des saints, l’œuvre du ministère et l’édification du corps de CHRIST. Ap. 12 : 17; 19 : 10 ; 1 Co.1 : 5,
  20. La seconde venue du CHRIST est la grande espérance de l’église, l’apogée de l’Evangile et du plan du salut. La venue de JÉSUS sera littérale, personnelle et Plusieurs événements importants s’associeront à son retour: tels que la résurrection des morts, la destruction des méchants, la purification de la terre, la récompense des justes, l’établissement de son Royaume Éternel l’accomplissement presque complet des prévisions prophétiques, en particulier celles qui se trouvent dans les livres de Daniel et de l’Apocalypse en relation avec les conditions existant dans le monde physique, social, industriel politique et religieux, indiquent que la venue de JÉSUS est proche, que JÉSUS « est à la porte ». Le moment exact de cet événement n’a pas encore été annoncé. Les croyants sont exhortés à être prêts « car le Fils de l’Homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas. » Lu. 21 : 25-27 ; 2 Ti. 3: 1-5 ; Dn. 7 : 27 ; Mt. 24:36, 44.
  21. Le règne millénaire de CHRIST embrasse la période se situant entre la première et la seconde résurrection, période que les saints de tous les âges vivront avec leur Sauveur béni dans les À la fin du millénium, la Sainte Cité avec tous les saints descendra sur la terre. Les méchants, ressuscités lors de la seconde résurrection, monteront à la surface de la terre ayant Satan pour chef, dans le but d’envahir le camp des saints ; c’est alors que le feu de DIEU descendra et les dévorera. Cette conflagration qui détruira Satan et son armée servira à régénérer et à purifier la terre des conséquences de la malédiction. Ainsi l’univers de DIEU sera purifié de la tâche odieuse du péché. Ap. 20 ; Za. 14 : 1-4 ; 2 Pierre 3 : 7- 10.
  22. DIEU fera toutes choses nouvelles. La terre restaurée dans sa beauté première, elle sera la demeure éternelle des saints de l’Éternel. La promesse faite à Abraham, qu’en CHRIST, lui et sa postérité posséderont la terre durant les âges sans fin de l’éternité sera accomplie. « Le Royaume et la domination et la grandeur du Royaume sous le ciel entier seront donnés au peuple des saints du Très Haut, dont le Royaume est un Royaume éternel, et toutes les dominations le serviront et lui obéiront. » Dn. 7 : 27 CHRIST, le Seigneur régnera en être suprême, et chaque créature dans les cieux, sur la terre, sous la terre, et même ceux se trouvant dans la mer béniront et donnerons gloire, honneur, puissance à celui qui est assis sur le trône et à l’Agneau à jamais et à perpétuité. Ge. 13 : 14-17 ; Ro. 4 : 13 ; Hé. 11 : 6-16 ; Mt. 5 : 5 ; Es. 35 ; Ap. 21 : 1-7 ; Ap. 5 : 13 ; Dn. 7: 27  — Year Book of The Seventh Day Adventist Denomination, Edition 1947, pp.4-6.

De ces Croyances Fondamentales de foi de la Dénomination Adventiste du Septième Jour, l’Association Davidienne a en plus ce qui suit :

  1.  La manifestation du don prophétique dans l’Église Adventiste du Septième Jour a cessé en 1915 et ne s’est manifestée de nouveau qu’en 1930. Cette cessation et cette nouvelle manifestation sont parallèles à la cessation du don prophétique dans l’Ancien Testament et sa manifestation dans le
  2.  La présente manifestation était fixée aux 430 ans prophétiques d’Ézéchiel 4 et qu’elle est l’addition anticipée dans le livre « Premiers Écrits » à la page
  3.  Le don prophétique s’est manifesté une fois de plus au moment de l’œuvre finale et ce afin d’effectuer le scellement des 144 000 serviteurs de DIEU. (Témoignages, Vol 2, p. 73 ou Témoignages, Vol. 1, p. 384, 385) et pour donner force et puissance (P.E., p. 277) aux messages des Trois Anges. (Ap.14 : 6-11). Il fut manifesté afin que les 144 000 soient revêtus de force et en meure d’accomplir l’œuvre finale pour le monde et pour rassembler tous leurs frères de toutes les nations. (És. 66 : 19, 20 ; Ap. 18 : 4)
  4.  La destruction de l’ivraie parmi les premiers fruits des vivants (Mt. 13 : 30, 48, 49 ; Éz. 9 : 6,7) a pour résultat la purification de l’Église.
  5.  Immédiatement après cet événement, les anges relâcheront les quatre vents (Ap. 7 : 1-3). Après quoi s’ensuit le temps de détresse et Michaël se lèvera afin de délivrer tous ceux dont les noms sont écrits sur le livre de vie de l’agneau. (Dn.12 : 1)
  6.  Le fait que les anges relâchent les quatre vents aux quatre coins de la terre (Ap. 7 : 1) n’anticipe pas une guerre mondiale, mais plutôt un décret mondial mis en vigueur à travers Babylone par l’image de la bête et que nul ne pourra ni acheter ni vendre à moins qu’il n’adore “l’image”. Ap. 13 : 15,
  7.  De façon subséquente, le temps de détresse de Jacob (Jérémie 30 : 7) pour les 144 000, les fils de Jacob, prend de l’ampleur sur le chemin qui mène à la maison (Ge.32 : 1,24), au pays de leurs pères. (Ez. 36 : 28 ; 37 : 21, 25).
  8.  Que la période de temps précédent l’événement, fera que le nom des 144 000 sera changé à l’instar de celui de leur père Jacob (Ge. 32 : 28) et comme un seul corps, ils reçoivent un nom nouveau que la bouche du Seigneur déterminera. (És.62 : 2).
  9.  Que ces évènements atteindront un point ultime, avec l’établisse- ment du Royaume (Dn.2 : 44 ; És.2 : 4 ; Mi 4 ; Éz. 37) dans lequel les 144 000, ceux qui suivent « l’Agneau partout où il va » (Ap.14 : 4) se tiendront avec Lui sur le Mont Sion (Ap. 14 : 1) et là, ils « reçoivent les richesses des nations. » (Es. 60 : 5, 11).
  10. Que cette séquence d’évènements sera suivie du Grand Cri de l’Ange qui éclaire la terre de sa gloire (Ap.18), alors que cette autre voix crie : « Sortez du milieu d’elle mon peuple, afin que vous n’ayez aucune part à ses péchés, afin de ne pas recevoir ses plaies. (Ap. 18: 4)
  11.  En réponse à cet appel, beaucoup de nations diront « Venez et montons à la maison du Seigneur, et à la maison du DIEU de Jacob, et il nous enseignera ses voies, et nous marcherons sur ses pas : Car la loi sortira de Sion et la Parole du Seigneur de Jérusalem » Michée : 4 :2.
  12. Que la voix cessera de crier quand tous les saints seront rassemblés d’entre toutes les nations. Alors, « les jours viendront dit le Seigneur, où j’enverrai une famine dans le pays, non une famine de pain, ni une famine d’eau, mais une famine des paroles du Seigneur : ils seront alors errants, d’une mer à l’autre, du Nord à l’Est, ils iront çà et là à la recherche de la parole du Seigneur et ne la trouveront pas ». Amos 8 : 11, 12
  13. Alors suivra la dissolution de l’organisation mondiale de l’image de la bête (Ap.19 : 1-3), la fin du jugement Investigatif des vivants (Ap.15 : 5-8), la fin du temps de grâce (Ap. 22 : 11), et alors les sept dernières plaies seront déversées sur les méchants. (Ap.16).
  14.  Au moment de la septième plaie, les armées préparées pour la bataille d’Harmaguédon combattront contre l’armée des cieux et seront anéanties (Testimonies vol 6, p 406) et CHRIST apparaîtra dans toute sa gloire, détruira le reste des méchants, ressuscitera les morts justes (1 Th. 4 : 15-17), Il inaugurera le millénium. (Ap. 20 : 5)
  15. Pour un peu de temps (Ap. 20 : 3), cent ans (És. 65 : 20) après le millénium, les méchants revivront et finalement seront détruits par le feu. (Ap. 20 : 9). Après que toutes choses seront renouvelées et le plan originel de DIEU s’accomplira parfaitement, dans une joie céleste ininterrompue et ce pour l’éternité. 21 : 4.

Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *